Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La guerre du canal de Suez aura-t-elle lieu ?

La guerre du canal de Suez aura-t-elle lieu ?

On s'y attendait, la ville de Suez a été le théâtre d' explosions de violence entre les forces de l'ordre égyptiennes et les manifestants.

Celui qui gagnera le Canal de Suez régnera sur l'Egypte et aura la main haute sur les intérêts européens à cet égard.

C'est un carrefour géostratégique incontesté et une jonction capitale entre la Méditerranée et la mer Rouge.


Sans oublier les milliers de tonnes de barils de pétrole qui se font plaisir en empruntant le fameux Canal de Suez.

Une petite éventualité de la fermeture du Canal est synonyme d'une catastrophe sur les marchés européens, voire un tsunami de toute l'économie européenne.

Tous les indicateurs sont d'accord pour donner une augmentation du pétrole.. de 100%. Le reste est facile à imaginer ! Tous les secteurs dépendants seront touchés par la vague et pan ! bonjour les dégâts !

Souvenez vous , lors de la dernière "crise de Suez", en 1956 qui failli mal
tourner ! une guerre mondiale entre l'URSS, les Etats-Unis, l'Angleterre et la
France , a été évitée de justesse .

L'histoire est-elle condamnée à se répéter. Toujours le Moyen Orient, toujours le choc de l'or noir, toujours des menaces imminentes de fumées noires et épaisses ayant une autre cause cette fois-ci...

Et tous ces navires de guerre américains dansant dans ses eaux confirment aussi que les lieux sont hautement stratégiques, militaire et économique. Normal ! sans pétrole comment bougeraient-ils ?

Non l'enjeu dépasse, comme on pourrait le croire, une question de bonne démocratie... le train sifflera-t-il encore trois fois ? 

Les jeux sont faits certes mais le hasard n'existe pas. La vérité sort de la bouche des canons disent les militaires et les cowboys. La vérité, clame en revanche les humanistes et les sages, finit par vaincre la faux si toutefois il s'agit de la bonne version de la Vérité.

Celle qui unit les différences, celle qui diffuse, sans prétention aucune de monopole, les valeurs humaines sous toutes ses formes, celle qui explique que la Paix et l'Amour sont la seule loi universelle au droit à la vie.

Décidément l'obscurantisme aveugle et demeure la bête noire de tous ceux qui ont le devoir de réveiller les consciences libres et démocratiques !

Alors guerre ou pas guerre, il y a un autre peuple qui a le devoir d'instruire, d'éduquer, de donner l'espoir d'un monde meilleur, de transmettre les conditions réelles d'une paix durable comme l'exige une démocratie qui se veut respectueuse des droits élémentaires de l'homme.


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • juluch 12 février 2011 12:02

    En 1956 un certain Nacer avait tenté de fermer le canal......son armée a été mise en déroute grâce à une coalition Franco Britannique !


    Je doute fort, que ça recommence.

    • ZEN ZEN 12 février 2011 12:08

      Nacer, dites-vous ?
      Un beau fiasco !
      Tout ça pour des droits de péage...
      L"Oncle Sam veillait...


      • juluch 12 février 2011 12:22

        Il vous manque pas mal d’infos là dessus...


        L’armée égyptienne s’est rendue ou a fuit !!

        Se n’est pas allé plus loin vue les divergences entre l’est et l’Ouest à cette époque là !

        Mais se fut une belle opération.

        • zany 12 février 2011 12:22

          selon un site islamiste français
          http://www.forsane-alizza.com/

          La marine américaine a envoyer un porte avion vers l’Iran, Israël augmente ses troupes de 10 pour cent

          Et les US augmente leurs forces armée d’un millions d’homme...

          C’est la der des der...

          Je ne saurais trop conseiller que tous le monde fasse un potager.

          Ce qui doit arriver arrivera.

          Selon mon estimation dans 6 à 10 mois sa commencera.(du côté US)

          Les islamistes pense qu’armagedon arrive, ça craint grave.


          • juluch 12 février 2011 12:51

            ? ???????????


          • zany 12 février 2011 13:45

            Sure « mon œil » sur france 2, un virus informatique aurais désactivé toutes les armes nucléaire, en gros c’est comme à l’ancienne, celui qui à la plus grosse armé gagne, et nous ont à quasiment rien en France...

            héhéhéhé, ça craint du boudin cette histoire...


          • Hige Hige 12 février 2011 16:54

            Canal de Suez ça m’étonnerait par contre détroit d’Ormuz, ça risque de chauffer sec dans un avenir proche.


            • Laury 12 février 2011 17:19

              Je pense que pour Suez il n’y a pas de problème immédiat,les « Amis » de l’Egypte ont vue venir
              parce que ce ne sont pas des Français les voisins de ce pays nous ont était encore dans le lèche
              que les Américano-Sioniste ont prévue le coup !!!
              Ormuz ?s’est autre chose la les Français ont une « Base » alors les Iraniens trembles !!!!!


              • zany 12 février 2011 21:46

                Ormuz = base américaine
                Djibouti = France et US

                Je pense de plus en plus que l’Iran est une farce, car si intervention il y a, c’est bombardement à la bombe anti-bunker, ou un champignon atomique, ça s’appel une attaque préventive.

                L’armé iranienne est formé a une guerre asymétrique, je doute fortement des capacité des USA a en venir a bout par voie terrestre, et encore moins s’y maintenir.


              • mordoric 12 février 2011 22:50

                Dans votre article, vous donnez à l’Egypte une importance qu’elle n’a pas.

                Récemment, j’ai appris qu’à peine 3% du pétrôle en provenance des pays du Golfe transite par le canal de Suez ou le pipe-line reliant la mer Rouge à Suez.

                Et dans le cas de figure où le canal serait fermé à la navigation, le retard occasionné à contourner l’Afrique par le Cap ne serait que d’une semaine maxi pour les super tankers.

                Si il y eut intervention de la France et de l’Angleterre aidés en cela par leur allié israélien pour se réapproprier le canal à l’imprudent Nasser, ce fut surtout par orgueil de vieilles puissances ne supportant pas cet affront (la France pour le soutien de Nasser aux algériens aussi) de la part d’une grenouille gonflée à bloc par l’aide soviétique.

                L’Egypte en terme de population est un géant mais ça me parait s’arrêter là car un pays incapable de nourrir sa population autrement que par l’importation est un nain à comparer au géant israélien tout proche.

                Non, ce serait plutôt le détroit d’Ormuz ou un renversement des Saoud en Arabie qui poserait un problème et là, je suis convaincu que les européens, les américains interviendraient militairement sans s’encombrer de discours droit de l’hommiste et de démocratie.


                • nomadius 13 février 2011 22:16

                  30 pourcent des approvisionnements européens en gaz et en pétrole transitent par le canal de suèz. Sans les importations et les exportations de et vers l’asie des produits européens.


                • chuppa 13 février 2011 19:20

                  Mais en fin de compte qu’apporte cet artilce à notre réflexion ?? Poncif énorme sans valeur ajoutée. Pourquoi publier ce genre de navet.


                  • nomadius 13 février 2011 22:12

                    Dans cette contrée, tout le monde joue sa tête, ou du moins sa tranquillité. A commencer par Israël. Un changement de régime en Égypte aura des répercussions sur le monde entier, risquant de bouleverser la stabilité des Etats. Cette transition à laquelle ont appelé les Européens et les Américains, résolus sans l’affirmer expressément à écarter Moubarak dans les meilleurs délais, sonne comme un aveu de sauvegarder intacte le régime qui survivra à l’après Moubarak. Entre autres raisons, il ya celles-ci :

                    D’abord le canal de Suez. Lorsque Nasser l’a nationalisé en 1956, la France, l’Angleterre et Israél ont attaqué et occupé l’Égypte. Les pressions des Soviétiques et des Américains les ont contraint à quitter illico-presto le pays.En 1973, durant la guerre d’octobre, conjugué à l’embargo pétrolier décrété par les pays arabes, le canal a tête une nouvelle fois fermé. Il représente un parcours supplémentaire de 10 000 km supplémentaires pour les pays européens pour les approvisionnements de pétrole et de gaz.

                    Israël s’est auto attribué les frontières de son futur etat grâce à la complicité des États Européens et des USA, ainsi que de l’aide de Moubarak. Empiétant sur les terres des palestiniens les plus fertiles et implantant des colonies, refusant le retour des réfugiés, continuant les expulsions et les expropriations des demeures palestinennes. Israél travaille maintenant à la judaisation de toute la palestine, caressant le rêve de rejeter tous les palestiniens vers la Jordanie et les autres pays arabes.

                    Un gouvernement démocratique en Egypte résultant de cette révolution fait courrir le risque que l’après Moubarak ne sera pas rose pour tout le monde. Rien que l’ouverture de la frontière avec Gaza causerait des soucis majeurs à Israél. La démocratisation de la société Egyptienne jouerait l’effet d’une courrois d’entrainement pouvant faire basculer dans la révolution toute la péninsule arabique réfractaire à la démocratisation.

                    Et l’on comprend mieux pourquoi depuis le début des manifestations, les pays amis de l’Egypte, ne susurrent que sur une transition qui permettrait avec le temps au régime même amputé de Moubarak, de se rattraper et de maintenir le statut quo, tel qu’il s’est produit en Algérie, ou règne toujours une dictature après le soulèvement d’octobre 1988 et malgré les réformes et les transitions.

                    Si l’Amérique par la voie de Mme Clinton a brandi la menace de révision de l’aide militaire et économique accordée annuellement au pouvoir de Moubarak ce n’est pas pour permettre l’instauration d’un autre modèle de gouvernance en Egypte.

                    Si les USA et les Européens continuent à préviligier les relations avec les pouvoirs arabes au détriment des peuples, lesquels se radicaliseraient et opéreraient en terroristes contre leurs pouvoirs et les intérêts occidentaux selon les directives d’un Ben Laden aux ordres des USA, dont la jeunesse arabe en désepoir rejoindrait les rangs et donneraient l’alibi interventionniste aux Américains de créer autant d’Irak et d’Afghanistan qu’ils voudront pour la prospérité du complexe militaro-industriel amércain et le bonheur des lobbys US.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès