Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La démocratie kamikaze des Palestiniens

La démocratie kamikaze des Palestiniens

Aussi choquante que soit la victoire du Hamas aux élections législatives palestiniennes, qui devait être confirmée jeudi soir, cette demi-surprise constitue aussi une bonne nouvelle.

Le succès électoral du Mouvement de la résistance islamique apparaît évidemment révoltant. Car il signifie que les Palestiniens se sont déplacés aux urnes en masse pour donner une majorité au parti des assassins, des terroristes et des kamikazes, responsable de la mort de centaines de civils israéliens et voué à la destruction de l’Etat hébreu. Mais l’irruption du Hamas sur la scène électorale répond d’abord à une règle générale dans le monde arabe : après des décennies d’autoritarisme, de gabegie et de corruption, le peuple vote pour les opposants islamistes quand un espace démocratique s’ouvre à lui.

Le Hamas et sa majorité parlementaire représentent par ailleurs une monstruosité enfantée par le processus de paix du Proche-Orient. La première responsabilité en incombe certes à l’immaturité du peuple palestinien, à l’irresponsabilité de ses leaders historiques, Yasser Arafat et le Fatah, ainsi qu’à l’inconséquence des dirigeants arabes de l’après-seconde guerre mondiale. Mais ni Israël ni les Etats-Unis ni l’Union européenne ne peuvent se laver les mains de cet indécent développement. Ils n’ont pas su favoriser la solution pacifique, qui aurait permis la naissance d’un Etat palestinien modéré, et empêcher que le désespoir populaire ouvre la voie à un parti djihadiste qui, sous d’autres cieux, serait qualifié de fasciste.

Cela énoncé, la victoire du Hamas est d’autre part une bonne nouvelle. D’abord et avant tout parce que le peuple palestinien a pu s’exprimer démocratiquement. Voilà un événement assez rare dans le monde arabe pour le saluer sincèrement. Il faut ensuite se féliciter que le parti islamiste ait choisi la voie des urnes. Simple tactique d’une formation qui n’a renoncé ni au terrorisme ni à son intention de détruire l’Etat d’Israël et de chasser les juifs du sol musulman ? Evolution de fond provoquée par l’efficace politique israélienne d’élimination ciblée des chefs djihadistes ? L’avenir proche le dira. Quelle que soit l’intention initiale des dirigeants du Hamas en décidant de participer pour la première fois aux élections législatives, ils ont néanmoins mis le doigt dans un engrenage politique démocratique qui les engage face à leur peuple et au monde.

Le verdict des urnes palestiniennes, après le décès de Yasser Arafat et la disparition politique d’Ariel Sharon, bouleverse la donne au Proche-Orient. Ses acteurs arabes, israéliens et occidentaux vont devoir l’accepter. Le Hamas a le droit et le devoir de former le prochain gouvernement palestinien ou d’y participer. Tant Israël que les Etats-Unis, l’Union européenne et le reste du monde seraient bien inspirés de s’y résoudre. Mais le Hamas et ses électeurs doivent aussi comprendre que personne ne pourra traiter avec eux tant qu’ils n’auront pas renoncé au terrorisme, à la lutte armée et à leur volonté affichée d’anéantir l’Etat hébreu. Ni négociation, ni soutien financier pour les ennemis de la paix. Au parti islamiste de faire le premier pas.

C’est, une nouvelle fois, la croisée des chemins pour le Proche-Orient.


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • Thucydide (---.---.101.9) 26 janvier 2006 13:52

    J’aimerais partager votre optimisme (même relatif), mais j’ai du mal... En suivant ce raisonnement, c’est une bonne chose que les Iraniens aient élu Ahmadinejad (bon, d’accord, le vote n’était pas entièrement démocratique, mais ils pouvaient choisir entre le « moins plus pire » et le « plus plus pire », et ils ont choisi ce dernier).


    • (---.---.209.217) 26 janvier 2006 14:56

      Je tombe par hasard sur le site et ma curiosité me pousse à lire votre "article". Je n’en crois pas mes yeux !!! Tant d’énormités en si peu de phrases. Vous êtes-vous bien relu ? Sortir de telles inepties, LAMENTABLE... Je ne pousserai pas plus loin la critique dans cette brève réaction, il y en aurait trop à dire. Un dernier mot, revisitez la masse difforme qui vous sert de cerveau et ajoutez Machiavel à votre nom.


      • Stéphane (---.---.148.226) 26 janvier 2006 15:03

        En lisant votre article je n’ai pu m’empêcher de pouffer de rire.Pas par le contenu de votre article.Mais par la publicité Google(à gauche)pour eBay : "Hamas,souscrivez maintenant et sans risque ..."

        Décidément, le processus de démocratisation

        est en route !!


        • Don (---.---.183.106) 26 janvier 2006 15:16

          C’est aussi sans doute la première et dernière fois qu’ils pourront s’exprimer démovratiquement.


          • Scaton l’africain (---.---.1.1) 26 janvier 2006 15:50

            Mr Hertoghe,

             

            Je reconnais bien là votre parti pris dans cet article, une simple phrase résume à elle seule la propagande que vous menez sous des faux airs de journaliste objectif : l’efficace politique israélienne d’élimination ciblée des chefs djihadistes. En effet d’un côté des attentats suicides et de l’autre des assassinats ciblés, à vos yeux ces deux types de violence n’ont pas la même gravité. Vous parlez également de processus de paix qui semble être bloqué, a-t-il non seulement existé ce processus de paix ? Vous parlez d’immaturité du peuple palestinien et d’irresponsabilité de ses dirigeants historiques (ceci n’engage réellement que vous) si à vos yeux lutter pour faire respecter des droits inaliénables (et surtout une résolution votée par l’ONU et jamais appliquée) sont une preuve d’immaturité.

            Pour votre information, on ne fait pas de paix sans faire de conpromis et à ce jeu Israel est également lamentable. Votre analyse de l’extrêmisme du Hamas est elle valable pour le Likoud ?


            • Christian Pradel Christian Pradel 26 janvier 2006 17:33

              Le démocratie serait-elle en train de vivre une étrange spirale ? Cette victoire démocratique produira-t-elle une conduite démocratique par la suite ? Le peuple palestinien a pu s’exprimer - c’est un bien citoyen - et le parti du Hamas en ressortirait vainqueur, si cela est confirmé jeudi .

              Le Hamas va-t-il souscrire au développement d’un compromis avec Israël pour une paix commune ? La démocratie dans le pays serait-elle le jeu instrumentalisé du Hamas ou y aurait-il un revirement démocratique en son sein ?...Je dois avouer que je suis encore sceptique en faveur d’un déroulement démocratique durable en faveur des citoyens de ce pays !

              Chaleureusement,

              Christian Pradel


              • (---.---.102.65) 26 janvier 2006 18:04

                Il faut vraiment ne pas connaitre la situation de la Palestine pour dire que la Hamas se résume au terrorisme.

                Ah, oui, j’avais pas vu, c’est un article de M.Hertoghe.

                Il ne sait pas que le Hamas, c’est AUSSI une organisation caritative qui donne à manger aux pauvres, qui prête de l’argent.

                Mais ça, les médias occidentaux n’en parlent jamais.


                • Pascal J. (---.---.183.238) 26 janvier 2006 18:23

                  En allemagne aussi, les nazis avaient une politique très sociale.

                  Pour le reste, vous connaissez la suite ?


                • b.stephanski@voila.fr (---.---.49.74) 26 janvier 2006 22:21

                  Le caritatif a bon dos. Il permet surtout de récolter des fonds.


                • E M (---.---.49.74) 26 janvier 2006 22:27

                  Comment dit-on 21 avril en arabe ? Mais cette fois « le parti qu’on n’attendait pas » gagne l’élection. Tant pis pour ceux qui croyaient que les Palestiniens allaient entrer en démocratie par un vote consensuel de type bruxellois.


                • Nour (---.---.237.44) 26 janvier 2006 23:02

                  Que proposez vous en échange aux palestiniens ? Bien sûr à part ce que vous avez l’habitude de leur donner. C’est-à-dire : la colonisation- les démolitions de maisons- les check point- les humiliations- les massacres-le statut de réfugiés- les déluges de feu- les violations des conventions de Genève et des lois de la guerre- les bulldozers-les bombardements- les exécutions sommaires « extrajudiciaires »-les meurtres étatiques - l’élimination ciblée de palestiniens- exécution extrajudiciaires et même des meurtres pas trop ciblés - l’entrave aux secours- Les bouclages de territoires et les couvre-feux - les encerclements et sièges- les Murs de la honte- les châtiments collectifs- la Confiscation des terres- la pauvreté et de chômage- la malnutrition des enfants - la destruction de récoltes - la politique de la terre brûlée, la destruction de terres agricoles, l’arrachage d’oliviers, les 4 700 maisons palestiniennes démolies par l’armée israélienne, l’Apartheid, les arrestations, la détention administrative , la torture et les mauvais traitements, les Procès inéquitables, les Démolitions d’infrastructures civiles, Les représailles, Les contre représailles etc....


                • Pascal J. (---.---.183.238) 26 janvier 2006 18:15

                  Ces élections vont avoir au moins eu le mérite de mettre les dirigeants du Hamas devant la responsabilité de leurs paroles et leurs actes.

                  Par contre, je suis attéré de voir qu’une majorité de palestiniens ait choisi, une fois de plus, la voie du sadomasochisme politique en élisant ces "avant-guerre" haineux et hystériques qui prônaient, il y a peut temps encore, la destruction de l’état Hébreux. Rien que ça !

                  A ce sinistre petit jeu, il me semble comme disait W. ChurchillChurchill, que la Palestine n’aura récoltée rien de plus que "du sang, de la sueur et des larmes" supplémentaires !


                  • Céline (---.---.226.27) 26 janvier 2006 18:37

                    Vous savez, Pascal, en 2002, dans un pays démocratique presque 17% de Français votaient M. LE PEN par conviction ou par colère ? Céline


                  • Pascal J. (---.---.183.238) 26 janvier 2006 18:48

                    Chère Celine,

                    En 2002, la France n’était, dieu merci, en guerre contre personne, sauf peut-être avec elle même ;

                    Par contre, les palestiniens sont en conflit avec Israel depuis presque 60 ans. Et il faudrait que cela cesse une bonne fois pour toute. Vous ne trouvez pas ?


                  • Pascal J. (---.---.183.238) 26 janvier 2006 19:02

                    Chère céline,

                    En 2002, la France n’était en guerre contre personne, Dieu merci !

                    Par contre, depuis presque 60 ans, les palestiniens sont en conflit avec Israel, et je ne pense pas que le Hamas soit, à l’heure actuelle, le meilleur interlocuteur possible pour règler ce problème.

                    Alors les parties de « Cache-chache » diplomatiques doivent cesser un bonne fois pour toute ! Vous ne trouvez pas ?


                  • Pascal J. (---.---.183.238) 26 janvier 2006 19:17

                    chère Celine,

                    En 2002,le France n’était en guerre contre personne, Dieu merci !

                    Par contre, les palestiniens sont en conflit avec Israel depuis presque 60 ans !

                    Alors ces parties de « cache-cache » diplomatiques doivent trouver une fin. Vous ne trouvez pas ?


                  • Platon (---.---.222.131) 27 janvier 2006 13:17

                    Mr. Pascal, « Ne soyons pas ceux qui arrachent la dent du chien, et aboient eux meme » proverbe bedouin, bien sur à bon entendeur !

                    Mr.Pascal, Si un beau matin, on vous sortira de votre maison, en vous disant que vous n’avez rien à y chercher car elle n’est plus à vous. Certainement, que vous essayerez de passer par les méthodes légales pour récupèrer cette dernière. Mais si celles ci ne marchent plus, et qu’en plus de ca, soixante années entiéres passeront sans resultat, et dans le désespoir quotidien, alors à ce moment là, j’aimerai bien savoir si vous serez aussi « intelligent » que vous croyez l’etre maintenant. Mr. Pascal, « Soyez sage en paroles, mais bien plus en action »


                  • (---.---.172.244) 26 janvier 2006 18:24

                    Ces elections prouvent encore une fois que depuis qu’ils se sont cree un peuple les palestiniens n’en finiront jamais de prendre les mauvaises decisions et de faire les mauvais choix.

                    Quelle paix est possible quand un des protagonistes veut la destruction de l’autre ? Les espoirs de paix, c’est fini. C’est la guerre declaree. J’espere que les israeliens vont en profiter pour tirer un trait sur leurs illusions et sur les concessions multiples qu’ils font regulierement. Comment les dirigeants palestiniens vont empecher les attentats avec des terroristes au pouvoir, comment vont ils empecher le passage d’armes entre l’Egypte et Gaza alors qu’ils sont ceux qui importaient ces armes ? Bref, c’est dommage pour les moderes, pour ceux qui veulent la paix et la reconciliation chez les palestiniens, euh vont devoir vivre sous un gouvernement islamiste qui appliquera la sharia, qui niera aux femmes les droits les plus elementaires etc etc...Les efforts incessants des israeliens pour arriver a la paix sont inutiles face a des gens qui ne veulent pas la moindre negociation, la moindre reconnaissance et surtout pas le moindre etat a cote de l’Etat juif.


                    • Stéphane (---.---.89.96) 26 janvier 2006 18:54

                      Cher « Freedom Fighter » Cette nouvelle doit , au contraire, vous donner quelques raisons pour vous réjouir :il ne devrait plus y avoir le moindre obstacle pour occuper toute la « Judée Samarie » ! Since they don’t share the same goal of (..)Zionism .


                    • Nour (---.---.237.44) 26 janvier 2006 23:06

                      et l’autre protagoniste que veut-il en fait, regardez ce qu’il fait sur le terrain plutôt que d’écouter la propagande du genre Sharon homme de paix ???!!!!


                    • Thucydide Thucydide 26 janvier 2006 18:52

                      Je suis désolé de mettre en double un commentaire (déjà mis pour un autre article ici-même), mais il s’impose ici, vu la tournure que prennent les interventions.

                      Si je suis d’accord sur le fait que l’accession d’un parti extrémiste comme le Hamas est une mauvaise chose pour tout le monde, je ne le suis plus du tout quant à votre présentation de la situation. La responsabilité des extrémistes israéliens est majeure dans l’émergence de cet extrémisme islamique (et pas seulement en Palestine). Comment s’étonner de cette réaction lorsque les frontières reconnues par l’ONU entre les deux états en devenir sont constamment grignotées par le plus fort des deux ? Rappelez-vous ce qui s’est-il passé après 1870, lorsque les Prussiens se sont retirés en conservant l’Alsace-Lorraine : il a fallu deux conflits effroyablement meurtriers -et mondiaux, comme l’est celui-ci sous forme larvée- pour effacer l’affront.

                      Quant à ce nouveau mur, certes, il permet de protéger les israéliens innocents (qui, soit dit en passant, comportent également des palestiniens naturalisés), mais comme il se fait au détriment de toujours plus de territoires palestiniens, on a clairement l’impression qu’il sert de couvercle à la poubelle dans laquelle on jette tous les Palestiniens dont on ne veut pas (comme il doit faire bon vivre dans la bande de Gaza !). Sans ces quelques extrémistes sionistes, le problème était en phase de règlement pacifique au cours des années 90, alors que là, la méthode Sharon -encore un cynique idéalisé dès sa disparition, bientôt prix Nobel de la paix, tant qu’à faire- si elle aboutit, n’a rien de pacifique ; c’est : « débarrassez le plancher, on vous a assez vus ». La seule chose qu’on puisse espérer, c’est que les générations futures de politiciens israéliens sauront corriger le tir pour négocier réellement avec les Palestiniens et éviter que le feu ne couve sous la cendre, mais avec cette élection du Hamas, les flammes pourraient bien vite ressurgir, malheureusement.

                      Pour finir, les malheureux derniers chrétiens de la région, pris entre le marteau et l’enclume. Ceux qui le peuvent prennent leurs cliques et leurs claques et émigrent, les autres souffrent dans l’indifférence totale. Ce n’est pas porteur, de nos jours, de s’apitoyer sur des chrétiens.


                      • Oudeis (---.---.154.73) 26 janvier 2006 23:24

                        « Comment s’étonner de cette réaction lorsque les frontières reconnues par l’ONU entre les deux états en devenir sont constamment grignotées par le plus fort des deux ? »

                        Votre remarque serait justifiée si c’était Israël qui remettait en questions les frontières pour s’agrandir. Mais, en 1948 comme en 1967 (triple non de la Ligue Arabe) qu’en juillet 2000, ce sont les pays arabes qui ont refusé toute reconnaissance d’Israël et ouvert les hostilité.

                        Vous parliez des frontières : mais ce sont les pays arabes eux-mêmes qui n’ont pas voulu en entendre parler. De la volonté même des pays arabes, la « ligne verte » n’était pas une frontière - impliquant la reconnaissance d’Israël en tant que pays transfrontalier - mais juste une ligne d’armistice Cf. http://en.wikipedia.org/wiki/1949_Armistice_Agreements : « Excepting the agreement with Lebanon, the armistice agreements were clear (at Arab insistence) that they were not creating permanent or de jure borders. The Egyptian-Israeli agreement stated "The Armistice Demarcation Line is not to be construed in any sense as a political or territorial boundary” ».

                        Les Palestiniens ne sont pas violents parce qu’Israël a étendu ses frontière, mais Israël a étendu ses frontières suite à la violence arabe.

                        P.S. : Quand à des frontières « reconnues par l’ONU », on peut constater la valeur de cette reconnaissance : 1) En 1967 lorsque l’ONU retire ses troupes de la « frontière reconnue » pour laisser l’Egypte attaquer Israël. 2) Dernièrement, l’ONU a purement et simplement rayé Israël de la carte (au sens propre du terme) : http://news.yahoo.com/s/nm/20060114/pl_nm/mideast_un_usa_dc et http://www.eyeontheun.org/view.asp?l=21&p=142 .


                      • candel (---.---.131.244) 26 janvier 2006 18:53

                        Je pense que vote analyse est médiocre , parler d’immaturité du peuple palestinien est avant tout immature . En lisant votre pseudo analyse, il me vient à l’esprit qu’il est préférable de lire des articles de Pascale Boniface, ou du Monde,ou Time Magazine, l’analyse en paraitra plus fine et objéctive,alors pardonnez moi mais vous ne trompez personne, soit avez vous eu votre diplôme de journaliste au rattrapage ou avec une note misérable ou soit votre parti pris pour Israel vous trahit, je préfère penser que le Monde ou le Figaro n’ont pas voulu de vous.... Ah oui donc maintenant ça explique tout..... Il est bien sur regrettable que les Palestiniens aient voté pour le Hamas , mais il en faut d’abord comprendre les significations et la portée sur le plan politique au lieu d’étaler à la face du monde une analyse médiocre et subjéctive,d’autant plus que vous omettez de dire que le Hamas a un role social indéniable et qu’il va devoir certainement adapter son discours s’il veut une aide internationale, ah oui vous aviez oublié.... Ah décidemment quel grand journaliste vous faites...


                        • magnum (---.---.76.123) 26 janvier 2006 19:00

                          Décidemment, la voie des urnes profite aux extrémistes. L’Algérie a failli basculer, l’Egypte n’est pas passée loin. Plus grâve, l’élection du Hamas ressemble à la victoire du parti Nazi en 1933. Hitler a profité des urnes pour accéder au pouvoir, ne l’oublions pas. Ce qui m’attriste, c’est de constater que le choix du peuple Palestinien fera faire un bon en arrière à la région en renforçant tous les extrémismes....


                          • Galilée (---.---.229.28) 26 janvier 2006 19:21

                            La victoire du Hamas c’ est la victoire des heritiers de Hadj Amin Husseini ,le prédecesseur de Arafat qui passa toute la guerre a Berlin , visita Auschwitz sous la conduite de Adolf Eichmann et encouraga Hitler a accélérer encore le rythme de l’ extermination des Juifs . Arafat était d’ ailleurs un neveu de Hadj Amin . En fait le peuple palestinien montre sa grande maturité pour la préparation du genocide juif dont il rève . Au moins les choses sont claires . La democratie palestinienne conduit dans les spheres du meurtre de masse . Les Palestiniens seront contraint d’ en payer le prix fort .


                            • Pascal J. (---.---.183.238) 26 janvier 2006 19:24

                              Réponse à Céline,

                              En 2002, la France n’était en guerre contre personne, Dieu merci !

                              Par contre, depuis presque 60 ans, les palestiens sont en conflit avec Israel.

                              Alors, il me semble qu’après tout ce temps, les parties de « Cache-cache » diplomatiques doivent trouver une fin. Vous ne trouvez pas ?


                              • Philippe (---.---.93.175) 26 janvier 2006 19:42

                                N’oublions pas qu’Israël a été imposé aux populations locales, et que leur lutte contre Israël dure depuis ce temps. La lutte des palestiniens pour recouvrer leurs terres est légitime. Les autres pays, dont les occidentaux, font tout leur possible pour que s’intaure une paix qui serait une reconnaissance implicite le l’état juif par les arabes, car surtout nous n’en voulons pas chez nous ! Le résultat de ce vote montre encore un fois que les palestiniens n’acceptent pas qu’on leur impose cet état juif et qu’ils continuent la résistance.


                                • Weissglass (---.---.229.28) 26 janvier 2006 19:54

                                  Le pays d’ I srael a été racheté par ses propriétaires legitimes , les Juifs , aux Arabes qui le leur ont vendu . Devant la reussite agricole des Juifs , les Arabes ont voulu récupérer gratuitement les terres achetées par le KKL , l’ organisation juive d’acquisition foncière , et ce a prix d’or . Les Arabes ont essayé moulte fois d’ exterminer les Juifs , et a chaque fois ils ont perdu des terres . Ce processus va se poursuivre , car l ’infinie cruauté des terroristes arabes , la majorité des Palestinien maintenant , n’ aura pas de cesse ... Tant pis pour eux .


                                • Philippe (---.---.93.175) 26 janvier 2006 20:16

                                  tu devrais revoir l’histoire d’Israël depuis le début. Pas à partir de là où ça t’arrange


                                • Philippe (---.---.93.175) 26 janvier 2006 20:20

                                  il faut considérer l’histoire d’Israël depuis son commencement, pas seulement à partir d’une date qui arrange mieux une partie que l’autre


                                • (---.---.74.94) 26 janvier 2006 21:59

                                  Il est vrai que dans les débats sur Agoravox l’on peut lire(malheureusement) pas mal d’âneries mais alors votre intervention mérite le prix Nobel de la c... Propriètaires légitimes ? Vous pouvez me montrer le titre de proprièté ? Achetés à prix d’or ? A coups d’Uzzi !!Là je suis d’accord. Le « tant pis pour eux » est très réversible... Malheureusent....


                                • Stéphane (---.---.74.94) 26 janvier 2006 22:12

                                  Il est vrai que l’on peut lire de temps en temps(malheureusement)des âneries dans certaines rubriques d’Agoravox. Mais alors là vous méritez le prix Nobel de la C.... Propriétaires légitimes ? Vous pouvez me montrer le titre de proprièté ? (a part quelques citations bibliques) Les terres achetées à prix d’or ? Ou à coups d’Uzzi ? Sachez que le « tant pis pour eux » pourrait s’avérer réversible... Malheureusement !


                                • Stéphane (---.---.74.94) 26 janvier 2006 22:25

                                  Il est vrai que (malheureusement)l’on peut lire des âneries dans certains posts. Mais alors vous , vous méritez le prix Nobel. Propriètaires légitimes ?Vous pouvez me montrer le titre de proprièté ?( à part quelques citations bibliques ?) Terres achetées à prix d’or ou à coups d’Uzzi ? Quant au « tant pis pour eux » dites-vous bien que cela pourrait être réversible ! Malheureusement !


                                • Stéphane (---.---.74.94) 26 janvier 2006 22:29

                                  Il est vrai que (malheureusement)l’on peut lire des âneries dans certains posts. Mais alors vous , vous méritez le prix Nobel. Propriètaires légitimes ?Vous pouvez me montrer le titre de proprièté ?( à part quelques citations bibliques ?) Terres achetées à prix d’or ou à coups d’Uzzi ? Quant au « tant pis pour eux » dites-vous bien que cela pourrait être réversible ! Malheureusement !


                                • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2006 18:50

                                  Ca ne vous rappelle rien, ce titre ? En 1948, les futurs israeliens ont envahit la Palestine pour en chasser (ou en parquer) les Palestiniens. Le prétexte qu’à l’époque, il pouvait lancer : c’est notre terre. Nous y avons nos racines et bibliques en plus. Les choses changent. Tout évolue. Une époque en efface une autre. Serions nous prêts à accepter une réédition de l’histoire et voir les Romains, les Grecs, ou qui sais-je encore, envahir nos beaux pays ? Je ne conteste pas certains bienfaits mais des renversements du cours de l’histoire, nous avons eu des masses. Ce qu’il en reste, c’est ce que les 2 parties en présences ont retrouvé de positif en commun.


                                • Freil (---.---.181.186) 26 janvier 2006 19:44

                                  Vraiment c’est honteux ce que vous dite, c’est pitoyable, alors pour vous les palestiniens ce son des terroristes, ah oui bien sur puisque ce sont eux qui on bâtis le mur de séparation hein ! monsieur ne soyez pas irrationnelle si les kamikaze tue 10 israéliens l’armes israélienne décapite 20 palestiniens, alors s’il vous plait je veux plus entendre des absurdités, vous parler de « immaturité du peuple palestinien » quant ils on choisis hamas, ok, et qu es ce que tu dis du choix de sharon par les israéliens ? tu connais certainement pas les génocides qu’il a perpétré contre les libanais et les palestiniens, sabra & chatila et j’en passe.... Une seul occasion historique s’est présenté devant les deux peuple pour faire la paix, une paix durable c’étais dans la période Yasser Arafat/ Isaac Rabin, mais hélas un extrémiste israélien a tué Isaac Rabin, et pas mal d’autre fait historique qui expose le vrai visage d’un peuple israélien qui refuse la paix. Monsieur le journaliste évite de répété ce que tu entends dans le journal de 13h, si tu veux connaître la vérité vas sur le terrain mon cher, et tu verras, tu changeras très vite d’avis, et puisque té un fervent admirateur des téle journaux je sais pas si ta vue le reportage sur un jeune anglais pacifiste qui a était touché par d’une balle des forces israéliennes et que les palestiniens voulais sauvé mais sans compté sur l’armé israélienne, le pauvre il est mort dans un barrage israéliens...... Et pour le monsieur qui parle de sharia, qu’es ce que tu sais de la sharia ? rien que dal, hé ho réveillé vous vous n’êtes plus dans la période de jean jaque rousseaux en fait comme j’ai déjà expliqué a un monsieur hier, c’est pas parce que l’on a fait des progrès en science qu’on a cette culture de communication avec l’autre. a méditer

                                  Cordialement !


                                  • (---.---.172.244) 26 janvier 2006 19:56

                                    Les palestiniens viennent de choisir la voie de la violence, de la haine, de la terreur et surement pas celle de la paix. Cela montre l’echec d’Abou Mazen et du patrimoine corrompu d’Arafat. Nul peuple n’a recu autant d’aide depuis 50 ans, cette aide n’a jamais servi a ameliorer la situation dans les territoires. Les leaders arabes n’ont jamais cherche a aider ce peuple. Le chemin est clair maintenant et il s’eloigne des espoirs de paix engage lors du retrait courageux de Gaza. Il y a ici des gens qui evidement blament les israeliens pour le vote nefaste des arabes mais pourtant ce sont les arabes eux memes qui viennent de decider de leur sort en le confiant a des nihilistes issues des freres musulmans qui ne changent rien a leur but, detruire Israel. Dans ces conditions je vois mal comment des pourpaliers peuvent aboutir et comment les israeliens peuvent voir en leurs voisins des partenaires credibles. Les israeliens sont a plaindre car en face d’eux se trouve desormais une majorite de gens pres a envoyer leurs enfants mourir a condition qu’ils peuvent tuer avec eux. L’ideologie terroriste du Hamas est desormais appliquee lors des elections, c’est l’aneantissement, l’amour de la mort et de la destruction, l’enfermement dans une societe uniforme, extremiste qui ne laissera surement pas la place a ceux qui veulent respirer autrement. C’est dommage mais pas surprenant, les palestiniens nous ont jamais surpris par des decisions pragmatiques qui vont dans le bon sens. Au contraire cela va dans le sens de la politique du refus total, du non, celle d’Arafat a Camp David. La paix, ils ne la veulent pas. Les israeliens vont desormais aller aux urnes et je vois mal comment un partie pourra promouvoir les efforts de paix face desormais aux terroristes du Hamas. Tristes resultats, triste realite.


                                    • fa (---.---.52.72) 26 janvier 2006 20:12

                                      je ne rajouterai pas une couche quand au parti pris de Mr Hertoghe, d’autre le font mieux que moi, par contre une question a tous ceux qui pensent qu’israel fait trop de concessions pour pas grand chose : ne pensez vous pas sincerement que si les dirigeants israeliens décidaient une fois pour toute à appliquer les resolutions de l’onu et rendre la terre qui leur appartient aux palestiniens, ca mettrait fin à cette spirale de violence ou n’est ce pas tout simplement que personne de ce coté la n’a envie de respecter ces fameuses resolutions ? c’est comme pour sharon, il cree la seconde intifada pour des buts de promotion personnelle, il sape les efforts de paix et la première chose qu’on lui donne, c’est le poste de premier sinistre... décidemment, d’un coté comme de l’autre, on a du mal a comprendre le vote de la population.


                                      • Pascal J. (---.---.183.238) 26 janvier 2006 20:26

                                        Israel, de son propre chef, à évacué la bande de Gaza, il y a à peine 6 mois.

                                        La récompense des palestiens : ont l’a devant les yeux !


                                      • Nour (---.---.237.44) 26 janvier 2006 22:23

                                        Israel a quitté Gaza de son propre chef ?!!! racontez ça à d’autres, il a été tout simplement botté hors de Gaza comme il a été botté hors du liban et ça va continuer

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès