Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La face cachée du DAESH

La face cachée du DAESH

 Plus le temps passe et moins on comprend les secrets qui entourent l'existence de cette organisation terroriste. Si on connaît à peu près tout sur ses buts, on ignore encore presque tout de sa logistique, de ses moyens financiers et notamment de ses pourvoyeurs de fonds, et fournisseurs d'armes et plus particulièrement de ses armes lourdes( camions et chars de combat). 

 Le DAESH est aujourd'hui présent dans tous les continents. Ses cellules sont implantées dans la plupart des pays européens, arabes et africains. Nombreux de ces Etats constituent même des bases arrière de l'organisation ( Irak, Syrie, Libye, Nigéria). Sans exagérer on peut affirmer que le DAESH est actuellement en mesure de frapper partout de part le monde. Les derniers attentats commis à Paris, en Egypte, au Pakistan, an Afghanistan, au Mali, au Nigéria et au Burkina Faso donnent une idée de l'étendue de son champs d'action et de l'importance de ses moyens. Il ne s'agit donc pas d'un groupement à l'action géographiquement localisée mais d'une véritable organisation institutionnalisée, structurée et hiérarchisée, qui possède des équipements militaires importants, des organes de propagande et de formation très sophistiqués. 

 Tous les moyens mis en œuvre par les grandes puissances et les pays arabes n'ont pas suffi à anéantir cette organisation dont la création remonte à peine à 2006. Son action destructive continue de se déployer aujourd'hui sans répit. Quand ce n'est pas en Europe, c'est au Proche et Moyen Orient ou en Afrique. Des agents professionnels parcourent le monde pour le recrutement et la formation de nouveaux djihadistes et futurs terroristes. 

 Les grandes puissances malgré tous les moyens mis en œuvre ne possèdent encore que des informations rudimentaires sur les cellules de l'Etat islamique, sur ses moyens financiers et logistiques, sur ses agents de recrutement et bien entendu sur les futurs exécutants des actes terroristes. Il est toutefois certain que tous les milliards dépensés pour le fonctionnement de l'Etat islamique ne peuvent provenir que des pays du Golfe. S'agit-il d'une opposition aux régimes de ces pays. On ne peut pas l'affirmer. 

 Les riches commerçants et gros propriétaires de ces pays dégagent chaque année des sommes colossales au titre de la zakat, un impôt dont tout musulman doit s'acquitter annuellement en fonction des biens qu'il possède. Pour les richards saoudiens la zakat représente parfois plusieurs milliards qu'ils sont tenus de donner "normalement" aux personnes démunies. Il y a lieu de se demander cependant si ces grosses sommes d'argent ne sont pas versées aux caisses de l'Etat islamique soit par conviction, soit sous la menace. Les gros commerçants et industriels arabes ne désireraient en aucun cas s'attirer la foudre de ces djihadistes criminels. A noter également que chaque fois que l'armée islamique investit une localité, ses hommes dépouillent les habitants et s'emparent de leurs biens 

 Les fournisseurs d'armes ne manquent pas, quant à eux, chaque fois qu'il y a un conflit quelque part. Les occidentaux sont d'ailleurs parmi les premiers à en profiter. 

 Ce n'est là bien entendu, qu'une simple hypothèse...Et je voudrais bien que quelqu'un, plus avisé, me fasse part d'une autre plus crédible. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.92/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • petit gibus 22 janvier 18:46
    Autre naïve hypothèse...
    Daesh ne serait-il pas plus qu’un accessoire
    mais un nécessaire composant pour un retour sur investissement
    de notre système de fonctionnement ?


    • leypanou 22 janvier 19:54

      Article de peu d’intérêt qui commence par une affirmation bizarre :

      Si on connaît à peu près tout sur ses buts, on ignore encore presque tout de sa logistique, de ses moyens financiers et notamment de ses pourvoyeurs de fonds, et fournisseurs d’armes et plus particulièrement de ses armes lourdes( camions et chars de combat). :
      en 2016, vous osez affirmer çà ?

      L’auteur doit vivre dans une caverne sans rien, ou encore ne regarde/lit/écoute que les MSM aux ordres.


      • agent ananas agent ananas 22 janvier 20:20

        Vous êtes naïf Mohammed.
        Je doute que la zakat soit suffisante pour doter ces djihadistes avec un impressionnant arsenal moderne et sophistiqué...
        Regardez plutôt du côté de ceux qui répètent leur mantra « Assad doit partir » ...
         


        • fred.foyn Le p’tit Charles 23 janvier 07:24

          Vous êtes bien le seul à ignoré d’ou vient l’argent de ces gens.. ?


          • gorio 23 janvier 08:46

            @Le p’tit Charles
            Affirmation gratuite suivi d’un point d’interrogation.

            Doit-on comprendre que vous ne savez pas de quoi vous parler ?

          • eau-du-robinet eau-du-robinet 23 janvier 08:49

            Bonjour Mohammed,

            « Si on connaît à peu près tout sur ses buts, on ignore encore presque tout de sa logistique, de ses moyens financiers et notamment de ses pourvoyeurs de fonds, et fournisseurs d’armes et plus particulièrement de ses armes lourdes( camions et chars de combat). »
            — fin de citation —
            .
            Les commanditaires, de ceux qui ont créée les divers groupes terroristes se montrent assez discret. Ce sont les pays de l’OTAN qui ont crée et instrumentalisé le terrorisme.
            .
            Pour Abd Allah Yahya Darolles, vice-président de l’Institut des hautes études islamiques, « ce que les médias et certaines personnalités appellent islam radical n’est tout simplement ... pas l’islam » mais « une instrumentalisation de la religion à des fins idéologiques, que leurs visées soient politiques, nationalistes ou encore économiques ».
            .
            C’est avec l’effondrement de l’ancien URSS que les néo-conservateur ont vue le jour et qu’ils ont créée un nouveau ennemie à combattre pour mettre entre autres la main sur des ressources terrestres et pour vassaliser les pays du monde, en particulier la zone du proche et moyen orient, on parle du projet de la ré-modélisation du proche et moyen orient, voire de la balkanisation du proche et moyen orient, voire de «  l’arc en crise », trois termes utilisé pour décrire un et le même projet un projet des néoconservateurs et des sionistes !
            .
            Presque tous les experts, les dirigeants politiques et les médias qui dénigrent la Russie travaillent pour ou sont proches de l’Otan et des think tanks néoconservateurs américains. En matière de pluralité de l’information, il y a mieux.
            .
            Lisez Zbigniew Brzeziński [ “Le Grand Échiquier”, 1997.]
            Il se vante, notamment, d’avoir fait tomber l’Union Soviétique grâce aux légions islamistes d’Al-Qaïda en Afghanistan financé par les États-Unis dans les années 80.
            .
            L’Occident, en tête de liste États-Unis et Israël, a inventé le terrorisme islamique globalisé et l’instrumentalise en fonction de ses objectifs géostratégiques.
            https://www.youtube.com/watch?v=Bknv1I9XsKo
            .
            Il est, pour donner un exemple, dans l’intérêt d’Israël, d’affaiblir les états du proche et moyen orient qui présentent un danger pour ce pays, en ethnies religieuses, les quelles ne présentent plus danger pour les intérêts financiers et géo-stratégiques américano-sionistes.
            .
            Vous n’est pas posé la question : Pourquoi Daesh n’a jamais attaque à Israël dans le passé ?
            .
            Réponse dans l’article suivant :
            Comment le pétrole de l’État islamique arrive en Israël
            http://arretsurinfo.ch/comment-le-petrole-de-letat-islamique-arrive-en-israel/
            .
            L’Occident a inventé et instrumentalisé le ‘choc des civilisations’ qui est sensé mettre en opposition l’Occident avec le monde musulman depuis la chute du mur de Berlin et la disparition de l’ennemi communiste. Ce choc des civilisations n’est en fait qu’une justification idéologique commode pour masquer la guerre menée par les élites oligarchiques occidentales (et leurs alliés wahhabites) contre tous les peuples de la terre, les valeurs démocratiques et la paix.
            .
            L’incursion des brigades du groupe État islamique (EI) en Irak ayant débuté en juin 2014 faisait partie d’une opération militaire et du renseignement, soigneusement planifiée et soutenue secrètement par les États-Unis, l’OTAN et Israël.
            http://reseauinternational.net/vingt-six-verites-groupe-etat-islamique-ei-quobama-veut-cacher/
            .
            Le mandat de lutte contre le terrorisme est fictif. Les États-Unis sont le « commanditaire numéro un du terrorisme d’État ».
            .
            L’État islamique est protégé par les États-Unis et leurs alliés. S’ils avaient voulu éliminer les brigades de l’État islamique, ils auraient pu bombarder intensément leurs convois de camionnettes Toyota lorsqu’ils ont traversé le désert entre la Syrie et l’Irak en juin.
            .
            LES ORIGINES HISTORIQUES D’AL-QAÏDA
            .
            1. Les États-Unis appuient Al-Qaïda et ses organisations affiliées depuis presque un demi-siècle, depuis le début de la guerre soviéto-afghane.
            .
            2. Des camps d’entraînement de la CIA ont été mis en place au Pakistan. Entre 1982 et 1992, la CIA a recruté quelques 35 000 djihadistes venus de 43 pays musulmans pour faire le djihad en Afghanistan.
            .
            « Payées par des fonds de la CIA, des annonces publicitaires incitant à se joindre au djihad ont été placées dans les journaux et bulletins d’information à travers le monde. »
            .
            3. Washington appuie le réseau terroriste islamique depuis l’administration Reagan.
            .
            Ronald Reagan a appelé les terroristes des « combattants de la liberté ». Les États-Unis ont fourni des armes aux brigades islamiques. C’était pour « une bonne cause » : la lutte contre l’Union soviétique et un changement de régime ayant mené à la disparition d’un gouvernement laïc en Afghanistan.
            .
            4. Des manuels djihadistes ont été publiés par l’Université du Nebraska. « Les États-Unis ont dépensé des millions de dollars pour fournir aux écoliers afghans des manuels remplis d’images violentes et d’enseignements islamiques militants. »

            5. Oussama ben Laden, « le démon » (Bogeyman) des États-Unis et fondateur d’Al-Qaïda a été recruté par la CIA en 1979, dès le début du djihad contre l’Afghanistan, appuyé par les États-Unis. Il avait 22 ans et a été formé dans un camp d’entraînement de guérilla soutenu par la CIA.
            .
            L’ÉTAT ISLAMIQUE

            6. Le groupe État islamique (EI) était à l’origine une entité liée à Al-Qaïda et créée par le renseignement étasunien avec le soutien du MI6 britannique, du Mossad israélien, de l’Inter-Services Intelligence (ISI) pakistanais et du General Intelligence Presidency (GIP) saoudien, Ri’āsat Al-Istikhbarat Al-’Āmah (رئاسة الاستخبارات العامة).
            .
            7. Les brigades de l’EI ont participé à l’insurrection en Syrie contre le gouvernement de Bachar Al-Assad, insurrection appuyée par les États-Unis et l’OTAN.
            .
            8. L’OTAN et le Haut commandement turc étaient responsables du recrutement de mercenaires pour l’EI et Al-Nosra dès le début de l’insurrection syrienne en mars 2011. Selon des sources du renseignement israélien, cette initiative consistait en « une campagne visant à enrôler des milliers de volontaires musulmans dans les pays du Moyen-Orient et le monde musulman pour combattre aux côtés des rebelles syriens. L’armée turque logerait ces volontaires, les formerait et assurerait leur passage en Syrie. (DEBKAfile, NATO to give rebels anti-tank weapons, 14 août 2011.).
            .
            9. Il y a des forces spéciales occidentales et des services de renseignement occidentaux dans les rangs de l’EI. Des forces spéciales britanniques et le MI6 ont participé à la formation de rebelles djihadistes en Syrie.

            10. Des experts militaires occidentaux travaillant à contrat pour le Pentagone ont formé les terroristes pour utiliser des armes chimiques.

            « Les États-Unis et certains de leurs alliés européens utilisent des entrepreneurs liés à la Défense pour montrer aux rebelles syriens comment sécuriser les stocks d’armes chimiques en Syrie, ont déclaré dimanche à CNN un haut responsable étasunien et plusieurs diplomates de haut rang. » (CNN Report 9 décembre, 2012)
            http://security.blogs.cnn.com/2012/12/09/sources-defense-contractors-training-syrian-rebels-in-chemical-weapons/?hpt=hp_t3
            .
            11. La pratique de la décapitation de l’EI fait partie des programmes d’entraînement des terroristes appuyés par les États-Unis et mis en œuvre en Arabie Saoudite et au Qatar.
            .
            12. Un grand nombre de mercenaires de l’EI, recrutés par l’allié des États-Unis, sont des criminels condamnés qui ont été libérés des prisons saoudiennes à condition qu’ils se joignent à l’EI. Des condamnés à mort saoudiens ont été recrutés pour rejoindre les brigades terroristes.
            http://www.globalresearch.ca/saudi-arabia-death-row-inmates-sent-to-fight-assad-in-syria/5349416
            .
            13. Israël a soutenu les brigades de l’EI et d’Al-Nosra sur le plateau du Golan.

            Des djihadistes ont rencontré des officiers israéliens de Tsahal ainsi que le premier ministre Nétanyahou. Les haut gradés de Tsahal reconnaissent tacitement que « des éléments du jihad mondial en Syrie » EI et Al-Nosra] sont soutenus par Israël. Voir l’image ci-dessous :
            .
            « Le premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou et le ministre de la Défense Moshe Yaalon, aux côtés d’un mercenaire blessé, à l’hôpital militaire de campagne israélien sur le plateau du Golan occupé à la frontière de la Syrie, le 18 février 2014. »
            suite et source :: http://reseauinternational.net/vingt-six-verites-groupe-etat-islamique-ei-quobama-veut-cacher/


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 23 janvier 08:54

              L’agression de la Libye ne 2011 par la France
              .
              Le 2 avril 2011, Sydney Blumenthal (« Sid  ») (sioniste qui à une forte influence sur la politique étrangère des États-Unis), ancien collaborateur de Bill Clinton à la Maison Blanche, ami de longue date et confident d’Hillary Clinton, adresse à la secrétaire d’Etat (qui le fait suivre à son entourage) un mémorandum « confidentiel » contenant une évaluation des motivations de Nicolas Sarkozy dans son soutien aux rebelles libyens, agression de la France par ses bombardiers d’un pays souverain ....
              .
              On n’y parle pas d’humanitaire ou de populations en danger, mais d’intérêts stratégiques, économiques, politiques et, surtout, d’un trésor en or franc et massif.
              http://rue89.nouvelobs.com/2016/01/09/sarkozy-bhl-clinton-lor-kadhafi-262764
              .
              .


            • roman_garev 23 janvier 09:12

              Côté Daesh, on peut déjà dormir sur ses deux oreilles. Le Ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian vient d’annoncer sur France24



              que la coalition étasunienne a tué depuis 2014 déjà 22 000 djihadistes de l’EI.

              Ah bon ?! Quelle aubaine !
              On se croît plutôt en 1945, quand la France « vainqueuse » s’apprêtait à s’approprier de sa part de la victoire russe. 

                • JBL1960 JBL1960 23 janvier 11:39

                  Depuis, un moment, on a de sérieuses preuves de tous ce bordel, de sa naissance à aujourdh’ui :
                  https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/16/non-toujours-pas-en-mon-nom/


                    • eugene eugene 23 janvier 13:59

                      La France est actuellement le meilleur soutien, encore davantage que les states, du régime des saoud ; l’Arabie saoudite finançant comme chacun sait Daesh, qui soutient les wahhabites. Tout se tient pas la barbichette. 

                      Mais pourtant nous dit, walls l’état d’urgence sera maintenu tant que Daesh ne sera pas vaincu. 
                      Il y a quelque chose de totalement fou la dedans. 
                      On fournit des armes à un pays alimentant des psychopathes qu’on combat. C’est le mouvement perpétuel assuré, la valse des bombes et des dollars et des gardes à vous et des refus de penser...
                      Pas étonnant que Dassaut est reconnu Le Drian, meilleur ministre de la défense de ses intérets qu’il n’ai connu. Et pourtant il en a connus.....

                      • Hijack Hijack 23 janvier 14:17

                        Heu .... Du Daesh ???

                        Daesh, ok, mais du Daesh ... faut pas exagérer.


                        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani stux 23 janvier 15:39

                          Le bloc états-unien et ses alliés ont publiquement menacés Al-Qaida de représailles financières.

                          DAESH n’a jamais été menacé de représailles financières ! Cherchez l’erreur.....

                          Tant que l’Arabie Saoudite, Israël et les autres(Qatar, OTAN....etc.) soutiendront DAESH, les attentas continueront et les idiots(Veaux) de français se feront (mortellement) enfumer comme des jambons.
                           
                          En France le troisième escroc est en marche, pour 5 ans. (Juppé le sioniste.... )   


                          • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 23 janvier 16:43

                            Comme beaucoup de lecteurs ci-dessus, cet article me semble assez naïf. Tout le monde sait que les islamistes sont une secte aux mains de la CIA , du MI6 et d’autres. Ce sont ces services secrets qui dictent aux fous d’allah qui frapper, quand, et comment. Quant aux financements, cette histoire de zakat me laisse pantois, car personne, dans les pays du Golfe, ne se cache pour envoyer ses millions de dollars aux mercenaires islamistes. Sans parler des trafics de drogue, de pétrole, d’antiquités, d’esclaves (eh oui, même la Turquie, membre de l’OTAN, et qui va recevoir 3 milliards de l’UE) achète ces esclaves (chrétiennes naturellement).

                            Ceci étant, voici des articles proposés à AgoraVox et qui n’ont pas l’air d’être « convenables »

                            1) Pourquoi les Iraniens ont-ils capturé deux bateaux US ?


                            http://numidia-liberum.blogspot.com/2016/01/pourquoi-les-iraniens-ont-ils-capture.html

                            2) SYRIE. La Turquie abat deux hélicoptères américains et tue leurs 12 soldats


                            • roman_garev 23 janvier 20:35

                              @Hannibal GENSERIC


                              "...qui n’ont pas l’air d’être « convenables »...

                              ...étant des bobards de Sorcha Faal et de What Does It Mean.

                              Tels racontars ne sont point dans le style de l’AgoraVox, pas encore cpmpris cela ?



                            • fred.foyn Le p’tit Charles 25 janvier 07:27
                              La face cachée du DAESH.. ?..Lisez le coran et plongez dans l’islam (vous savez le modéré..) la réponse est là... !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès