Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La colère de la jeunesse en Algérie : un beau pied de nez aux (...)

La colère de la jeunesse en Algérie : un beau pied de nez aux islamistes

Secousse sociale prévisible ou signe prémonitoire d’une grande explosion qui fera basculer un pouvoir vieillissant, plus réactionnaire que jamais, agrippé à la rente, confortablement installé sur un matelas de privilèges, les troubles qui secouent l’Algérie imposent au moins une première conclusion : l’islamisme est visiblement hors course, la bonne parole des leaders d’antan a fait chou blanc, leur discours ne fait plus recette.

Convaincus que le moment était enfin venu d’un retour de manivelle, Abassi Madani et Ali Belhadj (ex-leaders du FIS dissout) ont vite fait de distiller le venin de la propagande diabolique qui avait fait basculé des vagues de jeunes dans l’obscurantisme, rendus prêts à l’emploi pour le crime gratuit au nom de Dieu.

De son exil qatarien, Abassi Madani s’est empressé d’appeler les militants de l’ex Fis à rallier en masse le mouvement de protestation contre la vie chère.

Son adjoint, Ali Belhadj, n’a pas hésité à se rendre dans le quartier populaire de Bab-el-Oued, où ses prêches incendiaires faisaient autrefois un malheur, captivant des foules de jeunes jusqu’à la transe.

Ni l’un ni l’autre n’ont été entendus, pas plus que les imams de quartiers, les repentis et les émirs improvisés. Les jeunes ont préféré en découdre avec les forces de l’ordre pour dire leur haine d’un système qui les laisse sur le carreau plutôt que d'exprimer leur foi dans une République islamique paradis de justice promis en ce bas monde.

Finis les beaux discours, la jeunesse algérienne a aujourd’hui les pieds sur terre. Elle veut du travail, des logements, revendique sa part de la rente pétrolière pour en faire sûrement meilleur usage qu’un pouvoir sénescent, miné d’incompétence. C’est au maquis social, qu’elle veut désormais monter.

Par-delà la fureur des casseurs et autres malfrats inévitables dans les mouvements de foule et les flambées de violence de cette ampleur, il y a le fait nouveau d’une jeunesse qui aspire à une juste répartition des richesses et à la modernité. Sa colère ne pouvait qu'exploser devant l'indifférence des autorités à son sort et devant l'arrogance des nouveaux riches. Elle est aussi un beau pied de nez aux islamistes.


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • NISAMI 12 janvier 2011 12:43

    la jeunesse ces l’avenir, quel gachis en comparaison de ses voisins ;-(


    • Png persona-nongrata 12 janvier 2011 12:52

      Les islamistes n’ont rien à avoir la dedans !!! C’est Bouteflika et les généraux sanguinaires responsable de ce chaos social , cette année 15 MILLIARDS de recette sur le pétrole , l’argent il est ou ?

      Qu’est ce que l’islam vient faire la dedans ???

      Article complétement nul .

      • LE CHAT LE CHAT 12 janvier 2011 12:55

        ils auraient du le lyncher , le ali Belhadj !
        je pense que les jeunes algériens ne veulent pas avoir à choisir entre la peste actuelle et le choléra islamiste qui a tant fait de mal dans les années 90 ! même si imparfaite , notre démocratie française est encore un rêve pour eux !


        • Aafrit Aafrit 12 janvier 2011 14:29

          Il a été lynché à Bab Eloued ! Des jeunes qui l’ont insulté et envoyé chier.
          Les islamistes sont la pire des espèces.Il faut le dire.
          Boutef et ses acolytes font en sorte que ces barbus soient à l’affût et dans les premières lignes afin de faire peur premièrement aux citoyens qui ne veulent pas des délires islamistes et deuxièmement pour qu’ils servent d’épouvantails pour que les occidentaux fasse leur choix.
          Entre un islamiste ne voulant sortir de sa bulle fantasmagorique, imaginaire et mythologique (dieu, prophètes et cieux) même si ce dernier est honnête et le pire des dictateurs mais qui parle le même langage que les autres humains, le choix est vite dit.
          Un dictateur....
          Voilà la mode des dictateurs arabes, encourager ou créer carrément des mouvances islamistes débiles pour faire durer leurs mandats despotiques.
          Tous les moyens sont bons pour corrompre, asservir, assujettir, abrutir, faire souffrir et mentir..


        • Bertrand Du Gai Déclin Bertrand Du Gai Déclin 13 janvier 2011 20:34

          M ; le desperado,

          L’Islam, comme toutes les religions est nataliste. Je pense que vous ne me contredirez pas.

          Or, quel est, selon vous, le taux de natalité actuel dans les pays du Maghreb ?
          (Un indice : celui de la Tunisie est inférieur à la France !)

          Alors, déclin ou pas ?

          Bah oui. Déclin. c’est statistiquement prouvé et incontestable et vos phantasmes n’y changent rien.

          CQFD.

          Gaideclin


        • Bertrand Du Gai Déclin Bertrand Du Gai Déclin 14 janvier 2011 10:39

          @ desperado

          Bravo pour cet argumentaire remarquablement fourni.

          L’Islam serait donc la seule religion au monde dont le déclin de la natalité ne traduirait pas un déclin de la pratique religieuse.
          Par quel miracle ? Vous ne le précisez pas, je serais pourtant fort interéssé de savoir d’où vient, selon vous, cette spécificité tout à fait extraordinaire de l’Islam qui expliquerait ce paradoxe totalement inédit dans l’Histoire humaine.

          Mais sans doute est-ce trop demander.


        • Bertrand Du Gai Déclin Bertrand Du Gai Déclin 12 janvier 2011 13:11

          La soit-disant « montée de l’islamisme » est une illusion.
          Illusion entretenue à grand frais par les néocons dont qui-vous-savez a fait de la France le nouveau porte-drapeau.
          Il est temps d’ouvrir les yeux, les jeunesses des pays dits « Musulmans » ont les mêmes aspirations que les autres, avoir une vie décente, offrir un avenir à leurs familles. Elles n’ont que faire des discours de haine religieuse.
          L’alphabétisation des masses détruit les religions la-bas comme elle l’a fait chez nous par le passé, et l’Islam ne fait pas exception.
          « Le choc des civilisations » d’Huntington est la plus grande escroquerie intellectuelle de notre temps.
          Il faut lire la réponse cinglante d’Emmanuel Todd et Youssef Courbage : « Le rendez-vous des civilisations » pour en avoir la preuve scientifique et incontestable car basée sur des faits CONCRETS et pas sur des délires paranoïaques.


          • Yohan Yohan 12 janvier 2011 14:54

            Pas si sûr que vous sur la suite de tout cela. Si le mouvement civil parvient à mettre dehors ce GV , croyez vous que les démocrates pourront facilement faire barrage aux barbus ?


            • Laury 12 janvier 2011 17:01

              Voila enfin que les jeunes ont compris que ce ne sont pas les prières des anciens qui vont les nourrir
              Virer moi tout ses mamouths


              • OMAR 12 janvier 2011 19:00

                Omar 33

                Bonjour Tahar :"Son adjoint, Ali Belhadj, n’a pas hésité à se rendre dans le quartier populaire de Bab-el-Oued,

                Ecrivez plutot qu’il a eu du bol de s’étre fait embarquer par les flics, dés son arrivée à Bab-El-Oued.

                Il a échappé de justesse à son lynchage..
                Fakoulou......


                • Canine Canine 13 janvier 2011 02:27

                  Texte un peu court sur un sujet aussi vaste. Cependant, je ne connaissais pas le terme sénescent, je me coucherai moins bête :)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Tahar-yazid


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès