Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’ONU, une nouvelle église et son Pape

L’ONU, une nouvelle église et son Pape

Et je me demande si...

La Libye, la Syrie, la Tunisie, l' Egypte, le Yémen, le Soudan, l'Afghanistan, la Côte d'Ivoire, le Mali, sombrent tout doucement dans l'anarchie, le chaos...

Et si on les laissait se démerder !

Les dictateurs en place ont largement les moyens de se défendre seuls et les populations révoltées n'ont besoin que d'armes pour prendre le pouvoir. Nos gouvernement (et en particulier je pense au notre), savent très bien fournir en armes quiconque en réclame sur cette planète. La France sait et a toujours su, se trouver une confortable clientèle en la matière, l'Irak, le Pakistan, la Chine, le Tchad, Israël, l'Argentine, Formose, la mafia Kosovar. pour ne citer que ceux-là.

Pourquoi sous des prétextes humanitaires qui ne durent que le temps des infos, aller encore compliquer plus les choses.

Car excepté, la première réaction globale d'horreur qui choque nos sensibilités, le problème Syrien va durer juste le temps que notre oeil envoie les informations au cerveau. Ensuite, ce même cerveau ne retiendra qu'une chose, c'est que l'OM s'est encore planté à domicile.

Qui sait que la Syrie comporte quatorze gouvernorats, qu'elle fut après la guerre de 14 jusqu'à la fin de la seconde mondiale sous mandat français, une autre façon de dire protectorat ou colonie. Que sa population est de 23 000 000 d'habitants, que sa superficie est de 185 180 km2 et qu'elle bénéficie d'un climat tempéré avec quatre saisons. Qu'elle produit du gaz, du pétrole, du coton, énormément de bétail. Que le pouvoir Syrien repose sur l'idéologie sociale ba'athiste, sur les membres de la communauté musulmane alaouite et l'ensemble du monde rural. Que le père de Bachar Al Assad, Hafez Al Assad, a perpétré en 1982 le massacre de la ville de Hama, 25 000 morts en quatre semaines. Que Bachar Al Assad a fais ses études à Lilles et Londres !

Personne ! Mais on ne peut pas tout savoir et puis on s'en fout.

Car je me demande aussi si les médias jouent leur rôle, est la phrase du dessus est la preuve que non. Je ne conteste pas la valeur des images mises à notre disposition mais plutôt la teneur de celles-ci. La course à l'image choc, au commentaire le plus émouvant fait partie de l'idéologie de l'audimat. La démagogie est devenu un art dans le monde télévisée de l'information et la propension qui vise à nous considérer tellement bêtes que nous ne serions capable d'assimiler qu'un seul drame à la fois lors de chaque grande messe informatique, preuve là aussi la très haute estime en laquelle les médias télévisées voient leurs plus valeureux supporters.

Un conflit à la fois !

Alors ne vous étonnez pas si la Somalie, l'Ethiopie, le Gabon, le Soudan, le Niger, le Mali, le Zimbabwe, le Mexique, le Pérou, la Chine, le Cachemire, le Tibet, l'Arménie, la Géorgie, la Tchétchénie... Passent à la trappe. Pas assez émouvant, sanglant ! pourtant il s'y passe des choses similaires, mais voilà, Poutine n'est pas Bachar Al Assad ; son arsenal nucléaire, son gaz et sa sale gueule (délit de faciès assumé) pèsent lourd dans la manière dont on s'adresse à lui.

Bachar Al Assad est un pourri, sans aucun doute ! Comme l'était Saddam Hussein, Kadhafi, ben Laden, Moubarak, Ben Ali, comme le sont toujours bon nombre de dirigeants qui par leurs compromissions internationales cachent la réalité de leur régime et continuent leurs exactions.

Mais encore une fois, si il s'agit de remplacer un régime sanglant par un autre régime sanglant, pourquoi intervenir ? Je réfléchis... Vous voulez que je vous dise, Je suis sûr que en son temps Nicolas Sarkhozy espèrait recevoir le prix Nobel de la paix !

Kissinger l'a obtenu en 1973 alors qu'il est responsable directement, dans les ordres donnés, paraphés de sa propre signature de la mort de 850 000 cambodgiens sous les bombardements illicites de l'armée américaine, responsable de l'arrivée au pouvoir des Khmers rouges et on connait la suite, 2 000 000 de personnes massacrées, éliminées. Les voies de l'ONU en ce qui concerne ses motivations à soutenir telles ou telles causes sont impénétrables !

Alors ce fameux prix Nobel de la paix, symbole de la vanité humaine, Nicolas peut l'espérer. Comme Chirac, sauf que l'un, bien que je ne l'aime pas à eu l'intelligence de rester chez lui au lieu d'être le complice d'assassins planétaires.

C'est tout le système qu'il faut changer.

Tant que l'Etat et ses représentants seront les seuls interlocuteurs de reconnaissance internationale il ne pourra y avoir de changements à long terme car un pourri pourra toujours remplacer un autre pourri. Il serait temps pour l'ONU de reconnaître aussi les populations qui se réclament de la même culture comme des entités politiques, représentatives et légitimes à part entière.

Les représentations d'un pays siégeant à l'ONU devraient être composées du représentant exécutif et fédéral de l' Etat, suivi des différentes communautés régionales, composantes identitaires de ce pays, et ce là aussi à part entière dans la conformité de cet Etat.

Accepter ce changement serait une preuve indiscutable que l' humanité prend enfin en compte l'individu, l'être humain. Hélas, le système Onusien est un système barbare, où seuls les chefs au pouvoir et qui s'acharnent à le conserver ont droit de parole et sont avalisés comme les seuls représentants de cet état.

Un exemple pour illustre ce que je viens d'avancer, est que de 1979 à 1991, les Khmers rouges (encore eux) ont conservé un siège à l'ONU en tant que représentant du Cambodge, alors que tout le monde connaissait leurs exactions et qu'ils avaient été chassés du pouvoir... Et ne me dites pas que vu le budget alloué chaque année à cette institution, loin d'être vénérable, qu'ils soient incapables d'acheter quelques sièges en plus ! Envisager un déménagement serait aussi souhaitable, L'ONU aux USA, un des pays responsable ou partie prenante de la quasi majorité des conflits et ce depuis 1945.

Pour les soubresauts qui agitent le monde Arabe, je pense que toutes ces révolutions n'amènent et ne peuvent engendrer que des pouvoirs islamistes. Les Syriens comme les autres n'y entendent rien en démocratie à l'européenne, ce n'est pas leur truc. La démocratie telle que nous la connaissons n'existe pas dans leur système culturel, elle n'existe que pour une très faible partie de la population, certains intellectuels, une partie des étudiants, quelques-uns en ville, ceux, et ils ne sont pas nombreux qui possèdent internet et qui ne passent pas leurs temps à mater des films pornos, le gars qui faisait l'animation dans votre club vacances. Les médias parlent rarement des aspirations du monde rural, généralement plus de 80%, et de ce qui pense de la démocratie tant soit peu qu'il sache que cela existe.

La démocratie utilise les mêmes armes et les mêmes comportements que ces conquistadores qui ne comprenaient pas pourquoi ces sauvages d'Aztèques n'étaient pas illuminés par la vérité qu'ils tentaient de leur inculquer à coups de mousquets. A suivre la propagande des médias, Syriens, Libyens, Tunisiens... et les autres n'attendaient que cette fameuse démocratie, symbole de liberté. Faux !

Et dès qu'ils peuvent voter, le résultat tombe comme un couperet... La démocratie se retrouve au fond des urnes. Beau jeu ensuite de dénoncer la partialité des élections, d'accuser de tricherie, la fraude électorale serait-elle le seul apanage des méchants ? Il me semble pourtant qu'un certain maire de Paris faisait voter les morts, qu'un certain Président Américain sans parler d'avoir frauder les élections est devenu Président grâce à ses avocats, qu'un certain Poutine use de la fraude à grande échelle et qu'une certaine mairesse du Puy-en-Velay était prête à trafiquer mon adresse postale pour que je vote pour elle.

Le pouvoir islamiste est le pendant au pouvoir civil de ces Etats. Dès que le pouvoir en place, pouvoir autoritaire, dur, se disloque, vacille, la population se tourne naturellement vers l'autre pouvoir, le religieux. Il n'y a pas d'autres alternatives.

La démocratie que nous croyons universelle procède d'un long processus d'évolution des mentalités. Nous la pratiquons en France, officieusement de par le biais des philosophes depuis le début du 18ième siècle, en pratique depuis la révolution française. Et vous êtes à même de constater que rien n'est encore parfait. Qu'on est loin malgré les mots d'avoir atteint ce niveau idéal, voire parfait ; Marine le Pen et ses séides nous le rappellent chaque jour, il y a encore du travail.

Mais nous sommes tellement persuadé que notre système est le plus joli au monde qu'on ne s'attend pas à ce que ces populations replongent dans les obscurantismes idéologiques qui je vous le rappelle mesdames ne brille pas par son pro féminisme.

Alors question : Est-ce que lorsque ces mêmes Syriens lapideront des femmes pour adultère, est-ce que lorsqu'ils pendront des homos au bout des grues les regardant tout en se marrant, est-ce que vous les trouverez-là encore sympathiques ?

Là encore on retombe dans un travers Onusien, celui de ne reconnaître que le pourri qui est en place.

Est-ce que l'image d'une femme qui gigote au bout d'une corde, parce qu'elle a voulu prendre un peu de bon temps avec un mec qui ne la tabasse pas tous les jours n'est pas moins choquant qu'un enfant tué par des éclats d'obus ?

Désolé, mais pour moi c'est la même chose, je ne cautionnerai aucune révolution qui se fera au cri d'Allah Akbar !

L'ONU oeuvre pour les Etats, c'est la version mondiale du MEDEF !

Les Etats, ainsi que ce système économique basé sur la consommation sont dépassés ! par contre, la culture identitaire, de langues, de coutumes (ou de lois si vous préférez), d'économie équitable ont plus de valeur à mes yeux.

Bruno Rey


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • NainaBlaise NainaBlaise 4 août 2012 10:31

    A cela, j’ajoute le cas de Madagascar aussi ! Bien que l’on n’anime pas toutes les infos mondiales, Madagascar en fait aussi partie de cette chaîne de déstabilisation !


    • NainaBlaise NainaBlaise 4 août 2012 10:40

      La France, jouant à merveille son hypocrisie devant la communauté internationale, n’arrête pas de faire des dons à la Gendarmerie et à l’armée, les principaux soutiens au régime de la HAT malgache (habillements, equipements divers).

      La France est à l’origine des Droits de l’homme mais à Madagascar, La France ne se voile plus la face quand au soutien qu’elle apporte à ceux qui bafouent les droits civiques et qui manipulent bien les médias mensonges.

      Madagascar, bien qu’elle ne fasse pas partie du moyen Orient, dispose de beaucoup de richesses minières et pétrolières, alors les occidentaux, bien malins qui soient honnis, ont anticipé en renversant le régime élu démocratiquement de Marc Ravalomanana. Comme Madagascar n’a pas les moyens de se protéger contre les manipulations et les déstabilisations, on se résigne espérant tout bêtement que les Etats-Unis viendraient un jour arranger les choses ! Quelle naïveté ! Naïveté car la majorité des malgaches ne reçoivent comme source d’information extérieure que FRANCE INFO et BBC, des purs instruments coloniaux !


      • leypanou 4 août 2012 17:13

        @NanaBlaise :

        « en renversant le régime élu démocratiquement de Marc Ravalomanana » : le régime démocratiquement élu qui était en train de devenir une dictature vous voulez dire peut-être ? Vous ne faites certainement pas partie de ceux qui ont été spoliés de leurs biens par l’autocrate, ceux-là ne le regrettent certainement pas.

        « on se résigne espérant tout bêtement que les Etats-Unis viendraient un jour arranger les choses » : pourquoi on ? Vous peut-être. On voit bien que vous n’avez rien compris à la géopolitique. Renseignez-vous un peu plus sur Africacom par exemple ainsi que tous les pays qui ont été déstabilisés ces dernières années : les Etats-Unis arranger les choses ? Voilà une réflexion qui fait vraiment pitié !!!


      • NainaBlaise NainaBlaise 6 août 2012 09:49

        Je vous signale qu’il faut bien lire entre les mots et les lignes avant de réagir aussi épidermiquement !


      • Laury 4 août 2012 15:29

        La recette est simple ,il faut aligner les non aligner au nouvelle ordre mondial donc l’ONU est le bras anglo-saxons et leur amis
        Israéliens et l’OTAN charger des livraisons d’armes !!!
        Contre la Chine et la Russie ,encore non aligner a ce jour ,chercher l’erreur ???? 


        • lebreton 4 août 2012 17:43

          tous les crevars du cac 40 œuvres en sous main pour vendre ou les armes ou les vaccins (la salope de lagarde ) pour maintenir la chienlit a grand coup de propagande relayée de plus par cette presse de merde avec des petits journaleux de pacotille qui ne distillent l’info que leur maitres imposent ,c’est chier mais combien de cons gobes ça et la oui c’est tres tres inquiétant . 1789 il serait temps à tout les pourris de leur rappeler que le peuple est souverain et que bientot leur heure viendra .


          • Soi même Soi même 4 août 2012 18:43

            Le Machin que l’on appelle l’ONU est bien nées d’une attraction de la Société des Nation (1920- 191946)

            19basser sur les Quatorze points de Wilson.

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Quatorze_points_de_Wilson

            http://www.nobel-paix.ch/paix_p1/sdn.htm


            Synthèse des 14 points du président Wilson

            Texte qui sert de base aux discussions des participants à la « Conférence de la paix »qui se déroule de janvier à juin 1919 et qui réunit  : Wilson (Etats-Unis), Lloyd George (Grande-Bretagne), Orlando (Italie) et Clémenceau (France).

            1. Suppression de la diplomatie secrète
            2. Liberté de navigation sur les mers
            3. Suppression des barrières économiques
            4. Limitation des armements
            5. Tenir compte des intérêts des populations lors des revendications coloniales
            6. Evacuation du territoire russe
            7. Rétablissement de la Belgique
            8. Retour de l’Alsace-Lorraine à la France
            9. Fixation des frontières italiennes en tenant compte du principe des nationalités
            10. Autonomie des peuples d’Autriche-Hongrie
            11. Libre accès à la mer pour la Serbie
            12. Ouverture des détroits de navigation
            13. Création et indépendance, avec accès à la mer, de la Pologne
            14. Création d’une Société des Nations

            A y regardez de plus prés, tous est là pour favorisé le véritable vainqueur qui avait les mains libre pour faire ce qui bon lui semble !



            • Henri Francillon Henri Francillon 6 août 2012 10:23

              Merci d’avoir relevé cette saillie contre Marine Le Pen que je n’avais pas relevée.
              Il semble en effet que l’auteur semble pratiquer la conscience politique du « tout sauf le FN », manipulation médiatico-politique grossière tant on sait que le FN fait partie intégrante du système qu’il fait mine de dénoncer afin d’attirer les plus énervés en les aveuglant et que, de plus, ces gens n’ayant jamais exercé le pouvoir sont bien moins coupables des crimes ignobles perpétrés par ceux que l’auteur considère comme les défenseurs de cette démocratie qui n’en est pas une (cf mon commentaire ci-dessous).
              Ray, avant de changer le système il est nécessaire que vous vous renseignez un peu sur le système actuel et que vous ayez quelque chose à proposer pour le remplacer, sans quoi vous mettrez simplement un nouveau masque sur le même monstre.


            • Henri Francillon Henri Francillon 6 août 2012 10:11

              Pour changer de système, cher Bruno, il serait déjà bien de cesser de parler de démocratie dans nos pays car notre système politique n’en est pas une.
              Il s’agit en effet d’une aristocratie.
              Il est nécessaire de savoir de quoi nous parlons pour avancer.
              Par ailleurs parfaitement d’accord avec votre texte, en ajoutant qu’avec mon argument ci-dessus on ne peut plus jamais reprocher à d’autres pays leurs « dictatures » puisqu’on devient conscient de vivre aussi dans un système dictatorial.
              Et que pour changer le monde il faut changer soi-même et non intervenir militairement à des milliers de kilomètres de chez nous.
              De plus, je pense que les médias jouent parfaitement leur rôle, mais que simplement ce rôle n’est pas, comme au sujet de la démocratie, ce qu’on nous a appris qu’il est.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès