Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La France n’a rien à faire au Mali

La France n’a rien à faire au Mali

 

La France n'a rien à faire au Mali

 

 

 

C'est trop facile le chantage au terrorisme. Ce terrorisme islamiste dont tout le monde sait qui le finance et qui le soutient. Il y avait la mission civilisatrice de l'homme blanc vis-à-vis du reste de l'humanité, le fardeau de l'homme blanc. Aujourd'hui il y a la mission de sauvegarde des populations civile et l'instauration de la démocratie chez des peuples assoiffés de liberté. C'est grotesque ce mensonge qui dure depuis le 11 septembre 2001.

Ainsi la France fait la guerre aux djihadistes au Mali, au même moment en Syrie, elle leur fournit une aide logistique et un soutien diplomatique en partenariat avec les pétromonarchies du Golfe.

 

«  Mais le Qatar est aussi soupçonné par des services de renseignements, notamment français, d’entretenir des rapports troubles avec plusieurs groupes armés qui contrôlent le Nord-Mali depuis mars dernier. Le président Dioncouda Traoré a donc tenu à faire comprendre à l’émir du Qatar la crise, telle qu’elle est perçue par le gouvernement malien. »
Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Mali : mission en demi-teinte pour Dioncounda Traoré au Qatar | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

 

Le gouvernement légitime a été renversé par un coup d'Etat militaire. Le Président Dioncounda Traoré, président par intérim, qui a fait appel à une intervention militaire étrangère n'a aucune légitimité. Il a été mis à ce poste parce que les militaires qui étaient censés défendre le pays n'ont finalement fait que précipiter la décomposition du Mali « « Il y a eu un accord signé par le chef de la junte, le capitane Amadou Sanogo, avec le ministère burkinabè Djibrill Bassolé, représentant du médiateur pour la crise malienne. Le texte prévoit que la cour Constitutionnelle constate la vacance de la présidence et investisse pour l'intérim du pouvoir le président de l'Assemblée nationale », a expliqué une source proche de la junte, alors que la télévision publique ORTM annonçait une déclaration officielle imminente.

Des mesures législatives d'accompagnement de la transition, incluant une loi d'amnistie générale au profit des membres du CNRDRE (junte) et de leurs associés sont également prévues, ainsi que la levée des sanctions de la Cedeao. »

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Mali : accord-cadre entre la junte et la Cedeao pour une transition dirigée par Dioncounda Traoré | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

Mais que cache cette intervention soudaine ? L'assassinat des otages ? Une opération de libération qui a tourné au fiasco ?

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120727201106/mali-exil-dioncounda-traore-cheick-modibo-diarramali-le-president-de-transition-dioncounda-traore-est-revenu-a-bamako-apres-deux-mois-d-exil.html

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121026161957/mali-islamisme-doha-qatarmali-mission-en-demi-teinte-pour-dioncounda-traore-au-qatar.html

 http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121213184619/mali-demission-dioncounda-traore-cheick-modibo-diarramali-cheick-modibo-diarra-les-vraies-raisons-d-une-demission-forcee.html

http://www.midilibre.fr/2012/09/24/la-france-accepte-les-50-millions-du-qatar-pour-aider-les-banlieues,567571.php


 


Moyenne des avis sur cet article :  3.41/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • lulupipistrelle 12 janvier 2013 12:51

    On se fout un peu de la légitimité du gouvernement, mais c’est une occasion rêvée frapper l’islamisme. Je suis pour. 


  • cedricx cedricx 12 janvier 2013 13:26

    Oui mon grand, on comprend que c’est tout benef pour Israel ...


  • cedricx cedricx 12 janvier 2013 13:28

    l’islamisme que l’on soutient en syrie, en libye, en arabie saoudite, au qatar....


  • lulupipistrelle 12 janvier 2013 14:06

    Parce que pour le moment on n’a pas de possibilités réalistes de l’écraser là-bas. 




  • sirocco sirocco 12 janvier 2013 10:00

    Le président de la République Centrafricaine a aussi appelé la France à la rescousse il y a quelques jours lorsque son régime était menacé par des troupes rebelles positionnées non loin de Bangui. Qu’a répondu le mercenaire Hollande : fin de non recevoir.

    Pourquoi ? Parce que la Centrafrique ne représente pas un gros intérêt économique pour la Françafrique.

    Ce qui n’est pas le cas du nord Mali. De son contrôle militaire dépend la sécurité des énormes gisements de minerai d’uranium du Niger tout proche, minerai dont la France est grosse consommatrice. Là, les intérêts économiques en jeu sont colossaux.

    Le va-t-en-guerre Hollande vient de faire monter d’un cran supplémentaire la France dans le club assez fermé des nations qui ne vivent que de la prédation agressive d’autres nations (chacun en connaît bien les autres membres...) alors même qu’il est incapable d’endiguer l’extension du chômage dans son pays. Il va faire supporter aux finances publiques françaises le coût d’une guerre destinée à protéger les intérêts du consortium privé Areva.

    Pas un seul centime des bénéfices qu’en tirera Areva ne reviendra aux couillons de contribuables françaisqui auront financé l’intervention militaire. Les profits seront comme toujours pour les actionnaires (parmi lesquels figurent peut-être quelques-uns de nos politiques, tous bords confondus...).


    • Onecinikiou 12 janvier 2013 16:20

      Vous semblez donc méconnaitre qui sont les actionnaires d’Areva (encore pour le moment) ? Les citoyens et contribuables français. Par conséquent votre dénonciation, quand bien même elle se révélerait conforme à la réalité, tombe à l’eau.


    • jaja jaja 12 janvier 2013 11:13

      L’UMP, le PS mais aussi le FN et Dupont gnan-gnan (les « anti-système » de pacotille) tous d’accord pour soutenir cette intervention militaire impérialiste....

      Mélenchon trouve l’opération « discutable » et semble vouloir s’opposer à tous ces partis partisans de l’impérialisme....(à suivre)

      Bien seul à dénoncer clairement les forces coloniales de la « Françafrique » le NPA dont le communiqué de presse a échappé à tous les médias à la botte....

      "NON à l’intervention militaire française au Mali

      vendredi 11 janvier 2013

      Qui a dit que la Françafrique c’était fini ? Hollande n’avait pas de mots assez durs lors de sa campagne pour dénoncer la politique de domination de l’Afrique par la France. Au mois d’octobre lors de son déplacement à Dakar il déclarait même " Il y a la France et il y a l’Afrique ! "Tu parles Charles !

      3 mois après il annonce le déclenchement de l’intervention militaire au Mali ! Il est passé du « nous n’interviendrons pas » au « nous protégerons nos ressortissants » pour finir à l’intervention directe.

      L’ancienne puissance coloniale n’entretient pas des troupes sur ce continent pour rien. Elle poursuit, dans la tradition de tous les gouvernements qui se sont succédés, son rôle de gendarme, pour protéger ses intérêts, pour soutenir les gouvernements qui sont à sa botte. La menace islamiste constitue le paravent de cette opération militaire.

      Le NPA dénonce cette intervention militaire impérialiste décidée par Hollande, une fois de plus sur le dos des peuples ! Ce n’est pas de cette façon que les maliens se libéreront de tous les fondamentalismes.

      Montreuil, le 11 janvier 2013"

      http://www.npa2009.org/content/non-%C3%A0-l%E2%80%99intervention-militaire-fran%C3%A7aise-au-mali


      • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 11:23

        @Jaja

        "Bien seul à dénoncer clairement les forces coloniales de la « Françafrique » le NPA dont le communiqué de presse a échappé à tous les médias à la botte.."

        Il y a aussi Noël Mamère.

        Effectivement, Mélenchon manifeste là une attitude courageuse en ne suivant pas la pensée unique.
        Derrière ce genre de déclaration une arrière pensée politique pour son avenir ??, j’espère que non.
        En tout cas les autres politiques, y compris Le Pen s’abritent derrière la légitimité (O combien discutable) du gouvernement transitoire malien qui a demandé de l’aide à la France.


        • jaja jaja 12 janvier 2013 11:31

          C’est vrai Frida...Hélas Mamère n’est pas EELV dont la présence au gouvernement rend ce groupe politique solidaire de l’intervention militaire impérialiste au Mali....


        • francesca2 francesca2 12 janvier 2013 12:08

          Il faut vraiment avoir la cervelle moisie pour parler dans ce cas précis d’impérialisme.

          Les islamistes s’apprêtent à massacrer tout ce qui bouge et vous êtes là en train de vous la jouer avec votre rebellitude du troisième âge et vos phrases à la mords-moi le noeud de « pensée unique » et « média à la botte ». 
          Ouvrez un peu les yeux sur ce qui se passe autour de vous !


        • JL JL 12 janvier 2013 12:12

          Francesca2,

          vous pourriez nous dire où et comment, ces islamistes comme vous dites, se sont procurés tant de 4x4 américains flambants neufs ?


        • francesca2 francesca2 12 janvier 2013 12:16

          Demandez donc à vos amis du Quatar, JL.


        • Constant danslayreur 12 janvier 2013 12:18

          Biijour Francesca,

          Can’t be, sauf improbable fantaisie de dame nature smiley Je m’esplik :

          « A la mords-moi le noeud (le doigt, le jonc, le pif...)  »

           
          Peu sérieux, mal fait, sur lequel on ne peut pas compter.

           
          L’origine de cette expression n’est pas vraiment connue.

          ’A la mords-moi le jonc’ est une expression attestée au début du XXe siècle.
          A cette époque, en argot, le jonc désignait l’or.
          Faut-il voir un lien avec ces fausses pièces d’or (mal faites, sans valeur) qu’il fallait mordre pour en faire sauter le placage ?

          Actuellement, le jonc désigne le pénis (’peler le jonc’ pour ’importuner’, ’se peler le jonc’ pour ’avoir froid’).
          Alors du ’jonc’ au nœud, autre dénomination argotique du pénis ou du gland (qui date du XIXe siècle), il n’y a qu’un pas qui a été franchi, semble-t-il, dans la seconde moitié du XXe siècle où l’expression apparaît.

          Certains disent qu’elle viendrait de la fellation. En effet, s’il y a morsure du gland ou du noeud pendant la petite gâterie, c’est qu’elle est très mal faite.
          Mais rien ne confirme cette hypothèse.

          Le doigt qu’on trouve aussi à la place du nœud pourrait être vu comme une atténuation ’politiquement correcte’ du deuxième terme, mais il semble que son usage soit très antérieur.
          Le mystère demeure donc, tout comme pour la version avec le pif.

           
          Merci de ne pas me peler le jonc en me disant que je vous ponds des explications à la mords-moi le nœud !
          http://www.expressio.fr/expressions/a-la-mords-moi-le-noeud-le-doigt-le-jonc-le-pif.php


        • francesca2 francesca2 12 janvier 2013 12:24

          Bonjour Constant,

          C’est pas zuste, nous vivons dans un monde sexiste.. 
          MFRLN !

        • lionel 12 janvier 2013 14:20

          Les Islamistes ne massacrent pas tout se qui bouge. Ils enrôlent, ils s’imposent par la force des armes, ils s’improvisent juges et bourreaux pour répondre à la délinquance ou à ce qu’ils jugent dans leur psyché malade, être de la délinquance. Sinon, certain ont même monté une entreprise de transport publique...


        • bigglop bigglop 13 janvier 2013 19:52

          @JL,

          Même l’analyse du site Infoguerre (qui penche à ....) donne les sources de financement d’AQMI :
          trafic de drogue, racket des immigrés clandestins, armes, véhicules, armes.

          Ont été découverts au Nord et Sud Mali, d’importants gisements de gaz d’hydrogène pratiquement pur (2% de méthane seulement), et Total est déjà partie prenante dans un contrat d’exploitation


        • pilhaouer 12 janvier 2013 11:28

          Et on nous apitoie sur la détresse (réelle) des maliens sans nous expliquer qui en est à l’origine.

          Basta ! Il s’agit d’une nouvelle opération impérialiste pour le contrôle des richesses de l’Afrique très bien expliquée par Mireille Fanon Mendès-France ici  : « Mali, le bruit des bottes qui commence »

          Extraits : " ... profiter de la déliquescence d’Etats sous domination continue depuis les indépendances pour réintroduire directement une présence militaire camouflée derrière des armées locales dont nul n’ignore l’insigne faiblesse. Le Mali devient, dans ce jeu géostratégique, otage d’une volonté des Etats impérialistes et de leurs soutiens de porter partout la guerre sans fin de façon à interdire la progression d’une puissance adverse et, dans le même mouvement, d’éradiquer toute volonté des peuples à résister à l’ordre ultralibéral mondialisé construit sur la financiarisation et la militarisation. ... « 

          et : »... de nombreux partenaires, dont l’Union européenne, les Etats-Unis, la Belgique, le Canada, la France[5] et des institutions financières ont  décidé, au lendemain du coup d’Etat, de suspendre leurs aides au Mali précipitant l’ensemble de la société malienne dans une pauvreté encore plus grande ; cet « embargo » financier a été renforcé par un « embargo » politique. L’Organisation internationale de la Francophonie[6] a suspendu le Mali dès le 30 mars ; l’Union Africaine[7] dès le 23 mars et la CEDAO dès le 27 mars. Il aura fallu la quasi-certitude d’une intervention militaire pour que certaines instances reviennent sur leur décision de bannir le Mali de leur communauté internationale. Le Président Hollande, quant à lui, revendique son droit à délivrer les otages –cela semble compter bien peu- mais surtout à protéger les intérêts français. Pour mieux faire accepter une intervention militaire, il cache des intentions néocoloniales partagées derrière le besoin d’une intervention pour « éradiquer le terrorisme dans l’intérêt de ce pays, de l’Afrique et de la stabilité du monde ... "

          Les guerres humanitaires n’existent pas !


          • lulupipistrelle 12 janvier 2013 12:56

            La richesse du Mali ?ce sont les Maliens qui n’ont pas envie de tomber sous la coupe des islamistes de peau claire de l’AQMI. 


            Il faudrait de temps en temps sortir de ces schéma binaires. 

          • sirocco sirocco 12 janvier 2013 13:33

            Le Mali ne possède peut-être pas (encore que...) de richesses avérées au point de justifier une intervention militaire directe de la France.

            Mais quand on contrôle le nord du Mali, on menace directement le Niger qui, lui, dispose de ressources naturelles extrêmement convoitées (notamment un des plus importants gisements de minerai d’uranium au monde) exploitées (j’allais dire : pillées...) par le groupe Areva.

            Les guerres étant dorénavant exclusivement économiques, la situation suffit amplement à expliquer l’entrée en guerre de la France décidée par Hollande pour la seule défense des intérêts privés d’Areva.

            Cela dit, vous pouvez toujours vous griser de l’enfumage général orchestré par l’ensemble des médias aux ordres et leurs « experts ».


          • pilhaouer 12 janvier 2013 14:22

            " ... Qu’on détruise des mausolées ou qu’on coupe des mains, des pieds aux Nègres, ou qu’on viole les filles africaines sous l’autel d’un islamisme poussiéreux là-bas, ça n’est pas le problème de l’Occident. Au demeurant, comme ces faits criminels émeuvent la masse, eh bien, les stratèges les mettent devant pour mieux atteindre, avec le consentement tacite ou expresse des spectateurs que nous sommes, leurs buts ...« 

            KPOGLI Komla

             »La sécurité de l’Europe est en jeu au Mali", Ministre français de la défense


          • pilhaouer 13 janvier 2013 12:39

            La richesse du Mali c’est aussi cela :

            " ... Une mine d’uranium à Faléa détruirait le village, les terres agricoles, les lieux sacrés, le patrimoine culturel, une faune et une flore particulièrement riches mais également cette ressource vitale qu’est l’eau des nappes géologiques et phréatiques... "

            Voilà ce qu’en pensent les premiers concernés, les habitants de Falea, et compte tenu de l’expérience des Nigériens avec AREVA, ils ne manquent pas de raisons de s’inquiéter.

            Guerre pour protéger les maliens des islamistes, FOUTAISES ! (Ils sont environ 3000 au Nord Mali, sur un territoire immense, avec des pickups, ni chars, ni avions ni armes de destruction massive ! Mais ils sont financés par nos alliés ! Qatar et les Saoud !
            Il faut être aveugle pour ne pas voir l’alliance objective des jihadistes et de l’Occident pour créer partout (Afghanistan, Irak, Libye, Syrie et maintenant Sahel) des situations chaotiques qui permettent de conserver la main-mise sur les ressources !

            Si les anciens colonisateurs n’avaient pas soutenu dans leur intérêt des élites compradores corrompues, les armées noires qui servirent courageusement lors des boucheries de 14/18 seraient en mesure d’assurer l’intégrité de leurs territoires.
            MAIS IL NE FALLAIT PAS QUE CES PAYS SOIENT REELLEMENT SOUVERAINS !
            Lorsque certains ont voulu se libérer vraiment, ils ont été assassinés ! Lumumba, Thomas Sankara, Um Nyobe, Félix Moumié et beaucoup d’autres  !


          • BOB13 12 janvier 2013 11:40

            La FRANCE n’a rien à faire au Mali ?

            les islamistes venus d’ailleurs n’ont plus. Il s’agit d’une guerre des forces de libération contre les forces obscurantistes. La FRANCE a toute sa place au Mali et ailleurs dans le monde avec ses alliés.

             


            • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 11:51

              @BOB13
              "les islamistes venus d’ailleurs n’ont plus. Il s’agit d’une guerre des forces de libération contre les forces obscurantistes. La FRANCE a toute sa place au Mali et ailleurs dans le monde avec ses alliés."
              Votre pensée est boiteuse.
              La FRANCE aurait dû faire d’abord un détour au QATAR, y déloger les forces obscurantistes qui propagent la haine et la destruction dans le monde. Mais comme visiblement le Qatar un allié des USA, un allié de la France...
              on voit d’où viennent les forces obscurantistes, il faut les anéantir en AMONT,


            • lulupipistrelle 12 janvier 2013 14:09

              Non,il s’agit d’écraser une des têtes de l’hydre pour une fois qu’on en a l’occasion. Si ça marche, cela fera tâche d’huile. 




            • lulupipistrelle 12 janvier 2013 14:12

              Et puis cette intervention officielle contre l’AQMI va lever l’indétermination sur nos islamistes en France.Ils seront justiciables d’agissements criminels, stricto sensu. 


            • lionel 12 janvier 2013 14:30

              Lulu pipistrelle,


              Désolé, mais le raisonnement logique ne peut que conclure qu’il s’agit d’un bras de l’hydre.

            • lulupipistrelle 12 janvier 2013 15:03

              Un bras ou une tête ? 


              Dan l’un ou l’autre cas, on la coupe. Reste à savoir comment cautériser la plaie pour éviter la repousse. On doit y réfléchir. 



            • lulupipistrelle 12 janvier 2013 15:04

              ...on coupe... 


            • kéké02360 13 janvier 2013 22:09

              Une pensée très forte aussi pour les gazaouis victimes d’un génocide sous les yeux avec le consentement de l’ONU au mépris des règles internationales et une pensée aussi pour les tchétchènes et plein d’autres musulmans victimes de persécution ..........

              Mais la vie est belle Hollandopoulos est parti en croisade ................................... smiley


            • Nord 12 janvier 2013 12:19

              Il faut être juste, la gauche a bien le droit de faire sa petite guerre bien à elle. Elle en a d’ailleurs l’habitude avec toujours des resultats moyens ou nuls.

              Cette fois notre capitaine de pedalo à donné un coup de pédale consequant et commence à aligner les corps de nos premiers héros.

              Quelle déglinque de notre grand et vieux pays.


              • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 12:44

                Echec du raid pour libérer l’otage détenu en Somalie

                "Le ministère de la Défense, qui a mis plusieurs heures à confirmer l’existence de cette opération, rendue publique par les islamistes somaliens, a d’abord annoncé que le prisonnier, Denis Allex, un agent de la DGSE, a été exécuté par ses ravisseurs. Mais ces derniers ont immédiatement démenti.

                À midi, lorsd’une conférence de presse, le ministre de la Défense Jean-Yves le Drian s’est montré moins catégorique que le communiqué de ses services. « Tout donne à penser que Denis Allex a été abattu par ses geôliers », a-t-il déclaré.

                Les islamistes prétendent eux que le Français est vivant et sera jugé dans les deux jours. Il n’aurait pas été retenu prisonnier dans la zone de Bulomarer où le raid a eu lieu, prétend un porte-parole des islamistes du shebab.Sur BFM TV, un consultant de la chaîne croyait savoir que Denis Allex a été déclaré mort à bord d’un hélicoptère français.« 

                __________

                 »Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, a affirmé aujourd’hui qu’un pilote français a été tué hier au Mali lors d’un raid des forces françaises. Le lieutenant concerné a été dans un premier temps blessé après un tir d’arme légère. Hospitalisé à Mopti, il a succombé à ses blessures."


                • lulupipistrelle 12 janvier 2013 14:13

                  Et ça vous réjouit ? 


                • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 14:24

                  C’est étonant (sic) une telle unanimité
                  « Vous vous attendiez à quoi ? »
                  Question qui ne mérite pas qu’on y réponde.


                • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 14:32

                  [C’est étonant (sic) une telle unanimité
                  « Vous vous attendiez à quoi ? »] erreur de post

                  ça vous réjouit ?
                  Question qui ne mérite pas qu’on y réponde.


                • lulupipistrelle 12 janvier 2013 12:46

                  Le Gondor appelle à l’aide et le Rohan répondra. 


                  • ETTORE ETTORE 12 janvier 2013 13:30

                    tout à fait tonimarus !


                    Un Djiadiste qui te tend la main pour avoir une arme, au service de nos basses besognes, seras le même que celui qui la braquera contre toi !
                    Ou sont passée toutes les armes et véhicules distribuées en Lybie ??
                    Encore des erreurs à mettre à l’actif de nos deux Présidents !

                    • lulupipistrelle 12 janvier 2013 14:16

                      @Ettore : vous avez raison. Mais quand un islamiste braque une arme sur nous, on l’abat. 


                      Au fond on a maintenant l’occasion, d’en écraser un max. C’est ça la politique. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

FRIDA

FRIDA
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès