Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La chute du Mur, déjà 20 ans !

La chute du Mur, déjà 20 ans !

C’est ce type d’anniversaire, très médiatique, qui nous fait prendre conscience à quel point le temps passe vite.

Déjà 20 ans que le Mur de la honte est tombé et que la guerre froide est terminée. Le temps d’une nouvelle génération qui n’aura pas connu cette période.

Le 9 novembre 1989 : je me souviens très bien de cet événement planétaire, qui fut surtout marqué par sa soudaineté.

Cet anniversaire est aussi l’occasion d’être reconnaissant envers tous ceux qui ont œuvré, parfois au prix de leur vie, pour la fin de cette guerre. Je pense aux plus célèbres : Lech Walesa, Jean-Paul II, Mikhaïl Gorbatchev, Ronald Reagan, Helmut Kohl, mais combien d’autres restés dans l’anonymat des goulags…

En me replongeant dans l’état d’esprit du petit garçon que j’étais dans ces années 80, je constate que j’avais presque oublié ce sentiment de danger potentiel que représentait alors le bloc soviétique : c’était les « méchants » avec leurs bombes atomiques et les multitudes de chars massés derrière le rideau de fer. Sentiment d’insécurité renforcé par les séries télé et les films américains de l’époque qui illustraient de façon plus vivante nos cours d’histoire-géo.

La chute du Mur, puis celle du bloc soviétique, fut donc une révolution dans notre système de pensée et notre compréhension du monde. Ce fut aussi la naissance d’un nouveau monde : la mondialisation.

Ce monde voulait exprimer son immense besoin de liberté, une volonté toute neuve d’abattre les frontières et de permettre les échanges sans entrave. La technologie accompagna ces bouleversements avec l’internet et le téléphone portable.

C’est un monde qui accéléra à pleine vitesse, sans entrave, certes,…mais aussi sans aucune règle ni limite.

20 ans après, ce nouveau monde bâti sur les ruines du Mur est confronté à sa propre fragilité et à l’instabilité de ses fondations trop hâtivement posées.

La mondialisation a créé une Société à l’échelle planétaire qui a refusé jusqu’à aujourd’hui de se donner des règles et un Droit, sauf celui de la liberté.

Mais une Société sans règle ni Droit se retrouve en réalité soumise au règne de la loi du plus fort au prix d’inégalités de plus en plus profondes.

La Société de l’après guerre froide est aujourd’hui en « surchauffe » et surexploite son environnement. Ce qui aboutit à une terrible crise mondiale, plus structurelle que conjoncturelle.

Ce qui est maintenant urgent de construire c’est un Droit mondial, avec des règles communes pour réguler les échanges et garantir ainsi l’équité.

C’est aussi la mission prioritaire des dirigeants de notre monde actuel. Souhaitons qu’ils soient à la hauteur de leurs prédécesseurs qui surent, à force de ténacité et de courage, mettre fin à la guerre froide.

En 1989, le monde a retrouvé la liberté, en 2009, il lui faut établir l’égalité et la fraternité !…

 

 

Adrien Debever


Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Gazi BORAT 12 novembre 2009 13:45

    « C’est ce type d’anniversaire, très médiatique, qui nous fait prendre conscience à quel point le temps passe vite. »

    He oui !

    On est tout de même bien peu de choses !

    Il est vrai que nous ne sommes ici que de passage..

    Merci à l’auteur de cet article de nous l’avoir rappelé..

    D’autres faits, plus douloureux, nous font prendre conscience que le temps passe vite : Sophie Marceau aura dans quelques jours 43 ans..

    gAZi bORAt


    • COLRE COLRE 12 novembre 2009 14:51

      s’te plaît : explique-toi…


    • brieli67 12 novembre 2009 15:11

      ar Le furtif (xxx.xxx.xxx.23) 9 novembre 01:55

      Ces mails ?
      Bin voyons , avec tes mots de l’été dernier quasi dans les mêmes séquences
      Allons allons ne va pas dire que tu renies tes plus merveilleuses trouvailles ....
      Tu continues à faire le porte flingue dévoué du Mulot par Momo interposé ....
      Momo qui, à tes yeux seuls, a une existence réelle

      Bin voyons ca c’est de la déontologie ...typique des épiciers qui pullulent sur ce site et que tu protèges de toutes tes forces....

      Quelle est la seule personne que tu as agressée ce soir et la seule pour qui tu te sois inquiété...
      Bidon ,bidon tout petit ..qui ne veut pas convenir qu’il s’est fait rouler dans la farine, qui se mêle d’étaler la vie privée des gens dès qu’il peut mais vient pleurnicher quand on le traite de la manière dont lui n’hésite pas à se conduire

      Bidon , re bidon

      Car se fabriquer une adresse et entrer en communication faut pas nous la jouer baroudeur pour courir ce risque là...
      La BAL est en haut de la page bien visible tu le sais bien puisque c’est là que tu es venu vider ton pot de chambre....dans un mouvement dont tu es coutumier __ faut-il te rappeler tes oeuvres____

      Bidon , envieux et sournois....comme d’habitude depuis plus d’un an ...Rappelle toi comme tu trouvais hilarant mes protestations contre Gary Coupeur comme cela te faisait pleurer de rire ....Car tu savais tu me l’as confié plus tard que tout était vrai de ce que je dénonçais....

      Tu savais que je disais la vérité mais vaillant petit soldat tu assurais ta faction auprès du shérif puritain pudibond ...De toutes tes forces tu t’es arque bouté pour empêcher que la vérité des relations entre Momo et la direction soit reconnue..de cette imposture .tu en as été la pièce maitresse . 
      Facile quand on considère tes acolytes....Aucune besogne n’était assez basse pour te répugner ...Les MUlots et les fakirs s’exhibaient sur un forum où tu avais fait place nette pour les imposteurs....

      Tu as l’air fin maintenant de protester de ton honnêteté ...après avoir soutenu pendant des mois le roi des imposteurs....

      Alors le petit Brieli ne veut pas écrire en privé , il veut étaler ses immondices devant tout le monde comme un enfant jouant avec son pot dans le séjour....familial ...

      Bidon

       

      Et bien ris pauvre malheureux , vas , rode dans tes couloirs et ris....


      Pastèque ou VIAGRA ???


      bONNE soirée et pas d’insomnie Didier !


      • brieli67 12 novembre 2009 15:18


        Par Le furtif (xxx.xxx.xxx.23) 9 novembre 00:15

        Moi aussi j’ai reçu une lettre de ta part 
        Une monstruosité de scatophile ...je me suis dit c’est bien lui....
        je t’ai dit mille fois de m’écrire 
        J’ai cru que tu l’avais fait ....
        tu continues tes conneries en bon petit porte flingue qui continue à demander des comptes alors que c’est toi qui devrais en rendre....
        N’oublie pas tes prouesses de juillet 08 aux cotés des DChamell et autres illuminés qui donnent désormais dans le soucoupisme....

        Que tu te fasses traiter de tous les noms n’est que Justice , puisque tu es le dernier rempart de la boutique malgré toutes tes dénégations ....

        JE VEUX VOIR CE MAIL ET L’ADRESSE DE L EXPEDITEUR


        • brieli67 12 novembre 2009 15:59

          Par snoopy86 (xxx.xxx.xxx.226) 9 novembre 23:32

          Maintenant les questions sérieuses à celui qui aimerait bien devenir chef-truffier

          Voici ce qu’a reçu Léon sur sa boîte privée que seul le site ouun auteur pouvait connaître ou communiquer : 

          Premier mail de Brieli :

          « Salut Léon, je passais juste pour te dire que je te chie dans la bouche pauv’ merde !! Sur ce je retourne vaquer à mes occupations... »

          Je lui réponds : « C’est gentil, ça...

          Mais donne donc tes coordonnées pour voir... »

          Sa réponse :

          « Pourquoi tu vas venir me pourfendre ? HAHAHA, j’en tremble d’avance !!!!

          Tiens, viens me tirer les oreilles pour voir...


          Simion Jean, 135 rue des Bons Enfants 13006 Marseille.


          Non mais tu rêves ? Tu me prend pour une pomme ? Tu crois que je vais te filer mon

          adresse ? Face de bite, on est sur internet et c’est bien pour insulter, et faire

          acte de déni en toute impunité comme tu le fais si bien sur Agoravox concernant

          les personnes qui doutent d’un certain événement. D’ailleurs, j’organise une

          soirée 11/9 sur Marseille en Janvier si tu veux venir jouer le petit malin on

          t’attend sans problème !!!! Je me ferai un plaisir de te communiquer le lieu et

          la date histoire de voir... »

          QUI signe BRIELI ?




          _________________________________________________________________

          texte du mail , adresse de l’expéditeur, et des indications de ton adresse_mail


          ça ne me gêne pas, M. le Professeur LeFurtif 

          de suivre l’exemple « C’est comme celà chez les Léon » : prendre l’interface Snoopy86 


          • curieux curieux 12 novembre 2009 18:52

            Bientôt, le seul événement qu’il faudra vraiment fêter, ce sera : La chute du Nabot


            • clostra 12 novembre 2009 19:00

              Dommage d’entacher cette article...

              Oui mais on nous le rappelle : ce que demandaient les allemands de l’est c’était avant tout ... la liberté face à la STASI, cette implacable appareil à broyer la liberté.

              Ce n’était pas, encore moins Solidarnosc, une contestation du communisme (en faisant abstraction de « régime communiste » « régime stalinien ») qui, sans doute, sans la corruption qui s’était installée, le cortège des privations de liberté, aurait pu donner du travail à tous et permettre la construction d’un pays moderne...

              La statut de Karl Marx n’est pas tombée comme celle de Staline... dans ce Berlin « libéré »

              La « mondialisation » c’est également « l’internationale »... peut-être la « sécu » pour tous y compris aux USA ... la garantie d’un revenu pour tous ... une marche plus solidaire.

              Non, vraiment, (pour moi) la chute du mur de Berlin, vue 20 ans après et en pleine crise, la plupart des plus beaux symboles de la république tournés en dérision par des artifices publicitaires, du « j’t’en mets plein la vue », est un intermède joyeux qui appelle autre chose que cette ouverture sur un monde en pleine décadence.


              • taktak 13 novembre 2009 11:31

                "En me replongeant dans l’état d’esprit du petit garçon que j’étais dans ces années 80, je constate que j’avais presque oublié ce sentiment de danger potentiel que représentait alors le bloc soviétique : c’était les « méchants » avec leurs bombes atomiques et les multitudes de chars massés derrière le rideau de fer. Sentiment d’insécurité renforcé par les séries télé et les films américains de l’époque qui illustraient de façon plus vivante nos cours d’histoire-géo."

                Ce paragraphe bien exploité aurait pu apporter de l’intérêt à l’article. Car oui ce qui manque à toute cette célébration pour qu’elle soit honnête c’est bien de se rappeler ce que fut cette époque, à l’ouest comme à l’est .
                l’essentiel du contexte est dit dans vos mots : la guerre froide voyait s’’affronter 2 blocs, et pour nous à l’ouest les méchants c’était l’est, avec ses chars etc.
                l’essentiel de la guerre froide c’était le chantage à la guerre nucléaire, insuflant une peur permettante sur le thème les rouges vont manger nos enfants. Il faut d’ailleur noter que c’est l’ouest qui a toujours instigué l’escalade, dans le double but d’instiller une peur garante de la la domination politique sur ses peuples, et de maintenir l’est dans une économie de guerre incompatible avec son développement économique, renforçant ses tendances bureaucratique. Et cette politique de la terreur, culminant avec Reagan, a vaincu. Les Soviétiques ont capitulés, en faisant le paris naif que rompre l’équilibre de la terreur leur permettrait de s’entendre avec l’Ouest (Gorbatchev est même allez jusqu’à demander une aide financière considérable en échange de la perestroika).

                En faisant le bilan 20 ans plus tard, ce qui frappe c’est que seule l’opposition utilisa la force (Eltsine et ses chars contre la maison blanche, Roumanie...).
                 Ce qui frappe aussi, c’est que l’utilisation de la peur pour gouverner est toujours présente dans nos démocraties : peur du terrorisme (l’agitation d’Al quaida = l’organisation = le spectre), agitation autour de l’insécurité toujours croissante, peur des maladies,et la dernière à la mode peur des foudres du climats...sans oublier la principale, la peur du chomage et du déclassement social.

                Vous reconnaissez d’ailleur que cette victoire de la liberté n’est qu’une victoire de papier. Effectivement, sans fraternité ni égalité, la liberté n’est que celle du plus fort.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès