Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Obamavalanche

L’Obamavalanche

La barackie s’est emparée de l’Amérique. Il n’y a plus un seul coin de ce géant, qui n’a scandé comme un tube des années Kennedy, ce « Yes, we can » porteur d’espoir.

Une partition jouée avec brio par un homme au carrefour des cultures, un maestro qui a su à coup d’audace et de charisme rassembler, autour de lui, les désabusés de l’ère W[1]. Son nom a lui seul incarne ce changement qu’il veut apporter à l’Amérique tout entière. Barack Hussein Obama, l’homme qui venait d’ailleurs. Né à Hawaii d’un père africain et d’une mère blanche, le jeune sénateur de l’Illinois a grandi au contact du monde, s’imprégnant de la diversité des autres civilisations. Il y a quatre années seulement, cet esprit brillant impressionnait les observateurs lors de la Convention démocrate avec son « Audacity of Hope » peignant sa vision d’une société libérée de ses propres démons et osant croire en elle-même. Un discours qui fit sortir de l’ombre le diplômé de Harvard, en même temps qu’il traça son destin jusqu’au seuil de la Maison-Blanche.

Après une décennie d’administration Bush, plusieurs guerres et des milliards de dollars sur le carreau, l’Amérique est à bout de souffle et épuisée par cet énorme gâchis. Elle a besoin d’entrer véritablement dans le XXIe siècle, de se repenser et d’envisager un rôle certes prépondérant dans les affaires du monde, mais fondamentalement différent. C’est pourquoi, le « Change, we believe in » de Barack Obama a séduit le cœur des Américains, de cette jeunesse qui, dégoûtée par les mensonges de l’establishment, veut redonner de la fierté à un pays de plus en plus mondialement contesté. Le phénomène Obama a dévalé sur la scène politique américaine, emportant sur son passage telle une avalanche tous les prétendants à l’investiture démocrate, y compris Hillary Rotham Clinton, grandissime favorite. Drainant des foules entières dans ses meetings, adulé à l’instar des « stars » hollywoodiennes, Barack Obama électrifie ce qu’il touche et laisse en transe des milliers de personnes. Quelque chose de profond est en train de se passer du côté de l’oncle Sam, quelque chose qui va au-delà de la nouveauté et de la personnalité.

Inexpérimenté, dit-on, Barack Obama aura prouvé qu’il est un redoutable stratège qui sait prendre des coups et en donner si nécessaire. L’homme marche vers sa destinée, qui pourrait l’arrêter ? Peut-être lui-même. Car s’il n’a fait que d’une bouchée de ses adversaires démocrates, il a montré des signes de fébrilité au cours de cette course à l’investiture, qui, dans un futur proche, pourront lui coûter plus cher qu’il ne le croit. La profonde Amérique blanche n’oubliera pas ses propos élitistes, encore moins le racisme anti-blanc de son pasteur, lui qui s’est donné tant de mal à être le premier politique de couleur à transcender la question raciale. Pour d’autres, son angélisme politique pourra poser un problème pour la sécurité américaine et la préservation de ses intérêts stratégiques. Il ne serait pas prêt pour diriger un pays de la stature de l’Amérique. Mais Bush l’était-il ? On ne devrait juger un arbre qu’à ses fruits. Pour l’instant, rien de concret n’indique que Barack Obama n’assumera pas efficacement la direction de ce pays. Au contraire, sa jeunesse et sa fougue, son insatiable boulimie sont autant de qualités qui font croire qu’avec lui l’Amérique ne sera plus jamais la même. Il y aura dans l’histoire des Etats-Unis, un avant et un après Obama. Car l’obamavalanche a déjà commencé à bouleverser tous les repères, toutes les idéologies, pour réconcilier l’Amérique avec elle-même, mais aussi avec le monde. C’est aussi là un signe que le changement n’est qu’à son début.



[1] W comme Walker George Bush, président actuel des Etats-Unis.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (10 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès