Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Iran, la bombe et les dauphins

L’Iran, la bombe et les dauphins

On sait que les Etats-Unis sont tentés, enfin Dick Cheney surtout, d’intervenir militairement en Iran, sous prétexte que ce pays prépare des bombes nucléaires. Ce que l’Iran dément, s’accrochant à une simple poursuite d’un nucléaire civil initié par... les Français, sous le Shah d’Iran.

Pour ce qui est des allégations du gouvernement iranien, une récente déclaration de l’émissaire des Nations Unies semble aller dans ce sens. Selon Mohamed El Baradeï, prix Nobel de la Paix 2005, en effet, "il n’y a aucune preuve indiquant que l’Iran avait effectivement entrepris de fabriquer une bombe atomique." Pire encore, selon lui, les menaces américaines sont vaines et "ne font que jeter de l’huile sur le feu". Et Baredeï de rappeler un précédent célèbre : "Bien que nous ayons dit qu’il est évident que nous ne disposons pas de documentation qui prouve l’existence d’armes à destruction massive en Irak, on ne nous a pas donné le temps suffisant pour continuer les enquêtes et la guerre a éclaté." Bref, le dossier iranien ressemble comme deux gouttes d’eau au dossier de l’Irak de Saddam Hussein. Pour peu que les services secrets de W. Bush nous trouvent des armes de destruction massive là aussi... La France s’est depuis rangée à l’idée d’une attaque ou d’un conflit armé, deux de ses dirigeants, dont le président lui-même et son ministre des Affaires étrangères ayant cité le nom de "guerre" à leur retour des Etats-Unis. A croire que W. Bush leur a donné en exclusivité la date de l’assaut américain. Et ce n’est pas la dernière intervention d’Hervé Morin qui va nous en faire douter : "Nos renseignements, corroborés par ceux d’autres pays, nous donnent le sentiment contraire" dit-il à propos des armes nucléaires iraniennes. Car les sources de renseignement français à Téhéran ne permettent pas d’être aussi catégorique. Ne serait-ce que pour une raison simple : le recrutement actuel de spécialistes de la région est au point mort. On se demande d’où viennent les affirmations d’Hervé Morin. De la CIA ?

Or, à ce jour, où en sommes-nous de ces menaces et de cette montée par tous les moyens possibles vers un conflit ? On attend les Américains au détour, en fait. Les spécialistes depuis toujours de la provocation ne peuvent oublier leur savoir-faire : l’épisode du Liberty, en plein conflit israëlo-arabe, ou de l’incident du Golfe du Tonkin, en pleine guerre du Viêtnam, nous rappellent que cette méthode est celle du mode opératoire habituel à la CIA. Ces dernières semaines, un incident étrange s’est produit qui pourrait conduire aux mêmes conséquences. Un B-52 américain a traversé les Etats-Unis muni de six missiles nucléaires armés. Le cas, incroyable, est un cas d’école, tant on sait le nombre élevé de barrières hiérarchiques à tous niveaux pour empêcher le premier pékin venu de jouer les docteurs Folamour. Quelqu’un a bien dû donner l’ordre "d’en haut", car ces têtes nucléaires faisaient partie d’un lot officiel à retirer du service, paraît-il. Imaginez le tableau : on retire des ogives, on en perd une par hasard ou par mégarde pendant le transport de la base où elle était (Minot Air Force Base, N.D) à la base où le B-52 se rendait (Barksdale Air Force Base, LA). Et on se retrouve avec une bombe nucléaire de 150 kilotonnes dans la nature (voire six). A partir de là, faut décider qu’en faire. On compte sur l’esprit tordu de Dick Cheney pour trouver un usage façon Liberty ou fausses jonques coréennes, et le tour est joué. Beaucoup pensent alors à un Twin Tower bis, les dégâts en plus. L’excuse pour ratiboiser l’Iran est alors toute trouvée ! Et l’holocauste mondial qui suit de peu, qui va avec ?

A quoi s’ajoute un étrange épiphénomène de ce qu’on a déjà raconté ici sur l’armada militaire américaine présente dans le Golfe, à quelques encâblures de l’Iran. 18 000 soldats, qui n’attendent qu’une excuse pour attaquer les sites déjà ciblés de production ou d’enrichissement d’uranium. Cette incroyable armada, pour communiquer et détecter la présence de sous-marins russes, obligatoirement dans les parages, vu la position de Vladimir Poutine sur le sujet, utilise des ondes micrométriques pour s’échanger des messages ou surveiller l’adversaire potentiel. Un remarquable reportage d’Arte, il y a quelques semaines, nous montrait la longue quête d’une journaliste qui tentait de faire un lien entre ces fameux sonars et les échouages de dauphins sur le côtes. Avec brio, elle démontrait que le dauphin qui plonge à 450 m de profondeur (!) pour se nourrir, s’il est affolé par un sonar, remonte à tout vitesse, sans prendre le temps de faire les paliers habituels et... meurt, des bulles d’air dans tout le système sanguin et le foie. La démonstration était concluante, servie par des images de synthèse soignées et des autopsies édifiantes. Un superbe reportage. Mais pourquoi donc vous parler des dauphins, au fait, au lieu de vous parler de la guerre ?

Oh, pour rien : le 20 octobre dernier, une dépêche d’AFP annonce que des écologistes iraniens, je cite, "s’inquiètent de la recrudescence d’échouages de dauphins. 150 en tout, qui s’ajoutent aux 79 qui s’étaient déjà échoués en septembre dernier". Les écologistes iraniens, c’est une découverte, sont encore plus candides que leurs collègues européens. Selon eux, ce sont les seuls "pêcheurs du golfe qui sont responsables de ses décès" à répétitions. La presse iranienne titre depuis régulièrement Le Suicide collectif des dauphins continue. Or les animaux ne se suicident pas. La préparation intensive de l’attaque aussi continue, serions-nous plutôt tentés de dire.

PS : pendant que l’on glose sur le programme nucléaire iranien, les préparatifs continuent. Des observateurs plus attentionnés que d’autres ont remarqué qu’à Diego Garcia, dans l’océan Indien, depuis quelques semaines, ça bâtissait sec. Diego Garcia est... anglais, et avait déjà servi de base de relais aux avions ravitailleurs américains durant les deux guerres du Golfe. Les hangars érigés à la hâte le sont pour une espèce fort particulière d’avion, le B2, cette aile volante dont la peinture extérieure ne résiste pas longtemps aux intempéries. Selon ces mêmes observateurs, les B2 emporteraient la toute nouvelle bombe, la "Massive Ordnance Penetrator" (ou MOP) de 15 tonnes, surnommée "Big Blu", (sans "e", pour rappeler les autres bombes "BLU"), testée le 14 mars dernier en plein désert du Mojave sur ce qui était une maquette des installations souterraines iraniennes.Une vieille tradition, dans le Mojave, semble-t-il. La demande budgétaire américaine date du 23 octobre dernier seulement, et a été votée au Congrès, qui a accordé 88 millions de dollars pour modifier les B2. Le chantier principal consistant à enlever le barillet central des soutes à bombes pour caser le monstre explosif à bord. L’excuse donnée est assez explicite : c’est "in response to an urgent operational need from theater commander". Ça urge tant que ça de transporter et de larguer ces nouvelles bombes plus efficaces que les "Daisy Cutters" employées en 2001 à Tora Bora... ? L’île de Diego Garcia accueille aussi le Navy Submarine Warfare Center, autrement dit le centre de commandement des sous-marins US dans la région. On sait que l’amiral US qui dirigera l’attaque est à bord d’un sous-marin d’attaque. On ne peut pas être plus clair ! Les généraux américains semblent avoir renoncé à l’emploi d’armes nucléaires tactiques... mais pas à une opération d’envergure en Iran. Opération qui ne saurait plus trop tarder maintenant. A un seul détail près : selon Bœing, le contrat obtenu pour modifier un nombre indéterminé de B2 prendrait encore 7 mois pour se réaliser entièrement. Ça nous mènerait en avril 2008. D’ici là, pas mal de dauphins auront encore le temps de s’échouer sur les côtes iraniennes, à mon humble avis.

Documents joints à cet article

L'Iran, la bombe et les dauphins L'Iran, la bombe et les dauphins L'Iran, la bombe et les dauphins L'Iran, la bombe et les dauphins L'Iran, la bombe et les dauphins L'Iran, la bombe et les dauphins

Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • JL JL 31 octobre 2007 10:38

    Article certainement intéressant, mais je me suis arrêté là :

    «  »brio, elle démontrait que le dauphin qui plonge à 450m de profondeur ( !) pour se nourrir, s’il est affolé par un sonar, remonte à tout vitesse, sans prendre le temps de faire les paliers habituels et... meurt, des bulles d’air dans tout le système sanguin et le foie. «  »

    Je ne suis pas du tout spécialiste de la plongée, mais je pose la question : les dauphins plongent en apnée, c’est-à dire sans bouteilles, évidemment. Comme dans le Grand Bleu. Je ne me souviens pas d’avoir vu Jacques Maillol faire des paliers en remontant !?


    • alexis-LON 31 octobre 2007 13:04

      J’ai aussi fais de la plongée, et jacques Maillot ne plongeait pas a 450m aussi longtemps que les dauphins. Je pense qu’a une telle profondeur (pression d’environ 4.5 bar je crois) et pendant qqes minutes l’azote doit penetrer tres rapidement dans les tissus et donc faire des paliers pour eviter un accident de decompression, meme en apnée ca me parait .... comment dirais-je, vital ? Deja que qqes minutes a 40m il faut faire des paliers, alors a 450m j’imagine pas ....


    • Dominique Larchey-Wendling 31 octobre 2007 14:19

      Il me semble que c’est 1 bar pour 10m d’eau ... donc 45+1 bars à 450m de profondeur ...


    • alexis-LON 31 octobre 2007 15:34

      oui, tout a fait, 1bar de pression pour 10m d’eau. En fait 450m c’est tellement inhabituel pour un plongeur que j’ai oublié un facteur de 10 smiley Donc oui, ca fait 45 bar (gloups). Donc la oui il faut faire des paliers en remontant, sinon c’est la mort ... je ne crois pas que l’utilisation des bouteilles ait directement qqchose a voir avec les paliers en passant. Elles permettent de rester sous l’eau plus longtemps et c’est ca qui permet a l’azote de rentrer dans le sang et dans les tissus.


    • JL JL 1er novembre 2007 09:42

      à D. Larchey Wending et A. Lons, voir ma réponse plus loin.


    • caramico 31 octobre 2007 10:38

      le « pays de la liberté » va encore plus ternir son image.

      Ces pourris de va-t-en-guerre auront le retour de bâton.

      Malheureusement beaucoup d’innocents vont encore mourir.


      • morice morice 31 octobre 2007 10:48

        Il y en a qui suivent, déjà ? Le dauphin plonge en apnée,effectivement,comme on le précise ici : http://www.chambon.ac-versailles.fr/science/faune/phy_a/resp/milieu_dauphin.htm mais ce sont ces « réseaux admirables » qui explosent en cas de remontée rapide.


        • JL JL 31 octobre 2007 11:28

          Merci Morice, pour le lien très intéressant. Cependant je dois dire que j’y ai lu : « Les tursiops atteignent facilement 300m, mais les belugas peuvent chasser jusqu’à 1250 m de fond. C’est l’azote supplémentaire dans le sang qui entraîne les phénomènes de décompression : Chez eux aucune bulle ne peut se former dans le sang et ils n’ont donc pas besoin d’effectuer de paliers lorsqu’ils remontent vers la surface. »

          Pas clair donc.


        • morice morice 31 octobre 2007 11:24

          Les dauphins sont sujets au « bends », comme les cachalots : http://scaphinfo.free.fr/bio/apnee.html. Extrait : « Les cétacés sont victimes d’accidents ostéoarticulaires appelés »bends« par les Anglo-saxons. Ces »bends« sont causés par la formation de bulles d’azote au niveau des articulations qui, sur le long terme, va entraîner des nécroses et déformations du tissu osseux. Ces séquelles ont été observées chez seize individus montrant que la présence d’ostéonécroses augmentait avec l’âge, donc avec l’expérience de plongeur de l’animal. Il semblerait que les cachalots observent naturellement un protocole de décompression (remontée lente, arrêt et »paliers« avant de remonter en surface). Néanmoins, des facteurs de stress pourraient parfois les pousser à faire surface trop rapidement, les exposant ainsi à un risque plus important d’accident de décompression. Les auteurs sur ce sujet incriminent d’ailleurs l’usage de sonars (entre autres les sonars basses fréquences utilisés par les militaires) qui seraient susceptibles de perturber l’animal, l’entraînant à adopter un comportement à risque, contraire à ses habitudes ».


          • seespan 31 octobre 2007 11:56

            @ auteur

            En effet la menace iranienne est un bluff, ce pay a la taille economique de la findlande et ses depenses militaire represente 1/110 de celle des US. Aucune preuve à ce jour d’un programme d’enrichissement de l’uranium ( les experts du pentagone admettent que l’iran n’auras au mieux des capacités balistique nuclaire quand 2015 et seulement avec l’aide d’un gouvernement etrangé ), ou d’action visant a destabiliser les americains en irak ( les combatants etrangés arreté en irak sont principalement saoudiens ).

            Note : L’iran a au moins le merite d’etre plus credible que l’irak comme menace ( l’armé irakienne c’est fait detruire en moins d’une semaine sans un seul blessé americain, puis à etait soumis pendant dix ans a un ambargot economique qui a fait deux millions de mort civile ).

            Il faut quand meme faire un serieux effort d’imagination pour voir l’iran comme une menace.

            Pour les declarations du president iranien, les americains semblent s’obstiner a refuser de voir que le poste de president en iran est purement honorifique, a titre de comparaison il serait plus juste de critiquer la reine d’anglettere pour la politique economique de son pays, la famille royal ayant nettement plus d’influence que le president irannien.

            Il faut aussi voir que l’iran est le principal fournisseur de petrole de la chine. Je vois mal les chinois ( qui possedent 1000 milliard de dollard du bond du tresor americain ) accepté que leur principal fournisseur passe sous control americain.


            • pallas 31 octobre 2007 12:41

              Et ce sont les mêmes qui payent le prix, la guerre éclate Car aucune roquette ne fait le tri, comme la faim en temps d’pénurie À l’abri ce qui font les traits sur les cartesignore les soucis ethniques Résument tout à stratégie et, techniques ça y va à coup d’grands Discours sur les marches, pour dénoncer les mauvais Tyrans Et ériger en modèle d’expression le régime du Shah d’Iran Disant adieu au dictateur chavirant, le comparant a Lénine À Hitler, aux méthodes brutales de Staline, omettant Volontairement ceux qu’la CIA façonnait, les associés Les Noriega, Batista, Pinochet faut croire qu’pour leur Secrétaire d’état, c’est plus cool de buter les gens dans les stades La guerre s’est sale, Ouais !, y a plus un seul arpent pour les braves Est ce légitime, parce qu’on voit des scènes de liesse, mais si C’est ton fils qui perd la vie, sous le raz d’marée des bombes U.S Qui crée les monstres d’puis 45, les mêmes connards qui Mettent Algérie, Gongo, La Côte d’Ivoire ent’parenthèses Le plus grand braquage de l’histoire et ils risquent même Pas une heure de geôle, ils mentirent encore dans les liv’d’école La vérité fond comme fond la calotte des pôles, dans leurs Villes les ghettos tombent sous l’assaut des armes et d’l’alcool Quelle prétention, croire qu’la démocratie les fait sauter D’joie dans la vie, mais dis moi, quelle démocratie ? Celle qui donne ce choix, entre la droite et la droite Les tragédies frappent, à l’hôpital, une balle entre le foie et la rate Un p’tit gamin gît, et là dans son char, un GI abruti Au QI proche de 20 jouit, faisons comme le monde fait Remercions vivement : Bush, Shell, Amco, Exxon, Powel pour leur bonté évidente.

              L’ignorance c’est comme la science ça n’a pas d’borne L’homme a tout perfectionné sur terre sauf les hommes Il a dicté son autodestruction sans l’avoir signée Pour l’avenir j’m’attends au pire vu qu’on a rien assimilé L’homme est comme Dieu l’a fait et une peu pire L’homme est le seul animal qui détruit pour l’plaisir Fau l’saisir frère qui nous veut du bien si on n’a pas l’compte plein L’bon teint, l’bras long et un putain d’valet dans l’salon Ces enflures mènent la planète par le bout du nez, déboussolée L’info d’chaque pays nous mènent à être bien isolés D’autant qu’c’est l’frique qui mène, y’a plus d’cervelle saine L’audimat saigne l’peu d’humanité qui restait dans nos antennes La télé c’est comme l’histoire ça amuse avant d’intéresser Et quand on s’y intéresse après c’est trop tard L’onde alpha c’est la plus grande drogue au monde Une drogue d’môme, son p’tit coin d’paradis dans une vie monotone Des lavages d’cerveau par tonnes sans bouger à domicile Où on voit des missiles qui tuent mais qui font pas d’mal La guerre propre j’croyais qu’c’était un groupe d’pop en tournée Bordel ils passaient devant des corps d’gosses déchiquetés A c’qu’il parait ça fait partie du quota potos A cause de quelques barils trop d’monde est partit trop tôt Ces lésions pourront plus jamais disparaître La raison, elle a pris un sal coup devant tant d’êtres.


              • haddock 31 octobre 2007 14:12

                ...dit-il en s’ appuyant légèrement sur une palourde...


                • Yannick J. Yannick J. 31 octobre 2007 14:57

                  moi je dis il y a anguille sous roche, ou alors baleine sous gravillon.....


                • Gazi BORAT 31 octobre 2007 14:44

                  @ morice

                  La guerre contre l’Iran se prépare, mais c’est peut-être encore un rêve du Pentagone..

                  J’ai l’impression que celui-ci attendait la diversion qu’aurait provoqué le réveil du nationalisme kurde iranien, en raison du pseudo-rapprochement entre kurdes d’Irak et PKK..

                  Mais la Turquie, fait à mon avis non prévu par Washington, a joué l’électron libre en menaçant d’intervenir, tout cela en pleine glaciation des rapports Ankara-Washington, sur fond de débat sur le génocide arménien aux USA..

                  Et alors ?

                  Je pense que la situation est actuellement au point mort..

                  gAZi bORAt


                  • morice morice 31 octobre 2007 15:00

                    On remercie Calmos pour son commentaire constructif !


                    • morice morice 31 octobre 2007 16:55

                      Calmos va bientôt nous parler Tamoul, je le sens bien là...


                    • morice morice 31 octobre 2007 17:07

                      Une précision importante extraite des forums liés aux liens ciés dans l’article : l’uranium enrichi civil l’est à 3-5% maximum. Pour faire une bombe, c’est à 90%. Un lecteur facétieux fait remarquer que pour fabriquer une bombe avec 3000 centrifugeuses, comme l’indiquent les services de renseignements à propos de l’Iran, il faudrait... 10 000 ans. Sans être certain d’avoir au bout une bombe.


                    • brieli67 31 octobre 2007 15:21

                      ce n’est que par le pseudo-scientisme et autre anthropocentrisme/morphisme http://fr.wikipedia.org/wiki/Anthropomorphisme qu’on adule ce mammifère marin d’ailleurs très carnassier à stratégies de chasses idem au loup et à l’homme.

                      Les dauphins domestiqués ou parqués depuis l’antiquité grecque menaient les pêcheurs sur des bans de thons et de sardines...en fait vers des congénères...

                      Dans les « miettes » de thon il y a toujours eu plein de dauphins...

                      Quant à l’article vraiment trop touffu pas pédagogique pour un sou. Du matos pour en faire bien une demi-douzaine...


                      • morice morice 31 octobre 2007 15:32

                        Bon, on n’aura donc pas appris qu’une guerre se préparait (et que ce dit un président français c’est du flan donc) et que la bombe BIG BLU est un petit pétard mouillé. C’est ça la pédagogie, en effet, Brieli. L’auteur n’a pas remarqué que le sujet principal n’étaient pas les dauphins. Tant pis, la prochaine fois, on mettra les mots du titre dans un autre ordre. Pédagogique, is’nt it ?


                      • niko74 niko74 31 octobre 2007 17:39

                        l’auteur mentionne les dauphins qui s’échouent du fait de communications en très basse fréquences entre entités militaires US, du fait qu’il y aurait pas mal de sous marins russes dans le secteur (qui doivent eux aussi communiquer avec des ondes pas très catholiques pour nos pauvres ais mammifères)...Nous assistons aux derniers actes du controle de ce quil reste en pétrole et en gaz pour permettre aux grandes puisssances de s’autoprocclamer « démocraties au top du genre humain ». Si seulement tous ces c.... pouvaient pomper tout ce qu’il reste pour s’entre tuer sans utiliser de bombres nucléaires...et bien ce serait un bon débarras... mais trève de cynisme : tout comme ils n’ont jamais approché un puit de pétrole, le bénéficiaires de ce système ne mettrons jamais les mains dans le sang....tout cela est une vaste mascarade.


                        • wawa wawa 31 octobre 2007 19:36

                          Que les mortalités des dauphins soient dues à un accroissement de l’activité des sonars des sous marins me semble plus que plausible. Des dauphins de la cote ouest des us se sont aussi mysterieusement echoués apres des « maneuvres » de la Navy. vraissemblablement des tests pour leur nouveau sonar.

                          Que les iraniens, avec l’installation de centrifugieuses, cherche a la fois à fabriquer du combustible civil et militaire me semble evident. il suivent finalement la meme filière que la france 40 ans plus tot.

                          Je pense aussi que le monde sera plus sur si l’iran n’accède pas à la bombe, les discours d’almenidjah ressemblent a ceux d’hitler en39. Mais dans la mesure ou les iraniens veulent la bombe, ils l’auront. D’ailleurs, je n vois pas de quel droit des pays qui ont la bombe se permettent d’interdire à d’autre pays de l’avoir.

                          Quand à attaquer l’iran !!! je suis plus que dubitatif. les iraniens riposteront en minant le détroit d’ormuz, et si ils balancent une centaine de milliers de mines, toute la production de petrole du golfe persique ne s’exporteras plus. je ne sais pas si l’economie americaine se remettras d’un baril de petrole montant du jour au lendemain à 300$ le baril. quand aux économie chinoises et européenne, meme topo. C’est la veritable bombe « economique » iranienne.


                          • morice morice 31 octobre 2007 20:33

                            Wawa, vous parlez comme si déjà les iraniens ont une bombe : or dans ce cas vous tombez dans la réthorique de W.Bush ! Ils n’en ont pas et ne cherchent pas obligatoirement à l’avoir. Ils font avant tout ce qu’on vient d’offrir à Khadafi : une centrale nucléaire. A part que là, c’est pas la France qui vend ! Ils ne mineront pas non plus le détroit (c’est déjà fait en partie) mais lanceront leurs missiles longue portée sur Israël. C’est d’ailleurs ce qu’avait avoué Jacques Chirac... avant de de retracter (« Elle n’aura pas fait 200 mètres dans l’atmosphère que Téhéran sera rasé ! »). source : http://www.lefigaro.fr/international/20070202.FIG000000169_chirac_suscite_l a_polemique_sur_l_iran.html


                          • Guillaume Portes 31 octobre 2007 22:44

                            Pour ceux que ça intéresse,

                            le rapport de l’IFREMER :

                            - « Analyse des risques pour les mammifères marins liés à l’emploi des méthodes acoustiques en océanographie »
                            - Date de publication : 2007/04/01

                            - lien sur le résumé et le texte intégral en .PDF :

                            http://www.ifremer.fr/docelec/liste.jsp?onglet=simple&argument=sonar&periode=annee&limite=0&tri=date&format=notice&pos=1#


                            • Guillaume Portes 31 octobre 2007 23:00

                              pardon, le résumé en HTML et le texte intégral en .PDF


                            • JL JL 1er novembre 2007 09:39

                              Merci Guillaume Portes pour ce lien. On y lit : « L’adaptation des mammifères marins leur donnerait une aptitude à contrôler la pénétration tissulaire des micro bulles, par une sorte de ’revêtement’, qui pourrait être endommagé par des impulsions sonores hors limite. Une embolie gazeuse s’en suit. Des signes d’embolie gazeuse ont été retrouvés sur des cadavres échoués aux Bahamas et Caux Canaries, faisant penser à un accident de décompression. »"

                              Dont acte.


                            • Christoff_M Christoff_M 1er novembre 2007 08:07

                              Poutine et La Chine ont affirmé leur soutien au programme civil nucléaire iranien, lors d’un récent sommet des pays de la mer Caspienne ; ces deux pays ont affirmé qu’ils ne supporteraient pas le franchissement de la frontière iranienne par des troupes étrangères !!

                              La demande de pétrole de la Chine étant exponentielle, les dégats de l’invasion de l’IRAK, sur l’économie mondiale ne peuvent permettre d’envisager une intervention américaine !

                              Mais cela chauffe au niveau de la frontière turque, Turquie qui a refusé de servir de base arrière aux avions américains, ceci explique cela... en ce moment comme par hasard Israel recommence à survoler le Sud Liban !!

                              reste à savoir ce que fera l’Europe face à la demande insistante de Rice et Bush, d’installer un bouclier anti-missiles en Pologne, pays qui servait aussi de base arrière, en cas de manœuvres aériennes américaines !! J’espère que l’Europe et l’ONU feront leur boulot de barrage pour une fois !!

                              Et que cette tentative de nouveau conflit, histoire de faire diversion sur la situation catastrophique des États-Unis à l’approche des élections, et de relancer encore et encore des crédits dans l’armement...... pétrole et armement, étant, je vous le rappelle les deux mamelles du clan Bush et de leurs courtisans smiley


                              • morice morice 1er novembre 2007 10:23

                                Excellente analyse, Christoff. L’enjeu des missiles US en Europe « rappelle l’affaire des missiles de Cuba » à rappelé intelligement Poutine. En effet, et c’est pourquoi il avait aussi piégé Bush en demandant de partager l’usage de son super radar de Qabala (http://www.spyworld-actu.com/spip.php?article4721), étant donné que les missiles étaient déployés pour contrer les possibles « attaques » iraniennes...Bref, la guerre froide a repris, la preuve s’il en est, la Russie a ressorti ces bons vieux Ours (Bear), le plus formidable des avions à turbopropulseurs, venu chatouiller cet été les côtes canadiennes et anglaises (il a fait connaissance avec le Typhoon !, voir http://www.delusionofgrandeur.co.uk/2007/08/22/typhoon-f2-intercepts-tu-95-bear/). Ces Bear TU-95 sont à nouveau en vol 24 h sur 24, ce qui prouve aussi que la Russie a de bonnes réserves de pétrole... On a pas eu de vol de ce type depuis la fin des vols des B-47 du SAC, en 1966. Bref, ça chauffe, le retour de la guerre froide !


                                • Christoff_M Christoff_M 1er novembre 2007 23:02

                                  je pense aussi au dauphin qui viennent s’échouer, preuve s’ilen est de la circulation intense et sous marine au large de l’Iran... n’oublions pas que la Russie possède des centaines de sous marins en activités et n’attendent qu’une revanche de l’incident du Koursk...


                                • JL JL 2 novembre 2007 09:44

                                  Ce qui me parait bizarre dans tout ça c’est la présence des journalistes aux cotés de l’association. Des journalistes ’Embedded’ ?

                                  Pas plus que l’on n’amène des journalistes quand on fait du trafic d’enfants, l’on n’en amène pas pléthore quand on fait son travail d’humanitaire.

                                  Cette affaire pue le complot. Qui a trahi qui ? Il y a au moins trois suspects : Idriss Déby, les service français du ministère ad’hoc, et l’AdZ. Mais il se pourrait bien que dans ce ’dîner’ médiatisé, ce soient les contribuables qui jouent le rôle du con.


                                  • JL JL 2 novembre 2007 10:27

                                    Pardon Morice, pour ce post incongru ici, destiné à : « Arche de Zoé - Scandale humanitaire ou scandale politique ? » de Pierre R. - Montréal.


                                  • tal 3 novembre 2007 11:32

                                    @ Vinvin

                                    « Il a qu’ a de »balarguer« une super méga-bombe nucléaire sur l’ Iran, et le problème sera fini réglé, et les poissons pourront continuer de se baigner tranquillement. »

                                    Ô manipulation quand tu nous tiens !...

                                    Amen.


                                    • frédéric lyon 3 novembre 2007 11:58

                                      Calmez-vous, amis de la cinquième colonne, abattre l’Iran ne demandera pas plus de moyens que ceux qui ont été employés pour abattre l’Irak.

                                      Vous vous prenez pour des soviétiques ? Pour des foudres de guerre ?

                                      Vous n’êtes pas venus à bout d’Israël, un pays de 5 millions d’ahabitants et vous vous en prenez à la Terre toute entière ?

                                      Priez Allah, vous allez en avoir besoin !


                                      • CNE FLAM CNE FLAM 4 novembre 2007 23:41

                                        Quand je lis cet article de MOMO avec tous les commentaires, j’ai l’impression d’être au bistrot.

                                        Les américains veulent faire la guerre et c’est les dauphins qui triment.

                                        Putains de dauphins ils vont tout faire échouer.


                                        • morice morice 5 novembre 2007 00:30

                                          Non non, CNE FLAM, alias Lopez, vous en vous trompez pas : tout ceci n’est que Brèves de comptoir, une autre bible en littérature indispensable.. ah oui mais il est vrai que vous c’est le sport... Allez, extrait des Brèves 2000, page 118,rien que pour vous, c’est cadeau :« les bombardements chirurgicaux, comme son nom l’indique, ça ouvre le ventre ». J’aurai bien aimé vous trouver un truc sur les dauphins, mais j’ai prêté mes autres exemplaires, désolé. PS : un dauphin ça « trime » pas, ça nage.


                                        • Adama Adama 5 novembre 2007 12:37

                                          Mr Lyon, on vous sait d’extrême droite depuis longtemps, on vous découvre pro-israelien ce soir. Finalement, vous vous tenez, politiquement, comme individu, y’a pas

                                          Dixit le grand résistant de mes deux !

                                          Momo ça ne s’arrange pas, un israélien qui ne vous veut pas que du bien. smiley


                                        • CNE FLAM CNE FLAM 5 novembre 2007 00:47

                                          Il a du tonus le MOMO, il continue à se battre et à nous faire rire alors qu’il est mort depuis bien longtemps, ça tient bon et ça sent mauvais la vielle charogne.

                                          Le MOMO est devenu le spécialiste de je sais tout et je préviens tout le monde que les américains vont faire la guerre au iraniens, la preuve, les Dauphins.

                                          Il parait que le MANDAROM c’était des antennes que les russes avaient installées dans la grande statue pour surveiller les travaux sur les sonars testés dans le lac de Sainte-Croix.

                                          Impayable le MOMO

                                          J’en veux encore..


                                          • morice morice 5 novembre 2007 11:51

                                            Apprendre sa propre mort par le Net,voilà qui est très tendance, MrLopez. Au fait, savez-vous qu’il existe une pharmacie Lopez, à Santiago du Chili ? Merci quand même pour les lecteurs du rappel du travail de fond du Mandarom, personnalité déjà oubliée du paysage du Lubéron.. j’adore la musique du site (http://www.aumisme.org/) et même le nom de la secte : l’aumisme. S’il avaient eu comme expression principale « abruti », imaginez, ce serait de « l’abrutisme ». Je ne saurais trop vous conseiller de lire les détails du permis de construire de leur tour infernale. L’administration française confrontée à une invasion d’extra-terrestres, ça reste assez savoureux, il est vrai...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès