• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La désertion fiscale : un sport de riches

La désertion fiscale : un sport de riches

Dans la doxa ultralibérale, ce sont les pauvres qui trichent, qui fraudent les allocations. Sauf que dans la réalité, on constate que la fraude aux prestations sociales (estimées à quelques milliards) n’est qu’une fraction de la désertion fiscale des multinationales, estimée à 60 milliards en France, ou probablement des plus riches, comme le révèle un papier de The Economist.

 

La fraude, accélérateur d’inégalités
 
On ne pas soupçonner The Economist de démagogie anti-élites, mais son papier sur l’étude de trois économistes sur l’ampleur de la désertion fiscale dans les pays scandinaves est accablant. Les économistes ont utilisé les Swiss leaks et les Panama papers pour mesurer précisément le montant de la désertion fiscale par niveau de richesse. En moyenne, les ménages ont payé 3% de taxes de moins qu’ils devraient, et moins de 5% pour 99% de la population. Mais le 1% le plus riche, qui possède en moyenne près de 2 millions de dollars a payé environ 10% de moins qu’ils devraient. Et les 0,01% les plus riches, qui possèdent plus de 40 millions, ont payé plus de 30% qu’ils devraient à la collectivité.
 
Même le très peu progressiste The Economist soutient que « cela signifie que les estimations passées des inégalités de richesse, en général basées sur les données fiscales, ont sous-estimé le problème  », d’autant plus que les ménages des pays scandinaves placent deux fois moins leur richesse en dehors de leur pays. Il conclut également que « la globalisation a profité de manière disproportionnée aux riches en partie en récompensant bien mieux le capital que le travail. Mais la globalisation permet aussi aux plus riches de cacher plus facilement leur richesse  ». Triste constat qui n’appelle pourtant pas la moindre demande d’action spécifique de la part de la bible des élites globalisées.
 

 

Comment ne pas penser à la belle phrase de Tocqueville qui disait que : « préoccupés du seul soin de faire fortunes, les hommes n’aperçoivent plus le lien étroit qui unit la fortune particulière de chacun d’eux à la prospérité de tous  ». Avec la globalisation, non seulement les élites ne perçoivent pas pleinement l’envolée des inégalités qu’une partie n’a même plus honte de tricher.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 22 juillet 10:04

    excellent article qui va attirer tous les larbins de droite.


    • mmbbb 22 juillet 10:10

      @foufouille et bien ils ont raison, la France ne sait pas gerer l argent public et le contribuable est un vache a lait. Comme le disait Amouroux la France a trop de riches mais pas assez de pauvres . Tu peux m insulter c ’est à ta portee 


    • foufouille foufouille 22 juillet 10:50

      @mmbbb
      si il existe trop de riches c’est qu’ils prennent de force l’argent des moins riches.
      non ?
      nous sommes d’accord pour la gestion mais c’est justement par ce sont des riches corrompus comme fillon qui sont à la direction du navire.


    • Habana Habana 26 juillet 13:24

      @foufouille
      De force ???? Je m’en étouffe !!

      Mais qui les remets en place au pouvoir de manière régulière, en faisant « barrage » entre autre ?
      Les mêmes cons qui se plaignent et qui ont bien « veautés » pour eux !
      La boucle est bouclée ! Un con est un con et le temps ne semble visiblement ne rien faire à l’affaire comme disait Brassens.
      Les riches ont raisons et ces gros cons de pauvres n’ont qu’a bien se tenir !

    • bob14 bob14 22 juillet 10:12
      Les fraudeurs sont...
      Les grands patrons..les professions libérales du genre..avocats..chirurgiens..antiquaires..politiciens..etc !

      • mmbbb 22 juillet 10:50

        @bob14 et le plus grand maquereau « l ETAT ».


      • Coriosolite 22 juillet 12:23

        N-iéme article baclé sur la fraude et l’évasion fiscale qui ne nous apprend rien de plus que les précédents.

        Son argument choc : si les riches et les multinationales préfèrent profiter des paradis fiscaux et autres niches fiscales tout à fait légales, les pauvres ne peuvent que frauder les allocations sociales.

        Merci monsieur l’auteur, mais on s’en doutait déjà.


        • gogoRat gogoRat 22 juillet 19:31

          bis répétita :
           
           .La fraude fiscale, par son ampleur et ses caractéristiques (au minimum entre 60 et 80 milliards € par an, selon le Syndicat national unifié des impôts),

          ’D’après le comité d’évaluation du RSA, le coût total de ce dispositif est de l’ordre de 10 milliards d’euros par an’ cf : http://www.financespubliques.fr/glossaire/terme/revenusolidariteactive/

           Et notre inamovible Fonction Publique, a l’abri du chômage, payée pour refuser le RSA aux SDF, a priori ’fraudeurs’, qui devraient selon eux aller vivre de la ’solidarité familiale’ chez leurs parents retraités ...
          estime qu’il est impossible de financer un Revenu Minimal d’Existence !

          -------

           Rappel :
           si la flat taxe peut être concédée par les ’petits’ Français (d’autres disent les ’rien’) c’est non pas en cautionnant cette injustice, mais comme un cadeau magnanimement abandonné par des gens désabusés devant le vice irrémédiable et incompressible et, en tout cas, cela ne peut définitivement pas se concevoir sans une garantie pour tous des moyens d’une existence digne ! Quel anti-raciste saurait argumenter du contraire ?


        • titi 25 juillet 13:13
          @gogoRat
          « La fraude fiscale, par son ampleur et ses caractéristiques (au minimum entre 60 et 80 milliards € par an, selon le Syndicat national unifié des impôts »

          Voici donc encore un nème article et un nème commentaire qui se base sur une unique estimation réalisée par une seule source, un syndicat pas du tout neutre.

          Si demain le Medef sort une étude sur la fraude sociale vous y accorderez la même crédibilité ?




        • Lugsama Lugsama 22 juillet 13:08

          La desertion fiscal ?? Terme plus idéologique que technique. Parle t-on de fraude ou d’évasion ?


          • Claude Simon Claude Simon 22 juillet 14:12

            L’assurance de l’évasion fiscale néolibérale, c’est le mafio-étatisme standard.


            Les paradis fiscaux permettant toute la corruption autour des contrats d’armements, constante mondiale, les paradis fiscaux sont hors d’atteinte. C’est sans doute pour cela que l’on retrouve un Mr Juncker à la tête de l’Europe.

            Bref, l’auteur s’attaque à ceux qui en bénéficient en conséquence plus qu’aux vrais responsables.
            Mais au moins, vous savez pourquoi votre grand-père crèche dans un mouroir-sauna à 30°, ou que l’université la plus proche est tellement délabrée et l’enseignement tellement calamiteux que gagner du temps à rester ignorant est une force, pour expliciter Orwell. Et oui, visiblement, de la Lybie au Yemen en passant par la Syrie, du fait de l’honorable cause d’aider les arabes à s’entretuer (un peu en RDC également, mais ça c’est bien avant).

            • Le421 Le421 22 juillet 17:47

              Bonjour Laurent.
              Bon article, mais cependant, pour des gens comme moi, vous enfoncez des portes ouvertes.
              Vous ne pensez pas qu’un petit retraité comme moi avec quelques dizaines de milliers d’euros d’épargne va envoyer son fric en Suisse !!
              Et Jupiter va se charger de nous grever encore les quelques centaines d’euros que rapportent nos misérables placements pendant que ses potes milliardaires se gobergent et planquent les avoirs, les holdings et les actions à l’étranger... En toute impunité bien sûr !!
              On dira ce qu’on veut, mais Hollande avait déclenché une mini chasse à la fraude, notamment avec la Suisse.
              Avec Macron, retour à la normale...


              • gaston gaston 22 juillet 19:14

                Moi je dirai plutot « un sport de salopards » .....en effet ,tout ces gros fraudeurs sont tellement riches qu’ils n’auront pas assez de 100 vie pour dépenser tout l’argent qu’ils ont amassé bien souvent parce que leur parents étaient très riches et qu’ils ont simplement hérités !
                Alors pourquoi ne pas payer leur du ??? puisque l’impots sur le revenu est l’impot le plus juste !
                ben parce que ces gros fraudeurs sont des ordures tout simplement !
                Et ce sont ces gens qui fraudes soutenue par certain gouvernements qui n’ont jamais rien fait pour les baisers ,exemple avec sarkozy et sa clique de minable tous plus ou moins mis en cause dans des affaires de vol d’argent public ,et qui avait le culot de tout mettre sur le dos de la fraude sociale , alors que la fraude sociale est une goutte d’eau dans l’océan des fraudes !
                Et encore ces enc......osaient accuser les chomeurs et petits rmistes qui fraude aux allocations alors que la fraude sociale est en grande partie du à leur « amis » petits patrons qui fraude aux cotisations sociales en faisant travailler des gens sans les déclarer !
                Sarkozy ce minable était d’ailleurs un adepte de la fraude sociale puisque il a lui même légalisé le travail au noir en défiscalisant les HS , il a aussi engraissé les riches avec l’argent des pauvres avec le bouclier fiscal pour préserver les intérêts des riches en pleine crise ..... crise oui mais pas pour tout le monde puisque tout les riches de France se sont retrouvé plus riches après la crise qu’avant .....et tout les pauvres plus pauvres et surtout plus nombreux , merci sarkozy merci fillon merci la droite ultra libéral pourri et corrompu jusqu’a l’os !
                Chaque année ces salopards volent 80 milliards d’euros !!!
                Avec cet argent la societé pourrait fonctionner normalement !!!
                Hollande à récupéré quelques milliards quand sarkozy les laissaient partir en « optimisation fiscale » , ce dernier devrait être condamné par la justice du peuple et incarcéré pour haute trahison envers le peuple de France ,pour cela et d’autre affaires !!!
                Chaque année les riches sont plus riches et les pauvres plus pauvres et plus nombreux , et cela continuera tant que les gens ne seront pas en masse dans les rues à fouttre le bordel , que ce soit en France ou ailleurs , ils ne vont pas se gêner puisque il n’y a aucune réactions !
                C’est la même chose qui se passe dans toutes les entreprises , les salariés perdent tout leur acquits petit à petit et leur emplois sont précarisés ....puisque il n’y a aucune réactions ( ou si peu ) ils ne vont pas se gêner , le jour ou ce sera le bordel , il lâcheront un peu de lest , ils ont de la marge les exploiteurs de la misère humaine !!! beaucoup de marge , depuis le temps qu’ils serrent les boulons sans aucunes résistance ......y a que quand ces salopards fouttent tout le monde dehors que les gens se réveillent ....ben oui mais il est un peu tard !


                • petit gibus 22 juillet 19:30
                  Quand la pub

                  « Comment payer moins d’impôts ? »

                  Fait recette parmi ceux qui possèdent 2 choux 3 navets
                  Quand elle est encouragée que dis je
                  organisée par nos gouvernants tout à fait légalement .... ?.

                  Faut pas s’étonner que ce sport génère quelques petits smiley
                  dégâts latéraux chiffrés à quelques 80 milliards d’évasions 
                  dénoncées mais surtout pas recherchées

                  Les mots Egalité Fraternité
                  sont devenus des injures dans la bouche de ceux 
                  qui osent encore les prononcer 
                  pour la plus part des Français smiley

                  • Jean Pierre 23 juillet 02:36

                    Il faut préciser une chose sur la fraude des pauvres (RSA, allocation logement, chômage...). Le montant de ce type de fraude est inférieur au montant des droits existants mais non utilisés (manque d’information sur ces droits, dossiers trop complexes, impossibilité de monter le dossier faute d’adresse stable, etc).

                    En bref, les pauvres, en n’utilisant pas tout leurs droits, subventionnent les riches qui outrepassent le droit.

                    • gogoRat gogoRat 23 juillet 09:21

                      @Jean Pierre

                       Pour être une ou un ’rien’ il suffit de ne pas ’avoir réussi’ !
                      Gageons donc qu’une proportion non négligeable de la minorité des Français qui ont veauté pour aider les riches (dont ils croient à tort pouvoir s’attribuer le statut) ne sont que des complices de l’eugénisme anti-’rien’ diligenté contre leurs proches ... et contre eux-mêmes ! Leur honneur pas plus que leur descendance ne survivra à cette perfidie.


                    • Spartacus Spartacus 23 juillet 15:12

                      Bref un texte qui défend l’état comme une prison, contre la liberté individuelle.

                      Un joyeux concept du totalitarisme contre la minorité qui a la liberté de choix de sa vie et c’est exonéré de la notion de pays ou frontières.

                      Contre la liberté de circuler, la liberté d’entreprendre ou on veut et la liberté de chaque état sur terre a établir les impôts comme ils veulent pour leurs résidents ou leurs entreprises....

                      Bref un concept de ceux qui vivent de la gamelle de l’impôt qui ne supportent pas que des concitoyens ne veulent pas se faire tondre pour payer leurs prime soleil, leurs régimes spéciaux et la jalousie de la liberté des autres

                      Les exilés fiscaux sont libres, ils ne sont pas responsables d’avoir choisit la servitude a un petit confort salarié ou fonctionnaire sédentaire à la liberté d’entreprendre dans le risque d’une terre qui n’est pas limité a la frontière Franco-Française....

                      Si l’auteur gagne l’Euromillion, s’il voyage et que l’argent lui ouvre son univers à la terre entière. 
                      Il sera certainement, avec l’ouverture d’esprit que cela propose, le premier a le faire ce qu’il dénonce ici...

                      L’homme évolue son schéma de pensée en fonction de sa situation...

                      • xana 23 juillet 15:38

                        @Spartacus

                        Tiens, t’es là, Patte à Cul ?

                        Si je comprends bien ta position, tricher est un droit quand on est riche.
                        Tu as le droit de penser ça. Mais nous on a aussi le droit de pendre les tricheurs et ceux qui les soutiennent.

                        Patte à Cul, tu sens la corde !


                      • Pere Plexe Pere Plexe 23 juillet 17:19

                        @Spartacus

                        On connaît votre refrain par cœur. Le bonheur serait là où l’état n’est pas. Reste que j’aimerais connaître au moins un example... Là l’état n’existe pas ou bien est trop faible règne inévitablement le chaos les mafias les trafics. Loin de votre éden libertaire qui n’est qu’une chimère pour justifier le refus des plus riches à participer à une collectivité qui a pourtant grandement contribué à leurs réussites.


                      • francois 24 juillet 07:50

                        @Spartacus

                        tiens un assisté qui dans sa jeunesse à bénéficier des largesses de l’état payés par la communauté, qui roule sur des routes publiques payées par la communauté, qui est protégé par des polissons aux frais de la communauté, qui va aux urgences au fraiis de la coimmunauté, qui voient ses soins remboursés par la communauté,

                        Sarko revient il faut nous débarasser de l’assistanat du riche qui nous coute une fortune à nous les non riche..


                      • foufouille foufouille 24 juillet 08:10

                        @francois
                        crassus est surtout un gros mytho qui lit difficilement l’anglais donc il n’a aucune entreprise à l’étranger.


                      • francois 24 juillet 08:52

                        @Spartacus : L’homme évolue son schéma de pensée en fonction de sa situation...

                        Et oui les pauvres devenus riche par la grace et grace au hasard sont les plus farouches anti pauvres comme quoi un cerveau ne s’achète pas.


                      • Spartacus Spartacus 24 juillet 09:13

                        @francois

                        Je ne dois rien à l’état. L’état me doit tout. Mes parent payaient des impôts lors de ma jeunesse.
                        Je n’ai pas a dire merci a des fonctionnaires qui sont a ma charge ou la charge des autres...
                        Il sont payés pour cela.....

                        Qui plus est, un endoctrinement ou en seconde on avait droit a 10 dissertations sur Marx et une mise en ignorance des économistes libéraux ou la niaiserie que l’état est un grand machin ou chacun peut profiter des autres par son intermédiaire.

                        Les routes ont été construites par les romains....
                        Va tu mettre des fleurs sur la tombe de César ? 

                        La sécu et les soins ne sont en aucun cas payés par la communauté mais par des cotisations. 
                        Tu cotises pas t’as droit a rien.
                        La caste des bouffeurs de gamelle de l’état, cotise moins, et bénéficie de plus, c’est le concept du gauchiste qui dénonce ceux qui lui payent ses privilèges sur le travail des autres ?

                        Coûte une fortune ? Quand on est exonéré d’impots, et que le but c’est d’en vivre on ne sort pas une telle ode à l’assistanat par la charge de l’état et on préfère vivre dans l’ignorance de ses couts réels.
                        Me dites vous merci lorsque je fais a votre place le rôle de percepteur fiscal ou social parce que l’état n’ose pas le faire directement parce qu’en payant vous vous poseriez la question « ou va l’argent ?

                        Bref le racisme ordinaire contre la minorité dite des »riches" ou baigne la majorité de nos concitoyens et qui en servitude se doivent exprimer ce point de vue pour avoir une reconnaissance sociale ou l’entre soi est primordial contre l’ouverture au monde.

                      • foufouille foufouille 24 juillet 09:47

                        @Spartacus
                        « Tu cotises pas t’as droit a rien. »
                        c’est faux si tu n’as pas assez d’argent, tu auras des aides. si tu es riche c’est ton choix de ne pas cotiser.


                      • rocla+ rocla+ 23 juillet 16:19

                        C ’est tout à fait exact  un loquedu  qui gagne à l’ Euromillion , sera certainement, le premier à faire ce qu’ il dénonce ici . 




                        • foufouille foufouille 23 juillet 17:35

                          @rocla+
                          c’est ton opinion de cas social du RSI. au contraire la plupart des gagnants reste en france et sont aidés par la française des jeux à placer cet argent.


                        • rocla+ rocla+ 23 juillet 16:19

                          Allez y les loquedus , l’ insulte est ouverte ... smiley


                          • Pere Plexe Pere Plexe 23 juillet 17:27

                            @rocla+ ...Rocla !


                          • xana 23 juillet 18:53

                            Ben je crois que Rocla+ a raison.

                            Celui qui gagne à l’Euromillion devient de ce simple fait un RICHE. Et comme tous les riches, il va essayer de tout planquer pour ne pas partager.
                            Si c’est un loquedu (comme le suggère Rocla+) il ne saura pas s’y prendre et se fera tout piquer. Pour être riche et le rester, il faut des années de pratique, et ce n’est pas donné aux pauvres bien sûr...

                            Après cela, il y a toujours des exceptions. Des pauvres qui sont débrouillards, des riches qui ne sont pas égoïstes... du moins je suppose que ca existe !


                            • xana 23 juillet 19:44

                              @xana

                              Ce ne sont pas les riches qui sont égoïstes ni les pauvres qui sont bons (comme le croyaient les Rouges). C’est le fait d’être riche qui rend égoïste. Quand on n’a rien on peut se permettre de penser aux autres, quand on a du fric on est presque obligé de chercher à le garder pour soi.

                              Une société qui limiterait le droit de propriété à « ce qu’il faut pour vivre, pas plus » ferait faire un énorme progrès à l’humanité. Mais les riches n’en veulent pas, et les pauvres non plus !


                            • Spartacus Spartacus 24 juillet 09:25

                              @xana
                              La c’est un procès d’intention.....Et une grande ignorance de la richesse.

                              Creer des emplois avec son argent c’est être bien plus social que d’avoir choisi une vie avec un petit confort salarié ou statutaire. 
                              L’investissement de la richesse est source d’emploi et de création de richesse pour beaucoup.
                              Bill Gates a vacciné plus sur terre avec sa fondation plus que n’import quel état sur terre.

                              On dépense bien mieux son argent qu’un autre le ferait pour soi. Et surtout l’état.
                              Mais ceux qui dépendent de l’état, n’aiment pas savoir cette réalité....
                              Entretenir que les riches serait des égoïstes leur permet de faire perdurer le pouvoir de coercition.


                            • Pere Plexe Pere Plexe 25 juillet 21:27

                              @Spartacus
                              ...ignorance que vous portez à ses sommets.

                              Richesse et emploi on bien peu à voir. D’ailleurs il suffit de voir comment progresse la fortune des plus riches et comment évolue le chômage.
                              Au plan national ou international.
                              Et meme le mythe savamment entretenu du « créateur d’emploi » qui systématiquement oublie les emplois qu’il détruit par ailleurs et à revoir .
                              Il y a des gens habiles à gagner de l’argent , parfois par leur talent, souvent par connivence avec les pouvoirs financiers et politiques, qui sont des acteurs importants mais pas des créateurs d’emplois à eux seuls.


                            • rocla+ rocla+ 23 juillet 20:32

                              Xana  est en train de vous expliquer  que c’ est ni riche ni pauvre qui rend 

                              con . 


                              C ’est la connerie qui rend con ....




                              • xana 23 juillet 21:57

                                @rocla+

                                C’est vrai,
                                mais il y en a aussi comme toi, on dirait qu’ils sont tombés dedans quand ils étaient petits...
                                Bon, je sais que tu as de l’humour
                                Salut


                              • francois 24 juillet 07:39

                                Le lucre soit l’amour de l’argent pour l’argent est devenu une valeur.

                                L’écoulement de la richesse du haut vers les bas, une imposture

                                L’adage « the winner takes all » avec la finance reine

                                Seulement les riches, ils win parce que les pauvres payent mais quand ils ne paierront plus, l’esclavage sera-t-il remis en vigueur ?


                                • ZenZoe ZenZoe 24 juillet 14:59

                                  C’est quoi la fraude des pauvres ? C’est typiquement avoir même pas 500 euros de RSA par mois et bosser un peu au noir parce qu’avec 500 euros n’est-ce pas, on n’y arrive pas et tout le monde le sait.
                                  Et pourquoi ce serait ce pauvre fraudeur qui serait plus condamnable alors que son employeur l’embauche au noir et a parfaitement les moyens de le déclarer ?


                                  • xana 24 juillet 21:25

                                    @ZenZoe

                                    Ecoute ce que t’explique Patte à Cul :

                                    La faute des pauvres c’est d’être pauvres, et d’encombrer les riches.
                                    Les riches ne font que du bien sur Terre. Ils créent de l’emploi par pure bonté et certainement pas pour exploiter les pauvres.
                                    Les riches sont bons, mais un peu cons : Ils devraient garder leur fric et ne pas créer d’emploi pour ces salauds de pauvres qui en plus sont ingrats. Un pauvre ne sait pas dire merci avec l’humilité nécessaire. Et en plus ils osent réclamer.
                                    Mais quand on est riche on est bon, et trop bon = trop con.

                                    Les pauvres ne servent à rien. Ils ne produisent rien. Ils puent (et pas seulement des pieds).
                                    Les pauvres n’auraient pas l’idée de créer des entreprises. Ils sont trop fainéants pour ça.
                                    Les pauvres ne gagnent pas leur vie en travaillant, mais en quémandant des aides publiques, que ces ordures du Gouvernement leur accordent alors qu’ils devraient les laisser crever de faim.
                                    Le seul problème c’est qu’il faut des pauvres pour que les riches se sentent riches, et donc ce n’est pas un bon plan de les éliminer tous.


                                  • bonalors 24 juillet 23:17

                                    pour devenir riche il faut faire travailler les peine culs a sa place ; l équation est simple
                                    Pour ca il faut soit heriter, etre mafieux, génial ou avoir le cul borde de nouilles, les 4 a la fois etant le poker gagnant
                                    Je ne desespere pas de devenir riche car je suis totalement genial

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès