Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Belgique, complice de crimes de guerre ?

La Belgique, complice de crimes de guerre ?

A la suite de l’attaque meurtrière israélienne sur la flottille humanitaire Free Gaza, une « carte blanche » (texte ci-dessous) a été rédigée par des professeurs d’Universités et divers acteurs de la société civile. La publication de ce texte a été refusée par les deux quotidiens belges francophones de référence, Le Soir et La Libre Belgique ainsi que par le quotidien français Le Monde. L’argument avancé par les trois journaux est identique : « Manque de place  ! ». Il est à noter qu’entre l’envoi de notre texte à La Libre Belgique et la réception de leur réponse négative : il s’est exactement écoulé 18 minutes...

Les auteurs sont aussi consternés par ce triple refus que par la gravité des faits qui ont suscité le texte. Contournant ce rejet d’ouvrir un débat à la hauteur de l’indignation planétaire qu’a provoqué le dernier crime de l’État d’Israël, nous avons entrepris de faire circuler ce texte en dehors des médias traditionnels. Nous vous invitons à le diffuser largement. Sa circulation massive démontrera la futilité des efforts de ceux qui pensent qu’il est encore possible aujourd’hui d’étouffer un débat légitime et nécessaire. 

Olivier Mukuna 

En 2009, le Conseil des droits de l’homme des Nations-Unies adopte une résolution condamnant l’absence de collaboration d’Israël à l’enquête de la commission conduite par le juge Goldstone. Son rapport concluait que des « actes assimilables à des crimes de guerre et peut-être, dans certaines circonstances, à des crimes contre l’humanité » avaient été commis par l’armée israélienne et des militants palestiniens lors de l’offensive militaire israélienne contre Gaza fin décembre 2008. Que fait la Belgique lors du vote de ladite résolution ? Elle s’abstient ! 

1,5 millions de Gazaouis survivent dans une bande de terre équivalente à 1% de la superficie du territoire belge, en situation de catastrophe humanitaire depuis l’embargo illégal imposé par Israël en juin 2007. Un convoi civil maritime tente de forcer ce blocus en apportant une aide humanitaire aux assiégés. Il est assailli dans les eaux internationales par les militaires israéliens qui tuent, blessent ou enlèvent un nombre encore indéterminé de civils dont 5 Belges. Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU vote une résolution relative à la mise en place d’une "mission d’enquête internationale". Que fait la Belgique ? Elle s’abstient ! 

Le blocus de Gaza est justifié par la prise du pouvoir par le Hamas en juin 2007. Mais pourquoi celui-ci ne pourrait-il pas exercer le pouvoir, alors qu’il a gagné les élections en janvier 2006 dans l’ensemble du territoire plus ou moins administré par les Palestiniens ? En quoi le Hamas serait-il moins légitime que le parti d’extrême-droite du ministre israélien des Affaires étrangères ? 

Le Hamas est accusé de vouloir détruire Israël, ce qui est supposé justifier toutes les sanctions contre les habitants de Gaza. Mais la revendication fondamentale du Hamas, comme de tout le mouvement national palestinien depuis la création d’Israël en 1948, c’est le droit au retour pour les réfugiés expulsés ou ayant fui à l’époque. Au nom de quoi refuse-t-on à des réfugiés de rentrer chez eux après un conflit ? De plus, ce droit est sanctionné à la fois par l’article 13 de la Déclaration Universelle des droits de l’homme et par la résolution 194 du Conseil de Sécurité de l’ONU. Mieux, comment peut-on considérer qu’un « peuple » a le droit de « revenir » sur une terre habitée par ses supposés ancêtres il y a 2000 ans, mais que les habitants de cette terre en 1948 ou leurs enfants n’ont pas ce droit ? 

En pratique, le mouvement national palestinien, y compris le Hamas, accepte de renoncer à ce droit et se borne à demander l’établissement d’un Etat palestinien sur les seuls 22% de la Palestine historique conquis par Israël en 1967. Plus globalement, un plan de paix adopté par le Sommet arabe en 2002 propose la reconnaissance d’Israël par les Etats arabes en échange de son retrait des territoires conquis en 1967. Ceux-là même que la résolution 242 du Conseil de Sécurité de l’ONU exige qu’Israël évacue. 

Depuis le « processus de paix » d’Oslo, qui remonte à 1993, cette solution - deux Etats pour deux peuples - est bloquée. Mais par qui ? Comment peut-on penser que c’est le faible, celui qui n’a pas d’Etat, qui empêche le fort de lui en octroyer un ? Quand la résistance palestinienne est non violente, on étend la colonisation. Quand elle devient violente, Israël en prend prétexte pour justifier l’arrêt des négociations. 

Guerre du Liban, blocus et assauts contre Gaza, assassinats ciblés de leaders politiques palestiniens, extension constante des colonies et aujourd’hui, attaque en haute mer de civils ressortissants de plus de 40 pays différents. A chaque fois, Israël oppose la même justification : sa raison d’Etat prime sur le droit et les Institutions internationales. Un tel mépris de la Communauté internationale n’est possible que par la complaisance conciliante des gouvernements des Etats-Unis et de l’Union Européenne.

Sans doute les pacifistes du Free Gaza Flotilla n’avaient-ils plus grande confiance dans les organisations internationales pour exprimer leur refus du blocus de Gaza. Ils ont cher payé, certains de leur vie, la lâcheté de leurs représentants politiques, souvent si prompts à condamner verbalement Israël pour mieux occulter leur obstruction à toute action coercitive sanctionnant l’état hébreu. La récente adhésion d’Israël à l’OCDE à l’unanimité de ses membres, dont la Belgique, n’est pas faite pour les contredire. 

Faut-il rappeler qu’en 2007 la Belgique fut le cinquième exportateur d’armes européen vers Israël ?

Faut-il rappeler que les aéroports belges demeurent des points de passage obligés pour les importations israéliennes ? Que l’Union Européenne est le premier partenaire commercial d’Israël ? 

Faut-il rappeler que le droit international reconnait la légitimité de la résistance armée en cas d’occupation ? Que face à la répression coloniale, les peuples recourent bien souvent à la violence, y compris parfois sous des formes terroristes ? 

Faut-il rappeler que l’immense majorité du monde non occidental, ainsi qu’une partie croissante de notre opinion publique, s’indignent de la duplicité de nos représentants politiques et considèrent que celle-ci discrédite nos principes et valeurs démocratiques ? 

Il convient donc de prendre acte de la complicité passive de nos Autorités et de balayer devant notre porte : comment pouvons-nous en tant que citoyens de Belgique nous désolidariser de l’ethnocide en cours des Palestiniens ? 

Notre intérêt bien compris doit nous mener à répondre positivement à l’appel de la société civile palestinienne demandant le boycott d’Israël tant qu’il violera le droit international. 
 
 

Jamila Bouajaja (Economiste ULB)

Jean Bricmont (Professeur UCL)

Souhail Chichah (Economiste ULB)

Jean-Marie Dermagne (Avocat et ancien Bâtonnier)

Jamal Essamri (Sociologue)

Oscar Flores (CRER - Coordination de solidarité avec les réfugiés)

Bahar Kimyongür (Membre du Front populaire - Turquie)

Olivier Mukuna (Journaliste)

Monique Mbeka Phoba (Réalisatrice)

Anne Morelli (Professeure ULB)

Nouria Ouali (Sociologue ULB)

Pierre Piccinin (Professeur Sciences-Po Ecole Européenne)

Aurore Van Opstal & Abdellah Boudami (Co-auteurs de "Israël, parlons-en !")


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

170 réactions à cet article    


  • COVADONGA722 COVADONGA722 12 juin 2010 10:50

    debat legitime et necessaire certes certes , mais n y aurait il pas un débat légitime et nécéssaire sur la situation au congo ? On pourrais penser que cela soit une priorité pour un journaliste belge d origine congolaise trois titres legitimes pour etre interpellé non ?
    Il y a des lecons à donner et à tirer du drame gazaouite mais certains des donneurs de leçons sont à la limite de l ubuesque situation voyant la Lybie sieger au droits de l homme a l onu.yep


    • katalizeur 12 juin 2010 11:11

      @ l’auteur

      bonjour.....

      je vais faire tourner votre texte...

      @ covadonga....l’article du jour c’est GHAZZA et les crimes contre l’humanité perpetrés par l’entité sioniste dégénérée.....ne deviez pas le sujet je vous prie.....

      vous etes un fin hasbariste....le congo  ?...oui j’attends votre article....la lybie ?? ...oui j’attends votre article...


    • COVADONGA722 COVADONGA722 12 juin 2010 11:21

      bonjour kataliseur c est quoi un hasbariste  ? vous savez pertiement que je deteste a la meme aune les ultrasionistes sur ordinateur et les fedayins du claviers , lisez les 6 premiers mots de mon intervention il est des illégitimités a se prononcer qui rende caduque les discours .


    • LeGus LeGus 12 juin 2010 12:32

      Un hasbariste c’est ça :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Hasbara
      C’est clair non !
      Un web activiste inconditionnel de la politique du gouvernement Israélien.


    • COVADONGA722 COVADONGA722 12 juin 2010 13:17

      mrci donc je ne suis pas un hasbarite désolé katalizeur


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 12 juin 2010 13:22

      « Hasbara », c’est le grand truc, la carte atout, le mot magique qui disqualifie d’office le contradicteur.
      C’est ainsi que sous certaines plumes, je me suis retrouvée « hasbariste », « Juive », « Israélienne », voire membre du Mossad...


    • ZEN ZEN 12 juin 2010 13:32

      Hasbara ?
      Mais non, Cosmic, les choses sont beaucoup plus simples


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 12 juin 2010 13:35

      L’idée est la même.
      Je pourrais vous accuser d’être un agent du Hamas, ou du Fatah, aussi facilement, soyeux Zen.


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 12 juin 2010 13:37

      Mais je m’en souviens maintenant... Vous vous en étiez donné à coeur joie, à l’époque, monsieur Zen smiley
      Je vous rassure, je suis pas du genre à tenir des fiches ni à perdre mon temps dans les archives.


    • ZEN ZEN 12 juin 2010 14:11

      Mais je suis un agent du Hamas, Cosmic !
      Vous le découvrez bien tard !
      Manque de flair ! smiley


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 12 juin 2010 14:13

      Quel sens de l’humour smiley
      Vous devez faire fureur à l’heure du digeo...


    • Shaytan666 Shaytan666 12 juin 2010 11:04

      Quand je vois qui a signé cette fameuse « carte blanche » je me dis que les journaux belges (financé avec une partie de mes impôts) ont très bien fait de la refuser.
      La presse belge francophone même si elle est médiocre ne doit pas devenir une tribune ni pour l’extrême-gauche, ni pour l’extrême-droite (qui elle est systématiquement boycottée par tous les médias belges francophones) !


      • LeGus LeGus 12 juin 2010 12:37

        je vous cite :
        Quand je vois qui a signé cette fameuse « carte blanche »...
        Vous pouvez développer svp, qu’avez-vous contre les professeurs d’université ?


      • Shaytan666 Shaytan666 12 juin 2010 13:50

        Arrêtez de me faire rire LeGus, être un professeur d’université n’a jamais été un gage de bonne foi.
        De la liste des fameux signataires je n’en connais que trois, Bricmont, Dermagne et Morelli (celle qui tire sur tout ce qui est religieux sauf l’islam bien entendu).
        Je suppose que vous êtes un grand admirateur de Philippe Moureaux, qui vire de son auditoire une étudiante qui porte un t-shirt « I love america » mais qui accepte sans problèmes les filles voilées.


      • LeGus LeGus 12 juin 2010 14:18

        Donc vous avez quoi contre ces trois signataires ?
        De pas tirer sur l’Islam ?
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Morelli
        Je ne vois pas de quoi vous faites allusion, insinuation gratuite.
        Qui parle de Moureau, pas moi ni la lettre, et si vous avez des info vérifiables, lachez-vous.

        Tergiversations, insinuations,...


      • Shaytan666 Shaytan666 12 juin 2010 16:01

        Je suppose que dimanche vous allez vous empresser de voter pour le PTB, vous savez ce parti qui un moment donné a fait alliance avec Abou Jahjah mais qui a du vite faire marche arrière suite au tollé de ses militants. Pour vous éviter de spéculer, pour dimanche mon choix est fait ce sera la Parti Populaire !


      • LeGus LeGus 12 juin 2010 16:47

        Qui parle de Jahjah et du PTB ? Vous pas moi
        Vous avez des arguments contre les signataires oui ou non ?
        Et gardez votre propagande pour votre parti populaire pour vous, c’est le programme de Sarkozy, les français en voient les bienfaits de sa mise en œuvre actuelle.


      • Shaytan666 Shaytan666 12 juin 2010 18:12

        Les Français sous Sarkozy, ne sont sûrement pas plus malheureux que les Wallons sous Di Rupo !


      • Shaytan666 Shaytan666 12 juin 2010 18:17

        Et pour en finir, les seuls arguments que j’ai contre les signataires, c’est tout d’abord qu’ils sont d’extrême-gauche et de plus qu’ils n’ont pas à importer le conflit israélo-palestinien dans la presse belge francophone subsidiée par une partie de mes impôts. Le seul bon journal en Belgique francophone est le « Père Ubu » qui vient justement de racheter PAN où notre auteur a collaboré.


      • katalizeur 12 juin 2010 11:24

        @ james-jacob -titi...etc

        de quelle autorité palestinienne parles -tu ? s’il s’agit de la marionette abbas....il y en a bien longtemps que son mandat est fini....et je ne vois pas a quel titre il devrais encore parler au nom de palestiniens........

        pour en finir avec cette entité criminelle :

        ......1°)le boycott de tous les produits israeliens...vous pouvez les remplacer par les produits TURC...qui sont de meilleurs qualités et aux normes eurropeennnes....

        ......2°) continuer a envoyer des bateaux d’aide a destination des ghazzaouis....

        ......3°) continuer a alerter les peuples de FRANCE et d’ailleurs....le peuples de FRANCE est en sommeil...mais il a le sommeil leger...le jour ou il se reveillera ce sera brulant pour les sionistes manipulateurs en tout genre et dont le jacob- james -titi etc est un des representants


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 juin 2010 02:07

        Des précisions, Perseus, sur ces changements internes ?


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 juin 2010 02:08

        Kataclysmeur a 16 votes +.
        Sur un autre fil, Non666 en a 40.

        Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 juin 2010 02:18

        Ce n’est pas la première fois que des « rectifications » se produisent au sein même des posts.
        On enlève un terme foireux, mais l’idée passe.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 juin 2010 02:19

        Tiens, Kaka a 17 votes positifs maintenant. Pourtant, il n’y a personne sur ce fil.
        Vivement demain...


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 juin 2010 02:35

        Quand ça s’enquille, c’est que c’est kif-kif.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 juin 2010 02:36

        Ben tu dors pas, Kaka ? T’es venu moinsser smiley
        Allez, au lit !


      • LeGus LeGus 12 juin 2010 13:04

        @James, Hasbariste à la pelle...

        Dites donc vous aligner tout les poncifs possibles :
        -Les suisses, les hollandais peuples tolérants hahaha comme des calvinistes.
        -Vous aussi vous nous fatigué avec votre sionisme,vos actes, votre propagande
        http://en.wikipedia.org/wiki/Megaphone_desktop_tool
        -Gaza intéresse ceux qui sont ému par le sort d’un peuple soumis à un blocus illégal, emprisonné, gardé avec des merkava, massacré au phosphore blancs.
        -L’entité sioniste refuse aux palestiniens le droit de vivre dans leur nation.


      • DESPERADO 12 juin 2010 13:42

        James

        Vous viendrait il à l’idée que le racisme que vous essayez d’insinuer dans la société pourrait se retourner contre vous ?

      • LeGus LeGus 12 juin 2010 13:55

        legugusse...les gazaouis sont soumis au hamas lui même soumis à l’islam radical, idéologie politique fasciste.
        Israël lui même inspiré par des considérations religieuses dans sa conception est soumis, lui-aussi aux extrémistes de droite de Liebermann !
        Que le hamas libère GILAD, cesse les tirs de roquettes, reconnaisse Israël et je te fais le pari que le blocus sera levé...mais est ce l’intérêt du hamas  ???
        Qu’Israel libère les prisonniers palestiniens, cesse les tirs de d’obus au phosphore, reconnaisse la Palestine....blablabla


      • Nicolas 12 juin 2010 12:02

        Le Hamas est accusé de vouloir détruire Israël, ce qui est supposé justifier toutes les sanctions contre les habitants de Gaza. Mais la revendication fondamentale du Hamas, comme de tout le mouvement national palestinien depuis la création d’Israël en 1948, c’est le droit au retour pour les réfugiés expulsés ou ayant fui à l’époque

        C’est tout simplement faux, le Hamas est un mouvement religieux, dont la charte cite de manière obsessionnelle le Coran, qui a pour but l’édification d’une société islamique, avec des développements très clairs sur le rôle des femmes, de l’éducation et de l’art (un véritable programme de gouvernement totalitaire). L’islam y est de nombreuses fois proclamé comme la base de toutes les activités humaines. Le Hamas veut détruire Israel et refuse l’idée d’un retour de réfugiés dans le cadre de cet état. Son programme n’est pas du tout constitué d’éléments épars qui n’ont de logique que par rapport à une situation contraire (la situation politique conjoncturelle), il s’agit d’une vision du monde cohérente et d’un programme qui affirme positivement sa vocation à s’établir.

        Ce n’est pas en répétant inlassablement des inexactitudes qu’elles acquièrent la plus petite des réalités supplémentaires.

        • jaja jaja 12 juin 2010 12:35

          A l’auteur : "En pratique, le mouvement national palestinien, y compris le Hamas, accepte de renoncer à ce droit et se borne à demander l’établissement d’un Etat palestinien sur les seuls 22% de la Palestine historique conquis par Israël en 1967."

          Cet État Palestinien, réduit à la portion congrue, n’est pas viable. Ce ne serait rien d’autre qu’un bantoustan dépendant de l’aide internationale et soumis à son puissant voisin... Le retour des réfugiés, exigé depuis les débuts du mouvement national Palestinien, risque lui aussi, d’être abandonné par des organisations qui semblent vouloir se suicider les unes après les autres.Ce retour des réfugiés modifierait considérablement la donne démographique et donc le rapport de force entre colons et Palestiniens... Ce qui est bien sûr inacceptable pour les sionistes...

          Une solution juste et négociée est donc impossible à l’heure actuelle. Ce serait une simple reddition comme celle de l’Autorité palestinienne jadis. Et de la reddition à la trahison il n’y a qu’un pas comme cette dernière l’a amplement démontré en combattant et en emprisonnant ceux qui continuent à se battre...

          Les Palestiniens ont à construire un rapport de force leur permettant d’imposer la seule solution juste de ce conflit :
          Un État démocratique unique sur l’ensemble de la Palestine historique désionisée où juifs et arabes jouiraient des mêmes droits. Le retour de tous les réfugiés ainsi que celui de leurs enfants et descendance..

          C’est à mon avis le seul compromis acceptable pour la Résistance palestinienne...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès