Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La première école primaire en français, à New-York dès la rentrée de (...)

La première école primaire en français, à New-York dès la rentrée de septembre

Vers cette époque de l’année, il m’arrive souvent de penser à New-York. J’y étais allé une première fois en plein mois d’août sous un soleil de crotale qui écrasait de chaleur les rues et les avenues de Manhattan

J’y étais allé passer la semaine avec un ami. Nous fêtions son diplôme fraichement décroché de l’INSEAD pour lequel j’avais contribué indirectement au succès. Il était fier et m’avait demandé ce qui me ferait plaisir. J’avais répondu qu’une semaine ensemble passée à New-York, rien que tous les deux, aurait de la gueule et serait à la hauteur de l’évènement.

 
L’INSEAD pour celles et ceux qui ne seraient pas trop ce que c’est, est une des meilleures idées de Valery Giscard d’Estaing : la plus prestigieuse école de troisième cycle commercial d’Europe, qui ne délivre que des diplômes comme le MBA ou mieux encore, des diplômes de recherche comme les Phd (niveau doctorat en France).
 
 C’est une vraie "Business School" à la française où les cours ne sont délivrés qu’en anglais. Elle se trouve située au cœur de Fontainebleau et a conservé ce côté 70’s que j’apprécie particulièrement.
 
L’année de son diplôme, la prestigieuse école s’était entourée d’un parrain très médiatique en la personne de Bernard Kouchner. Le French Doctor séduisit l’audience en quelques minutes. Il tînt un discours très remarqué dans lequel il fut ce jour-là beaucoup question d’éthique et de fidélité aux valeurs. Pour faire court, il disait qu’il ne fallait pas renier les idéaux de sa jeunesse et conserver jusqu’à la fin de sa vie, l’authenticité de ses 20 ans.
 
Dans un anglais impeccable, il invita ces futurs dirigeant de gros groupes industriels et commerciaux qui n’allaient pas tarder à se disséminer sur la planète toute entière, à rester toujours à l’écoute de l’autre. Et à ne jamais perdre leur âme dans un système qui les éloignerait de leurs valeurs d’origine.
 
Il conclut sa longue prêche qu’il exprima dans un anglais remarquable et qui semblait totalement improvisé, en invitant les jeunes diplômés à rester quoi qu’il arrive Outlaw. Soyez Hors-la-Loi, les exhortait-il. Il fut beaucoup applaudi. Nous nous retrouvâmes tous autour de petit-four où Christine Ockrent l’avait rejoint l’œil humide.
 
Nous filâmes quelques temps après à New-York où nous nous squattâmes l’appartement d’un jeune broker new-yorkais que nous vîmes très peu, tellement il était phagocyté par la Merrill Lynch qui lui prenait 11 heures par jour de son temps. 
 
Ce fut de merveilleuses vacances que je garde en moi. Mais en repensant à cette école, j’avais été frappé qu’on imposa l’anglais comme langue de cours et uniquement cette langue. Alors que l’école se situait en Région Parisienne et qu’elle était 100% française. J’étais un peu vexé pour ma culture d’origine et ma passion pour le français.
 
La découverte de New-York confirma mes inquiètudes et contribua définitivement à me faire prendre conscience intellectuellement, ce que signifiait véritablement le terme de « vieille Europe » qu’on employait ici et là.
 
Je revins donc très pessimisme de mon voyage, avec un regard nouveau sur ce qui se passait de ce côté-ci de l’Europe en général et de la France en particulier.
Jusqu’à ce matin où un frémissement d’optimisme m’a parcouru lorsque j’ai appris cette nouvelle que je partage avec vous et que je trouve pour ma part, incroyable. La première école publique et gratuite bilingue française et anglaise ouvre ses portes en septembre 2010 à New-York : The New York French American Charter School (NYFACS).
 
C’est une école qui comprendra six classes de la maternelle au CM2. Elle s’adressera en priorité à des familles francophones et francophiles.
 
Elle est située dans Morningside Heights, à la 120ème rue entre Manhattan et Frederick Douglass avenue.
 
Voilà il était temps. Rien n’avait encore été mis en place jusqu’à ce jour pour les familles françaises vivant à Big Apple. De la même façon que rien n’avait était réalisé pour tenter quelques familles newyorkaise d’offrir un parcours scolaire original à leur progéniture.
 
C’est chose faite, à la rentrée scolaire de septembre. Avec modestie et beaucoup d’enthousiasme, de l’autre côté de l’Atlantique une petite école primaire pour privilégiés, verra le jour et essayera à sa manière et avec le modeste écho qui sera le sien, d’équilibrer les choses.

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)



Sur le même thème

Classement des écoles de commerce : une grande cuisine médiatique pour justifier des scolarités à plus de 40000 euros
A la mémoire du leader.. Lettre ouverte au président Habib Bourguiba
Des invités indésirables : une brève histoire de la CIA sur les campus
Pourquoi je ne signerai pas le Serment du Management
Une équation mathématique peut-elle remplacer le journalisme d'investigation ?




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Phileas

Phileas

Blogueur Citoyen pratiquant le questionnement sur les hommes et le monde comment il va. Jean-Pierre Bozzonne est diplômé de l’ECCIP-ISG et détient une licence d’anglais de l’Université Paris X Nanterre. Il est élu local de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) Centriste. - Chroniqueur sur AgoraVox - Chroniqueur sur LePost- Mon Profil (...)


Voir ses articles

Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox

Derniers articles de l'auteur

Tous les articles de cet auteur


A lire dans la même rubrique

International
Voir tous les articles de la rubrique



Palmarès

3 derniers jours

Articles les plus lus

  1. Les guerres profanes de l’Arabie Saoudite au Yémen
  2. Trou de la Sécu : quand Marisol Touraine se moque du monde...
  3. Vrais chiffres chômage Aout 2016, 93500 chômeurs de plus, malgré 309700 radiations ce mois
  4. Wikileaks, trouble-fête des élections présidentielles américaines de 2016
  5. Le seul politicien qui « ne ment jamais », en lice pour la primaire de la droite
  6. Quelques vérités chiffrées sur l’immigration
  7. #UNGA « Le Capitalisme est le pire ennemi de la vie et de l’Humanité » – Evo Morales
  8. Les Controverses d’une Neuroscience Passée Inaperçue
  9. Donald Trump et son Oncle Nucléaire
  10. Les privilèges des profs ?


Derniers commentaires