Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La révolution pacifique

La révolution pacifique

En ce temps de révoltes du monde arabe, Tunisie/Égypte/Algérie/Maroc/Syrie/Jordanie/Yémen… qui peuvent être véritablement qualifiées de révolutions, tant les citoyens de ces pays sont déterminés, quitte à mourir pour se libérer du joug de leurs dirigeants et oppresseurs, ce qui est déjà accompli en Tunisie et qui est en passe de l’être en Égypte, pour les autres pays, l’avenir nous le dira.

Considérant la gravité des faits, presque toute l’actualité de notre pays et du monde est dirigée vers ces événements historiques, et c’est justifié, mais en ce même moment, il y a une autre révolution qui se produit sereinement en Islande, en Europe, chez nous, et manifestement cette révolution pacifique n’intéresse personne, puisque personne n’en parle.

Le courage et la détermination des Islandais méritent aussi d’être salués médiatiquement, et surtout leur révolution pacifique mérite d’être prise comme exemple, afin que plus personne ne meure pour obtenir ce en quoi chacun aspire et dont chacun a droit par la Loi ;

la sécurité pour sa personne et ses biens, la liberté d’exprimer ses opinions et ses idées différentes de celles des autorités sans qu’il n'y ait ingérence des autorités publiques, la liberté d’aller et venir sans que quiconque ne soit inquiété par les autorités du pays, etc.  

Malheureusement l’histoire nous apprend que toutes les révolutions finissent tragiquement dans le sang et la douleur, et non pas comme cela se produisit en Islande, démocratiquement par une prise pacifique du palais présidentiel et du pouvoir.

Cette révolution pondérée est l’exception qui devrait confirmer la règle et non l’inverse, elle devrait ouvrir la voie à toutes les pseudo démocraties, qui ne se souviennent du peuple que lorsque vient le moment de voter, ensuite, enorgueillis d’avoir été choisis pour accomplir les tâches de gouvernances, les élus forts de cette légitimité se permettent tout et n’importe quoi, prétendant toujours agir au nom du peuple, et les électeurs induits dans l’erreur culpabiliseront jusqu'à la prochaine élection, assumant les nouvelles dettes publiques (1) comme siennes, car après tout, n’en sont-ils pas les responsables, ne les ont-ils pas élus pour qu’ils agissent en leurs noms ?

Un peuple qui se réapproprie pacifiquement les institutions et qui impose un référendum pour s’exprimer sur les dettes contractées par les banques et cautionnées par leurs gouvernants, voilà qui est innovant, pertinent et d’une logique implacable, en d’autres termes, puisque le citoyen est mis à contribution pour le remboursement des dettes publiques qu’il n’a pas contractées personnellement, il est donc naturel et fondamental d’avoir son opinion sur la question. CQFD. C’est aussi simple que ça.

Le résultat de ce référendum est que 93 % des votants se sont prononcés pour le non-remboursement des dettes bancaires, limogeant impartialement au passage, non pas un gouvernement, mais deux, le premier de droite et le second de gauche.

Si d’aventure cette question était posée en France, je gage que le pourcentage obtenu lors du référendum islandais serait aussi important chez nous. Mais nous pouvons continuer à rêver, cela n’arriverait jamais en France et nous continuerons à rembourser les dettes contractées par nos dirigeants, qui après tout n’agissent que pour notre bien et pour nous assurer un avenir meilleur, cependant, vu les dettes astronomiques laissées par nos gouvernants de droite, comme de gauche, et qui s’accumulent démesurément, qui peut sérieusement croire une ineptie pareille ?

Autre point fort de cette révolution pacifique, l’élection d’une assemblée constituante issue de la société civile, dont la tâche sera de traduire constitutionnellement les aspirations d’un peuple en colère contre un capitalisme débridé. 

Vu les effets dominos et boules de neige provoqués par la révolution tunisienne au Maghreb, on comprend que les voisins plus ou moins éloignés de l’Islande, dont la France, n’ébruitent pas cette prise de pouvoir par la société civile islandaise craignant que la contagion ne gagne d’autres pays européens endettés jusqu’au cou.

Les Islandais nous montrent ce qu’est véritablement la démocratie, par le peuple et pour le peuple, celle qui n’a rien à voir avec notre démocratie de papier, bonne dans les textes, mais pas dans la pratique, car elle est souvent bafouée outrageusement par des gens sans scrupules, comme nos politiciens carriéristes, qui sont pour nombres d’entre eux embourbés dans des affaires politico-financières, voir délictuelles, se cachant immédiatement derrière la fonction pour prétendre n’avoir rien à se reprocher.

Et malheureusement pour nous, l’État veille sur eux, ils sont continuellement sauvés par de providentielles paroles démagogiques, vantant les principes démocratiques qui doivent les protéger de la vindicte du peuple, arguant la présomption d’innocence et d’autres principes fondamentaux, une présomption d’innocence mise à mal lorsqu’il s’agit de simples citoyens accusés à tort.

Une fois de plus ce n’est pas l’intelligence ou le savoir qui sont fondateurs de cette révolution pacifique, mais c’est tout simplement le bon sens et c’est bien de cela que nos hommes politiques manquent cruellement, car du savoir et de l’intelligence toutes nos grosses têtes politiques ne doivent pas en manquer, mais à quoi peut bien leur servir tout ce savoir et toute cette intelligence sans bon sens ?

Les résultats des fins de mandats présidentiels parlent d’eux même ; à rien d’autre qu’à fabriquer de la dette financière que les gens du peuple devront rembourser sans rechigner, à moins de suivre l’exemple islandais.

Petit rappel du « cadeau » que nous ont laissé nos infaillibles Présidents censés résoudre les problèmes et non les créer :

En 7 ans Monsieur Giscard d’Estaing a endetté la France de 110,1 milliards d’euros (INSEE)

En 14 ans Monsieur François Mitterrand a endetté la France de 552,7 milliards d’euros (INSEE)

En 12 ans Monsieur Jacques Chirac a endetté la France de 546,1 milliards d’euros (INSEE)

En 3 ans Monsieur Nicolas Sarkozy a endetté la France de 382,7 milliards d’euros (INSEE) soit une moyenne de 127,5 milliards d’euros par an, à la fin de ce mandat la dette sera approximativement de 637,5 milliards d’euros.

Si par malheur un deuxième mandat échouait à Monsieur Nicolas Sarkozy, à lui tout seul, il aura fait mieux que les trois autres réunis, 1208,9 milliards d’euros pour Giscard/Mitterrand/Chirac et 1275 milliards d’euros pour Monsieur Nicolas Sarkozy (si cette progression constante de la dette se maintenait).

Merci à nos amis islandais de nous avoir donné une leçon de démocratie participative et citoyenne, qui à défaut d’être suivie par d’autres peuples mériterait d’être popularisée et beaucoup plus médiatisée, même s’ils n’ont pas besoin de cela pour se maintenir au 2e rang de l’indice de démocratie (2) crée par le magazine The Economist.

Et pour ceux que cela intéresse, la France n’est même pas dans la catégorie des démocraties qui se respectent, elle n’est située qu’à la 31e place de ce classement, et la régression est constante, en 2010 elle fut rétrogradée du 24e au 31e rang, pour aboutir dans la catégorie des démocraties imparfaites. Si nous ne prenons pas garde, un jour nous trouverons la France dans la catégorie des régimes hybrides et qui sait, peut-être serons-nous en fin de ce classement, côte à côte avec la Corée du Nord.

Dans un monde en évolution constante, tout est possible, et il n’est donc pas impossible non plus qu’une nouvelle Révolution française voie un jour le jour, mais sera-t-elle pacifique comme l’Islandaise, violente comme la Tunisienne et l’Égyptienne, ou sanglante comme la première Révolution française (3) ?

À mon sens, le réveil sera douloureux.

 

Pour en savoir plus : 

http://www.reporterre.net/spip.php?article1511

http://www.parisseveille.info/quand-l-islande-reinvente-la,2643.html

 

Sources :

1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_de_la_France

2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_démocratie

3) http://les.guillotines.free.fr/victimes.htm


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • plancherDesVaches 7 février 2011 11:10

    L’Islande doit commencer le remboursement de sa dette de 10 milliards (principalement aux banques anglaises et hollandaises) à partir de 2016 et jusqu’en 2046.

    Il y a 15 jours, l’Union Européenne a interdit aux bateaux islandais de pêche aux maquereaux d’accoster dans l’ensemble de ses ports, posant ainsi une première mise en garde en cas d’absence de remboursement.


    • ddt99 ddt99 7 février 2011 11:44

      Il est bien évident que s’ils ne veulent pas être mis au ban des pays dits respectables, un jour ou l’autre ils seront forcés de rembourser cette dette. Et ce ne sera que justice.

      Ce n’est pas de cela qu’il était question dans mon article, mais de leur rection face à l’incompétence de leurs dirigeants, et de la façon pacifique de se réapproprier le pouvoir.


    • plancherDesVaches 7 février 2011 13:36

      Et vous êtes sûr de vivre sur terre.. ???

      Je vous rappelle que les pays qui ne veulent pas faire de capitalisme débridé à l’américaine ne sont plus que deux sur terre et ont leur population qui est affamée.


    • plancherDesVaches 7 février 2011 14:39

      Chaque Islandais vivant entre 2016 et 2046 devra rembourser sur cette période : 31250 dollars.

      Attention... ce sont des dollars actuels... Soit, avec un cours de l’or volontairement faussé vers le bas...


    • plancherDesVaches 7 février 2011 13:52

      Ce que va faire l’Islande, je vais vous le dire.

      L’islande, 330 000 habitants avant l’explosion dubaïidienne de leurs banques, 320 000 après car les riches se sont tirés en courant, comme en Grèce, a voté par l’interdiction de la répression d’expression, une mise en application du fameux slogan étudiant de 68 : « il est interdit d’interdire ».
      Soit, une infinie liberté d’informer par le net dont ils n’ont pas encore conscience, mais qui vient de retomber récemment sur une parlementaire islandaise qui avait aidé Wikileaks.
      Renseignez-vous.

      Ainsi, ce petit pays, qui a l’eau chaude et les volcans gratuits, mais tout le reste payant, a, pour l’instant, un extraordinaire potentiel d’information qu’il peut monnayer contre l’annulation de sa dette.
      A eux de saisir cette opportunité qui peut faire d’eux le pays le plus riche et le plus haï de la planète.

      Les deux vont généralement de pair.


      • ddt99 ddt99 7 février 2011 14:14

        La question n’est pas de savoir comment ils rembourseront leur dette, financièrement ou comme vous le dites en « monnayant leurs informations ».

        L’histoire nous apprend qu’il n’y a que deux façons de s’exprimer ; par les urnes ou par les armes. Le tout est de savoir qu’elle est la bonne solution ?

        En ce qui me concerne, ce sont les urnes, même si parfois, en dernier ressort, il ne reste que l’option arme.


      • plancherDesVaches 7 février 2011 14:29

        Les 10 000 Islandais qui ont fui leur pays l’ont-ils fait par les urnes ou les armes.. ???
        Ni l’un, ni l’autre.

        Je comprends que vous ne soyez pas habitué à ce genre de situation. La télé l’interdit.


      • ddt99 ddt99 7 février 2011 15:15

        à plancherDesVaches 

        Sincèrement je ne comprends pas votre raisonnement vous dites tout est son contraire.

        Vous écrivez :

        « je vous rappelle que les pays qui ne veulent pas faire de capitalisme débridé à l’américaine ne sont plus que deux sur terre et ont leur population qui est affamée. »

        En écrivant cela, vous défendez le capitalisme.

        Et vous écrivez :

        « Chaque Islandais vivant entre 2016 et 2046 devra rembourser sur cette période : 31250 dollars »

        Là vous critiquez le capitalisme.

        Pour votre information chaque Français devra rembourser 35 154,6 $ (26 000 € * 1,3521 $ (taux de change))

        Conclusion, nous sommes plus endettés que les Islandais !


        • plancherDesVaches 7 février 2011 15:51

          « En écrivant cela, vous défendez le capitalisme. »
          Faux. Je décris ses conséquences. Néfastes.

          "chaque Français devra rembourser 35 154,6 $« 
          Je ne suis pas responsable des actes de l’actuel président. Et heureusement. Car il serait parti depuis longtemps.
          Mais il faut bien comprendre qu’il a fait ce qu’il fallait faire avec l’aide des riches car sa campagne a été payée par des enveloppes en liquide.
          Il est ainsi le président des riches soit mis à ce poste PAR et POUR l’argent.

          Maintenant, je vous signale aimablement que faire cette politique outrancière est particulièrement ambigüe lors d’une crise économique mondiale, mais, tout comme ses amis milliardaires, il est persuadé de »passer« entre les gouttes en courant vite et en fuyant son pays comme veulent le faire les banques que les états menacent de régulation.

          Il y a du ben-ali en lui. La preuve : tous ses »ministres" uniquement appâtés par le gain.

          Vouloir profiter d’un pays ne consiste pas à se mettre à sa tête.


        • ddt99 ddt99 7 février 2011 16:27

          Au fond nous sommes d’accord sur l’essentiel, Monsieur Nicolas Sarkozy est un mauvais gestionnaire de la France.


        • le journal de personne le journal de personne 7 février 2011 15:51

          Amer hic de l’Egypte

          Nous autres politiques, nous pouvons prédire à l’Egypte ce que Mitterrand n’a pas voulu dire à la France :
          « que nous sommes en guerre avec l’Amérique… une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique,
          une guerre sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ».
          Silence… « Parce qu’ils sont très durs les américains… Ils sont voraces… ils ne veulent que ce qu’ils veulent… un pouvoir sans partage sur le monde… »
          Afrique, Asie, Océanie, l’ouest de l’orient et l’occident de l’est… tout… partout… envers et contre tout.
          Avec l’argent de Dieu, ils se payent tous les agents du diable.
          Et si l’Egypte, leur plus fervent allié d’hier, voulait se payer aujourd’hui leur tête, juste avant de perdre la sienne... nous lui conseillons de feuilleter un peu de Machiavel pour savoir à qui confier ses leviers de commande.
          Parce que l’ennemi de son ennemi n’est pas forcément son ami !

          http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/amer-hic/


          • OMAR 7 février 2011 17:37

            Omar 33

            La Gélule :"
            Les Suisses aussi...

            Eh la Gélule, vous confondez un pays endétté dont le peuple se démene pacifiquement avec un pays donc les banques sont bourrées de fric émanant de traffics en tout genre, de l’argent sale., quoi...

            Et quoi de plus normal que ce pays ait des tendances et choix racistes... 
            PS : je vous vois bien vivre dans ce pays..(LOL)....


          • Basepam 8 février 2011 17:42

            Arf, la suisse quel exemple.

            D’un coté : "interdiction de construire des minarets, expulsion des criminels étrangers et 30 % des voix pour l’UDC, parti gouvernemental majoritaire, de sensibilité droite nationale."

            De l’autre :
            Le quart des hôtels genevois proposeront des prestations spéciales aux musulmans pendant leur jeûne


          • zany 8 février 2011 00:23

            A je rêve d’une révolution Islandaise en France, sachez que si l’UMP, le PS ou le modem arrive au pouvoir nous aurons l’obligation de la faire...

            Que se passerais-il si en 2012 la France annule sa dette ?
            Cela ruinerais les multinationales qui vampirise nos porte monnaie et détruirais le capitalisme néolibérale avec l’effet domino feront tomber toutes les oligarchies, tous retomberais sur la chine...

            Personnellement, je pense que nous avons 2 choix, le FDG ou le FN, aucun autre parti ne pourrais proposer un sortit du système, le HIC c’est que l’un propose une solution a l’immigration et l’autre pas ou trop peu pour lutter de manière efficace.

            Une révolution pacifique en France ?
            Pensez vous réellement que les autres pays européen laisserons faire, car si ils ne font rien, ils perde tous...
            Ils faudra se serrer la ceinture de toute manière.
            Autant la serrer avec style et être souverain qu’être esclave des banques pour toujours...


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 février 2011 08:53

              @auteur

              Tunisie/Égypte/Algérie/Maroc/Syrie/Jordanie/Yémen…

              Et la France avec 90 pour cent de mécontents ?


              «  »« la sécurité pour sa personne et ses biens, la liberté d’exprimer ses opinions et ses idées différentes de celles des autorités sans qu’il n’y ait ingérence des autorités publiques, la liberté d’aller et venir sans que quiconque ne soit inquiété par les autorités du pays, etc. »«  »



              Bien sûr, mais c’’est exactement ce qui est préconié dans la

              « DECLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS HUMAINS »
               !


              Au lieu de sacrifier les populations et même seulement de les amener à faire la manche pour avoir les droits élementaires, il faut tout simplement contraindre la racaille politique à assumer ses devoirs en respectant et en faisant respecter les lois !

              Mohammed MADJOUR.


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 13 février 2011 10:36

                Pour une meilleure compréhension :

                Le peuple Algérien n’est pas pauvre et n’est pas opprimé comme le sont les Tunisiens, les Egyptiens et beaucoup d’autres ! C’est au contraire un peuple diaboliquement corrompu par le FLN et par la coalition actuelle du régime avec le soutien très actif des « Associations à caractère politique ou autre » !

                Les communes soit disant gérées par soit disant une soit disant « opposiotion » dépassent largement le FLN dans les pratiques de la honteuse corruption ! Les faux démocrates, adeptes du Rassemblement pour la Culture du Désordre ainsi que les chantres du refrain de la chanson périmée des « droits de l’homme » ne représentent rien, sauf dans les calculs perfides de Marianne qui applique la seule idéologie nasillarde :

                « C’est seulement à cause de ceux qui sont sans espoirs que l’espoir nous est donné »

                Les revendications hypocrites de cette « COORDINATION QUI NE COORDONNE RIEN » mais appelle au désordre, sont pour le moins insolities ! C’est l’Etat algérien qui est absent devant la dispersion totale du peuple, devant un individualisme des initiatives hors la loi et de tous les comportements de la honte !

                C’est peut-être le seul territoire pour qui la solution est quasi impossible : Le régime a depuis très longtemps dépassé le seuil de la perfide corruption, il a acheté presque toute la population pour s’assurer un soutien permament. Le FLN a fini par cloisonner l’ensemble de la société par différents privilèges illégaux et illégitimes de sorte qu’aucune volonté générale ne soit plus possible, le carnaval avorté d’hier est la démonstration très nette !


                Les chaines de la désinformation française ainsi que les paperasses fatigués qui alignet et mettent différents peuples dans le même sac en auront pour leur malhonneteté !

                Les Français savent bien que le soutien au régime algérien est au fond du sous sol de l’Elysée (Le régime politique des deux rives est en vérité le même et travaille pour la même idéologie) et tant que la France voudra maintenir le statu quo et la décomposition de la société algérienne, les choses iront dans ce sens... Je dis seulement "Attention au boumerang, au retour de manivelle, au boulier de Newton !


                Voir aussi le lien :
                http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/algerie-c-est-parti-la-premiere-88650


                Mohammed MADJOUR.


                • Dominique TONIN Dominique TONIN alias Dumè 13 février 2011 19:56

                  @ l’auteur,
                  Cliquez sur ma trombinette et vs verez qu’un peu à l’instar des Islandais, j’ai créé un mouvement populiste, le « PF » pour Peuple Français qui a pour ambition de venir en aide au peuple. Depuis qques jours j’essaye, en vain, de publier sur AV un article intitulé « Réveillez-vous ! », mais voilà, il n’est pas publié ! Si vs êtes modérateur allez voir et dites moi par la même occasion combien il a d’opinions favorables ou défavorables, Merci.
                  Je vois deux possibilités à la non parution de mon article ; 1- Il est complètement nul et les modérateurs le rejète, pourquoi pas !. 2 - Etant politiquement incorrect, tant sur le fond que sur la forme, l’équipe de SARKO ferait pression sur AV pour ne pas qu’il paraisse !
                  Selon moi je pencherais pour la seconde solution !
                  A agora vox de me prouver le contraire.
                  A ts les modérateurs, allez dans cet espace et votez pour mon article « Réveillez-vous ! » en tte objectivité et renseignez-moi surtout sur les votes. Merci


                  • ddt99 ddt99 13 février 2011 22:28

                    En réalité, il n’y a aucun texte qui apparait comme article, si ce n’est un document Word en pièce jointe, que j’ai lu, et si je puis me permettre, reproposez-le en copiant collant votre texte directement dans le cadre prévu pour la création de l’article.

                    Pour répondre à votre question, les votes concernant votre publication sont +4 -5 = -1

                    Ceci dit, je ne pense pas que « l’équipe de Sarko » soit pour quelque chose dans la non-publication de votre article, il y en a 453 qui attendent d’être validés, dont deux des miens, vous pourriez me renvoyer la pareille en votant pour eux et en m’informant des votes qu’ils ont reçus.

                    Le premier date du 10 janvier 2011 et s’intitule :

                    Guide de fabrication d’un malade mental

                    Le deuxième date du 5 février 2011 et s’intitule :

                    La Loi ou la lâcheté ?

                    Merci d’avance pour le renseignement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès