Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La patience des chiites d’Irak

La patience des chiites d’Irak

Incapables d’empêcher l’avènement lent et douloureux, mais inéluctable, d’un Irak démocratique et unitaire, les forces terroristes ont perpétré ce mercredi un attentat contre la Mosquée d’or de Samarra. Un sanctuaire équivalent, pour les musulmans chiites, à la Mecque pour les sunnites. Lieu de pèlerinage, le mausolée abrite les tombes des deux derniers imams visibles des chiites.

Il s’agit d’un acte désespéré pour tenter d’empêcher la constitution, après le succès des élections législatives de décembre dernier, d’un gouvernement irakien d’union nationale, et précipiter le pays dans une guerre civile. Dans ce dernier scénario, la majorité chiite et son alliée kurde affronteraient la minorité sunnite qui a perdu le pouvoir avec la chute de Saddam Hussein.

Pour la première fois depuis le renversement de la dictature en mars 2003 par la coalition américano-britannique, on assiste à une vague de représailles des chiites contre les sunnites. Pourtant, les nostalgiques de Saddam Hussein et les djihadistes d’Al-Qaïda ont multiplié les attentats sanglants contre les chiites. Et ces derniers ont fait preuve, jusqu’à présent, d’une grande retenue, à l’appel de leurs chefs politiques et religieux.

La provocation de Samarra aura-t-elle raison de la patience des chiites ? Vont-ils céder à la tentation de conforter par la force communautaire et militaire la majorité parlementaire qu’ils ont gagnée dans les urnes ?

Les réactions initiales des autorités chiites à la destruction du dôme de la Mosquée d’or indiquent au contraire leur claire volonté de contrôler la colère de la rue. Par conviction que l’horizon démocratique et unitaire est le seul garant d’un avenir pacifique pour un peuple fatigué de tant de guerres et de violences. Par nécessité de préserver le soutien financier de la coalition américano-britannique et de la communauté internationale à la reconstruction du pays.

Rien ne permet de douter, à ce stade, de la maturité de l’immense majorité des Irakiens. L’attentat de Samarra va les obliger à serrer les rangs.


Moyenne des avis sur cet article :  2.08/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Métal Muet (---.---.17.21) 23 février 2006 12:48

    Un irak unitaire et démocratique inéluctable ? J’ai bien peur que l’auteur de ces voeux pieux croit encore au Père Noël.


    • joë (---.---.75.221) 23 février 2006 16:11

      Monsieur Herthoghe, pour un Irak démocratique (et unitaire ? trouvons un pays dans ce monde qui soit unitaire !) il me semble que ceux qui sont venus soit-disant apporter la liberté et la démocratie arrêtent de torturer dans les différentes prisons qu’ils contrôlent. Et il y a tellement d’intérêts en jeu en Irak pour les occidentaux, que l’on peut se poser la question, à propos de tout ce désordre et ses massacres : « A qui profite le crime » ?


      • ramses (---.---.16.122) 23 février 2006 17:18

        ....pietre journaliste de 5e degres !!!..rien que la premiere ligne et !!!!quelle ignorance !!!et bien Mr JOURNALISTE... !!il n’ya pas de MECQUE pour chiites et une pour les sunnites !!!!!LA MEQUE Mr c’est le premier lieu de l’islam CHIITE OU SUNNITE....avant d’ecrire des articles MR IL FAUT S’INFORMER et pas raconter des conneries...


        • mayaol@yahoo.com (---.---.51.97) 23 février 2006 17:21

          Juste pour corriger.

          Un sanctuaire équivalent, pour les musulmans chiites, à la Mecque pour les sunnites.c’est pas vrais. La mecque est le lieu le plus sacré pour tous les musulmans(sunnites et chiites).Il faut se renseigner avant d’écrire n’importe quoi. Merci


          • Casabaldi (---.---.64.181) 23 février 2006 17:22

            Monsieur Hertoghe, vous nous dites que « les forces terroristes ont perpétré un attentat ». Peut-on savoir quelles sont vos sources ? ce qui vous permet de l’affirmer ? Je consulte régulièrement Agoravox parce que j’aime y trouver un autre point de vue que celui de TF1, pas pour avoir des « commentaires » sur ce que dit TF1... Pour revenir à votre sujet, il semble avoir été récemment établi qu’il existait un « escadron de la mort » au sein même de la police irakienne. Font-ils partie de ce que vous appelez les « forces terroristes » ? Ayant été confronté à des zones en guerre, j’essaie depuis de me tenir à la plus grande prudence en ce qui concerne les infos qui nous en proviennent. Tout particulièrement, après le passage de Monsieur John Negroponte, où que ce soit dans le monde... (dont je conseille à toute personne intéressée par l’Irak ou le monde de relire la biographie). Fait-il, lui aussi, partie de ce que vous appelez les « forces terroristes » ? Si oui, il est possible en effet que je rejoigne votre analyse.


            • Pierre-André (---.---.111.15) 23 février 2006 19:00

              J’ai bien peur que certains correspondants de confession musulmane ne veulent pas admettre qu’en IRAK une guerre civile se profile à l’horizon et que les mosquées ( lieux de prière ) sont la cible de certains musulmans intégristes et incapables de respecter les principes fondamentaux de l’Islmam. Quelque soit l’etnie, il est inconcevable d’en arriver à ce stade là. La Mosquée de SAMMARA pour mémoire est le 4 éme lieu Saint des musulmans chiites. S’autodétruire et engendrer la haine entres frères de confession, je trouve cela hors du temps. Comment voulez vous que nous puissions vous faire confiance. Je ne vois pas quelle force diabolique vous anime. Quelle est votre réaction. Votre point de vue. Objectif !!!. Vous trouvez toujours une excuse, en invoquant des forces étrangères. Vous douter de la véracité des infos. Les images des chaines arabes et étrangères sont là. Les imams ne sont pas des marionettes. Les 4 journalistes de la chaine EL ARABIA qui ont été égorgés comme des moutons,( ont dit tué pour faire mieux ), mais la réalité est autre. Les frères musulmans égyptiens, somaliens, saoudiens également tués pour qui et pourquoi. Les 3imams et les fidèles tués dans la Mosquée de SAMMARA. N’est ce pas un crime contre la religion. ( La mosquée est un lieu de prière et non un lieu d’exécution ). Pour prendre le pouvoir en IRAK, n’y a t’il pas d’autres manières, que de tuer. Quelle image donnez-vous de vous même au monde. Vous voulez qu’on vous croit quand vous dite que l’Islmam est une religion de paix, de tolérance, etc.....

              Ne démigrez pas vos frères qui préchent la paix. Ils ne sont pas vendus à la solde des occidentaux ni des infidèles. Ils ne souhaitent pas cette guerre de civilisation et cette rupture entre deux mondes, car si cela intervient, c’est vous qui en payerait les frais. Vous ne la gagnerez pas. Réagissez sainement.


              • Houari Boumedienne (---.---.241.74) 26 février 2006 00:49

                rappelez vous cher monsieur que des militaires britanniques deguisés en partisan de Moqtada Sadr etaient lourdement armés avant leurs arrestation l’année derniere par la police irakienne. On n’a jamais su ce qu’il y avait derriere ... vous êtes tres fort pour determiner les responsables de cet horreur. Votre amour des chiites est aussi fort pour le hezbollah ?


              • alras (---.---.125.25) 23 février 2006 19:07

                Je voudrais réagir par rapport à une phrase de cet article. La phrase « Un sanctuaire équivalent, pour les musulmans chiites, à la Mecque pour les sunnites » est totalement fausse et montre à quel point l’écrivain de cet article ignore les croyances des uns et des autres. Pour les musulmans chiites aussi, l’endroit le plus sacré sur Terre c’est la Mecque. Ceci bien évidemment n’empêche pas qu’il existe d’autre sanctuaire vénéré tel que le mausolée objet de l’attentat. Ce genre de phrase risquerait d’induire les lecteurs en erreur au sujet des croyances et parfois de rajouter de l’huile sur le feu. Néanmoins, je ne pense pas que l’article ait en soi, cette intention.


                • boul (---.---.173.39) 23 février 2006 20:17

                  vous annonez des leçons apprises par coeur, quel dommages !!!


                  • Abderrahmane HAYANE (---.---.80.133) 23 février 2006 23:28

                    Il est terrible qu’un journaliste qui a, depuis 2 ans, encensé la politique américaine en Irak et défendu la réélection de G. Bush sur toutes les tribunes, squatté pour cela tous les moyens de communication et d’édition (web, presse écrite, TV) et qui s’est placé dans le rôle du pourfendeur des « brebis égarées » arabes, soit « rédacteur » dans Agoravox...Un rédacteur néo-colonialiste et limite xénophobe qui s’est tout de même permis le luxe de se faire renvoyer de la plupart des grands titres de la presse française où il a essayé de se nicher...c’est déjà pénible de retrouver ce type distillant la bonne parole texane aux ignares de la « vieille Europe » et aux basanés des bleds sahariens à chaque fois que l’on clique sur une page concernant l’Irak sur le web, si c’est pour le retrouver ici...dommage..


                    • vincent (---.---.224.192) 24 février 2006 08:08

                      @Abderrahmane HAYANE

                      A propos de colonialiste xénophobe ? Dans quel pays vis tu ?


                    • Hertoghe (---.---.244.88) 24 février 2006 08:24

                      Vous me faites, cher Abderrahmane, trop d’honneur. Après mon licenciement de « La Croix », durant l’hiver 2003-2004, je n’ai « squatté »... qu’Internet (Yahoo !, AgoraVox, mon blog Carte de presse). Le Web est un vaste espace, où il y a de la place pour toutes les sensibilités, non ? Par ailleurs, non, ne vous déplaise, je n’ai été renvoyé d’aucun autre média. Avant ? Cela faisait près de 17 ans que j’étais à « La Croix ». Après ? Ce serait difficile, vu qu’aucun autre média ne m’a embauché... smiley Par contre, je suis vraiment désolé que les résultats de vos requêtes sur les moteurs de recherche soient « polluées » par mes écrits... Mais je crois qu’il va falloir vous y habituer... Pluralistiquement vôtre, Alain Hertoghe smiley))


                    • A.Hayane (---.---.80.133) 25 février 2006 14:01

                      je suis français cher ami vincent, cela vous va-t-il comme réponse ?


                    • Ali (---.---.88.37) 24 février 2006 07:21

                      Une petite réctification : Pour les chiites La Mècque est beaucoup plus importante que les sanctuaires des Imams.Faire la pélérinage à La Mècque est une obligation réligieuse alors que visiter les sanctuaires est une acte conseillée et recommendée. D’ou l’importance particulière de La Mècque pour les chiites comme pour les sunnites. Les tombeaux des Imams prend une place particulière aux yeux des chiites car les Imams se sont sacrifier pour préserver la dernière réligion divine.


                      • Hertoghe (---.---.244.88) 24 février 2006 08:14

                        Chers commentateurs, dont acte pour La Mecque. Merci pour cette correction. Alain Hertoghe


                        • :Mahamat Seid Abazène Seid (---.---.98.68) 24 février 2006 10:21

                          Votre article est très respectable et objectif. Je relèverais seulement, aux fins que vous le rectifiez, que les Chiites ont peut être des lieux qu’ils considèrent saints mais non pas que ces lieux correspondent, pour eux, à la Mekke pour les sunnites. La Mekke est l’orientation de tous les musulmans chiites et sunnites. D’ailleurs les chiites, qui pratiquent le pélérinage de la Mekke comme les sunnites, n’ont jamais dit que tel sanctuaire est le lieu consacré au cinquième pillier de l’Islam. Je dirais même que les chiites, comme vous le notez à juste titre, ont été patients et même beaucoup trop endurants, n’ont, à ma connaissance, pas déclaré une hostillité ouverte aux sunnites. Ils ont au contraire tenté d’apaiser les tensions mais en vain. Ces attaques contre les chiites engagent-elles tous les sunnites ? Je ne le pense pas et en tant que sunnite je les condamne. Je ne condamne pas seulement des attaques contre les chiites ou les sunnites mais contre tout humain puisque c’est contraire aux prescriptions du Coran : « Ne point tuer (ôter)injustement l’âme sacrée par Dieu ». Je vous encourage pour votre ligne de conduite : pas d’injure, pas de diffamation, pas de racisme et éventuellement excuses pour tout propos désobligeant. C’est l’école de la bonne éducation qu’on appelle la civilisation dans le vrai sens du mot. Du courage !!!


                          • A.Hayane (---.---.80.133) 25 février 2006 14:18

                            Il est évident que le principe de la libre critique ne vous est pas acquis...vous exprimez l’opinion et l’arrogance du puissant qui sont les votres et ceux de quelques dizaines de millions de personnes dans le monde soit à peu prés le Texas et une partie de l’Amérique profonde en y ajoutant évidemment quelques intellectuels européens, français notamment, franc-tireur de la pensée bushienne (aller, on va pas dire américaine se serait insulter les 45% d’américains qui ont voulu tout de même le retourner à ces vachettes). Je n’ai nullement l’intention de faire honneur à un « journaliste » qui a transformé la profession en une tribune propagandiste. Le métier d’attaché de presse vous sied mieux et vous serez à ce moment la dans votre rôle le plus correct. Mon métier n’est pas le votre monsieur.

                            A.Hayane, journaliste, carte de presse n°82052.


                            • Hertoghe (---.---.244.88) 25 février 2006 15:28

                              La libre critique serait donc votre monopole... smiley Ma liberté d’expression et d’opinion ne serait pas égale à la vôtre. Vous pratiquez la bonne vieille méthode stalinienne qui consiste à tenter de disqualifier la personne plutôt que de répondre à ses arguments. Et, bien sûr, vous êtes le juge suprême de la qualité de journaliste de vos confrères. Quant aux puissants... Journaliste indépendant, au chômage en langage clair, je n’en fait pas partie. Mais, bien sûr, vous avez la conscience universelle, la supériorité éthique, la préséance intellectuelle pour vous. Permettez-moi de vous saluer bien bas, ô censeur admirable ! Alain Hertoghe

                              PS : J’aimerais que vous partagiez avec moi les brillants arguments qui, je n’en doute pas, mettront à bas les miens. Allez, un peu de courage, ami de la liberté de critique...


                            • Houari Boumedienne (---.---.241.74) 26 février 2006 00:55

                              Lorsque on ne sait pas que la majorité des membres du baas sont chiite c’est ne rien comprendre à l’irak. Enfin lorsque 35 des 55 hauts dirigeants du Baas recherché par les envahisseurs de l’irak sont chiites , c’est encore faire preuve d’ignorance de parler de conflit entre sunnites et chiites


                            • jean (---.---.202.81) 26 février 2006 01:07

                              Monsieur l’arrogance est loin d’être un privilège américain , on sent bien dans vos remarques tout votre profond mépris pour les américains du a votre supériorité française comme vu dans les commentaires, l’attaque personnelle vis a vis de l’auteur est méprisable. Pour les puissants américains, j’ai aussi vu de très riches émirs et autres cheick qui disposent d’un pouvoir financier énorme et d’une arrogance a peu près équivalente. Pour le reste je connais de nombreuses personnes relativement proche des opinions exprimées dans cet article. Comme vu dans un commentaire ci-dessus , bon courage pour les pays arabes.


                            • Casabaldi (---.---.48.89) 25 février 2006 21:39

                              Mr Hertoghe,

                              En attendant que A. Hayane réponde lui-même, je veux bien m’essayer à l’exercice. Votre première phrase, à elle seule, résume assez bien l’essentiel : « Incapables d’empêcher l’avènement lent et douloureux, mais inéluctable, d’un Irak démocratique et unitaire, les forces terroristes ont perpétré ce mercredi un attentat contre la Mosquée d’or de Samarra. »

                              En une seule phrase, vous affirmez non seulement connaitre les auteurs de cet attentat, mais en plus leurs motivations et enfin l’avenir (« inéluctable » !). Cet exercice de voyance ne vous fait pas honneur. Car vous n’en savez strictement rien Mr. Hertoghe, reconnaissez le simplement. Comme tous ces journalistes qui, n’étant même pas présents sur place, devrait au minimum avoir la décence d’avouer qu’ils ne font que reprendre les communiqués de presse d’un gouvernement fantoche.

                              Votre analyse de la situation, ensuite, basiquement divisée en deux camps (les sunnites et les chiites), ne saurait satisfaire que les auditeurs de TF1 ou France info ! N’importe quel observateur un tant soit peu attentif sait que la réalité est autrement plus complexe. Qu’il y a évidemment, chez les uns et les autres, des « sensibilités » diverses et parfois opposées. Que la plupart sont avant tout « irakiens » (mais pas seulement !). Que certains sunnites sont beaucoup plus proches de certains chiites que d’autres sunnites. Qu’il y a chez les uns comme chez les autres, des anti et des pro US, des anti et des pros « présence US pdt un certain temps » , des pro ou des anti iraniens, des anti et des pros « lutte armée », des légalistes, des fédéralistes, des séparatistes, des unionistes, des indépendantistes, des résistants, des pacifistes, des ultra religieux et des moins religieux, etc.

                              Sur cet attentat en particulier, la situation est pour le moins confuse et devrait encourager à beaucoup de prudence. Les US accusent presque ouvertement les services secrets iraniens, l’Iran accuse l’« occupant affaibli », il semble que des « escadrons de la mort » opèrent au sein de la police, etc. Alors libre à vous de tenter un exercice de voyance, mais dites-le clairement plutôt que d’adopter ce ton du « je vais tout vous expliquer » qui ne peut, vous en conviendrez, que faire, au mieux, sourire.


                              • Rage Rage 25 février 2006 23:46

                                La vision proposée dans ce commentaire n’est que parcellaire. Je ne suis pas certain que les exactions multiples et dévastatrices commises chaque jour depuis plus de 2 ans en Irak se résument à un affrontement religieux par civils interposés. Les haines, désespoirs, rages et colères exacerbées dans ce territoire dévasté ne seront pas si aisément contrôlable, et surement pas après un simulacre de vote et de « démocratisation à l’américaine (plaçage de pions) ».

                                La situation en Irak est la cristallisation de plus d’un demi siècle de terreur. Chacun a une revanche à prendre. Et ce n’est surement pas en pillant les ressources pétrolières du pays via Halliburton and co que l’on apaisera les tensions. Si les imams ont un poids certains, il semble un peu court de dire que les réactions « terroristes » ou de resistances (selon point de vu) ne sont que des actes entre sunnites et chiites/kurdes...

                                Pendant que la guerre civile fait rage, cela permet tranquillement aux majors du pétrole de récupérer ce qu’elles sont venues chercher manu militari.


                                • Vincent (---.---.224.192) 26 février 2006 00:38

                                  Toi t’y connais vraiement rien au petrole, a part ta propagande a 2 cents : Halliburton n’est pas une compagnie petroliere. Secondement, compare aux importations de petrole US du Canada, l’Irak ne represente qu’un sixieme... Franchement, en analyse de conflits, t’es vraiement dans la mouvance Islamiste, pas au niveau des dirigeants, mais troufion de base.


                                • Vincent (---.---.224.192) 26 février 2006 01:07

                                  Bon, moi j’aime pas trop cet article qui ne mentionne pas assez les integristes lies a l’Iran et Al-Qaeda.

                                  Je ne suis pas dans le camp de Mr Hertoghe : trop d’espoir dans les musulmans a mon avis. Voyez vous les musulmans capable d’avoir un gouvernement democratique ? Ils n’en ont jamais ete capables, et ont detruit toutes les civilisations qu’ils ont rencontrees.

                                  Je ne suis pas pour une approche humanitaire de type Bush. Comme la majorite des citoyens US, je trouve que de gaspiller de l’argent et des citoyens US pour reconstruire l’Irak plutot que de s’occuper serieusement du cas Iran est une erreur.


                                • Marsupilami (---.---.226.23) 6 mars 2006 18:57

                                  Le vrai problème en l’occurence est autre.

                                  Il s’agit de la dualité jihad-fitna, le jihad étant la lutte des musulmans contre les « infidèles » (les non-musulmans) et la fitna la lutte intra-islamique entre d’une part, sunnites et chiites, et d’autre part, luttes entre diverses obédiences à l’intérieur de ces deux camps.

                                  D’un point de vue géostratégique-idéologique, l’Occident a tout intérêt d’attiser cette dualité des bagarres islamiques. D’un point de vue géostratégique-économique, c’est autre chose : la fitna risque de faire péter les oléoducs.

                                  Paradoxe infernal, et tout le reste n’est que littérature.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès