Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Banque mondiale et la relation controversée

La Banque mondiale et la relation controversée

Au-delà du ridicule dont Paul Wolfowitz vient de couvrir la Banque mondiale, c’est toute la question de la relation entre le pouvoir américain et cette institution financière internationale qui se pose. Wolfowitz est à son amie ce que la Banque mondiale est aux États-Unis. Plus indécente que ridicule.

D’abord le ridicule. Qui pourrait désormais prêter attention à la lutte contre la corruption que mène l’intrépide Wolfowitz ? On imagine d’ici un chef d’État véreux lui glisser, l’air faussement intéressé, au beau milieu du gratin des pays donateurs, dans une soirée mondaine : « Votre petite amie, elle gagne combien déjà ? »

Pourvu qu’il ne s’étouffe pas avec le canapé qu’il venait tout juste de se mettre dans la bouche. C’est gênant, s’étouffer au beau milieu d’une soirée mondaine, surtout entouré de faux amis qui se retiendront bien de vous venir en aide.

La gêne de Wolfowitz n’est rien à côté de celle du personnel de la Banque mondiale. Passe toujours de travailler dans une succursale du département d’État américain, mais tout de même, que le grand patron abuse ainsi de son pouvoir, quel scandale !

Le maître à penser de la guerre d’Irak aura peut-être perdu son poste, mais la Banque, elle, osera-t-elle un jour mettre fin à sa relation controversée avec les États-Unis ?

Car le vrai scandale est là.

On savait à quel point la Banque mondiale est étroitement liée aux intérêts américains et qu’elle base ses décisions sur des prémisses que chérissent les conseillers économiques du président des États-Unis.

Cela est pire qu’on le croyait. Un récent rapport d’audit commandé par son vice-président à la recherche, François Bourguignon, révèle que « les recherches internes défavorables aux positions de la Banque [sont] simplement ignorées ». (La crédibilité de la Banque mondiale en question.)

Vous savez quelle est la plus incroyable des recommandations qu’a fait ce rapport d’audit ? Je vous le donne en mille : associer aux travaux de recherche de la Banque mondiale des chercheurs des pays en développement !

Imaginez un seul instant que des décisions économiques majeures concernant des pays européens soient prises à partir de travaux de recherche faits aux États-Unis par des chercheurs américains. C’est pourtant ce qui se produit depuis des décennies à l’égard des pays pauvres.

La vérité, c’est que la Banque mondiale est le cheval de Troie du capitalisme. Quoi de plus naturel que d’avoir mis à sa tête un idéologue ultraconservateur provenant du Pentagone ?

Même le prestigieux Financial Times de Londres réclame la démission de Paul Wolfowitz. À la vérité, mais cela le Financial Times ne le reconnaîtrait pas, c’est la Banque mondiale qui devrait démissionner du développement, elle qui a un biais « fortement idéologique » (ce sont les mots mêmes du rapport d’audit).

Comme si ces ornières idéologiques des dirigeants de la Banque mondiale n’étaient pas déjà assez dommageables, on apprend aussi que le tiers de son effort de recherche est inutile. Le tiers. Vous vous rendez compte ?

La corruption idéologique et le manque total de vision de la Banque mondiale sont bien pires que les petites combines de son président.


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 16 avril 2007 10:19

    On peut se rappeler de la campagne de presse anglo-saxon menée contre J ATTALI quand celui ci avait fait quelques écarts dans l’amménagement du siège de la banque de développement européenne.

    On attend de voir nos amis des médias anglos-saxon faire la même chose sur quelqu’un qu’ils ont soutenu pour faire une guerre inutile ,mais auront t-ils les c.. pour le faire ? smiley

    ..nous,petit français pouvons en douter !


    • Unknown (---.---.241.82) 16 avril 2007 10:20

      Article interessant, sur un sujet peu commun : la BM et les US...

      J’aurais adoré en lire un peu plus...

      Au boulot Mr Monette !!! Tabernak !!


      • Internaute (---.---.15.169) 16 avril 2007 11:19

        Pour préciser les faits, voici un extrait d’un article du Figaro du 12 avril 2007.

        Paul Wolfowitz, le patron de la Banque mondiale, avoue avoir ordonné une augmentation de salaire à sa maîtresse. « J’ai fait une erreur et je m’en excuse ». Après avoir essuyé une avalanche de critiques, le président de la Banque mondiale Paul Wolfowitz s’est excusé laconiquement d’avoir accordé une importante augmentation de salaire à Shaha Riza, une collaboratrice.

        ...

        60.000 dollars d’augmentation

        Ex-responsable de la communication de la Banque mondiale pour le Moyen-Orient, Shaha Riza avait été détachée de cette institution en septembre 2005 pour rejoindre le département d’Etat, six mois après l’arrivée à la présidence de Wolfowitz.

        Après son arrivée à la tête de la Banque, ce dernier avait informé le Conseil d’administration de la liaison qu’il entretenait avec elle et celui-ci avait recommandé qu’elle soit détachée dans une autre administration pendant la durée de son mandat.

        Elle aurait reçu, selon des documents internes de la Banque mondiale qui ont été transmis à la presse, plus de 60.000 dollars d’augmentation de salaire portant ses émoluments à quelque 200.000 dollars par an, soit plus que le salaire de la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice elle-même.


        • Michel Monette 19 avril 2007 00:34

          Le début de mon article est basé sur des faits relatés par les médias. Attendons voir l’aboutissement de cette histoire pour porter un autre regard, sans doute plus nuancé. Une question me porte au doute : pourquoi Wolfowitz a-t-il senti le besoin de s’excuser ?

          En revanche, le vrai scandale est que la BM écarte systématiquement des analyses faites à l’interne parce que celles-ci ne cadrent pas avec ses choix idéologiques. Mais il est vrai que les médias s’intéressent davantgage à l’anecdotique qu’à la substance. Cela est triste.

          A-t-on songé à la possibilité que la BM soit davantage un problème qu’une solution ?


        • Forest Ent Forest Ent 16 avril 2007 11:27

          « Imaginez un seul instant que des décisions économiques majeures concernant des pays européens soient prises à partir de travaux de recherche faits aux États-Unis par des chercheurs américains. »

          Mais je l’imagine très bien : le FMI vient de donner ses recommandations pour l’élection française :

          http://fr.news.yahoo.com/14042007/290/le-fmi-espere-un-changement-economique-avec-la-presidentielle.html

          http://forum.razorback2.com/index.php?showtopic=13676

          Le staff neocon est bien singulier :

          Cheney a les doigts dans Halliburton

          Rumsfeld a les doigts dans Cerberus

          Wolfowitz l’anticorrupteur est pris les doigts dans le pot

          La famille Bush a les doigts dans Carlyle

          Il manque qui ?


          • aurelien (---.---.238.61) 16 avril 2007 12:32

            La Banque Monsdiale et le FMI sont les institutions piliers du dogme néo-libéral dans la mondialisation actuelle, avec l’OMC.


            • parkway (---.---.18.161) 16 avril 2007 13:27

              et le traité giscard c’est le prolongement de l’OMC, avec notamment la disparition programmée des services publics et la mise à disposition des salariés à la botte des entrepreneurs...


            • toto1701 (---.---.99.109) 16 avril 2007 12:38

              le president d’israel aurait dit on attenté sexuellement une secretair et le president de la bm attribue une augmentation a sa maitresse ... qu’estce qui fait que ces hommes sont si faiblards ala chair feminine ?y aurait il un gene hetero nepoticul ?


              • Forest Ent Forest Ent 16 avril 2007 14:28

                Ce n’est pas en cela qu’ils se distinguent le plus du reste de l’humanité. smiley


              • Unknown (---.---.241.82) 16 avril 2007 15:40

                Ton site internet déchire Silvebarbe !

                Boulefeuille


              • Adama Adama 16 avril 2007 15:49

                C’est bien normal d’aimer la gent féminime smiley...

                Par contre mouhamed moustafa, révisez votre orthographe et croyez-moi les juifs sont aussi des êtres humains smiley


              • Forest Ent Forest Ent 16 avril 2007 19:33

                +1 @adama

                J’ai une grande indulgence pour les péchés véniels. smiley

                Je préfère 100 Clintons et 700 Monica à 1 Bush plein de vertu.


              • Briseur d’idoles (---.---.168.29) 16 avril 2007 19:47

                Surtout d’un Bush qui en a toujours plein la Bush quand il se prosterne devant le lobby !

                De toute façon, Monica et Clinton ne se faisaient que du bien... et ne faisaient de mal à personne, à la différence du « bien » en Bush !


              • Briseur d’idoles (---.---.168.29) 16 avril 2007 19:49

                Qui en doute ? Tu aurais dû rajouter « plus humains que les autres », mais on l’aura compris !


              • Briseur d’idoles (---.---.168.29) 16 avril 2007 19:50

                C’est à Adama que je m’adressais ! smiley


              • Michel Monette 17 avril 2007 02:02

                Terra Viva UN, un quotidien produit par l’agence IPS, révèle dans sa dernière édition que Paul Wolfowitz a choisi trois partisans résolus de la guerre d’Irak sur les cinq nominations pour des postes élevés à la Banque mondiale depuis qu’il la dirige. Sa dernière nomination est celle de l’ancien ministre jordanien Marwan Muasher, au poste de vice-président de la Banque pour les affaires extérieures. Ça serait dommage pour lui de devoir s’arrêter en si bon chemin...


              • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 16 avril 2007 16:05

                Le Financial Time est impitoyable : « Should Paul Wolfowitz leave the World Bank ? The answer to that question is « yes  ». Dès le 12 avril dernier, le Financial Time annonçait sa position éditoriale : « Wolfowitz must be told to resign now ». The Guardian invite même Georges W. Bush à profiter de cette crise pour nommer à la tête du Front monétaire international et de la Banque mondiale des leaders qui ne sont pas obligatoirement alignés à la politique américaine : « That would give Bush the chance to nominate someone to the job who was non-American but who had a commitment to development and was liked by the White House. Tony Blair, perhaps ? » L’invitation est lancée : Tony Blair pourrait être l’un de ces leaders.

                Pierre R.

                Montréal (Québec)


                • Milla 17 avril 2007 18:02

                  @ L’auteur

                  super article, cette histoire est un scandale, mais j’ai entendu dire que Paul Wolfowitz aurait entrainné Bush dans la guerre ontre l’Irak.

                  Milla


                  • Michel Monette 17 avril 2007 19:27

                    Wolfowitz a joué un rôle non négligeable dans la décision des va-t-en-guerre de l’administration Bush. On le présente souvent d’ailleurs comme « l’architecte » de la guerre en Irak. Depuis qu’il est à la tête de la BM, il a nommé trois cinq vice-présidents. Or, trois de ceux-ci ont été des partisans avoués l’intervention militaire américaine contre les Irakiens (source : IPS). Wikipédia a un article sur Wolfowitz : http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Wolfowitz


                  • lyago2003 lyago2003 17 avril 2007 22:22

                    Décidément rien ne nous sera épargné dans ce bas monde.

                    Tous ces personnages hauts placés avec des salaires et des avantages mirobolants et qui sont de par leurs fonctions censés donner l’exemple ! Ils n’en ont donc jamais assez !

                    Soit, Mr Wolfowitz vous avez une maîtresse, alors assumez entretenez là mais sur vos propres émoluments.

                    Franchement elle se comporte comme une prostituée votre maîtresse et vous comme un maquereau !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès