Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La foudre sur Gaza

La foudre sur Gaza

L’Union européenne ne prend pas une position ferme sur la question de la paix.

JPEG - 82 ko
Drapeau palestinien
http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.algerie1.com/wp-content/uploads/2011/07/Drapeau-palestinien-Cisjordanie.jpg&imgrefurl=http://www.algerie1.com/zoom/appel-pour-la-reconnaissance-de-l%25E2%2580%2599etat-palestinien/&h=518&w=809&sz=83&tbnid=s0ORoZj1SEvzXM :&tbnh=90&tbnw=141&prev=/search%3Fq%3Ddrapeau%2Bpalestinien%26tbm%3Disch%26tbo%3Du&zoom=1&q=drapeau+palestinien&usg=__H6Kg5ZozN7HxcEstHg_ghBlDDLM=&docid=qDCFgTv0_dnqnM&hl=fr&sa=X&ei=cI6rUO3iEc2BhQfuzIDYDA&ved=0CDAQ9QEwAw&dur=78

La France en particulier, 
estime que Palestiniens et Israéliens partagent 
la responsabilité de ce qui se passe.

Avant que l’opération sur Gaza ne démarre, le gouvernement israélien avait développé l’idée de se débarrasser de Mahmoud Abbas et de l’Autorité palestinienne. Le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, l’a dit ouvertement.

Cette nouvelle guerre est peut-être menée pour pousser Abbas dans un certain isolement politique, à l'écart des combats qui se déroulent dans l’arène.

Ce serait la véritable raison de l’attaque en cours : même si le but réel était d’amener une sorte de calme dans le sud d’Israël, il faut se souvenir qu’il y a eu des opérations similaires dans le passé. Il y a quatre ans, l’opération «  Plomb durci  » était censée régler la question. En réalité, cela a apporté beaucoup de souffrances à Gaza, 1 400 personnes ont été tuées, des centaines de maisons ont été détruites. Et, au bout du compte, rien n’a vraiment changé.

Le problème de sécurité reste entier. Il faut une fois pour toutes comprendre que la voie militaire ne résoudra pas le problème de sécurité des citoyens israéliens.

Il faut considérer plus largement la question palestinienne. Il ne s’agit pas seulement d’un problème entre le Hamas et Israël dans l’escalade actuelle. C’est un problème plus important et plus large. La question principale n’est pas de savoir qui tire sur Gaza ou sur le sud d’Israël.

La véritable question reste celle de l’occupation, l'annexion de Jérusalem-est, de la Cisjordanie et du plateau du Golan, la colonisation des territoires occupés, le non respect de la résolution 242 de l'ONU relative au retour aux frontières de 1967, le fait que les Palestiniens n’ont toujours pas le droit à l’autodétermination en créant leur propre État indépendant.

Une telle situation, évidemment, ne permet pas d’aller dans le sens de la paix, d’arriver à un accord et de mettre fin à l’escalade militaire. Voilà la question centrale.


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 20 novembre 2012 18:25

    Il faut ête très ignorant des réalités du Proche Orient pour imaginer en rève que les Israeliens rendront un jour Jérusalem.

    Autant demander aux Russes de rendre la Prusse Orientale ou aux Chinois de libérer le Tibet.


    • Brennus Brennus 21 novembre 2012 12:59

      Ou aux turcs de rendre Constantinople.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 21 novembre 2012 15:46

      Constantinople, la Thrace, Chypre, l’Ionie, la Lydie, la Galatie, le royaume de Trébrizonde, la petite Arménie, la Phrygie, l’Arménie et j’en passe.

       smiley smiley smiley


    • charlyposte charlyposte 21 novembre 2012 16:06

      un petit aperçu .



      Un raid israélien sur Gaza n’a pas tardé à succéder à l’attentat à la bombe dans un autobus de Tel-Aviv, mercredi. Le nouveau raid israélien a tué un enfant palestinien, selon les services d’urgences du territoire palestinien dirigés par le Hamas.

    • dom y loulou dom y loulou 20 novembre 2012 19:29

      oui Aloïs... autant demander la démocratie directe aux rotschilds-windsor-Goldmannsachsen und Koburg ... et vu qu’ils semblent changer tout le temps d’appellations... illuminati, comittee of 300, club de rome, wall street, Back in ham ou va ’tit con... on va simplement les appeler les... mickeys


      et il serait pitoyable de croire que les mickeys ne rêvent pas de transformer toute la planète en Gaza quand c’est TELLEMENT apparent maintenant



      aparté sur le magnifique ciel obolixé, purifié de votre photo, des ciels comme au premier jour du monde nous apportent les obolix

      tant pis pour les débiles qui ne veulent PAS voir ni sentir ni respirer l’air pur ni se réjouir de la pluie qui devient propre 




      • charlyposte charlyposte 21 novembre 2012 16:11

        les demandes claire .................


        « C’est inacceptable. L’heure est à la diplomatie et à la fin de la violence. J’appelle tous ceux [...] en possession d’armes à respecter le droit humanitaire », a-t-il déclaré à l’issue de sa rencontre avec Mahmoud Abbas.

      • Gandalf Claude Simon 20 novembre 2012 20:37

        Admettez, vous avez un ennemi. Vous disposez comme arme d’une pomme, il dispose d’une hache. Allez-vous l’agresser ? C’est ce que font les gazaouis depuis 2000, avec le résultat déplorable que l’on connait : « S’il fallait des arguments chiffrés pris dans des sources israéliennes, depuis 2000, le nombre de décès dus aux roquettes palestiniennes s’élève à 61, le nombre de morts palestiniennes directes par les opérations des forces d’occupation excède 4600. » (source : http://www.dedefensa.org/article-l_tat_sioniste_en_danger_de_mort_20_11_2012.html)

        Les gazaouis jouent le jeu d’Israël, à savoir les garder sous la cloche de la terreur. Ils auraient tellement plus à faire lever l’embargo, mais c’est trop demander à l’historicité de leurs relations ainsi qu’à la radicalisation culturelle des deux protagonistes, protagonistes chez qui les stratégies de contournement des conflits sont aveu de faiblesse, sans doute par crainte de duplicité ou de trahison. Il est, au final, légitime de se demander si certaines cultures, dont la seule issue est l’acharnement perpétuel contre l’opposant, ont réellement un avenir.


        • Pingouin094 Pingouin094 21 novembre 2012 19:21

          Les résistants français n’avaient pas grand chose face à l’armée nazie. Leur résistance était-elle vaine pour autant ?


          Quant à la voie de la non-violence, qu’à-t-elle apporté au Fatah en Cisjordanie. 60% de son territoire est toujours sous contrôle militaire directe de Tsahal, la colonisation s’y poursuit sans discontinuié.

          Au moins, à Gaza, il n’y a plus de colonie Israélienne, plus de check-point. Bien sûr, le prix à payer pour celà est élevé. Mais peut être que certains gazaouis préfèrent mourir debout que vivre à genoux comme certains au Fatah.

          Si Israël veut la paix, israël ferait mieux de montrer que la non violence apporte quelque chose au Fatah et à Abbas. En isolant toujours plus Abbas, Israël renforce indirectement ( mais volontairement ) les extrémistes du type Hammas.

        • Yves Dornet 20 novembre 2012 20:48

          La véritable question reste celle de l’occupation, l’annexion de Jérusalem-est, de la Cisjordanie et du plateau du Golan, la colonisation des territoires occupés, le non respect de la résolution 242 de l’ONU relative au retour aux frontières de 1967, le fait que les Palestiniens n’ont toujours pas le droit à l’autodétermination en créant leur propre État indépendant.

          blablabla...

          connaissez vous le : Le jugement de Salomon ?

          Jérusalem est une et indivisible. mahomet s’est détourné d’elle

          11 février 624 - Mahomet rompt avec les juifs de Médine ...

          La « cisjordanie » ???

          Judée-samarie

          le GOLAN ?

          -la syrie a joué la syrie a perdu

          les frontières de 67 ne sont plus a l’ordre du jour...

          merci, bonne soirée et à bientôt smiley


          • Martha 21 novembre 2012 07:51

            @ Drone t.
            Avec son chapeau d’Al Capone. Qui se croit fort.
             « Il n’y a pas loin du Capitole à la roche Tarpéienne..... »
            « Plomb durci », pire que Guernica, est en train de recommencer et voilà ce que vous trouvez à dire.

             Israël se rend odieux devant les Nations. On ne peut pas accepter des méthodes qui dépassent tout ce que l’on pourrait imaginer dans l’Horreur. On ne peut pas d’un côté mettre constamment en avant les crimes de la Shoah et se comporter comme les Sionistes le font en Palestine.

             Surtout quand une bonne partis de ceux qui nous gouvernent ont la double nationalité.

            Ce qu’il se passe en Palestine est inacceptable !
             Apartheid, mise en prison, blocus violent à durée indéfinie contre une grande partie de la population, massacres avec des moyens immondes. Ce que l’on a reproché a Hitler et en train de se reproduire sous nos yeux : on a nommé cela des crimes contre l’Humanité.


          • Pingouin094 Pingouin094 21 novembre 2012 19:17

            Si pour vous, faire la guerre, c’est « jouer », alors ne vous plaignez pas que le Hamas « joue » avec ses roquettes et ses attentats dans les bus !


          • Robert GIL ROBERT GIL 20 novembre 2012 21:42

            l’union europeenne et l’otan font intervenir pour preserver la paix, il ont pris la decision de bombarder...gaza !


            • Dwaabala Dwaabala 21 novembre 2012 10:26

              Exact, dans la mesure où la très forte relation entre Israël et l’UE sur de nombreux programmes équivaut à son adhésion de facto à l’Europe.


            • sirocco sirocco 20 novembre 2012 21:50

              @ l’auteur

              « Une telle situation, évidemment, ne permet pas d’aller dans le sens de la paix... »

              Israël ne recherche en aucune façon la paix. Si c’était le cas, elle serait acquise depuis fort longtemps.

              « Ce serait la véritable raison de l’attaque en cours... »

              Ne pas oublier non plus les élections qui se profilent en Israël, comme lors de la précédente attaque de Gaza (vous avez dit coïncidence ?...). Croyez-vous que Netanyahou soit du genre à éprouver des scrupules à immoler 120 Palestiniens (pour le moment...) et 4 Israéliens (oh la la... j’allais oublier les 4 Israéliens !...) pour assurer sa carrière politique ?


              • Dwaabala Dwaabala 20 novembre 2012 23:19

                Israël ne recherche en aucune façon la paix.

                Si ! La paix dans l’annexion et la colonisation, c’est-à-dire la paix des cimetières.


                Ne pas oublier non plus les élections qui se profilent en Israël

                C’est suffisamment rappelé dans d’autres articles. Il fallait s’attacher ici à la question de fond : celle de la reconnaissance internationale de l’Etat de Palestine qui doit être débattue le 29 novembre à l’ONU. La question pour laquelle l’élimination, à défaut la marginalisation de Mahmoud Abbas serait la bienvenue.

                Ne pas oublier non plus que Israël est le fer de lance de l’impérialisme au Moyen-Orient.... ni quelques autres « détails » de son histoire.


              • charlyposte charlyposte 21 novembre 2012 15:58

                Un point de vu .la suite à venir.


                Les troupes israéliennes ont attaqué mercredi, en absence d’entente sur le cessez-le-feu, une centaine de sites dans la bande de Gaza. T

              • antyreac 20 novembre 2012 22:00

                Il ne faut pas chercher de midi à quatorze heures

                ce que veut Israël ce la paix il a maintes fois démontré
                Aux palestiniens de faire l’effort nécessaire .

                • jaja jaja 20 novembre 2012 22:33

                  Je veux la paix mais en gardant vos terres volées par la force des armes et le massacre de vos familles...

                  Pathétique....


                • Yves Dornet 20 novembre 2012 22:41

                  jaja s’est converti à l’islam, le medef ne l’intéresse plus smiley


                • ung do 21 novembre 2012 00:02

                  Il y a ce soir le 20/11/2012 une émission d’Arte sur l’impérialisme japonais : en 1930 , il attaque la Chine , crée une colonie en Manchourie . La guerre sino japonaise a duré 15 ans , des millions de Chinois sont massacrés ou déplacés .Les Japonais grâce à leur supériorité technique sont d’abord entrés en Chine comme dans du beurre et conquis le 1/3 du pays Ils ont commis les pires atrocités , massacres et crimes de guerre Mais d’après le commentateur , un général japonais avait prédit l’enlisement et la défaite japonaise , vu l’immensité du pays et de la supériorité démographique chinoise . C’est ce qui est arrivé à l’armée française en Algérie et aussi au régime d’apartheid sud africain , malgré leur quasi absolue supériorité technique en armements 


                  • Mugiwara 21 novembre 2012 03:17

                    l’action de la France en Syrie doit encore un peu continuer. le souci c’est que nous Français, nous ne devons pas aller au delà de nos capacités. Agir oui, mais pas trop souvent. 

                    donc, laissons peu à peu les Egyptiens et Israéliens régler leurs contentieux sur Gaza. ils sont assez grands éviter qu’on ait à agir. ou du moins, agir en toute discrétion. tout l’essentiel est de ne pas irriter Washington. donc laisser ce dernier agir. un autre moment viendra sûrement où on devra agir mais pas trop pour l’instant. 

                    • Andreï 21 novembre 2012 08:50

                      Bizarre, les israéliens veulent renverser Abbas alors que celui ci propose maintes fois la paix, tout en proposant l’Etat de la Palestine à l’ONU : des avis ?
                      On appelle ça comment ? Renverser un président afin de foutre la merde ?
                      Encore 8 jours, serrez vos fesses les sionistes.


                      • Pingouin094 Pingouin094 21 novembre 2012 19:23

                        Le Fatah a choisi la voie de la non-violence pour faire progresser la cause palestinienne. Le résultat est patent : la colonisation se poursuit, Tsahal occupe toujours militairement une grande partie de la Cisjordanie.

                        Israël ne pourrait pas mieux démontrer que la seule solution est celle pronée par le Hamas, la violence.

                        Le refus d’Israël de négocié avec Abbas est indirectement la cause première de la flambée de violence actuelle. Mais comme Israël est globalement le plus fort, peut lui importe. Ce n’est pas lui qui en paye le prix ...

                      • BlackDjai BlackDjai 21 novembre 2012 11:54

                        Tiens, les sous merdes de la Hasbara sont de sortis ..... ils ont une grande gueule caché derrière leur pseudo ....

                        Dans la rue, vous faites comment ? .... vous frolez les murs ou faites semblant d’être d’accord avec la majorité des gens qui condamne l’action iSSraélienne ....... parce que question courage, nous savons tous que vous n’en débordez pas.


                        • Andreï 21 novembre 2012 12:05

                          Y font comme Yves Dornet ou Thatcher, il s’invente une vie quand ils ont rien à faire ces has-larbin.


                        • abelard 21 novembre 2012 12:14

                          Hum les articles consacrés à Gaza ont une facheuse tendance à vite disparaitre...
                          Je reposte donc ici un commentaire publié sous un autre article :

                          ... Je sais bien qu’il est parfaitement inutile d’essayer de discuter avec les enragés sionistes aux cerveaux tellement irrigués par la haine raciste qu’ils ne sont plus en état de réfléchir...

                          Mais au fond, que voulez vous obtenir ?
                          Pouvez vous encore appréhender la réalité ou n’écoutez vous plus que vos fantasmes sanguinaires ?
                          S’il vous reste encore un peu de matière grise, vous ne pourrez que constater que :

                          - Il ne sert absolument à rien de bombarder Gaza pour "détruire le Hamas« . L’opération »plomb durci" l’a amplement prouvé, ainsi que toutes les autres d’ailleurs. Israël à tué à cette occasion 1400 Palestiniens, détruit des centaines d’immeubles, répandu la terreur... Et tout ça pour se retrouver quelques mois plus tard avec un Hamas renforcé et une nouvelle pluie de roquettes.

                          - La seule façon d’affaiblir le Hamas, s’il s’agit bien de votre ennemi, est d’utiliser la technique qui vous a si bien réussi quand vous avez voulu vous débarrasser du Fatah de Yasser Arafat. Mais si, souvenez vous... Le Mossad a alors encouragé le développement d’une autre entité palestinienne plus radicale et extrémiste afin de déstabiliser le vieux résistant : le Hamas !... Voulez vous vraiment recommencer et, en poussant la population au désespoir absolu, faire surgir des groupuscules qui reprendront les attentats suicides ?

                          - Aujourd’hui Leïla Shahid, déléguée générale de l’Autorité palestinienne auprès de l’Union européenne et adversaire politique du Hamas a déclaré : "Notre stratégie non-violente face à Israël est un échec". Votre but est-il vraiment de radicaliser aussi ce qu’il reste du Fatah et d’enflammer la Cisjordanie ?

                          - Partagez vous tous, vous les sionistes, les vues délirantes de quelques uns ici qui dans un odieux gloubiboulga paranoïaque et suicidaire prétendent faire la guerre à l’Islam en général, c’est à dire à un gros quart de la population mondiale, en tirant leurs justifications des crimes de l’Allemagne nazie ?

                          - J’ai bien peur qu’au fond de vous réside cette abominable tentation du génocide total des Palestiniens, ou tout au moins de l’expulsion génocidaire que vous n’avez pu mener totalement à bien en 1948.


                          • Brennus Brennus 21 novembre 2012 12:55

                            Le plus fort doit raser l’autre !

                            Comme cela l’affaire sera réglé définitivement une bonne fois pour toute, une petite bombinette A et la zone sera interdite pendant 1000 ans. 
                            Cela fait 70 ans que le Moyen Orient nous fait chier.
                            Perso le Moyen Orient je m’en fous.
                            Mais les humanistes pleurnichards, bien au chaud ici, commencent à nous les casser menues menues avec leurs jérémiades, alors qu’attendent ils pour aller se battre pour que cela finisse au plus tôt ?

                            • Pingouin094 Pingouin094 21 novembre 2012 19:26

                              Sur la même lignée, j’en ai connu un autre, il avait de petites moustaches.


                              Il n’avait pas de bombes A, mais il avait du gaz et des fours crématoires. Mais l’idée était la même ; même si les victimes n’étaient pas les mêmes.

                              A oui, son prénom, c’était Adolf ...

                              Et les victimes d’hier sont les parents des bourreaux d’aujourd’hui.

                              Lamentable et désespérant de l’humanité d’en arriver là.

                            • Andreï 21 novembre 2012 13:05

                              Brennus, j’ai entendu dire que SELON LE JERUSALEM POST : Le fils d’Ariel Sharon voudrai raser GAZA, quelle déchéance, quel esprit, nous avons retrouvé nos nazis !!


                              • lowner 21 novembre 2012 13:31

                                Le désir de paix est tellement évident chez le people élu :

                                Pour le fils d’Ariel Sharon, « il faut raser Gaza »

                                Alors que les combats entre Israël et les différents groupes armés de Gaza semblent perdre en intensité et qu’un cessez-le-feu est évoqué par les deux parties, certains multiplient les déclarations musclées et va-t-en-guerre.

                                Tal Russo, le commandant de l’IDF dans la zone sud d’Israël promet d’anéantir la puissance de feu des groupes armés, selon Haaretz :

                                « Nous allons frapper le Hamas et les autres organisations terroristes de Gaza jusqu’à ce que nous ayons détruit l’arsenal de Gaza et que la vie revienne à la normale en Israël. Nous avons dévasté leur arsenal longue portée, mais il reste encore beaucoup de travail. »

                                Le vice-premier ministre Eli Yishai va plus loin. Il propose de « détruire toutes les infrastructures y compris les routes et l’eau » et explique que le but de l’opération Pilier de Défense est de « renvoyer Gaza au Moyen-Age », selon The Huffington Post.

                                C’est le fils d’Ariel Sharon, Gilad Sharon qui adopte une des positions les plus extrêmes dans une tribune pour le quotidien israélien Jerusalem Post. Pour lui, Israël ne vas pas assez loin, il faut en finir avec Gaza, « il faut entièrement raser Gaza » :

                                « Le désir de ne pas faire de mal à des civils innocents à Gaza menera à la souffrance des vrais innocents : les habitants du sud d’Israël. Les habitants de Gaza ne sont pas innocents, ils ont élu le Hamas. Les Gazaouis ne sont pas des otages ; ils ont choisi librement et doivent en assumer les conséquences [...]

                                Pourquoi les citoyens de Gaza ont-ils l’immunité ?[...] Si les Cubains attaquaient Miami, La Havane n’en subirait-elle pas les conséquences ? C’est ce qu’on appelle “la dissuasion” –Si vous me tirez dessus, je vous tirerai dessus. Rien ne justifie que l’“Etat de Gaza” puisse tirer sur nos villes en toute impunité. Nous devons raser des quartiers entiers à Gaza. Raser tout Gaza. Les Américains n’ont pas arrêté avec Hiroshima –les Japonais ne se rendaient pas assez vite, alors ils ont aussi frappé Nagasaki. »

                                Malgré ces positions extrêmes, la guerre à Gaza recueille le soutien des Israéliens. D’après un sondage d’Haaretz, ils sont 84% à soutenir l’opération Pilier de Défense. Ils sont même 90% chez les seuls juifs israéliens. En revanche, seuls 30% des Israéliens sont favorables à une intervention militaire terrestre.

                                L’opération a également permis un bond des opinions favorables envers Netanyahou et son ministre de la Défense Ehud Barak de 20% par rapport aux jours précédant Pilier de Défense. Ils recueillent maintenant respectivement 55% et 52% d’opinions favorables, ce qui les place en bonne position pour les élections à venir. 

                                Même les partis politiques rivaux de Benjamin Netanyahou, tels que les travaillistes, très critiques du bilan socio-économique du Likoud,soutiennent l’offensive et ont arrêté de faire campagne depuis que les tirs de roquettes ont commencé, rapporte San Francisco Chronicle. Pour les travaillistes, « retrouver à la fois des capacités de dissuasion et la paix pour les habitants du Sud sont des objectifs atteignables. »

                                Photo : Le « Dôme de Fer », système de défense aérienne mobile d’Israël, intercepte une roquette du Hamas, à Ashdod, le 16 novembre 2012. REUTERS/Amir Cohen

                                • mirry 21 novembre 2012 16:58

                                  A se demander ce qui est le plus choquant , qu’un juif propose la « solution finale », que ca soit publier dans un journal israelien ou le silence de la Communauté Internationale.


                                  • Vipère Vipère 21 novembre 2012 15:42

                                    Dwaabala

                                    Votre article est pertinent et pointe du doigt les agressions répétées d’Israel, l’occupation et l’annexion de certains territoires de Jerusamem Est, le plateau du Golan,la Cisjordanie !

                                    La Palestine et les palestiniens demandent la reconnaissance de leur Etat, sans ce processus, la paix sera sans cesse menacée dans cette partie du monde.


                                    • charlyposte charlyposte 21 novembre 2012 16:17

                                      avec mention en plus :


                                      Les Forces de défense israéliennes (IDF) affirment leur présence sur la quasi-totalité des plateformes disponibles.

                                      • charlyposte charlyposte 21 novembre 2012 16:18

                                        L’armée israélienne a également posté sur Twitter une photo du chef militaire du Hamas abattu, Ahmed al Djaafari, avec la mention « éliminé » barrant son visage.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès