Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Chine en pleine croissance maîtrise la technologie du TGV

La Chine en pleine croissance maîtrise la technologie du TGV

Alors que la Chine a vu l’année dernière sa population urbaine dépasser pour la première fois sa population rurale, Pékin vient d’inaugurer la plus grande ligne à grande vitesse (TGV) au monde, à savoir 2 298 km reliant Pékin à Canton le jour même de l’anniversaire de Mao Zédong, figure tutélaire du pays.

Une Chine de plus en plus urbaine.

Symbole de sa croissance à deux chiffres la Chine a vu son taux d’urbanisation franchir symboliquement le seuil de 50 % en 2011. C’est une nouvelle Chine qui voit le jour, car cette urbanisation signifie un changement radical du mode vie structuré par une nouvelle organisation du travail. Le phénomène d’urbanisation massif tire la locomotive de la croissance et donc du développement. La valeur des terres s’est envolée au travers de ce processus. Ce sont les régions du centre et l’ouest du pays qui ont connu la spéculation foncière la plus élevée.

Un taux de natalité enfin maitrisé.

De 1,32 milliard d’habitants actuellement la population chinoise ne devrait pas dépasser les 1,5 milliard d’habitant en 2033 selon le Président de la commission d’état de la population et du planning familial. C’est la politique menée par cet organisme qui a permis d’assurer une telle maitrise du taux d’accroissement de la population. Par contre la population urbaine de 570 millions actuellement devrait s’accroître de 1 milliard (avec un transfert de 300 millions de paysans). L’espérance de vie d’un chinois est passée de 68 ans à 73 ans aujourd’hui. Ce qui rapproche encore plus la Chine du modèle occidental.

Aussi connaitra-t-elle un sérieux problème de vieillissement de sa population. Les plus de 65 ans représente aujourd’hui 8,1 % de la population, ce taux passera en 2020 à 11,2 % et en 2010 à 22 %.

L’espérance de vie augmente dans tous les pays du monde. Le Fonds des Nations unies pour la Population (UNFPA) a fait le constat que pays en voie de développement et pays développés connaissent le même phénomène. Dans son rapport intitulé : « Vieillir au vingt et unième siècle : une victoire et un défi », il constate que dans 33 pays, l’espérance de vie a dépassé les 80 ans, 5 années auparavant seuls 19 pays y arrivaient. Mais les défis à relever sont monstrueux, ainsi la Japon qui a déjà 30 % de sa population âgée connaitra un taux faramineux de 50 % en 2050 ! Aujourd’hui l’espérance de vie est de78 ans en moyenne dans les pays développés et 68 ans dans les pays en voie de développement. A terme, en 2050 la terre sera peuplée de deux milliards de personnes âgées !

La chine 1er puissance économique au monde.

On imagine aisément l’ampleur des défis à relever par le gouvernement chinois pour assumer dans la tranquillité sa propre mutation. Celle-ci ne sera pas sans conséquence pour le reste de la planète. Outre le fait qu’à échéance de 2016 la Chine deviendra la 1ère puissance économique au monde, dépassant les américains, et l’Union européenne, l’ampleur des échanges commerciaux et l’accroissement de la population deviendront les deux enjeux à négocier avec les chinois. La deuxième place selon l’OCDE reviendra alors à l’Inde à l’horizon 2060. C’est un autre monde, une autre géopolitique que connaitront alors nos enfants.

Une armée désormais menaçante pour les autres puissances régionales.

Et c’est sans compter la puissance militaire de la Chine tournée vers le Japon et la conquête de l’espace. Selon un bureau d’étude et de recherche américain (IHS) le budget de la défense chinois atteindra les 238,2 milliards de dollars en 2015. Chiffre à rapprocher selon la même étude des 232,5 milliards de dollars dépensés à ce même horizon par les douze autres plus grandes puissances de l’Asie-pacifique. Avec son programme de vol habité la chine a misé 2,4 milliards d’euros dans ce programme. Elle se prépare à envoyer le 1er chinois sur la lune, reprenant la course engagée il ya des décennies par les russes et les américains.

Un TGV au service de la croissance.

La Chine célèbre aujourd’hui même sa victoire technologique avec la ligne la plus longue au monde de TGV, la trajet entre Pékin et Canton (2 298 km) se fera en 8 heures (au lieu de 24 h) et coutera 685 yuans (105 euro) en 2d classe, 1 383 yuans en 1er classe et 2 972 yuans en salon VIP. C’est un désenclavement du centre du pays essentiel à l’essor de la Chine qui vient de se mettre en place.

Performance technologique ce train à grande vitesse roulera à 300 km/h (conçu pour aller jusqu’à 350 km/h), il traversera 35 grandes gares. Cet effort représente 70,1 milliards de yuans (8,5 milliards d’euros) d’investissement dans le ferroviaire (incluant le métro) rien que sur le mois de novembre de cette année et montera à 507 milliards de yuans pour l’année entière. Nul ne peut contester que cet investissement industriel pèsera tout autant sur le mode de vie des chinois que sur la croissance et le modèle de développement de la Chine.

Les louanges ne sont pourtant pas unanimes. Zhao Jian, professeur de gestion à l’université des transports de Pékin juge que le déficit induit par la mise en place de ces TGV n’agira pas sur la croissance, pour lui « des trains de moins grande vitesse, roulant par exemple à 200 km/h ou à 180 km/h suffisent. Ils peuvent générer davantage de profits et nécessitent deux fois moins d’investissements. ». Il estime à 3 000 milliards l’endettement du ministère des chemins de fer en fin d’année qui va peser lourdement sur les comptes et les moyens de cette société.

Un autre monde se lève.

Le test grandeur nature se fera bientôt à l’occasion du Nouvel An lunaire chinois à la mi-février, celui-ci connait la plus grande transhumance humaine au monde, ce sont des centaines de chinois qui se déplacent ainsi à travers le pays. Un monde nouveau se lève et frémit alors que nos propres nations s’endorment sur leur gloire passée, incapables de s’auto réformer et de prendre appui sur leur avances technologiques et humaine pour reprendre un nouveau souffle qui serait bien salutaire pour les générations à venir.


Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Rensk Rensk 27 décembre 2012 13:15

    On pourrait croire que les votants « non » ont peur de ce pays...

    Vous avez raison dans votre article mais je dois avouer qu’il n’est pas complet (pour que les gens puissent comparer ce qui est comparable) et c’est donc une des raison des votes « non »... (restons optimiste)...

    Il y a pas si longtemps j’ai travaillé par ces pays et ce qui se dit hors Chine rapport aux enfants c’est : Ils sont sévère et comme les familles préfèrent les garçons ils avortent les filles... Demain nous aurons droit a pleins de gars cherchant une femme, la crise est prévue.

    En effet ; il y a inversion des chiffres (statistiques) : il y a plus de femmes que d’hommes pratiquement partout dans le monde... sauf en Chine !


    • Nums Nums 27 décembre 2012 14:40

      En effet, on dit qu’il y aurait un déficit de 100 millions d’hommes. Ca promet pour la suite...


    • Croa Croa 27 décembre 2012 23:40

       « On pourrait croire que les votants « non » ont peur de ce pays... »

      Ou le contraire !

      Le constat de l’auteur parait objectif sauf en matière militaire : En quoi la Chine est-elle une menace ?

      C’est l’OTAN et surtout les USA qui, pour le moment, sont un critère objectif d’insécurité. Que la Chine rattrape une partie de son retard en armement est plutôt facteur d’équilibre, donc de paix à priori. 


    • Abdu Abdu 27 décembre 2012 14:48

      Oui, bon, c’est beau, c’est bien dit, mais il faut aussi revenir un peu sur terre.

      La Chine n’a aucun mal à battre des records mondiaux, en bien ou en mal, du fait de sa taille et de son peuplement.

      Dans la pratique, les prouesses voisinent les retards. Les échecs aussi sont cuisants et surtout les réussites sont arrachées au prix d’efforts et de sacrifices qui n’ont rien à voir avec ce qui se pratique en Europe par exemple.

      L’ornière est profonde. Mais c’est vrais que ça fait plaisir de voir, après des décennies d’efforts, qu’il serait possible que la Chine s’en sorte. Et s’en sorte par son travail.

      Mais la Chine est loin, très loin de la réussite.
      Je serais plus enclin à admirer l’effort des chinois que d’applaudir leur succès de la Chine.


      • jef88 jef88 27 décembre 2012 14:57

        CHIC ALORS !
        On va bientôt pouvoir acheter des TGV low cost !!!
        fini Alsthom ........


        • bnosec bnosec 27 décembre 2012 17:05

          Vous parlez de sujets que vous ne maitrisez pas.

          La Chine ne maitrise pas (encore) la technologie TGV, comme vous l’appelez. Les TGV « chinois » sont des transferts de technologie d’entreprises européennes, comme Alstom, Siemens et leurs équipementiers. Ces européens ont imaginés, puis ont chapeauté la création, l’industrialisation, la fabrication et l’assemblage. Ils ont ensuite tout testé et réglé. Puis disparaissent pour les photos ou visites officielles.

          Les chinois ne maitrisent donc encore rien du tout, même si une partie des trains est fabriquée sur place. Car comme partout (sauf en Europe...), ces pays exigent qu’une partie de ces grands contrats soient fabriqués localement. Seuls nos dirigeants sont assez cons pour ne pas faire la même chose.


          • Pelletier Jean Pelletier Jean 27 décembre 2012 17:18

            Quelle suffissance bnosec !!!!

            En ce qui me concerne je les ai pris ces TGV et je ne vois vraiment pourquoi vous ne voulez pas les appeler TGV ? même issu du transfert technologique de Siemens (et pas Alstom Monsieur je sais presque tout) ce sont bien des TGV..
            .
            http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


          • bnosec bnosec 28 décembre 2012 11:38

            Je les ai pris aussi, et même plus. Et je veux bien les appeler des TGV. Je n’ai jamais dit le contraire. Je dis juste que ce n’est pas LEUR technologie. Je ne vois pas en quoi je fais preuve de suffisance en disant ça.


          • bnosec bnosec 28 décembre 2012 11:45

            Et effectivement si le CRH380 est principalement issu de l’ICE de siemens, il reprend également certains composants et concepts de l’AGV d’alstom. Mais que dis-je là ! Quelle suffisance de ma part ! Oser donner mon avis à un Monsieur qui a pris en personne un TGV chinois ! C’est dire si il maitrise le sujet mieux que quiconque ! Mes respects monseigneur ferrovipathe !


          • Alison 27 décembre 2012 19:35

            Contrairement a l`occident ou au reste du monde qui pratique l`ultra-libéralisme de marché, la Chine fait de l`ultra-libéralisme mais d`État ce qui n`est pas la même chose. 

            Le TGV, Airbus ou bien d`autre technologie partie la bas sont le résultat du transfert de technologie, rassemblez tout ce qui fait de mieux dans un seul endroit.... Inutile d`en dire plus.

            La Chine géant aux pieds d`argiles ? Pas si sur car peut a tout moment aligner l`équivalent d`un an de PIB français ! Elle fait de l`Afrique a la fois son jardin et sa plate-forme en matière première n`hésitant pas a transformer sur place, quand a l`acheminement la Chine maitrise tout de Cosco aux ports que ce soit en Europe, en Afrique etc... Alors oui la Chine est déjà maitre du monde.

            Chinois et Russes transforment leur Dollars en achetant tout en ce moment. La France elle cherche des sous....


            • kedjey 27 décembre 2012 21:48

              Une mise en perspective avec les difficultés rencontrées aurait été bienvenue.
              Personne ne peut contester l’essor de cette nation mais il faudrait peut être analyser cela en détail en nous parlant de l’Etat tout puissant interventionniste au possible en politique intérieure et nous parler aussi de la politique extérieure car là aussi la Chine a de plus en plus d’influence, l’aspect social pourrait aussi être évoqué même brièvement, plus de détails sur la conquête spaciale seraient aussi bienvenus ainsi que sur les diverses avancées technologiques.
              Je reste un peu sur ma faim avec cet article qui n’est rien d’autre qu’un simple commentaire de l’actualité économique de la Chine smiley
              Ceci dit merci à l’auteur d’avoir ouvert le débat


              • simir simir 28 décembre 2012 04:44

                Bonjour Jean

                Une petite question : Pourquoi parlez vous de TGV pour la Chine alors que c’est l’ICE allemand qui a été choisi là bas là bas .
                Je crois savoir que TGV est une marque déposée de la SNCF

                • Croa Croa 28 décembre 2012 09:55

                  TGV = train à grande vitesse.

                  C’est correct ! (Sauf l’abus de sigles qui bien que très connus, rendent les textes et encore plus les titres, bien peu élégants !)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès