Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La résolution 1559 : paradoxes et théorie des jeux

La résolution 1559 : paradoxes et théorie des jeux

La résolution 1559 du Conseil de sécurité de l’ONU a été utilisée par Israël pour justifier les attaques contre le Liban.

Elle porte sur sept points :

1. Respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Liban

2. Retrait de toutes le forces étrangères du Liban

3. Dissolution et désarmement de toutes les milices libanaises et non-libanaises présentes au Liban

4. Extension de l’autorité du gouvernement libanais à l’ensemble du territoire du Liban

5. Elections présidentielles libres au Liban

6. Coopération de toutes les parties au rétablissement de l’intégrité territoriale, de la souveraineté et de l’indépendance politique du Liban

7. Rapport devra être fait au Secrétaire général dans les trente jours.

Ces derniers jours, nous vivons donc une terrifiante boucle logique, telle que proposée par ce gouvernement israélien qui, pour soutenir l’intégrité territoriale, la souveraineté et l’indépendance politique d’un pays, a décidé de le bombarder.

C’est vrai qu’en écoutant les dirigeants israéliens, le public aurait pu croire que la résolution 1559 avait plutôt pour sujet le soutien de l’intégrité territoriale et la souveraineté de "l’agressé" (Israël) et non de "l’agresseur" (le Liban).

Nous voilà donc surpris de découvrir qu’il s’agit du contraire. Pour autant, ce genre de paradoxe géopolitique a déjà été pratiqué sans complexe par d’autres que le gouvernement israélien. Personne n’a oublié, par exemple, la promesse de Charles Pasqua de terroriser les terroristes, ce qui ne voulait pas pour autant dire qu’il cherchait à se faire peur. En Afghanistan, le gouvernement soutenu par la communauté internationale aimerait bien contraindre les femmes à se libérer de leurs burqas. Enfin, George Bush n’a-t-il pas imposé la démocratie à une majorité d’Irakiens qui, peut-être, auraient démocratiquement voté pour conserver la dictature (et la paix) ?

Quelles que soient nos convictions, l’implacable loi des paradoxes, appliquée au cas de l’attaque du Liban par Israël, voudrait que, ayant hâte d’appliquer la résolution 1559 - et donc de défendre l’intégrité et la souveraineté du Liban - Israël se doive de tourner ses armes contre les forces étrangères ayant agressé le Liban, et donc se détruire elle-même. La théorie des jeux - illustrée en particulier par le cas, bien nommé, de négociation théorique dit du dilemne des prisonniers - prouve que cette prédiction a de fortes chances de se réaliser. Dans les jeux à somme non nulle, chaque joueur garde, en effet, en mémoire le comportement de son adversaire aux précédents tours. Celui-ci ne manque donc jamais de rendre la monnaie de sa pièce à la première occasion. Qui a joué au jeu idiot des claques sait qu’il n’y a jamais de vainqueur.

Les lois juives traditionnelles fondées sur le fameux oeil pour oeil / dent pour dent ont certainement trouvé leur inspiration dans ce même principe universel - désormais prouvé par la science - qui veut que l’on se fait d’abord du mal à soi-même en ne coopérant pas avec ses adversaires.

Il est vrai aussi que la tradition juive peut se plaire dans les paradoxes. Une histoire drôle raconte en effet qu’une mère juive a offert deux cravates à son fils. Le lendemain, ce dernier se présente chez elle portant fièrement au cou l’une de ces cravates. Sa mère l’invective : "Pourquoi n’as-tu pas mis la cravate que je t’ai offerte ?!" Nul besoin de décrire la suite et la frustration que crée chez le fils l’ingratitude paradoxale de la mère. Pourtant - et c’est la morale de cette triste histoire - dans le désespoir de ce fils, on peut percevoir, un peu, le drame libanais.

Et pour conclure, je souhaiterais citer ce qui est peut-être le plus cruellement vérifié des paradoxes. Hegel en est l’auteur : L’homme apprend de l’Histoire que l’homme n’apprend rien de l’Histoire. Hélas.


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • cyberthi (---.---.74.201) 21 juillet 2006 12:06

    Voici une liste de résolutions de l’ONU qui n’ont pas été respectées par Israël (donc pour lesquelles il n’y a pas même pas eu de veto US) : 106 - 111 - 127- 162- 171- 228- 237- 242- 248- 250- 251- 252 256- 259- 262- 265- 267- 270- 271- 279- 280- 285- 298- 313 316- 317- 332- 337- 347- 427- 444- 446- 450- 452- 465- 467 468- 469- 471- 476- 478- 484- 487- 497- 498- 501- 509- 515 517- 518- 520- 573- 587- 592- 605- 607- 608- 611- 636 - 641 672- 673- 681- 694- 726- 799-1052- 1322- 1402- 1405- 1435


    • joker (---.---.102.159) 21 juillet 2006 13:48

      Pourquoi le silence de la communauté ? L’ONU n’est qu’un succursale qui sert d’alibi au USA et Israël aujourdh’ui, pour courir leur crime et même les financer...L’ONU a même aidé par son embargo pendant 10 ans à réduire l’armée irakienne à néant pour aider les USA a envahir sans dégats (la mort des 500 000 enfants irakien ne vaut rien face au pétrole pour les occidentaux !) . L’ONU a laissé envahir l’Irak, elle laisse envahir le LIban aujourdh’ui...Elle refuse d’imposé une quelconque sanction contre Guatanamo...Mr Hanan a peur d’être jugé à Nuremberg si il ose prendre position contre Israël soutenu par les USA. Hors tous les services secrêts du monde savaient depuis longtemps que Israel allati envahir le Liban...Ils ont laissé faire car il espère en tiré profit pour le reconstruction déjà, et l’arabophobie depuis le 11/09 autorise tous les excès tant qu’on tape sur des arabes...le néocolonialisme est en route Simplement parcequ’aujourdh’ui l’Etat Hebreu (soutenu par la majorité de son peuple aveuglé il faut le dire par les média sur place), lance une attaque préparée depuis très longtemps et planifié au mm. Olmert a été prendre conseil auprès de Bush il y a peu aux USA. Bush lui a bien expliqué comment il avait fait pour l’Irack (pour un info des officier américain reconnaisent aujourdh’ui s’être entrainé dans le désert saoudien pour envahir l’irak 2 ans avant la guerre, avant même le 11 septembre !)...une fausse excuse et hop on y va ! Donc Olmert fait pareil, des soldats enlevés (en Israël ou au Liban selon les médias !) et on lance l’offenssive..La raison est simple, depuis quelques années l’Etat hébreu était isolé dans les négociations de paix et le dessin des frontières, il sentait bien qu’il aurait a rendre des terres voler en 1967. Avec cette pseudo agression et l’entrée en guerre, tous le monde se tait, les occidentaux complices du massacre en lève leur ressortissant...et Israël hypocrite appelle, tout en bombardant la base de la FINUL de l’ONU au Liban Sud, d’appliquer les réslutions de l’ONU pour la Paix ! Enorme.. Mais ce n’est qu’un barout d’honneur, car par tout dans le monde malgré les lobby juifs puissants dans certains pays USA et Europe, et même en utlisant honteusement la Shoa pour se justifier encore et encore, l’ensemble des habitants et gouvernements par force des choses, commencent à en avoir assez des agissements d’Israël qui volontairement casse les efforts de paix au moments de leur applications. Le monde veut la paix avec un état Palestinien reconnu, et Israël dans des frontières normales ! Seule la guerre permet de différer de quelques années seulement la naissance de la Palestine et le retour des Juifs sur LEURS terres ! Enfin, jouer sur l’esprit de victime d’une agression, et du besoin de se dfendre par les armes...cela n’est pas fait pour justifier sa guerre devant le monde, l’Etat hébreu s’en fout...le but est de sensibiliser les Juifs du monde pour les inciter à continuer à soutenir intellectuellement et surtout financièrement l’Eta hébreu...car beaucoup de juifs en ont assez que leur argent, que tou bon juif doit envoyer pour construire Israël, finissent à partir en fumée avec des bombes sur des innocents...car les juifs du monde rêvent d’un Etat en paix pour y retourner y vivre, et en plus commence à sentir l’antisémitisme rennaitre non pas à cause de la situation des juifs dans leur pays comme en 33, mais à cause des images de guerres et lié aux rapports douteux entre USA et Israël.. Donc il serait tant que l’Etat hébreu arrête d’utiliser la foi des juifs pour justifer son imprialisme, comme Bush se sert de la foi chrétienne pour envahir des pays, et les Islamistes pour poser des bombes...Car les peuples en ont assez de ce religions à l’origine de 90 % des conflits sur terre, et qui enrichissent une minorité..relisez vos bibles, corans, et thora...et oeuvrez vraiment selon les paroles de vos dieux...pour l’amour des hommes et femmes...Je suis fier d’être athée et laïque, car quand je vois le sang qui coule dau nom de vos soit disant livres Saint...Moi on ne m’a pas éduquer sous aucune religions et donc je ne vais pas hair un autre homme parcequ’il est arabes, juifs, chrétiens...2000 ans de guerres, d’enfants massacrés...voilà le bilan ! Pensez y en vous mettant à genoux pour votre prochaine prière..et posez vous la question, quand vous évrivez votre haine ici, ou dans vos paroles, ou vos agissement ou non-gissements, accomplissez vous vous vraiment l’oeuvre de DIeu ? J’ai peur que la réponse soit NON, mais il peut vous accorder la Miséricorde si vous changer dès demain... Athés, Juifs, Arabes, CHrétiens, Boudistes...Aimez vous car vous êtes les enfants de la nature ou d’un Dieu...et vos guerres vous conduise en Enfer pour tous !


      • Marsupilami (---.---.36.66) 21 juillet 2006 18:52

        Très bon article qui nous rappelle que le réel est toujours paradoxal...

        Pour information plus complète :

        « Le dilemme des prisonniers » énoncé et ainsi nommé par Albert W. Trucker, professeur de mathématiques à Princeton. Dans ce jeu à deux joueurs :

        Un magistrat d’instruction souhaite obtenir les aveux de l’un ou l’autre des deux hommes qu’il suspecte être les complices d’un meurtre. Le magistrat leur fait la proposition suivante : « Celui qui se fera le dénonciateur de son complice sera relaxé, l’autre écopera vraisemblablement de vingt ans. Toutefois, si vous avouez tous les deux vous serez l’un comme l’autre condamnés à cinq ans. Et si aucun de vous ne passe aux aveux, vous serez condamnés de toute façon, mais sous un chef d’inculpation mineur, et chacun fera un an de prison ».

        Sur ce, les prisonniers sont enfermés dans des cellules séparées, d’où ils ne peuvent communiquer et arrêter une stratégie commune.

        « Le dilemme vient de ce que si chaque prisonnier opte séparément pour les aveux, en raisonnant qu’il ne fera dans le pire des cas que cinq ans de prison, et que dans le meilleur il sera libre, tous les deux écoperont alors à coup sûr de cinq ans. Cette situation présente pourtant une incitation à un comportement moins individualiste, puisque si les deux prisonniers se font mutuellement confiance dans la dénégation, ils n’encourront au pire qu’une peine d’un an d’emprisonnement chacun. Dans le même temps, une telle situation fait surgir l’éventualité de problèmes. Chaque prisonnier doit, par exemple, envisager la possibilité d’un double jeu. Non seulement la coopération complique parfois le jeu, mais elle peut en outre rendre la situation réellement insoluble ».

        « Tel est leur dilemme et il n’a pas de solution. Même si les prisonniers trouvaient le moyen de communiquer pour prendre une décision commune, leur sort dépendrait encore du degré de confiance qu’ils ont l’un en l’autre : sans confiance, le cercle vicieux ne cessera de recommencer. Et en réfléchissant plus avant, chacun ne manquera pas de se rendre compte que cette confiance en l’autre dépend largement de la confiance qu’il inspire à l’autre, qui est à son tour déterminée par le degré de confiance qu’ils ont l’un pour l’autre, et ainsi de suite ad infinitum. Dans les relations humaines, et le mariage en particulier, la communication est d’habitude toujours possible, mais il peut arriver aux partenaires de vivre un  »dilemme des prisonniers«  chronique, s’ils ne se font pas assez confiance pour choisir les solutions les plus avantageuses pour tous deux ».

        Il existe logiquement dans ce jeu une solution avantageuse, mais elle demande des partenaires également intelligents, compétents en communication et confiants l’un en l’autre... ce qui écarte déjà beaucoup de paires de joueurs et donne une idée du « pourquoi tout va mal » alors que tout devrait aller comme sur des roulettes... comme actuellement au Proche-Orient, entre autre.


        • MM (---.---.247.129) 21 juillet 2006 20:17

          L’auteur répéte les mensonges des merdias.

          Voici des faits réels qui expliquent les pertes civiles au Liban et que « nos » médias nous cachent :

          Des villages chrétiens servent de boucliers humains au Hezbollah


          • F C Bachellerie 22 juillet 2006 01:29

            L’auteur s’en fout des merdias, y compris du vôtre, d’où sa curiosité d’aller chercher directement le texte de la résolution 1559. Concernant vos ’faits réels’, que les terroristes du Hezbollah fassent tout pour éviter de se faire tuer ne devrait pas surprendre les militaires. Vouloir éradiquer le terrorisme en faisant la guerre à un peuple est évidemment tout aussi inefficace que de vouloir guérir un cancer en amputant un bras. Comme tout le monde semble voir et comprendre cette évidence, exceptés les gouvernants israéliens et américains, je ne suis pas loin d’en déduire que l’objectif réel de cette opération est tout autre. Mais je ne demande pas mieux que d’être convaincu du contraire par de nouveaux ’faits réels’.


          • karg se (---.---.239.55) 31 juillet 2006 16:52

            magnifique référence le prochaine fois va direct prendre tes infos au QG de campagne de TSAHAL

            http://tokborni.blogspot.com/2006/07/y-t-il-des-limites-lobscnit-de-tsahal.html

            étranges pratiques chez les civilisés

            j’ai quelques connaissances militaires (soeur sous officier), les rockettes sont sur des véhicules et ils bougent après chaque tir, ce qui explique pourquoi il sont difficile à toucher.

            Les Israeliens bombardes des villages pour faire fuir la popualtion et créer un no mans land

            de plus Tsahal visent surtout les villages chiites pour leur faire payer leur soutient présumé au Hezbola


          • tordji (---.---.144.226) 24 juillet 2006 15:48

            Petite précision sur les lois juives traditionnelles.

            La tradition orale, et donc la lecture officielle enseignées traditionnellement et considérée come la seule juste pour tous les juifs du monde, enseigne que la lecture du verset « œil pour œil » n’est pas à lire comme crever un œil au creveur d’œil. Qu’aurait-on arrangé sinon ?

            Rien, on aurait eu deux yeux crevés.

            La lecture correcte est « à la place » = dédommagement financier.

            La lecture absolue (quand le permettra peut-être la science) serait : transplantation d’organe (œil) du creveur vers le crevé.

            La c’est juste.

            Cette prose d’auteur ne peut justifier ou appuyer ses opinions sur des éléments faussement interprétés


            • PatLeChat (---.---.15.9) 29 juillet 2006 01:31

              J’ai lu votre theorie mais j’ai du mal comprendre car je ne voit pas comment elle peut justifier qu’on déclenche une attaque qui a déjà fait près de 400 morts pour deux soldats enlevés...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès