Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La dimension d’Obama

La dimension d’Obama

 Campé à la tribune de l’ ONU, empreint de solennité, affichant l’autoritarisme que lui confère son rang de président de la première puissance mondiale, Barack OBAMA, appelle les hommes de pouvoir à la raison pour que se conjuguent les bonnes volontés au service de la paix au moyen orient.
 
C’est la première fois que j’entends un discours autrement que convenu sur ce douloureux problème. On est enfin sorti de l’incantation stérile dictée par certains lobbys. L’Europe doit maintenant apporter sa pierre à cet édifice de paix dont OBAMA à jeter les fondations.
 
Il y a dans la détermination d’OBAMA quelque chose d’héroïque. On ne peut vouloir cicatriser cette plaie béante qui défigure le moyen orient sans avoir au préalable pris conscience d’exposer son intégrité physique aux égarements meurtriers et aveugles de quelques illuminés, ou pire encore. Il suffit connaître les rudiments de l’histoire des Etats Unis pour comprendre à quoi s’expose un Président qui ose défier certains intérêts.
 
La position de l’occident a trop longtemps été partiale. OBAMA à la dimension pour stabiliser cette région du monde. Dimension due à son incroyable ascension politique, mais aussi à son humanité à laquelle il est particulièrement attaché.
 
Il est certain qu’un tel sujet peut exacerber les passions. Je précise que je ne m’autorise ici à aucun autre regard que celui d’un citoyen de la terre qui aspire que chaque homme ait droit à la liberté et à la paix, sans autre considération géopolitique. 
 
Chriistian

Moyenne des avis sur cet article :  1.47/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • SEPH 25 septembre 2010 10:09

    Ce président est l’homme des banquiers et de la bourse de New-York , il a tété formé par eux.

    Il est aussi dangereux et nocif que W. Bush en politique étrangère. C’est un sioniste, d’ailleurs cette secte a largement financé sa campagne. La seule différence ,il est plus intelligent que son prédécesseur, donc plus retord . Mais il a pris soin de conserver une partie des conseillés et de l’administration de W. Bush pour mieux poursuivre la politique expansionniste des USA !!!!!!

    N’a t-il pas commencé son mandat par un coup d’état au Honduras ( le 28 juin 2009 :, des militaires ont arrêté à l’aube le président Manuel Zelaya, qui était sur le point d’organiser ce dimanche une consultation populaire) I veut regagner le terrain perdu en Amérique Latine, il finance des groupes terroristes pour renverser les régimes élus démocratiquement ( Venezuela, Bolivie,....) qui déplaisent aux USA. En revanche il a laissé les Haïtiens dans la merde, sa seule action a été de préserver les intérêts américains dans cette ile.

     Sa réforme de la santé est une demi mesure qui résous rien pour les plus pauvres, car il a plié devant les transnationales de la santé et des assurances. Il a donné des milliards aux grandes banques en laissant faire faillite aux plus petites (118 petites banques ont fait faillite en 2009), il ne veut pas entendre parler de réglementation dans ce domaine comme lui demande les banquiers. La pauvreté augmente aux USA, sa politique au service des nantis est la principale cause.


    Obama, Bush même combat.


    • Elisa 25 septembre 2010 18:06

      Sans oublier ce calamiteux Prix Nobel de la Paix qui lui a été octroyé au mépris des principes les plus élémentaires.


    • ZEN ZEN 25 septembre 2010 10:26

      Article sans analyse et confondant de naïveté


      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 septembre 2010 11:56

        Non, OBAMA n’ a pas la dimension que vous lui prêtez !

        Il aurait dû commencer par s’occuper des 50 millions de pauvres en pleine Amérique, car avant tout il était « élu » par le peuple américain et pour le peuple américain.

        Ce n’est qu’après cela qu’il pourra verser dans l’humanisme et aider son prochain ...

        Cela humainement parlant...Politiquement c’est une autre affaire !

        Mohammed MADJOUR. 


        • tinga 25 septembre 2010 15:05

          Obamel ne méritera vraiment son prix Nobal quand il aura rayé de la carte l’Iran qui menace la planète entière, quand il aura soumis tous les terroristes potentiels à la torture, et détruit al quaeda.


          • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 25 septembre 2010 15:10

            Un prix nobel en détruisant un pays ? o_O


          • friedrich 26 septembre 2010 01:31

            Dur à cerner ce tinga... Un jour il dénonce (plutôt bien) les manips et les actions de l’ élite US, puis le lendemain il tient un discours de boutonneux intoxiqué par la propagande des neo-cons. Dédoublement de personnalité ?


          • tinga 26 septembre 2010 02:09

            Je pensais l’ironie être un trait (certes, assez désagréable) de l’esprit français, mais il se pourrait qu’il se perde un peu, je pensais que le obamel nobal était suffisant, de plus je fais parti de l’AQB (al quaeda bretagne). 


          • friedrich 26 septembre 2010 10:09

            mea culpa, sorry !


          • hankuler 25 septembre 2010 15:16

            ouahhhh !!!
            ’ta trop regarder ncis mon pote
            bien joli ces discours mielleux quand il n’ y a rien au bout
            ce n’est qu’un vendu a la secte sioniste

            dépense pour leur guerre en 2009
             661 milliard de dollars
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Budget_de_la_D%C3%A9fense#D.C3.A9penses_de_d.C3.A9fense_en_2009

            cout envisager pour régler la faim dans le monde
            350 milliard de dollars
            http://www.lepoint.fr/monde/la-faim-coute-350-milliards-d-euros-par-an-aux-pays-pauvres-selon-une-ong-14-09-2010-1236000_24.php

            dépense pour enlever la famine dans le monde
            http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/09/14/en-2010-la-faim-a-un-peu-recule-dans-le-monde_1410924_3244.html
            en 2008 Lors de ce G8, les chefs des États et des gouvernements s’étaient engagés à réunir 22 milliards de dollars (16,8 milliards d’euros) en trois ans afin de lutter contre l’insécurité alimentaire. A cette époque, tous soulignaient l’importance d’augmenter la part des investissements agricoles dans l’aide publique au développement, tombée de 17 % en 1980 à 3,8 % en 2006, avant de remonter autour de 5 %.
            Or la concrétisation de ces engagements tarde. Les seules prémices de réalisation à ce jour sont dans l’annonce, le 22 avril, d’un « programme global pour la sécurité alimentaire » doté d’un montant de 900 millions de dollars, financé par les États-Unis, le Canada et la Corée du Sud, auxquels s’est jointe la fondation Bill et Melinda Gates. Cette annonce s’est traduite, le 23 juin, par le déblocage d’une première enveloppe de 224 millions de dollars en faveur de cinq premiers destinataires (Bangladesh, Haïti, Rwanda, Sierra Leone, Togo).

            voila si Obama voulais vraiment la paix hein ???
            argument simple direct et en met plein la face aux élites dégénérés et aux moutons décérébrés.
            ils VEULENT la guerre ces psychopathes ca ne fais aucun doute.



            • Cangivas 25 septembre 2010 18:12

              En parlant de défigurer... les Etats-Unis n’ont toujours pas signé la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel.

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_sur_l%27interdiction_des_mines_antipersonnel

              Vous êtes bien gentils avec Obama, le modèle du progressisme, ancien (et futur ?) Prix Nobel de la Paix sauf qu’il y a beaucoup de beaux discours... mais peu d’actes.


              • emile wolf 25 septembre 2010 19:06

                Tout le monde un jour ou l’autre devient citoyen de la Terre.

                A moins bien sûr d’être incinéré, foutu à l’eau ou les deux à la fois. 

                La louange ce n’est pas ma tasse de thé comme dirait Mrs Pallin dont les problèmes ignorent la douleur.

                M.Obama est un excellent tribun c’est vrai. Ciceron l’était aussi !

                La différence est que Marcus Tullius, augure drapé de toge, s’opposait à César pas à Nathanyaou, Berlusconi ou Chavez. Il n’était pas chef d’Etat.

                Barack Hussein a le bras plus long, laisse toujours pendre un poil d’arrogance qui pollue son veston et habite une Maison Blanche.

                 


                • Bleu Montréal 26 septembre 2010 00:05

                  Christian, quel manque de lucidité ! Dans quel monde vivez-vous ?

                  OBAMA, instigateur du coup d’état au Honduras, s’embourbe en Afghanistan, continue à financer l’opposition putschiste et fasciste vénézuélienne, n’a pas tenu ses promesses électorales sur Guantanamo, continue l’embargo criminel contre Cuba, protège des terroristes comme Posada Cariles dans son territoire (a tué 73 athlètes cubains en faisant exploser un avion dans les années 70), etc. etc. ...


                  • friedrich 26 septembre 2010 00:57

                    Consternant de naiveté... Si tout le monde est comme vous à Désirs d’ avenir, on l’ a peut-être échappé belle d’ avoir eu Sarko à la place de Ségo. 


                    Des Désirs de cours intensifs de rattrapage seraient plus appropriés. Wake up man !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès