Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Ukraine envahie, mythe ou réalité ?

L’Ukraine envahie, mythe ou réalité ?

La campagne de désinformation bat son plein, et il semblait difficile de savoir où se trouvait la vérité, entre l’œil de Moscou, ou la main des USA, chaque camp accusant l’autre.

Pourtant, grâce à une enquête fouillée, des experts ont levé le voile : la Russie est bien coupable d’invasion.

Tout le monde à bien vu les « petits hommes verts », sorte de militaires sans pays, sans signe de reconnaissance distinctifs, mais bien armés jusqu’aux dents pour prêter main forte aux indépendantistes ukrainiens, et de nombreux observateurs ont longtemps estimés que ces mercenaires étaient bien en réalité des soldats de l’armée russe.

C’est d’ailleurs ce qu’a finalement reconnu Vladimir Poutine déclarant le 17 avril 2014, un mois après le rattachement de la péninsule de Crimée à la Fédération de Russie : «  derrière les forces d’autodéfense de Crimée, bien sûr, se trouvaient nos militaires  » justifiant maintenant cette présence pour assurer les conditions d’un vote libre et qu’il s’agissait seulement de « protéger les gens ». lien

Plus tard, le 28 aout, Alexandre Zakharchenko, chef des séparatistes de Donetsk, a reconnu lui aussi que « 3000 à 4000 soldats russes » étant présents dans les rangs des insurgés. lien

Pourtant on se souvient que André Keline, représentant permanent de la Russie à l’OSCE, avait affirmé droit dans ses bottes : « nous avons fermement déclaré qu’il n’y avait aucune participation des soldats russes au conflit, ni aucune livraison de moyens militaires  ». lien

On sait maintenant ce qu’il en est, et on suppose que le mensonge reconnu aujourd’hui admet implicitement qu’il y a non seulement présence de soldats russes, mais aussi livraison de moyens militaires.

Quant au chiffre avancé de 3000 à 4000 militaires russes, il est vraisemblablement sous estimé et les experts en la question estiment que le chiffre réel serait passé à la mi-juillet 2014 de 12 000 à 20 000 militaires. lien

Ce que Moscou dément bien évidemment. lien

Puis est arrivé le drame du Boeing descendu par un missile, et on a assisté à une guerre de communication, chaque camp accusant l’autre de ce forfait dramatique qui a couté la vie à 298 passagers. lien

Le camp ukrainien accusant Moscou d’avoir permis aux séparatistes de Donetsk de se procurer des missiles sol/air, dont l’un d’eux aurait par erreur touché l’avion…ce que démentais le camp russe, affirmant qu’il s’agissait d’un missile air/air, qui aurait été tiré par un avion ukrainien, lequel se serait trouvé à proximité du Boeing.

Sauf qu’en cherchant un peu, on s’apercevait que Moscou avait menti.

L’avion accusé par le camp russe, un Soukhoï 25, ne pouvait pas voler à plus de 7000 mètres d’altitude, alors que le Boeing volait lui à plus de 10 000 mètres, rendant peu crédible le scénario avancé par la Russie.

D’ailleurs, les conseillers de Poutine ont commis une grossière erreur en tentant de modifier sur Wikipédia la fiche signalétique de l’avion ukrainien, en y écrivant qu’il pouvait voler à 10 000 mètres… mais les « petits robots » de wikipédia avaient rapidement vu la manipulation, et remis le texte initial. lien

Il est donc plus que probable que la mort des 298 passagers du Boeing soit imputable à la Russie, ou du moins aux séparatistes ukrainiens armés par la fédération de Russie, mais il faudra attendre l’été 2015 pour que le rapport final établissant les responsabilités sur le cas du Boeing malaisien soit publié. lien

D’ici là, la situation a largement le temps de se dégrader, et qu’elles que soient les conclusions du rapport, elles arriveront bien trop tard de toutes les façons…on est quand même en droit de se demander pour quelles raisons les experts, en possession de toutes les preuves réclament une année pour en tirer les conclusions ?

Oublions cet épisode tragique, et penchons nous sur la nature des armes que possèdent les séparatistes, (blindés, batteries de missiles, pièces d’artillerie lourde…) ces derniers affirmant qu’ils ont été pris à l’ennemi, l’armée ukrainienne en l’occurrence, sauf que l’expert militaire russe Rouslan Poukhos, directeur du CAST admet que « Moscou aide les rebelles, mais il est délicat d’en déterminer l’échelle  »…et l’expert militaire Dmitry Gorenburg va plus loin affirmant : «  la quantité et le type d’armes aux mains des séparatistes ne laissent aucun doute sur le fait qu’elles sont fournies par le gouvernement russe (…) cela inclut des types d’armes que Kiev ne possède pas. L’explication des rebelles selon laquelle leurs armes ont été prises dans des bases ukrainiennes ne tient pas debout  ». lien

D’ailleurs, le lundi 25 aout, une colonne de 10 chars et des troupes blindées, chargées de soldats russes déguisés en rebelle, avait franchi la frontière russo-ukrainienne, du coté de Novoazovsk, ce que Moscou a naturellement démenti. lien

D’ailleurs dès le mois de juin, des observateurs avaient affirmé voir des tanks russes pénétrer sur le territoire ukrainien, ce que la Russie avait naturellement démenti, mais ce qui avait été confirmé par Arsen Avakov, ministre de l’intérieur ukrainien. lien

Pourtant il y a une méthode imparable pour mettre en évidence le mensonge, grâce à une observation attentive.

Les chars de l’armée ukrainienne sont des T-64 et les chars russes sont des T-72 BM, lesquels ne sont utilisés qu’en Russie, et même si les T-64 et les T-72 BM ont tous les deux étés fabriqués en Russie, en comparant les photos, il n’est pas très difficile de s’apercevoir des différences, et de confirmer que les chars présents sur le sol ukrainien appartiennent bel et bien à l’armée de la fédération de Russie.

Finissons ce tour d’horizon par l’arrestation d’une dizaine de parachutistes russes en territoire ukrainiens appartenant à la 98ème brigade aéroportée russe, pour lesquels Poutine a affirmés qu’ils s’étaient « égarés  » (lien) sauf que ces parachutistes une fois rapatriés dans leur Russie natale ont bel et bien confirmés dans Novaya Gazeta un journal indépendant russe qu’ils avaient été envoyés en Ukraine.

C’est ce qu’à raconté en détail Eric Biegala dans sa rubrique sur l’antenne de France Culture sous le titre « l’art du mensonge plausible  ». lien

Soulignons au passage le courage de ces journalistes russes, lesquels déclarent être en danger, d’autant que l’ex rédacteur en chef de ce journal a été contraint de s’exiler, alors que son adjoint, Sergueï Sokolov, a été récemment menacé de mort au cours d’une mise en scène inquiétante.

5 collaborateurs de ce tri-hebdomadaire ont déjà été tués dans l’exercice de leur fonction, et l’indépendance de ce journal est menacée. lien

Ce qui pourrait faire débat, c’est l’attitude du gouvernement français, bien timide pour le coup, qui, alors que les preuves irréfutables de la présence russe en Ukraine s’accumulent, continue de parler au conditionnel.

Les mauvaises langues imaginent que le juteux marché conclu entre Russie et France au sujet des navires de guerre Mistral, pourrait bien expliquer cette position…

Décidément, on le voit, le monde de la finance n’est pas vraiment l’ennemi du nouveau président, puisqu’il serait prêt à fermer les yeux sur la situation ukrainienne, plutôt que de mettre un point final au contrat.

Il y a peu de temps, par la voix de son ministre des affaires étrangères, la France évoquait une possible remise en question du contrat Mistral, (lien) et surprise, sous la pression internationale, François Hollande, à la veille de la réunion de l’Otan, vient d’annoncer que les conditions de livraison des 2 navires n’étaient pas réunies, et que la livraison était suspendue jusqu’en novembre… mais quelle crédibilité peut-on lui donner encore, lui qui a tant déçu ? lien

Son ex-compagne, Valérie Trierweiler dresse sans son livre tout juste paru un portrait accablant : lui qui disait ne pas « aimer les riches  », n’aime manifestement pas non plus les pauvres qu’il qualifie dans l’intimité de « les sans-dents  ».

Comme l’écrit Jérôme Béglé dans les colonnes du Point, dans une tentative de compil de ce livre, évoquant cette « vie privée exemplaire  » dont il se targuait au Bourget : «  on découvre un homme froid, sans cœur, totalement dépassé par les évènements, calculateur, parfois méchant, enfermé dans sa bulle, et confronté à la vengeance d’une blonde  ». lien

Mais revenons en Ukraine.

Aujourd’hui, le nombre de réfugiés ukrainiens ne cesse d’augmenter chaque jour : ils sont plus de 500 000 déplacés ou réfugiés fuyant le pays à la suite du conflit. lien

Aujourd’hui, les réseaux sociaux s’interrogent du peu de mobilisation médiatique sur ce qui se passe en Ukraine, envisageant que le fait que ce pays n’ait ni pétrole, ni musulmans terroristes, justifierait ainsi le silence relatif de la communauté internationale. lien

Le 3 septembre Poutine déclarait miser sur un accord final entre Kiev et les rebelles, évoquant même un cesser le feu, mais affirmait en même temps « ne pas être partie prenante au conflit  », ce qui peut faire sourire à la lumière des informations prouvées que nous avons maintenant ? lien

En tout cas Kiev est convaincu qu’il s’agit d’un simple coup de bluff.

Comme dit mon vieil ami africain : « le sage cherche toujours la vérité. L’idiot lui, l’a déjà trouvé  ».

L’image illustrant l’article vient de : « www.jolpress.com&nbsp ;&raquo ;

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Article ancien

Sotchi, jeux de vilains


Moyenne des avis sur cet article :  1.63/5   (89 votes)




Réagissez à l'article

268 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 2014 10:21

    Cabanel, vous faites de l’ humour au 3e degré ? ou vous êtes un agent de l’ Empire ?
    Vous ne dites rien des milliers de bases US dans le monde ? et des milliers de militaires US ou de l’ OTAN qui sont un peu partout, y compris en Ukraine ? Deux poids, deux mesures.
    Histoire d’alimenter un peu l’hystérie ambiance anti russe ?


    Ni Kiev, ni Washington n’ont encore fourni la moindre preuve que la Russie avait abattu le Boeing.
    Un satellite US était au dessus de la zone, aucun enregistrement n’a été publié.
    L’enquête est sous embargo....

    Il est plus que probable que les Russes ont aidé les insurgés de l’Est de l’ Ukraine.
    Et alors ? Quand Obama protège les ressortissants US, personne ne moufte.

    Mais dire que l’armée russe a envahit l’ Ukraine est peu probable.
    On n’envahit pas un pays comme l’ Ukraine avec 1000 soldats.

    Elle pourrait, pourtant, puisque les armes défensive russes ont plombé l’US Navy au large des côtes syriennes. Les Russes avaient fourni aux Syriens, et probablement aux Iraniens, leurs armes de défense. Alors, pensez un peu, l’armée ukrainienne...


    Si l’armée russe était en Ukraine, les insurgés seraient déjà à Kiev et on parlerait de la bataille de Lvov, à la frontière polonaise... ! « Les chars russes sont-ils Place Maïdan ? » . NON.

    PS : La France qui suspend la livraison des Mistral à la Russie, vient de signer des méga contrats militaires avec l’ Arabie Saoudite ! En voilà un bel état démocratique comme les aime l’ OTAN !
    Pas comme cet autocrate de Poutine...

    • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2014 10:36

      fifi

      il ne s’agit pas de faire de « l’anti-russe » mais d’affirmer enfin, preuves à l’appui, que les forces russes ont pénétré illégalement en Ukraine. et ça, vous ne pouvez le contredire, preuves à l’appui.
      je ne suis pas pour autant naïf, et je sais ce que font les USA...
      mais le débat n’est pas là, que vous le vouliez ou non, le débat est : oui ou non, la Russie a-t-elle pénétré illégalement en Ukraine, et je pense en avoir apporté les preuves formelles, indéniables.
      ensuite, vous pouvez pratiquer la méthode coué, en disant « je suis un agent des USA, ou n’importe quelle fadaise », en essayant de discréditer ce que j’ai publié, mais ça ne changera rien à la triste réalité.
      vous évoquez 1000 soldats... achetez vous des lunettes, il s’agit de 20 000...il y a une différence, 
      ajoutez y les chars, les blindés, les missiles, les armes de diverse nature, et vous aurez une vision plus cohérente de la réalité.
      enfin, moi perso, ça m’est égal.
      forgez vous la conviction que vous voulez, sans avoir la moindre preuve, c’est après tout votre conscience que ça regarde.
       smiley

    • Aldous Aldous 4 septembre 2014 11:39

      J’attends un article sur le fait que des conseillers militaires US ont aussi pénétré illégalement en Ukraine...


      Ah mais je suis bête... ils sont dans l’axe du bien, eux.

    • Redrogers 4 septembre 2014 11:56

      Bonjour M. Cabanel,


      J’avoue être particulièrement déçu par votre article du jour... Vous nous parlez de preuves par-ci, de preuves par-là mais ces fameuses preuves, on les attend toujours !
      Les chars ? Une simple recherche wikipédia nous apprend en 30 sec que l’Ukraine a encore en stock plus de 1000 T72 datant de l’URSS, en plus des T64 et T80. D’ailleurs, les photos que vous proposez sont des images totalement hors contexte. Où sont les images de ces fameuses colonnes de blindés russes ? Nulle part comme à chaque fois. Pourtant cela serait utile pour identifier le modèle, non ?
      Cela doit faire 10 fois depuis le début de l’année que Kiev nous fait le coup de l’invasion russe... Sans jamais montrer de PREUVES, sans même savoir (!) où ils auraient détruit ces fameux « blindés russes » (cf. une vidéo récente d’un porte parole de l’armée ukrainienne, proposée récemment ici même sur Agoravox).
      Vous parlez de 500.000 déplacés ou réfugiés ? Pour insinuer qu’ils le sont suite à une « invasion des russes » ? Ne serait-ce pas plutôt suite aux combats et au pilonnage des villes par les gentils ukrainiens gouvernementaux ? Et pourquoi ne pas mentionner qu’au moins la moitié de ces déplacés sont allés chercher refuge chez le méchant envahisseur d’à-côté ?

      Etc, etc...

      Bonne journée.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 2014 13:09

      Les preuves, c’est à Kiev, à Bruxelles et à Washington de les fournir.
      Puisque c’est eux qui disent que l’armée russe est entrée en Ukraine.


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2014 13:30

      mais fifi les preuves sont sous vos yeux.

      maintenant si vous ne voulez pas les voir, ce n’est plus mon problème.
       smiley

    • haha 4 septembre 2014 15:12

      Au US, c’est pas ça fifi... Au US, tu es présumé coupable jusqu’à preuve du contraire...


    • jmdest62 jmdest62 4 septembre 2014 16:37

       « .....L’avion accusé par le camp russe, un Soukhoï 25, ne pouvait pas voler à plus de 7000 mètres d’altitude, alors que le Boeing volait lui à plus de 10 000 mètres, rendant peu crédible le scénario avancé par la Russie.... »

      Savez vous que les forces aériennes de l’Ukraine possèdent des MIG-29 stationnés à l’ouest.et des SU_27 stationnés à Kharkov.
      Le Mig-29 a un rayon d’action de 2300 km et peut voler à 18000 m
      le SU_27 a un rayon d’action de 3900 Km et peut voler à 18500 m

      ces deux appareils possèdent des canons de 30 mm (comme le SU-25) et peuvent , bien sûr , être équipés de moult type de missiles air-air.

      Entre nous à 10 000 m d’altitude qu’est_ce qui ressemble le plus à un avion de chasse qu’un autre avion de chasse. ?.. smiley .donc les Ukies auraient bien pu faire le coup avec l’un de ces deux types d’appareil.

      Au fait : en creusant on peut découvrir que le SU-25 comporte de nombreuses version dont le SU_25M1 qui équipe aussi l’armée de l’air Ukies et qui , si l’on en croit ce site , a un rayon d’action de 1850 km au lieu des 550 km attribués au SU-25 de base (d’après votre source Wikipédia) et peut voler à une altitude entre 5 et 10 000 m suivant le poids de son « chargement » .. il semble que le plafond de 7000 m indiqué par votre source irréfutable soit en fait une moyenne .

      Tiens ! une « PREUVE » qui vient de prendre un missile sous nos yeux  smiley

      @+


    • jmdest62 jmdest62 4 septembre 2014 16:59

      « ..... Les chars de l’armée ukrainienne sont des T-64 et les chars russes sont des T- 72BM, lesquels ne sont utilisés qu’en Russie.... »

      D’après votre source d’infos préférée les char T-72 ont été exportés dans moult pays de par le monde....1200 exemplaires en Ukieland zum beispiel !

      Tiens ! encore une « PREUVE » qui vient de se faire percer le blindage sous nos yeux  smiley

      @+

      PS : votre lien pointe sur la photo d’un T72 Bulgare !!!!


    • jmdest62 jmdest62 4 septembre 2014 17:17

      « ....Quant au chiffre avancé de 3000 à 4000 militaires russes, il est vraisemblablement sous estimé et les experts en la question estiment que le chiffre réel serait passé à la mi-juillet 2014 de 12 000 à 20 000 militaires..... »

      Votre propre source indique :

      ".....
      L’Otan a signalé mercredi que le nombre de militaires russes le long de la frontière avec l’Ukraine est passé de 12.000 à la mi-juillet à 20.000,....."

      le long de la frontière avec l’Ukraine.....c’est à dire le long de la frontière Russe ...donc en RUSSIE.
      Des soldats Russes en Russie Bizarre , vous avez dit bizarre ...comme c’est bizarre

      Tiens ! encore une « PREUVE » qui vient de se prendre un coup sur le casque sous nos yeux  smiley

      @+


    • jmdest62 jmdest62 4 septembre 2014 17:25

      M. Cabanel

      Avec cet article vous avez ,peut-être ,
      1 ) voulu faire de l’humour au Xième degrés ....ce qui se passe en Ukraine et ce qui semble se préparer n’autorisent pas la plaisanterie.
      2) Apporter votre analyse de la situation .....alors merci d’approfondir et de vérifier vos sources

      Vous nous avez habitués à beaucoup mieux

      @+


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2014 19:47

      redroger

      bien sur que les images des chars russes et ukrainiens sont sur l’article il suffit de cliquer dessus.
      mais ça vous a manifestement échappé.
      maintenant si vous voulez écrire un article à la gloire de Poutine, expliquant que le gouvernement ukrainien est un gouvernement fasciste, mis en place par les méchants américains, faisant un portrait de poutine comme un homme éclairé, avide de liberté pour son peuple, un homme pacifique, animé des meilleures intentions du monde, n’hésitez surtout pas.
       smiley

    • Patrice SALZENSTEIN Patrice SALZENSTEIN 4 septembre 2014 21:19

      LA SEULE PRÉSENCE AVÉRÉE DE TROUPES ÉTRANGÈRES EN UKRAINE EST CELLE ... DES ETATS UNIS D’AMÉRIQUE :


      - La présence des services secrets étasuniens est avérée en Ukraine. Lire l’article du Point (pas soupçonable d’être anti-américain) « Ukraine : la CIA en sous-mains » Un quotidien allemand affirme que des agents de la CIA et du FBI aideraient Kiev à mater l’insurrection pro-russe. Un scénario des plus vraisemblables. http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-la-cia-en-sous-main-05-05-2014-1819233_24.php&nbsp ;
      - Des mercenaires américains sont aussi présents en Ukraine selon Le Figaro (pas soupçonable d’être anti-américain) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/05/11/97001-20140511FILWWW00036-des-mercenaires-americains-presents-en-ukraine.php

      EN REVANCHE, SELON LES MÉDIAS SUISSES (PAYS NON MEMBRE DE L’OTAN), LA PRÉSENCE DES RUSSES N’EST PAS PROUVÉE :

      L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a fait savoir vendredi dernier par la voix de son porte-parole que ses observateurs en Ukraine n’avaient « jusqu’à présent pas été en mesure de vérifier cette information » (source : Radio Télévision Suisse). http://www.rts.ch/info/monde/6102362-une-invasion-directe-russe-en-ukraine-difficile-a-prouver.html&nbsp ;

    • boris boris 4 septembre 2014 21:34

      Et voilà Cabanel agent de l’empire ou alors il est tombé de l’escabeau en voulant cueillir des pêches de vignes de son potager, du coup il est devenu un peu beaucoup fada en plein.


    • psynom 4 septembre 2014 23:54

      Des mercenaires américains sont aussi présents en Ukraine selon Le Figaro
      ils fournissent même les photos des mercenaires dans leur Hummer (avec drapeau Ukrainien)


    • Vache à lait Vache à lait 5 septembre 2014 08:48

      Là, sauf votre respect, vous vous moquez du monde en affirmant que vous apportez des preuves à vos dire...

      Vos liens citent pour votre première partie - sur l’invasion russe - des articles de journaux tels Le Figaro, Le Monde, Libération.. Bref que des journaux aux directives Ouest Propagande, et qui relaient souvent des articles outre-atlantique, ou omettent de traduire les versions contradictoires. Rien de plus simple pour s’en apercevoir, c’est l’absence de droit de réponse du clan ciblé par les attaques.

      D’ailleurs, ces journaux n’ont eu de cesse de répéter idiotement les mensonges américains (pour la guerre en Irak de 2003 par exemple, et ce n’est qu’un exemple...)

      Crédibilité : aucune.

      Cette histoire de char est incroyable de méconnaissance du matériel militaire russe et de ses anciens satellites ou ses partenaires commerciaux proches. Le T-62 est pratiquement obsolète, le T-72 a été construit est fournis à toute la sphère européenne de l’Est aux branches asiatiques et orientales. Il fait partie des blindés qui ont été le plus modifiés, et dont un nombre incommensurable de versions ont été construites ou rénovées. L’Ukraine, tout comme la Russie possèdent foule de ces versions de T-72.

      Ou est la preuve de cette modification de la page wikipédia, mise à part la page wiki du Sukoi ?
      D’ailleurs comment savoir une telle modification annulée et la source identifiée nominalement ?

      A la vitesse des accusations américaines et ukrainiennes, croyez bien que les preuves du coupable du vol malaisien auraient été sorties encore chaude dans tous les médias si le vrai coupable avait été les séparatistes Est-Ukraine. Le doute est permis.
      Les Pays-Bas qui dirigent l’enquête ont signé un contrat de non-divulgation des informations des boites noires d’après le Saker.

      http://www.vineyardsaker.fr/2014/08/22/mh17-les-raisons-du-crash-du-boeing-777-classees-secret-defense/

      Les impacts de 30 mm sont parfaitement visibles sur les restes de panneaux métalliques

      Les états-uniens refusent de divulguer leurs images satellites braqués sur le site !

      Bon sang, rien que ça, s’en est trop, il y a anguille sous roche !

      Faites attention dans votre contre-poids, vous ne prouvez rien sur cette partie.

      En revanche, j’apprends sur l’histoire du journal russe et de reporter sans frontières. Je vais creuser, car effectivement ça paraît assez flagrant.

      Je vous rejoins sur votre conclusion, Il faut sans cesse chercher la vérité.


    • jmdest62 jmdest62 5 septembre 2014 08:59

      « ....maintenant si vous voulez écrire un article à la gloire de Poutine........n’hésitez surtout pas..... »

      ça s’appelle de la manipulation : Chercher la vérité et ne pas avaler vos pseudo preuves = Admirer Poutine sans réserve
      La presse occidentale se charge déjà de désinformer et de manipuler les infos , elle n’a pas besoin de vous .
      Comme dit votre vieil ami africain :

       « le sage cherche toujours la vérité. L’idiot lui, l’a déjà trouvé  ».

      Vous , vous avez déjà trouvé LA vérité « .....Pourtant, grâce à une enquête fouillée, des experts ont levé le voile : la Russie est bien coupable d’invasion. »

      Par contre , Comme vous pouvez le constater beaucoup sur AV cherchent encore de VRAIES preuves .
      @+


    • raymond 2 5 septembre 2014 09:20

      Des nazis ont pris le pouvoir en Ukraine les russophones se font massacrer l’état russe voisin aide ces gens pour éviter qu’ils se fassent massacrer comme à Odessa personnellement cela ne me pose aucun problème.
      1000 ou 10 000 soldats c’est pareil.

      La France est bien allé démolir la Lybie parce que leur tyran ne rentrait pas dans les clous de la politique Atlantiste. Heureusement nous sommes de grand amis de l’Arabie Saoudite état tout à fait respectueux des droits de l’homme...


    • Hijack Hijack 5 septembre 2014 09:27

      Non, Fifi,
      .
      Comme pour tout ce qui touche à l’international, il n’a encore rien compris ... à moins que ce soit autre chose.


    • abelard 5 septembre 2014 09:39

      @Monsieur Cabanel,

      Vous écrivez en réponse à un commentaire :
      "

      redroger

      bien sur que les images des chars russes et ukrainiens sont sur l’article il suffit de cliquer dessus.
      mais ça vous a manifestement échappé.
      maintenant si vous voulez écrire un article à la gloire de Poutine, expliquant que le gouvernement ukrainien est un gouvernement fasciste, mis en place par les méchants américains, faisant un portrait de poutine comme un homme éclairé, avide de liberté pour son peuple, un homme pacifique, animé des meilleures intentions du monde, n’hésitez surtout pas.« 

      Eh bien voilà !
      Vous dévoilez ici le fond de votre pensée et la motivation de l’écriture de votre article. Vous nous donnez de plus les raisons de la déception que nombre de AVoxiens ont eu à vous lire, déçus dont je fais partie.
      Je ne vous pensais pas si perméable au bourrage de crâne.

      Avez vous conscience qu’aucune des »preuves« que vous donnez ne tient la route ?
      Vous ne cessez de répéter comme un mantra : »preuves à l’appui« , »preuves à l’appui« , comme pour vous en convaincre vous même.

      Vous nous dites qu’il y a »20 000« soldats russes en Ukraine !
      Si c’est vrai, ce sont des génies du camouflage qui feraient passer les caméléons pour de minables débutants.
      En effet, à voir comment les putchistes de Kiev galèrent pour nous sortir piteusement une colonne de quelques véhicules ou une dizaine de prisonniers égarés, on se dit que ces 20 000 soldats ont un sacré don pour ne pas apparaitre sur les photos.
      Ce qui m’amuse de plus c’est que je pense que si vous aviez raison, si vraiment les Russes avaient déployé 20 000 de leurs troupes d’élite en Ukraine, ils seraient déjà à Berlin à l’heure actuelle.
      Vu leur puissance de choc et la piètre résistance que pourrait leur offrir l’armée ukrainienne, ils n’auraient pas eu le temps de freiner avant d’arriver »Unter den Linden".

      Monsieur Cabanel, s’il vous plait, réfléchissez.
      Et si vous mettiez en ce qui concerne l’Ukraine, la même exigence dont vous faites preuve dans vos autres articles.
      IL y a aujourd’hui sur Avox, un excellent article, signé par Pierre, dont je vous conseille la lecture : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-decisions-que-prend-vladimir-156283


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 septembre 2014 07:24

      Hijack,
      Je parie plutôt pour « l’autre chose »...


    • mac 4 septembre 2014 10:25

      Un article qui ne manque pas d’air et qui ne fait que répéter ce qui semble être le propagande occidentale car contrairement à ce que vous insinuez, on parle de l’Ukraine tous les jours dans nos médias.

      Contrairement à vous j’ai encore beaucoup de doutes sur le dossier et je serais bien malin de savoir qui cherche vraiment des noises à l’autre. 
      Il vrai que la propagande ne peut être occidentale puisque nous vivons dans de belles démocraties, le cas de guerre en Irak nous le prouve sans aucune contestation possible...


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2014 10:39

        mac

        je n’insinue rien, je donne les preuves de l’entrée illégale de la Russie en Ukraine, une tentative d’invasion en quelque sorte, que vous le vouliez ou non.
        il ne s’agit nullement de propagande, mais d’une affirmation étayée par des preuves formelles.
        à ce demander si vous avez lu attentivement l’article ?
        entre les chars (qui ne peuvent qu’être russe), l’attaque du boeing qui n’est pas à mettre au compte de l’Ukraine, les parachutistes qui eux même avouent dans un journal russe qu’ils ont bel et bien été envoyés en Ukraine, je ne sais pas ce qu’il vous faut de plus ?
        enfin, c’est vous qui voyez.
         smiley

      • Aldous Aldous 4 septembre 2014 11:53

        Si la Russie avait voulu envahir l’Ukraine ce n’est pas 1000 ni 4000 hommes qu’il y aurait sur le terrain.


        En face l’Ukraine a une armée de 80 000 hommes. Si avec un rapport de 1 à 20 voire à 50 ils se font encercler, c’est que les troupes se battent sans conviction.

        L’Ukraine est russophone et russophile. Le pays est à 78% chrétien orthodoxe. Il n’y a qu’une poignée de fachos nostalgiques de l’UVO et le l’OUN (parti et milice nazi ukrainiennes) qui entretiennent une haine raciale du russe hystérique et historique.

        Le sigle actuel de l’état ukrainien est le même que celui instauré en juin 1941 à Lviv et dont la proclamation ’indépendance affirmait :«  Le nouvel État d’Ukraine, se fondant sur la pleine souveraineté de son pouvoir, s’inscrit volontairement dans les rangs du nouvel ordre européen qui est fondé par le chef de l’armée allemande et du peuple allemand lui-même : Adolf Hitler, son chef, a commencé la lutte pour l’instauration de ce nouvel ordre. »

        Ce qui est révélateur c’est que le Nouvel Ordre Européen est toujours leur objectif, ils ont juste remplacé Adolf Hitler par l’UE. Révélateur de ce qu’est en réalité le projet de l’UE.

      • alinea alinea 4 septembre 2014 21:37

        Olivier : t’es tombé sur un os !! tu ne lis pas assez Agoravox ; une multitude d’infos circulent depuis juillet, et quelque internautes sont au top des infos en direct Les fausses infos US, en comparaison sont pitoyables !!
        De toutes façons, il suffit de réfléchir trois minutes pour savoir qui a des intérêts agressifs et qui a des intérêts défensifs !
        De ma fenêtre, les Russes ont autant le droit d’être en Ukraine que les US !!
        Il y en a qui assistent des personnes en danger ; d’autres qui assistent les agresseurs ; tout ça dans une guerre civile ( cf mon com plus bas !!!)


      • chapoutier 4 septembre 2014 10:59

        l’auteur
        vous prétendez qu’il s’agit de fait indéniables mais où sont les preuves ?

        un seul exemple d’où tenez-vous que le MH17 ai été abattu par un missile ?

        il n’y a plus que l’OTAN pour l’affirmer mais sans montrer aucune preuve, et pourquoi faudra-t-il attendre l’été 2015 pour que le rapport intégrale soit rendu public


        • Pascal L 4 septembre 2014 11:36

          La vérité ne se construit pas avec des certitudes, mais avec des doutes. Pour les enquêteurs, collecter toutes les informations puis éliminer une à une toutes les possibilités et en garder une seule demande un travail considérable.

          Et à la fin, ils peuvent encore dire qu’ils n’en sont pas sûrs. Dans le climat de tension actuelle, toute annonce prématurée peut avoir des conséquences irréparables.

          Quand à l’hypothèse du missile sol/air, elle n’est évidemment pas certaine à ce jour, mais c’est la meilleure que nous avons. Toutes les autres hypothèses que j’ai entendu à ce jour ne sont pas autant crédibles. Eliminer aujourd’hui l’hypothèse du missile ne peut être qu’une affirmation malhonnête émise dans un but de propagande.

        • Aldous Aldous 4 septembre 2014 12:03

          La vérité elle se construit avec une étude historique.


          La guerre de Crimée a commencé en 1853, avec Napoléon III, as en 2013.

          La bonne question est : Pourquoi l’occident s’acharne-t-il à vouloir arracher à la Russie son lieu de naissance (Kiev) et son protectorat des chrétiens d’orient, ouvrant un boulevard aux génocides et massacres qui se sont abattus su eux depuis.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 2014 13:18

          Pascal,
          Ceux qui accusent la Russie ou les pro russes avaient un satellite au dessus de la zone.
          La Maison Blanche refuse obstinément de publier les enregistrements.
          Vous en concluez quoi ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2014 13:28

          chapoutier

          mais l’épisode du Boeing abattu n’est qu’un épisode parmi d’autres.
          quid des chars russes ?
          quid des paras russes ?
          quid des armes russes présentes en Ukraine ?
          ouvrez les yeux.
           smiley

        • chapoutier 4 septembre 2014 13:35

          cabanel
          vous n’êtes pas sérieux ! et de plus, si vous jetiez un œil de temps en temps aux autres textes vous auriez certainement pris connaissance de ces arguments ( perso j’en ai publié 4 ou 5 sur la question )
          un seul exemple :
          Kiev et ses commanditaires ne cessent d’annoncer avoir détruit des colonnes de chars russes, comment se fait-il que pas une photo de carcasse de char russe ne vienne à l’appui de leur propagande.


        • chapoutier 4 septembre 2014 13:39

          cabanel
          quid des armes russes présentes en Ukraine ?.....

          toutes les armes sont russes en Ukraine ... sauf celles des mercenaires pro-OTAN mais de cela pas un mot de votre part.


        • Pascal L 4 septembre 2014 15:01

          @fifi Brind_acier

          En matière de satellite espion, tout le monde en a : Les Américains, les Russes et même les Français. L’habitude dans ce domaine est de ne jamais publier les photos pour ne pas dévoiler ses capacités (ou ses incapacités) réelles d’espionnage. On peut également demander aux russes de publier leurs éléments, mais je ne crois pas qu’ils nous donneront quelque chose.
          Donc, en ce qui me concerne, je ne peux pas prendre un élément trop hypothétique pour me forger une opinion. Je n’ai jamais affirmé que c’étaient les Russes ou les Ukrainiens qui ont abattu cet avion. Je me contente d’éliminer les hypothèses basées sur des mensonges manifestes et de dire que la piste d’un missile sol/air est la plus probable compte tenu des éléments que j’ai pu voir. La suite appartient à l’équipe qui réalise l’enquête internationale. Un an de délai pour avoir une réponse n’est pas hors norme pour ce type d’accident. Les délais habituels sont même souvent encore plus long. Les résultats des enquêtes d’accidents sont complètement publiques pour un certain nombre de pays comme les USA et la France ; cela permet de se faire une idée du travail.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 septembre 2014 19:24

          Bien sûr que tout le monde a des satellites espions.
          Je n’en sais pas plus que vous, j’observe que toutes les informations n’ont pas été publiées.

          La Russie a rendu public ses enregistrements, mais pas les USA.
          Et si je me souviens bien, Kiev n’a rien publié sur les enregistrements audio tour de contrôle/avion.

          Sauf l’enregistrement bidon mis en ligne la veille du crash..


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2014 19:50

          chapoutier, si vous m’aviez bien lu, vous auriez découvert que j’ai aussi posé la question que vous soulevez, pratiquement mot pour mot...je vous cite :

          « et pourquoi faudra-t-il attendre l’été 2015 pour que le rapport intégrale soit rendu public ? »
          j’ai quasi écrit la même chose...
           smiley

        • raymond 2 5 septembre 2014 13:12

          Si vous avez un voisin et ami qui se fait assassiner n’iriez vous pas l’aider surtout si vous êtes armé particulièrement si la police(ONU) est inopérante ou corrompu ?


        • gegemetz gegemetz 4 septembre 2014 10:59

          bonjour Olivier
          à mon humble avis ...
          c’est pourtant simple ...Poutine veut son bout d’Ukraine comme il a récupéré ses 2 bouts de Géorgie
          il est slave et joueur d’échecs !! il avance ses pions ..si personne ne lui répond ...il continue à avancer !! C’est un mec qui aime bien montrer ses pectoraux !
          mais c’est quand même incroyable qu’un état comme l’Ukraine n’a pas réussi à endiguer une révolte au départ faite par quelques mécontents pro-russes !
          et que dire de ces batailles à coups de poings dans l’assemblée des députés ukrainiens !! mais ceci expliquant peut être cela !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès