Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Chine perd Google...

La Chine perd Google...

Et Google perd 400 millions d’internautes !

On s’y attendait depuis une bonne semaine, maintenant c’est fait ! Le géant de Mountain View quitte l’Empire du Soleil levant. Motif : la censure. Le gouvernement de Pékin avait en effet posé cette condition à l’implantation du moteur de recherche sur sa toile. Le sexe, la violence et les jeux étaient clairement interdits, mais personne ne peut quantifier la somme d’informations politiques dites « sensibles » et censurés - ou non ? - par Google.

Comment Google peut abandonner un tel marché ?

 Business is Business, les fondateurs du site aux deux O le savent mieux que quiconque. La morale - voire la politique - ne sauraient expliquer les raisons de la perte d’un marché gigantesque - 400 millions d’internautes - et toujours pas arrivé à maturation.

Accusé par les autorités du plus grand pays communiste du monde d’avoir des liens avec la CIA, Google serait-il en train de flirter avec une forme de politisation de son entreprise ? L’agence officielle Xinhua résume parfaitement l’état d’esprit de Pékin en demandant « depuis quand une compagnie privée peut se permettre de contester les lois d’un pays ? »

Qui en sortira KO ?

L’Empire du Milieu dit non à Google, et du même coup à l’ensemble du modèle occidental. Décidée à tirer les fruits du potentiel de consommation de sa puissance démographique, elle se confronte aux grandes puissances occidentalisées sur le champ des valeurs, alors que son combat est purement économique. Une guerre « glacée » dont la principale victime est le peuple chinois, qui perd un moyen d’expression et de communication inespéré.

Twitter contre-attaque 

La plateforme de microblogging serait en effet en pleine traduction pour une prochaine implantation chinoise. Et bénéficierait d’un avantage majeur sur Google, puisque les flux Twitter sont syndicalisés par de nombreux sites, rendant la censure plus ardue. 

Reste à adapter les fameux 140 signes d’un tweet aux idéogrammes. « Avec 140 caractères chinois, on peut écrire un roman ! » ironisait Al Weiwei, lors d’une rencontre à New York le 15 mars dernier avec Jack Dorsay, fondateur de Twitter.

En même temps, les chinois mériteraient des tweets plus longs ; car ils auraient sûrement beaucoup à dire sur les accidents de mine, les enfants esclaves dans la briquetterie du Henan, les expropriations régulières et violentes, ou encore l’affaire du lait contaminé...

Un article du site www.animalpolitique.com
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • aetius320 23 mars 2010 10:13

    Oui, il y a de la censure en Chine et la Chine n’est pas une démocratie. Rassurez-vous, on les rejoint assez vite.


    Oui Google travaille avec la CIA, comme Twitter d’ailleurs.

    Bon point pour la Chine : nos chers mondialistes vont être déçus, eux qui croyaient qu’ils pourraient intégrer le pays de leur nouvelordremondialisme. Dans ce pays, quand l’Etat a parlé les entreprises privés n’ont qu’à s’écraser ou partir. Si c’était le cas en Occident, on irait beaucoup mieux.

    • wesson wesson 23 mars 2010 11:14

      Bonjour l’auteur,
      la chine n’est certes pas un paradis sur terre, et ce qu’il s’y passe est scandaleux au regards des droits de l’homme, et de la préservation de la nature (malgré les grand moulinets récents sur ce dernier thème).

      Cependant, la censure, l’absence de liberté sont toujours des choses assez bonnes pour le commerce, en ce sens qu’il donne une impression de liberté au consommateur. Je suis, j’existe, je pense car je peux m’acheter le dernier Q7, etc etc ça fonctionne très bien comme ça !

      La réalité du départ de Google tient à 2 choses :

      D’une part, la volonté Américaine de rapidement se trouver un ennemi à sa taille, qui puisse reléguer la crise à quelque chose de subalterne. Le terrorisme et Al Quaeda, ça ne trompe plus personne. La menace de 1 milliards de chinois, ça a une autre gueule ! Donc il est nécessaire de se lancer dans une nouvelle guerre froide avec ce pays, ce qui pourrait être fait avec une bonne campagne de stigmatisation dont l’épisode Google pourrait être une étape.

      Et d’autre part, la PDM de google en Chine est modeste, car son algorithme si génial pour l’occident ne s’applique pas partout avec la même efficacité. En particulier, le moteur de recherche Baidu retournera des liens bien plus pertinent que Google. Il est à noter que la situation est identique en Russie, avec le moteur Yandex très fortement majoritaire par rapport à Google dans tous les pays Russophones.

      Le départ de Google n’est à mon sens dû qu’a des résultats assez médiocres dans le pays, tout en profitant d’un contexte de regain de tension entre la Chine et les Usa. ça n’excuse nullement le comportement du gouvernement Chinois dont la censure est avéré, mais ce n’est pas à mon sens la vrai raison. Et pour s’en convaincre, il suffit de savoir que Google a passé des accords avec l’ensemble des pays ou il est présent - France comprise - afin qu’une liste de mots clé et de sites soit purement et simplement censuré des réponses données par le moteur. Et dans ce cas, on a pas entendu ledit google pousser des hauts-cris...


      • wesson wesson 23 mars 2010 14:16

        Bonjour Tall, et très heureux de vous ré-entendre parmi nous. Depuis la fessée cul-nu de la droite aux régionales, nous nous sentions orphelin de contradicteurs affinés comme vous pouvez l’être...


      • franchamont franchamont 23 mars 2010 13:44

        Google ? Faux jetons !

        Alors si c’est comme ça, d’accord, mais qu’ils se désistent de leur contrat de colaboration avec la National Security Agency, le Super Big Brother qui règne non seulement sur l’Amérique mais sur le Monde entier... sur vous !

        • appoline appoline 23 mars 2010 19:39

          Nous : on n’a rien à cacher, c’est ça qui les inquiète. Les loups sortent les dents quand il y a quelque chose à mordre.


        • Jean-Paul Doguet 23 mars 2010 13:53

          « L’empire du soleil levant » c’est le Japon, ce n’est pas la Chine, qui elle s’appelle « L’empire du milieu » (Zhong Guo). Google n’a aucun problème au Japon


          • HELIOS HELIOS 23 mars 2010 23:18

            Pas plus qu’avec le pays du Matin calme, la Corée...
            Je me suis fait justement cete remarque en lisant l’article !


          • samir 23 mars 2010 16:38

            la polemique Google ou comment entretenir le mythe du caractere néscessaire des USA dans le monde....ils sont pathétiques

            La chine vient de leur donner une lecon : ils n’ont pas besoin d’eux tout comme ils n’ont plus besoin de bons du trésor

            C’est un signal fort la Chine est en train de s’eloigner des USA

            Nous sommes en pleine bascule des forces de l’histoire


            • dom y loulou dom 23 mars 2010 19:53

              euh... vous ne saviez pas que google est propriété de la CIA ? est utilisé très effectivement pour tracer et lister voire censurer des personnes et des sites ? non ? et bien vous le svez maintenant.

              je veux bien que la chine ne soit pas le pays le plus démocratique qui soit, mais de là à accepter d’être mis sous tutelle de services secrets étrangers... on peut les comprendre.

              et les « ah les pauvres internautes chinois » qui ne bénéficieront pas de la tutelle sioniste... ils peuvent plutôt dire OUF.


              • Takuan Takuan 23 mars 2010 22:16

                L’empire du soleil levant c’est le Japon...la Chine est l’empire du milieu...Je ne savais pas que Google avait décidé de quitter le japon...c’est bien joli de vouloir jouer les spécialistes de l’Asie,mais quand on confond les deux,c’est qu’on n’y connait que dalle...en plus,cet article est d’une inutilité profonde du fait qu’on n’y apprend rien de plus que sur les autres sites souvent moins bons qu’Avox...c’est pathétique cette manie qu’ont certains à vouloir avoir « l’air de » pour pouvoir exister...


                • emmanuelR 23 mars 2010 23:10

                  Bonjour,

                  Vous avez dit :

                  « En même temps, les chinois mériteraient des tweets plus longs ; car ils auraient sûrement beaucoup à dire sur les accidents de mine, les enfants esclaves dans la briquetterie du Henan, les expropriations régulières et violentes, ou encore l’affaire du lait contaminé... »

                  Un peu d’objectivité s’il vous plait, les Chinois n’ont pas envoyé deux bombes atomiques sur des civils, ils n’ont pas napalmé le vietnam...Ils ne sont pas responsables de la mort de centaines de milliers de morts en Irak, bref, ils sont loin d’avoir le CV des américains. Alors vous qui êtes journaliste et français, prenez un peu de recul et ne tombez pas dans la propagande anti chinois.
                  Chaque nation à ses problèmes à régler et la chine fait des efforts je vous assure. (Je ne suis pas sur qu’on ait rien à dire sur twitter en France. je ne vous passe la liste)

                  En ce qui me concerne je ne connais bien la Chine et j’ai hâte que les Chinois s’impliquent davantage dans la politique internationale pour calmer les ardeurs guerrières des américains, notamment dans au moyen orient.

                  Quant à nous français nous sommes allés piller les Chinois au début du 20ème siècle et je ne crois pas qu’ils se soient vengés.

                  à cela s’ajoute que leurs religion, (vous le savez parce que vous avez étudié la philosophie ?) est bien moins belliqueuse que celle des faucons américains et d’autres peuples constamment impliqués dans la guerre.

                  Bien à vous

                  Emmanuel


                  • Deneb Deneb 24 mars 2010 07:04

                    Emmanuel R : "les Chinois n’ont pas envoyé deux bombes atomiques sur des civils, ils n’ont pas napalmé le vietnam..."

                    Et à l’âge de pierre, qu’est-ce que l’on a fait comme vilenie ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès