Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La politique de l’autruche

La politique de l’autruche

Après avoir longtemps affirmé qu’un accident nucléaire majeur n’était pas possible en France, on s’interroge en haut lieu : « Et si l’inimaginable arrivait ? »

Lors de la catastrophe de Tchernobyl, on se souvient que dans un premier temps les autorités nucléaires internationales avaient largement critiqué la technologie nucléaire soviétique, affirmant que pareil accident ne se serait pas produit ailleurs.

Aujourd’hui on sait que c’est surtout une erreur humaine qui a été à l’origine de la catastrophe. lien

Le 22 mai dernier, on a appris que Rosatom, l’agence russe du nucléaire, avait communiqué une étude confidentielle au Président Russe, étude rendue publique grâce a l’ONG norvégienne Bellona.

Suite aux stress tests effectués il y a peu, l’agence russe à recensé 31 failles sérieuses dues à des déficiences de contrôle, d’entretien, et de réparation, prouvant l’extrême vulnérabilité des 11 centrales nationales.

La plupart des réacteurs ne sont pas prévus pour s’arrêter automatiquement en cas de séisme, et les risques sismiques n’ont pas été pris en comptes pour ces centrales.

D’autre part, les bâtiments montrent « des signes d’affaissement et d’inclinaison progressifs ».

Evoquant les circuits de refroidissements qui sont qualifiés de « déficients » (défauts de soudure, délabrement des matériaux), le rapport affirme que les réacteurs russes pourraient être sujets à des explosions similaires à celles de Fukushima. lien

Depuis Fukushima, on sait que le Japon, considéré pourtant comme parmi les meilleurs dans ce domaine, n’était pas à l’abri d’une catastrophe.

En France, quelques jours après l’accident de Fukushima, Nicolas Sarközy était allé vanter notre technologie, sous entendant clairement qu’elle était supérieure à celle des Japonais. lien

Pourtant l’EPR, dernier fleuron de notre « haute technologie » en cours de construction en Finlande à vu son prix de départ (3,3 milliards d’euros) plus que doubler, et son inauguration reculer année après année.

D’autre part, des documents confidentiels internes à EDF, ont démontré que la conception de l’EPR implique un sérieux risque d’accident majeur, (lien) et que la centrale pourrait être sujette à un emballement dont les conséquences seraient incontrôlables, et donc extrêmement dangereuses. lien

Le 5 mai 2011, Jacques Repussard, directeur général de l’IRSN à déclaré que la France devait se préparer à des accidents nucléaires complètement inimaginables.

« Ce qui nous menace le plus, ce n’est pas un accident « standard (…) personne ne peut garantir qu’il n’y aura jamais d’accident nucléaire en France » a-t-il ajouté. lien

Pourtant en 1986 M. Rosen directeur de la sureté nucléaire de l’AIEA (agence internationale de l’énergie atomique) avait déclaré sans rougir après la catastrophe de Tchernobyl « même s’il y avait un accident de ce type tous les ans, je considèrerais le nucléaire comme une source d’énergie intéressante  » lien

Qu’en penseraient les 985 000 morts suite à cette catastrophe ? lien

Récemment, des informations ont filtré sur des évènements « non prévus » dans la centrale nucléaire de Paluel dans laquelle les fuites s’ajoutent au fuites, faisant monter une inquiétude grandissante chez le personnel de la centrale. lien

Ce n’est pas hélas un cas isolé, puisque la centrale de Penly connait ce genre de problème, comme on peut le voir sur ce lien.

Pourtant l’ASN (autorité de sureté nucléaire) concluait que n’y décelait pas de « difficultés particulières » ajoutant que « le domaine de la surveillance des équipements sous pression a fait l’objet d’une attention particulière ».

Depuis quelques jours, aux USA, qui se considèrent eux aussi comme parmi les meilleurs techniciens en matière nucléaire, deux centrales sont entourées par les eaux du Missouri, et la crue ne cesse de monter, menaçant les barrières fragiles de sac de sable, et le « boudin » de caoutchouc mis en place en toute hâte pour éviter le pire. lien

L’autre centrale, celle de Cooper, est à son tour menacée par la montée des eaux. lien

D’autre part, des fuites de tritium ont été constatées dans 48 des 65 sites nucléaires américains. lien

Mais que ce soit en Russie, au Japon, aux USA en France, où ailleurs, ce qui rapproche aussi les pays nucléarisés, c’est l’opacité, la politique du secret, et la volonté de ne pas informer les citoyens des dangers qu’ils courent.

Au Japon, ce n’est que 3 mois après que l’on a appris enfin que les 3 réacteurs etaient entrés en fusion quelques heures après le séisme. lien

En Russie, lors de la catastrophe de Tchernobyl, l’évacuation des habitants de Pripyat a été trop tardive. lien

Aux USA, le président Obama a décidé le black-out sur la situation des 2 centrales encerclées par les eaux. lien

En France on se souvient de la légende sur la radioactivité de Tchernobyl qui s’était arrêtée à la frontière, (lien) et des nombreux accidents nucléaires dans le Monde, dont la population n’a été informée que tardivement, voire pas du tout. lien

Au Blayais, cette centrale nucléaire prise dans la tempête de 1999, les bordelais n’ont appris que beaucoup plus tard qu’Alain Juppé, maire de la ville à ce moment, avait envisagé de faire évacuer Bordeaux.

La centrale nucléaire encerclée par les eaux, s’était trouvé à deux doigts d’une catastrophe majeure. lien

Au-delà du silence médiatique, c’est aussi la désinformation qui règne en maître.

Le 27 juin, sur l’antenne d’une radio périphérique, un journaliste annonçait benoitement que les problèmes de Fukushima étaient pratiquement réglés, que les 100 000 tonnes d’eau radioactive avaient été dépolluées, alors qu’en réalité, la procédure venant à peine de commencer, ne peut traiter que 1200 tonnes d’eau par jour, et qu’en conséquence, il faudrait attendre au moins 3 mois pour que cette eau soit totalement évacuée, sachant que sa radioactivité ne serait diminuée théoriquement que de 1000 à 10000 fois. lien

Comme l’exploitant doit injecter 500 tonnes d'eau chaque jour, ce seront 45 000 tonnes d’eau radioactive qui seront à dépolluer dans 3 mois.

On est au cœur du mythe de Sisyphe. lien

La dernière tentative de dépollution l’eau du 16 juin (lien) avait du s’arrêter au bout de 5 heures, suite à la trop forte radioactivité. lien

Rebelotte, ce même 27 juin, 90 minutes à peine après le démarrage de la décontamination, la procédure était de nouveau arrêtée. lien

Par contre, aucun média officiel n’a évoqué la série d’explosions en chaine qui se sont produites le 26 juin à 20h, heure locale et que l’on peut constater sur cette vidéo. lien

Combien de temps faudra-t-il attendre pour qu’une autorité internationale prenne les choses en main ?

On le sait le corium est en train de ronger les 7 mètres de béton qui se trouvent sous les réacteurs, et lorsqu’il atteindra la nappe phréatique située 15 mètres en dessous, les 600 tonnes de combustible nucléaire (lien) seront dispersées dans l’atmosphère, et dans l’océan.

Pendant que la pollution radioactive de Fukushima s’étend chaque jour un peu plus à l’ensemble de la planète, des pays de plus en plus nombreux tournent le dos à cette énergie désuète, chère et dangereuse.

Selon l’institut de sondage Gallup, réalisé dans 24 pays nucléarisés, la majorité des citoyens est contre l’énergie nucléaire.

Il reste quand même 42% de japonais à continuer à privilégier le nucléaire. lien

Seulement 3 pays y restent favorable, l’Inde à 61%, la Pologne à 57%, et les Etats Unis à 52%.

Pour ces derniers, il est probable que les évènements en cours à Fort Calhoun et à Cooper, ainsi que les fuites récemment constatées dans 48 centrales nucléaires pourraient bien inverser l’opinion.

De plus, le rapport du Docteur Mark Sircus apporte des nouvelles alarmantes concernant des millions de bambins des côtes ouest de l’Amérique, du Canada, de l’Alaska, d’Hawaï et d’au moins la moitié du Japon.

(En effet, à Kauai, une ile de l’archipel d’Hawaï, une station de détection radioactive a enregistrée le 22 juin à 8h du matin une alerte radioactive qui a duré 3 minutes. lien)

Selon le Dr Sircus, lequel a travaillé avec une équipe de scientifiques et de médecins, des millions de bébés souffrent déjà de symptômes qui semblent être les premiers signes de la maladie des rayons.

Il va encore plus loin déclarant « j’ai peur de devoir être brutalement honnête et d’être le porteur de nouvelles vraiment terribles. L’information qui ressort au sujet des concentrations de particules chaudes près de Fukushima, à Tokyo et maintenant à Seattle nous dit que non seulement les populations devraient s’inquiéter, mais que leurs gouvernements auraient du émettre des ordres d’évacuation il y a des mois. » lien

Pendant ce temps, les médias traditionnels en font des tonnes sur la fraude au bac, et sur la vague de chaleur.

Comme dit parfois mon vieil ami africain : « à la fin de la partie, le pion, tout comme le roi, retournent dans leur boite  ».

L’image illustrant l’article provient de « espacepartout.blogspot.com »


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (91 votes)




Réagissez à l'article

353 réactions à cet article    


  • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 10:23

    orion
    sauf que leurs belles vacances risquent bien d’être gâchées
    d’une part, j’apprends à l’instant qu’une des digues mise en place a Fort Calhoun vient de céder, et j’ai reçu ce matin la vidéo thermique des explosions du 26 juin a Fukushima
    impressionnant !
    http://www.youtube.com/watch?v=a0pVpC0OVY0&feature=player_embedded
    l’enfer n’est pas loin
     smiley


  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 juin 2011 20:33

    @ OC


     L’enfer…. et les vieux démons. Il est inévitable que le rejet du nucléaire crée une réaction anti-technologie dont les éléments extremistes on déja leur Messie tout trouvé : Unabomber, encore en tôle, mais bien vivant et bien articulé.

    Ce développement allant de pair avec un blocage total de la renégociation à l’échelle globale des rapports entre l’élite et la population des exploités, il n’est pas impossible que la contestation prenne une tournure plus brutale.



    Pierre JC Allard
     

  • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 20:37

    PJC
    j’ai exactement le même sentiment.
    la sensation d’un énorme gâchis.
    la manipulation, le mensonge, et l’aveuglement ne donnent jamais de très bons résultats.
    merci de ton commentaire.


  • laluciole laluciole 29 juin 2011 22:00

    olivier, je ne comprends pas pourquoi vous balancez à tout va cette vidéo que vous présentez comme « thermique » ou « infrarouge ». Cela peut induire le lecteur en erreur sur la nature des prises de vue.
    En effet, la vidéo originale a été prise dans le spectre visible, publiée en noir et blanc, puis tripatouillée pour donner un effet coloré.
    A ne surtout pas confondre avec des prises de vue dans le spectre de l’infra-rouge qui rendent des choses tout-à-fait différentes.


  • Gavroche Gavroche 28 juin 2011 10:06

    Salut Olivier

    A nouveau merci de continuer à collecter les infos et à nous informer.

    Dernières nouvelles sur le blog KOKOPELLI
    http://www.kokopelli-blog.org/

    - 28 juin 2011 : 30 000 containers de déchets à la sauce plutonium sur le site de Los Alamos presque englouti par les flammes. L’incendie fait rage actuellement à quelques kilomètres du site de stockage des déchets au plutonium : 30 000 containers de 220 litres sont sur ce site en attendant soit la Vague (peu plausible), soit les Feux de forêts qui permettront de disséminer encore un peu plus de poisons nucléaires dans la biosphère. A propos, où sont-ils stockés ? Sous des tentes, bien sûr, c’est le Nouveau-Mexique, toujours le ciel bleu azur.

    - 28 juin 2011 : Evacuation de Los Alamos au Nouveau-Mexique. Les autorités de la région ont demandé aux résidents d’évacuer les lieux et l’évacuation des 12 000 résidents est actuellement en cours.

    - 27 juin 2011 : Fort Calhoun : Le bâtiment des turbines est maintenant inondé. Après plusieurs semaines d’un SILENCE TOTAL, les media globalistes aux USA ont tous commenté dimanche l’état d’alerte à la centrale nucléaire de Fort Calhoun (suite à la rupture du boudin de trois mètres de hauteur).

    Alors espérons vraiment que cela va bien se passer pour les centrales nucléaires de Cooper et de Fort Calhoun dans le Nebraska. Parce que si cela se passait mal, cela se passerait très mal : on peut s’imaginer les conséquences d’une catastrophe nucléaire disséminée par une méga-inondation sur des millions d’hectares. Aujourd’hui, personne ne sait combien de millions d’hectares de terres agricoles sont présentement inondées dans le Mid-West : 5, 6, 7 millions d’hectares ? Pour comparaison, la surface agricole de la France est de 20 millions d’hectares.

    Une catastrophe nucléaire dans le Nebraska = disparition de la Corn Belt. En première salve. En seconde salve : toute la partie est des USA est sous le Jet Stream soufflant de l’ouest vers l’est.

    Le nucléaire est sûr : mais bien sûr, et la marmotte.................

    Et Nabot qui surrenchéri en investissant 1 milliard de plus dans le nuc.

    Quelle bande d’IRRESPONSABLES

    ACTIFS aujourd’hui ou RADIOACTIFS demain



    • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 10:26

      Gavroche
      oui, je viens d’apprendre cet incendie
      jamais deux sans trois...nous voila servi
      à voir aussi cette courte vidéo thermique des explosions de fukushima du 26 juin
      http://www.youtube.com/watch?v=a0pVpC0OVY0&feature=player_embedded
      ils sont tous devenus fous, et les médias complices se taisent honteusement.
      la justice risque d’avoir du boulot d’ici peu.
       smiley


    • Surya Surya 28 juin 2011 10:18

      Bonjour Olivier,

      J’ai l’impression que le problème, en France, concernant l’arrêt des centrales, ne réside même pas au niveau du coût que cela va engendrer, puisque de toute façon des dépenses tout aussi faramineuses vont devoir être faites dans les décennies à venir pour maintenir en état de fonctionnement, ou de survie pour certaines peut être, nos centrales, et ça tout le monde le sait bien, mais au niveau de l’incapacité à avoir l’humilité de reconnaître notre erreur. C’est juste un problème d’orgueil qui nous étouffe et nous empêche d’avancer (enfin je parle des dirigeants, des gouvernants de tous bord, qui ont le pouvoir de dire stop et ne le font pas).
      Mais ça commence à bouger, de plus en plus de gens comprennent que le nucléaire est dangereux et qu’il faut en sortir aussi rapidement que possible, certaines personnalités politiques sont contre le nucléaire et le font savoir au risque de se faire ridiculiser par les autres, ça bouge mais pour l’instant, ça coince toujours.

      Lorsque la France se sera totalement isolée par rapport aux pays ayant eu la sagesse et l’intelligence de faire la transition vers une autre forme d’énergie, quand on restera comme des imbéciles avec nos vieilles centrales décrépies et hyper dangereuses, véritables gouffres financiers si on cherche à les maintenir en état de fonctionnement, il est à parier que ce même orgueil nous fera vivre très mal le fait d’être montrés du doigt par les autres en raison de notre entêtement ridicule, et du retard accumulé. On aura l’air malins, ce jour là !!


      • Gavroche Gavroche 28 juin 2011 10:26

        Salut Surya

        Il n’y a peut être pas que l’orgueil car le nuc civil permet d’avoir du nuc militaire

        Après l’Irak et l’Afghanistan, c’est maintenant au tour de la Libye d’être la cible de bombes contenant de l’uranium appauvri
        http://www.kokopelli-blog.org/


      • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 10:29

        Surya
        d’autant que sharko vient de décider d’allouer un milliard au nucléaire.
        merci de ton commentaire que je partage totalement
        je te propose aussi cette vidéo « thermique » des explosions en chaine a fukushima le 26 juin que je viens de recevoir
        http://www.youtube.com/watch?v=a0pVpC0OVY0&feature=player_embedded
        à+


      • BisonHeureux BisonHeureux 28 juin 2011 14:23

        Surya,à nous de faire en sorte que la sortie du nucléaire devienne l’enjeu des présidentielles de 2012 !
        Hasta la libertad
        Salut et fraternité


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 28 juin 2011 10:21

        Cher Olivier,


        Continuez à diffuser l’information. Voici une émission de radio qui devrait intéresser tous nos lecteurs  : http://www.franceculture.com/emission-questions-d-ethique-le-nucleaire-civil-perspectives-et-ethique-2011-06-27.html

        Comme vous le verrez, les questions posées, particulièrement précises, reçoivent des réponses qui ne sont pas confuses, certes, mais qui - comme par hasard - manquent de profondeur...L’impression fort désagréable de voir qu’une technocratie d’Etat d’une arrogance inadmissible continue à considérer la population comme un ensemble de minus hanens qui de toute façon n’a pas à être consulté me conduit à me poser la question suivante : puisque l’actualité étrangère ne suffit pas (Fukushima, Fort Calhoun etc...) , faut-il souhaiter que se produise en Europe ou en France un accident sérieux qui obligerait à évacuer une région pour que l’on comprenne enfin que les cygnes noirs existent ? Il est incroyable que les vidéos de notre compatriote qui vit au Japon et dont il faut saluer le courage et la légitimité de la sainte colère qui l’anime n’aient pas plus de retentissement .Au-delà de ces deux questions majeures qui à ce jour n’on pas de réponse (les politiques d’énergie, le devenir des déchets nucléaires ),l e nucléaire civil requiert d’évidence l’ouverture d’un véritable débat qui est celui de sa dangerosité spécifique.

        Je me permets de suggérer à tous ceux que la question intéresse la lecture attentive du document qui suit. Bien à vous.

        Étienne Ghys« Accident nucléaire : une certitude statistique » — Images des Mathématiques, CNRS, 2011. En ligne, URL :http://images.math.cnrs.fr/Accident-nucleaire-une-certitude.html
        59 minutes
        Le Nucléaire civil : perspectives et éthique

        27.06.2011 - 21:00

        Avec Bruno Tertrais et Henri Prévot


        Bruno Tertrais est maître de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS). En 2007-2008, il était membre de la Commission du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale. Il a été Directeur de la commission des affaires civiles à l’Assemblée de l’OTAN (1990-1993), Chargé de mission auprès du directeur des affaires stratégiques du Ministère de la défense (1993-2001), et Chercheur invité à la RAND Corporation (1995-1996). Dernier ouvrage paru : L’Apocalypse n’est pas pour demain (Denoël, 2011). En 2010, il a obtenu le prix Vauban pour l’ensemble de son œuvre.

         

        Henri Prévot Ancien élève de Polytechnique et de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines. Membre du Conseil général des mines, auteur et co-auteur de plusieurs rapports sur l’énergie, biocarburants, marché de l’électricité... Henri Prévot a publié Trop de pétrole ! - Energie fossile et réchauffement climatique (Seuil, 2007 - Prix de l’Académie des Sciences morales et politiques),  La France : économie, sécurité - économie mondialisée, sécurité nationale, Union Européenne(Hachette).


        • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 10:32

          Renaud
          merci de ces infos qui confirment le contenu de l’article
          j’en profite pour vous proposer cette vidéo « thermique » des explosions en chaine a fukushima du 26 juin, que je viens juste de recevoir
          http://www.youtube.com/watch?v=a0pVpC0OVY0&feature=player_embedded
          ils vont finir par nous gâcher notre été.
           smiley


        • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 28 juin 2011 21:11

          @ Renaud Bouchard

          Merci pour le briefing bio de Tertrais qui montre à quel point les considérations du personnage doivent être objectives.

          @ l’auteur

          Je saisis l’occasion de vous remercier pour vos articles toujours fort bien documentés que je lis avec assiduité. J’ai en outre beaucoup apprécié le dicton de votre ami africain.


        • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 23:13

          merci, c’est sympa
          je transmet a mon vieil ami africain
           smiley
          à+


        • Laratapinhata 28 juin 2011 10:22

          Il y a cette pétition pour exiger un referendum sur le nucléaire en France, en sortir ou pas :

          http://www.referendum-nucleaire.fr/


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 10:34

            Larata,
            merci d’avoir redonné le lien,
            je l’ai déjà proposé dans plusieurs articles, mais c’est pas une mauvaise idée de l’avoir remis ici,
            tout comme aux commentateurs précédents, je vous propose cette vidéo « thermique » que je viens de recevoir, montrant la chaleur dégagée lors des explosions a fukushima du 26 juin
            http://www.youtube.com/watch?v=a0pVpC0OVY0&feature=player_embedded


          • Triodus Triodus 28 juin 2011 10:41

            Bonjour Olivier,

            Cette vidéo « thermique » (?) on dirait juste une version en fausses couleurs de la webcam lorqu’elle prend des images de nuit..

            Bon, ça n’enlève rien à la gravité de cette m.. de toute façon !

            Cdt


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 10:56

            Triodus
            sinon j’ai une version « noir et blanc » plus longue, impressionnante aussi : on voit tous les flashs des explosions
            http://www.youtube.com/watch?v=k9-Kaop-1Yk&feature=share


          • Triodus Triodus 28 juin 2011 11:12

            Bah.. thermique ou pas, NB ou couleur, ça change plus grand chose à ce stade.

            Ah, si : il faudrait une version 3D, c’est tendance !

            Et toujours ce pu.ain de silence :

            -Fukushima

            -Fort Calhoun bientot noyée (au fait, toujours sur les gégènes de secours) ?

            -Et un risque de plus avec un labo + des déchets à Los Alamos qui semble proche de gros incendies.

            Ben Mme Michu, j’crois qu’on s’est fait eu !


          • Laratapinhata 28 juin 2011 11:19

            Désolée, moi je ne l’ai reçu qu’hier... Bizarre comment l’info prend du retard sur d’autres réseaux..
            Merci pour ce nouveau lien.


          • Gabriel Gabriel 28 juin 2011 10:50

            Nous sommes gouvernés par des capitaines ivres, assassins et corrompus sur des bateaux poubelles qui, à chaque collision avec un iceberg, ignorent sciemment les dégâts qui en découlent car ils s’enrichissent au mile parcouru alors, tant que le bateau flotte … Plus bête, même dans le monde animal, ça n’existe pas ! 


            • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 11:00

              Gabriel,
              pas mieux, je partage.
              à propos de « capitaines ivres », on a maintenant la preuve que c’est bien un sous marin nucléaire britannique qui a coulé le chalutier breton « bugaled Breizh »
              http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=22485&title=Bugaled
              la vérité, comme les sous marins, finit toujours par remonter à la surface
               smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 13:01

              zubi
              bien sur Morice l’avait dit, mais là, il y a des preuves...
              ce qui n’enlève rien au travail remarquable de morice
               smiley


            • Gasty Gasty 28 juin 2011 12:11

              Non ! Moi je vois plutôt un type pro nucléaire qui cherche de l’avancement et qui ne sait pas à quoi il s’expose....


            • Pyrathome Pyrathome 28 juin 2011 12:23

              et qui ne sait pas à quoi il s’expose....

              SI !! à un coup de pied au cul fracassant....


            • Gasty Gasty 28 juin 2011 12:49

              Sûr que pour un « joletaxi » un coup de pied au cul s’est plus fort qu’un millisievert.

              J’en conclus, qu’il faut adopter un système internationale en coup pied au cul.


            • Muriel74 Muriel74 28 juin 2011 12:55

               smiley Ouf ! j’ai cru un instant que c’était Hulot qui alertait la Terre


            • Aafrit Aafrit 28 juin 2011 12:58

              Il essaie de se convertir à la géothermie autruchienne pour pouvoir durer..


            • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 13:02

              Perseus
              c’est une solution,
              on peut en imaginer d’autres.
              par exemple, une centrale qui vient d’exploser à quelques kilomètres de Paris.
              faudra lui dire que sa posture n’épargne que le visage.
               smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 13:04

              Zubi
              les fuites au bac sont a mon avis régulières,
              on s’interroge sur des résultats concernant des personnalités de premier rang... smiley
              cette année, ils ont eu envie de faire mousser le truc.
              histoire de parler d’autre chose.
               smiley


            • anarcococo 28 juin 2011 12:03

              Pour suivre le niveau du Missouri dans le Nebraska (et les prévisions) :

              Fort Calhoun :
              - en amont à Blair
              - en aval à Omaha

              Cooper :
              - à Brownville

              =======================================

              A Fukushima, une idée :
              Transformer le centre nucléaire de Fukushima en bagne pour les grands délinquants politique de la planète (délinquance financière, sexuelle...).

              Ce n’est pas le travail qui manque :
              Décontaminer, faire le ménage, masser les pieds des ouvriers...


              • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 13:05

                anarcoco
                merci des liens,
                pour le massage des pieds des ouvrières, faut aller voir un certain Tron
                parait qu’il a des méthodes efficaces.
                 smiley
                mauvaise langue je suis.
                 smiley


              • joletaxi 28 juin 2011 12:07

                1 million de morts à Tcherno.. ;blablabla...les coriums en balade..les centrales qui explosent....blablabla......la mer polluée pour 10.000 ans.....blablabla....Tokyo évacué....blablabla...les autorités vous mentent... blablabla....nous sommes les seuls à détenir la vérité.....blablabla....le calendrier Maya....blablabla... c’est pire que encore plus mieux pire....blablabla....les bébés qui meurent en Californie....blablabla....


                Vous n’êtes jamais fatigué ?
                Et toujours pas un mort nucléaire.
                Faire germer des petites graines est finalement beaucoup plus dangereux que travailler dans une centrale nucléaire,surtout si les graines sont bio.
                Les Japonais, qui sont taquins,on s’en souvient à Pearl Harbourg(oups, ce sont les américains qui se sont bombardées ce jour-là, et les films de propagande sur l’attaque ont été faits à Hollywood,par les parents de ceux qui ont fait les films sur le 11/09) ont décidé des trucs bizarres :
                "The plant’s operator, Tokyo Electric Power Company, has said it aims to

                complete by July 17th the first stage of its plan to put the facility under control.

                Hosono said that by then he hopes the reactor cooling system will have been

                stabilized and there will no longer be a risk of a hydrogen explosion. He said if

                that is confirmed, he wants to have some evacuees return home.


                Déjà qu’ils préparent les plages pour la saison à Ibaraki,j’ai le sentiment qu’ils ne sont pas prêts à évacuer.

                Dernière minute les gars,réjouissez-vous :
                le système de recirculation est arrêté, on a détecté des fuites.
                C’est pire que le pire du pire, on va tous mourrir





                • Gavroche Gavroche 28 juin 2011 12:18

                  Mais quel c.. ce blaireau

                  On fait un diner mercredi soir, t’es invité. Y’aura des algues


                • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 13:11

                  jo
                  vous nous la jouez « clapotis »
                  ça ne surprendra personne, vous qui êtes un expert en bord de plage, dans le domaine de la construction des chateaux de sable, à ce qu’il parait.
                  laissons tomber l’ensemble de votre oeuvre, dans ce commentaire, qui parait un peu limité, et intéressons nous a cet « r » de trop à la fin de votre commentaire.
                  sauf erreur de ma part, le verbe mourir n’en possède qu’un.
                  et cet « air » de trop que vous proposez est intéressant.
                  la vie ne serait-elle pour vous qu’un « air du temps » ? une aire de passage ? un « air » conditionné ?
                  vous avez dix secondes.
                  puis vous irez me finir votre château.
                   smiley


                • rafalitor 28 juin 2011 13:26

                  on est pas fatigué vous êtes fatigués :)
                  si tu veux on se cotise pour que tu puisse passer les vacances à fukushima , tu pourras voir la mer :)


                • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 13:57

                  soul
                  c’est possible,
                  ou alors c’est un naïf.
                   smiley


                • Linz 3 juillet 2011 14:27

                  Olivier bonjour
                  Moi je suis fatigué des saillies de Jolaguinbarde !


                • olivier cabanel olivier cabanel 28 juin 2011 13:13

                  orion
                  oui, j’ai appris ça,
                  bon, faut relativiser.
                  sur les 100 000 tonnes dont ils ne savent que faire, vu le « système » performant proposé à prix d’or par areva, 15 tonnes , c’est peanuts.
                  et à mon avis, il y a longtemps que des centaines de tonnes rejoignent l’océan en toute impunité.
                  à+ et merci


                • Pyrathome Pyrathome 28 juin 2011 12:20

                  Bonjour Olivier,

                  La situation devient au fil des jours de plus en plus gravissime, aussi bien au Japon qu’au US....mais les autruches et les courges s’enfoncent un peu plus chaque jour également dans le sable...en voici la preuve éclatante !! et le nain de jardin d’en rajouter... smiley

                  Mais bien au delà de « l’autrucherie », il s’agit aussi et clairement d’un crime contre l’humanité caractérisé.... smiley

                  Le nucléaire est bien une guerre contre le monde entier et chacun va devoir agir en conséquence pour mettre hors d’état de nuire tous ces prédateurs cupides et malfaisants..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès