Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Francophonie ou l’optimisme à la française

La Francophonie ou l’optimisme à la française

Le continent africain est le berceau de l’humanité. Pourtant, le cours de l’histoire n’a pas ménagé ces populations qui sont encore aujourd’hui divisées par des conflits ethniques et religieux. Malgré cette situation évoquée lors du dernier conseil des ministres à l’Elysée, l’Afrique est devenue une des zones les plus dynamiques au monde. Consciente des enjeux la France veut croire en sa bonne étoile : Alexandre Wolf, Jacques Attali, et Richard Attias nous montrent le chemin...

 Dernièrement, les Nations Unies ont mis en avant la formidable progression du continent, au moins sur le plan économique. Dans le rapport Situation et perspectives de l'économie mondiale, on s’aperçoit par exemple que des pays comme le Congo, le Ghana, ou encore la Zambie, fleurtent avec la barre des 10% de croissance du PIB. De nombreux sommets y sont d’ailleurs régulièrement organisés, c’était le cas du Build Africa forum à Brazzaville il y a quelques jours, mais aussi du New-York Forum Africa prévu du 23 au 25 mai 2014.

A l’occasion de la journée internationale de la Francophonie, le 20 mars, les responsables politiques ont souhaité rendre hommage à cet OVNI politique… Alexandre Wolff, responsable de l’Observatoire de la langue française souligne par exemple que notre langue sera bientôt parlée par plus de 750 000 millions de personnes ce qui en fait la quatrième langue dans le monde. Quant au futur, le spécialiste précise, il existe actuellement « 32 Etats et gouvernements où la langue française est la langue officielle. Dans ce cadre-là, les projections démographiques sont effectivement impressionnantes, mais elles ne tiennent pas compte de la coexistence des langues qui est la réalité dans certains pays ».

Des réalités qui restent encourageantes pour une France qui voit sa place dans le monde se réduire comme une peau de chagrin. Au-delà des parts de marchés temporairement perdues, la culturefrançaise reste encore le meilleur vecteur dont on puisse disposer. Ce raisonnement est partagé à Bercy, où Pierre Moscovici vient de commander un rapport à Jacques Attali, afin de « mieux mesurer le poids de la francophonie dans l'économie mondiale, d'identifier les secteurs porteurs où lafrancophonie est créatrice de valeur et de déterminer les actions à mettre en œuvre au bénéfice del'économie française et de ses entreprises ».

Toutefois, malgré ces déclarations d’intention, la réalité n’est pas si rose… C’est du moins ce que suggère Yves Aubin de la Messuzière, directeur à la Mission laïque française. Selon lui, « Le discours est là, la volonté s’exprime, mais on voit que la réalité est différente car les moyens manquent et sont plutôt en diminution ». Avant de juger les actes, il faudra probablement attendre le XVème sommet de la Francophonie prévu cet hiver à Dakar. Le rendez-vous organisé par Richard Attias devrait permettre de se faire une idée un peu plus précise des moyens que se donne notre pays pour sa dimension internationale…


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • mac 31 mars 2014 12:22

    La Francophonie est le laissé pour compte de nos dirigeants depuis des décennies.

    Les sommets de la francophonie sont à peine plus médiatisés dans notre pays que les sommets du commonwealth, ce qui est un comble.
    Que dire des budgets alloués à la francophonie comparés à ceux utilisés pour favoriser l’extension de l’union européenne à des pays avec lesquels on a à peu près rien en commun si ce n’est la culture américaine et notre inféodation à l’OTAN.
    C’est dommage car le potentiel est énorme. Si un jour l’Afrique devient une nouvelle chine, nous regretterons d’avoir élu des hommes politiques aussi peu clairvoyants ou faisant plus le jeu du monde anglo-saxon que le notre...

    • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 31 mars 2014 14:14

      La Francophonie est le fer de lance de la colonisation, de la corruption, du pillage et de l’asservissement d’un contient entier.
      Honte éternelle à la France pour ses méfaits, pour le crime colonial.
      Honte éternelle !
      Honte !
      Honte !
      Honte !


      • mac 31 mars 2014 15:58

        Alexis_Barecq

        Bien sûr et il faut mieux laisser la culture anglo-saxonne prendre le relais comme ça on sera enfin excusés de ce qu’ont fait nos arrières arrières grands-parents ?
        La langue française est un fait dans un certains nombre de pays, c’est aussi une langue d’abstraction scientifique parfois difficile à remplacer par des langues locales et c’est tout de même la langue de Molière, Victor Hugo, Rousseau Apollinaire... Ce qui lui permet de ne pas avoir le moins du monde à rougir face à la langue de Shakespeare et c’est peut-être pourquoi l’union européenne, qui apparaît de plus en plus comme une construction anglo-saxone, cherche tant à minimiser l’utilisation du français.
        Maintenant on peut s’excuser d’exister...


      • Ruut Ruut 31 mars 2014 15:57

        La Francophonie est une chance, hélas la France la trahie tous les jours au niveau Européen et Mondial, même au niveau National.


        • volpa volpa 31 mars 2014 16:55

          Facile d’arriver à 10 % de croissance en partant de zéro.

          Les africains n’arriveront à rien faute de discipline.

          Vous leur posez des lignes électriques.

          Ils les démontent pour récupérer le cuivre.


          • San-antonio San-antonio 1er avril 2014 12:07

            Votre commentaire n’est même pas raciste, il est, au pire xénophobe, mais en tous cas, complétement a l’ouest.

            Ces phrases on les entend et les a entendus aussi concernant la plupart des europeens du Sud. Je vous propose donc de réfléchir a l’instauration d’une race supérieure (blonds aux yeux bleus au hasard), comme dirigeante et d’euthanasier toutes les autres (ou au mieux les réduire a la servitude)...


          • soi même 31 mars 2014 21:07

            Bof, l’Histoire est une fable convenue !

            Pauvre Afrique,
            .

             http://img.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L425xH282/pou2499-bd-a3891.jpg

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Cecilia Fabrou


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès