Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Union européenne encourage les tentatives de démocratie en (...)

L’Union européenne encourage les tentatives de démocratie en Chine

Le vice-président de l’Union européenne, Edward McMillan Scott, visite la chine pendant trois jours pour se rendre compte par lui-même de la situation des droits de l’Homme.

Edward McMillan-Scott, un des vice-présidents du Parlement européen de l’Union européenne (UE), a fait une visite de trois jours en Chine la semaine dernière dans le but de « faire un voyage pour explorer la vérité ». Lors d’une conférence de presse à Hong Kong, il a affirmé que le régime communiste devait être désintégré, le qualifiant de « brutal, arbitraire et paranoïaque ». M. McMillan-Scott a également annoncé que l’UE démarrerait cette semaine un projet pour faire avancer la démocratie en Chine, en coopérant avec divers groupes déjà sur le terrain.

« L’UE développe maintenant la vision que la démocratie ne peut pas vraiment être exportée, mais on peut l’encourager, on peut assister le processus », a dit M. McMillan-Scott, cité par l’agence de presse japonaise Kyodo. « La Commission européenne va présenter un nouvel instrument démocratique des droits de l’Homme [au Parlement européen]. »

L’idée est donc de travailler de l’intérieur, plutôt que d’imposer des sanctions qui pourraient nuire aux intérêts économiques de l’UE en Chine. Alors que le gouvernement de Beijing profitait déjà des investissements européens, ses opposants, par le biais du projet pour la démocratie, en profiteront maintenant aussi un tout petit peu.

En 1996, M. McMillan-Scott a été assigné au poste d’enquêteur spécial par le Parlement européen pour investiguer les relations diplomatiques et produire des rapports sur la relation stratégique de l’UE avec le Parti communiste chinois (PCC). Il s’est dit surpris que le régime chinois n’ait pas changé depuis dix ans.

« Dix ans plus tard, je suis très affligé de soumettre ce rapport. Le régime communiste chinois est encore un système d’atrocité, de despotisme et de bigoterie. Il n’y a pas de liberté d’expression, la liberté de presse est limitée et la liberté de religion est sérieusement bafouée. »

Lors de son séjour à Beijing, M. McMillan-Scott dit avoir rencontré des diplomates, des fonctionnaires de l’ambassade britannique, des organisations non gouvernementales, de même que des pratiquants de Falun Gong. Ces derniers lui ont livré des témoignages de la persécution, relatant des séries de mesures de suppression et de traitements injustes, incluant détentions illégales, abus et torture. « Quand ils m’ont raconté leurs expériences, je me suis senti très triste, pas seulement pour eux, mais aussi pour tous les groupes persécutés par le régime communiste chinois », s’est confié M. McMillan-Scott.

Il a dit, en conférence de presse, que malgré les progrès économiques de la Chine au cours des dernières années, les droits et libertés n’ont pas du tout suivi.

Selon lui, il ne peut y avoir de vraie discussion au sujet des droits de l’homme en Chine, car aucun droit de l’homme n’y existe. Il dit que la structure du régime communiste ne permet à aucune organisation ou mouvement de croître à l’extérieur du cadre du parti unique. Il croit que le mouvement de démission du PCC qui se poursuit est très important pour le développement futur de la Chine. « J’espère que tous les membres du PCC vont déchirer leur carte du parti une fois qu’ils connaîtront la vérité. »

Le programme de l’UE pour favoriser la démocratie en Chine et dans d’autres pays totalitaires dispose d’un budget de 202 millions de dollars, selon Kyodo News.

Note : Les pratiquants de Falun Gong qui ont rencontré le vice-président Edouard McMillan-Scott sont portés disparus ; M. Niu Jinping et son bébé sont assignés à résidence et M. Cao Dong est porté disparu. M. Steve Gigliotti, le citoyen américain qui a organisé la rencontre, a été arrêté par le PCC, il a subi un interrogatoire avant d’être expulsé. Le vice-président demande qu’ils puissent retourner dans leurs résidences respectives sains et saufs. Il a déclaré avoir demandé une réunion urgente avec l’ambassadeur chinois de l’Union européenne à ce sujet.


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • André (---.---.99.52) 13 juin 2006 10:26

    Ah oui, la belle « démocratisation » pour faire de la Chine un réservoir sans fin du dumping social...


    • mariner valley (---.---.64.122) 13 juin 2006 11:01

      « Dix ans plus tard, je suis très affligé de soumettre ce rapport. Le régime communiste chinois est encore un système d’atrocité, de despotisme et de bigoterie. Il n’y a pas de liberté d’expression, la liberté de presse est limitée et la liberté de religion est sérieusement bafouée. »

      Oui ben comme tout les regimes communistes qui existent ou ont existe.

      j’aimerais aussi avoir la reaction de la Chine face a ce discours certe tres vrai et plein de bonnes intentions.Generalement ce n’est du gout des Chinois d’entendre ce genre de chose........... si quelqu’un ou l’auteur a des infos la dessus.


      • Stef (---.---.229.129) 13 juin 2006 11:19

        Il n’y a cas y aller pour se rendre compte du fonctionement de ce pays.... On montre les belles choses aux touristes, et surtout pas la misère. Pour rappel, 400000 paysans « déportés » de leur campagne pour construire le grand Shanghai....et il dorment ou ? dans la rue !!! bossant 24/24H, sans aucune protection, ensuite une fois usé, on change de main d’oeuvre....Vive la Chine, Vive la plus grande puissance du monde !!!!

        Faut pas s’etonner que nos dirigeants rêvent de ce grand Empire.

        On peut pas faire mieux en matière d’exploitation !!!!

        Votez Sarko !!!pour le grand changement !!!


        • Talion Talion 13 juin 2006 14:01

          La Chine n’est certes pas encore une démocratie, mis pour y être allé, je peux vous dire que la situation est souvent moins pire que ce qu’on nous présente.

          M’enfin bon, il est clair que cette génération n’entendra jamais parler du droit de vote...


          • Talion Talion 13 juin 2006 14:02

            La Chine n’est certes pas encore une démocratie, mais pour y être allé, je peux vous dire que la situation est souvent moins pire que ce qu’on nous présente.

            M’enfin bon, il est clair que cette génération n’entendra jamais parler du droit de vote...


            • faxtronic (---.---.127.82) 13 juin 2006 15:10

              On est d’une complaisance sans borne avec la chine. Au nom du marche on bafoue tout. Je me souvient d’une caricature ou on vous le dirigeant chinois en client avec des tgvs des centrales nucleaire et des avions plein son cabas, et l’epicier chirac avec son crayon derriere l’oreille qui dit « Et les droits de l’homme, je vous les emballe ou c’est pour bafouer tout de suite ». Waourf. Mais la france n’est pas responsable, car ce n’est pas une puissance. Les USA sont les seules et uniques responsables de la misere en chine en bonne conscience et du dumping social.


              • zen (---.---.57.99) 13 juin 2006 15:24

                Commerce oblige...Faxtronic. Le développement de la Chine , malgré les énormes problèmes auxquels elle ne manquera pas bientôt d’être confrontée (politiques, sociaux, écologiques..) est une bombe à retardement pour l’économie et l’hégémonie américaine.

                Je me permets de recommander la lecture d’un livre trés stimulant de Philippe Cohen et Luc Richard:LA CHINE SERA-T-ELLE NOTRE CAUCHEMAR ? (Ed Mille et une Nuit)


                • Adolphos (---.---.59.170) 14 juin 2006 01:14

                  « Le programme de l’UE pour favoriser la démocratie en Chine et dans d’autres pays totalitaires dispose d’un budget de 202 millions de dollars, selon Kyodo News. »

                  Pff, encore de l’argent du contribuable gaspillé dans des connerie..

                  En plus, qu’est- ce qu’on dira, le jour ou les chinois auront un budget de 200 Million pour favoriser le communisme ou le Confusianisme en Europe ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès