Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Russie, futur modèle de l’anticorruption ?

La Russie, futur modèle de l’anticorruption ?

A l'heure où la désertion de Gérard Depardieu et sa mention de la grande démocratie qu'est la Russie ravivent les sermons des angéliques pays occidentaux à l'égard d'une Russie corrompue, qui s'intéresse à la politique intérieure de la Russie et aux nouvelles mesures proposées pour combattre la corruption au sein du gouvernement, ou plus largement au sein de l'état russe ?

La Russie a ses problèmes de corruption et ne s'en cache pas, au contraire, elle fait preuve d'une inventivité nouvelle en la matière. Mentionnons plusieurs affaires de corruption ayant récemment fait les gros titres de la presse :

  • le marchandage d'une place sur des listes électorales entre deux membres du Parlement d'une part (l'un du parti d'opposition Russie Juste, l'autre du parti communiste) et un homme d'affaires pour la coquette somme de 7,5 millions d'euros, les premiers assurant au dernier qu'il obtiendrait ainsi une place à la Chambre basse [1] ;
     
  • le renvoi du ministre de la défense par Vladimir Poutine alors qu'une affaire de corruption impliquait au moins deux officiels du ministère de la défense pour un montant de près de 100 millions d'euros [2] ;
     
  • la condamnation d'un scientifique sibérien accusé de haute trahison et d'espionnage pour la Chine depuis 2004 [3] ;
     
  • les différentes accusations à l'encontre de l'activiste anticorruption Alexei Navalny, à chaque fois pour des crimes économiques [4] ;
     
  • l'accusation de pédophilie du célèbre bloggeur de l'opposition Rustem Adagamov par son ex-femme, soupçonné de travailler pour des intérêts extérieurs à la nation [5].

La liste d'affaires plus anciennes serait interminable ; elles concernent des hommes politiques, des activistes, des journalistes ou encore des citoyens soumis à la réserve du secret d'état.

Zhirinovski, le dirigeant du Parti libéral démocrate de Russie.

C'est dans ce contexte que la grande majorité de la classe politique russe a cherché à endiguer ce fléau en proposant de nouvelles lois visant à rendre ses fonctionnaires irréprochables.

  • Renforcer les sanctions à l'encontre des fonctionnaires corrompus : pour certains, la corruption devrait être synonyme de haute trahison, et donc punie de 25 ans de prison. Il a même été hardiment suggéré que des sanctions pénales soient également appliquées à l'encontre des membres des familles des fonctionnaires corrompus [6]. D'autres vont jusqu'à proposer de réinstaurer la peine de mort, toutefois uniquement pour les officiels corrompus de très haut niveau en relation avec des terroristes [7].
     
  • Renforcer l'attachement à la patrie : ceux qui ont réussi par un quelconque moyen à éviter le service militaire obligatoire d'une année ne pourront pas exercer de fonction au sein de l'appareil d'état [8].
     
  • Couper les liens avec l'étranger : les officiels de l'administration présidentielle, les membres du gouvernement ainsi que les députés du Parlement pourraient se voir interdits, à l'étranger, de posséder des comptes bancaires, des titres ou tout autre actif financier, une quelconque participation au sein d'une entreprise ou même une résidence secondaire [9]. Ces restrictions s'appliqueraient également à tous les membres de la famille des fonctionnaires concernés. Il leur serait également impossible d'épouser un étranger ou une étrangère [10] et leurs enfants seraient également tenus de revenir en Russie après avoir terminé leur cursus à l'étranger si jamais ils choisissaient d'en suivre un [11]. Le non respect de ces restrictions serait puni de prison ferme, de lourdes amendes (plusieurs centaines de milliers d'euros) ainsi que d'interdictions d'occuper une fonction publique durant plusieurs années.
     
  • Consommer russe : bien qu'assez éloigné des problèmes de corruption, l'achat de produits locaux pourrait être imposé aux fonctionnaires, afin d'encourager les entreprises russes mais aussi et surtout de faire prendre conscience aux personnes aisées que sont les hommes politiques et qui peuvent se permettre d'acheter les produits de l'étranger que le Russe lambda doit parfois faire avec des produits d'une qualité douteuse [12]. Comme le dit si bien Sergeï Markov, l'un des membres de la Chambre publique : "Non, nos voitures ne sont pas bonnes. Et nos autoroutes ne sont pas bonnes. C'est pour cela que les bureaucrates devraient ressentir leurs défauts avec leur propre dos."
     
  • Découpler la vie économique de la vie politique : il serait interdit aux businessmen d'occuper un poste au sein de l'appareil d'état ou des compagnies détenues majoritairement par l'état pour éviter tout risque de conflit d'intérêts [13].
     
  • Combattre la corruption par la corruption : les fonctionnaires russes pourraient se voir proposer des pots de vin par des agents de la force publique afin de démasquer ceux qui sont facilement corruptibles. Ils seraient alors démis de leur fonction [14].
     
  • Instaurer l'état policier pour l'état : la proposition la plus audacieuse vient peut-être du dirigeant du Parti libéral démocratique de Russie, Zhirinovski, qui suggère d'instaurer une vidéosurveillance constante des fonctionnaires - ou du moins des plus hauts placés - sur leurs lieux de travail, dans leurs voitures ainsi que de surveiller toutes leurs communications électroniques. Leurs contacts avec les civils seraient limités au courrier conventionnel ou électronique - les rencontres privées seraient donc interdites - empêchant ainsi les tentatives de corruption des deux côtés [15].

Toutes les propositions ne sont peut-être pas bonnes à prendre, et reste à voir lesquelles seront effectivement adoptées. Néanmoins, elles dénotent la volonté de la majorité de la classe politique russe de lutter contre la corruption et plus que cela, de faire du métier de fonctionnaire de l'état un représentant irréprochable de la nation, au risque de lui imposer des contraintes difficiles à assumer. Innovante et consciente de ses problèmes de corruption, quand les pays occidentaux les nient volontiers, la Russie est peut-être en passe d'élaborer un modèle efficace pour la combattre.


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Deneb Deneb 7 janvier 2013 10:52
    • les différentes accusations à l’encontre de l’activiste anticorruption Alexei Navalny, à chaque fois pour des crimes économiques
       
    • l’accusation de pédophilie du célèbre bloggeur de l’opposition Rustem Adagamov par son ex-femme, soupçonné de travailler pour des intérêts extérieurs à la nation

    Bref, rien de nouveau. Quand on veut se débarrasser de son chien, on l’accuse de rage. Méthode soviétique approuvée. Même en occident, on s’en inspire : voir le traitement que l’on réserve à tous le whistleblowers, à commencer par J. Assange.


    • Al West 7 janvier 2013 11:28

      Bonjour Deneb,

      Si vous voulez du concret j’en ai aussi : Sergei Udaltsov, l’un des activistes principaux de l’opposition, recevant des fonds financiers de la part de Géorgiens et participant à la formation de jeunes russes aux révolutions de couleur en Lithuanie avec comme modèles l’Ukraine et la Géorgie [lien]. Il y a des vidéos...


    • Jelena XCII 7 janvier 2013 11:29

      J’ajoute qu’en Russie il est interdit à une entreprise de licencier du personnel si celle-ci fait du bénéfice, de même que « le travail au black » est autrement plus contrôlé qu’en France et en cas de litige, c’est à l’employeur de payer une amende.

      Faut-il en conclure que le gros Gégé est parti en Russie parce que le PS n’est pas assez à gauche ? ^^


      • Jelena XCII 7 janvier 2013 16:16

        A vous lire la Russie c’est le désordre total, il n’y aucune administration et chacun fait ce qu’il veut dans son petit coin. Vous devriez faire votre rapport aux « monarques de l’OTAN », leur dire « Bah la Russie.. on souffle dessus, il n’y en a plus ».

        Sachez quand même que la Russie est le seul pays d’Europe ou le taux de natalité est sans cesse à la hausse et que les russes ayant accès à internet, sont aussi nombreux que les français.


      • Fab81 7 janvier 2013 18:35

        « La Russie est le seul pays d’Europe où le taux de natalité est sans cesse à la hausse ». Peut-être, mais ils partaient de tellement bas !


      • amipb amipb 7 janvier 2013 19:10

        Impayables adorateurs de la Russie et de la Chine, qui passent leur temps à critiquer les défaillances des démocraties occidentales pour faire ensuite la promotion des pires dictatures.

        Soit on est pour le peuple et donc pour la démocratie, l’égalité des droits, la liberté d’expression, soit on a un autre modèle à proposer, mais qui ne semble, pour l’instant, exister nulle part.

        Sinon, on est dans l’imposture idéologique la plus totale.


      • Jelena XCII 7 janvier 2013 21:31

        Quand je vois les coms qu’il y a sur ce fil, j’ai l’impression d’être sur TF1.fr, même public, même « capacité de raisonnement » (si la TV le dit c’est que c’est vrai).

        Pourquoi je parle de l’OTAN ? Parce que c’est devenu d’actualité de dire que Poutine il est vraiment méchant-vilain-pas-beau depuis qu’il met des bâtons dans les roues du IVème Reich (aka l’OTAN) pour sa croisade en Syrie.

        Vous n’y connaissez rien aux pays de l’Est et vous confondez la Russie avec le Bangladesh.

        Internet ? 70 millions d’abonnements, soit un abonnement par couple :
        http://www.google.fr/publicdata/explore?ds=d5bncppjof8f9_&met_y=ny_gdp_mktp_cd&idim=country:HUN&dl=fr&hl=fr&q=%22le+pib+de+la+hongrie%22# !ctype=l&strail=false&bcs=d&nselm=h&met_y=it_net_user&scale_y=lin&ind_y=false&rdim=country&idim=country:FRA:RUS&ifdim=country&hl=fr&dl=fr&ind=false

        Téléphone portable ? Il y a 60 millions d’abonnements en France, cool, il y en a 250 millions en Russie :
        http://www.google.fr/publicdata/explore?ds=d5bncppjof8f9_&met_y=ny_gdp_mktp_cd&idim=country:HUN&dl=fr&hl=fr&q=%22le+pib+de+la+hongrie%22# !ctype=l&strail=false&bcs=d&nselm=h&met_y=it_cel_sets&scale_y=lin&ind_y=false&rdim=country&idim=country:FRA:RUS&ifdim=country&hl=fr&dl=fr&ind=false

        C’est pas mal comme scores pour une dictature ou soit disant les gens n’ont même pas le droit de respirer, n’est ce pas ?

        >> La natalité ? Mais bien sur, ma chérie, et à part raconter n’importe quoi, tu fais quoi dans ta vie ?

        Mange toi ça dans les dents pignouf >> http://www.google.fr/publicdata/explore?ds=d5bncppjof8f9_&met_y=ny_gdp_mktp_cd&idim=country:HUN&dl=fr&hl=fr&q=%22le+pib+de+la+hongrie%22# !ctype=l&strail=false&bcs=d&nselm=h&met_y=sp_dyn_cbrt_in&scale_y=lin&ind_y=false&rdim=country&idim=country:FRA:RUS:DEU:UKR:ITA:POL:ESP&ifdim=country&hl=fr&dl=fr&ind=false

        Vous avez remarquer la hausse depuis que le duo Poutine-Medvedev ont le pouvoir ? A part ça, ils ne sont aimés par les russes, bien sûr...

        Bonne soirée sur TF1 les petits.


      • Jelena XCII 8 janvier 2013 11:51

        Ivrogne.  


      • Deneb Deneb 7 janvier 2013 11:39

        Ce n’est plus Agoravox, c’est Radio Moscou. Les poutinocentristes et leurs clones attaquent fort la semaine. J’espère qu’il paie bien, Vlad, mais franchement, j’ai des doutes. Etre un sbire des américains doit être sans doute plus rentable. 


        • moussars 7 janvier 2013 12:23

          Affligeant article qui commence à se multiplier sur Agora et sur d’autres sites.
          C’est l’offensive Poutinienne tous azimuts !
          Comme si tout ce qui s’oppose au clan pourri occidental était forcément bon !
          A ce rythme, il n’y a plus qu’à attendre les premiers articles élogieux en faveur de la Corée du Nord...
          A quand un procès contre le plus riche russe, redevenu président, avec ses innombrables actions offertes par ses copains qu’ils a mis à la tête de tous les conglomérats ?
          Article insultant pour les victimes russes qui se battent pour la dignité, contre l’injustice, l’arbitraire, la corruption... Et je ne fais pas allusion aux Orange !!!
          Allez par exemple enquêter du côté du district d’Istra, dans la périphérie nord-ouest de Moscou. Creusez (oh, pas profond !) du côté des juges, procureurs, flics, huissiers, notaires...
          J’espère pouvoir bientôt (priorité à la CEDH !) vous donner un exemple d’école accablant (centaines de pièces venant des autorités elles-mêmes) qui dure bientôt depuis 6 ans et qui concerne toutes les autorités jusqu’à la misérable cour de cassation de Krasnogorsk, et terriblement accusateur du système en place.


          • Jelena XCII 7 janvier 2013 13:12

            Comparé la Russie à la Corée du Nord, c’est avoir une méconnaissance totale des pays de l’Est. Allez donc vivre ne serait ce qu’un an en Ukraine ou en Roumanie et vous reviendrez nous dire : « Finalement la Russie, c’est un pays ou il fait bon vivre ».


          • Deneb Deneb 7 janvier 2013 20:11

            Jelena, tu viens de créer un beau pseudo, mais je ne sais pas si Vlad paie quand tu ne renseignes pas ta profession de foi, je crois quand même qu’il s’attende que tu travailles plus serieusement.


          • Yohan Yohan 7 janvier 2013 12:37

            La France est morveuse. Il faudrait qu’elle se mouche avant de faire la leçon aux autres. Et il y a du boulot dans notre Ripoublique monarchique


            • Gabriel Gabriel 7 janvier 2013 15:42

              Rien que le titre m’amuse...


              • julius 1ER 7 janvier 2013 18:09

                on verra bien d’ici quelque temps si la Russie est en progrès mais c’est toujours plus facile de voir la paille dans l’oeil du voisin que la poutre qui est dans son propre oeil !!!! cette 5 ie République aurait besoin de solides réformes sur les droits et devoirs des citoyens( je pense aux initiatives référendaires) mais hélas le temps va passer et l’on ne verra pas grand-chose se passer d’ici à 2017 malheureusement..........................


                • jean dupondal 8 janvier 2013 08:27

                  Je vis dans le sud de la Russie et je ne regrette pas la democratie de merde qui m’a vue naitre.

                  Democratie propagande TF1. Venez vivre en Russie, parlez avec les gens et ainsi vous vous ferez une opinion.


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 8 janvier 2013 08:58

                    A Moscou ils sont russes .


                    A Paris ils sont pas très rusés .

                    • Papy Geon Papy Geon 9 janvier 2013 11:20

                      Les Français ne savent pas regarder autour d’eux, et pourtant l’évolution du monde est rapide.
                      Ils se complaisent à vivre dans le passé, voire le passé simple.
                      Pour se forger une opinion sur un pays, cela ne peut venir que d’une démarche individuelle (aller voir !).
                      Je ne connais pas la Russie d’aujourd’hui, mais je suis certain qu’il y a un gros écart avec ce qui se pratiquait en URSS il y a 20 ans.
                      Il s’agit d’un pays ayant survécu à une longue maladie inoculée par des gestionnaires corrompus. La lutte contre ce fléau est compréhensible. 
                      Il ne faut pas oublier que les découvertes et réalisations techniques de son peuple valent largement les nôtres, et nous collaborons dans certains domaines scientifiques, pour préparer l’avenir de l’humanité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès