Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Iran perd sa bombe pour relancer le parti républicain

L’Iran perd sa bombe pour relancer le parti républicain

L’importance de menace iranienne varie selon les impératifs de la politique intérieure américaine. Éminemment variable selon les points de vue, elle devra se faire discrète le temps de passer les élections présidentielles de novembre 2008, aux Etats-Unis comme en Iran.

A l’approche des prochaines élections, Bush a fort à faire pour sortir des impasses dans lesquelles il a engagé son parti. C’est que le bilan n’est pas très bon. A l’actif, des budgets en croissance constante pour les entreprises de défense et un prix du pétrole qui fait jaillir des dollars dans l’industrie pétrolière. Tout cela, malheureusement, ne compte que pour du beurre pour la très grande majorité des électeurs. Au passif, une pauvreté grandissante, un recul des libertés individuelles, une économie sans tonus, une crise financière qui risque d’exploser d’un jour à l’autre, une monnaie en perdition et une politique étrangère qui n’a jamais été aussi déplorable de l’histoire des Etats-Unis. On frise le dépôt de bilan, les sondages clignotent en rouge.

Le fiasco de la politique étrangère américaine de ces huit dernière années est plus apparent que réel. Les objectifs n’ont pas été atteints : l’Afghanistan reste imprenable, l’Iran n’a toujours pas signé d’allégeance, l’allié pakistanais vacille. Observons cependant que pendant ce temps, les Etats-Unis sont parvenus à une première phase : déstabiliser complètement le Moyen-Orient et y implanter de nombreuses bases qu’ils ne quitteront pas de sitôt. L’influence occidentale sur le trajet du pipeline BTC qui traverse l’Azerbaïdjan, la Géorgie et la Turquie est consolidée. Les Turcs ont avalé la couleuvre des armes livrées via l’Irak au PKK et sont rentrés dans le jeu de la Maison-Blanche en lançant des opérations dans le Kurdistan irakien. Le taux de la monnaie américaine contraint les Européens à délocaliser leur industrie aéronautique et le savoir-faire qui l’accompagne. Vu de l’administration républicaine à Washington, le chaos ne s’organise donc pas si mal.

L’arrivée de la campagne électorale marque la fin du round et offre un repos contraint, mais salutaire à l’équipe en place. La tactique de la Maison-Blanche consiste à consolider les acquis, à nettoyer le désordre apparent le temps que se déroulent les élections avant que ne sonne à nouveau la cloche.

La politique étrangère s’étant introduite de façon inhabituelle dans la compagne électorale - le règlement de l’affaire iranienne est le premier argument porté en avant par Hillary Clinton - l’équipe Bush en dévalorise l’enjeu et se proclame pacifiste.
Bush a convoqué la conférence d’Annapolis afin de permettre à Israël de résoudre l’épineux problème du Hamas et de donner des garanties à tous les Etats de la région qui ne demandent qu’à y croire. Il se rendra en Israël en début d’année pour encaisser les retours d’image de cette politique.

Toutes les offensives prévues contre l’Iran sont gelées, mais Bush insiste auprès de ses électeurs sur la nécessité de rester vigilant. L’agence Xinhuanet rapporte que "Bush s’est dit sûr que la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et la Russie voyaient le programme nucléaire iranien comme un ’problème’ nécessitant des pressions sur Téhéran. ’Ces pays comprennent que la question du nucléaire iranien est un problème et continue d’être un problème qui doit être réglé par la communauté internationale’ ". Un message simple : la "communauté internationale" partage ma politique, dont elle est bonne.

Du coup, la bouteille du nucléaire iranien que l’on disait à moitié pleine se révèle à moitié vide ! Ce changement radical de perspective face à une situation inchangée permet à Olmert de maintenir la pression. Bon élève, Ehoud Barak affirme qu’ "Il semble que l’Iran a arrêté pendant une certaine période en 2003 son programme nucléaire militaire, mais, pour autant que nous le sachions, il l’a probablement repris".

En novembre 2008, les élections présidentielles iraniennes devraient porter au pouvoir un modéré, Ahmadinejab n’ayant pu se rendre populaire dans le monde arable qu’au prix d’un profond discrédit auprès de ses propres électeurs. Son insistance à chanter les progrès de l’industrie nucléaire nationale dont il fait son fer de lance vient de perdre l’élément essentiel de son argumentation : ses adversaires en dévalorisent la menace. Ses cris de victoire sonnent comme un rire jaune. Du même coup, l’équipe Bush redonne du poids aux mollahs dans le combat larvé qui les opposent au président iranien.

Le trublion évincé, ce qui tient du probable, il deviendrait possible de parler raisonnablement pétrole et pipeline avec des mollahs qui ne demandent que cela depuis le début du siècle. Et qui tiennent suffisamment aux revenus que leur procure la théocratie iranienne pour ne pas les perdre dans un conflit maladroitement provoqué. Coincés entre le marteau d’une menace de raids israéliens et l’enclume des pressions économique - auxquelles la Chine elle-même commence à souscrire - il est probable qu’ils pourront se montrer plus coopérants avec Washington et moins avec Moscou dont le principal atout, le soutien par la vente d’armements contre une agression américaine, vient de se trouver sérieusement émoussé.

L’annonce permet également de marquer une pause dans l’implantation des missiles en Europe occidentale, officiellement destinés à d’inexistantes ogives nucléaires iraniennes. Inefficaces et destinés à une menace imaginaire, ils sont le prétexte à une observation du ciel russe jusqu’à l’Oural et pourront sans difficulté être remplacés par des missiles nucléaires balistiques. L’arrivée de Donald Tusk au poste de Premier ministre en Pologne et son rapprochement avec la Russie risque de modifier la donne. Il est préférable de se donner le temps de rien risquer qui compromette cette implantation.

Dans ce domaine également, les échéances électorales procurent à l’administration Bush-Cheney l’occasion de se parer d’une peau de mouton pour préparer l’avenir et se consacrer à l’essentiel : porter au pouvoir le candidat qui défendra le mieux leurs intérêts.

Renaud Delaporte

Le blog de Kochab


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Zalka Zalka 6 décembre 2007 11:06

    Il y a du progrès ! On s’en rend compte avant l’invasion du pays cette fois !


    • Zalka Zalka 6 décembre 2007 12:02

      Je viens de lire dans lemonde (ou libe ? ou autre chose ?) que l’administration Bush était au courant depuis longtemps de ce rapport. Oups ! Pourquoi ont-ils joué des muscles comme si c’était la crise des missiles de Cuba ?


    • morice morice 6 décembre 2007 11:31

      Mr Delaporte, Je ne vous suis pas bien sur l’idée "l’équipe Bush en dévalorise l’enjeu et se proclame pacifiste". je ne pense pas du tout la même chose : ce n’est pas l’équipe qui se déclare ainsi, c’est Robert Gates, qui prend des initiatives assez étonnantes, comme d’aller en Chine plaider un réglement pacifique. Derrière Bush, vous oubliez Cheney et le retour récent de Wolfowitz, celui qui avait monté de toutes pièces l’intervention en Irak... les déclarations récentes de W.Bush sur la 3eme guerre mondiale, assénées trois fois de suite en Allemagne et ses déclarations d’hier encore sur les"dangers" du nucléaire iranien ne m’amènent pas du tout à la même conclusion que la vôtre. Le discours de Bush est encore étonnament GUERRIER, et pas du tout dans ce que vous décrivez. De plus, "Bon élève, Ehoud Barak" ? Pas du tout : il a déclaré lui aussi que l’option militaire d’une intervention restait de mise. Bush a peut être tout simplement laissé l’option israelienne se faire : pour qu’elle se fasse, il faut que les couloirs aériens US en Irak soient ouverts. Bush, en les autorisant, se lave les mains du problème, et obtient ce que ses amis proches chez les neo-cons rêvaient de faire. Et rêvent toujours de faire, quoique vous en disiez ici même...


      • morice morice 6 décembre 2007 12:11

        Zalka : pour obtenir à leurs fins, comme en 2003 avec Powell à l’ONU.... toujours le même procédé... ils savaient et disaient le contraire.... à part ça, Hussein n’y était pour rien dans AlQuaida et n’avait AUCUNE arme de destruction massive. Mais on en a conclu le contraire du côté américain. La suite on la connait...


        • morice morice 6 décembre 2007 12:22

          Bush ment, ouvertement et depuis longtemps : comparer ces deux news :

          Bush savait depuis aôut dernier. 

          Lors de l’entretien dans son ranch avec Merkel, il annonce la 3 eme guerre mondiale imminente car l’iran a selon lui la bombe. 

          Merkel a été reçue le 17 novembre ! Phrase dite par Bush :Vous savez, a-t-il dit, si vous voulez une Troisième Guerre mondiale, vous n’avez qu’à lâcher une bombe nucléaire sur Israël. » Il a ajouté que cela n’était « ni une prédiction, ni un souhait ». Or il sait déjà depuis 4 mois au moins que L’Iran n’a PAS la bombe. Il ment... et on ne voit pas pourquoi il s’arrêterait de le faire... il a toujours menti. Pour soutenir Israel, détenteur d’au moins 250 ogives, tous les moyens sont bons y semble aux USA.
           


        • Dégueuloir Dégueuloir 6 décembre 2007 12:57
          Lettre ouverte au peuple de France
          La lettre d’un Américain aux Français


          Citoyens de France,

          Que ressentiriez-vous si :

          Vous deviez contracter une assurance médicale privée onéreuse pour être sûr de bénéficier de soins médicaux ?

          Chaque hôpital refusait tout soins médicaux à ceux qui n’ont pas d’assurance médicale privée ?

          Il n’y avait pas le filet de la sécurité sociale, pas d’assurance chômage pour vous-même, votre famille et vos enfants ?

          Vous deviez travailler 40 à 60 heures par semaine avec une seule semaine de vacances par an - et cela seulement après avoir travaillé pendant un an ou deux ?

          Vous deviez emprunter de l’argent chaque année juste pour nourrir votre famille et garder un toit au-dessus de vos têtes ?

          Vous deviez emprunter 100 000 euros pour payer les études universitaires de votre enfant ?

          Vous aviez une dette bancaire tellement énorme que vous ne seriez jamais capable de la rembourser et ne pourriez jamais cesser de travailler jusqu’à votre mort ?

          Les universités étaient financées par des entreprises et obligées d’enseigner seulement ce que ces entreprises jugent important ?

          Toute l’infrastructure de la France et les richesses nationales étaient « privatisées » au bénéfice de quelques élites opulentes qui vous disent ce que vous pouvez ou non faire dans votre propre pays et vous font payer les ressources naturelles qui sont actuellement le bien commun de tous ?

          Si vous pouvez imaginer ce que serait la vie dans de telles circonstances, alors vous savez à quoi ressemble la vie aujourd’hui pour une majorité d’Américains. Les Américains pensent qu’il est normal de travailler 50 heures par semaine avec seulement une semaine de vacances par an. Il y a beaucoup d’histoires horribles sur des Américains sans assurance refusés par les hôpitaux. Le système d’éducation étasunien a abouti à un taux d’alphabétisme de 50 % et seuls les riches peuvent accéder à l’université.

          Les Américains croient qu’une telle vie - une vie basée sur la quantité d’argent que vous possédez - est le symbole de la liberté, parce qu’ils ont subi un lavage de cerveau qui leur fait croire que l’argent fait l’homme.

          Voulez-vous la même chose pour la France ?

          http://www.alterinfo.net/Lettre-ouverte-au-peuple-de-France_a14488.html?PHPSESSID=66b1342dfa5ad7add8fcffe280723543

          • Emmanuel 6 décembre 2007 16:28

            Tous les critères d’un pays sous-développé...


          • HELIOS HELIOS 6 décembre 2007 22:17

            Fantastique, j’ai cru lire, dans votre texte, la description du Chili !


          • morice morice 6 décembre 2007 13:06

            Dégueuloir, plutôt écrire un article sur le sujet que de venir polluer les posts avec des choses hors-sujets, non ? C’est dommage, car l’optique est passionnante en effet, car c’est aussi vers quoi on s’achemine tout doucement... ici aussi, on a une belle preuve vivante de " l’argent fait l’homme". Doublement de salaire à la clé.


            • Dégueuloir Dégueuloir 9 décembre 2007 15:19

              oui,c’est hors-sujet directement mais pour montrer objectivement ce à quoi la politique néo-libérale(organisation et planification de guerres pour la quète sans-cesse de« l’énergie ») va nous mener,un monde oligarchique cynique,malfaisant,bati sur le mensonge et l’avidité controlé par une poignée d’individus psychopates,l’enfer total !! quant à faire un article prochainement,oui,en préparation !! mais pas sur ce sujet,sur un autre !, passionnant beaucoup de gens !!! merci pour ton article Momo ! et bien à toi !


            • Zalka Zalka 6 décembre 2007 16:09

              Les faucons sont d’un drôle. Un rapport du pays de leur rêves torpille la propagande de leurs idoles et loin du moindre mea culpa, ils enfoncent le clou en affirmant que c’est la preuve que la propagande est vrai...


            • Serpico Serpico 6 décembre 2007 16:34

              Jacob : "Le fameux et controversé rapport"

               

              ***************

               

              Même en le faisant exprès, il est difficile d’être aussi stupide. Et pourquoi les rapports précédents des mêmes services ont soulevé l’enthousiasme des groupies de Bush comme vous ?

               

              " les demandes de la communauté internationales à l’égard de l’Iran concernant la suspension de son programme d’enrichissement d’uranium étaient légitimes"

               

              Mais...illégales, comme toujours. L’Iran a parfaitement le droit d’enrichir son uranium comme l’y autorise le TNP.

               

              Par contre, PAR CONTRE, les USA enfreignent continuellement le même TNP et osent parler de droit, de loi internationale et de légitimité.

               

               


            • wesson wesson 9 décembre 2007 11:10

              A la lumière des déclarations de Jacob, et des autres excités, on se rends bien compte d’ou vient l’instabilité du moyen orient, et le risque d’extension en conflit global.

              Mais qui est-ce qui rêve d’en découdre avec tous les pays qui les entoure ?

              Un indice : Ils ont un pays qui mène une politique d’apartheid, Ils ont 250 bombes atomiques qu’ils rêvent d’utiliser à la première occasion, ils construisent des murs de 6 mètres et fabriquent des banthoustan pour les populations qu’ils rejettent et ne veulent plus voir, et ils espère une 3ème guerre mondiale qui leur permettrait de faire les déportations nécéssaires à ce que ils ne soient pas outrageusement minoritaires dans leur propre pays dans les années qui viennent.


            • fouadraiden fouadraiden 6 décembre 2007 15:32

               

               

               et c’est Alkaida, repère de quelques bedouins désoeuvrés qu’on voit entre deux coupures de pub , qui passeraient presque pour les instigateurs du chaos chez les autres-pour -le -bien- de- soi .

               

               mais contrairement au virage moral que tente de ns faire gober cet article, je pense qu’il faut saluer l’ extraordinaire vitalité des Etats-Unis depuis un demi siècle et qui consiste à nous expliquer tranquillement que les Américians sont les seuls ,à l’heure actuelle , capables de défendre la liberté de l’Humanité. ce qui en plus est presque faux !


              • morice morice 6 décembre 2007 16:20

                Mr Jacob, on vous a démontré hier sur LaFayette que vous ne saviez pas lire la WIKIPEDIA, ne tentez pas de nous faire croire que vous savez lire le Monde ! les dessins, à la rigueur...


                • Serpico Serpico 6 décembre 2007 16:39

                  Morice : "les dessins, à la rigueur..."

                   

                  ***************

                   

                  Même là, je suis réservé pour ma part... 


                • socrate75 socrate75 6 décembre 2007 16:29

                  Il suffit de regarder les 2 photos proposées en haut de page, un à gauche, très vieux de mensonge, fatigué de courir partout pour colmater les brèches Afghanistan, prisons en europe, Irak, prisons de torture en Irak, Iran, Syrie, Liban, Palestine, Soudan,.... Crève pauvre type

                   

                  Et l’autre à droite qui s’adresse à cet imbécile à sa droite t’en veux encore smiley


                  • Serpico Serpico 6 décembre 2007 16:47

                    Jacob : "Le jour ou tous les musulmans descendront dans la rue pour gagner la démocratie nous en reparlerons."

                     

                    ***********************

                     

                    la mauvaise foi ne vous étouffe apparemment pas : et toutes les manifs en Algérie, en Turquie par exemple, contre les islamistes ?

                     

                    Bien sûr : vous avez dit "TOUS LES MUSULMANS". 


                  • Zalka Zalka 6 décembre 2007 17:51

                    "ZALKA...A quand un article sur les terroristes de l’islam ? ? ? Mais pas pour leur trouver toutes les excuses du monde...Tu sais le style "c’est la faute de l’Occident", la colonisation, les croisades, le sionisme... "

                    Et bien écris le, toi qui a du temps pour répéter ta propagande ultrabushistes (à ne pas confondre avec le combat pour la liberté et la démocratie). Il y a effectivement un tas de choses à dire sur la responsabilité de l’islam, comme il y a un tas de choses à dire sur la responsabilité de l’occident. La différence entre toi et moi, c’est que je suis suffisament honnête pour remarquer une responsabilité partagée, quant toi et tes semblables caniches ne voient que la responsabilité des vilains musulmans (que tu confond en permanence avec les terrorristes).Pendant ce temps là, vous désignez UN bouc émissaire. Je confirme que votre vision du monde est effrayante. Continuez donc à pensez ainsi, vous ferez partie de ceux qui mène l’humanité droit dans le mur. 

                    "Le jour ou tous les musulmans descendront dans la rue pour gagner la démocratie nous en reparlerons...parce que la ; apparemment, il y a probléme. "

                    C’est pas prêt d’arriver. La faute aux occidentaux qui en promouvant la démocratie par la méthode "tapis de bombes" en donnent une image infernale. La faute aux dirigeants de pays musulmans corrompus et malhonnêtes qui privilégient leurs enrichissement aux détriments de l’éducation ou la santé de leurs peuples. La fautes à nos multinationale et à leurs putains de pensées "business is business" au point de commercer et d’enrichir les putes wahabites. La fautes à ces même putes wahabites qui ont données naissance aux étrons pas finis d’Al Qaeda. La faute enfin aux peuples musulmans engoncés dans leurs vieilles croyances et traditions sclérosées.

                    Et là, je suis loin d’avoir fait le tour des fautes et des responsabilités vis à vis de cette situation.

                    "Mais peut être qu’islam et démocratie sont incompatible ..."

                     


                  • Zalka Zalka 6 décembre 2007 17:54

                    La dernière partie de mon commentaire semble avoir disparu.

                    "Mais peut être qu’islam et démocratie sont incompatible ..."

                    Donc pendant que j’essaie de donner une partie des paramètres du problèmes, vous désignez UN bouc émissaire. Je confirme que votre vision des choses est effrayante et malsaine.


                  • citadelle 6 décembre 2007 19:11

                    En Turquie les femmes votent depuis bien avant la France, c’est pourtant un pays musulman qui pratique l’Islam donc. Ceci montre que ce n’est pas une question de religion. Et il ne faut pas oublier aussi que encore "hier" beaucoup de pays d’Europe avaient une dictature, Ca montre que les pays que vous nommez par "Islam" ne sont pas encore mure pour cela depuis leur independance et qu’ils doivent faire leur histoire avec leur religion dans un monde qui va toujour plus vite et qui perd les valeurs morales et la raison


                  • marc 8 décembre 2007 19:48

                    Jacob

                    et le judaïsme semble malheureusement parfaitement cpmpatible avec l’apartheid ( reconnu par l’ONU en palestine), l’épuration ethnique, la torture ( légale en Israel), le massacre des innocents , le mensonge permanent ( y compris dans la Bible )


                    • jenpermonlatin 15 février 2008 10:37

                      drzz, c’est pas ce blog qui est cul et chemise avec l’américaniste primaire guy millière ?


                    • Internaute Internaute 6 décembre 2007 17:47

                      Voila encore une fois un article qui part du principe que l’Iran cherhe à fabriquer une bombe nucléaire. Le dernier canulard de la CIA ne devrait pourtant pas avoir un tel effet aprés la fiole de farine que Collin Powels nous faisait passer pour de l’Antrax ou les armes de destructions massives tout droit sorties de la tête d’Ariel Sharon.

                      Dans une entrevue récente le ministre des affaires étrangères de la Russie, Sergei Lavrov, rappelle que jamais les services russes n’ont eu la moindre information sur des activité nucléaires iraniennes à destination de l’armée ni d’information de la part de la CIA sur ce sujet à l’époque.
                       


                      • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 6 décembre 2007 18:48

                        Je pars surtout du principe que l’Iran maintient une veille technologique active dans le domaine du nucléaire militaire et se donne les moyens d’y parvenir par la filière du plutonium.

                        J’avais écrit dans un précédent article au mois d’aout dernier : " Reste qu’une fois engagé dans la filière du plutonium, l’Iran n’a plus besoin d’enrichir son uranium au-delà de 5% pour en faire un combustible militaire, conformément à ce qu’ont toujours affirmé les mollahs. Ça pètera au plutonium.
                        Seulement, il y a un bémol. Pourquoi tant d’agitation en Occident autour des centrifugeuses, et ce silence sur le programme d’eau lourde lié à la construction de la centrale d’Arak ? Parce qu’elle est protégée par des batteries anti-aériennes ? Parce qu’elle ne sera pas terminée avant 2009, c’est-à-dire après les élections américaines ? Ou parce qu’un programme de destruction du Moyen-Orient ne souffrirait pas d’un pareil retard ? Curieux comportement, quand on sait que l’enrichissement peut ne pas créer d’uranium à usage militaire, mais que le plutonium ne peut avoir d’autre destination qu’une bombe nucléaire. Et la centrale d’Arak produira beaucoup de plutonium, malgré sa faible taille.
                        "

                        Pour l’instant, je vois dans le remue-ménage actuel autour du rapport des services secrets américains une confirmation de cette analyse. Les hostilités envers l’Iran reprendront après les élections américaines, sauf reddition honorable des mollahs d’ici là.


                      • morice morice 6 décembre 2007 18:14

                        La preuve est faite qu’il n’y a que la tendance neo-con a avoir crû et croire encore que l’Iran avait déjà la bombe. Bush et son équipe, et notre duo infernal de droitistes, qui n’ont aujourd’hui plus d’arguments.. alors ils insultent... ce qu’ils savent faire le mieux, vu qu’ils ne savent même pas lire correctement la moindre information, encyclopédique ou autre. Ce sont en résumé les OBTUS qui ont suivi Bush dans son délire paranoïaque. Le problème, c’est que l’homme n’en a pas encore fini de ses mensonges, et je crains de plus en plus qu’il n’en rajoute un. Un gros, tant qu’à faire. Quand aux insultes, on souhaiterait simplement qu’elles cessent. Mais je pense que c’est trop demander à Mr Jacob de cesser d’aboyer : la civilisation de Rottweilers et Bergers Allemands qu’il prône à tue-tête ne peut se passer de ce mode d’action. A part une laisse ou une muselière, je ne vois pas quoi faire à ce stade. Lui offrir uen belle chemise brune pour Noël, peut être ?


                        • Zalka Zalka 6 décembre 2007 18:36

                          Vous avez raison : ce sont des victimes de la barbarie intégristes. Pouvez vous nous sortir les noms des victimes musulmanes des bombes de la démocratie ?

                          Vous êtes un crétin qui ne réfléchit qu’à sens unique, un idiot utile des faucons tout comme Mouloud Aounit est un idiot utile des wahabites. Vous vous prenez pour un être éclairé, mais vous êtes con comme un balai, comme Aounit.


                        • moebius 6 décembre 2007 18:41

                          ..le moins que l’on puisse dire c’est que l’islamisme ne génére toujours pas la confiance


                        • Zalka Zalka 7 décembre 2007 16:18

                          Parmi les opposants en question, combien sont de vrais démocrates ? Combien sont en réalités des partisans du shah déchu ? Ce type qui à défaut de partager l’hystérie religieuse des mollah, partage leurs peu de goût pour la démocratie. Ce type qui n’est qu’au fond qu’un caniche des du gouvernement américain...


                        • marc 8 décembre 2007 19:57

                          Mouloud Aounit n’a jamais soutenu les wahabites. Qu’est-ce que c’est que cette idiotie ? La politique du un coup à gauche, un coup à droite et moi , au milieu, je suis le meilleur donneur de leçon ne rime à rien. C’est un peu facile. C’est comme de mettre sur le même plan les bourreaux sionistes et les victimes palestiniennes....


                        • marc 8 décembre 2007 20:00

                          Jacob

                          Bravo, maintenant citez donc les noms de 7 victimes civiles palestiniennes de la même famille exterminée sur une plage de Gaza il n’y a pas longtemps par la marine israelienne ou de dix victimes civiles libanaises des bombes à fragmentation qui tuent des enfants au sud liban.


                        • marc 8 décembre 2007 20:57

                          ZAlka

                          Redecker, une victime, ? n’exagérez pas. Redecker est l’un de ces provocateurs qui recherchent délibéremment à susciter la haine et le retour de bâton des imbéciles qui ne comprennent pas son jeu. Dénoncer la campagne contre lui, d’accord, car il s’agit réelement d’une atteinte à la liberté d’expression ( dont sont coutumiers , par ailleurs, les nazillons sionistes du BETAR ou autres organisations du même genre), mais de là à le présenter comme une victime..... disons une victime sûrement ravie de ce qui lui arrive.


                        • jenpermonlatin 15 février 2008 10:42

                          Et il a montré quoi le môssieur ?

                          Il préfère s’acharner sur ces évènements et fermer sa g***** sur les assassinats de nos bons sionistes et évangélistes en Palestine, au Liban, en Irak ou en Afghanistan !

                           

                          Il est vrai que la vie d’un muzz ne vaut rien, n’est-ce pas yaccob ?


                        • morice morice 6 décembre 2007 19:14

                          Chaque intervention, c’est de l’eau à mon moulin j’ai dit... aujourd’hui une tranche de vie d’un gamin perdu. On ne demande pas de raconter sa vie, on demande des arguments pour critiquer les textes proposés... à condition de savoir les lire, ce qui n’est toujours pas le cas. Français, Mathématiques... euh j’espère qu’en Sports ça allait... Mr Jacob. Vous vous enfoncez tout seul, là...continue à insulter, c’est le propre de l’extrémisme de droite, et vous en êtes une belle preuve vivante... et toujours rien à propos du texte, que de l’injure aux lêvres...


                          • Emmanuel 6 décembre 2007 19:53

                            Bonsoir, limite HS mais suffisamment scoop pour taquiner les néos gros-cons, à diffuser :

                            Corriere della sera, mercredi 5 décembre 2007

                            Selon le president de la République Italienne Francesco Cossiga Osama-Berlusconi ? « Machination journalistique »

                            « C’est un vidéo-montage de Médiaset transmis à Al Jazira pour relancer le Cavaliere en difficulté »

                            ROME - « Combien de fois m’a-t-on dit demain ou après-demain, le plus puissant des groupes de presse de notre pays devrait donner les preuves, avec un scoop exceptionnel, que la vidéo (en réalité un enregistrement audio, ndlr) dans laquelle reapparaît Osama Bin Laden, leader du Grand et puissant mouvement de Revanche Islamique Al Qaeda, qu’Allah le bénisse !, dans lequel sont formulées des menaces y compris à l’encontre de l’ex-premier ministre Silvio Berlusconi, ne serait rien d’autre qu’un vidéo-montage réalisé dans les studios de Mediaset à Milan et transmis à la chaîne de télévision islamiste Al Jazira qui l’a amplement diffusée. » C’est ce qu’affirme le président émérite de la République, Francesco Cossiga.

                            MACHINATION - « La ‘machination’ serait conçue, selon le groupe de presse cité ci-dessus, pour déclencher une vague de solidarité en faveur de Berlusconi, au moment où il se trouvait en difficulté notamment à cause d’un autre scoop en provenance de ce même groupe de presse concernant les liens étroits entre la RAI et Mediaset », poursuit le sénateur à vie. « Dans les milieux proches du Palazzo Chigi, centre névralgique de direction de l’intelligene italienne, on fait remarquer que la non-authenticité de la vidéo est attestée par le fait qu’Osama Bin Laden ‘confesse’ lui-même qu’Al Qaeda serait l’auteur de l’attentat du 11 septembre contre les deux tours de New York, alors que tous les milieux démocratiques d’Amérique et d’Europe, au premier rang desquels le centre-gauche italien, savent bien désormais que l’attentat désastreux a été planifié et réalisé par la CIA américaine et le Mossad avec l’aide du monde sioniste pour mettre en cause les pays arabes et pour pousser les puissances occidentales à intervenir en Irak comme en Afghanistan (var. trad. : soit en Irak soit en Aghanistan). Pour cela - conclut Cossiga - aucun mot de solidarité n’est parvenu à Berlusconi, qui serait l’inventeur de la géniale falsification, ni du Quirinale ni du Palazzo Chigi ni des représentants du centre-gauche ».

                            SOLIDARITÉ - En réalité le gouvernement a manifesté, par Vanino Chitti, ministre des relations avec le Parlement, sa solidarité envers Berlusconi : « J’exprime ma solidarité avec Silvio Berlusconi, mis en cause avec d’autres leader européens, par le terroriste Osama bin Laden dans son message de propagande. Contre le terrorisme et contre ces divagations, l’unité politique doit être forte en Italie, ainsi que l’engagement commun et la solidarité des peuples européens. »

                            http://www.corriere.it/politica/07_novembre_30/osama_berlusconi_cossiga_27f 4ccee-9f55-11dc-8807-0003ba99c53b.shtml


                            • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 6 décembre 2007 20:17

                              Ben voilà, c’est parti !

                              Sur le journal de la 2, pendant j’écris, un reportage sur les résultats remarquables de la pacification de l’Irak...


                              • Dégueuloir Dégueuloir 9 décembre 2007 15:31

                                tu vas la fermer une bonne fois pour toute, cornichon de mage !! t’en a pas marre de dire des conneries cyniques ! ce sont les commentaires les plus abjects et vulgaires que j’ai pu voir,si personne te le dit,moi je le fais au risque d’être « censuré »,.... smiley connard !! cordialement...... smiley


                              • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 9 décembre 2007 19:17

                                Pourquoi censurer ? Pourquoi insulter ? Cela ne vous ressemble pas, Dégueuloir, et je retire pour vous ce mot malheureux.

                                Le Mage prétend que Saddam Hussein aurait tué 1,2 million d’habitants par an, soit 28 millions en 24 ans. 26-28 = -2 millions d’habitants actuellement en Irak. Cela suffit à le discréditer.


                              • drzz drzz 6 décembre 2007 21:04

                                A LIRE

                                Loin des fantasmes, j’ai contacté un ancien membre des services secrets américains sur le renseignement et l’Iran :

                                http://leblogdrzz.over-blog.com/article-14410401.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Renaud Delaporte

Renaud Delaporte
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès