Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La 3G est morte. Vive la 4.5G en Corée du Sud !

La 3G est morte. Vive la 4.5G en Corée du Sud !

Plus forte que l’américain Qualcomm, que le chinois Huawei, que le finlandais Nokia et le suédois Ericsson. La Corée du Sud s’impose dans le monde de la télécommunication ! 

Plus forte que l’américain Qualcomm, que le chinois Huawei, que le finlandais Nokia et le suédois Ericsson. Non, ce n’est pas d’équipes de handball ou de badminton dont nous parlons ici, mais bien des plus grands centres de télécommunications du monde. Et c’est bien la Corée du Sud qui domine une nouvelle fois les débats. Si le nom d’ETRI ne vous dit probablement rien, en Corée, il représente beaucoup dans le succès des grands groupes de télécommunications et des fabricants d’appareils mobiles. L’institut de recherches électroniques et de télécommunications est devenu hier le premier au monde à développer la nouvelle génération de communication mobile qui prendra le pas rapidement sur la très célèbre 3G (système WCDMA). Cette quatrième génération, aussi appelé LTE (long term evolution), est l’une des principales innovations de ces dernières années, du même niveau que le CDMA en 1995 et le WiBro (WiMax mobile) en 2005. Si jusqu’à présent tout le monde travaillait sur le LTE afin de lancer des réseaux dans les mois ou années à venir, la Corée du Sud est allée encore plus loin en lançant un LTE-avancée, une technologie également baptisée la 4.5G (4G réel en d’autres termes). Le gouvernement ayant été impliqué de bout en bout dans ce projet considérable, investissant 64 milliards de wons (53 millions de dollars) sur les cinq dernières années.


Dans les faits, en quoi cette nouvelle génération va-t-elle changer notre quotidien ? C’est très simple. Les connections à Internet par les réseaux de 4.5e génération offriront un accès 40 fois supérieur à celui que nous connaissons aujourd’hui sous la 3G. Nous passerons donc 14.4 mégabits par seconde à 600 mégabits par seconde. La vitesse de l’Internet mobile sera extrêmement élevée, permettant de voir des programmes en trois dimensions et en haute définition dans des véhicules en mouvement. Démonstration faite hier aux yeux du monde par l’ETRI dans un bus en déplacement dans lequel était installé des appareils mobiles ayant accès à la technologie LTE-avancée. Et l’avantage avec la Corée, c’est qu’une fois qu’une technologie est prête, elle entre en application dans la foulée. Du coup, les trois opérateurs du pays que sont SK Telecom, KT et LG Uplus lanceront le système LTE à partir du mois de juillet prochain. Si les premiers pas seront délicats et réservés à des commercialisations limités, l’ETRI planifie une ouverture totale dans la péninsule en 2014. Et les spéculations vont bon train ; selon l’institut et le gouvernement, les parts de marché des opérateurs locaux dans l’industrie mondiale pourrait bondir à près de 40% d’ici 2021 pour ce qui est des appareils mobiles pour des ventes de 346 000 milliards de wons. 

Le potentiel du marché est énorme et de fait la Corée du Sud devient le leader et devra créer les bases des standards internationaux en la matière. Au regard des 318.2 milliards de wons (284.6 millions de dollars) obtenus en royalties de la part de Qualcomm en 1995 pour le CDMA, l’ETRI peut espérer obtenir au minimum 400 milliards de wons sur la 4.5e génération de réseaux de télécommunication. Le gouvernement coréen estime que le marché global des télécommunications devrait atteindre 1 300 milliards de dollars d’ici six ans, le niveau étant de 1 100 milliards de dollars aujourd’hui, et devrait être porté par les mobiles et les applications (software). Avec le soutien de l’Etat, la technologie coréenne devrait rapidement être accessible par le grand public et donner un coup de fouet à l’image de la Corée du Sud, toujours plus innovante et technologique. 


AROSMIK - 20110126
Toute l'info sur encoreedusud.blogspot.com 
Suivez l’actualité de Corée du Sud sur Twitter ou Facebook

Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Petitou Petitou 27 janvier 2011 22:12

    J’ai rien compris


    • zelectron zelectron 28 janvier 2011 00:37

      C’est la léthargie, l’hébétude, le regard des vaches qui regardent passer les trains pour un grand nombre aux regard de ce genre de nouvelle dont peu de gens mesurent la portée... et si ce n’était que dans le domaine des télécoms !
      merci pour l’info.


      • bzkdjc 28 janvier 2011 01:03

        Bravo la Corée du Sud !!!

        Aaahh si j’y vivais.....


        • kemilein 28 janvier 2011 06:21

          comme quoi, le libéralisme est vraiment une merde...

          un état investit dans la recherche et développement (ou son industrie) et le résultat ? leader mondial

          sarko va prendre des cours en coréen pof tache !


          • NeverMore 28 janvier 2011 10:08

            Tous les concurrents sont bien sûr restés l’arme au pied et vont tranquillement attendre.

            Avant toute généralisation d’une technologie, il y a d’abord une guerre des standards, qui n’est pas jouée d’avance comme vous semblez le supposer.


            • kéké02360 28 janvier 2011 10:38

              Concrêtement et en language commun :

              çà peut changer quoi pour un citoyen lambda qui souhaite pas être relié au réseau mais seulement avoir le téléphonne et internet par satellite ? smiley


              • kemilein 28 janvier 2011 12:14

                rien de trop exceptionnel pour le moment.
                considère cela comme une base technologique nécessaire pour la création d’autre technologie.

                vois-tu pour faire une fusée un sous-marin une station « spatiale » (un truc un poil mieux que l’immonde merde inutile qu’on a actuellement), bref, une technique et technologie peut être un apport non négligeable pour l’application / la résolution d’une autre Tech.

                 la science c’est toujours bon -seule l’utilisation peut poser problème-


              • HELIOS HELIOS 28 janvier 2011 12:15

                effectivement, on, peut bien se demander a quoi ça sert si l’objectif est bien d’avoir des telephones simples et des acces internet sans fil « raisonnables ».

                mais lorsqu’on commence a reflechir sur le « terminal » telecom que nous allons tous avoir dans le futur (! ?!) c’est surement un pas en avant.... Le defaut n’est pas dans la technologie de communication, il est seulement dans le mode de fonctionnement commercial des « abonnements ». Avoir une CONNEXION MOBILE PERMANENTE haut debit devrait permettre de supprimer tous les « forfaits » telephoniques et tous les autres avatars payants (sms, mms etc).

                En fait il reste a remettre de l’ordre dans tout ça, c’est a dire creer des entreprises de transport numerique (des FAI generalistes fixes et/ou mobiles) qui vendraient au juste prix le raccordement au reseaux. Il reste ensuite a determiner si il faut facturer le volume, mais compte tenu de l’etat actuel, la com telephonique devraient etre gratuite au regard de ce que pèse une simple pub en flash.

                Bref, on peu rever un monde redevenu simple que les requins de la telephonie ont bien compliqué !


              • Montagnais Montagnais 28 janvier 2011 17:43
                On s’achemine vers la finalisation de la mise en abysme généralisée de notre pseudo-civilisation.. Sur le lien ci dessous on voit un type, qui voit une nana et la shoot, qui sont eux-mêmes vus et shootés par un préposé du spectron (TF1 nippon ?), l’ensemble étant destiné à être vu dans une émission, qui fera l’objet d’un enregistrement sur un CD-rond ou youtube, qui seront vus par des millions, qui se shooteront les uns les autres sans interruptions, qui se regarderont zombifiés à travers cent écrans simultanés.. Un modèle fractale qui nous conduit vers l’infiniment petit. C’est ça qu’est chic à regarder.


                • dogon dogon 28 janvier 2011 18:43

                  C’est véritablement impressionnant. 40x les débits actuels ? J’ai du mal à y croire.
                  « Le grand bond en avant » sans Mao.
                  Grosso-modo, en médecine par exemple, un spécialiste mondial pourra, sans se déplacer et avec les moyens robotiques actuels (ça se fait déjà, mais c’est assez risqué), opérer un patient à l’autre bout de la planête pour des opérations de pointe.
                  Pour les fainéants comme moi, je n’aurai plus qu’à dire à ma voiture où je veux aller et me la couler douce en regardant en même temps un film. Ou discuter avec mon ordinateur tout en lui faisant gérer la maison, le boulot, la banque, la partie de jeu en ligne et celles qui n’y sont pas, ... 
                  Bon, évidemmment, les militaires ne seront pas les derniers à en profiter. Stratégiquement parlant, cette technologie pourrait rendre obsolète pratiquement toutes les armées en moins de 10 ans.
                  Et pour la Corée du Sud, plus rien à craindre ni de celle du nord, ni de la Chine.
                  Les application sont gigantesques. C’est phénomènal.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès