Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La nouvelle Amérique

La nouvelle Amérique

 Obama vient d’être élu. Les Etats-Unis vont se redresser peu à peu pour sortir de sept ans de crise entamée avec le 11 septembre 2001 et terminée dans le chaos de la crise financière de 2008. Les Etats-Unis vont se relever, mais plus rien ne sera jamais comme avant.

Tout d’abord les Etats-Unis ont perdu leur rang de toute-puissance internationale. Economiquement et financièrement, ils restent très forts de par leur capacité d’innovation, de créativité, leur libéralisme. Mais ils vivent à crédit et innovent avec l’argent des autres. Politiquement, ils resteront égaux à eux-mêmes, grands et puissants naïfs dans un monde complexe, multiculturel, multicivilisationnel. Culturellement, ils restent leaders, mais sont désormais concurrencés par à peu près tous les pays du monde qui peuvent désormais proposer des artistes modernes capables de renouveler le cinéma, la musique ou autres arts aimés des populations de tous les pays.

Le militaire fait partie du politique. Comment croire après le gouffre et semi-échec de l’Irak qu’ils peuvent se permettre une autre campagne de "démocratisation" impérialiste ? Ils n’en ont pas les moyens, ils n’en ont jamais eu les moyens, ils seront désormais obligés de se retourner vers leurs alliés de l’Atlantique Nord, de l’Otan afin de construire une stratégie commune... mais face à quel ennemi au juste ? Il n’existe plus d’ennemis massifs comme avant. La Chine, la Russie sont désormais plus des ennemis économiques que militaires. Une certaine tension est maintenue (cf. le bouclier anti-missile européen), mais il n’y a plus aucune raison d’opposer deux blocs antagonistes prêts à s’affronter afin de conquérir le monde pour lui imposer une vision unique. Le monde n’est pas seulement multipolaire, il est libre voire sauvage. Libéré des idéologies qu’elles soient positives et naïves comme le fut celle des Américains, ou totalitaire comme le fut celle de l’URSS. Seule la Chine reste une grande puissance idéologique, mais veut-elle exporter son modèle ? Non. Elle se contente de le maintenir chez elle. Ainsi les Etats-Unis se réveillent avec la gueule de bois dans un monde nouveau. Une nouvelle Amérique dans un monde nouveau qui redoute encore et surtout une seule chose : le terrorisme. Y a-t-il ou n’y a-t-il jamais eu une guerre contre le terrorisme ? La campagne d’Afghanistan et d’Irak en était manifestement une, justifiée par de mauvais moyens. Mais quel réseau terroriste pourrait encore menacer la démocratie dans le monde ? Et quelle démocratie, quel pays ? Les terrorismes sont aujourd’hui locaux, des problèmes intérieurs et, en dehors d’Al-Quaïda qui garde sa renommée grâce aux événements de 2001, aucun réseau ne peut se dire réellement international. Les mafias sont internationales, mais c’est là un autre sujet.

Une nouvelle Amérique dans un monde nouveau. Finalement, même si, en soi révolutionnaire, l’élection d’Obama en tant que métis noir américain importe peu. Il est plus le symptôme d’une Amérique incroyable capable de se remettre en question et de se relever en moins de dix ans. Il est plus le symptôme du miracle démocratique. Obama va adapter l’Amérique au nouveau monde. Et noir ou blanc, il sera probablement le meilleur que l’Amérique aurait pu espérer pour le faire... L’Amérique ne sera plus ce qu’elle était. Elle ne sera plus omni-puissante, seule et unique puissance, mais elle va sans aucun doute rester la première puissance mondiale... Aux autres de suivre, une fois de plus... :-)


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • SlyTheSly 7 novembre 2008 11:34

    Les USA ont tellement perdu leur rang que c’est la statue de la liberté située à Odaiba, Tokyo, Japon, que vous nous montrez en photo smiley

    (une copie installée ici suite au succès de la version parisienne, exposée là-bas lors de l’année de la France au Japon)


    • Nathan Nathan 7 novembre 2008 13:06

       Oups la boulette ... En fait je cherchais une image symbolique mais pas trop stéréotypée des Etats-Unis. Je me suis aperçu qu’il y avait peu de symboles et que ceux ci étaient vraiment caricaturaux : le drapeau, le big mac ou la statue de la liberté ... l’aigle est aussi allemand à l’origine. Celle ci me paraissait justement plus ... exotique et moderne !!!
      Bon c’est pas bien grave, l’image est accessoire, mais si l’équipe d’Agoravox veut la supprimer c’est ok. Ou encore je peux en proposer une autre ...

      ps : et sinon heu ... non ce n’est pas un "coup" subliminal ... smiley


    • nephilim 7 novembre 2008 11:50

      Voila le genre de ragots dont on se passerait bien.
      Obama l’homme par qui le changement de l’Amerique viendra !! vous etes bien naif lol
      On a dit la même chose de l’autre nain à talonnette voyez comme cela à effectivement drastiquement changé.
      Bref vous faites partie des illuminés mediatiques, des picousé à la sauce TF1...................des manipulés.
      Comme je vous plains.
      Vive les Veaux.


      • Nathan Nathan 7 novembre 2008 13:12

         Nephilim,

        En fait je dis plus : si le changement pouvait arriver par un homme après les années de déroute aux états unis, Obama était le mieux placé pour cela, parmi tous. L’explosion de la barrière raciale en est déjà une représentation, comment peut-on nier cela ???


      • nephilim 7 novembre 2008 14:04

        Que ce soit un noir, un jaune, un rouge, un violet, un vert, un café au lait, un gris et j’en passe, ne change rien !!
        Obama est de droite avec des convictions bien claires "God" !!!
        Il est mieux que Mc cain mais il est pire que sarko (politiquement parlant) donc pk devrais je me rejouir je ne suis pas Americain et je souffre de la politique de ce pays qui est tout sauf democratique, allez dire que vous etes de gauche dans ce pays de merde, vous allez voir comment vous allez etre reçu(quand on a le choix entre la droite droite et l’extreme droite).
        Alors quoi !! qu’est ce qui vous rend si heureux dans ces elections et bien rien si ce n’est qu’on a réussit mediatiquement à faire en sorte que vous vous sentiez concerné.
        Allez tous en coeur Obama Obama obameu meuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh :)


      • Padupe 7 novembre 2008 22:25

        C’est vrai qu’ils sont à plaindre tous ceux là qui se laissent manipuler. Je ne peux pas comprendre que rares sont ceux qui ne trouvent pas bizarre que, dans certains domaines comme le sociétal, par exemple, TOUS les médias parlent d’une seule voix.
        Les journalistes ne sont cependant pas des extra-terrestres, ils sont issus de la population. On devrait donc logiquement retrouver, chez eux, les différentes tendances qui composent l’opinion. Hé bien non. En matière d’immigration, par exemple, trouvez-moi un journaliste qui osera émettre l’opinion que "trop c’est trop". Cela n’existe pas ! Nous vivons cependant en démocratie parait-il et la liberté d’expression est un des fondements de cette démocratie oui ou non ?

        Maintenant, je ne sais pas si ce sont ceux qui se laissent manipuler qui sont à plaindre. Car, s’apercevoir de la supercherie et ne pouvoir strictement rien faire pour la contrer n’est guère plus confortable.


      • Alpo47 Alpo47 7 novembre 2008 12:55

        Je pense aussi qu’il va falloir ressortir des ces "niaiseries" qui nous font passer Obama pour le sauveur et tentent de nous faire croire que les problèmes sont derrière nous.
        Les USA sont au bord du gouffre et le moindre courant d’air leur fera faire un pas en avant décisif. Et nous avec eux.


        • Nathan Nathan 7 novembre 2008 13:16

           Je reste évidemment pessimiste sur la situation financière et économique mondiale actuelle et vous recommande chaudement cette vidéo d’un artiste canadien sur l’absurdité de notre système, l’argent dette.


        • LeSurHumain LeSurHumain 7 novembre 2008 21:19

          L’Argent-Dette, vidéo pédagogique incontournable est également présente sur AgoraVox TV ! smiley


        • LeSurHumain LeSurHumain 7 novembre 2008 21:34

          Pour ceux d’entres vous qui croient encore au grand changement grâce à Obama, voici deux petites vidéos instructives d’anciens candidats marginalisés par les médias (Ralph Nader et Ron Paul) qui risquent fort de calmer vos ardeurs :
          Spot de Raph Nader (vo st fr)
          Ron Paul’s Message to Obama ! (vo)


        • Nathan Nathan 7 novembre 2008 13:41

           Mouais ... On comprendra que mon optimisme provient avant tout de la révolution qu’est cette élection en tant que victoire sur le racisme ... Révolution qui ne peut QUE déboucher sur quelque chose qui transcendera cette histoire de couleur de peau.
          Et donc je remarque que cet enthousiasme n’est absolument pas "français", n’est absolument pas partagé par une certaine opinion franchouillarde foncièrement politique et sociale avant tout. C’est bien et c’est pas bien. Cela peut signifier que vous avez dépassé cette question raciale. Comme cela peut signifier que vous l’ignorez au dépens des évolutions possibles AUSSI dans notre société française. Quant à Sarkozy, pour revenir à ce qui est dit plus haut, le problème est tout autre, il a été élu avant tout sur des problèmes de sécurité intérieure et non d’économie ou de situation de déclin structurel. Les dernière élections française et américaine sont à 100% différentes ... mis à part les forts taux de participation, ce qui peut nous permettre donc de nous réjouir aussi pour la démocratie. 


        • Alpo47 Alpo47 7 novembre 2008 13:46

          Et voici donc venu le nouveau "messie cosmo-planétaire", (Dixit feu le "gourou" Gilbert Bourdin), qui va règner sur le monde et imposer le "bien être" pour tous ...
          En hypnose, je vous dis ...


          • Denan 7 novembre 2008 18:58

            Nathan, Nathan.
            Le fait de ne pas partager votre liesse sur cet événement important pour le peuple américain, et pour une grande partie des peuples du monde éssouflés par leur politique expensionniste, qui pensent que la répression qui s’en résultait pour l’organisation de leur vie, ne sera qu’un mauvais souvenir est certainement dûe au fait que trop souvent, sous l’apparence, se terre la part rance.
            En effet, soyez assuré que si, comme vous le savez, l’argent mène le monde, elle mène les politiques et les hommes.
            Or, la campagne de Mr Obama à certainement été la plus chère financièrement de toutes les campagnes présidentielles américaines.
            Aurait il, en ces temps de crise financière, réussi à faire un emprunt bancaire ?
            Comment s’affranchir d’une telle dette ?
            Allons, soyons beau joueur, immaginons que son principal conseiller sur l’Iran, Mr Dennis Ross soit nommé (placé de facto) Secrétaire d’État, et, connaissant ses propos sur l’Iran, préparez votre casque de bon GI et au charbon. (dans ses propos de campagne, Mr Obama à clairement défini sa position concernant l’Iran, n’y excluant pas une intervention militaire).
            En terme comptable, cela s’appelle un retour sur investissement.
            Je vous conseil ce lien (ci desssous) qui rapporte aux possibilités géostrarégiques des décideur américains, afin de comprendre pourquoi être en joie est un sentiment positif, mais être réaliste reste indispensable.
            Croyez sincèrement que j’aurais aimé comme vous, voir qu’un coup de bulletin magique puisse changer le monde.
            Mais les contes de fées sont par définition du domaine infantile, et, ces messieurs, au pouvoir, au dessus des pouvoirs, ne vivent pas, eux, dans un monde immaginaire .
            Je comprends votre émotion mais ne la partage pas.
            Hilaire Denan

            http://www.reopen911.info/News/2008/10/30/quelle-sera-demain-la-politique-internationale-des-usa/



            • jack69 7 novembre 2008 19:09

              Dans cet article, vous oubliez que le nouveau chef de cabinet d’Obama était dans le conseil d’administration de Freddie Mac, à l’origine de la crise économique
              Le nouveau chef de cabinet du Président des Etats-Unis, Rham Emmanuel, servait dans le conseil d’administration de Freddie Mac, l’entreprise dont la faillite a conduit l’Amérique dans une crise économique sans précédent...
              Et je persiste et signe : l’élection du Président Oboma repose sur une manipulation, qui trouve ses origines sous la présidence Carter et Clinton, quand des banques de crédits ont été forcés d’accorder des prêt à des clients qu’ils ne pouvaient pas rembourser, des clients dont certainns ont été défendus par Maître Oboma...
              Jack69 de http://www.deslettresetdesmots...


               


              • Internaute Internaute 8 novembre 2008 09:07

                L’Israël a besoin d’ennemis pour survivre. C’est leur seule idéologie et ce n’est pas un hasard s’il viennent de construire un nouveau mur de la honte. Par conséquent les USA auront toujours un ennemi à combattre à l’extérieur. Etre victime est le gagne pain des sionistes. Mais cela suppose un bourreau, donc un ennemi. Ainsi, la presse nous montrera toujours du doigt quelqu’un qui risque d’être le nouveau Hitler et l’Amérique généreuse sera toujours là pour chasser le méchant. D’ailleurs ils se fichent de l’américain qui va payer puis mourrir pour eux. Il suffit de tenir le congrès et leurs lobbys s’en chargent.

                http://www.aipac.org/

                Quelques hommes bien placés suffisent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès