Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La boîte de Pandore des attaques de Bombay (4)

La boîte de Pandore des attaques de Bombay (4)

Dans l’épisode précédent, nous l’avons vu, les charges retenues en 2004 contre Rachid Rauf, à part d’être devenu l’époux d’une islamiste convaincue, paraissent donc fort légères. En novembre 2007, un juge pakistanais relâche donc notre homme en déclarant les charges contre lui totalement "infondées". Pour beaucoup, les accusations comme quoi il aurait été l’initiateur du complot des bombes liquides étaient grotesques :"the decision by the Pakistan court to drop the terror charges against Rauf not only confirms that there was no imminent terror attack. It supports the claims that the Heathrow terror plot was concocted by Washington and London—with the support of much of the media in both countries—so as to divert from the growing political crisis of the Bush and Blair governments, under conditions in which the full extent of the military debacle in Iraq was being laid bare, fuelling opposition to the war and occupation." Il est vrai qu’à l’époque les vidéos de Ben Laden commencent à se faire rare, que l’insurrection à Bagdad continue à faire rage en revanche, et que surtout la riposte d’Israël au Sud Liban, par sa violence, embarrasse tout le monde. Rachid Rauf tombe pile pour recentrer le débat vers l’antiterrorisme. Ouf, Blair et Bush reviennent de loin.

Libéré au Pakistan, mais étant citoyen britannique, il doit toujours être extradé, comme l’a demandé expressément Tony Blair, et il reste donc en prison... fort peu de temps : fin décembre 2007, on lui intime l’odre de se préparer à rentrer à Londres. Emmené de Rawalpindi par la police pakistanaise, il demande sur le chemin du retour vers l’aéroport à s’arrêter dans une mosquée pour faire ses prières de l’après midi. Il y rentre sans les policiers, partis tranquillement déjeuner au MacDo du coin et.. disparaît à jamais. "Rauf vanished outside an extradition hearing at an Islamabad court after police allowed him to say afternoon prayers at a mosque, en route to the high-security Adiala prison." L’homme vital pour relier les préparatifs d’attentats d’AlQuaida à un mouvement terroriste pakistanais a joué les filles de l’air, bien aidé semble-t-il par la police pakistanaise ou les services secrets anglais, que l’on suppose surveiller de près le rapatriement de ce témoin ultra-important pour le suivi du procès de nos prétendus poseurs de bombes. En fait de surveillance on est en pleine farce : "in the event his police escort, just two constables, allowed him to leave their van to travel in his uncle’s car, stopped off for lunch at a branch of McDonald’s and then allowed him to go into a mosque by himself for afternoon prayers"... Un Rauf disparu un 14 décembre est bien plus pratique désormais : s’il était venu témoigner à Londres, on se serait vite rendu compte de la farce Blairienne totale montée à partir de son personnage fantasque et de ses capacités intellectuelles qui n’ont étonné personne. Valait mieux le voir disparaître, en définitive... le procès est alors un fiasco évident et Rauf risquait fort d’enfoncer un peu plus la barque judiciaire. On va voir que le gouvernement de Blair, dans le genre, peut encore faire mieux. L’ISI et le MI6 ont laissé échapper Rauf, par consentement mutuel dirons nous. Il était sous bonne escorte, le voilà dans la nature. Les médias apprendront la farce de sa fuite des semaines après seulement, sans en connaître les circonstances rocambolesques, qui sont sciemment tûes. Pour les magazines anglais à scandale, "il a réussi à tromper la vigilance de ses gardiens", bien entendu... pour son avocat pakistanais, Hashmat Habib, c’était bien organisé "And Mr Habib believes the Pakistani authorities were behind Rauf’s ’escape’. He said : ’It was an organised disappearance. They didn’t want to hand him over [to Britain]." Et c’est ainsi qu’on apprend aussi que son transfert avait été fait par taxi et non par fourgon cellulaire... une photo semble attester la thèse d’une réelle complicité avec ses surveillants.... Rauf est toujours tout sourire avec les militaires pakistanais qui étaient censés le garder.

Pendant ce temps, les avions volent désormais après que tous leurs passagers déposent leurs flacons ou bouteilles ou biberons avant de monter à bord. S’en suit une pagaille indescriptible dans tous les aéroports mais qui marque les esprits : ça tombe bien, c’est le but recherché ! L’effet AlQuaida est de retour dans les esprits ! Et à Londres, le procès de nos pakistanais comploteurs arrive, et son verdict a lieu quelques mois plus tard : sur les 8 accusés, trois seulement sont condamnés par un jury de 12 personnes ayant mis 56 heures à se mettre d’accord (dont le juge ne retiendra que 10 verdicts similaires, un fait exceptionnel en juridiction anglaise qui requiert l’unanimité !), mais l’accusation de conspiration, au final, n’est pas retenue : "but the jury failed to reach verdicts on the more serious charge of a conspiracy to have suicide bombers detonate soft-drink bottles filled with liquid explosives aboard seven airliners headed for the United States and Canada." Lors du procés, des scientifiques avaient témoigné s’y être pris à 30 fois pour tenter de faire détoner le mélange souhaité ! "Government scientists attempting to demonstrate the viability of the plot undertook 30 attempts in stringent laboratory conditions before pulling off a sufficiently large explosion to show the jury." Le procès se termine par un véritable fiasco judiciaire, les preuves fort discutables (à voir les maigres photos livrées à la presse et les vidéos théâtrales et hésitantes, on s’en doutait), l’enquête plutôt bâclée, et on à l’impression que l’on condamne car il faut à tout prix condamner pour ne pas avoir l’air complètement ridicule.

Mais ce n’est pas tout en ce qui concerne notre boulanger prétendu chimiste. Il va encore faire la une des journaux. Peut-être bien cette fois-ci pour la dernière fois semble-t-il. Dans des conditions qui méritent encore une fois d’être racontées. Rauf, pour le gouvernement de Tony Blair et de son successeur Gordon Brown est devenu bien encombrant. L’ISI ne semblant plus aussi coopérative depuis que les drones US bombardent ses chasses gardées des bases arrières talibanes, dans les fameuses zones tribales pakistanaises, Londres entrevoit le retournement possible d’un Rauf qui viendrait expliquer dans la presse ces liens un peu trop étroits avec les services secrets anglais ou les tortures subies dans les géôles pakistanaises, qui rappelent étrangement le waterboarding des prisonniers de Guantanamo. Rauf est devenu un témoin fort gênant de l’ère de mensonges Blairiens. Trop bavard, il risquerait de poser de sérieux problèmes. Une autre idée vient de germer au sein des services secrets anglais : se débarrasser définitivement du boulanger-chimiste de pacotille. Comme la disparition de Kelly a laissé un mauvais souvenir (Blair avait failli y laisser son poste et ne devait sa survie qu’à une aide forcée apportée par la justice anglaise en la personne de Lord Hutton) ... une mesure plus radicale est sélectionnée. Celle du Reaper, le drone américain... acheté à trois exemplaires seulement par les anglais, tant il est coûteux, qui les expérimentent avec leurs collègues US, en plein désert de l’Arizona. Le pilotage du drone tueur se faisant en effet à distance à 15 000 km de là... Rauf sera donc supprimé par un missile anglais, révélant deux choses : que l’Angleterre bombarde elle aussi le Pakistan, qui demeure un état souverain, et que les services secrets anglais qui affirmaient ne pas savoir où était passé Rauf savait pertinemment où il résidait exactement. Au beau milieu de son groupe du "Lashkar-e-Toiba", que Londres et Washington suivent donc aussi pas à pas depuis des années. Comme on vous l’a dit, il serait fort étonnant que les services secrets US ignoraient les préparatifs de l’attaque indienne. Impossible même : la mort de Rauf démontre le contraire et une forte implication sur place des deux états, contrairement à ce qu’est venue dire Condoleezza Rice aux indiens.

Le premier Reaper anglais numéroté UK07109, serial ZZ200, a pris son vol officiellement le 19 November 2007 en Afghanistan. Le Reaper et la version améliorée, plus lourde (elle fait 5 tonnes) et surtout plus armées (de missiles Hellfire) du drone Predator. Le 9 avril 2008, l’appareil s’est crashé, et a été détruit par un Harrier après avoir été délesté de ses caméras et de ses ordinateurs de bord : "Special forces were dropped in to the crash site by helicopter to recover the plane’s top secret data - believed to include a high-intensity camera and computer memory chips. An RAF Harrier jet was then scrambled to blow up the stricken aircraft using a laser-guided bomb in a bid to stop the Taliban from discovering its sensitive data." Le 5 juin 2008, la BBC confirme bien que le seul drone Reaper restant (un second s’était aussi crashé depuis) ne sert pas qu’à l’observation dans les zones tribales : "now, Britain’s Reapers are also - on some missions - armed to shoot down their targets, rather than simply locate, identify and film them. The RAF Reaper was only recently authorised to carry munitions, though what arms may be carried on each specific flight is mission-specific and will not be made public for reasons of operational security."

Comme son collègue US, le Reaper anglais est piloté à distance, et même à grande distance, mais pas en Angleterre : "an RAF pilot based in Afghanistan takes care of the take-off and landing, but the UAV itself is flown for most of its mission by RAF pilots operating Reaper remotely via satellite link from a distance of 7,000 miles (11,300km) away, from the US Air Force’s Creech airbase in Nevada". A plus de 10 000 km, les pilotes de la RAF d’un nouveau genre engagent des cibles.... au Pakistan, suivant l’exemple de leurs collègues US qui ont toujours nié l’avoir fait sur le territoire. Les pilotes de la RAF ont-ils reçu l’ordre de faire un carton sur un individu que les services secrets anglais connaissaient si bien ? Toujours est-il que le 22 novembre dernier on apprend qu’un drone, au Nord Waziristan, près des villages de Ali Khel et de Khaisoor, pas loin de la ville de Mir Ali, a tiré des missiles sur un groupe de terroristes pakistanais.. parmi lesquels figurerait... Rauf. Plus étrangement, le Times Of London assurait le même jour que la mort de Rauf était l’œuvre non pas des anglais mais de la CIA (qui fait voler ses propres Predator), aidé par de surprenants relais : "Rauf’s killing was a CIA mission "with the logistics carried out by military commanders based in Bahrain and Kuwait." La fin de la saga Rachid Rauf ? Rien n’est moins sûr : son avocat affirme que tant qu’il n’a pas vu de cadavre, il n’y croit pas. Car sa disparition pose problème aux autorités anglaises. "Officially, Britain is not told of impending American missile attacks on terrorist figures and both MI5 and MI6 state that they do not get involved in assassinations". Or, visiblement, si Rauf est mort, c’est bien de l’élimination d’un témoin gênant qu’il s’agît. Un drone, qu’on n’imagine mal américain le concernant, ça sert aussi parfois à gommer les cartes et à rayer de ses cartes des personnes devenues fort encombrantes pour un pouvoir en place. Reste une possibilité, celle d’une opération de désinformation de l’ISI, bien décidée à provoquer des sueurs froides chez les anglais : Rauf serait ainsi escamoté pour la seconde fois ? "Exfiltré" de son taxi le menant à l’aéroport, le voilà devenu victime d’un missile, provoquant sa "disparition" finale ? A ce stade, plutôt, la disparition définitive (?) de l’homme présenté comme ayant inventé une terreur irréalisable est plutôt vécue comme une absence de surprise : il en savait bien trop sur les manigances anglaises, c’est une évidence. Et lui savait bien que cette histoire de bombes liquides n’était qu’une invention et qu’un mensonge. Un de plus, me direz-vous.

Ce qui se passe exactement au Pakistan, on est pas prêt de l’apprendre véritablement. Les indiens attendaient qu’on leur livre des responsables d’attentat, ils viennent de se faire dire que l’ISI continuait à n’en faire qu’à sa tête. Musharraf parti, on est loin encore d’avoir remis l’armée pakistanaise au pas. Le nouveau président n’a pas la poigne pour la mâter, et des attentats récents le démontraient. Celui de l’hôtel Mariott, notamment, qui laisse planer la responsabilité d’une frange islamiste de l’ISI, celle que n’arrive pas à reprendre en main le général Kayani (ou qui ne souhaite pas le faire !) . Les premières réformes du mari de Benazir Bhutto ont été en effet désastreuses : "the first target of ISI “reform” would seemingly be the organization’s director general, Lt. Gen. Nadeem Taj. Indeed, some in Washington are pressing for civilian control of the ISI. This is a recipe for disaster. Zardari’s earlier attempt to bring the ISI under civilian control failed. After another attempt, he’ll find himself sitting out on the pavement outside of the presidential palace. Zardari lacks the legitimacy and power with which to assert himself over the military." L’ISI n’acceptera jamais d’être contrôlée par un civil ! Kayani tient autant que ses prédécesseurs au maintien d’une non intervention dans les zones tribales, la chasse gardée de l’ISI.

Chaque missile US ou anglais qui y tombe rapproche un peu plus le Pakistan d’un coup d’état militaire, fomenté par.. .Ashfaq Parvez Kayani, "l’homme tranquille", le successeur de Musharraf à la tête des armées, et le véritable homme fort du pays. Pas décidé pour deux sous à faire de la place aux civils : "in January 2008 General Kayani passed a directive which ordered military officers not to maintain contacts with politicians." Les jours du mal aimé Zardari paraissent déjà comptés, et le soutien des américains n’y pourra rien, bien au contraire. Les véritables auteurs des attentats de Bombay savent très bien ce qu’ils font. En poussant l’Inde à masser des troupes à sa frontière pakistanaise ils dégarnissent eux-mêmes le front Afhgan en y ripostant, et en n’ayant plus ainsi à répondre aux américains sur les infiltrations talibanes... la bonne excuse permettant à leurs alliés Talibans de remporter dès cet hiver une victoire qui sonnerait le glas des ambitions américaines et de l’Otan à Kaboul même. Même Hamid Karzaï sent que les carottes sont cuites : il est depuis longtemps entré en phase de négociations avec les Talibans, sachant qu’il n’y avait déjà plus d’espoir de faire sans eux. Même notre Kouchner national a affirmé que l’heure était venue de négocier : on comprend mieux sa tirade sur les droits de l’homme (et de la femme).. à Kaboul ! On s’assoit beaucoup sur les beaux principes en ce moment dans cette diplomate en forme de jeu de dupes intitulée "real politik". A Kaboul, tout se présente déjà comme une nouvelle marche vers un nouveau Dien Bien Phu. Et quant au Reaper anglais, on lui a déjà prévu une nouvelle occupation en 2012... nous disions quoi, au fait, à propos de la surveilllance de la vie civile ????


Moyenne des avis sur cet article :  3.03/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

142 réactions à cet article    


  • viking 19 décembre 2008 10:52

    Bonne nouvelle Morice n’en déplaise au Papy grincheux , tes articles sont référencés sur Google actualité.

    http://news.google.fr/news?hl=fr&tab=wn&ned=fr&ie=UTF-8&ncl=1269485070

     


  • Allain Jules Allain Jules 20 décembre 2008 09:34

    @Morice,

    Bonjour.

    J’ai savouré. Toujours aussi excellent !




  • morice morice 19 décembre 2008 10:36

     trollisme évident.. veuillez cesser SVP.


  • A. Nonyme Trash Titi 19 décembre 2008 12:09

    M’enfin Papy, AV est super international et tout le monde en France est parfaitement bilingue, c’est bien connu !

    Je ne connais pas de supports d’informations français ni même d’auteurs/journalistes dignes de ce nom qui, pour un minimum de respect envers leurs lecteurs, ne traduiraient pas les sources anglo-saxonnes.

    Mais bon, Morice n’est pas journaliste. Quant à respecter les lecteurs, faut pas lui demander l’impossible non plus !

    Précisons pour "l’auteur" à la sensibilité à fleur de peau, que ce post est bien en rapport avec la forme de l’article, ce qu’il convient de ne pas confondre avec du trollisme. smiley . Idem pour les posts de Papy qui démontrent s’il en était besoin et avec humour, la qualité des conseils de "l’auteur".


  • Dr. Larsen Dr. Larsen Bootygood 92 (Hauts de Seine) 19 décembre 2008 10:31

    Merci Morice pour cet article documenté en 4 parties.


    • Dr. Larsen Dr. Larsen Bootygood 92 (Hauts de Seine) 19 décembre 2008 11:25

      BRAVO MORICE, T’ ES LE MEILLEUR !


    • tonton max 19 décembre 2008 11:45

      Larsen, mon fils

      Mais c’est très bien ça, tu as du tempérament...
      Seulement bon, avant de la ramener contre les p’tits vieux, faudrait recadrer un peu

      Alors comme ça, tu as déjà tout un compte supprimé ?
      Formidable...moi, j’en suis à + d 20 après avoir traité Carlo Revelli comme du poisson pourri pendant tout l’été et craché sur ce site comme c’est pas possible.
      Et tu sais la meilleure ?
      Les nanas du coin m’adorent ... smiley

      Mais c’est rien, continue, je sens que tu as un vrai potentiel smiley


    • Le pirate des caraibes 19 décembre 2008 12:22

      Je suis carement EPATE !!!! Ca c’est de la moderation !!!


    • tonton max 19 décembre 2008 12:27

      Et avec la cybernétique bientôt, ça va aller encore + vite.
      Tu t’assieds devant ton clavier, et tu as à peine imaginé une crapulerie bien dégueu qu’immédiatement un message apparaït :
      "N’EN REVEZ MEME PAS ..."
      et vlan, tu es déconnecté... smiley


    • Dr. Larsen Dr. Larsen Bootygood 92 (Hauts de Seine) 19 décembre 2008 12:37

      Incroyable, j’ ai jamais vu ça !!!
      Impressionant !


    • antitall antitall 19 décembre 2008 14:04

      stupéfiant !! c’est de la bonne !! smiley


    • non666 non666 19 décembre 2008 11:20

      Pas mal, le sous-entendu de menace de mort, atavus.

      Merci à la modération de laisser les messages d’atavus "visible".
      Il est beaucoup plus profitable pour l’eclairage du public de voir de quoi ils sont capable que de faire disparaitre leur message , une fois qu’ils ont envoyé leur menace.

      En ce moment, ils paniquent.
      Tous leurs complots sont compris, dévoilés un par un et il ne reste plus qu’a relier entre eux ceux a qui ils profitent pour comprendre la scène en entier.

      Le 11/09 , l’invasion de l’Irak , le krach boursier et la "dispartition" de milliards de dollar, le vol de l’or sous le WTC.... et oui, tout pointe sur les memes


    • Jojo 19 décembre 2008 15:31

      Excellent Atavus et pour moi, vous n’auriez pas une menace sous le coude ? Vous savez j’ai le profil, …, je suis musulman, je n’arrête pas d’embêter les sionistes du site et tout et tout et je suis même (comble d’outrecuidance), pour que Morice, Maugis et tous les autres, puissent continuer à s’exprimer librement sur AV rien que ça ! Vous imaginez un peu !

      Non je dis ça, parce que si c’est le cas, ça me donnerait l’occasion de faire mon intéressant et d’adapter pour la deuxième fois Marcel Aymé :

      Et je les ai priés qu’ils voulussent bien, leurs menaces de mort se les carrer dans le train’.

       

      En attendant j’ai un scoop pour vous, si la décision de vie et de mort était votre, ce serait vous que j’invoquerais au moins cinq fois par jour ! Pauvre type !


    • Olga Olga 19 décembre 2008 15:51

       Bonjour Jojo,
      Marcel Aymé connaissait Atavus ? smiley


    • Jojo 19 décembre 2008 22:01

      Olga, un peu oui !

      Il serait même revenu spécialement pour écrire sur ce genre de …terreurs, mon kiki qu’il l’appelait déjà. Il a donc demandé à le rencontrer. Seulement voila, un imprévu … de taille, a quelque peu … retenu Atavus.


    • Olga Olga 20 décembre 2008 01:30

       Pauvre kiki... Lui qui était si gentil, quand il dormait. Et c’était le plus beau de tous, quand il était tout seul... 
      Une bien triste fin, à l’aube d’une carrière prometteuse, brisée par inadvertance sous la pression insupportable de sa toute première fan, qui ne s’en est jamais remise... Un drame effroyable qui invite tout le monde à faire preuve d’humilité devant ce sort impitoyable qui brisa kiki tel un arbre majestueux déraciné par une bourrasque indomptable. 
      Repose en paix kiki.


    • Sahtellil Sahtellil 20 décembre 2008 03:11

      Jojo et Olga,

      En m’imposant de survoler chaque soir AV, me prend souvent l’envie de répondre comme je le voudrais à certains posts. Hélas, vus l’heure indue et mon état avancé de crevétude, je ne peux en l’occurrence que ça :

       smiley smiley smiley

      BMD


    • Dzan 19 décembre 2008 12:34

      Bravo Morice pour vos articles. Tenez bon, et moquez vous de ceux qui vous moinssent sans vous avoir lu.
      Je suis un passionné d’aviation, et j’ai pu constater dans vos posts, la véracité de tout ce qui touche à ce domaine.
      De toute façons, nous sommes manipulés et l’on nous donne les infos qui arrangent les gouvernants.
      Ce qui dérange passe à la trappe.
      L’histoire, fourmille de coups tordus, et parfois les géneurs disparaissent.


      • antitall antitall 19 décembre 2008 13:50

        Le tall sortant de la boite de pandore fait caca partout....oh le vilain smiley


      • morice morice 19 décembre 2008 14:38

         le momo qui n’existe pas n’a jamais dit ça à quiconque. Vous médisez.


      • firmin 19 décembre 2008 12:53

        Merci monsieur Morice pour ces articles comment dirai-je, passionant.


        • antitall antitall 19 décembre 2008 13:59

          Decouverte de genes extraterrestres dans l’adn humain
           portant un coup sérieux à l’option darwiniste et confortant l’option créationniste par conception intelligente !
           
          Un groupe de chercheurs travaillant au « Projet du Génome Humain » (Human Genome Project) indique avoir fait une étonnante découverte scientifique. Ils pensent que les séquences dites « non codantes » qui composent 97 % de l’ADN humain ne sont rien d’autre que le code génétique de formes vivantes extraterrestres. 
          Après analyse complète avec l’aide d’autres scientifiques, d’informaticiens, de mathématiciens et d’autres savants, le professeur Chang s’est demandé si ledit « ADN-poubelle » humain n’avait pas été créé par une sorte de « programmeur extraterrestre ». Les segments étrangers dans l’ADN humain, observe encore le professeur Chang, « ont leurs propres veines, artères et leur propre système immunitaire, qui résiste vigoureusement à tous nos médicaments anticancéreux. »
          Le Professeur Chang déclare encore ceci : « notre hypothèse est qu’une forme de vie extraterrestre supérieure a entrepris de créer une nouvelle vie et de l’implanter sur diverses planètes. La Terre est juste l’une d’entre elles. Peut-être, après programmation, nos créateurs nous cultivent-ils de la même manière que nous cultivons des bactéries dans des boîtes de Pétri. Nous ne pouvons pas connaître leurs motifs - si c’était une expérience scientifique ou une manière de préparer de nouvelles planètes à la colonisation ou si c’est depuis longtemps affaire de semer la vie dans l’univers. »
          Le Professeur Chang indique encore que "si nous pensons à cela en termes humains, lesdits « programmeurs extraterrestres » travaillaient très probablement sur un « grand code unique » consistant en plusieurs projets, lesquels devraient avoir produit diverses formes de vie pour différentes planètes. Ils ont également essayé diverses solutions. Ils ont écrit « le grand code », l’ont exécuté, n’ont pas aimé certaines fonctions, les ont modifiées ou en ont ajouté de nouvelles, l’ont exécuté encore, ont apporté plus d’améliorations et ont fait de multiples essais.
           
          Le Professeur Chang indique encore ceci : « ce que nous voyons dans notre ADN est un programme se composant de deux versions : un grand code général et un code de base ». M. Chang affirme ensuite que « le premier fait est que le programme complet n’a certainement pas été écrit sur Terre ; c’est maintenant un fait vérifié. Le deuxième fait est que ces gènes ne sont pas suffisants par eux-mêmes pour expliquer l’évolution ; il doit y avoir quelque chose de plus en jeu. » « Tôt ou tard », dit le professeur Chang « nous devrons affronter la notion incroyable que chaque vie sur Terre porte le code génétique de son cousin extraterrestre et que l’évolution n’est pas ce que nous pensons. »
          Source : Agoracosmopolitan » - Article de John Stokes trouvé et traduit par Maat, révisé par D.B.
           
          Source : http://www.agoracosmopolitan.com/h [...] 01288.html (anglais)
          http://www.wikio.fr/article/10736611 (francais)
          Traduction et adaptation d’un texte de John Stokes intitulé « Scientists find Extraterrestrial genes in Human DNA », ...... smiley smiley


        • tonton max 19 décembre 2008 14:37

          Merci pour ce 1/4h scientifique, cher Professeur.
          Mais ne craignez-vous pas de faire ainsi de l’ombre à Mr Morice ?


        • Dr. Larsen Dr. Larsen Bootygood 92 (Hauts de Seine) 19 décembre 2008 14:54

          La drogue c’ est pas bien .


        • antitall antitall 19 décembre 2008 15:01

          Non docteur Gandja ,moi ne pas être chômeur ! ni rmiste.....petites précisions importantes !


        • Yohan Yohan 19 décembre 2008 15:50

          @ Antitall
          Trop français votre commentaire essayez l’anglais. Ici il n’y a que ça qui marche 
           smiley smiley


        • firmin 19 décembre 2008 14:36

          Antitall,

          Il y a comme un parfum de marsupilami ici ! smiley


          • antitall antitall 19 décembre 2008 14:46

            oh non ! smiley


          • Thierry JACOB 19 décembre 2008 14:42

            moi, j’attends la boite N° 8 pour me prononcer !!!
            les narticles de morice sont un peu comme les poupées russes...
            c’est toujours le même narticle...mais lui, finaud...il change les couleurs des poupées !!!


            • K K 19 décembre 2008 14:48

              Voici donc la fin de cette serie de qualite. !toujours aussi documentee. Il est clair que devenir "proche " des services speciaux est dangereux.
              Vous avez lu, Morice, les indiens se posent aussi de plus en plus de questions sur la piste des extremistes hindous. L’Inde (re)devient une vraie poudriere.


              • Le Concombre Masqué Le Concombre Masqué 19 décembre 2008 15:06

                 nous l’avons vu ce message, dans un temps record.


                • Pollux 19 décembre 2008 15:06


                  @ l’auteur,


                  quand vous aurez terminé la vérification des IP pourriez-vous remettre les photos qui se trouvaient à la fin de l’article ?
                  Il y a une qui m’interessait particul !èrement,


                  merci d’avance


                  • morice morice 19 décembre 2008 16:15

                    amusant, cette demande faite par un autre sous un autre pseudo... le deux derniers épisodes n’ont pas d’images jointes...


                  • Famta Ismy (ninja style) 19 décembre 2008 17:03

                    vive le journalisme libre, vive agoravox !!!


                  • tonton max 19 décembre 2008 15:08

                    Je me demande si le Professeur Morice pourra sauver l’humanité ?
                    Parce que Bruce Willis commence à se faire un peu vieux...
                    Ce suspense est insoutenable... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès