Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La polémique sur le voile en Turquie

La polémique sur le voile en Turquie

Après des mois d’affrontements entre laïcs et religieux en Turquie, l’AKP, parti islamo-conservateur au pouvoir, et son allié le MHP (nationaliste) ont eu gain de cause : dans la nuit du 6 au 7 février, le Parlement votait l’entrée du voile dans les universités publiques. Depuis, la polémique n’a cessé d’enfler : des manifestantes ont brûlé le tchador dans la rue, des jeunes filles turques en jupes courtes ont eu les jambes vitriolées. Même l’Union européenne et Condoleezza Rice ont émis un avis (et pas le même...)

L’armée, la magistrature et les universités contre l’amendement

Pendant que les parlementaires votaient, les manifestants, répondant à l’appel de dizaines de syndicats et d’organisations féministes, scandaient dans le centre d’Ankara : "La Turquie est laïque et le restera !" Le port du voile est interdit dans les universités turques depuis 1980 et son autorisation nécessite un amendement de la Constitution, amendement voté en cette nuit fatidique, sans surprise toutefois puisque que l’AKP (Parti pour la justice et le développement) et le MHP (Parti de l’action nationaliste) détiennent la majorité des sièges.

Face au tollé, Abdallah Gül, président de la République (dont la femme est voilée), et Recep Tayyip Erdogan, Premier ministre et chef de l’AKP (parti issu de la mouvance islamiste), n’ont cessé de chercher à calmer le jeu en déclarant à qui voulait bien les entendre leur attachement à la laïcité. Mais nul n’est dupe et, Deniz Baykal, chef du parti d’opposition CHP (Parti républicain du peuple), a fait part de son intention de porter cet amendement devant la Cour constitutionnelle. Quelques semaines plus tard, le procureur de la Cour de cassation turque demandait l’interdiction de l’AKP. Après quelques hésitations et malgré les menaces de l’Union européenne, la Cour a accepté de recevoir la plainte.

Les femmes sont les premières à manifester leur opposition à l’amendement : plusieurs manifestations ont été organisées par des associations féministes. L’armée, la magistrature et la majorité des universitaires (mais pas tous, certains ayant signé une pétition pour "la liberté dans les universités") se sont également massivement levées contre cette brèche faite au principe de laïcité. Des dirigeants d’universités ont en effet estimé que "l’amendement proposé va accélérer l’éradication du principe républicain de laïcité". Ce sont les fondements mêmes de l’Etat turc qui seraient menacés par le spectre du foulard. Suleyman Demirel, ancien président et Premier ministre turc, pendant quarante ans à la direction du gouvernement, a déclaré : "Je souffre énormément, j’ai énormément de chagrin".

Une menace pour les fondements mêmes de l’Etat turc

Pourquoi un tel émoi ? En France, le foulard est interdit dans les écoles, mais autorisé dans les universités. Rien de bien terrible à cela, pourrait-on penser. Mais, en Turquie, la laïcité est rigoureusement appliquée et l’armée en est la gardienne. La Turquie est officiellement un Etat laïc depuis Atatürk, ou plus exactement un Etat "républicain, nationaliste, populiste, étatiste, laïc et réformateur", les six principes d’Atatürk. Et la religion est sous le contrôle de l’Etat (elle n’en est pas seulement séparée comme en France).

Si l’Etat est rigoureusement laïc, la société est toutefois très majoritairement musulmane : le Wall Street Journal révélait en 2004 que 95 % des Turcs sont musulmans et que 72 % observent les prescriptions de l’islam. Deux tiers des femmes turques porteraient le voile islamique. Mais selon Le Monde (2 février 2008), la Turquie est un "pays à la population de religion musulmane à plus de 99 %".

Une population très majoritairement musulmane

Le taux de musulmans pratiquants est l’un des arguments avancés par le Premier ministre Erdogan pour défendre l’amendement à la Constitution : Erdogan ne manque pas de rappeler que selon les sondages, 70 % des Turcs seraient favorables au foulard dans les universités.

Les femmes voilées n’ayant pas le droit d’entrer à l’université, elles ne peuvent suivre des études supérieures. Erdogan affirme ainsi vouloir démocratiser l’accès à l’enseignement supérieur. En effet, plusieurs jeunes filles abandonnent l’enseignement à la fin du lycée en raison de l’interdiction de s’y rendre voilées.

Un argument repris par une enseignante de l’université de Bosphore, qui va plus loin, et dont Le Temps rapporte ainsi les propos : "L’interdiction actuelle est une forme de discrimination envers les femmes. Les hommes qui partagent les mêmes idées que ces étudiantes voilées sont libres d’entrer sur le campus !" Exact : les musulmans très pieux ne sont pas encombrés du voile. Certains, d’ailleurs, revendiquent le droit de l’être aussi, à leur manière :

Le Middle East Media Research Institute rapporte que, pour le président des anciens élèves de l’Imam Hatip (écoles islamistes), la décision d’autoriser le voile dans les universités ne suffit pas : les autres accoutrements religieux, comme les manteaux de prière, les capes et les pantalons amples devraient aussi être permis. Ainsi, face aux manifestations contre le voile à Ankara, d’autres manifestants exprimaient leur outrage face à l’insuffisance de l’amendement proposé.

Le vice-président de l’AKP, Egemen Bagis, a lui aussi trouvé la mesure insuffisante, pour d’autres raisons : le « turban » devrait être porté librement au Parlement également, estime-t-il. Et, bien sûr, dans les autres domaines du secteur public, comme l’ont déjà demandé des étudiants pieux.

Un amendement garantissant le droit des femmes à ne pas être voilées ?

La minorité des Alevis s’est révoltée contre cet amendement qui défend les droits des intégristes musulmans (ce qui en soi ne les dérange pas) alors que l’AKP et le MHP demeurent toujours aussi discriminatoires envers les minorités turques non musulmanes. Le MEMRI cite ainsi le président des Alévis : "L’AKP prétend vouloir mettre au point une Constitution civile. Il n’y a toutefois pas de liberté de croyance ni d’égalité dans la constitution qu’ils préparent : il n’y a que Charia et turban".

Certains s’inquiètent pour les filles non voilées, prévoyant les pressions qu’elles auront peut-être à subir dans le sillage de cette brèche faite à la laïcité. Déjà, deux jeunes filles en jupe courte ont subi une attaque à l’acide et certains craignent qu’il soit nécessaire d’ajouter un autre amendement à la Constitution, garantissant le droit des femmes à ne pas être voilées : c’est l’avis du Pr Ozbudun.

Conséquences

En Turquie, les premières conséquences de la décision parlementaire se sont déjà fait sentir, avec l’irruption de filles voilées dans les universités. La visibilité des pratiques religieuses musulmanes s’est accrue, comme le note la presse turque à grand tirage : la prière islamique est parfois effectuée en plein centre commercial ou sur l’autoroute, relate-t-elle. Et, au niveau international, certains pays ont manifesté leur satisfaction face à la nouvelle mesure. Premier en ligne : l’Iran.

L’Union européenne a, pour sa part, apporté son soutien à Erdogan, qui est allé jusqu’à lui demander d’exercer des pressions contre ses détracteurs. L’Union considère comme abusive la demande d’interdiction de l’AKP, le parti au pouvoir. Dans une allocution, Condoleezza Rice s’est montrée plus réservée, évitant de prendre parti, mais considérant tout de même que la Turquie ne manquerait pas de régler le problème « dans le cadre de ses principes laïcs et démocratiques ».

Paru dans IMag


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

196 réactions à cet article    


  • Gazi BORAT 28 avril 2008 13:13

    @constantdanslayreur

    Concernant l’aspect "fantomatique" de la rédactrice, Agoravox est coutumier du fait..

    Un précédent (entre autres) est emblématique de ces pratiques : le cas de Miguel Garroté.

    Les deux cas sont comparables : ils représentent tous deux des courants plutôt extrèmes (Miguel Garroté mentionne ses liens avec la communauté d’Ecome, fief des catholoiques latino-intégristes).

    On peut supposer que ces articles (c’est flagrant dans le cas de MG) font partie de campagnes de "com" et sont proposés à la diffusion dans d’autres forums du même type..

    Pourquoi Agoravox se prête-t-il à ces jeux ? Sans doute pour remplir son quota quotidien de publications..

    N’attendez pas de réponses de cette rédactrice, elles ne viendront pas..

    gAZi bORAt

     


  • masuyer masuyer 28 avril 2008 13:26

    Salut Gazi,

    pour le coup tu fais erreur (j’ai commis la même) puisque Nathalie Szermann est intervenue deux fois sur ce fil. Il faut que tu cliques sur "afficher les commentaires masqués pour les lire).

    Il y a eu un déchainement de vote en quelques minutes contre l’auteur (dont j’ai bénéficié à mon insu) et que je trouve complètement idiot, Il faudrait vraiment qu’Agoravox revoit ces histoires de votes qui sont visiblement détournés par des petits malins et qui nuisent au débat.


  • snoopy86 28 avril 2008 13:42

    Bonjour Masuyer et Gazi

    Je confirme tout à fait les propos de Masuyer. Une nouvelle fois un bricolage a eu lieu sur les votes de commentaires, visant à l’évidence essentiellement à replier l’auteur et ceux qui lui seraient favorables.

    Lorsque je me suis connecté Thierry Jacob avait écrit un commentaire qui a pris 25 votes négatifs juste le temps de rafraîchir la page.

    L’équipe d’Agoravox serait bien inspirée soit de résoudre les failles techniques de ce système de vote, soit de le supprimer...


  • masuyer masuyer 28 avril 2008 14:27

    Salut Snoopy,

    désolé je n’avais pas lu ton post et j’ai commis plus ou moins le même un peu plus bas.

    Je vais essayer d’envoyer un message à l’équipe d’Agoravox pour savoir comment ils envisagent de réagir à ces pratiques pas très "citoyennes".


  • Gazi BORAT 28 avril 2008 14:39

    @ l’auteure

    Que l’auteure accepte toutes mes excuses de lui avoir dénié toute matérialité... mais durant longtemps j’étais fâché des atricles d’un auteur réellement fantôme, lui, qui parurent un temps sur Agoravox. Echaudé, je vous avais mis dans la même catégorie.

    La question du foulard, car il s’agit d’une question de port de foulard (couvrant la chevelure) et non de voile (dissimulant le visage) est une polémique récurrente en Turquie mais attention à ne pas confondre les deux pratiques.

    Mme Gül porte ainsi un foulard, plutôt modernisé, que "La Croix" qualifie de "glamour"..

    http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2313029&rubId=786

    gAZi bORat


  • masuyer masuyer 28 avril 2008 14:57

    Judicieuse remarque Gazi.

    Je trouve que ces débats sur le voile devrait nous interroger sur la persistance, sous nos propres cieux, d’un vêtement féminin qui contraint le corps. Je pense aux talons aiguilles, aux jupes étriquées qui imposent de petites enjambées. On pourrait aussi s’intéresser au confort d’un string en dentelle, j’essaierai bien mais des attributs physiques propre à mon genre m’en rendent le port difficile.


  • masuyer masuyer 28 avril 2008 15:05

    Constant,
    oeil jeté et réponse posté en lieu et place.

    Bien à vous (ou à toi si tu le permet)


  • masuyer masuyer 28 avril 2008 15:08

    Constant,

    mission accomplie, oeil jeté et réponse posté sur place.

    Bien à vous (ou à toi si tu le permet)


  • Gazi BORAT 28 avril 2008 15:11

    à snoopy

    Bonjour et merci pour la dédicace..

    gAZi bORAt


  • Gazi BORAT 28 avril 2008 15:33

    @ Masuyer

    D’une xtrème à l’autre.. où je me souviens que souvent, les mêmes enseignants hostiles au foulard à l’école se plaignaient du string des lycéennes..

    Le string parait-il est confortable, m’assure ma compagne qui en porte quotidiennement, sauf quand elle passe une visite médicale, où elle revêt pour l’occasion des sous vêtements plus "austères"..

    gAZi bORAt


  • masuyer masuyer 28 avril 2008 15:46

    Gazi,

    je trouve une certaine cohérence. Je suis dans l’exact position opposée pour ma part.

    Pour le confort du string, je me contenterai de l’avis de ta compagne n’ayant pas cette expérience. Quoique je continue à penser que la dentelle puisse être un peu irritante pour les muqueuses.

    Ce qui n’empêche pas que ce genre de fanfreluches ne laisse pas ma libido indifférente.


  • Gazi BORAT 28 avril 2008 16:17

    ERRATUM

    C’est CONSTANTDANSLAYREUR que je remercie et salue pour sa sympathique dédicace... Et maintiens mes salutations à Snoopy.

    gAZi bORAt


  • ka 29 avril 2008 01:04

    Salut Masuyer

    Malheureusement on est bien souvent tenté de voter par rapport aux affinités et moins par rapport à la pertinence du commentaire, ce système de vote n’est pas toujours un bon indicateur de la qualité des commentaires, mais c’était prévisible vu la diversité des opinions bien ancrées des personnes qui interviennent ici. On juge pratiquement tout le temps de façon subjective, par rapport à nos opinions et à nos affinités, le mieux serait de voter le moins souvent possible pour les commentaires ou de ne voter que pour l’article.


  • vinvin 28 avril 2008 11:33

    Bonjour.

     

    Et ce pays de sauvages, obscurantistes moyenageux, veut entrer dans l’ UE ?

     

    Le jour qu’ ils entreront dans l’ UE, je quitterais l’ UE définitivement car je ne veux pas avoir la honte de faire parti d’ une Union Européenne-Chariadiste.

     

     

    Cordialement.

     

     

    VINVIN.


    • Weinstein 28 avril 2008 15:10

      Vinvin comment va ta femme black elle s’est barrée avec ton fric

      Voilà que maintenant Vinvin n’aime pas les Turques !

       

      Salut pigeon !


    • Nobody knows me Nobody knows me 29 avril 2008 16:39

      vinvin, ayant lu votre avis sur le sujet, je serai le premier à voter pour l’entrée de la Turquie en Europe afin que vous vous cassiez vous et vos préjugés le plus vite possible... Et tant pis si je me fais trancher la gueule par ces "sauvages".


    • vinvin 26 octobre 2009 23:32

      (@WEISTEIN ET NOBODY KNOW ME).


      Vous vous planquez derrière vos pseudos, mais je sais qui vous êtes réellement « du*on la joie » !

      Ma femme c’ est barrée avec mon fric, ( oui, mais ta soeur elle c’ est barrée où et avec qui et quoi Andouille ?)


      VINVIN.

    • Nathalie Szerman 28 avril 2008 11:38

      Effectivement, une polémique assez violente où en gros, on me reprochait d’avoir une opinion sur la question. Le problème est pourtant bien réel et les témoignages de jeunes filles ayant été victimes de servitude n’ont pas manqué.

      J’espère que cet article sur la Turquie intéressera les lecteurs. Je crois qu’il est d’actualité et qu’il contient un certain nombre d’informations intéressantes. Mes articles sont le résultat d’enquêtes approfondies et je suis contente de pouvoir en faire profiter les lecteurs de ce média citoyen. Ce qui ne signifie pas que je tiens à m’exposer à l’ire des personnes qui m’accusent de propagande où à entrer dans la polémique quand elle est trop agressive.

      Bonne journée à tous !


      • masuyer masuyer 28 avril 2008 11:52

        Bonjour Constant,

        je pense qu’il s’agit ici d’un de ces articles qui sont repris par Agoravox sur d’autres blogs ce qui explique l’absence de réaction de l’auteur.

        Pour autant, cet article me parait un peu moins orienté que les précédents, mettant en avant l’ensemble des positions existantes sur le sujet en Turquie, dans leur complexité.

        Il y a néanmoins quelques détails qui me font réagir.

        Les femmes sont les premières à manifester leur opposition à l’amendement : plusieurs manifestations ont été organisées par des associations féministes.

        Cette phrase me semble un peu facile et quelque peu malhonnête car elle voudrait faire croire que les mouvements féministes sont représentatifs des femmes, ce qui est possible, mais m’étonne un peu.

        La minorité des Alevis s’est révoltée contre cet amendement qui défend les droits des intégristes musulmans (ce qui en soi ne les dérange pas) alors que l’AKP et le MHP demeurent toujours aussi discriminatoires envers les minorités turques non musulmanes

        Le passage entre parenthèse nuit u peu à l’objectivité du propos. Rappelons que les Alévis, qui pratiquent plus ou moins secrètement aujourd’hui, représentent environ entre 10 et 20% des Turcs selon les estimations. Pour les sunnites (ultra majoritaires en Turquie), ce sont des hérétiques. En effet, les Alevis ne reconnaissent pas la succession de Mahomet, et se ratachent au 6ème imam, Cafar. Ils ne croient pas dans le dogme de la Vérité Révélée et le Coran n’est pas la parole de Dieu mais celle de Mahomet, donc une parole d’homme qui peut être interprétée.

        A l’instar des chrétiens, ils croient en une sorte de trinité composée de Dieu, Mahomet et Ali. Ils ne se rendent pas à la mosquée, boivent de l’alcool (comme la plupart des Turcs) et considèrent la femme égale de l’homme.

        Mais peut-être que l’auteur ne peut imaginer que des "musulmans" (même si on peut débattre pour savoir si les Alevis sont réellement une branche de l’Islam) soient autre chose que des intégristes.


        • Nathalie Szerman 28 avril 2008 11:58

          Je ne tiens pas à reprendre la polémique sur l’article précédent, mais oui biensûr, l’esclavage existe dans de nombreux pays. Aujourd’hui, il est toutefois sur-représenté dans les pays musulmans (d’où l’article). Cela ne signifie pas que l’islam l’encourage, ni qu’il le décourage d’ailleurs. Les sources islamiques sur le sujet sont variées.

          Malek Chebel a toutefois choisi de consacrer un ouvrage de 500 pages au sujet. Malek Chebel aime la culture islamique, et cet amour se reflète dans chacune de ses phrases. Cela ne l’empêche pas de reconnaître des travers à cette religion et de les évoquer avec la plus grande honnêteté et la plus grande liberté d’esprit.


          • masuyer masuyer 28 avril 2008 12:15

            Bonjour Nathalie,

            je ne voudrais pas trop revenir sur l’article que vous aviez consacré au livre de Chebel, mais puisque vous en parlez , il me semble assez logique que ce fil est largement dérapé. Je pense que vous êtes une personne assez largement informée et donc que vous n’avez pas dü être trop surprise par la tournure qu’a prise ce fil, forcément passionné. Maintenant et à la lecture de ce nouvel article et de vos commentaires, et malgré les quelques bémols que j’ai exprimés plus haut, je suis assez étonné que vous ayez été si peu critique sur la thèse de Chebel.

            Les sociétés qui pratiquent l’esclavage n’ont nul besoin effectivement de prescriptions religieuses pour cela. La jsutification se faisant après coup (en déniant notamment l’humanité de ceux qui sont asservis, de même qu’est déniée l’humanité des ennemis à éradiquer en général, en parlant par exemple de "dommages collatéraux" en lieu et place de victimes civiles).

            Ce que vous exprimez d’ailleurs dans votre post mais qui était nettement moins clair dans l’article sus-cité.

            Cordialement et merci de prendre part au débat.


          • masuyer masuyer 28 avril 2008 12:25

            Ah Thierry !

            que tes posts sont rassurants tant ils sont immuables dans un monde en perpétuel mouvement, ça en devient rassurant.

            On sait qu’on te trouvera toujours du côté des "Lumières" quand tes ennemis seront toujours des obscurantistes.

            http://www.agoravox.fr/commentaire_static.php3?id_article=39151&id_forum=1694256

            Ca ne t’a pas frappé que les tibetophobes usent des mêmes "armes de destruction massive" que oi en n’en changeant que la cible ?

            http://www.agoravox.fr/commentaire_static.php3?id_article=39151&id_forum=1694608

             


          • masuyer masuyer 28 avril 2008 12:38

            Tiens les commentaires de l’auteur sont repliés, c’est très rare, y aurait-il eu un "vote-bombing" ?

            Qu’on ne soit pas d’accord avec l’auteur est une chose, mais peut-on se désoler de son silence sur les fils pour ensuite replier scrupuleusement ses commentaires qui n’étaient, et quoiqu’on puisse en penser sur le fond, pas agressifs ni injurieux ?

            Pas très malin.


          • jaja jaja 28 avril 2008 19:23

            Thierry Jacob : "Et si les "religions" n’étaient que des idéologies politiques et dieu un prétexte ? ? ?"

            Vous voulez sans doute faire allusion au colonialisme sioniste qui prétend que la terre de Palestine lui a été donnée par Dieu en personne ?

             


          • jaja jaja 28 avril 2008 19:43

            T Jacob "pourquoi les palestiniens en ISRAEL ne revendiquent pas la charia hamasienne"

            Parce qu’ils sont partisans de la libération de la Palestine avant tout....tout comme leurs frères de Gaza ou de Cisjordanie 

            A noter que ceux que vous appelez islamistes sont les maires de toutes les villes arabes.... Et que ces Palestiniens des territoires conquis en 1948 sont encore plus sous la botte que les autres...


          • masuyer masuyer 28 avril 2008 13:06

            Thierry, toujours l’amalgame facile.

            Donc premièrement je n’ai pas voté ni contre les commentaires de l’auteur ni contre son article, j’ai même usé après coup de mon droit de vote pour tenté d’enrayer (sans succès avec une seule voix), le vote-bombing dont elle est victime et que je trouve complètement stupide comme expliqué plus haut. Etrangement je trouve beaucou pmoins stupide le fait que tes commentaires soient repliés tant ils se ressemblent tous les uns et les autres.

            Pour ce qui est de l’excision, toujours la même chose. Selon les binaires (qu’ils soient de ton camp ou du mien) l’adversaire est toujours un barbare diabolique, et c’est cette dialectique dualiste que je dénonce. Mais tu ne souhaites pas le voir, grand bien te fasse.

            Tu ne m’as pas répondu sur le Tibet. Tu n’as pas remarqué ces petites attaques sur la proximité supposée entre bouddhisme tibétain et nazisme ? La même technique de diabolisation que tu utilises à propos des dirigeants palestiniens en faisant sans cesse référence allusion à Al-Husseini.

             


          • Dame Jessica Dame Jessica 28 avril 2008 15:55

            @ Masuyer

            Bonjour ami Masuyer, c’est une joie de vous "retrouver" au détour d’un fil...Vos posts manquaient pour que la fête fut réussie...Dieu merci vous êtes de retour et je vais de nouveau pouvoir respirer largement entre deux commentaires nauséabonds...

            Entiérement de votre avis concernant ce nouveau sujet, vous exprimez si précisément ma pensée que je me contenterais de vous lire, ça me fera des vacances (parce que la lutte anti crétinisme congénital c’est du boulot !)

            Bien à vous,


          • masuyer masuyer 28 avril 2008 13:16

            Toujours le même refrain Thierry.

            Evidemment si tu ne juges le "monde musulman" que comme un tout monolithique (ce qu’il n’est pas) et à travers la réthorique "djihadiste" (qui quoiqu’idéologie réactionnaire n’est pas dépourvue d’une certaine modernité) tu as raison. Il faut un peu distordre la réalité, mais l’important est que tu es raison, non ?

            Tu me fais penser à un martien qui se ferait une image de la France à travers le seul JT de JP Pernaud. Je ne pense qu’il la verrait comme un pays en mouvement.


          • Gazi BORAT 28 avril 2008 15:28

            à Thierry jacob

            A noter que la Turquie est un pays atypique au sein du monde musulman. Elle reste tout de même le seul pays musulman à produire des films pornographiques (depuis 1970) et a avoir conclu des accords commerciaux et militaires avec Israel.

            La société turque, par le biais de son gouvernement, régresse actuellement.. Tout comme la France !

            Des coups de canifs subtils sont donnés à la liberté de l’avortement et de la contraception par des moyens détournés (personnalité juridique du foetus, déremboursement de la pilule,etc..) et le fond de pensée d’une Christine Boutin, membre du Conseil Episcopal des Familles, vaut bien celle d’un Tayip Erdogan..

            Sans compter d’autres aspects, comme celui du Droit du Travail, qui, depuis la fin du XIX° siècle n’enregistra que des progrès pour régresser depuis quelques années..

            gAZi bORAt


          • masuyer masuyer 28 avril 2008 13:38

            Thierry,

            si Mathieu Ricard l’a dit, alors !!! Disons que dans ce cas, tu as envie d’y croire. Tout rationnel que tu penses être, tes arguments restent au niveau de la déclaration de foi. J’aimerais beaucoup lire ta réaction à semblable déclaration d’un dirigeant palestinien.

            Comme si c’était si simple, les gentils Tibétains face aux méchants chinois. Ou dans le camp d’en face, les chinois défenseurs des Lumières face aux forces obscurantistes tibétaines.

            Pour te faire plaisir et afin de ne pas trop de déstabiliser, j’avoue. Je suis un islamiste pro-excision.


          • masuyer masuyer 28 avril 2008 14:10

            Thierry,

            mais c’était (et c’est encore) le cas d’un certain nombre de dirigenats palestiniens qu’Israel s’est employé à décrédibiliser (et qui parfois y ont pris part eux-même) au plus grand profit du Hamas formidable épouvantail pour stopper toute négociation.


          • Gazi BORAT 28 avril 2008 14:52

            @ Thierry Jacob

            Les Alevis sont effectivement une minorité importante de la Turquie régulièrement persécutée.. Ils sont représentatifs de l’Islam hétérodoxe, qui est quand même la base rteligieuse du pays car les confréries diverses sont on ne peut plus traditionnelles en Turquie.

            L’AKP d’Erdogan, tout en tendant la perche aux Alevis (qui, à ce jour, ne souhaitent toujours pas la saisir) penche plutôt^pour une religion éradicatrice des différences de pratiques, y compris au sein de l’Islam, selon une lecture orthodoxe qui n’est pas celle de la Turquie traditionnelle.

            Les Alevis sont croyants et tolérants... ce qui est malheureusement rare..

            gAZi bORAt


          • Weinstein 28 avril 2008 13:50

            J’ai comme la très désagréable impression que cette rédactrice se fait censurée du fait de son appartenance ethnique, n’est-ce pas Gazi ?

            Bien à vous.


            • masuyer masuyer 28 avril 2008 14:22

              Bonjour Wenstein,

              vous n’avez surement pas tort. Mais les juifs ne sont pas les seules victimes de ce genre d’attaques par les votes, si c’est ce que vous vouliez dire. D’autant que je ne connais pas bien les arcanes de la nationalité israélienne mais que l’auteur n’est peut-être pas juive mais mariée à un Israelien (mais cela ne suffit peut-être pas à avoir la nationalité israelienne, ce n’est d’ailleurs pas très important, je ne crois pas que l’appartenance nationale ou ethnique implique un comportement moutonnier, je pense à certains citoyens israelines comme Avraham Burg, ou même à l’immense majorité des écrivains israeliens présents au salon du Livre à Paris).

              Pour autant, et là je m’adresse à l’équipe d’Agoravox, il est temps de faire quelque chose pour enrayer ces pratiques, ainsi que celles qui consistent pour un individu à recourir à de multiples identités pour intervenir (ce qui est assez facile, je me suis amusé à y jouer un après-midi entier).

              Si vous ne pouvez rien faire supprimez le système de notation.


            • Gazi BORAT 28 avril 2008 14:45

              @ Weinstein

              Oui, je pense pense que votre hypothèse est recevable... mais ce bombardement de votes alors que peu de commentateurs interviennent est navrant..

              Je rejoins Masuyer dans le fait que, peut-être, le système de votes devrait être supprimé.

              Si réellement un commentaire dépasse certaines limites (pornographie, racisme, message commercial), bien définies, il est en général supprimé..

              gAZi bORAt


            • Weinstein 28 avril 2008 15:13

              Tout à fait gazi c’est infantile cette histoire de vote, et pourtant moi-même je tombe dans ce piège à cons !

              Tiens un vote constructif pour ma pomme


            • masuyer masuyer 28 avril 2008 14:41

              Et oui Thierry le peuple a voté. Je ne te ferai pas l’injure de te rappeler comment on a servi la soupe au Hamas, voici un exemple parmi les derniers en date.

              Les principales victimes de cette politique du pire étant les peuples palestiniens et israeliens (même si c’est parfois avec leur consentement involontaire)


            • Weinstein 28 avril 2008 14:20

              Je sais Jacob, c’est dur d’être Juif

              שלום לך


              • HELIOS HELIOS 28 avril 2008 14:23

                Merci, mme, pour votre article, recevez tout mon soutiens pour les derives des commentaires.

                Permettez moi de vous affirmer que mon point de vue suit le votre et que je ne suis pas trés fier de la reaction des representants de l’UE. En effet, on peut tres bien comprendre qu’interdire le voile dasn les universités est une discrimination. En ce sens defendre cette modification de la constitution turque me parait de bon aloi. Helas on peut simplement se poser la question sur le fond du problème selon l’interpretation qu’on en fait :

                --- soit on croit sincèrement au père Noël en pensant qu’autoriser le voile va permettre aux femmes soumises de se liberer a la fac... dans ce cas il faut virer les representant de l’UE pour naïveté,angelisme etc

                --- soit on on se dit que les femmes sont voilées et soumises de leur propre volonté et que cela est une valeur humaine acceptable... dans ce cas il faut encore virer les representant de l’UE pour non respect des droits de l’homme

                Dans les deux cas, il faut virer ces malfaisants parlant au nom de l’UE, au même titre qu’il faudrait envoyer le Gül et l’Erdogan dans la poubelle de l’histoire. Classement vertical, hop, il n’y a plus rien a voir.

                Les choses étant ce qu’elles sont, au niveau de la religion en général et de l’islam en particulier, il faut que l’ université comme l’ecole, là ou se forme la liberté de penser des citoyens, restent evidement laïques au sens restrictif. Aucune forme de contraintes vestimentaires comportementales etc. Voile, tchador kippa et autres boubous, gandouras ou costumes de croque-mort elimés doivent rester a la maison !

                Atatürk connaissait bien son peuple et surtout les islamistes pour avoir fait en sorte que ne puisse se répendre les integrismes de tout poils. En interdisant le voile a l’université il permettaient aux femmex de rejoindre un espace de liberté, de dignité que les representants de l’AKP veulent leur retirer au nom de la liberté ! au fait, est-ce vraiment le femmes qui demandent d’y aller avec leur voile ? Pfuuii, on ne les pas vu venir avec leur gros sabots, peut-ëtre ?


                • masuyer masuyer 28 avril 2008 14:51

                  Helios,

                  renvoyer Abdullah Gül et Recep Erdögan aux poubelles de l’histoire dites-vous ?C’est peut-être oublier qu’il y a plusieurs facettes et que sur d’autres questions, comme l’Arménie et les Kurdes, l’AKP est plus progressiste que les forces militaro-laïques.

                  Pour ce qui est de l’entrée de la Turquie dans l’UE, je ne suis pas sur qu’un referendum sur le sujet en Turquie donnerait l’avantage aux pro-UE. Ce serait d’ailleurs assez amusant et j’ai peur qu’on le prenne assez mal.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès