Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > « La France se retirera d’Afghanistan d’ici 2012 ». Oui, mais (...)

« La France se retirera d’Afghanistan d’ici 2012 ». Oui, mais il y a un truc…

Le dernier sommet de l’OTAN à Chicago a redéfini les prochaines stratégies d’intervention de l’appareil de guerre atlantique. L’Afghanistan, tout comme le bouclier antimissile prévu d’être déployé aux confins de la Russie, était la pierre angulaire de la rencontre survenue les 20 et 21 mai 2012.

Programmée par les anglo-américains avant même les attentats des Tours jumelles, comme l’annonçait à l’époque le Washington Post, l’intervention militaire sur le territoire afghan semble en partie avoir été remise en question par des pays membres de l’Alliance atlantique. Parmi ceux-ci, la France de notre néo-président François Hollande. Peu de temps après les négociations avec Barack Obama, le chef de l’Élysée s’est en effet empressé d’effectuer une visite surprise en Afghanistan, arrivant à 6h10 (heure locale) le 25 mai pour expliquer directement aux troupes son projet de retrait des forces combattantes d’ici la fin 2012, soit une année avant ce qu’avait prévu le précédent exécutif. Accompagné par les ministres de la défense et des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et Laurent Fabius, du chef d’état-major des armées, l’amiral Édouard Guillaud et du chef d’état-major particulier du président de la République, le général Benoît Puga, François Hollande s’est embarqué à bord d’un hélicoptère Caracal pour atterrir sur la base de Nijrab dans la province de Kapisa, à une quarantaine de kilomètres de la capitale afghane Kaboul. C’est précisément dans cette région que se trouvent actuellement les deux tiers des 3.600 soldats français qui sont engagés soit dans les opérations menées par l’ISAF, sous le commandement de l’OTAN, soit dans l’opération Enduring Freedom, directement sous commandement étatsunien. 

Devant une centaine d’entre eux, le nouveau président a d’abord rappelé que « la France est intervenue en Afghanistan après les attentats du 11 septembre contre ceux qui promeuvent le terrorisme à l’échelle de la planète », puis a conclu : « si le terrorisme qui menace notre Nation et celle de nos alliés n’a pas été totalement défait, il a pour le moins été durement touché ».

En réalité, le retrait de nos soldats ne sera ni immédiat, ni définitif : seuls 2.000 hommes, c’est-à-dire 56 % des troupes françaises engagées en Afghanistan, seront rapatriés. Et ce retour au pays n’est seulement prévu (s’il a effectivement lieu) qu’en décembre. Comme l’a affirmé François Hollande le 24 mai en conférence de presse en compagnie de son homologue afghan, Hamid Karzai : « le retrait d’Afghanistan est une décision souveraine de la France, mais il se déroulera en étroite collaboration avec nos alliés et avec le gouvernement local ; nous devons rester ici autrement ».

La France s’inscrit apparemment dans une démarche de collaboration avec l’Afghanistan qui sera plus économique que militaire (même si 1.600 soldats sont appelés à rester malgré tout), en se concentrant principalement sur les secteurs de la santé, de l’électricité et de l’agriculture.

La visite qu’il a effectuée en Afghanistan constituait pour le nouveau chef de l’État sa première visite officielle. Il a assuré également à cette occasion que 600 militaires afghans allaient d’ici la fin de l’année assurer les missions de sécurité en Kapisa, pendant que restera à poste dans les autres zones le personnel français en charge de l’instruction des fantomatiques troupes locales.

Mais quand François Hollande dit que « la France se retirera d’ici la fin 2012 », il y a un truc. D’abord elle ne se retirera pas complètement. Mais elle continuera de surcroît à soutenir les intérêts anglo-américains en Afghanistan. C’est-à-dire contenir l’Iran, entraver l’influence russe dans les ex pays soviétiques, ouvrir un couloir pour mettre la main sur le pétrole dans la zone de la mer Caspienne, contrôler le marché mondial de l’opium et s’approprier les réserves de minerai précieux en Afghanistan. Tout un programme.

Capitaine Martin

http://www.resistance-politique.fr/article-la-france-se-retirera-d-afghanistan-d-ici-2012-oui-mais-il-y-a-un-truc-106116654.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 31 mai 2012 10:38

    « (La France) ...continuera de surcroît à soutenir les intérêts anglo-américains en Afghanistan. »

    Vous avez des éléments, des déclarations, des preuves de ce que vous affirmez ?

    Sarkozy était un suiveur, un admirateur, un valet pour tout dire de la politique US, l’annonce du retrait semble au contraire démontrer la volonté de Hollande de sortir de cette subordination.


    • Fred59 14 juin 2012 01:47

      F.Hollande a annoncé à Camp David que la France enverrait des instructeurs et contribuerait financièrement à l’effort de guerre.

      Sarkozy a tenté de devenir le premier parmi les vassaux, servile d’entre les serviles ; Hollande, lui, cherche des marges de manoeuvre et à assouplir légèrement les liens de subordination, récupérant une très relative liberté de parole et de positionnement qui est en quelque sorte la French Touch post-de Gaulle... Quelques centimètres de laisse en plus...


      • Soi Même 31 mai 2012 13:52

        Il n’est pas interdit à un salaud d’aspiré à la sainte !


      • Soi Même 31 mai 2012 13:43

        C’est une farce en vue des élections législatives, comme les américains ne veulent pas sortir d’Afghanistan et comme petit François suis le moule, il y a fort à parié que la girouette va se renier !
         


        • PANDORERH 31 mai 2012 16:28

          Avez-vous commencé à percevoir les intentions budgétaires du nouveau gouvernement en matière d’emploi dans la fonction publique ? Tout se fera sous plafond des effectifs acdtuels en clair pour rester dans les clous il faudra déshabiller tel ou tel ministère pour en habiller un autre. Martine AUBRY a déjà commencé à indiquer qu’entre autres les effectifs des armées seraient revus à la baisse !

          A mon avis le mieux consisterait, comme l’ont fait les russes en 1812 et en 1941 à enclouer les canons, détruire le matériel d’AFGHANISTAN ...en clair à abandonner le matériel français sur place et à partir en slip puisque nous n’aurons plus de soldats pour le servir ! Qu’en pensez-vous ? Vous les pékins qui majoritairement pensez que les dépenses de défense sont trop grandes et inutiles au paradis des babacools


          • robert 31 mai 2012 18:54

            Oki pas de problèmes 80% des soldats sont combattants donc retour de 3200 soldats ici.... mais je suis persuadé du contraire


            • Martha 31 mai 2012 23:17

              « La France est intervenue en Afghanistan après les attentats du 11 septembre contre ceux qui promeuvent le terrorisme à l’échelle de la planète »
               C’est impensable une phrase pareille : tout est faux. C’est d’un cynisme absolu. Comment en 2012 peut-on encore dire une telle absurdité ? C’est méconnaître totalement le dossier et choisir d’aller, tel un fétu de paille, dans le sens du courant et refuser de voir et de dire la vérité.
               * Jamais on a eu pour un évènement historique de cette ampleur autant de données scientifiquement établies qui contredisent totalement la « VO » => Les Afghans ne sont pour rien dans cette affaire. Le « 911 » est un prétexte fallacieux pour conquérir ce pays : un point c’est tout !
               * Qui sont ceux qui promeuvent le terrorisme à l’échelle de la planète ? Si vous ne voyez pas on peut vous mettre sur la voie : vu ce qui s’est passé en Afghanistan, en Iraq, en Libye et maintenant en Syrie, qui sont les agresseurs ? qui arment des mercenaires ou « les forces spéciales » (ce terme novlangue excuse tout...), qui utilisent des drones et tuent qui ils veulent sans procès ? N’est-ce pas du terrorisme pour faire taire toute opposition aux diktats de « l’Empire » ?
               * Y a-t-il un attentat qui ne soit pas un montage false-flag, c.à d. une mise en scène pour alimenter la propagande de Guerre ?
               Cet Empire, mal né, d’un énorme mensonge, qui pratique un tel cynisme, prédateur et sans scrupule est voué à la déconfiture.


              • Résistance Résistance 31 mai 2012 23:23

                Chère Martha, lorsque nous écrivons :  « La France est intervenue en Afghanistan après les attentats du 11 septembre contre ceux qui promeuvent le terrorisme à l’échelle de la planète », tu auras certainement compris que nous citions F. Hollande...


                Fraternelles salutations. 

              • Martha 1er juin 2012 00:00

                 Bien évidemment et c’est bien cela qui est grave. FH a l’honnêteté de dire quelle va être sa ligne de conduite en politique étrangère. On nous avait bien prévenu, mais voilà, maintenant c’est confirmé, par lui-même en plus !
                 Le coup de balai était urgent, impérieux, NS est viré et on ne peut que s’en féliciter. Mais on se trouve maintenant dans une situation bien compliquée : comment FH va-t-il pouvoir faire sa majorité après des propos pareils ?
                 Gros pb, maintenant, pour qui voter ? Je suis à la pêche aux idées, quelle est la votre ?


                • JP94 1er juin 2012 07:24

                  Je pense que si Hollande s’autorise de tels propos bellicistes à la veille des Législatives , c’est qu’il se sent les mains libres , depuis qu’il a contenu la progression du FG , lequel représente le NON de 2005 , ramené en quelque sorte de 55 à 11% . On découvre peu à peu les vrais enjeux de ce 1er tour de 2012 .

                  Les propos de FH sont affligeants .

                  Notons qu’il ne les a pas tenus à la veille de la présidentielle ...

                  Ces propos sont de nature à totalement rassurer les vrais dirigeants de l’UE , les USA , l’OTAN mais devraient en inquiéter les peuples .

                  Oui nous avons élu un nouveau président atlantiste mais le TCE de 2005 l’était et FH était pour le OUI . Alors le changement où est-il ?

                  Il va y avoir , déjà , une désaffection de l’électorat populaire et de gauche , suite à ce coup de force contre le vote qui réclamait une autre politique .

                  En quelque sorte , chaque élection a pour issue la négation du choix des électeurs et pour préalable un chantage moralisateur pour obliger à voter sans espoir de vrai changement .

                  Mais de tout cela , FH n’en a cure et nul état d’âme . Quelques mesures pour frapper le bon peuple : limitation de son indemnité à 13 500€ d’argent de poche et puis , avant même que les troupes françaises cessent partiellement d’occuper un pays - notre président de gauche , sans même se soucier de l’avis du futur parlement élu , veut s’engager dans une autre guerre , en ces temps de restriction budgétaire ... Bah , il y aura quelques bons contrats pour les multinationales du bâtiment ...

                  Pour qui voter , mais pour le FG ,pardi ! c’est la seule force politique de gauche représentant du NON au TCE en 2005 - Et si l’on relit ce projet du TCE , on constatera que c’est le programme mis en oeuvre actuellement . On saupoudre de social , mais le fond est libéral , atlantiste , antidémocratique .

                  On a voté contre Sarkosy , on se retrouve avec le TCE au pouvoir ...mais attention ,il est à gauche : la preuve , on a droit à un coup de pouce pour le SMIC ...( heureusement pour FH que Sarkosy ne l’avait pas fait )

                  En plaçant Lepen loin devant JLM - FH n’a jamais fait campagne contre le FN - les forces politiques qui ont choisi Hollande se savent d’ores-et-déjà prémunies d’un risque politique à sa gauche . Nous en payons déjà le prix .


                • Martha 1er juin 2012 09:24

                   Pour vaincre NS et l’UMP et sortir la France de la dérive facho qu’elle prenait entre leurs mains, on n’avait pas le choix : il fallait se regrouper, du moins au deuxième tour derrière FH.
                   L’essentiel est fait. JLM est le premier (le second est FB) à avoir été atteint par le vote utile et cela malgré sa très belle campagne présidentielle.
                   * A ce sujet plusieurs considérations : - « le Système » a tiré le maximum de NS au point de le rendre insupportable aux français qui l’ont viré, mais cela semble faire parti du plan (changement de vitesse, en quelque sorte) et nous met devant la seule alternative possible : choisir à sa place une autre marionnette.
                   - S’il y avait trois élus pour le deuxième tour, le résultat du premier serait très différent.
                   - Comment obliger FH, maintenant élu, à sortir de cette manipulation, pour retrouver un président français qui défend les intérêts de la France et rien d’autre ? Et cela avec seulement une pauvre petite voix, deux fois....
                   * Chevènement ou le front de gauche semblent être une bonne alternative, mais la gauche risque de « se ramasser une gamelle »... Le plus important est que la gauche reste unie et ne se retrouve pas dans deux camps ennemis comme « le système » a su si bien l’obtenir entre 36 et 40.
                   * Après le dépit, il faut faire face pourtant, avec ses tout petits moyens et ne pas aller à la pêche les 10 et 17 juin. Il est encore temps de trouver des solutions au problème posé, internet et ce forum doivent servir à qque chose.
                   * La chambre des députés est élue pour 5 ans, c. à d. toute la durée du mandat présidentiel, on a vu depuis 2007 l’importance de ces choix. 
                                 SVP : DES IDEES. => URGENCE

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès