Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La défense aérienne le 11 septembre 2001 : des mensonges à « ne pas oublier (...)

La défense aérienne le 11 septembre 2001 : des mensonges à « ne pas oublier »

Article du blog de Kevin Ryan du 4 juillet 2016 (https://digwithin.net/), traduit par Christophe.

Le plus étonnant à propos de 9/11 est peut-être que des gens nous demandent souvent de « ne pas oublier » et, en même temps, n’apprennent jamais rien, ni même ne se souviennent, de ses crimes. C’est un parfait exemple du concept d’Orwell de « double pensée », selon lequel des citoyens couvrent leur propre subconscient afin d’éviter de reconnaître des faits désagréables. L’un de ces faits consiste dans la suite de récits officiels faux et contradictoires sur la défaillance des systèmes nationaux de défense aérienne, récit dont le dernier est le plus incroyable.

Tous différents, les récits de l’incapacité à intercepter les quatre avions détournés ont commencé deux jours après les attaques. Le premier récit a été fait lors d’une audition publique où le général Richard Myers comme chef d’état-major interarmées (CJCS) fut confirmé dans ses fonctionshttp://www.911truth.org/general-myers-senate-testimony-91103/ . Myers attesta qu’aucun avion de combat n’avait décollé en urgence pour intercepter aucun des vols détournés, jusqu’à ce que le Pentagone soit frappé. Il ne paraissait pas très sûr de ce qu’il savait, et pourtant l’on a pensé qu’il aurait dû l’être, puisque plus de 48 heures avaient passé, et qu’il avait été en service, jouant son rôle dans le CJCS.

Un deuxième récit, contradictoire, fut livré cinq jours après quand le Commandement nord-américain de défense aérospatiale (NORAD) fournit une chronologie partielle des notifications qu’il avait reçues de l’administration fédérale de l’aviation et des réponses qui suivirent. La chronologie montrait que le NORAD avait été informé du détournement du vol 175 à 08h43, soit 20 minutes avant son impact sur la tour sud du WTC, et que des F-15 d’interceptions de la base de l’armée de l’air d’Otis avait été envoyés à 08h52, ayant décollé dès le premier détournement.

Le général Ralph Eberhart, commandant du NORAD le 11 septembre, réitéra la chronologie dans un témoignage devant le Sénat d’octobre 2001 qui demeura pendant deux ans le récit officiel. Eberhart ajouta que le NORAD avait été informé du vol 77 en provenance de Washington à 09h24, 14 minutes avant qu’il ne touche le Pentagone. Il répéta à la commission sénatoriale des armées qu’il s’agissait d’une “notification documentée.”[1]

Un livre publié en janvier 2003 devait confirmer ce récit de la réaction militaire. Titré Air War Over America : Sept. 11 Alters Face Of Air Defense Mission, il se base sur des centaines d’interviews de responsables de la conduite des opérations de défense aérienne du pays ce jour-là. Il est l’œuvre de Leslie Filson, chargée des relations publiques de la première armée de l’air, et a été revu, par souci de précision, par les hauts gradés en charge de la défense aérienne.

En mai 2003, le général Larry Arnold et le colonel William Alan Scott, subalternes d’Eberhart, donnèrent une troisième version de l’histoire, en présentant une version légèrement remaniée de la chronologie du NORAD http://govinfo.library.unt.edu/911/archive/hearing2/9-11Commission_Hearing_2003-05-23.pdf . Ils contredisent la chronologie du vol 175, en disant que le NORAD ne fut pas informé des détournements jusqu’à trois minutes après que cet avion se fut écrasé sur la tour sud. Ceci, malgré le fait que, lorsqu’un sénateur l’avait questionné sur « le deuxième avion détourné quelque part dans le ciel », Eberhart avait d’abord répondu : « Oui, Monsieur. Pendant ce temps, nous étions informés. »

Arnold et Scott révélaient aussi pour la première fois que le NORAD avait été informé du détournement du vol 93 à 09h16. Soit 47 minutes avant qu’il ne s’écrase prétendument en Pennsylvanie, à 10h03. De toute évidence, dans cette chronologie revue, les avions intercepteurs auraient aisément pu atteindre et escorter le vol 93.

Le colonel Robert Marr, qui dirigeait les réponses du secteur nord-est de la défense aérienne du NORAD (NEADS), répéta plusieurs fois dans un interview avec les enquêteurs qu’il se souvenait d’avoir surveillé le vol 93 pendant son détournement.

Il n’y a pas que Marr qui se souvient avoir surveillé le vol 93 depuis la cabine d’opération du NEADS. Le lieutenant-colonel Mark Stuart, officier de renseignements du NEADS, qui se tenait tout près de Marr pendant la crise, a rapporté la même chose. Tout deux disent avoir suivi le vol 93. Et de nombreux contrôleurs aériens ont clairement consigné dans leurs notes écrites ce jour-là, puis dans leurs dépositions ultérieures, que l’on savait que le vol 93 était détourné longtemps avant sa destruction.

Le général Arnold a précisé, dans son témoignage à la commission : « c’était notre intention d’intercepter le vol United 93. Et en fait avec mon propre personnel nous tournions alors au-dessus de Washington DC, à ce moment, et personnellement j’étais impatient de savoir ce qu’allait faire 93, et notre intention était de l’intercepter. Mais nous avons décidé de rester au-dessus de Washington DC, parce qu’il n’y avait pas d’urgence. Nous avons donc choisi de rester au-dessus de DC jusqu’à ce qu’un avion vienne vraiment vers nous. » http://govinfo.library.unt.edu/911/archive/hearing2/9-11Commission_Hearing_2003-05-23.htm

Malheureusement, le Rapport de la commission de 9/11 est sorti mois plus tard, fournissant un quatrième récit qui contredisait tous les précédents récits et témoignages. Ce Rapport de la commission établissait que :

Les défenseurs du NORAD « reçurent un avis neuf minutes à l’avance pour le premier avion détourné, aucun avis pour le deuxième, aucun avis pour le troisième, et aucun avis pour le quatrième. »

C’est-à-dire que la commission déclara que l’armée ne reçut aucune information au sujet de trois des quatre avions détournés, jusqu’à ce qu’ils s’écrasent.

Afin de justifier l’évidence massive que les détournements étaient connus, la commission déclara de façon grotesque que les officiers de l’armée de l’air, ou bien s’étaient trompés, ou bien avaient menti dans leurs précédents témoignages. La raison pour laquelle ces officiers auraient menti pendant des années de façon à faire passer l’armée de l’air pour incompétente, n’a jamais été révélée.

L’équipe de la commission chargée de la défense aérienne, conduite par un expert propagandiste, ajouta de nouvelles déclarations destinées à faire diversion pour réparer en partie la confusionhttps://digwithin.net/2013/08/21/political-warfare/ . L’une était un récit sur le “Vol fantôme n°11”, censé expliquer la raison pour les avions d’interception de s’être envolés dans la mauvaise direction et de n’avoir volé qu’à une fraction de leur vitesse maximale http://www.globalresearch.ca/the-9-11-commission-s-incredible-tales/1478 . Ce vol fantôme n’est nulle part mentionné dans le livre de Filson entièrement revu avant sa publication par les chefs de l’armée de l’air.

Quant à United 93, la commission s’en est remise au rapport d’un autre détournement comme moyen d’expliquer la confusion. À savoir celui de Delta Airlines 1989, qui aurait été détourné ce matin-là, bien que son pilote ait dit ne pas être détourné —selon des notes des contrôleurs aériens. Delta 1989 atterrit à Cleveland environ 20 minutes avant qu’United 93 soit annoncé comme s’étant écrasé, 200 miles plus loin, en Pennsylvanie.

La nouvelle explication fournie par la commission, selon laquelle tous ceux qui pensaient suivre le vol United 93 suivaient en réalité le vol Delta 1989, n’est pas admissible. Notamment parce que Delta 1989 n’a jamais éteint son transpondeur, qu’il a clairement été identifié durant tout son trajet, et qu’il n’a jamais perdu contact avec les contrôleurs.

Et comme en a attesté le colonel Scott, le NORAD fut informé du détournement d’United 93 à 09h16, et United 93 n’a éteint son transpondeur qu’à 09h40, quelques minutes avant que Delta 1989 n’atterrisse à Cleveland. De plus, Leslie Filson a écrit dans son livre que le général Arnold lui a clairement dit dans son interview que le NORAD suivait et United 93 et Delta 1989. Puisque le NORAD avait connaissance des deux et que les deux étaient clairement identifiés, il est impossible que Delta 1989 ait pu, à aucun moment, être confondu avec United 93. Sans compter qu’United 93 a été suivi pendant 47 minutes.

À n’en pas douter, les chances sont infimes que les trois précédents récits officiels de la défaillance de la défense aérienne aient représenté pendant des années des points de confusion de chacun des officiers de l’armée de l’air impliqués. D’un autre côté, que tous ces officiers aient passé des années à mentir pour s’efforcer de paraître mauvais, n’est pas crédible. Il est beaucoup plus vraisemblable que c’est la commission de 9/11 qui a menti lorsqu’elle a produit le quatrième récit officiel. Pourtant, ceux qui nous appellent à « ne pas oublier » ne semblent jamais apprendre quoi que ce soit, ni même se souvenir.

[1] Transcription de l’audition par la commission des services des armées, Sénat des États-Unis, 25 octobre 2001, U.S. Government Printing Office


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • kader kader 7 juillet 08:33

    Mais le vol sur Washington n’existe pas. Personne dans une ville de 1.6 Millions d’habitants n’a vu, entendu, photographier cet avion. Pourtant un avion à 600km au ras du sol cela ne passe pas inaperçu. Il y a 84 caméras qui filment le pentagone et on n’a pas une seule image.
    Le vol 93 ? des gens ont laissés des messages à leur famille ? Mais on ne peut pas téléphoner. Ceux qui ont refait le trajet de l’avion n’ont pas pu envoyer un coup de fil : pas de réseau.
    Etc etc
    Tout est faux.


    • Le Sudiste Le Sudiste 8 juillet 00:24

      @kader
      Oui ! Tout est faux !
      Olivier Berruyer, enquêteur chevronné, homme aussi intelligent qu’intègre et chercheur de vérité sur le 11 septembre l’a parfaitement démontré : TROIS avions, peut-être même quatre se sont écrasés dans le Pentagone. Les complotistes qui n’en voit aucun sont des nazis.

      Lui a travaillé, et moi aussi. Toutes les preuves du grand mensonge, il les a montrées, démontrées et redémontrées.

      Aucune contestation à ce jour de la part de qui que soit.
      Au moins TROIS avions se sont écrasés sur le Pentagone. Et je défie quiconque au vue des preuves apportées par Olivier Berruyer de démontrer l’inverse.


    • Le Sudiste Le Sudiste 8 juillet 01:16

      J’oubliais : merci Christophe pour la traduction. Même si honnêtement je pense que l’article n’apporte pas grand chose si ce n’est de mettre en évidence l’incroyable confusion post-11 septembre, confusion orchestrée qui n’est justement là que pour semer... la confusion. Je note qu’il n’est fait à aucun moment état dans l’article des simulations sur les radars militaires concernant (je ne sais plus quelle opération) de multiples détournements d’avions, sauf erreur, cette simulation qui faisait apparaitre de nombreux avions détournées (dans la simulation) sur les écrans radars militaires a été stoppée seulement APRES le « crash » au Pentagon. Peut-être quelqu’un filera les liens, je ne te répondais pas spécialement là dessus.
      L’autre jour j’ai du écouter les 2 premières heures de l’émission faite en direct le 11 septembre 2001 par un type un peu singulier, William Cooper. Singulier par son passé, sa vie (peut-être aussi certaines errances ou escroquerie !) et sa mort... mais il est aussi singulier pour avoir le 28 juin 2001 prédit, prévu, expliqué l’imminence d’un attentat sur le sol américain que l’on attribuerait à Ben Laden et pourquoi.
      Son intervention le 11 septembre est donc d’autant plus intéressante puisque les raisons de la survenue et des buts de cet « attentat », il les donnait 3 mois avant. Forcément, quand cela arrive, il a un certain recul sur la compréhension de l’évènement et des motivations qui en sont l’origine.

      Je connaissais l’intervention du 28 juin, je ne connaissais pas cette émission en direct le 11 septembre. Pour ceux qui ne connaitraient pas non plus, je conseille. Tout cela est en anglais, c’est comme ça. Avec 15 ans de recul c’est une chose, n’oubliez pas que le mec parle le jour même. C’est à écouter pour les complotiste anglophone qui connaissent un peu le dossier et qui l’ont au moins en partie compris et digéré.


    • Zevengeur Zevengeur 9 juillet 16:07

      @Le Sudiste

      Avec toutes ses qualités, Olivier Berruyer n’est pas pour autant infaillible.
      Il peut lui aussi se planter dans une analyse.


    • Zevengeur Zevengeur 9 juillet 16:10

      @Le Sudiste

      Au fait, je me rends compte de votre phrase : nous sommes à 3 avions sur le pentagone ?

      Donc au total, cela fait 6 avions !

      Ça se complique cette histoire...


    • files_walQer 10 juillet 15:56

      @kader

      Si il y a bien eu un avion en approche du pentagone, mais l’étude des témoignages montre que sa trajectoire est incompatble avec le lieu de l’explosion au Pentagone.
      Cet avion était là pour que des témoins existent.

      Les témoins de l’avion du Pentagone.


    • tf1Groupie 10 juillet 20:16

      @files_walQer

      Oui, oui : plein de témoins on vu un avion arriver, personne n’a vu d’avion repartir ... mais il n’a pas touché le pentagone.

      Il s’est purement volatilisé, c’est logique !

      Alors là on est plus dans la zone d’ombre, on est carrément dans le côté sombre de la Force !

      J’ai un scoop : c’est Dark Vador qui a fait le coup.
      Continuez à nous faire rire.


    • Le Sudiste Le Sudiste 10 juillet 21:44

      @Zevengeur
      « Au fait, je me rends compte de votre phrase : nous sommes à 3 avions sur le pentagone  ? » Oui, peut-être même quatre, il suffit de lire la superbe enquête de Berruyer et idéalement comprendre aussi ce que l’on lit. J’ai donné le liens sur les détails et sur le contexte. Ici je résume quelques points essentiels du dossier Berruyer. Toutes ces preuves SONT celles de Berruyer.

      Le premier avion percutant le Pentagone arrive à l’horizontale. Berruyer nous en montre les preuves :
      ICI, pour découper le générateur et ICI
      ICI pour voir l’arrachage du grillage (bien que la preuve précédente montre qu’il passe au dessus)
      ICI avec l’impact de l’aile gauche sur la façade (1)

      Le second avion arrive « penché ». Berruyer nous en montre aussi les preuves.
      ICI sans pouvoir découper le générateur ni arraché le grillage... ou ICI.
      Vue la hauteur de l’impact de l’aile présenté plus haut on comprend bien qu’il ne peut s’agir du même avion.

      ICI avec le réacteur gauche qui a explosé un muret  ICI aussi.
      ICI avec l’impact de la queue sur la façade (2)
      ICI avec l’impact de l’aile droite sur la façade (1)

      (1) Les preuves des impacts des ailes sur la façade montrent qu’aucun de ces deux avions n’a pénétré à l’intérieur avec ses deux ailes. Les ailes ne peuvent passer à travers une façade bien qu’endomagée mais toujours existante aux endroits de ces impacts.

      Il y a donc bien un troisième avion. Celui qui rentre AVEC les deux ailes intactes. Berruyer nous en montre pleins de preuves :
      ici, ici ici ici ici et ici. Et on a même droit à une jolie animation ici.


      Voire même un 4ème ? C’est bien tout la question.
      (2) Ici on a l’impact de la queue (de l’avion penché !) sur la façade
      mais dans une autre preuve Berruyer nous montre que la queue de l’avion est partie en l’air à l’impact. En tous cas, lui le voit bien et nous le montre ici.
      Une autre preuve d’un quatrième avion est dans un des témoignage de Mike Walter, témoin prolixe dont nous parle Berruyer, qui lui nous explique qu’à l’impact, les ailes se sont repliées vers l’arrière pour mieux passer par la fenètre...

      Voilà. Que tout le monde soit ébahi par le travail de Berruyer que visiblement peu ont lu, c’est une chose qui ne me concerne pas. Que personne ne prenne le temps non plus de suivre les liens ci dessus, cela ne me concerne pas non plus.
      Je connais plutôt bien les éléments merdiques présentés depuis 15 ans par les « débunkers » des vilains conspi, Berruyer a eu le seul talent d’en faire une compile.
      C’est aussi ridicule que la conclusion à laquelle cela mène : au moins trois avions ont percuté le Pentagone.


    • robin 7 juillet 08:42

      Merci beaucoup l’auteur de nous remettre en mémoire les détails d’une partie de cette gigantesque escroquerie.


      • JBL1960 JBL1960 7 juillet 09:55

        @robin Et d’autant que c’est bien fait. Ici même, sur Agoravox, on a pu voir un Donald Rumsfeld ne se rappelant même plus que le 11/09/2001 une 3ème tour était tombée = Le WTC7 et ça, ça vaut tous les discours non ? J’ai mis cette vidéo en commentaire du seul billet que j’ai rédigé sur le 11/09 qui s’appuie sur les déclarations à Veterans Today de Ian Enderghal et Gordon Duff, notamment sur un 11/9 nucléaire et la question des 28 pages manquantes et la connexion allemande au terrorisme international = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/23/11-septembre-2001/ 15 ans après, le silence est toujours de mise, le laisser-faire également comme on a pu le voir en France avec les attentats de janvier & novembre 2015. Et chercher à connaître la vérité n’est jamais du temps de perdu.


      • sarcastelle 7 juillet 08:42

        @ l’auteur

        .
        J’attends avec impatience votre article sur la conspiration soviétique pour laisser Matthias Rust venir poser son avion de tourisme sur la place Rouge après avoir survolé impunément une grande étendue d’URSS bien tranquillement. 


        • JC_Lavau JC_Lavau 7 juillet 14:41

          @sarcastelle.
          En URSS, des têtes étoilées sont tombées.
          En USraël, les responsables de l’incompétence ont été promus.

          GW Bush était tellement bête qu’il n’a même pas pensé prendre l’air surpris ni inquiet quand on vient lui annoncer à l’oreille « America is under attack ». Bah non quoi, All is on schedule.


        • sarcastelle 8 juillet 08:54

          @JC_Lavau

          .
          Mais oui, j’ai lu qu’en URSS c’était un truc pour se débarrasser d’une clique de généraux.

        • michel49 (---.---.105.227) 7 juillet 10:05

          Il semble bien que le vol 93 ait été abattu par un F16 pour la raison que le detournement a echoué et qu’il valait mieux ne pas laisser de temoins.


          • Allexandre 7 juillet 11:14

            Merci à l’auteur.

            Il en va du 11/9 comme de nombreux mensonges politico-médiatiques qui parcourent le XXè siècle. Mais l’Homme oublie très vite et se laisse manipuler facilement, et d’autant plus facilement que le pouvoir met tout en place pour !!

            • zygzornifle zygzornifle 7 juillet 11:30

              Quelle aubaine, le gouvernement Américain de l’époque a bien profité de l’attentat .....


              • MagicBuster 7 juillet 12:03
                Rumsfeld annonce la perte de $2.3 TRILLION de dollar par le Pentagon (le 10 sept 2001)

                https://www.youtube.com/watch?v=xU4GdHLUHwU

                Il n’y a pas eu aucun délit d’initié le 11 sept — aucun problème avec les actions des compagnie aeériennes.

                Le directeur de la CIA est un peu dans le coup mais c’est totalemetn par hasar ....

                http://www.reopen911.info/News/2010/07/04/ruppert-les-delits-dinities-passent-par-buzzy-krongard-la-cia-et-la-deutsche-bank/


                • Anthrax 7 juillet 12:54

                  C’est dingue les effets des premières chaleurs.


                  • gilles 7 juillet 14:19

                    Je n’ai pas compris où voulait en venir l’article à part soulever des questions. Je veux dire quelle serait le déroulement des faits alors ?
                    Il y a dans ces incohérences / versions officielles / témoignages / demande de procès une volonté du gouvernement US à masquer son incompétence dans la gestion de cette journée (ne pas oublier que ça c’est joué en qqs heures et que même si il existe des procédures, ça a été un véritable cafouillage au niveau des différents services de renseignements/défense).

                    Plus récemment, la mauvaise gestion de katrina ou celle du bataclan montre que coordonner en urgence différents services (qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble) n’est pas simple.
                    Dans la réalité, ça se passe pas aussi bien que dans un film hollywoodien.

                    Bref j’ai plus la théorie de l’incompétence en tête que la théorie d’un complot d’insiders bien huilé avec, 15 ans après, toujours personne du complot qui a avoué.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 7 juillet 14:43

                      @gilles. Ne pas oublier les assassinés.


                    • Ezamose 7 juillet 20:31

                      @gilles

                      Vous oubliez plein de choses qui sont extrêmement curieuse et qui ne relève pas d’un possible cafouillage militaire :

                      - 6 mois avant l’attentat, le propriétaire des tours demande un changement dans son contrat d’assurance pour inclure le « terrorisme ». ( les tours ont passé plus de 20 ans sans inclure cette possibilité )

                      - Quelque temps avant l’attentat de très important mouvement boursier se font sur des actions de « vente » alors que rien ne laissait présager cela, notons que la SEC c’est toujours refusé à dire qui avait ordonné cette vente et surtout qui à touché le pactole quand les actions ce sont effondré après l’attentat

                      - La plupart des poutres d’acier porteuses ont été extraites et revendu à Shangai avant que les enquêteurs ne puisse les examiner afin de savoir pourquoi certaine poutres avait fondu quand l’acier réclame une température de 1500 degré Celsius alors que le kérozène dans des conditions optimale dégage au maximum une chaleur de 850 degré Celsius

                      - Les autorité ne parviennent toujours pas en ce jour à expliquer pourquoi le 3 ème bâtiment à côté du WTC c’est effondré, la seule chose qu’il annonce est que quelques débris aurait touché la structure, qu’un feu se serait déclenché et ce que cela aurait provoqué la chute du bâtiment.

                      etc etc 


                    • kader kader 8 juillet 01:12

                      @gilles
                      et pour Kennedy l’assassin a avoué ?
                      et les marin« s qui ont »tué" ben laden qui sont tous morts deux mois après

                      il est probable que les vrais témoins ne parleront jamais

                      et même si quelqu’un avoue y a des gens qui ne croiront pas..

                      La manipulation est mentale elle est verrouillée dans les cerveaux.

                      La plupart des gens sont incapables d’imaginer qu’on puisse mentir à ce point et faire cela à son propre pays. Même si les preuves sont leurs yeux. Car cela remet trop de choses en cause dans tout leur systeme de pensée.


                    • Gilcouilles (---.---.37.97) 8 juillet 02:57

                      @kader

                      Ben Laden n’a jamais été tué par les Navy Seals comme le prétend la version officielle d’aujourd’hui. Ben Laden est décédé en septembre 2001 peu avant les attentats dans un hôpital de l’un des pays du Golf où il était sous dialyse car affecté par une maladie grave des reins.à l’époque et un agent de la C.I.A lui avait rendu visite.Ben Laden travaillait avec la C.I.A lors de l’Afghanistan pour contrecarrer les Russes dans ce pays.L’opération au Pakistan soit disant pour tuer Ben Laden est certainement une action pour un autre personnage et l’accident ou autre concernant les soit disant Navy Seals ayant participés à cette opération survenu et disparu plus tard ressemble fortement à une élimination de témoins génant concernant cette fausse opération pour tuer Ben Laden qui était mort depuis bien longtemps et on servi les intérêts de gens au pouvoir.ce qui a de bien tout comme l’assassinat de Kennedy c’est que aux USA les documents seront un jour ou l’autre déclassifiés et la vérité se fera jour mais pas avant une cinquantaine d’années et les protagonistes et responsables de tous ces évènements historiques ne seront plus là pour être condamnés de toutes ces forfaitures.L’Histoire ne faite que de se répéter comme le dit le dicton !


                    • sarcastelle 8 juillet 08:47

                      @Ezamose

                      .
                      L’acier n’attend pas de fondre pour perdre toute résistance mécanique, ainsi que vous pouvez vous en assurer en chauffant un objet d’acier pour pouvoir le détordre. 
                      .
                      L’effondrement des charpentes en acier ramollies est un classique des incendies industriels, où les exutoires de fumée ont notamment pour fonction de laisser le plus de calories possible évacuer le bâtiment, réduisant fortement l’élévation de température sous charpente. 
                      .
                      Notez précisément que dans un incendie industriel ne brûle souvent qu’un stock de matériaux que vous classeriez sans doute comme encore moins « échauffants » que ce kérosène dont vous limitez mystérieusement la température à 850 degrés. La température au sein d’une combustion est un équilibre entre chaleur produite et chaleur évacuée, et à 850° on est encore très loin du plafond à l’échauffement qu’impose l’énergie produite par masse brûlée. 
                      .
                      Essayez de faire du conspirationnisme mieux argumenté. 

                    • Zolko Zolko 8 juillet 11:22

                      @Gilcouilles : non, Ben Laden est mort en décembre 2001, comme l’a écrit FoxNews à l’époque :
                       
                      http://www.foxnews.com/story/2001/12/26/report-bin-laden-already-dead.html


                    • bidou1 (---.---.68.89) 8 juillet 12:26

                      @Gilcouilles
                      bonjour,a ce sujet souvenons nous d’un titre du figaro de l’annee 2000(peut etre juillet !!!) ou il est dit que « LA CIA RENCONTRE BEN LADEN A DUBAI » voila ça ne peut etre plus explicite !!!!!!!!


                    • bidou1 (---.---.68.89) 8 juillet 12:50

                      @sarcastelle
                      ah ! ben vous etes un petit rigolo vous car les tours du WTC serait les 2 seuls tours a s’etre effondrer dans toute l’histoire de l’humanite a la suite d’un incendie !!!! faites des recherches sur la toile sur des buildings ayant subi des incendies dans le monde parfois pendant presque 1 journee eh bien ils sont tous rester debout meme s’il ne restait que la carcasse.Par contre l’acier des 2 tours jumelles a bien fondu et d’ailleurs on voit sur certaines video des coulees d’acier fondu sortant des fenetres et comment cela est il possible me diriez vous ?La nano thermite vous connaissez ?C’est une substance qu’utilise les militaires pour faire fondre l’acier dans des demolitions.La nano thermite a comme effet d’augmenter la temperature d’un incendie jusqu’a la temperature de fonte de l’acier et comme par hazard qu’a t-on retrouver dans les ruines des 2 tours ?De la nano thermite,donc ceci sera a ranger au rayon des dizaines voir centaines de faits troublant,de choses impossibles,d’evenements bizzares en ce qui concerne le 11 septembre,voila je vous ai fait du conspirationisme mieux argumenter !!!!satisfait ????



                    • sarcastelle 8 juillet 19:19

                      @bidou1

                      Là mon cher vous faites pipi dans un violon ; le désenfumage en cours d’incendie et les études techniques afférentes ont constitué mon job pendant plusieurs années, et je n’ai pas un mot à changer à mon message précédent.

                    • Lonzine 9 juillet 19:26

                      @sarcastelle
                      donc votre présence ici n’est pas « inopinée »


                    • doctorix doctorix 9 juillet 20:06

                      @sarcastelle

                      Après une carrière consacrée au désenfumage, quelle tristesse de terminer par l’enfumage....
                      Mais j’ai connu bien des médecins qui déconseillaient l’alcool le jour et picolaient la nuit.
                      Votre cas n’est donc pas isolé...
                      • Des photos satellite prises par la NASA le 16 septembre 2001, soit 5 jours après les attentats, révèlent que les températures à la surface de Ground Zero s’élevaient à près de 750°C (USGS, 27/11/01), et qu’elles étaient donc probablement « bien plus élevées » en profondeur, comme l’explique un article du magazine scientifique Chemical Engineering News (Chemical & Engineering News, 20/10/03). 
                      • Six mois après le 11 septembre, la température au sol variait de 315 à 815 °C, elle était parfois plus élevée ».

                      • En fait la température maximale n’aurait pas pu dépasser 3 ou 400°C au vu des fumées noires qui prouvent une combustion très imparfaite. Le métal fondu observé a une toute autre origine.


                    • sarcastelle 10 juillet 08:25

                      @doctorix
                      .

                      Je raffole des analyses pifométriques purement qualitatives. Quant à moi, je me suis bornée à répondre à un amuseur pour qui l’acier semble conserver son intégrité mécanique du moment qu’il ne fond pas. 

                    • tf1Groupie 10 juillet 11:20

                      @doctorix

                      « des fumées noires qui prouvent une combustion très imparfaite »

                      Encore un mythe entretenu par des « analystes » qui n’ont comme seul point de repère leurs barbecues du dimanche !


                    • thomas abarnou 10 juillet 13:24

                      @Ezamose

                      Vos arguments sont vus et revus, contrés et recontrés mais vous continuez de les marteller. Ce ne sont que des coincidences. Comprenez une chose : c’est l’ensemble de ces coincidences, de ces erreurs et de ces étrangetés qui rend le 11 septembre un évènement mondial. C’est cette conjoncture de tous ces facteurs qui en expliquent la portée. Mais tout ça c’est du hasard et c’est ça la tragédie, la véritable tragédie. Voilà pourquoi cet évènement est entré dans l’histoire. 

                      Vos supputations, elles, ne valent rien, face à l’immense majorité des scientifiques et experts du monde entier qui ont déjà répondu à vos hypothèses, avec bien plus de précisions. 

                    • thomas abarnou 10 juillet 13:26

                      @Gilcouilles

                      Arrêtez la fumette, sérieux. 

                      Dans 50 ans, quand tout sera déclassifié, on verra à quel point vous avez raconté n’importe quoi. Vous n’avez aucune source (j’entends sources fiables) pour appuyer vos dires de plus. 

                    • tf1Groupie 10 juillet 15:10

                      @tf1Groupie

                      Regardez ces fumées noires qui PROUVENT à quel point le petrole ça brûle mal !

                      On en est là avec des penseurs tels Doctorix : on se met à douter que le feu brûle et que l’eau mouille.


                    • Milla (---.---.1.10) 7 juillet 23:30
                      La France sortira de l’état d’urgence le 26 juillet, sauf cas de force majeur 



                      Il faut s’attendre à un attentat pour justifier la reconduite de l’état d’urgence. 

                      • Le Sudiste Le Sudiste 8 juillet 02:57

                        @Milla
                        Un attentat fin juillet ? Non. Les gens sont en vacances, tout le monde s’en branle.
                        Plus tard, après la rentrée et plus certainement à l’approche des élections ? Oui, c’est évident.


                      • Milla (---.---.1.10) 8 juillet 12:37

                        @Le Sudiste


                        C’est possible !


                      • Le Sudiste Le Sudiste 9 juillet 02:50

                        @Milla
                        Une possibilité ? Non. Pour moi, pour d’autres ce n’ets pas une possibilité mais une certitude. Soit vous comprenez comment le monde est dirigé et de futurs massacres sont indispensables, soit vous faites des paris.
                        Ici, de fins analystes avaient prévus des attentats et en en fixant la date d’ailleurs. La possibilité évidente d’action isolée favorisant un tel pronostique avait fait taire beaucoup de « spécialistes » d’Agoravox. Pas moi. Ca se lit ici.
                        Et il serait bon d’ailleurs qu’à ses gens publié ici, quelques uns de ceux qui savent tout sur tout osent leur demander après coup d’où venait leur certitudes écrite et publié ici. Non ? C’est trop demandé à ceux qui avaient voté pour la publication de l’article ? Mais qui a pris position sur les conneries racontées ? Ceux qui ont votés pour sa publication ? Non.
                         
                        Il faudrait que je fouille les archives d’Agoravox, je n’ai pas le temps et je me fous de devoir prouver ce que je disais ici il y a 5 ans. Ce qui vient est bien plus préoccupant que ce qui a été fait ce que déjà peu d’ailleurs ne veulent voir. C’est vraiment ce dernier point qui est dangereux pour tous.
                        Je parlais ici, je pense fin 2011, d’éventuels attentats avant les élections de 2012. Mohammed Merah c’est mars 2012.
                        Oui, c’est le hasard. Je suis un Nostradamus qui a du cul. Faites gaffe au votre, je prédis plus de victimes parce qu’il en faut forcément toujours plus que lors de l’attaque des ovnis au Bataclan qui ont eu la politesse de signer avec un crop circle.
                        Tu nous fais chier Le Sudiste avec ta photo et ovnis. Oui. Je sais.

                        On est en juillet 2016, je le dis : avant les élections, POUR les élections de 2017, il y aura encore des massacres dans ce pays où François Molins, Georges Fenech et leurs clones viendront nous dire sans nul doute a la vérité.

                         


                      • Le Sudiste Le Sudiste 9 juillet 02:58

                        Ouais, faudrait que je relise avant de publier. Eh ! Mais sans déconner, quand je vous lis (et ce n’est pas pour milla, c’est global) c’est plutôt la colère qui domine.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

christophe


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès