Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Chine censure le X sur les téléphones mobiles

La Chine censure le X sur les téléphones mobiles

En Chine, les campagnes anti-pornographie ont longtemps été l’apanage du Parti communiste, illustrées ces dernières années dans les médias officiels par des images de rouleaux compresseurs géants broyant des piles de DVD pornographiques.

Désormais, la police des mœurs du partie se concentrent sur un phénomène moins tangible, mais envahissant apparemment de plus en plus le marché du X : le porno sans fil.

Le ministère de la Sécurité Publique a récemment lancé une campagne de répression de la pornographie sur les téléphones portables, ciblant les sites utilisant des protocoles sans fil ou WAP - méthodes habituelles de mise en ligne de sites Web pour téléphones mobiles. La campagne se concentre sur les grandes villes comme Shanghai, Pékin, Guangdong - où de nombreux sites chinois en WAP sont enregistrées - et se poursuivra jusqu’à la fin de l’année, selon les responsables de la Sécurité Publique.

La campagne a rapidement pris de l’ampleur et devient une affaire importante pour trois opérateurs de télécommunications sous licence en Chine (China Mobile, China Unicom et China Telecom) auxquels le ministère de l’Industrie, de la Technologie et de l’Information, a ordonné de prendre les mesures adéquates. Le ministère estime que ces trois sociétés fournissent actuellement des services WAP à quelque 192 millions d’utilisateurs de téléphone mobile.

Et en Chine, quand le gouvernement demande à un opérateur privé d’agir, ce-dernier s’exécute rapidement : lundi dernier, China Mobile a ainsi annoncé la suspension des paiements pour tous les fournisseurs WAP avec lesquels elle travaille, en attendant un examen plus approfondi des services proposés. China Mobile a déclaré qu’elle avait bloqué 626 sites à caractère pornographique pour mobiles à partir de dimanche après-midi, parmi lesquels figurent 478 sites étrangers, et 148 sites hébergés sur des serveurs chinois (dont six qui étaient installés sur des serveurs de la société China Mobile elle-même).

C’est en tout cas un coup d’arrêt porté à l’industrie du X en Chine, au moment où les services 3G se multiplient rapidement. Alors que les premières licences ont été accordées en janvier dernier, on comptait au 30 septembre 2009 plus de 7 millions d’utilisateurs de portables 3G.

Les critiques n’ont pas manqué de prétendre que les opérateurs de réseaux WAP ont bénéficié de la pornographie mobile avant de se soumettre aux exigences du gouvernement chinois. Ces sociétés faisaient ainsi payer à leurs abonnés les connexions sans fils et réalisaient des profits grâce à une pratique désormais jugée illégale en Chine.

La campagne contre les sites WAP pornographique fait partie d’un effort global du gouvernement chinois pour lutter contre les contenus obscènes sur le Web, les casinos en ligne et la publication de films et séries télé censurées. L’actuelle campagne de lutte contre les sites X, lancée en août, a déjà vu la fermeture de 6972 sites web à caractère pornographique. Pour l’heure, 41 personnes seraient détenues pour avoir publié des contenus pornographiques sur les réseaux pour téléphones portables. Au total, ce seraient quelques 868 personnes qui auraient été arrêtées depuis le début de la campagne lancée en août dernier.

Source : Blog de l’agence Webazia


Moyenne des avis sur cet article :  3.12/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 4 décembre 2009 10:41

    merde alors , comment qu’ils vont faire pour se polir le chinois ?  smiley


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 décembre 2009 08:49

      @ l’auteur : 


      Il m« est indifférent que les Chinois aient où n’aient pas de sites pornographiques. Ce qui m’intéresse au plus haut point, c »est qu’ils peuvent prendre une décision et l’appliquer en moins de temps qu« il n »en faut dans une « démocratie » occidentale pour régler la seule question préalable de la distribution des pots-de-vin.... pour la distribution des contrats.... pour les études preliminaires... qui permettront de préparer l’avant projet ....dont on discutera... pour proposer une politique.... J’ai de plus en plus l’impression que nous ne sommes plus dans la course. C’est notre mode de gouvernance qui est désuet. Ce sera vite une nouvelle démocratie.... ou pas de démocratie



      Pierre JC Allard

    • hengxi 4 décembre 2009 11:08

      9 % de syndiqués en France et donc 91 % de Chinois qui ne le sont pas.

      Oui, je sais, mais eux ils peuvent .....

      Ben ils semble qu’ils n’aient pas trop envie ou qu’ils n’y trouvent pas la moindre représentativité.


    • hengxi 4 décembre 2009 10:59

      Bien que cet article soit d’un vide sidéral, il est l’archétype du genre de ceux que je me refuse à écrire par honnêteté intellectuelle, c’est à dire faire des articles pour plaire et être à la mode.

      Exemple typique :

      Désormais, la police des mœurs du partie se concentrent sur un phénomène moins tangible

      1°) Déjà dans ce contexte, il faut écrire parti et non partie ; à moins que ce ne soit de l’humour et à ce moment là, il fallait écrire :

      Désormais, la police des mœurs des parties .....

      2°) Dorénavant, il ne faudra plus dire : la police Française, mais la police de l’UMP.

      Mis à part cela, je m’en fous et 1 milliard etr quelques de chinois également.

      Heureusement que ce pays est là pour que soient plus nombreux ceux qui ont beoin de s’exprimer sans rien n’avoir à dire.


      • hengxi 4 décembre 2009 11:05

        Ouppss, désolé, je n’avais pas vu qu’il s’agissait d’un encart publicitaire pour un « créateur » web.

        Bon appétit, faut bien qu’il mange ....

        PS : Cette « news » a au moins 15 jours en Chine.


        • sleeping-zombie 4 décembre 2009 11:32

          Et moi qui pensait qu’ils voulaient réduire la natalité... Aucun pragmatisme ces chinois ^^


          • zelectron zelectron 4 décembre 2009 11:46

            Sachant que le gouvernement chinois ne prend pas de dispositions à la légère, qu’en est-il des raisons « officieuses » et pas officielles qui ont conduit à cette censure ?


            • hengxi 4 décembre 2009 12:07

              "Sachant que le gouvernement chinois ne prend pas de dispositions à la légère, qu’en est-il des raisons « officieuses » et pas officielles qui ont conduit à cette censure ?« 

              L’émetteur de l’article aurait pu le dire, mais trop intéressé par le vent de la mode, il a sans doute oublié ; à moins qu’il n’en sache rien.

              En fait cette décision est la suite de la campagne contre la pornographie, qui ne sert d’ailleurs à rien (pas la pornographie, la campagne)

              Il faut savoir que cette interdiction ne touche non pas les sites wap, mais les envois de photos et vidéos pornos qui fleurissaient ces derniers temps.

              En Chine, beaucoup d’adolescents sont équipés d’un portable et recevaient ces messages avec un code à composer pour voir la »suite", ce service étant bien entendu payant.

              Certains parents ont donc été surpris de voir le crédit téléphonique de leurs enfants baisser rapidement et se sont plaints auprès des opérateurs.

              Ceux-ci n’étant guère enclins à perdre de l’argent ont fait la sourde oreille et l’information est remontée à Pékin qui a pris la décision d’intervenir et d’interdire ces pratiques.

              Voilà.

              @L’auteur : Essayez la prochaine fois de faire un article moins affriolant, mais plus complet.

              Je sais, il faut manger ...


              • inf0graph 4 décembre 2009 12:35

                1- apprenez donc à lire, monsieur l’expert de la Chine : je replace la campagne sur les mobiles dans son contexte, à savoir la campagne de censure sur internet lancée en août.

                2- la bonne blague : je doute fort que la raison de cette nouvelle campagne de censure soit le dépassement de forfaits dû à l’envoi d’images et vidéos à caractère pornographique... sinon, comment expliquez vous la campagne menée sur internet dans un pays où les utilisateurs ont des forfait illimités ?... bravo pour le non sens !

                3- enfin, je n’épiloguerais pas sur votre postulat qui consiste à dire que cette campagne ne touche pas les sites WAP. voici qui vaut tous les discours : http://www.chinadaily.com.cn/bizchina/2009-11/30/content_9078989.htm

                en conclusion, merci de vous renseigner avant de déballer votre pseudo-science... vous seriez moins ridicule !

                sur ce, bonne continuation


              • hengxi 4 décembre 2009 13:16

                "1- apprenez donc à lire, monsieur l’expert de la Chine : je replace la campagne sur les mobiles dans son contexte, à savoir la campagne de censure sur internet lancée en août."

                Je n’ai jamais dit que j’étais un expert, j’ai par contre comme vous vendu du web quand j’étais en France, mais sans me cacher derrière une affiche racoleuse.

                Pour ma part, je me contente de relater ce que je vois et non ce que le voisin a dit au voisin que son voisin pense avoir vu.

                2- la bonne blague : je doute fort que la raison de cette nouvelle campagne de censure soit le dépassement de forfaits dû à l’envoi d’images et vidéos à caractère pornographique... sinon, comment expliquez vous la campagne menée sur internet dans un pays où les utilisateurs ont des forfait illimités ?... bravo pour le non sens !

                Forfaits illimités ?

                De tous les Chinois que je connais en Chine), pas un n’a de forfait mais verse ce qu’il veut ou peut à son opérateur, le wap = 20 RMB pour 5 MO

                3- enfin, je n’épiloguerais pas sur votre postulat 

                en conclusion, merci de vous renseigner avant de déballer votre pseudo-science... vous seriez moins ridicule !

                Il n’y a aucun postulat en quoi que ce soit, uniquement le désir de vérité.

                Si vous voulez faire du sensationnel, vous avez toute matière en France, il ne vous manque que le talent, mais avec un peu de modestie et beaucoup de travail cela viendra peut-être.


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 décembre 2009 08:47

                @ l’auteur : 


                Il m« est indifférent que les Chinois aient où n’aient pas de sites pornographiques. Ce qui m’intéresse au plus haut point, c »est qu’ils peuvent prendre une décision et l’appliquer en moins de temps qu« il n »en faut dans une « démocratie » occidentale pour régler la seule question préalable de la distribution des pots-de-vin.... pour la distribution des contrats.... pour les études preliminaires... qui permettront de préparer l’avant projet ....dont on discutera... pour proposer une politique.... J’ai de plus en plus l’impression que nous ne sommes plus dans la course. C’est notre mode de gouvernance qui est désuet. Ce sera vite une nouvelle démocratie.... ou pas de démocratie



                Pierre JC Allard

              • lord_volde lord_volde 4 décembre 2009 12:24

                Il me semble que le X version Frnaçaise s’est introduit en dégradé, petit à petit et sournoisement, d’abord sous le manteau, nuitament dans les salles obscures, puis par les petites lucarnes des supports médiatiques (après les incertitudes de mai 68) , et enfin, officiellement juste après l’avènement d’anal +. Maintenant, c’est l’explosion qui a terni durablement l’image de la femme devenue objet de plaisir à tous prix et pour n’importe quelle camelote publicitaire. La Chine doit résister aux influences néfastes de la marchandisation des corps emmêlés et du spectacle affligeant offert aux voyeurs éreintés par la vie, qui avilissent le sexe faible et épuisent le corpus des valeurs morales et sociales symbolisant le ferment d’une communauté nationale. 


                • saint_sebastien saint_sebastien 4 décembre 2009 12:36

                  elle pourrait ptet lutter contre l’esclavage légal , le trafic d’organes , la peine de mort et le travail des enfants avant , non ? pas sur que la pornographie soit le problème numéro 1 de la chine ...

                  surtout quand on voit des putes à tout les coins de rues labas ...

                • anty 4 décembre 2009 12:45

                  Tu connais les tarifs, t’as l’air d’être bien au courant....


                • hengxi 4 décembre 2009 13:17

                  pas sur que la pornographie soit le problème numéro 1 de la chine ...

                  Qu’est ce que vous en savez ?

                  surtout quand on voit des putes à tout les coins de rues labas ...

                  Vous êtes allé où en Chine pour le voir ? TF1 ou Arte ?


                • Deneb Deneb 4 décembre 2009 15:25

                  Lord :" ...avilissent le sexe faible et épuisent le corpus des valeurs morales et sociales symbolisant le ferment d’une communauté nationale."

                  Heil !


                • Deneb Deneb 4 décembre 2009 15:28

                  hengxi : « on voit des putes à tout les coins de rues labas ... »

                  avez-vous une agence de voyages ?


                • hengxi 4 décembre 2009 14:24

                  "Excellent article Mr hengxi ! Rien ne vous échappe et votre série totalement désintéressée m’éclaire chaque jour davantage . Je remercie agoravox de n’avoir aucun tabou."

                  C’est vrai que les articles que je poste font un peu série, et c’est la raison pour laquelle je vais nettement, nettement plus les espacer dans le temps.

                  Cela permettra à d’autres de surfer sur la vague.

                  Je vais d’ailleurs pendant ce temps faire un article sur les français qui travaillent clandestinement à l’étranger, vous verrez, il y a de la matière et des surprises.


                • amipb amipb 4 décembre 2009 16:51

                  Le problème, c’est que l’article n’émane pas de Mr Hengxi...


                • franco-chinois 4 décembre 2009 17:07

                  @ amipb, Mr le soldat-moine et ilote du temps moderne :

                  Le Bouddha insiste sur le DOUTE et non sur la SUSPICION.


                • hengxi 4 décembre 2009 18:05

                  Pourquoi donc un problème ?

                  Il n’y a pas que les escargots qui ont le droit de baver.

                  Cet article est passionnant, on y apprend plein de chose, il est impartial et tout, et tout.

                  Largement sa place dans le chinatown du sinologue libéré de boulevard89.


                • franco-chinois 4 décembre 2009 16:18

                  @ l’Auteur

                  « Désormais, la police des mœurs du partie... »

                  Ca commence bien.... A Orange, la police est la milice du FN ?

                  « Au total, ce seraient quelques 868 personnes qui auraient été arrêtées depuis le début de la campagne lancée en août dernier. »

                  En guise de conclusion, un constat : tout ce qui passe en Chine se résume aux répressions atroces à cause de ce Mal Absolu, le PCC.

                  Votre article est censé d’informer. Il traite le sujet du X en Chine. Bien.

                  Est ce que nous savons plus sur la prostitution, sur l’industrie X en Chine (d’ailleurs que savons nous a ce sujet ?), sur le sentiment des populations - ne serait-ce quelques opinions ou témoignages sur la pornographie, phénomène presque inexistant avant l’ouverture de la Chine -, sur l’état d’évolution de ces phénomènes, sur le pourquoi de ces « campagnes de répression » ? Non, rien, que dalle !

                  Vous partez d’un A Priori biaisé, vous ne faites que quelques constats techniques banals. Quoique, non dénudés d’intérêts, puisque l’évolution du 3G en Chine, du téléphone mobile, de l’Internet, ont bouleversé la vie quotidienne en Chine. Or de toutes ces technologies, de leurs implications dans la vie quotidienne et politique de Chine, le seul point qui ressort de votre article, est la répression menée dans la nouvelle technologie du mobile par le PCC et le nombre de ses « victimes ».

                  NOUS LE SAVONS DEJA GRACE AUX GRANDS MEDIAS.

                  Votre article n’aide pas à la compréhension. Il renforce des clichés et relève du dilettantisme. C’est ce que dénonce Mr Hengxi.

                  Liang, alias Franco-chinois ou Aum de Tokyo


                  • franco-chinois 4 décembre 2009 16:20


                    Legere correction de mon commentaire d’avant :

                    Lire : « Il traitele , entre autre, le sujet du X en Chine. »

                    Au lieu de : « Il traitele le sujet du X en Chine. »


                    • hengxi 5 décembre 2009 06:11

                      Bien plus que l’article en lui-même, qui n’est que la traduction d’une dépêche d’agence dont la source n’est même pas citée dans l’article et que l’auteur s’attribue faussement, c’est bien plus le traitement de faveur dont bénéficie cet article qui me gêne.

                      Cet article a en effet été placé en une dés le départ, semblant ainsi être dans le fil de ce que désire la rédaction, et grand bien lui fasse ; il est vrai que sans ce coup de pouce, cette traduction serait passée bien plus inaperçue.

                      Je suis navré, mais je n’ai aucun plaisir particulier particulier à fouiller les poubelles, même si naturellement et en connaissant l’odeur, certains médias se sont fait se sont reconvertis dans le traitement des ordures.

                      Mes articles ne correspondant pas à cette ligne éditoriale, je m’abstiendrai donc à l’avenir de venir ternir cette qualité éditoriale voulue par mes simples témoignages.

                      Si des personnes sont intéressés par la réalité de la Chine, elles peuvent aller sur :

                      Reflets de Chine

                      Comme disait l’auteur, bonne continuation.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

inf0graph


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès