Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Coalition Avenir Québec, de François Legault

La Coalition Avenir Québec, de François Legault

Depuis de nombreuses années, la politique québécoise semble être endormie. En effet, les gouvernements qui se succèdent ne semblent pas proposer de nouvelles idées pour enrichir et pour créer un nouveau Québec plus puissant et plus autonome, sans qu’il soit souverain. Je crois que l’apparition d’un nouveau parti politique, dans le paysage québécois, apporterait un peu de fraîcheur. La Coalition Avenir Québec, créée par François Legault, serait peut-être la solution à cet obstacle, pour un Québec plus solide. 

Dans un premier temps, l’arrivée d’un nouveau parti politique nous serait peut-être favorable, puisque le gouvernement québécois actuel ne propose aucune solution concrète pour régler les problèmes de notre province. Je crois que nous pourrions faire confiance à la Coalition Avenir Québec qui emmènera, possiblement, des propositions un peu plus modernes et qui tiennent compte de l’avenir. Les solutions que celui-ci proposera seront peut-être celles qui seront nécessaires pour nous sortir d’un Québec affaibli par un gouvernement rendu désuet. De plus, le gouvernement présentement en place n’écoute pas les propositions de la population. Par exemple, le gouvernement n’a jamais tenu compte et n’a, d’aucune manière, laissé savoir qu’il avait entendu et étudié les offres faites par les étudiants concernant la hausse des frais de scolarité. Malgré tout, les étudiants ont continué à effectuer des moyens de pression, tels que de nombreuses grèves ainsi que de nombreuses et populeuses manifestations, qui sont toutes demeurées sans réponses. Enfin, le Québec est une province extrêmement riche en ressource et le gouvernement actuel ne semble pas vouloir les exploiter dans le but dans faire profiter les Québécois et Québécoise. Un gouvernement, qui serait plus axé sur l’économie de sa province plutôt que sur celle des autres pays, serait favorable pour le Québec d’aujourd’hui et de demain.

Dans un deuxième temps, François Legault, admettons-le, devra éventuellement, proposé des solutions et un plan d’action concernant l’environnement, puisqu’il ne l’a pas fait lors de la présentation de son parti politique. Je crois qu’il s’agit du seul point faible de son parti et une fois que cette faiblesse sera réglée, nous pourrons affirmer que Hans Jonas, un grand philosophe, serait probablement en accord pour qu’un gouvernement, qui ne prend pas compte des intérêts de la population, soit remplacé ou appuyé par un nouveau parti politique, qui proposerait des solutions adéquates pour régler les problèmes économiques, les enjeux environnementaux et qui tiendrait compte des opinions et des propositions de la population. En effet, Jonas est favorable à une planète habitable à long terme, donc le fait que François Legault proposerait un plan d’action concernant l’environnement aiderait à rendre la planète vivable à plus long terme. De plus, un second philosophe, Emmanuel Kant, croirait sans doute, que le fait de changer un gouvernement défectueux serait un geste juste et tout à fait moral, puisque la plupart du monde ne désire pas être représenté par un gouvernement qui ne tient même pas compte de ses idées, donc la majorité du monde dans cette situation essaierait de trouvé une solution pour détrôner ce gouvernement. Le fait de vouloir se sortir d’une situation ou nous n’avançons pas et où nous somme ralenti par un gouvernement qui n’agit pas, rend la pensé de vouloir changer de gouvernement complètement universalisable, puisque personne désir être mal représenté et mal écouté.

Dans un autre d’idées, je suis bien au courant que plusieurs personnes s’opposent à la Coalition Avenir Québec. D’ailleurs, certains diront : « Pourquoi faire confiance à un nouveau parti politique que nous ne connaissons pas ? » Je réponds à ceci en disant que nous devons laisser la chance à un nouveau parti politique de démontrer ses intentions. Peut-être que les idées que celui-ci proposera nous sortiront des situations précaires dans lequel nous a mis le gouvernement actuel. De plus, s’il ne fait pas l’affaire, nous aurons toujours la possibilité de réélire un nouveau gouvernement aux élections qui suivront le mandat de celui-ci. En fait, je crois que pour enfin trouver une stabilité politique, nous devons procéder par essais et erreurs. De plus, sans qu’il soit élu comme parti majoritaire, il pourra être minoritaire, ou simplement être le parti officiel de l’opposition. Dans ces deux cas, il pourrait soumettre ses idées, comme tous les autres partis, et si l’une d’entre elles n’est pas correcte, les autres partis pourront intervenir et modifier afin de rendre la proposition meilleure. D'autres diront aussi que la Coalition Avenir Québec ne propose rien de concret. Au contraire, elle propose de travailler sur le système de l’éducation et d’en faire sa priorité. Elle propose aussi un accès, pour tous, à des soins de santé de qualités, des solutions pour l’économie québécoise, la promotion de la langue française, de la culture et enfin, un grand ménage dans la vie publique. Il a donc un plan d’action concret pour le Québec. Malheureusement, comme je l’ai mentionné précédemment, François Legault ne propose aucune solution et ne fait référence, à aucune reprise, à l’environnement dans son plan d’action. Selon moi, il s’agit du point fondamental à aborder dans notre société moderne, puisque nous entendons, tous les jours, parler des problèmes environnementaux, François Legault gagnerait, sans doute, un peu de crédibilité en parlant de ceux-ci et en proposant des solutions concrètes. D’autres diront que la mise en place d’un nouveau gouvernement viendrait chambouler le système politique au Québec. Au contraire, je crois qu’un nouveau gouvernement ne bouleverserait pas le système politique au Québec. Bien entendu, nous devrions laisser la chance au nouveau gouvernement de s’installer et nous ne verrions certainement pas de grands changements dans les premiers mois, mais selon moi, une telle mesure aiderait probablement le Québec à se remettre à avancer plutôt que de stagner, puisque depuis de nombreuses années, le Québec semble dépouillé d’un gouvernement efficace. Je ne crois pas que ce nouveau parti politique est la solution miracle, mais je crois qu’il pourrait apporter une nouvelle chance aux Québécois et aux Québécoises de se faire valoir, d’être respectées et de se faire entendre comme il se doit.

Étant donné que nous somme traiter comme des esclaves et que nous devons subir, de temps à autre, les supplices d’un gouvernement, qui ne tient pas compte de la population qu’il doit représenter, qu’il ne propose aucune solution pour nous sortir de la situation problématique dans laquelle il nous a mis et qu’il n’exploite pas les ressources de notre territoire, je crois qu’il serait temps que nous agissions afin de mettre en place un gouvernement qui nous représenterait à notre juste valeur et qui ne nous prendrais pas seulement pour des pantins à manipuler. En effet, je perçois le parti de François Legault, la Coalition Avenir Québec, comme une certaine lueur d’espoir pour un Québec plus fort et plus axé sur le bien-être de la population. Par le fait même, les Québécois et Québécoise se feraient entendre et donneraient un message puissant au gouvernement actuel, s’ils accepteraient de faire confiance à François Legault, puisqu’ils démontreraient qu’ils étaient insatisfaits du gouvernement précédent et qu’ils désirent faire progresser le Québec. 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Michel Tremblay


Voir ses articles







Palmarès