Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Mairie de Nouméa veut surveiller la population

La Mairie de Nouméa veut surveiller la population

Le maire de Nouméa (Jean LEQUES, UMP) et son premier adjoint (Gaël YANNO, UMP) préparent l’installation d’un système de vidéosurveillance à Nouméa.
Par cette mesure la Mairie tente de dissimuler l’échec de sa police municipale dans la prévention de la délinquance.

L’annonce a été faite pendant la campagne des élections municipales. Il fallait pour le maire tenter de détourner l’attention de son incapacité à réformer et rendre plus efficace sa police municipale.

Celle-ci, dotée d’effectifs pléthoriques (150 agents), est habillée "à l’américaine" et richement équipée en véhicules. Ces agents communaux ont été recrutés, en fait, parmi la clientèle politique du RPCR pendant une quinzaine d’années et  le favoritisme politico-syndical y a régné en maître.

Cette police municipale très particulière (la loi sur les polices municipales n’est pas appliquée en Calédonie) se prend volontiers pour une super-police nationale, elle
fait du "maintien de l’ordre" (en toute illégalité) et sa principale occupation est la "chasse aux SDF". C’est la seule police municipale de France et de Navarre à défiler le 14 Juillet !!!

Une tentative de "démocratisation" a eu lieu en 2005/2006 mais son auteur (un ancien commissaire de police ) a été chassé pour avoir voulu  transformer cette milice en police de proximité et la doter d’un statut et d’un code de déontologie. C’est tout dire... !

La situation générale de la délinquance s’aggravant, l’échec du maire de Nouméa  est patent (il a été totalement incapable de soutenir la réforme de sa police) et c’est ce qui explique la  mise en place de ce réseau de vidéosurveillance dans la ville.

Il consistera en une dizaine de caméras, dont le coût d’acquisition est évalué à 80 millions CFP. Il n’y a eu bien sûr aucune concertation d’aucune sorte et l’on ignore à peu près tout du  projet.

On peut prévoir que la population, sous-informée, restera indifférente. La presse locale (en fait RFO et Les Nouvelles) se distingue par son conformisme et son absence totale d’esprit critique. L’avenir n’est pas rose pour les défenseurs des libertés en Calédonie !


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Grasyop 24 juillet 2008 13:56

    Pourquoi cet article est-il dans la rubrique International ?
    Je croyais que Nouméa c’était en France...


    • el bourrico 24 juillet 2008 14:21

      Non, ce n’est pas en France, ce n’est pas un département.
      C’est un territoire, une ancienne Colonie doté d’une certaine autonomie, toujours sous domination Française, ce n’est pas la France.

      Il est là le problème de tous ces touristes Gaulois qui se pointent dans ce genre d’endroit en s’imaginant en pays conquis... ils se croient chez eux.


      • Grasyop 24 juillet 2008 15:09

        Les néocalédoniens participent à la vie politique française, en particulier aux élections présidentielles (source). N’est-ce pas ce qui caractérise la nationalité française ?


      • sormiou sormiou 24 juillet 2008 14:31

        P’tite boulette en effet ! LoL

        Merci à scipion de nous tenir au courant de ce qui se trame dans nos dom-tom.
        C’est toujours révélateur du climat général !

        Je crois et je fais confiance en la sagesse du peuple KanaK !


        • el bourrico 24 juillet 2008 16:51

          @Grasyop

          Vous mélangez les gens qui ont la nationalité Française, et la France.
          Les Kanaks sont a mon avis Kanaks avant d’être Français, çe qui parait logique. Fut un temps ou on leur aprenait "nos ancêtres les Gaulois".

          Ce n’est certe qu’une question de point de vue, cetains parleraient volontier de sodomisation de drosophyles, mais c’est pour moi important. La France c’est la métropole.

          Pour avoir vécu 14 ans en Polynésie, je peux vous dire que la France, on s’en fout la bas, elle ne sert qu’a envoyer du pognon, et même si les gens sont Français, je n’oublie jamais que je suis chez eux. C’est fini le temps des colonies. Ils ont un président, une assemblée, un drapeau, et un vestige de l’ancien temps, un contrôleur de l’empire appelé "haut commissaire". Bon, il faut avouer que c’est une république bananière, mais ça ne change rien au fait que ce n’est pas la France.


          • E-fred E-fred 24 juillet 2008 23:17

            Merci de nous tenir informé de ce qui se passe encore sous les cocotiers...

            J’avais effectué mon service militaire à Nouméa en 1989-90. J’étais infirmier au Rimap-Nc, caserne Gailly Passeboc, et il arrivait souvent que nos gentils appelés se fassent démonter par les costauds Calédoniens ou Wallisiens sous l’emprise de l’alcool. (L’alcool était interdit de vente en magasins du vendredi soir au dimanche soir à cause des accidents de la route). Eclopés, ils venaient donc me réveiller à 2 ou 3 heure du matin pour se faire soigner.
            Les consignes strictes de nos supérieurs : "ne pas répondre en cas d’agression et vite rentrer à la caserne"...de plus, il arrivait souvent que les "policiers locaux" se lâchent sur les militaires, ce qui n’a pas été du goût de certains engagés (RPima) qui eux ne se laisaient pas faire...au grand dam du Ltn-Colonel Kuntzmann...bref, je vois que rien n’a changé sous les tropiques et que les accords de Matignon, comme ceux d’Evian, ne protège que les protagonistes obsurs ...

            Quand aux Kanaks, ils sont bien loin de pouvoir s’en sortir, piégés entre les intêrets des exploitations des mines de nickels et les politicards qui les ont jettés dans la grotte d’Ouvéa.

            Pour la petite histoire, un jeune qui était dans la grotte, porteur de thé, a fait son service avec nous...quand il fesait partie du groupe qui allait au stand de tir , les sous-off. avaient leurs Famas avec balle engagée dans la culasse, au cas où...nous, ça nous fesait rire...jaune...

            J’ai fait un super service militaire en tant qu’infirmier, je ne garde que des bons souvenirs et bcp de contacts avec des anciens vslom du "Caillou".

            La Nouvelle Calédonie ne fait qu’hériter du fait que la France n’a jamais pris soin des habitants de ce territoire. Il faudra maintenant attendre la suite des accords de Nouméa, à savoir un vote pour l’indépendance d’ici 2014.


            • domtom98845 25 juillet 2008 04:21

              Paradoxe de la ville de Nouméa ; ville relativement sure, surpolicée, où toute activité entrainant un rassemblement de foule est surveillée soit par la police municipale ou par des vigiles et où on envisage d’installer des caméras de vidéosurveillance pour surveiller :
              1/ les SDF 2/ les populations KANAKS qui sont pratiquement les seules présentes au centre ville déserté le soir, car c’est de là que partent les bus et c’est là que se trouve le BINGO(loto) territorial où ils peuvent dépenser leur argent.
              A noter quand même que 10.000 personnes (chiffre annoncé par le préfet lors de la dernière visite du ministre de l’outre mer) vivent dans des squat aux abords de Nouméa, et qu’il y a certainement d’autres urgences en terme d’investissement pour garantir la cohésion sociale.
              Enfin l’article paru dans les Nouvelles Calédoniennees, (groupe HERSANT), annonçant le déplacement de M. Gael YANNO au ministère de l’intérieur pour soutenir le dossier, se trouvait juste après une page entière sur les statistiques en hausse de la criminalité en Nouvelle Calédonie : désinformation.....
              Pour conclure il ne faut pas croire que la Nouvelle calédonie c’est l’Afrique du Sud de l’apartheid, contrairement à ce que véhiculent certains articles parus récemment, notamment dans le Monde ; la Nouvelle Calédonie est un magnifique pays, jeune, où les populations essaient de cohabiter dans un contexte historique lourd et d’avoir un idéal commun...Mais il faudra aussi accepter de partager les richesses....


              • scipion 25 juillet 2008 04:55

                Petite précision : faits constatés à NOUMEA en 2006 : 9062/ faits constatés à NOUMEA en 2007 : 8601.( chiffres officiels). Il y a donc une légère baisse de la délinquance globale mais les jeunes sont de plus en plus impliqués. Ces actes sont généralement commis dans la périphérie de la ville ( Rivière-Salée, Tindu,
                Montravel), là où vivent dans la promiscuité, le bruit, les dégradations multiples....les populations modestes (Kanaks et wallisiens). Pas ou peu d’éducateurs de rue, des petits postes de police qui ferment à 16 heures 30, des jeunes qui s’ennuient et qui fument ou boivent...tout celà est connu et celà fait des années que cette situation " explosive" perdure...dans un climat d’incapacité générale !
                Faute d’une vraie politique de prévention ( mais il faudrait y mettre le prix ) la Mairie UMP préfère installer des caméras dans le centre ville, en fait pour "rassurer" les commerçants qui constituent son électorat traditionel. A supposer que cette dizaine de caméras "dissuadent" les délinquants potentiels de passer à l’action sur la Place des cocotiers, ceux-ci se déplaceront vers...les quartiers populaires dont il a été question plus haut !...Il s’agit bien évidement d’un "leurre" mais qui risque de fonctionner car il n’y a ici aucune réaction de la société civile. RFO est "aux ordres", les Nouvelles Calédoniennes ( HERSANT) vérouillent toute mise en cause des élus. Il ne reste plus qu’Agoravox !! et vous amis lecteurs.....


              • Opsomer 27 juillet 2008 20:35

                Vidéosurveillance : mode d’emploi.
                 

                Vous lancez quelques articles alarmistes, destinés à faire peur à la population, à l’inquiéter.

                 

                La France confrontée à la guerre des rues

                http://www.lefigaro.fr/debats/2008/06/24/01005-20080624ARTFIG00651-la-france-confrontee-a-la-guerre-des-rues.php

                 

                Le XIXe refuse l’intifada

                http://www.valeursactuelles.com/public/valeurs-actuelles/html/fr/articles.php?article_id=2878

                 

                Un mort relance le débat sur la vidéosurveillance

                http://www.rue89.com/2007/08/16/un-mort-relance-le-debat-sur-la-videosurveillance

                 

                Puis vous modifiez votre vocabulaire en ne parlant pas de vidéosurveillance mais de vidéoprotection et faites simultanément publier un rapport par une haute autorité, du moins présentée comme telle.

                 

                La vidéo protection : rapport de l’Institut National des Hautes Etudes de Sécurité

                http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/rapportvideoprotection1.pdf

                 

                Et vous l’accompagnez d’un sondage en faveur de la vidéosurveillance, d’autant plus favorable que vous aurez posé les bonnes questions et instillé précédemment l’inquiétude.

                 

                Enquête « Les Français et la vidéosurveillance ». Ipsos Public Affairs / CNIL – Mars 2008.

                http://www.vigineo.fr/videosurveillance_sondage_cnil.html

                 

                Le tout agrémenté d’un article regrettant le retard français en la matière, pointant du doigt (accusateur) les réticences absurdes face à la modernité engagée dans la lutte contre l’insécurité qui vaut bien le sacrifice de quelques libertés, fussent-elles fondamentales.

                 

                Surveillance vidéo : la France peine à s’équiper

                http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/07/15/01016-20080715ARTFIG00192-surveillance-video-la-france-peine-a-s-equiper-.php

                 

                Vous prenez ensuite un bon exemple à l’étranger, britannique ou italien comme dans le cas présent, omettant sciemment d’indiquer que la vidéosurveillance est pratiquement inexistante outre-Rhin par exemple.

                 

                L’exemple italien des anges gardiens électroniques

                http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/07/15/01016-20080715ARTFIG00194-l-exemple-italien-des-anges-gardiens-electroniques-.php

                 

                Enfin, vous donnez le moins possible de publicité aux éventuelles critiques, étouffez-les même !

                 

                Les fiascos de la vidéosurveillance

                http://www.liberation.fr/actualite/societe/339565.FR.php

                 

                Vidéosurveillance : inefficaces, les caméras prolifèrent

                http://www.rue89.com/2008/06/28/videosurveillance-inefficaces-les-cameras-proliferent

                 

                Grande-Bretagne : caméras partout, résultats nulle part

                http://www.rue89.com/2008/05/30/grande-bretagne-cameras-partout-resultats-nulle-part

                 

                Vous finissez par un excellent article à ce propos :

                 

                Les caméras de surveillance font chuter la délinquance

                http://www.varmatin.com/ra/st-tropez/136109/saint-tropez-les-cameras-de-surveillance-font-chuter-la-delinquance

                 

                Au final, vos efforts seront récompensés.

                 

                La vidéosurveillance célèbre son avenir radieux

                http://www.rue89.com/2007/11/14/la-videosurveillance-celebre-son-avenir-radieux

                 

                « La sécurité sans nuages naît de la vie tranquille et retranchée des masses ». D’où la célèbre devise des Épicuriens : « Cache ta vie ».


                • lidia 29 mars 2009 03:11
                  Non seulement la Mairie de Nouméa veut avoir un oeil ses citoyens (impact électoral assuré, malgré une police municipale qui fait souvent les titres de la presse locale) mais elle a aussi un droit de vie et de mort sur certains dossiers défendus par des calédoniens.
                  J’ai halluciné en lisant une information sur un autre blog www.caledophere.com/ ?p=5811 
                  Etouffé, l’exemple donné est passée inaperçu du public, mais il en dit beaucoup sur cet "Etat dans l’Etat" (sentiment de sur-pouvoir ressenti pas beaucoup).
                  Le "destin commun" , fond de commerce de tous les élus, ne s’appliquerait donc pas à tous les citoyens de ce pays ?
                  On nous aurait menti à l’insu de notre plein gré ?
                  J’oublié, il paraît que la Nouvelle-Calédonie c’est l’Eldorado (vu sur M6) !!
                  C’est vrai que c’est le Far-West. Avec le pouvoir tu peux tirer plus vite que les autres !
                  Conclusion, faites de la politique ! La Ville de Nouméa est un bon plan.
                  Et surtout ne perdait pas votre temps et votre argent en vous investissant dans le privé : devenez fonctionnaire, comme plus de 50% de la population de ce beau pays (avec des salaires sur-majorés par rapport à la France. Vive les TOM !) !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

scipion


Voir ses articles







Palmarès