Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La police américaine se dote d’un système Minority Report

La police américaine se dote d’un système Minority Report

Philip K. Dick un écrivain de son vivant, il a reçu plusieurs prix de littérature, comme le prix Hugo pour Le Maître du Haut Château et le prix John Wood Campbell Memorial pour Coulez mes larmes, dit le policier. Un grand nombre de ses romans dévinrent des films cultes : Blade RunnerTotal Recall, Minority Report..., adaptée au cinéma par Steven Spielberg en 2002. L'auteur imagine un monde où l’on prédit les crimes pour arrêter les coupables avant même qu'ils agissent.

La ville de Santa Cruz ainsi que d'autres villes au Usa teste un programme policier de prédiction des délits, non avec des précogs cette fois çi mais un logiciel, conçu par IBM.

D’ailleurs deux femmes en train de scruter des voitures d'un parking ont été immédiatement arrêtées et emmenées au commissariat, relate le New York Times, grâce à ce logiciel qui avait identifié le parking comme zone à haut risque.

Pour IBM, ce logiciel, nommé Predictive Analytics, peut donner aux gouvernements du monde entier un « moyen pour créer des communautés plus sûres via l'identification, la prévision, l'intervention et la prévention des activités criminelles ».

Selon IMB ce précog numérique, nommé Predictive Analytics, sera d’après, Deepak Advani, vice-président de l'analyse prédictive au sein d'IBM, a déclaré : "L'analyse prédictive permet aux organisations gouvernementales du monde entier une source hautement sophistiqué et intelligent pour créer des communautés plus sûres du fait d’identifier, prévoir, réagir et prévenir les activités criminelles. Il donne au système de justice pénale la possibilité de puiser dans la richesse des données disponibles pour détecter les tendances, faire des projections fiables et ensuite prendre les mesures appropriées en temps réel pour combattre le crime et protéger les citoyens. "

La combinaison d’un un bon logiciel et la numérisation des données plus anciennes pour l'analyse prédictive pourrait bientôt commencer à intégrer en temps réel des données. Étant donné que quelqu'un a déjà été arrêté après avoir fait des commentaires sur son fil Twitter et la police régulièrement parcoure les pages Facebook à la recherche des suspects et des menaces, et ce n'est pas si farfelue.

Selon la police de Memphis qui use de ce logiciel, la cartographie en temps réel des points chauds permet d’identifier et cartographier la criminalité et a réduit la criminalité grave à près de 30 pour cent de moins.

L’usage de ce logiciel ne se limite pas à prédire les endroits à risque, le ministère de la Justice de Grande-Bretagne utilise la technologie d'analyse prédictive de SPSS, pour évaluer la probabilité de récidive des détenus à leur libération et pour contribuer à l'amélioration de la sécurité publique. 

Toutefois comme dans le film Minorité Report, il y a des risques, et là, le fichage en masses d’un grand nombre de citoyen est le début d’un autre film Big Borther. Or dans ce monde "le fauteur de trouble" n’est pas un criminel mais juste l’activiste dont les opinions ne conviennent pas à la police politique de la pensée correcte.

Or comme le fait si bien remarquer la journaliste Heather Brooke sur HuffingthonPost les entreprises et les gouvernements sont un « client » friands d'informations, et ils veulent ses renseignements pour une raison : « Il essaye de prédire le comportement des gens et la prise de décisions se fait en fonction de ceux qu'ils pensent eux, sur ceux que selon eux, feront "les fauteurs de trouble", la décision ne se fonde pas sur ce vous avez réellement fait, mais en fonction de ce qu'ils pensent que vous allez faire à l'avenir. "


Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 20 août 2011 15:54

    DSK devait être sur leur logiciel , ils savaient bien qu’ils allaient le coincer !  smiley


    • Lorelei Lorelei 20 août 2011 16:31

      bjr le chat

      lol lol smiley


    • Claire29 Claire29 20 août 2011 19:27

      Ah,ah !Lui aussi le savait et devait bien s’attendre à être coincé puisqu’il disait qu’un jour on l’accuserait d’avoir violé une femme dans un parking !


    • HELIOS HELIOS 20 août 2011 17:28

      ... raison de plus pour cesser d’utiliser facebook et cie !

      Apres tout, personne n’est obligé de s’inscrire sur ce site et encore moins d’y exposer sa vie... comme personne n’est obligé de re-voter pour l’UMP ou le PS... et pourtant c’est bien ce qu’il va se passer, non ?

      Allez, reveillez vous, la premièe marche de l’esclier, et il est long l’escalier pour revenir a une societé acceptable, c’est voter pour marine Le Pen ! mais c’est loin d’etre suffisant, il y en aura beaucoup d’autres de marches et il faudra les franchir. Mais comme on dit, c’est le premier pas qui compte. ne soyez pas couard, le FN ne mangera parsonne, il est juste un passage quasi obligé pour sortir du bourbier....


      • Lorelei Lorelei 20 août 2011 17:33

        j’ai le droit de faire des courses de m’inscrire sur facebook , dire que l’on nous vole, que les états sont des criminels etc...sans me voir ficher ni quoique cela soit...


      • HELIOS HELIOS 20 août 2011 20:19

        Sauf que Facebook, a l’origine un petit outil de convivialité entre etudiants s’est tranformé en un gigantesque outil comportemental où VOUS etes fichés.

        Vous rendez vous compte que lorsque vous publiez une photo sur ce site il sait attribuer votre nom a l’image de votre visage....

        et les gentils touristes qui vous ont gravé involontairement en prenant le paysage, en publiant eux aussi la photo sur facebook, ILS sauront où vous etiez egalement car ils savent mettre votre nom encore sur l’image ! imaginez maintenant que ces touristes appartiennent a l’ETA, au Shinfein, au sentier lumineux etc.... vous vous rendez compte du risque que vous prenez ? 

        lisez cet article paru aujourd’hui et vous comprendrez peut etre que le jour ou on vous emmerdera « preventivement » parceque votre image est sur facebook, que le systeme vous a reconnu, vous comprendrez mieux pourquoi il vaut mieux se passer de ce truc là !


      • Lorelei Lorelei 20 août 2011 20:28

        NON aller sur facebook n’est pas un crime dont ficher les gens est un crime car le fait de considérer des gens honnetes comme de potentiels criminels n’existe que dans les systemes totalitaires


      • HELIOS HELIOS 20 août 2011 22:42

        Si vous le dites....


      • Lorelei Lorelei 20 août 2011 23:01

        ah non vous devez y reflechir....c’est important pour vous mêmes


      • ottomatic 21 août 2011 15:20

        Pour être cohérente, l’auteur ne devrait pas utiliser FB qui n’est rien d’autre qu’une organisation RG au niveau mondial...


        Ne leur facilitez pas la vie en leurs donnant vos infos perso...
        Utilisez des pseudo différent sur chaque site que vous fréquentez et ne mettez pas des liens entre les différents site permettant de savoir que tel pseudo ici correspond a tel compte ailleurs...

      • HELIOS HELIOS 21 août 2011 17:49

        ... justement, j’ai bien reflechi, et comme je sais comment ça marche, je n’y vais pas,et je m’abstiens egalement de cliquer sur le « j’aime » qui laisse des traces utilisées par d’autres domaines (informez vous si vous ne savez pas ce qu’est un domaine)...
         
        ... et aucun de mes enfants, petis enfants n’y est inscrit non plus.

        Pour partager nos photos et autres, nous avons un site internet, cela nous coute 5,99 euros par mois chez 1&1, a diviser par a 8 familles, sans pub, sans risque et nous pouvons effacer ce que nous voulons, nous savons que ce sera effectivement fait.

        Par principe il y a un mot de passe, tout le monde utilise le même, c’est juste pour s’assurer que les moteurs de recherches, pourtant prohibés par le « robots.txt », ainsi que les importuns arrivés là par hasard, n’outrepassent l’autorisation.

        Ce n’est pas de la parano, c’est juste du domaine privé, on n’expose pas sa vie a tout le monde, ... juste une question de respect envers soi-même.


      • Lorelei Lorelei 21 août 2011 18:03

        c est votre avis le mien est qu’il n’existe rien justifiant le totalitarisme


      • boris boris 21 août 2011 19:14

        Déjà faut être vraiment stupide pour pas employer un autre terme, pour aller sur face de bouc, mettre sa tromninette plus sa misérable vie, l’être humain est vraiment un veau.


      • Lorelei Lorelei 21 août 2011 19:48

        ? ??? les gens ont le droit de mettre leurs photos sur le net sans pour autant se voir ficher...


      • HELIOS HELIOS 23 août 2011 17:51

        Allo... Lorelei....
        L’article n’est plus a la une, mais cela n’empeche pas de vous montrer qu’il existe des gens qui se preoccupent du probleme Facebook !

        Lisez donc cette nouvelles ici


      • Lorelei Lorelei 23 août 2011 17:54

        bjr helios

        je viens de voir le bouton j’aime qui vous suis merci pour lien


      • Clojea Clojea 20 août 2011 17:40

        Salut Lorelei. Interessant, les requins n’ont qu’à bien se tenir.... A moins que ce logiciel ne détectent pas les squales..... A voir.....


        • Lorelei Lorelei 20 août 2011 17:43

          bjr clojea

          lol je crois que si on lit l’article jusqu’au bout le but n’est pas la criminalité en realité....mais bel et bien de ficher les gens honnetes...


        • Lorelei Lorelei 20 août 2011 20:37

          je suis d’accord avec vous Neptune ils sont en train de devenir cinglé ; ils en sont venu à vouloir même limité l’internet et lisez l’article vous verrez que le gouvernement sarkosy a refusé de signer le droit à l’internet...

          http://www.lepost.fr/article/2011/08/20/2572327_chronique-de-la-mort-d-une-liberte-annoncee-l-internet-illimite_1_0_1.html


        • foufouille foufouille 21 août 2011 13:29

          il y a toujours des failles
          un mouton, ca utilise fessebouc alors que ca fait longtemps que c’est merdique
          ca UMPS aussi


          • ottomatic 21 août 2011 15:21

            Un pas de plus vers la dictature généraliser pour éviter tout remous face à l’esclavage a venir à cause des dettes souveraines...


            • Gargantua 22 août 2011 01:16

              Il n’y a pas de doute, nous allons vivres de sales quart d’heure dans un proche avenir !


              • Christoff_M Christoff_M 23 août 2011 05:03

                des sales journées d’angoisses...

                avec des écrans scrutateurs style Orwell, Huxley et autres...

                Et des petits sondages balancés ça et la l’air de ne pas y toucher... pour prendre la température de l’opinion... un peu partout.... meme sur Agoravox maintenant !!!


              • Lorelei Lorelei 23 août 2011 05:16

                tiens tiens enfin vous voulez quelque chose de kafkaien regardez bien l’affaire dsk, le rapport est non consentie mais le mec est blanchi,, je trouve ça edifiant, notre monde n’a pas changé, gamine je lisais du zola et autres auteurs parlant de l’injustice, du vol par une minorité du manque de démocratie et j’ai la vague impression que plus on avance et rien ne change vraiment..


              • Gargantua 24 août 2011 11:00

                Il y actuellement une innovation théologique qui va prendre de l’essor, et qui présente de for risque pour nôtre liberté.
                 http://www.alterinfo.net/Un-tatouage-qui-met-la-puce-electronique-a-l-oreille_a62374.html


                • stepht 30 août 2011 18:51

                  @détracteurs de FB
                  Non, FB n’est pas un outil de RG. Ce qui est dessus/dedans ne sont que des mises en scène. Rien n’en garantit le maintien à jour, la pertinence, la rigueur, la véracité, ni la fiabilité, ce qui différencie fondamentalement FB d’un outil de fichage de masse.
                  On peut se gausser de sa futilité, ou du narcissisme présumé de ceux qui s’y affichent, mais on ne doit pas tout mélanger en accusant ces utilisateurs d’accepter a priori d’être soumis à une entité de surveillance.
                  Le cas de Google+ est nettement plus grave : il fait un pas supplémentaire dans la direction de la soumission plus ou moins volontaire à surveillance, en introduisant l’exigence de l’authenticité de l’identité.

                  Notre société évolue à une vitesse vertigineuse vers un modèle à mi-chemin entre Big Brother et GATTACA, et la mutation suivante s’appuyant sur de la présomption de dangerosité a déjà commencé : nous enfermons d’ores et déjà des individus dont on présume qu’ils pourraient commettre un crime, en appelant pudiquement cela de la rétention de sureté. Minority report généralisé n’est plus très loin.

                  « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux ». Benjamin Franklin

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès