Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’UNASUR s’associe à la création d’un nouveau bloc (...)

L’UNASUR s’associe à la création d’un nouveau bloc régional sans les USA

L’UNASUR a franchi un pas de plus vers leur indépendance vis-à-vis des Etats-Unis, et dans leur processus d’intégration régional. Comme nos analyses semblent le montrer : l’Amérique Latine bouge...

En effet, réunis à la Riviera Maya, Cancun (Mexique), les représentants de 33 pays d’Amérique latine et de la Caraïbe ont décidé, le 23 février 2010, la création d’un nouveau bloc régional dont ni les Etats-Unis ni le Canada ne feront partie, alors qu’ils sont présents au sein de l’Organisation des Etats américains (OEA) dont Cuba avait été exclue et où elle n’entend pas être réintégrée.

Les statuts de la nouvelle organisation seront définis lors d’une nouvelle rencontre prévue à Caracas en 2011.

S’il est donc trop tôt pour connaitre les perspectives réelles de cette initiative et son potentiel, l’analyse de la déclaration finale du Sommet indique une ambition importante. En effet, celle-ci propose la construction d’un «  espace commun dont l’objectif est d’approfondir l’intégration politique, économique, sociale et culturelle de (la) région et de développer des engagements concrets en vue d’une action conjointe pour la promotion d’un développement soutenable de l’Amérique latine et de la Caraïbe, dans le cadre de l’unité, de la démocratie, du respect strict des droits de l’homme, de la solidarité, de la coopération, de la complémentarité et de la concertation politique ».

Dans ce cadre, le texte se décline en 88 points qui touchent à peu près tous les domaines d’action des gouvernements aux niveaux national, régional et international . Ainsi, commerce, questions énergétiques, développement social, culture, migrations, développement soutenable, changement climatique, environnement, droits humains et promotion de nouveaux droits, coopération Sud/Sud constituent l’architecture du document

Lors de ce sommet Raul Castro, le président Cubain, a fait le commentaire suivant :

« La majorité des régions du monde ont leur propre organisation, indépendamment de leur appartenance à d’autres organisations. Il n’y a aucune raison que l’Amérique latine ne dispose pas de sa propre entité de concertation politique, de coordination économique, de coopération et d’intégration. Faire traîner ce processus n’aurait pas de sens ».

Voici la traduction des 88 points de la déclaration de Cancun :  Clic ici

 

Source : AFP, Marianne2, Tiempo, El comercio.

Auteur : Serge Sedille

Equipe Unasur.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Takuan Takuan 19 mars 2010 13:46

    Ils essayent de refaire le coup de l’UE des marchands en version latino...ça fait pas trop marrer quand on voit leur manière d’aborder les droits de l’homme,à Cuba avec les prisonniers politiques,au Honduras avec un coup d’état récent,Chavez qui veut censurer le web et un ex-pinochetiste élu récemment au Chili...et je ne vous parle même pas du Pérou de Garcia ou ou l’on tire sur des indiens pour leur piquer leur terre ou de la Colombiie d’Uribe en guerre civile permanente depuis 40 ans...ça sent les petits arrangements entre conrrompus et le gros foutage de gueule pour les peuples...


    • Jean-paul 19 mars 2010 14:36


      Declaration de Cancun
      Reaffirmer la preservation de la democratie et des valeurs democratiques .

      Allez le dire a Raul Castro .
      L’auteur nous parle du commentaire de Castro le frere .Concertation politique ,commencons a l’interieur de Cuba .Coordination economique ,le pays est en ruine .


      • Michel Maugis Michel Maugis 19 mars 2010 15:34

        @UNASUR

        Encore un très bon article.

        La création d´une organisation propre des nations Latines d´Amérique et des Caraibes est une excellente initiative qui enrage les partisans de la main mise usanienne sur les peuples, et qui se présentent comme des défenseurs des droits de l´homme.

        Les usaniens ont exclu Cuba de l´OEA sans aucune raison, voilà maintenant que l´OEA exclu les USA.

        Car cette nouvelle organisation est vouée à remplacer l´OEA, le ministère des colonies de l´Usanie, ce pays gouverné par des monstres qui prétendent en permanence gouverner le monde.

        Un nom pour cette nouvelle organisation ?

        Je propose Union des République Socialistes du Sud. - :)

        Michel Maugis


        • Tony Pirard 19 mars 2010 16:03

           Un nom pour cette organisation du « temps des Cavernes » serait : « Union des Pays avec Complexe D’Infériorité... ! » ou serait...« Union des Envieux »,ou serait.. Union des Republique Bananiéres.

           Tous contre la démocratie... ! Pauvre Amérique Latine,peuplée de prototype de dictateurs et groupes corrompus par l’intérêt propre.C’est simplement honteuse.


          • Jean-paul 20 mars 2010 00:37

            Bienvenue sur Agoravox
            Tony picard -7
            Maugier +7


          • fifilafiloche fifilafiloche 19 mars 2010 20:52

            Les tentatives d’intégration de l’Amérique Latine n’ont rien de nouveau...Le Mercosur existe déjà depuis près de 20 ans et permet une certaine liberté de circulation des personnes entre les Etats. Pourquoi n’a t’il pas rencontré le même succès que l’Union Européenne ? Tout simplement parce que les Etats ont un niveau de corruption trop élevé pour s’inspirer confiance mutuellement et gérer des budgets en commun. 


            Il faut reconnaître que de nombreux Etats ont bien avancé en matière de lutte contre la corruption, particulièrement le Chili (refusant d’intégrer le Mercosur), l’Uruguay et le Brésil, mais ce n’est pas dû à des directives venant du Mercosur, mais à des initiatives personnelles de chaque pays pour avancer vers plus de transparence.

            Ce machin Unatruc n’a que peu de chances d’aboutir à un projet commun, tant les nationalismes sont encore fougueusement ancrés dans les populations latines et les antagonismes régionaux intenses (Argentine/Chili, Argentine/Uruguay,Bolivie/Chili, Venezuela/Colombie, Equateur/Colombie...)

            • Bleu Montréal 20 mars 2010 00:30

              Ce nouveau bloc atteindra ses objectifs. Malheureusement, il rencontrera des forces contre-productives à la botte des USA qui essaieront de le saboter (Colombie, Chili, Perou, Costa-Rica : les chiens de l’empire)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès