Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La majorité du peuple colombien n’a pas voté au référendum

La majorité du peuple colombien n’a pas voté au référendum

SEULE UNE FAIBLE MINORITÉ L’A FAIT

La population colombienne est de 47.12 millions de personnes, dont 34.9 millions d’électeurs et d’électrices. Pour parler au nom du peuple ne faut-il pas pouvoir compter sur au moins 50% de ceux et celles qui ont ce pouvoir de se présenter aux urnes ? Dans le cas du présent référendum, ceux et celles qui se sont présentés pour voter représentent à peine 12,9 millions d’électeurs, de beaucoup inférieurs au 50% de l’Électorat colombien qui est de 17,4 millions.

 C’est dire que la grande majorité du peuple, soit 63 %, ne s’est pas présenté aux urnes pour des motifs qui restent à clarifier. Les résultats officiels parlent d’une victoire du « NON » avec 6.4 millions d’électeurs et la défaite du « OUI » avec 6.3 millions d’électeurs, sur une population votante de 34.9 millions. Si nous prenons en compte ceux et celles qui se sont abstenus, ces derniers deviennent alors les véritables gagnants avec 63% d’abstention.

Dans pareil cas, nous pouvons nous demander QUI est le peuple ? Est-il avec les 22 millions d’électeurs qui n’ont pas voté ou avec les 12,7 millions qui ont voté ? Peut-on dire que le peuple s’est prononcé pour le NON alors que 22 millions de Colombiens et Colombiennes n’ont pas voté ou n’ont pu voter.

Lorsqu’une démocratie n’arrive plus à mobiliser au moins 50% de son électorat, il faut alors se poser la question de savoir si le système électoral, mis en place, est celui qui convient le mieux pour cette participation du peuple à son destin. On attribue à l’ouragan Matthew le fait que 4 millions d’électeurs et électrices n’ont pu se rendre aux urnes. On ne dit toutefois pas le pourquoi de l’absence des 18 autres millions de Colombiens et de Colombiennes. Les bureaux de scrutin ont fermé à 16h00 et l’on ne nous dit pas s’il y avait encore des files d’attente pour voter.

On dit que le plus haut taux de participation qu’a connu la Colombie à une élection, ce fut en 1974, lors de l’élection présidentielle d’alors. Ce taux avait atteint 58%. Un cas exceptionnel qui n’a jamais été atteint depuis lors.

Dans le cas présent, il est évident que la presse officielle couvre cette abstention de la grande majorité du peuple à ce référendum, en ne parlant que du 49,3 du OUI et du 50.7% du NON avec de gros titres qui disent que les Colombiens ont voté NON aux accords de paix. La réalité devient bien différente lorsque l’on dit que le OUI a perdu avec 17,7 % de l’électorat colombien alors que le NON l’a remporté avec 18,8% de ce même électorat. Nous sommes loin des 49,3% et des 50,7% dont on parle.

Oscar Fortin

Le 3 octobre 2016 

http://humansime.blogspot.com

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan 5 octobre 10:52

    La loi de la majorité n’est pas vérité à partir du moment ou voter revient juste à voter en fait POUR soi même...son intérêt .........

    si l’on vote avec la notion intelligente du fait que « on » a vu comme dans vision profonde donc en profondeur que sans collectif il n’y a rien, l’humain disparaît, L’Univers aussi par la même occasion si si !! ..je ne vais donc plus voter pour moi..mais pour le groupe unitaire qui va produire collectivement la survie en paix....................................................

    Là est le seul chemin........


    • howahkan howahkan 5 octobre 10:53

      @howahkan
      zut j’ai encore oublié..salut et merci Oscar... smiley


    • oncle archibald 5 octobre 11:21

      Je doute fort que Monsieur Oscar Fortin aurait pondu le même article si avec exactement les mêmes votants c’était le OUI qui l’avait emporté.

      A mon avis ce que les abstentionnistes et ceux qui ont voté non ont dit est très simple : nous ne voulons pas d’un accord de paix ou l’on ne demande même pas aux assassins et aux preneurs d’otages de se repentir !

      Un accord qui va permettre aux assassins et aux preneurs d’otages de siéger au parlement ! Des députés qui vont être payé avec les impôts des fils et des veuves de ceux qui ont été assassinés ! C’est plutôt fort de café ! What else dirait Georges !

      Il est impossible de pardonner si les assassins ne demandent pas pardon à ceux qui ont eu à souffrir de leurs exactions. La loi proposée n’était pas acceptable et elle a été rejetée. De peu, ce qui montre à l’envie la lassitude et l’absence de confiance totale des citoyens à l’égard de leurs dirigeants.


      • oscar fortin oscar fortin 5 octobre 12:33

        @oncle archibald : Vous donnez votre propre interprétation du sens à donner aux abstentionnistes, c’est là votre opinion, mais rien de concret ne nous permets de confirmer qu’il en est vraiment comme vous dites. Ce n’est pas d’aujourd’hui que le taux de participation en Colombie est particulièement bas. Faudrait-il appliqué votre raisonnement à toutes ces élections ?



      • oncle archibald 5 octobre 12:37

        @oscar fortin : et la votre d’opinion sur le fait que cet accord allait permettre à des assassins et à des preneurs d’otages de siéger au parlement, c’est laquelle ?


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 octobre 23:02

        @oscar fortin


        Bonjoiur Oscar. 

         On veut croire qu’apres 50 ans de guerre civlle un peuple en redemande ? C’est sans importance... J’ai parlé avec des Colombiens, et la réalité est que le citoyen lambda croit si peu a la démocratie qu’il se croirait ridicule d’aller voter. Il sait qu’avec du fric et le controle des medias on fait voter comme on veut et.qu’ensuite on peut faire tout autre chose. Il na faut pas donner de renseignements et surtou pas se laisser enlever son fusil.... Triste, mais il n’y a plus de solution.....

        Pierre JC



      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 octobre 11:59
        J’ai commenté sur Facebook. https://www.facebook.com/M.A.Madjour
        ------------
        LA COLOMBIE EST UN PAYS DÉSTABILISÉ MAIS INTELLIGENT !
        «  »Accord de paix avec les FARC : la Colombie dans l’incertitude après le « non » au référendum«  »
        -------
        ------
        ON NE RÉUSSIT PAS FACILEMENT « UNE CONCORDE NATIONALE » ET ON N’IMPOSE PAS A UN PEUPLE INTELLIGENT « UNE AMNISTIE GÉNÉRALE » AU DÉTRIMENT DES LOIS ET DE LA JUSTICE. QUAND CELA ARRIVE, C’EST SYNONYME DE HAUTE TRAHISON DE DIEU, DES PROPHÈTES, DES RELIGIONS ET DE TOUTES LES VALEURS HUMAINES !!!


        • oscar fortin oscar fortin 5 octobre 12:46

          @Mohammed MADJOUR : Je ne comprends pas vraiment votre raisonnement. Il y a un référendum ouvert à tous les ayants droit au vote pour décider d’un accord de paix. Les 34.9 millions de colombiens et de colombiennes peuvent se présenter et dire OUI ou NON à cet accord de paix. Il n’est donc pas question d’imposer à qui que ce soit un tel accord. 


          La question que je pose est pourquoi si peu de personnes aient voté, certains pour le OUI et certains autres pour le NON. Le total de ceux qui ont voté est un peu moins de 13 millions sur une possibilité de 34.9 millions. Pourquoi 22 millions de personnes n’ont pas voté ? Je pense que la véritable réponse devra être cherchée en analysant bien chacune des étapes préparatoires à ce référendum : l’information, les moyens de communication, l’accès aux centres de votation, la température et bien d’autres facteurs.

          Au plaisir de vous lire sur cette analyse

        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 octobre 19:27

          @oscar fortin

          «  »Pourquoi 22 millions de personnes n’ont pas voté ?«  »

          Vous avez répondu à votre question ! Les peuples sont fatigués par les arnaques des cirques électoraux ! Le contenu de ce référendum est certainement une grande arnaque ET POUR LES « OUI » ET POUR LES « NON » !

        • Trelawney Trelawney 5 octobre 13:10

          Comme vous le dites, les colombiens se déplacent peu pour aller voter. Vous êtes néanmoins surpris qu’un référendum « consultatif » (c’est à dire qui n’entre pas dans l’accord) sur la paix ou non (car, vu de France ou du Canada c’est bien de cela qu’il s’agit) n’ait pas autant de succès.

          Il ne faut pas oublier que si les colombiens votent majoritairement oui ou non ne changera rien dans le processus de paix. Les colombiens qui ne sont pas idiot savent très bien que l’accord signé avec les FARC ne concerne que les FARC et que très vite de nouveau groupuscule comme feu le M19 vont apparaitre et remplacer les anciens FARC qui deviendront (comme le dit l’oncle) députés. Aussi, pourquoi devrait-il se déplacer ?

          Il faut savoir que la première motivation d’un groupe comme les FARC est la même que celle d’un groupe paramilitaire : C’est se faire de l’argent avec le racket et les enlèvements. Si les FARC disparaissent un autre groupe prendra la relève pour faire fructifier ce business et les colombiens le savent.


          • fcpgismo fcpgismo 6 octobre 10:53

            Merci beaucoup pour cet éclairage. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès