• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La nation Sioux gagne une bataille à Standing Rock

La nation Sioux gagne une bataille à Standing Rock

Le « corps d'ingénieurs » de l'armée américaine a pris la décision de ne pas accorder les permis nécessaires pour réaliser les travaux qui permettraient au pipeline « Dakota Access » de passer sous le Missouri. Il convient de saluer cette décision qui est le résultat d’une lutte sans relâche de la part des organisateurs autochtones, de la tribu des Sioux de Standing Rock représentés par des groupes comme « Indigenous Environmental Network » et « Honor the Earth ». C'est aussi une victoire de la puissance que peut représenter la désobéissance civile.

Dans l’histoire des Etats-Unis, les positions politiques de la nation indienne ont souvent été divisées. Cela n’a pas été le cas dans cette lutte où des représentants de plus de 200 tribus se sont réunis autour d’un projet commun sur les rives de la rivière Cannonball. Cette solidarité a même conduit à recevoir des soutiens venus de loin comme ce message envoyé par le peuple Sami de Norvège qui a contribué à ce que la plus grande banque norvégienne se retire du financement du projet d’oléoduc.

Le mouvement a fait la démonstration d’une discipline efficace et consentie. Les services du shérif du comté de Morton et d'autres organismes de « sécurité publique » ont multiplié les provocations pour amener les militants à commettre des actes de violence. Ils ont tiré des balles en caoutchouc et des grenades incapacitantes, mais aussi utilisé des canons à eau et des canettes de gaz poivré. Les réactions on toujours été une stricte non-violence. Les aînés s'assuraient que personne n'allait trop loin lors des mouvements de protestations, conscients du fait que toute image négative aurait été largement diffusée à travers la presse nationale, et aurait discrédité leur mouvement. Et, grâce à cette discipline, le « choc des photos » a agi de façon décisive dans l'autre sens : une équipe de « sécurité » des promoteurs du pipeline a lancé un jour des chiens "bergers allemands" contre des Sioux non armés. Les images diffusées ont aidé l’opinion publique à mieux situer le contexte de cette lutte et à choisir leur camp.

Personne n'a essayé de prendre le » leadership » et chacun a fait de son mieux pour participer en offrant une coopération spontanée dans une action dont la cohérence était assurée par le but lui-même : empêcher le passage d’un pipeline sous le Missouri. Il en est résulté une force irrésistible : de nombreux anonymes courageux et modestes contre le pouvoir militarisé de l'État (Le bureau du shérif local était équipe de véhicules blindés, et les policiers en tenue de combat.)

La question est maintenant de savoir si une tactique similaire sera nécessaire sous la présidence de Donald Trump. En tous cas, Obama a fait de son mieux pour lier les mains de son successeur. S'il avait simplement rejeté le projet de l'oléoduc, le projet serait reparti avec le changement de président, alors que le dossier dans son contenu actuel prend en compte des répercussions environnementales assorties de contraintes juridiques. Mais qui sait ? Il n’est pas impossible que Trump balaye tout ça d’un revers de la main.

S'il le fait, sa popularité actuelle en prendra un coup, car beaucoup de ses concitoyens, y compris dans ses propres rangs, ont compris qu’il avaient déjà vis-à-vis des Amérindiens une dette qui ne peut pas être remboursée. S’il le fait, il s’attirera l’hostilité de toutes les tribus indiennes, et cela ternira son image « antisystème ». Il sera accusé de racisme. Et il apparaitra comme la nouvelle marionnette de la puissante industrie pétrolière.

Mais, même s'il soutient le projet de pipeline, le combat continuera, parce que la cible réelle des militants sioux est de retrouver l’unité et la fierté d’un peuple qui entend que l’on respecte le territoire de ses ancêtres.

 

_______________________________________________________________________________________________

Source : the Guardian


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 7 décembre 2016 16:24

    Font chier ces faces de terre cuite, toujours à persécuter ces pauvres visages pâles...

    Je m’essaie au révisionnisme ! smiley

    J’ai lu quelque part que le père Trump avait des billes dans cette affaire...


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 7 décembre 2016 16:39

      @Clocel

      Clocel a la langue fourchue. Si la parole de grand chef blanc aux cheveux jaunes sort de son cœur, elle pénétrera les cœurs des Lakotas (1), mais si elle sort de sa langue, elle ne dépassera pas leurs oreilles. 


      (1) « Sioux » est le nom que l’homme blanc a donné aux Lakotas.

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 8 décembre 2016 09:11

      @Jeussey de Sourcesûre

      Des nouvelles du front : lien.


    • fred.foyn 7 décembre 2016 17:21

      Les tribus sont toujours persécutées par ses dégénérés venus de l’ancien con-tinent !


      • OMAR 8 décembre 2016 17:48

        Omar9

        @fred.foyn

        Et bien sûr, toi t’es un descendant de Géronimo, pure souche....
        T’as rien à voir avec les persécutions des indiens.

        Comme tous ces américains qui, depuis 1945, sont allés porter la mort aux quatre coins du monde (Corée, Vietnam, Somalie, Grenade, Irak, Afghanistan, Yougoslavie, etc...)..


      • Hecetuye howahkan howahkan 7 décembre 2016 17:32

        Salut tiens c’est marrant c’est ce que comme un fou que je suis je répète inlassablement ici depuis longtemps dans le désert

        howakhan veut dire la voix intérieure en sioux lakota justement, cela dit je ne suis pas un sioux..mon avatar qui est moi même le démontre bien..il faut savoir que contrairement à la pensée la voix intérieure n’ est pas la votre dans le sens votre propriété..elle est issue .d ’ailleurs

        donc passons il est dit : Personne n’a essayé de prendre le » leadership » et chacun a fait de son mieux pour participer en offrant une coopération spontanée dans une action dont la cohérence était assurée par le but lui-même ....

        la coopération ne peut être que spontanée, nous refusons cela sans même jamais savoir pourquoi car on est formaté ainsi et ne connaissons donc que des rapports de force de maître a esclave, de gagnant à perdant ..la cohérence est dans le but est il dit..oui.

        quel est notre but à nous sauf exceptions ? gagner le combat de tous contre tous.....donc la guerre ,l’ultime forme naturelle de la competition qui élimine...

        coopération versus competition-élimtnation est de facto le seul choix profond réel que nous ayons à faire

        nous avons tous sauf peu d’exceptions choisit sans savoir pourquoi la compétition...

        A partir de ce moment c’est donc aléa jacta est....et chacun pour soi...

        a la place des indiens sioux nous n’aurions rien obtenus du tout, car nous n’ avons plus rien en commun du tout....dans un monde compétitif qui élimine personne n’a rien de profond et amical en commun avec les autres sauf en bande prédatrices pour niquer le plus les autres , ces bandes sont les élites

        ceci peut changer radicalement et très vite,cela dépends de moi, de toi aussi ,comme de eux aussi ..

        belle leçon indienne..sont ils sur le retours ? à suivre..

        Merci..


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 7 décembre 2016 17:42

          @howahkan

          Merci Howahkan.
          La paix n’arrive jamais par surprise. 
          Elle ne tombe pas du ciel comme la pluie. 
          Elle vient à ceux qui la préparent.

        • Hecetuye howahkan howahkan 7 décembre 2016 17:53

          @Jeussey de Sourcesûre

          Exact..... smiley certaines « choses » comme celle là, la paix extérieure, demandent un certain travail dans une certaine direction , par et pour soi même et en même temps ensemble..

          mitakute oyasim

          ce n’est pas du verlan mais encore du lakota qui veut dire : Tout est relié...

          salutations..


        • julius 1ER 8 décembre 2016 09:15

          @howahkan
          n’est-ce pas un peu... présomptueux de se prétendre Sioux lakota ???

          mais bon tu me diras « un sioux c’est un sioux » !!!!

        • Hecetuye howahkan howahkan 8 décembre 2016 12:25

          @julius 1ER

          je n’ai jamais prétendu être un sioux lakota, je n’en suis pas encore au stade de la schizophrénie originel de coupé du réel...je me suis amusé ici sur ce site de guerre car c’est un site de guerre, à prendre des noms et avatars auxquels étrangement par contre les éventuels lecteurs de ce que je pouvais écrire , avaient eux me tendance a quasiment prendre pour de vrai, ce qui est exactement l’inverse de ton propos ici même..

          je me suis appelé Gandhi, ce qui m’a valu à l’époque pas mal d’insultes genre ouais comment peux tu oser porte ce nom etc , paul muadhib genre le dormeur doit s’éveiller etc

          et là je garde ce nom de howakhan qui veut dire voix intérieure en lakota..car j’ai rencontré par deux fois un de leur chaman en « tournée » en Europe, je fais de la peinture entre autre et je signe de ce nom que j’ai choisit....bien que né en occident j’en rejette absolument les valeurs qui sont le colonialisme, la violence, la guerre, le vol , la destruction et une une vie de machine....

          cela dit même chez moi nous ne nous appelons pas par nos noms officiels..

          mais cela dit, je sais non pas qui je suis mais ce que je suis.....un chemin hors chemin dont on voit bien le premier pas et qui finit sans jamais être accomplit avec la mort du corps...

          sujet qui tous problèmes pratiques réglés par magie en une nuit, ferait que avec ce qui nous reste de cerveau et de capacités ne sachant pas et ne pouvant pas gérer la mort car cela est l’inconnu absolu et un fait absolu que la pensée ne peut pas gérer et bien cela ferait que nous retomberions très vite dans le même bordel planétaire..

          les indiens Lakota que j’ai rencontré eux savent vivre jours après jours avec le fait absolu de la mort, qui est un sujet courant de presque tous les jours , ce que je sais faire aussi en profondeur car c’est cela qui ouvre nos autres capacités oubliés de tout le monde occidental depuis genre 3000 ans ....mais les autres nous nous refusons cet absolu..

          des crétins nous sommes..l’absolu est là et nous on dit : euh non , non merci !!

          mais on n’a pas le choix...est ce que je refuse ma naissance ??

          je sais que ceci ne sert à rien...mais je dois dire des choses un peu ici..beaucoup là...car le résultat n’est pas ce qui importe le plus, l’intention réelle derrière est ce qui importe....

          Mais sans collectif volontaire donc de coopération et de partage nous sommes de toutes façons voués à la disparition prématurée..cela dit n’étant ni humain ni pas humain......je ne peux que pour moi même au niveau mental ..si les autres on choisit le suicide lent...je n’y peux rien

          mitakuye oyasim....tout est relié...même toi et moi.. smiley


        • jaja jaja 7 décembre 2016 17:39

          Très bonne nouvelle qui pourrait être de courte durée car Donald Trump détiendrait des actions de la société Energy Transfer qui doit construire le pipeline contesté, un projet de 3,7 milliards de dollars...

          La compagnie dénonce bien sûr l’arrêt des travaux. Quant à Trump il a déjà fait savoir qu’il était en faveur de ce projet contre lequel 7000 personnes campent sous la tente et qui représente le plus gros mouvement de protestation des Indiens depuis plus d’un siècle !


          • Hecetuye howahkan howahkan 7 décembre 2016 17:48

            @jaja

            salut, aurais tu un lien pour cela ? merci..


          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 7 décembre 2016 17:48

            @jaja

            La solidarité de ce mouvement n’est pas limitée au peuple Lakota, ni
            à son environnement immédiat.
            Elle peut s’étendre à tous ceux qui partagent leur combat s’ils rompent le silence, comme l’a fait le peuple Sami..

          • jaja jaja 7 décembre 2016 18:00

            @howahkan

            le Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques affirme que « L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis n’est pas des plus réjouissantes pour les Sioux de Standing Rock et les opposants à l’oléoduc. Le nouveau président a en effet des liens financiers étroits avec Energy Transfer Partners et Phillips 66, deux compagnies qui soutiennent le projet. »

            http://www.csia-nitassinan.org/spip.php?article761

            Au passage on notera que de grandes banques françaises participent également à ce projet...


          • JBL1960 JBL1960 7 décembre 2016 18:11

            @jaja Merci de le rappeler car c’est pourquoi de France on est légitime à soutenir les Natifs on peut leur demander à BNP PARIBAS, CRÉDIT AGRICOLE, NATIXIS et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE ce qu’ils foutent là avec notre/votre pognon. La Nation Mohawk depuis des lustres a rapporté les paroles du candidat Trump : Trump a visité récemment le Pow Wow de Kahnawakeh ainsi un de nos hommes médecine a pu soigner un problème récurrent de dos qu’il avait. Notre chaman l’a fait. Trump a ensuite appelé les ouvriers du fer Mohawk de New York (NdT : les ouvriers spécialisés travaillant à la pose des poutrelles d’acier sur les gratte-ciels en construction…) en leur hurlant : “Vous n’êtes rien d’autres qu’une clique d’ouvriers trop bien payés !”. Donald Trump déteste Onkwe’hon:weh à cause de son échec du racket des casinos à travers les USA. Il menace de court-circuiter la loi en exerçant la notion de “domaine éminent” contre les INDIENS en les expropriant de notre terre et ce à ses seules fins. Il dit ouvertement que “les Indiens ne sont pas souverains”… Tenez tout est là = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/19/au-n-o-m-du-colonialisme-2-0/ Croire que Trump a seulement envie de faire différemment est désespérant...


          • Hecetuye howahkan howahkan 7 décembre 2016 18:14

            @Jeussey de Sourcesûre

            merci pour le lien au dernier post, je te rejoins bien sur sur le premier...
            Archie fire lame deer un chaman indien que j’ai connu en Bretagne car il parcourait l’Europe pour parler et montrer leur culture, nous avait dit après une sweat lodge , OK je vous parle de notre culture mais vous ici par exemple en Bretagne , vous avez ces pierres levées ou menhir et bien plus et bien vous ne devez pas nous copier mais voir comment retourner à ce rapport avec mère nature à votre façon là ou vous vivez...

            etc...


          • jaja jaja 7 décembre 2016 18:26

            @JBL1960

            Bof... Ceux qui ont cru que le milliardaire Trump pratiquerait autrement que ses prédécesseurs se rendront très rapidement compte qu’ils se sont mis le doigt dans l’oeil jusqu’au coude !
            J’ai entendu dire qu’il y aura en France une campagne contre les banques françaises investies dans le projet contesté à Standing Rock à l’appel des organisations indiennes...


          • JBL1960 JBL1960 8 décembre 2016 18:01

            @jaja Je n’ai pas connaissance de cette campagne contre les banques françaises. Par contre, j’ai toujours affirmé que Trump était un pur produit du Système, que c’était un leurre. Et d’ailleurs la nomination de Scott Pruitt à l’agence américaine de protection de l’environnement est une preuve supplémentaire qu’avec Trump le Système va se gaver. Tenez en plus de cette info et de son pedigree au Scotty qui est présenté comme climato-sceptique alors qu’il est juste pro-lobby pétrolier, j’ai intégré l’info donné par Meyssan via R71 concernant la vente de 19.5% de Rosneft au Qatar par la Russie, ce qui légitime qu’on se batte contre tous les oléoducs pas seulement celui de Sioux Standing Rock = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/08/vladimir-se-met-a-la-trumpette/ J’ai inclus un lien vers les dernières infos sur le DAPL et de larges extraits du dernier texte de Zénon « Ragnarök » qui appuie complètement mon propos sur l’intemporalité de ce combat. J’ai réalisé la version PDF de ce texte tant il est d’une puissance qui correspond bien au courage des Natifs, tenez pour ceux qui voudraient uniquement les mots de Zénon = https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/ragnarc3b6k122016.pdf


          • JBL1960 JBL1960 7 décembre 2016 18:00

            @ l’auteur = Je me permets de vous donner les toutes dernières infos = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/06/avis-de-trumpette-sur-sioux-standing-rock/
            https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/05/aucune-raison-de-lever-le-camp/
            Cette annonce est une ruse de Sioux. Dans un premier temps l’administration du Oblabla avait signé un ordre d’expulsion des Indigènes et ses alliés du DAPL car les associations de vétérans de guerre ont appelé à rejoindre, pacifiquement, la résistance. Donc 200 Nations Primordiales et plus de 2000 anciens vétérans étaient sur place. Alors que l’oléoduc est quasi fini, la Jo Ellen Darcy a juste annoncé ceci : La meilleure façon de procéder de manière responsable et rapide est d’explorer des routes alternatives pour la traversée de l’oléoduc. – Jo-Ellen Darcy et effectivement le constructeur Energy Transfers Partners s’est déjà montré réticent à modifier le tracé du projet. Il n’a pas voulu commenter, pour l’instant, la décision de l’armée. Trump a de toute façon toujours affirmé que « Les Indiens n’étaient pas souverains » donc y’a rien de changé sous le soleil. Juste Trump a prétendu qu’il allait revendre ses actions puisqu’il détient ETP... Je rappelle juste que 17 banques finances, dont 4 françaises, que le DAPL est quasi terminé. Et que les défenseurs de l’eau ne veulent pas de Serpent noir ni en territoires Sioux ni en aucun territoire Zunien, Canadien, what else ? Dans ce billet = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/11/04/finalement-killary-se-tire-une-balle/ vous trouverez la liste des banques qui financent et la carte des routes des pipelines CANADA/USA Il n’y a eu aucune victoire à Sioux Standing Rock et l’appel de Dave Archambaut à rentrer chez vous n’est pas à suivre, non vraiment pas...


            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 7 décembre 2016 18:05

              @JBL1960

              Merci pour ces précisions.
              Les responsables de ce mouvement ne semblent pas si naïfs.

            • JBL1960 JBL1960 7 décembre 2016 18:24

              @Jeussey de Sourcesûre Oui, heureusement. Mais le fait est que les Merdias conventionnels essaient de soutenir la voie officielle. Archambaut qui souligne le « courage du président Obama » ça vaut son pesant de cacahuètes non ?
              « Nous ne sommes pas opposés à l’indépendance énergétique, au développement économique ou à la sécurité nationale, mais nous devons nous assurer que les décisions prises respectent nos peuples indigènes » ; Bah si justement, les Nations Primordiales sont opposées au viol de leurs terres ancestrales au N.O.M. du Sacro-saint pétrole. D’autant que jamais les Zunies n’ont respecté un seul traité sur 400 depuis... Toujours ou jamais c’est selon. Il est là le problème c’est que certains Chef de bandes travaillent avec le gouvernement. C’est pourquoi c’est compliqué. Mais la contestation née à Sioux Standing Rock c’est du jamais vu depuis près de 100 ans, donc vous pensez s’ils se méfient.
              Tenez, pour comprendre que tous les Natifs sont en luttent pour récupérer leurs terres, jamais cédées donc. Cette affaire complétement étouffée à Malheur dans l’Oregon qui s’est soldée par la mort d’un homme qui défendait sa « terre » un fermier donc, alors que la Nation Paiute vit dans des réserves elle ; Prisonnière en sa propre terre =
              https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/30/colons-de-malheur/ L’illustration du billet est la carte des Nations Indiennes et ça calme un peu, quand même, enfin ça devrait !


            • jaja jaja 7 décembre 2016 18:37

              Toujours à propos de Trump et son soutien à l’oléoduc contesté :

              « L’entrée en fonction du président Donald Trump en janvier 2017 pourrait également changer la donne. La semaine dernière, il a rappelé qu’il appuyait le projet d’oléoduc, mais il assure que son soutien n’a rien à voir avec son investissement... [4] Donald Trump a investi entre 500 000 et un million de dollars dans la compagnie Energy Transfer Partners, et une somme similaire dans la société Phillips 66 qui bénéficiera de 25 % de parts dans l’oléoduc, une fois sa construction achevée (voir ici). Pour l’heure, les représentants de l’équipe de transition de Donald Trump n’ont pas répondu aux demandes de commentaires. « Cette bataille est gagnée, mais la guerre n’est pas terminée », résume l’un des opposants. »

              http://www.bastamag.net/Etats-Unis-victoire-des-Sioux-face-au-projet-d-oleoduc-qui-menace-leurs-terres

              Tous ceux qui ont soutenu Trump en le présentant comme anti-système vont bien finir par devoir admettre qu’il n’est que le nouveau représentant officiel de l’impérialisme US...


              • jaja jaja 7 décembre 2016 18:45

                Sur le site du NY Times une vidéo montre toute l’étendue du camp monté par les Indiens... ça vaut bien nos ZAD de Nantes et Sivens smiley
                L’article lui confirme que Trump est bien décidé à terminer l’oléoduc...

                http://www.nytimes.com/2016/12/04/us/federal-officials-to-explore-different-route-for-dakota-pipeline.html?smid=tw-nytimes&smtyp=cur&_r=1


                  • sarcastelle 7 décembre 2016 21:23
                    Ils ont bien raison. Le dernier oléoduc qu’on a construit a entraîné dans le pays qu’il traverse un nombre incalculable de cancers, d’enfants et d’animaux nés difformes, que même Tchernobyl est jaloux. 
                    Et à part embêter le colonisateur, ils gagnent quoi dans l’histoire ? 

                    • escoe 8 décembre 2016 10:41

                      Si vous voulez savoir ce qu’est le blizzard dans les Dakota regardez Fargo des frères Cohen.

                      https://www.rt.com/in-vision/369409-dakota-pipeline-veterans-protest/


                      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 8 décembre 2016 11:09

                        @escoe

                        L’action de Fargo ne se situe pas dans le Dakota mais dans le Minnesota, territoire du peuple Ojibwé.


                      • zygzornifle zygzornifle 8 décembre 2016 10:52

                        En France ils n’auraient jamais étés écoutés .....


                        • moderatus moderatus 8 décembre 2016 13:04


                          Bonjour

                          j’aime bien ce que vous faites , vous battre aujourd’hui pour les Sioux, je vous le dis sans ironie.
                          Les causes désespérées sont les plus belles comme le chante B.Lavilliers.

                          Don Quichotte celui qui se bat contre les moulins à vent, c’est ausi un de mes ouvrages préférés.
                          Toujours du plaisir à vous lire.

                          Sincères salutations.


                          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 8 décembre 2016 17:04

                            @moderatus

                            merci,

                            mais physiquement, je serais plutôt du genre Sancho Pansa

                          • soi même 9 décembre 2016 00:49

                            Jeussey de Sourcesûre, tu penses pas être que cette bataille est une victoire à la Pyrrhus
                             ?


                            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 9 décembre 2016 08:18

                              @soi même

                              tout dépendra du rapport de forces et du comportement de l’ensemble du peuple américain
                              les nouvelles générations de « natives » sont instruites et la sensibilité écolo s’est développée outre-atlantique plus qu’ici
                              il est clair que si les Sioux restent isolés, ils ont du souci à se faire
                              or, il semblerait que la solidarité se développe bien au-delà de leur horizon traditionnel

                              Pyrrhus avait gagné en sacrifiant tellement d’hommes que sa victoire n’avait plus de sens : son peuple ne comptait plus

                              ici, au contraire, les troupes grossissent

                            • Christian Labrune Christian Labrune 9 décembre 2016 22:38

                              la sensibilité écolo s’est développée outre-atlantique plus qu’ic

                              @Jeussey de Sourcesûre

                              J’avais une certaine sympathie préfabriquée pour ces braves Indiens tout emplumés fumant paisiblement le calumet devant leur tipi, la hache de guerre à la ceinture (n’ayons pas peur des stéréotypes !) avant de se mettre en marche pour Little Bighorne, mais si maintenant les Peaux-Rouges se mettent au vert des écolo-crétins, je finirai par leur préférer ce con (d’après la légende) de général Custer !


                            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 décembre 2016 10:54
                              50 ans après la bataille de Little Big Horn, un journaliste de la côte Est faisait des recherches sur le Général Custer. On lui avait dit qu’un Indien qui avait participé à la bataille vivait encore et se souvenait de tous les événements.

                              Le journaliste décide de rendre visite à cet homme qui vit dans une petite ville de Pennsylvanie et accepte de répondre aux questions du journaliste :
                              - Quel jour de la semaine a eu lieu la bataille ? demande le journaliste.
                              - Un Mercredi. Répond le chef.
                              - Comment Custer était-il habillé ?
                              - En uniforme noir, avec une épée de cérémonie et un vieux chapeau.
                              - Qu’est-ce que Custer avait mangé au petit-déjeuner ?
                              - Des œufs.

                              Le journaliste est assez sceptique. Il remercie le grand chef, quitte la ville, et décide de ne pas publier d’article.

                              10 ans plus tard, le journaliste passe par hasard dans la même petite ville de Pennsylvanie et décide d’aller voir si l’indien est toujours en vie. Et il est toujours là, assis en tailleur au même endroit. 

                              Le journaliste avance vers lui pour le saluer, il lève la main en l’air et fait le salut indien :
                              « How ! » 

                              Et le vieux guerrier lui répond :
                              « Sur le plat, avec des pommes de terre sautées pour accompagner. »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès