Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La France, toujours aussi aventureuse

La France, toujours aussi aventureuse

Que cherche la France ? Quels buts poursuit-elle dans tous ses engagements à travers le monde ? Elle est partout, et en première ligne. Elle est la première à surenchérir dès qu’il s’agit de menacer un pays, de le mettre sous embargo, ou d’y envoyer un contingent. Elle ne se contente pas seulement d’être solidaire de ses partenaires ou d’appliquer des décisions prises en commun avec eux ou à l’échelle internationale. Mais, elle se croit toujours obligée de s’approprier la cause en cours comme si elle était la première concernée. Tous les problèmes du monde deviennent les siens. Tous les litiges internationaux passent par elle. Chez les humains, un tel comportement serait considéré comme un cas psychiatrique.

Tant qu’il y avait Sarkozy à la présidence de la République, nous croyions que le problème était conjoncturel. Ce ne pouvait être que le fait d’un homme et de son équipe, pensions-nous. Mais, il n’en était rien. Sarkozy est parti et rien n’a changé. Pire. Ça s’est aggravé. Partout où les Etats Unis sont engagés, le gouvernement français soutenu par les grands médias est en première ligne jouant à « touche pas à mon pote ». Ils sont devenus les premiers défenseurs de l’Amérique qui pourtant n’en a nul besoin et n’a que faire de leur ligne de front.

De tous les médias du monde, les pires détracteurs de Cuba, les plus grands pourfendeurs de Chavez, les plus virulents contre l’Iran, les plus engagés contre la Syrie, pour ne parler que de ceux-là, ce sont les médias français, juste derrière ceux des Etats-Unis. Parmi toutes ces cibles désignées à la vindicte, il n’y en a pas une seule qui ait fait quoi que ce soit à la France. Leur seul tort est d’avoir été décrétées ennemies de la nation américaine par Washington. Pour nos médias, dans le domaine international, l’opinion des français compte pour rien. Seule celle des américains compte. S’il faut aboyer contre la Corée du Nord, la Chine ou la Russie, la meute est toujours prête, allant chercher son inspiration outre-Atlantique et s’efforçant d’aboyer encore plus fort pour bien afficher sa fidélité.

Pendant que les médias aboient, les dirigeants politiques parcourent le monde, insultant, s’indignant, menaçant, armant, bombardant toute cible ayant le malheur de se trouver dans le collimateur de la Maison Blanche. Dans les années 2000, Georges Bush avait réussi, avec son mépris du reste du monde et sa politique du « avec nous ou contre nous », à isoler et à faire haïr les Etats-Unis comme jamais auparavant. L’arrivée d’Obama vit un changement notable de cette politique, au moins dans sa forme, surtout vis-à-vis de l’Europe. Le nouveau président réussit à se rattacher la fidélité de ses alliés, fidélité nécessaire pour la continuation du programme hégémonique de son pays. Avec quelques caresses dans le sens du poil et quelques flatteries, à la manière dont on s’attache la fidélité de son chien, il réussit à rétablir la situation. Malheureusement, la France est en train de commettre la même erreur que Georges Bush. Elle se détache peu à peu de tous ses anciens amis non occidentaux et est en train de s’en faire haïr. Elle se comporte comme si le monde était divisé en deux. D’un côté il y a les pays occidentaux représentant la civilisation, et de l’autre le reste du monde dont la gestion revient à l’Occident. On comprend alors que l’un des tous premiers symboles du mandat de François Hollande fut Jules Ferry. Si nous n’avions pas compris le message, il est clair désormais.

Mais le danger pour la France ne vient pas seulement de ses ex-amis aujourd’hui méprisés. Il pourrait également venir de ses amis européens, dont certains sont parfaitement conscients de la vraie nature des rapports Europe-USA. Ils savent qu’ils ne sont que des vassaux, mais, étant donnée la conjoncture économique internationale, faire bloc est plus qu’une nécessité. Leur survie en dépend. Cependant, leur dépendance totale au système n’entraîne pas, pour autant, l’adhésion totale à toutes les décisions impérialistes des USA dont la France est le porte-étendard. On les a vus s’engager, à reculons pour beaucoup, dans le conflit libyen conduit par la France et la Grande Bretagne. Il en est de même en Syrie où l’activisme franco-britannique n’est que modérément suivi par les autres européens. Pour le Mali, c’est encore pire. Déjà, au début de l’opération Serval, Laurent Fabius avait dû prendre son bâton de pèlerin pour obtenir du bout des lèvres et après mille tractations, tergiversation et reculades, un soutien de ses partenaires. Aujourd’hui, il en est réduit à quémander 30 soldats à ses meilleurs amis, et à batailler pour chaque soldat. Le 13 mars, le Monde Afrique titrait : « Bêtise et pingrerie de l’Europe au Sahel  ». Le Monde Afrique interprète cette pingrerie comme un désintérêt. Ce n’est pas que cela. Ce serait plutôt que l’Europe ne se sent pas du tout concernée par l’aventurisme français et en aurait même peur. Après s’être tiré une balle dans le pied avec l’embargo pétrolier contre l’Iran, imposé sous la pression des Etats-Unis et relayé avec un zèle jamais vu par la France, les européens se disent : « où vont-ils encore nous mener ces français ? ».

Les derniers développements en Syrie montrent, s’il en était besoin, le bellicisme du gouvernement français. Au lendemain du voyage du vice- empereur, Shimon Peres, on assiste, comme par hasard, à un branlebas de combat de la part de la Grande Bretagne et de la France pour ré-attiser encore plus le feu syrien. Ils ne parlent même plus de rebelles syriens, mais de résistants. Ils veulent les armer pour stopper le nombre de morts… Une fois armés ces « résistants » vont avoir à combattre non seulement l’Armée syrienne, mais aussi le peuple syrien qui est en train de s’armer pour résister aux « résistants ». Puisque Mr Fabius tient aux mots, comment pourrait-on appeler ces gens qui défendent leur patrie, leurs maisons, leurs familles, contre des agresseurs étrangers, financés et armés par l’étranger ? Quels mots pourraient correspondre à ce peuple devenu combattant par la force des choses, armé et équipé par ce « gouvernement dictatorial » sensé être son ennemi ? Seuls Fabius et Hague semblent n’avoir aucun problème avec ça. Ils ne voient aucun inconvénient à armer ouvertement des terroristes, et demandent la levée de l’embargo sur les armes à destination des valeureux combattants djihadistes. Les autres européens vont-ils suivre ? Rien n’est moins sûr, même si cela n’empêchera rien. Déjà Angela Merkel tergiverse et prône la prudence, car elle sait que l’Iran et la Russie ne resteront pas les bras croisés. Ils le savent tous, d’ailleurs, mais Fabius n’en a cure.

Chacun des 25 autres partenaires européens agira à sa guise, en fonction des intérêts de son pays. Car eux voient bien ce qui se passe. Ils ne semblent pas du tout convaincus que les résultats attendus de l’aventurisme franco-britannique seront au rendez-vous. Ils voient aussi que le monde bouge, y compris en terme de puissances. Dans ce contexte, ils savent que servir aveuglément un maître malade n’est pas viable à long terme. Pendant que la France fonce, la tête dans le guidon, ils ménagent prudemment l’avenir, la laissant surenchérir à tout ce que fait ou décide Washington. Leur manière de trainer les pieds pour suivre la France au Mali ou en Syrie semble indiquer qu’ils ne sont pas prêts à se laisser entrainer dans n’importe quelle aventure. Ne pouvant, ouvertement, refuser de coopérer avec un allié, il est à craindre qu’un jour ils seront tentés de laisser la France s’enliser toute seule dans ses entreprises.

Les occasions d’enlisement ne manquent pas, en effet. Il suffit de se rappeler que la France et les Etats-Unis sont les seuls pays qui aient des bases militaires un peu partout dans le monde. Ce sont également les deux seuls pays à effectuer, en dehors de toute coalition internationale, des interventions armées sur des sols étrangers, en violation flagrante de la souveraineté des peuples. Dans une telle situation, la France risque un jour de payer cher la politique néo-bushiste menée par son gouvernement.

Avic

Réseau International


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • leypanou 19 mars 2013 11:45

    Article très drôle dont j’ai apprécié les images, en particulier celle-ci : "S’il faut aboyer contre la Corée du Nord, la Chine ou la Russie, la meute est toujours prête, allant chercher son inspiration outre-Atlantique et s’efforçant d’aboyer encore plus fort pour bien afficher sa fidélité.« , vous avez seulement oublié de citer l’Iran, qui est le »mal absolu« .

    Vous auriez du illustrer l’article avec des chiens avec têtes d’homme (et pour les candidats, ce n’est pas ce qui manque), cela aurait été plus drôle encore, surtout que vous avez rajouté une couche avec ceci : »Avec quelques caresses dans le sens du poil et quelques flatteries, à la manière dont on s’attache la fidélité de son chien".

    Les propos concernant B H Obama sont un peu contredits par les faits je pense, par exemple dans ceci. et même si aucun média en France (à ma connaissance) ne parle pas des exécutions extra-judiciaires via les drones, elles n’ont pas pour autant disparu, le plus grave étant qu’elles peuvent concerner TOUT le monde, même les citoyens des Etats-Unis, et surtout PARTOUT.


    • Avic Avic 19 mars 2013 11:58

      Dommage que je n’aie pas eu votre conseil avant de publier l’article. C’est exactement l’image qu’il fallait. Je garde l’idée pour sous le coude...


    • HELIOS HELIOS 19 mars 2013 16:54

      ... les anglais, les russes n’ont-ils pas de bases hors de chez eux ?

      Cela dit cela n’excuse rien, mais dans une europe des nations, celle que nous souhaitons, ils est bon, comme dans la police de jouer les gentils d’un coté et les mechants de l’autre...


    • louphi 20 mars 2013 17:27

      leypanou


      Bonne remarque à propos de Barack Obama

    • alberto alberto 19 mars 2013 13:48

      Bonjour Avic,

      Très d’accord avec toi, sur cette attitude constante des gouvernements français successifs à prétendre régir les peuples de la planète et décréter constamment qui sont les bons et les méchants...

      Ça ne date pas d’hier, déjà les expéditions italiennes sous François 1er, la désastreuse expédition de Louis XIV au Siam, etc...Napoléon, la colonisation sous la IIIème...

      Je me suis aussi souvent interrogé sur cette propension qu’ont les français à vouloir aller redresser les torts par des interventions lointaines !

      Réminiscences de « l’esprit » des croisades ?

      Ma conclusion : on irrite tout le monde, on passe pour des braillards prétentieux,
      caniches des américains, menacés de ’french-bashing si on tire sur la laisse, on ferait mieux de se concentrer sur nos problèmes internes et oublier les rêves planétaires !

      Bien à toi.


      • Avic Avic 19 mars 2013 14:26

        Bonjour Alberto
        Ton allusion à François premier me fait penser que le problème de la France peut se résumer ainsi : elle n’a jamais été assez forte pour être à la tête de l’Empire, mais toujours assez pour être à la fois rival et second de l’empereur. Une bonne partie de son Histoire peut être lue à travers ce fait.


      • Croa Croa 19 mars 2013 21:53

        « sur cette attitude constante des gouvernements français successifs... »

        Faux
        , il y a tout de même Chirac qui a su être pacifique parfois.


      • julius 1ER 19 mars 2013 14:29

        article intéressant car il pose plein de questions notamment le rôle de ce que l’on appelle « la grande muette » cad l’armée mais pas seulement car derrière l’armée se profile la direction du pays et surtout les systèmes de formation de ce que l’on appelle « l’Elite » qu’elle soit issue de Saint Cyr ou de l’Ena. Personnellement, pour revenir un peu sur notre histoire et contrairement à certaines idées reçues, j’ai mis longtemps à comprendre pourquoi à l’orée des années 1960/70

        l’Allemagne était économiquement plus puissante que la France alors que la France avait subit énormément de destructions pendant la seconde guerre mondiale mais à aucun moment on n’a parlé d’année « Zéro » comme l’expression était entendue pour l’Allemagne à partir de 1945....
        Idées reçues disais-je car je pense que beaucoup de gens croient que l’Allemagne a reçu plus d’argent dans le cadre du plan Marshall que la France or il n’en a rien été, c’est la France qui a reçu la plus grosse aide des Américains après guerre, mais la France et la je reviens sur le rôle des élites, la France s’est lancé par absence de vision et de pragmatisme dans des guerres de décolonisation aussi ruineuses qu’inutiles puisque le résultat a été que d’une part dans les régions ou se sont situées ces guerres, nous en avons été exclus pour très longtemps, mais d’autre part cette masse d’argent que représentait l’aide Marshall au lieu d’aller vers la reconstruction et la réindustrialisation a été absorbée en grande partie par l’effort de guerre or il semblerait que l’Histoire se répète de la même manière, un pays exsangue en pleine déconfiture économique avec 5 millions de chômeurs continue dans le sens de dépenses militaires aussi inutiles que coûteuses, pour ne pas dire ruineuses, il semble que le modèle militaro-industriel soit encore très vivace chez- nous, et il apparaît de plus en plus que le peuple français dans son ensemble va en payer le prix fort............
        j’ai encore en tête la phrase de Louis XIV sur son lit de mort qui laissait un pays ruiné derrière lui, mais qui reconnaissait implicitement le rôle néfaste du militarisme dans cette phrase :« j’ai trop aimé la guerre ».................... 

        • Avic Avic 19 mars 2013 14:52

          Malheureusement les élites (civiles) ne jurent que par Londres ou New York. Il croient peu ou pas du tout à la France. Le modèle anglo-saxon est leur modèle. Les élites militaires sont à l’opposé, mais ont un double problème. D’abord ils n’ont pas leur mot à dire, ensuite ils ont été formés (formatés ?) à suivre et obéir au chef. Il se trouve que ce chef, le président de la République, fait partie de l’élite civile.


        • Albar Albar 19 mars 2013 17:47

          Jacques Attali : Après Chypre, le petit laboratoire, d’autres pays suivront

          La France joue la carte sioniste, surtout depuis l’intronisation de Sarko 1er, Hollande qu’on disait mou s’appui sur une force occulte bien solide derrière, et qu’importe le nom, Trilatérale, Bilderberg, Eurogroup, Oligarques, ou tout simplement Banques.
          J.Attali, Mr gouvernance mondiale.

          • Aldous Aldous 19 mars 2013 20:00

            L’experience est en train de foirer, leparlement chypriote a rejeté la taxation des dépots.


            Il reste de européens courageux... Dans les iles !

          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 19 mars 2013 18:15

            il faut bien qu’on utilise les AVIONS DE DASSAULT ...QU’ ON ARRIVE PAS A VENDRE

            PAUVRE FAMILLE DASSAULT........... au rsa......................revenu superieur autorisé


            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 23 mars 2013 09:44

              HOLLANDE EST peut-etre pépère.............

              mais il est intelligent c’est le seul président qui a eu des« cojones » POUR DIRE ARRETONS LES

              SOUS MARINS NUCLEAIRES ET MEME LE CHARLES DE GAULLE EN PANNE 3 FOIS PAR AN

               nous n’avons pas nous petit pays les moyens de nous ruiner avec « l’arme nucléaire »

              donnons a manger a notre peuple avant et duTRAVAIL A NOS JEUNES.....

              faisons une défense européenne et laissons « le bouclier atomique us nous chapeauter »


            • appoline appoline 19 mars 2013 18:51

              Oui mais ce que peu de gens savent, c’est que le peu de zings français étant au Mali où ailleurs, les élèves pilotes de Salon de Provence ne peuvent plus s’entraîner correctement. Les hélicos tombent en ruine et c’est un beau bazar pour avoir des pièces détachées. Ah la vitrine est belle mais ce qu’il y a derrière n’est guère reluisant


              • julius 1ER 19 mars 2013 19:11

                @appoline

                ce que tu dis peut sembler un peu spécieux, car la réalité c’est que la France consacre à son budget défense près de 50 milliards d’euros et c’est l’un des plus gros budgets défenses dans le monde bien sûr loin de celui des USA qui représente 7 fois ce que dépense la France, mais on est au même niveau que la Grande-Bretagne et c’est 2 fois ce que dépense l’Allemagne.
                çà bien sûr ce sont les chiffres mais pour autant est-ce que le service rendu vaut toutes ces dépenses ??????????????????????????
                Là pour sûr le débat est ouvert mais en France depuis l’humiliation de la défaite de 1940, il n’y a jamais eu de vrai débat sur l’armée dans la nation, on pourrait en ce sens faire un parallèle avec le nucléaire ou il n’y a jamais eu non plus de débat comme si la problématique avait été tranchée une fois pour toute !!!!!!!!!!

              • appoline appoline 20 mars 2013 18:42

                La fille d’un ami est pilote de chasse, je ne pense pas qu’elle me raconte des conneries


              • Aldous Aldous 19 mars 2013 20:07

                Article absolument pertinent.


                Quelle est cette France détestable qui veux armer des crapules et des assassins pour déstabiliser des pays souverains qui ne nous ont rien fait ?

                Ou est passée la France du respect des droits internationaux, de l’indépendance,, de la raison ? 

                Pour qui roule-elle ?

                Et comment va-t-on financer toutes ces aventures sans intérêt ?

                Les USA ont été siphonnés financièrement par le remodelage du proche orient et jètent l’éponge.

                 
                Obama a cessé d’écouter les sirènes israéliennes et du coup, c’est le bidochon franchouillard qui doit prendre le relais des opérations pour complaire à Bibi et son rêve de Grand Israël... 

                • mazig 19 mars 2013 20:26

                  L’essentiel de la notion de héroisme , de bravoure , de patriotisme à la française réside dans les seules et uniques croisades relatés dans les livres d’histoire et les manuels scolaires. La majorité des autres guerres (hors pays musulmans) n’ont pas été favorables à la France , et la guerre faite essentiellement aux pays musulmans est devenue quasi vitale pour la France. A coté de cela , on peut éventuellement ajouter l’interêt des quelques rudiments économiques que la France ramasse derrière les USA et l’Angleterre. L’écrasante majorité des intellectuels des pays musulmans ont cette conviction concernant la France.


                  • barbarou46 barbarou46 19 mars 2013 20:31

                    Bref : une gauche à moitié de droite ! une Europe ruinée par les lobbys des banques, des armes, de la chimie et du nucléaire !

                    Le nouveau féodalisme de la mondialisation économique fait de nous les vassaux du tout puissant ordre mondial. Les marionnettes politiques que nous élisons sont aveugles et sourdes à nos aspirations...
                    Sale temps pour les prolos, les abeilles, les vrais humanistes, les musulmans et les chrétiens d’orient. 
                    vive la Démocrassie...


                    • trobador 19 mars 2013 23:02

                      « Bref : une gauche à moitié de droite ! »

                      Hélas, si on se retourne, l’autre moitié...


                    • SEPH 19 mars 2013 21:37

                      La France est une colonie des USA. On fait ce que les USA nous demande c’est-à-dire déblayer le terrain pour l’installation de bases US en Afrique et la main mise sur les richesses du continent africain par le maître.

                      Hollande c’est le petit toutou très obéissant qui mène la France dans des aventures militaires à caractère colonial alors que les caisses sont vides.

                       Hollande et de sa bande de clowns au gouvernement ont donné la priorité au soutien à l’atlantisme et au sionisme dans le plus grand mépris des valeurs humaines, ainsi que des français.

                      Combien de temps cette tragédie va durée ?

                      Le peuple français mérite mieux que ces imposteurs qui vont du PS au FN en passant par l’UMP


                      • Croa Croa 19 mars 2013 22:17

                        Hollande, tout comme l’était aussi Sarko, n’est pas « obéissant » mais hargneux : Il a le zèle des plus royaliste que le Roi ou des chiens méchants hors de tout contrôle. Obéissant ? Non, évidemment avec son caractère exactement à la fois pire contraire à ça !

                        Nous savions Sarkozy dangereux, nous découvrons Hollande ! smiley


                      • Croa Croa 19 mars 2013 22:19

                         smiley
                        ET contraire à ça !


                      • franc tireur 20 mars 2013 00:48

                        Les USA disent en gros : « prouvez votre dévotion a nos interets parce qu on se méfie toujours de vous , alors allez en Lybie et au Mali et servez vous bien au passage »

                        On se souvient des cables Wikileaks ou l’ont apprenait pendant la campagne de 2007 que Sarkozy et Royale passaient leur temps a l’ambassade US pour se confier a monsieur l’ambassadeur sur leurs doléances et stratégie
                        Zemmour a raison quand il dit que les élites francaises se cherchent tout le temps un Empire.

                        Resultat on se fait tout un tas d’ennemis qui n’aurait jamais du l’etre étant donné les interets propres a la France.Et notre interet fondamental est l alliance continentale avec la Russie.
                        Au lieu de frapper la citadelle americaine ils s en prendront a ses lieutenants.
                        Dans le pire des cas Paris pourrait finir par se prendre une ogive atomique sur la tete pour affaiblir Washington.


                        • franc tireur 20 mars 2013 00:50

                          Pour l operation malienne il y a plus de doutes, les usa avaient leur homme en place , nous on y allé en soutenant les putschistes.

                          je crois qu on y ait vraiment allé pour nos propres interets et defendre l influence francaise au sahel face aux usa et aux chinois
                          il n y a jamais d amis, que des interets


                          • Tipol 20 mars 2013 08:18

                            Certes, l’analyses est relativement juste, mais focalisée sur les faits. Pour les explications, ils y aurait bien à développer.
                            Pour respecter votre principe de justesse envers autrui, nous devrions immédiatement rendre libre tous ces peuples, leur rendre le contrôle de leur robinets de pétrole, de gaz, et de ressources naturelles ; Que tous ces pays puissent sans notre ingérence installer de plus grandes démocraties que chez nous, sans corruptions, leur propres dirigeants très humains et plus honnêtes que chez nous.
                            Notre rôle doit se restreindre à être acheteur régulier ; même, on n’a même pas besoin de rien leur acheter, il faut juste renvoyer dans les champs 99% de la population française pour cultiver du blé de 6 à 80 ans. Il faut laisser les honnêtes entreprises Russes, Chinoises... exploiter dignement ces régions.
                            -
                            Je suis ensuite interpelé depuis bien longtemps déjà, dans le même sens que vous sur la position de la France qui n’est pas seulement vassale, mais très souvent leader. Je me demande même si le pilote de la mondialisation ultralibérale n’est pas en Europe.
                            Sous toutes les apparences connues, et visibles, les usa semblent mener la barque, mais les propriétaires discrets de toute cette Amérique, c’est principalement les anciennes grandes familles, et noblesses européennes. La finance mondiale arrive dans la City, et dans le District de Colombia, dont la création remonte à une demande du Vatican. Le District de Colombia
                            ne fait pas partie des usa...
                            Et quand bientôt, les usa vont s’écrouler violemment, ces familles européennes disposeront d’un bilan très réussi, des concessions à vie, des actes de propriété sur toute la planète achetés avec du papier toilette... Le peuple étasunien pleurera souffrance dans les camps de la Fema !
                            Vous constaterez que l’Europe n’a pas planifier une destruction civile interne comme le font les Etats-Unis, et que la City, déjà espace indépendant, est en plus découplée des aléas de l’Europe avec une Angleterre marginale de l’Europe, et avec une monnaie non européenne.
                            Quant aux quelques riches familles spécifiquement américaines, elles ont déjà leurs capitaux et titres de propriétés en Europe, et dans le monde. Toutes ces familles utilisent les Etats-Unis comme outil puissant de transfert des actes de propriétés, et de droits sur la planète.


                            • Dzan 20 mars 2013 10:03

                              Quand un Rafale part à la chasse aux pick up, il emporte 6 bombes guidées laser, à 250.000 euros pièce !
                              A Salon, il ne reste que la PAF. Les Alphajets, en dehors d’une dizaine qui a été Upgradé avec HUD
                              ( viseur tête haute),et avionique plus performante,, ces avions datent de 1981.
                              Les Epsilons de Cognac, à moteurs à pistons, consommateurs d’essence 100ll, datent de 1984

                              Les Transall sont très fatigués, et le A 400M d’Airbus, ne sera livré que à petites doses ( Prix)
                              Les 1ers Rafales sortis, sont eux aussi Upgradés

                              Nous somme en temps de crise. Il faut serrer la ceinture de partout,

                              Comme quoi, vouloir jouer dans la cour des grands !!!


                              • Christoff_M Christoff_M 20 mars 2013 10:42

                                Et armer les soi disant rebelles Syriens ??!! a qoi joue t on au sommet de l’état ??

                                Nous avons la preuve tous les jours que nous avons des pantins a la tete de l’état français capable d’aller à l’autre bout du monde pour faire les gendarmes ou les pourvoyeurs de munitions tout ceci pour obéir aux fouteurs de merde de la planète l’axe americano sioniste qui se cache derrière l’Otan...

                                Et ceci contre l’avis du peuple qui n’est même pas consulté et à qui on va demander plus d’impots pour assoir au pouvoir en Syrie un « homme d’affaire » pseudo syrien en fait americain parachuté, comme ce fut fait en Irak en Afghanistan avec Karzai et en Cote d’Ivoire avec Ouattara pour installer un système de main mise sur les banques et le pays, seul interet réel des alliés des américains et d’Israël actuel, contre l’interet des locaux traités de terroristes s’ils ne se plient pas au système de corruption qui règne maintenant en Irak et en Afghanistan avec des gardes privés américains pour surveiller les productions locales détournées au service des « grandes démocraties » inféodées au pouvoir américain !!!

                                Nous n’avons aucun intérêt à nous meler à tout ça, mais ceci nous prouvera que Hollande est un larbin du système bien pire que Sarkozy et que les francs maçons du PS sont les pires alliés du mondialisme et du sionisme, ceci n’est pas nouveau et avait commencé sous les Ferry et autres qui avaient déjà des comportements colonialistes interventionnistes et racistes mais bien sur c’était déjà de la faute du peuple français accusé de tous les maux alors que ce sont les élites au pouvoir qui agissent contre la volonté et l’interet de tous les français et ceci n’a pas changé malgré les guerres et les soi disant revolution !!

                                Qu’attendre de toute façon d’un gouvernement qui met un Fabius vendu à Israël et aux states aux affaires exterieures !!!


                                • Jean Umber 20 mars 2013 14:09

                                  Il y a fort à parier que, si le gouvernement n’envoyait pas d’armes aux fameux djihadistes syriens, les taux d’intérêts de nos bons du trésor ne demeureraient pas longtemps si proches de zéro.


                                  • Denzo75018 20 mars 2013 15:46

                                    Voici que nous avons hérité d’une Gauche Impérialiste au Pouvoir ! Car vous faites erreur, ce n’est pas la France qui est aventureuse mais bien notre Président F.HOLLANDE !
                                    Aujourd’hui le Mali, demain la Syrie .. A qui le tour ?
                                    Pourtant la Gauche Française a tant honnit le gendarme Américain qui est intervenu dans tant de conflits pour des raisons plus ou moins franches ...
                                    Serait-ce au tour de Hollande de prendre le relai, alors même que les USA ont compris amèrement qu’il n’y avait que des coups à prendre...
                                    Si HOLLANDE souhaite réellement marquer l’Histoire de France qu’il redresse la France économiquement, qu’il réforme structurellement et en profondeur cette France archaïque non armée à cette guerre économique mondiale.....car aujourd’hui la Vraie guerre pour le peuple Français n’est pas au Mali ou en Syrie ou ailleurs mais sur la compétitivité et l’emploi !

                                    Alors Mr Le Président, soyez courageux et défendez les Français et la France dans le Monde en nous permettant de gagner des parts de marchés mais surtout en nous donnant les moyens et pas seulement des incantations lyriques ...


                                    • louphi 20 mars 2013 18:07
                                      Avic

                                      « Il suffit de se rappeler que la France et les Etats-Unis sont les seuls pays qui aient des bases militaires un peu partout dans le monde. »

                                      Il ne faudrait pas minimiser la Grande Bretagne dans ce domaine des bases militaires à l’étranger. On peut en citer quelques unes :

                                      a) Saine-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha (Île de l’Ascension), Îles Malouines, Gibraltar, Qatar (1)

                                      b) Chypre : Iles Akrotiri et Dhekelia (2)

                                      c) Les forces britanniques en Allemagne (3)

                                      On peut aussi noter dans cet article un petit arrière-goût de dépit vis-à-vis de l’impérialisme français comme si on pouvait en attendre une meilleure tenue sur le plan géostratégique. Mais le sujet de la France, gendarme du monde, lui même et l’analyse qui l’accompagne sont pertinents à part quelques illusions sur Barack Obama, un arriviste zélé.


                                      • louphi 20 mars 2013 18:13

                                        Lire : « Sainte-Hélène » au lieu « Saine-Hélène »


                                      • Alex Alex 20 mars 2013 22:02

                                        Et Diego Garcia ? C’est la plus importante actuellement. Pour les USA.


                                      • QAmonBra AmonBra 20 mars 2013 18:12

                                        Bonjour Avic !


                                        Je me régale toujours de vos « angles » d’intervention, que je trouve aussi originaux que pertinents.
                                        Gardez bien sous le coude la sauce humoristique, c’est le meilleur accompagnement pour ce type d’article. 

                                        A l’époque de Mitterrand, on entendait souvent dire que la droite française était une des plus bêtes au monde. Il me semble que la gauche n’est plus en reste dorénavant et, d’entre elle, le PS me semble en pointe. 

                                        L’héritage gaullien, dont le président Chirac était le dernier et pâle héritier, est définitivement liquidé. 
                                        Telle la chenille parasitée dont le parasite la pousse à un comportement suicidaire, la France millénaire est sous contrôle d’une entité (idéologie ?) exogène agissant pour ses seuls intérêts.

                                        Sauf un merveilleux sursaut des Français, ses pseudo dirigeants vont continuer d’entraîner le pays vers une autodestruction planifiée, dont le seul Peuple paiera le prix fort, une fois de plus, faute d’avoir compris l’ampleur du mal qui ronge ses « élites » et d’y avoir remédié en temps utile.

                                        A la décharge du citoyen lambda, il faut admettre qu’en « haut lieu » on ne lésine pas sur les moyens de brouiller son entendement, par tous les canaux possibles et imaginables, mais à l’ère de l’internet et de la circulation d’une information planétaire à la vitesse électronique, est ce une excuse recevable ?


                                        • Avic Avic 20 mars 2013 20:57

                                          Bonjour AmonBra

                                          D’abord merci.
                                          Au sujet de l’autodestruction planifiée, le plus frustrant, c’est que beaucoup de français la perçoivent et beaucoup d’autres la soupçonnent. Malheureusement le petit reste qui ne voit rien ou qui en est l’origine a de telles capacité de brouillage que la destruction risque bel et bien d’avoir lieu. Que peut-on faire contre ça ?


                                        • travelworld travelworld 20 mars 2013 18:13

                                          La géopolitique c’est complexe, les yakafokon n’y comprennent rien, l’exemple de Bush est un cas d’école.
                                          L’histoire a un poids...
                                          La France a l’avantage de très bien connaitre l’Afrique, Tombouctou a été visité par René Caillé en 1828 Les archives de l’armée recèlent de véritables trésors sur les coutumes, tribus, conflits entre ethnies, la colonisation c’est aussi l’exploration et l’expérience acquise quelquefois douloureusement. La conquête de Tombouctou par l’armée française se fait de manière heurtée, notamment en 1892 avec le massacre de la colonne Eugène Bonnier par les Touaregs Ouelleminden et Igdalen après la première occupation de Tombouctou par les Français.
                                          Les U.S n’ont pas ces connaissances que nous partageons avec les Anglais, évidement....
                                          Donc il est « nature »l que l’armée Française soit en première ligne au Mali pour éliminer les « malfaisants »


                                          • agent orange agent orange 20 mars 2013 20:20

                                            Au lendemain du voyage du vice- empereur, Shimon Peres, on assiste, comme par hasard, à un branlebas de combat de la part de la Grande Bretagne et de la France pour ré-attiser encore plus le feu syrien.

                                            Cette phrase a elle seule résume bien que la France n’est plus souveraine et que sa politique étrangère est décidée par l’état d’Israël et ses agents d’influence. La France a perdu son indépendance et ses intérêts sous le contrôle d’une puissance étrangère.

                                            Que Fabius veuille armer les jihadistes, en infraction du droit international (résolutions de l’ONU 1267 (1999) et 1989 (2011) - qui interdit le financement ainsi que la livraison d’armes et d’assistance et de conseils militaires à alqaeda et de ses affiliés) ne surprend guère à la lumière de son attachement à Israël et plus particulièrement au sionisme.
                                            Ce qui surprend par contre, c’est sa place aujourd’hui au sein du gouvernement et l’immense pouvoir que lui octroie sont rôle, malgré ses mains ensanglantées du « sang contaminé ».

                                            CQFD : que la France soit devenu un état voyou est logique puisque les voyous sont au pouvoir.


                                            • Alex Alex 20 mars 2013 22:14

                                              En 1996, Richard Perle, alors Secrétaire adjoint de la Défense américaine, rédigea une étude destinée à Benjamin Netanyahu, le Premier ministre d’Israël :

                                              « La Syrie défie Israel sur le sol libanais. Une approche efficace, avec laquelle les Américains pourraient sympathiser, serait qu’Israël prenne l’initiative stratégique le long de ses frontières du Nord en combattant le Hezbollah, la Syrie et l’Iran, les principaux agents de l’agression au Liban. »

                                              Aluf Benn, correspondant de Ha’aretz, écrivait la veille de l’invasion américaine de l’Irak en 2003 que Sharon et ses supporters «  envisagent un effet domino, avec la chute de Saddam Hussein suivie par celle d’autres ennemis d’Israël : Arafat [OLP], Hassan Nasrallah [Hezbollah], Bachar el-Assad [Syrie], l’ayatollah en Iran et peut-être même Muhammar Kadhafi [Libye]. »

                                              Le général Wesley Clark révéla sur une chaîne de télévision américaine les projets d’invasion du Pentagone [duo Rumsfeld-Wolfowitz] une dizaine de jours après le 9/11 : Libye, Syrie, Iraq, Liban, Somalie, Soudan, Iran.

                                              Ces plans sont assez bien suivis, au détail près qu’Israël sous-traite.


                                              • Irina leroyer Irina leroyer 21 mars 2013 01:12

                                                ne vous y trompez pas, c’est un complot !


                                                après une sombre conspiration pour nous voler le secret de fabrication du « rafalle »

                                                Irina

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès