Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Libye : L’enlisement coupable

La Libye : L’enlisement coupable

 Les manifestations contre le régime Kadhafi ont débuté le 17 février 2011. Une semaine après, presque tout le monde croyait à une chute inéluctable du dictateur et à une victoire certaine des insurgés. La communauté internationale a été malheureusement surprise par le caractère violent et impitoyable de la contre attaque de l’armée et plus particulièrement des bombardements meurtriers de l’aviation qui tirait sur les civils comme sur des mouches. Le conseil de sécurité ayant décidé de venir au secours des populations civiles, un certain nombre de pays se sont alors investis dans le conflit et commencé à viser des cibles militaires libyennes.

 Les premières frappes ont été effectuées les 19 et 20 mars par la France, l’Angleterre, les Etats-Unis, l’Italie et le Canada « Aube de l’Odyssée » avant que l’OTAN ne prenne en main le commandement des opérations une semaine après. La presque totalité de l’aviation de l’armée libyenne a été, nous a-t-on dit, clouée au sol ou complètement détruite. D’où le grand soulagement de la communauté internationale qui croyait déjà à la déroute du régime de Tripoli. Des informations très encourageantes en provenance de l’Est, du Centre ou de l’Ouest du pays nous apprenaient chaque jour que les insurgés s’emparaient de telle ou telle ville stratégique et du recul presque quotidien des forces gouvernementales. Seul Mouammar Kadhafi refusait de croire à une telle déroute de son armée. Au contraire il a continué comme à son habitude à menacer les alliés et à leur promettre la pire débâcle. 

 Ne pouvant plus utiliser son aviation le président libyen a changé de méthode guerrière et opté pour une stratégie plus efficace à savoir l’utilisation de blindés avec des boucliers humains, ce qui entravait terriblement l’action des Alliés. Certaines localités annoncées comme étant conquises par les insurgés ont été, les unes après les autres, reprises par les forces gouvernementales. Et, au fil des jours qui passaient les informations les plus alarmantes et les déclarations les plus pessimistes commençaient à tomber.

 Le général BURCKHARDT, porte parle des armées françaises reconnut dernièrement que la situation était complexe, du fait comme nous l’avons dit que les responsables libyens avaient modifié leur mode d’action. Pour sa part le général américain CARTER HAM a estimé peu probable que les rebelles parviennent à lancer un assaut sur Tripoli pour renverser Kadhafi. Disons enfin que de hauts cadres de l’OTAN ont fait état de leur crainte d’un enlisement en Libye.

 http://www.lefigaro.fr/international/2011/04/08/01003-20110408ARTFIG00368-l-otan-craint-un-enlisement-en-libye.php

 Pendant ce temps un certain nombre de pays ont exprimé leur inquiétude au sujet d’une situation qui ne cesse de s’empirer et dont on ne voit nullement l’issue. Le nombre des victimes civiles s’accroît de jour en jour, les produits alimentaires et les médicaments se font de plus en plus rares. La Russie commence à hausser le ton accusant l’OTAN d’avoir outrepassé les recommandations de la Résolution 1973. Les Etats-Unis pensent déjà aux élections de 2012 et ne désirent en aucun cas s’engager dans un autre bourbier. Ils refusent d’autre part de fournir des armes aux insurgés de peur disent-il, que cet armement serve plus tard aux Islamistes. C’est là une excuse sans fondement car les organisations subversives ont plusieurs fournisseurs d’armes. La Chine, l’Inde et le Brésil ne cessent pas à leur tour de manifester leur désaccord à propos des actions des occidentaux sans oublier la froideur de quelques pays arabes dont l’Algérie en particulier. Un grand nombre d’observateurs n’hésitent pas aujourd’hui à parler carrément d’échec, d’impasse, de blocage et d’enlisement.

 Certains pays comme la Turquie cherchent même actuellement à trouver une solution de compromis qui permettrait un cessez le feu pour préserver les vies humaines. Le président du gouvernement turc qui craint dit-il une « irakisation » de la Libye n’exclue pas le maintien au pouvoir de Kadhafi dans le cadre d’un régime soit disant plus démocratique. C’est là une solution qui peut être grave de conséquences. Comment imaginer en effet le comportement du colonel et de ses fils avec leurs anciens adversaires ? Et peut-on également croire réellement à un changement de tempérament ou de méthodes de commandement de cet homme qui a passé 42 ans de sa vie à exercer un pouvoir absolu et sans partage ?  Quelle serait dans ce cas l’attitude du président libyen vis-à-vis de la France et de la Grande Bretagne notamment ? Et comment Sarkozy et le chef du gouvernement britannique pourront-ils affronter leurs opposants respectifs ? La plupart des observateurs qui suivent de près la situation en Libye pensent que les services de renseignement occidentaux avaient certainement sous estimé les forces de Kadhafi, ce qui a poussé leurs armées à se lancer trop hâtivement dans l’aventure, D’autres encore se demandent si les opérations militaires libyennes ne sont pas organisées et programmées par des experts russes mis par Moscou à la disposition de Tripoli. Hypothèse qui n’est pas à exclure.

  Les intervenants en Libye se trouvent aujourd’hui dans l’obligation d’aller jusqu’au bout et ce, aussi bien dans l’intérêt des Libyens eux-mêmes que ceux de la communauté internationale qui doit se débarrasser d’un chef d’Etat fou et sanguinaire. Le maintien de ce potentat à la tête de la Libye constituerait un danger permanent au sein de cette région méditerranéenne dont l’Europe, l’Afrique et le Proche Orient veulent en faire un lac de paix, de prospérité et d’entente entre ses différents peuples.

 Les pays de l’OTAN comme d’ailleurs toute la communauté internationale n’ont pas le droit de s’arrêter à mi chemin, de se laisser enliser ou de se faire intimider par un homme qui, sachant qu’il est condamné, est en train de jouer le tout pour le tout. Fournissons donc les armes nécessaires à ce peuple pour se libérer et essayons d’organiser ses combattants qui n’ont aucune expérience militaire. Les abandonner à leur sort serait commettre un crime que l’histoire ne pardonnerait jamais.


Moyenne des avis sur cet article :  1.95/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • OMAR 11 avril 2011 19:44

    Omar 33

    La Gélule :"Et à propos de chef d’Etat fou et sanguinaire, il n’est pas inutile de rappeler..
     
    que Kadafou a été reçu comme un seigneur il n’y a pas si longtemps, à l’Elyseés par Sarko et sa clique, et en Italie par le puritain Berlusconi...

    Ah la Gélule, toujours la même technique : les non-dits ou les demi-vérités...


  • Alpo47 Alpo47 11 avril 2011 10:44

    Ben voyons ... j’ai vraiment l’impression que l’auteur vient ici disserter sur un sujet qu’il ne connait que pour avoir lu la presse ...

    « ...Boucliers humains, fournissons les armes .. » je regrette de devoir dire que l’auteur s’enfonce dans une basse propagande, que ne renieraient pas les stratèges de l’OTAN, afin d’avaliser le fait de participer à une guerre civile.

    Etes vous en « mission commandée » sur le Web ?

    L’opération Libyenne ressemble de plus en plus, à la propagande qui a camouflé l’intervention en Yougoslavie ou dans tellement d’autres endroits. Tromperie et mensonges vis à vis du grand public en sont le point commun.


    • Fab Fab 11 avril 2011 11:37

      J’essaie de mettre en regard 2 informations qui courent sur la Libye et Kadhafi :

      1) Kdhafi est un fou sanguinaire
      2) La libye est un des plus faible taux d’analphabétisation (5%)

      Du coup je me pose une question : Kadhafi aurait il égorgé tous ceux qui ne savait pas lire ?

      Ou peut être faut il prendre un peu de recul sur ce que disent les média ....


      • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 11 avril 2011 16:36

        « Ou peut être faut il prendre un peu de recul sur ce que disent les média .... » Oui, c’est ça, mon ami Lecomte. Les médias racontent n’importe quoi, pourvu qu’ils vendent leurs papiers. Personne ne nie le fait que Kadhafi est un tyran, une crapule de première catégorie, mais cette intervantion des coalisés est contre productive. A mon avis, il fallait laisser les Libyens régler leurs comptes à Kadafou à leur manière ; comme l’ont fait avant eux les Tunisiens et les Egyptiens : laisser la révolution suivre son cours. 


      • Alliance Rebelle citoyen du sud 11 avril 2011 13:43

        ’’ toute la communauté internationale"


        de quel communauté international vous parlez mr lecomte ? de celle de BHL grand lecteur de botul ? c’est a dire de cette communauté de marchand d’armes imperialiste néocolonialiste ? 
        cette guerre pue l’intervention néocolonial
        il n’est dans l’intérêt d ’aucun peuple du sud ( amerique latine , afrique , asie ) que cette axe france-USA-GB , cette axe du mal , remporte cette guerre et mette les pieds en libye , et mette la mains sur le petrole libyens , et il n’est pas du tout non plus dans l’interet libyens
        quand a defendre le droit du peuple libyens a disposer de sa liberté et de ses droits , mon cher , vous devrez commencez par revendiquez ces droits au peuple marocains dont vous faites partie , parce que vu cette article de vous meme : http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-maroc-pays-des-revolutions-du-90562 , ou vous soutenez la dictature marocaine ... 
        et je ne trouve pas l’utilité de recuperer les liens sur les cas de torture et d’assassinats actuellement en court au Maroc , mais un exemple qui en dit long sur ce lien http://samira-mehdi.blogspot.com/ ,
         SANS COMMENTAIRE 

        • agent orange agent orange 11 avril 2011 14:23

          Hilarant cet article. J’ai beaucoup ri.
          Donc, entre autre, Kadhafi est un danger pour la région méditerranéenne ? Après 42 ans au pouvoir, on attend toujours qu’il mette cette région à feu et à sang.
          L’auteur, vous avez un bel avenir de propagandiste. Vous devriez essayer chez Dassault-Boloré-Lagardère-Bouygues-Rothschild-Weil-Bertelsman. Je suis sur que vos talents y seront reconnus.


          • Alliance Rebelle citoyen du sud 11 avril 2011 14:48

            le seul danger en mediterrannée , c’est la france et l’angleterre ( ainsi que leur pute ainée l’amerique ) , et depuis les 1 ere croisades au 11eme siecle jusqu’as nos jours , nous n’avont pas oublié le massacre de toute la population au 11 eme siecle de jerusalem ou femme enfants et vielliards ne furent point epargné http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=10990715

            et tous les autres massacres qui suivirent durant les croisades , guerres colonial et néo-colonial 
            alors je pense que l’auteur devrait revoir son histoire , l’histoire de la communauté a laquelle il appartient , avant de faire de la propagande pour les croisés et les sionistes de tout bords 
            quand a khadafi il n’as jamais attaqué une nation et massacré des civil
            et quand au crimes commis contre les libyens , comparé au roi hassan 2 du maroc , eh bien je dirais que kadaffi est un ange et en plus de cela il n’est pas le vassale des imperialiste , il n’affame pas son peuple pour que les multinational fasse du profit ...

          • Alliance Rebelle citoyen du sud 11 avril 2011 15:23

            le seul danger en mediterrannée , c’est la france et l’angleterre ( ainsi que leur pute ainée l’amerique ) , et depuis les 1 ere croisades au 11eme siecle jusqu’as nos jours , nous n’avont pas oublié le massacre de toute la population au 11 eme siecle de jerusalem ou femme enfants et vielliards ne furent point epargné http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=10990715

            et tous les autres massacres qui suivirent durant les croisades , guerres colonial et néo-colonial 
            alors je pense que l’auteur devrait revoir son histoire , l’histoire de la communauté a laquelle il appartient , avant de faire de la propagande pour les croisés et les sionistes de tout bords 
            quand a khadafi il n’as jamais attaqué une nation et massacré des civil
            et quand au crimes commis contre les libyens , comparé au roi hassan 2 du maroc , eh bien je dirais que kadaffi est un ange et en plus de cela il n’est pas le vassale des imperialiste , il n’affame pas son peuple pour que les multinational fasse du profit ...

            • xray 11 avril 2011 17:17


              Ce sont les journalistes vendus aux intérêts des américains qui l’affirment. 
              Kadhafi bombarde son peuple ! 
              Et le 9/11, c’était quoi ? 


              Les évènements du Maghreb sont visiblement orchestrés de l’extérieur. 
              Ces évènements démontrent une nouvelle fois que les journalistes sont entièrement soumis aux intérêts des Américains. 

              Le but des Américains est de faire sauter les verrous qui leurs interdisent l’accès direct au fric et au pétrole du Maghreb. (Les « dictateurs » ne sont pas aussi malléables que nos bons élus sans pouvoir du grand bordel européen.) 

              Le réveil des maghrébins risque d’être douloureux. 
              La Libye n’est pas en proie à de simples manifestations ni à des émeutes mais à une véritable insurrection avec de vrais moyens militaires. 

              En Libye, qui fournit les armes ? Qui tue qui ? 

              Les Américains ont trouvé en Europe des cons pour faire le sale travail. 
              Les élus européens sont des carpettes sur lesquelles les Américains s’essuient les pieds. 

              Le bourbier européen 
              http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 


              Au lieu de faire une affaire personnelle de Kadhafi, le nabot-léon ferait mieux de s’occuper de ce qui se passe en France et de cesser de faire ses saloperies.  

              Un vandalisme institutionnel 
              http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/18/un-vandalisme-institutionnel.html 

              Le piège internet (GOOGLE, Blog-spot,  Dailymotion, Le Post) 
              http://echofrance.monblogue.branchez-vous.com/2009/11/21#215760 



              • OMAR 11 avril 2011 19:38

                Omar 33

                Lecomte :" aller jusqu’au bout et ce, aussi bien dans l’intérêt des Libyens eux-mêmes..

                Jusqu’au bout de quoi ?

                De la destruction de la Lybie ? Cela est déja trés entamé..
                De l’extermination de son peuple ? L’Otan ne veut même pas s’excuser pour ses bavures : ce n’est que des bougnoules en moins..
                 
                Et bien sûr, vous ne tenez p)as cette même logique pour le Yemen, la Syrie, ou avant pour la Tunisie ou l’Egypte : Il n’y a pas de pétrole dans ces pays...

                Pitoyable torchon appelant à la guerre, la destruction et la tuerie..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès