Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Russie : un tigre de papier ?

La Russie : un tigre de papier ?

L’incursion militaire russe en Géorgie et sa victoire facile peuvent apparaître comme un succès et le renouveau d’une Russie triomphante qui aurait recouvré sa superbe et son influence.

Pourtant, à y regarder de plus près, cet énième épisode de l’affirmation brutale de la puissance russe auprès de ses voisins, après l’invasion de la Tchétchénie, le blocus du gaz en Ukraine, les pressions sur la Moldavie, les cyber-attaques contre les Pays Baltes, illustre plutôt la faiblesse de la présence russe aujourd’hui dans ce qui a été pendant des siècles des zones traditionnelles d’influence.

Le bilan après plus de quinze ans de délitement de l’ex-URSS montre l’échec magistral de la Russie à limiter sa perte d’influence. Les pays qui étaient depuis des siècles intégrés dans sa sphère d’attraction sont devenus indépendants et se sont solidement arrimés à l’Europe occidentale et aux Etats-Unis (la Lituanie, l’Estonie, la Lettonie, la Pologne font partie de l’Union européenne et de l’Otan ; l’Ukraine a un gouvernement pro-ocidental et souhaite ardemment intégrer ces institutions).

Les régions d’Asie centrale et du Caucase sont devenues des Etats souverains, donc autonomes. Et si certains restent étroitement liés au Kremlin (Arménie, Tadjikistan, Turkmenistan), d’autres sont franchement hostiles (Georgie, Azerbaïdjan). Tous sont en outre traversés par des mouvements pro-démocratiques proches des Occidentaux, par nature hostiles à l’autoritarisme russe, et qui menacent les liens noués par les régimes autoritaires en place avec leur puissant voisin.

L’armée, elle-même, fleuron sur lequel Vladimir Poutine s’appuie pour affirmer la puissance russe est en piteux état. L’absence d’investissement dans la recherche militaire, de crédits d’investissement ou de fonctionnement ont considérablement affaibli les forces armées depuis la chute de l’Union soviétique. La parité avec les Etats-Unis a depuis longtemps disparu, sauf pour les armes nucléaires, ce qui explique d’ailleurs la vigueur et la virulence de la réaction de la diplomatie russe face au projet américain de constitution d’un bouclier antimissile en Europe. La faiblesse de l’armée russe s’est illustrée par ses difficultés lors des deux guerres de Tchétchénie, où la Russie n’a dû sa relative victoire qu’à l’envoi de supplétifs sortis de ses prisons et à des alliances avec des milices locales. En Géorgie même, les soldats russes ont été stupéfaits de la différence de qualité de leur matériel et de celui de la petite marine géorgienne.

En termes économiques enfin, la Russie n’a pas non plus les moyens de ses ambitions impérialistes. En recul, elle ne représente que la 13e économie du monde, et encore doit-elle ce rang à ses matières premières, qui sont forcément amenées à décliner à plus ou moins brève échéance. Elle ne constitue en outre en aucun cas un modèle économique attractif pour ses voisins qui aurait pu l’aider à renforcer son influence, à l’image de ce que fait l’Union européenne, et dans une moindre mesure la Chine.

La Russie dispose certes de l’arme énergétique, sur laquelle elle peut compter face à une Europe occidentale craintive sur le sujet. Cependant, cette arme a une portée limitée : d’une part, la Russie a autant besoin, sinon plus, de vendre son pétrole et son gaz aux pays occidentaux que ces derniers de l’acheter, d’autre part, à trop agiter la menace, elle prend le risque de voir ses clients développer de nouvelles sources d’approvisionnement.

Les leviers de la puissance russe sont donc extrêmement faibles, sauf sans doute celui de la communication que Vladimir Poutine utilise avec une très grande habileté et dans le champ duquel s’inscrit sans doute l’intervention en Géorgie. A ce titre, on peut dire que le but est largement atteint.

Malgré les rodomontades du Kremlin et la faiblesse des réactions de certains pays occidentaux, la Russie n’est plus aujourd’hui qu’un tigre de papier, capable uniquement de terroriser de petits Etats.


Moyenne des avis sur cet article :  2.54/5   (96 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 18 août 2008 12:43

    la Russie n’est plus aujourd’hui qu’un tigre de papier, capable uniquement de terroriser de petits Etats.

    C’est ce à quoi aurait du penser la Géorgie , souris en carton avec un autocollant OTAN en emporte le vent sur le dos .........


    • Internaute Internaute 18 août 2008 12:49

      L’Ukraine n’a aucune envie de rentrer dans l’UE ni dans l’OTAN, en tout cas pas sa population. C’est la raison qui a poussé Timochenko a annoncer qu’elle ne prendrait pas de décision sans l’appuis d’un référendum.

      La Russie n’a effectivement pas la puissance économique ni militaire qu’on veut bien lui donner. Cependant, la ténacité et la volonté politique y substituent. Les USA qui ont tout n’ont rien fait du tout en Irak à part tout casser, tuer des centaines de milliers de pauvres gens et torturer les opposants dans des camps comme Abu-Graïb. L’Irak d’aujourd’hui est retournée 100 ans en arrière avant celle de Saddam Hussein. Quand on pense qu’on l’a condamné pour avoir assassiné 8.000 kurde. Que devrait-il arriver à Bush et sa clique pour les centaines de milliers d’irakiens qu’il a liquidé sur place au phospore, aux armes chimiques et à la mitraille ?

      Vous parlez aussi du chantage économique comme de quelque chose de trés mal que feraient les russes avec leur gaz. Le blocus économique est une habitude américaine depuis des décennies. Ils utilisent toute la panoplie, depuis l’embargo total comme sur Cuba depuis 40 ans jusqu’à la limitation d’exportation de certaines technologies à certains pays. Pourquoi donc parler de cela comme si c’était une nouveauté russe ?


      • dax2 18 août 2008 13:44

        Le fait que les Etats-Unis ne soient pas exemplaires et aient commis des abus très grave qui ont entraîné la mort de centaines de milliers de gens en Irak n’exonère cependant pas la Russie. Vladimir Poutine est, à mon sens, quelqu’un de violent, brutal pour qui la vie humaine à peu de valeur. Il n’a pas hésité à provoquer des attentats à Moscou qui ont fait des dizaines de morts et à les imputer aux tchétchènes pour relancer la guerre.
        Les turpitudes de G.Bush n’excusent pas celles de V.Poutine.


      • Michel Maugis Michel Maugis 18 août 2008 18:16

        @Dax2

        Cela est un "argument" de faux cul de première basé sur des calomnies élaborées par vos idéologues fascistes US qui contrôlent votre pauvre petit esprit dont vous reconnaissez vous même dans votre bio son insuffisance.

        Ce sont bien les USA le seul empire ayant des ambitions. Et les gens intelligents le comprennent sans mal, en se basant sur des réalités objectives qui sont forcément économiques.

        Les ambitions impériales ne sont que des ambitions économiques qui, pour qu´elles soient effectives s´appuient sur la connerie, le racisme, les idéologies de la "liberté", de la "démocratie" etc...

        Car c´est évident, pour vous les russes ont des ambitions impériales !!!

        Il vous reste à nous faire une belle démonstration du POURQUOI ?
        Depuis 10 jours, on entend que cela, sans jamais l´once d´une démonstration.
        Les russes auraient ils besoin de pétrole ? de fric ?, de main d´oeuvre ?, d´espace ?

        Qui bombarde tout azymuth depuis 50 ans ? USRAEL

        Qui n´est plus capable d´assurer un "niveau de vie" à sa population à partir de ses ressources ( dont le travail) propres ? USRAEL

        Qui gaspille plus qu´il ne produit ? USRAEL

        Qui ne vit que par la menace et la guerre depuis sa fondation ( ou leurs) ?

          USRAEL

        Qui étend son empire à coup de guerres bâties sur des mensonges et calomnies repris par les moyens de communications occidentaux corrompus ? USRAEL

        La Russie n´a jamais été un tigre de papier, car depuis la chute du Tsarisme elle a amplement démontré qu´elle n´est pas un tigre, tout simplement. Et que depuis ce moment historique de la révolution elle ne fait que se défendre devant les Empires bourgeois qu´elle a vaincu en soutenant la lutte des peuples contre les impérialismes Français, GB, US, Espagnols, Portuguais, SANS JAMAIS ENVAHIR SES PEUPLES, autrement car leurs appels devant l´horreur hitlérienne fasciste capitaliste CONSTRUITE par les USA, Français et GB pour aniquiler l´URSS.

        Et elle est encore présente cette Russie merveilleuse pour soutenir la libération de l´Amérique Latine de l´Empire US et de ce qui reste de l´Europeen.

        Votre prose perverse et faux cul n´a absolument aucune base objective, et fait la part bien belle au fascisme montant que nos dirigeants larbins esaaient d´organiser pour nous diriger une fois de plus vers une guerre mondiale, la troisième.

        Ils comptent pour cela sur LA CONNERIE alimentée par le bourrage de crane.

        Vous allez certernainement mourir idiot à raisonner sur vos prémisses fausses et calomnieuse.

        Michel Maugis


      • Jdemnahouby 18 août 2008 19:54

        Michel Maugis,

        vos commentaires sont comme toujours frappes du sceau de la vulgarite et du "monsieur je sais tout et je vais t apprendre la vie petit con"

        refermez le drapeau que vous agitez derriere vous et allez crier vos frustrations ailleurs merci


      • Jdemnahouby 18 août 2008 19:59

        "SANS JAMAIS ENVAHIR SES PEUPLES"

        alors celle la ellle est bien bonne, tiens je vais la passer a mes potes tcheques slovaques polonais et autres hongrois et on rigolera tous de vos vos allegations devant une bonne biere puis une slivovice parce que le slave de nature melancolique a besoin de noyer son chagrin devant les propos effarants de certains....
        Jouez a sim city au moins c est virtuel et vous pourrez refaire le monde autant de fois que vous le voulez selon VOTRE schema.


      • Sylvie et Nicolas Sylvie et Nicolas 19 août 2008 00:09

        Ah présenté ainsi, voilà une belle famille ! Gage de paix et de stabilité 
        Et les Russes ne sont pas "slaves" ?... J’oubliais bien sûr, ce sont des brutes
        Encore une fois, cessez de faire commencer l’histoire de l’humanité au mois de mai 45 (Epoque qui reste pour moi et beaucoup d’autres celle de l’écrasement des Nazis par l’Armée rouge)
        Puisque vous nous amenez sur ce terrain "glissant". Lorsque vos petits potes sont submergés par la nostalgie... songent ils (je commence à radoter) à la participation de la Pologne au dépeçage de la Tchécoslovaquie, à cette "libération" donc de la Slovaquie, qui pu participer plus tard à l’invasion de la Pologne ? Et vos "potes Hongrois" ? Que pensent ils du stage de leurs ainés sur le front de l’Est ?


      • Manggiofagioli 19 août 2008 02:51

        Vous noterez que la Russie n’est pas l’URSS, dont le chef le plus sanguinaire était d’ailleur Géorgien (Staline).


      • Jdemnahouby 19 août 2008 11:06

        Nicolas et Sylvie,

        J adore les sports de glisse

        Vos propos sont fallacieux et outranciers pour les habitants de cette region, les "brebis galeuses" que je sache existent dans tous les pays.

        Des Francais ont aussi combattu pour les nazis, tout comme dans l Armee Rouge... cela decridibilise t il l engagement des Resistants ???

        Oui des soldats des pays voisins ont participe aux operations de l Armee Rouge telles que le printemps de Prague avec la benediction de la Russie, cela empeche t il de considerer ces pays comme oppresses durant cette periode ?

        Vous croyez peut etre que mes amis polonais tcheques etc sont fiers de ce qu ont fait certains de leur compatriotes, militaires ou pas ?
        Non mais vous rigolez ou quoi ?
        Heureusement que mes amis savent faire la part des choses eux....

        Je recentre le debat au lieu de glisser sur une pente qui ne serait pas a mon avantage d apres vous...

        Mon post est uniquement en reaction a la magnifique tirade de Michel Maugis comme quoI. la Russie n a jamais envahi ses peuples, que pour liberer de l horreur FASCISTE CAPITALISTE, (les 2 gros mots ensemble, pour bien faire passer la pilule de l amalgame).

        Je reprends ; cette vision naive de l histoire est grotesque, car les pays du bloc de l Est, meme si je ne nie pas que l armee rouge a ete vue en liberatrice au depart, a montre son vrai visage ensuite, arrestation d opposants, mise en place de regime a sa botte, (y avait des elections democratiques dans ces pays n est ce pas) intervention de l armee rouge de temps en temps pour qu ils fassent de l exercice, apprentissage obligatoire du russe etc...

        Et meme si l histoire du monde n a pas commence en mai 1945, desole, les compteurs ont ete pas mal remis a zero a ce moment la et nombre d evenements d aujourd hui puisent leur source a cette date.

        Et qu on le veuille ou non, la Russie a depuis des siecles fait partie des empires, des etats, des federations qui ont influence le cours de l histoire, en bien comme en mal...

        Malheureusement, les evenements recents (soit apres 1945) ne sont pas en faveur de la Russie pour ce qui est de la promotion la democratie en terme politique, (je suis tout a fait d accord qu on puisse ensuite debattre de sujet telle que les droits de la femme dans l union sovietique, etc).

        Le sympathique bloc sovietique a ete reduit en lambeaux par l hydre capitaliste, mais c est a n y rien comprendre, les gens sont fous car ils ont fui en nombre le gentil Est pour rejoindre le mechant Ouest, (peut etre que justement les habitants des pays satellites en avaient marre de voir que leur destinee etait au main de personnes a des milliers de kilometres de chez eux...).
        L URSS fut, la Russie a mis un genou a terre et apres des annees noires pour elle, commence a se relever sous l impulsion d un regime fort (les Russes sont nostalgiques des tsars dixit : mon ancienne logeuse tcheque).
        Tres bien rien a dire sauf que autour de la Russie, le monde a aussi change, des etats auparavant sous son controle ont commence a voler de leurs propres ailes, aides en cela par les gentils USA tout a la joie de les recuperer sous son giron....
        L ours russe ne dit rien et mange, mange, recupere des graisses, des forces, s entraine au kung fu, puis sous l impulsion d un Poutine resplendissant finit par dire stop, on arrete, le "depecage" de l Empire Russe, la Tchetchenie ne passera pas, pas plus que les suivants....

        Jusque la ok, pourquoi pas, sauf que au lieu de s arreter la, les evenements de ces derniers mois incitent a penser que Poutine ne s arrete pas la... mais qu il se dit meme :

        COMMENT FAIRE POUR FAIRE REVENIR AU BERCAIL TOUTES CES REGIONS QUI N AURAIENT JAMAIS DU NOUS QUITTER....

        Et c est la que le bat blesse et que nombre d anciens pays du bloc de l Est commencent a fremir des baillements de l ours russe. chat echaude craint l eau froide, c est tout.

        Alors au lieu de les denigrer, comprenons les, et en meme temps tachons de faire comprendre a la Russie que la force n est pas la seule forme de dialogue qui existe...







      • Jdemnahouby 19 août 2008 11:07

        les russes ne sont pas slaves ?

        Et tous les latins se comportent exactement pareil ?

         smiley  vous etes rigolo vous


      • mariner valley mariner valley 18 août 2008 13:54

        @internaute

        Je crois bien que l’Ukraine voudrait rentrer dans l’UE mais c’est vrai qu’elle ne veut pas de l’OTAN


        • Internaute Internaute 18 août 2008 15:49

          Exact pour l’UE ; merci de la précision.


        • jbal 19 août 2008 00:22

          ukraine et georgie européennes.. mais sans référendum alors !


        • finael finael 18 août 2008 14:35

          En tout cas c’est un "tigre de papier" auquel je ne frotterais pas !


          Quant à dire que les "états" d’Asie Centale sont "pro-démocratiques", vous devriez revoir vos sources.


          • dax2 18 août 2008 15:39

            Quand je disais que ces Etats étaient "traversés par des mouvements pro-démocratiques", je faisais référence aux mouvements d’opposition et pas aux régimes en place qui sont ,c’est vrai , nettement autoritaires.
            Amicalement,


          • finael finael 18 août 2008 19:06

            Les mouvements islamistes sont bien plus puissants en Asie Centrale que les quelques démocrates auxquels nos médias donnent une importance qu’ils n’ont pas.

            Pour compliquer un peu plus les choses, beaucoup de ces régions font partie de la zône d’influence que la Turquie essaie, non sans quelques raisons, de mettre en place,ou de renforcer (le nombre de turcophones y est important).

            Mais la Russie a aussi d’excellentes raisons de vouloir garder sous son contrôle ces endroits qui faisaient partie de son territoire bien avant l’arrivée au pouvoir des bolcheviks et la majorité des russes soutient son président dans ce combat contre le dépeçage de son territoire historique.


          • katalizeur 18 août 2008 15:59

            @ l’auteur
            " le legerement desorienté par la politique actuelle,"fait que je ne lirai pas votre prose qui sens la russophobie a plein nez
            du vent


            • Proudhon Proudhon 18 août 2008 20:09

              D’ailleurs pour l’Ukraine, ne se pourrait-il pas que dans un futur peut-être proche, une demande d’indépendance émane de la partie Est ukrainienne ?


            • Proudhon Proudhon 18 août 2008 20:16

              Je signale à l’auteur que, selon Mao,  le tigre de papier en question est les USA.

              L’Ours en peluche aurait été plus approprié en titre de votre article anti-russe.

              Juste en passant, la russie à une puissance nucléaire capable de détruire la planète dans sa totalité, ce qui déplairait fortement aux capitalistes mondiaux.
              Pas pour les victimes, pour le commerce.

              Elle peut aussi, par diverses filières, donner l’arme atomique à l’Iran (ce que j’aurais fait de longue date), rien que pour clouer le bec aux USA.

              Une puissance nucléaire est intouchable.


            • dax2 18 août 2008 20:57

              Certes, mais le gouvernement actuel a déposé une demande d’adhésion à l’UE et à l’OTAN, même si c’est vrai il a du composer avec la partie pro-russe de l’Est de l’Ukraine qui a des liens très étroits avec la Russie : langue, religion, industries...


            • finael finael 18 août 2008 23:34

              Kiev a quand même été historiquement la première capitale russe  !

              Et ce pendant des siècles ...

               Alors si on veut simplement dire qu’il y a des "liens étroits" entre russes et ukraniens, c’est un "understatement" comme diraient nos amis anglo-saxons.

               Ceci pour la partie orientale de l’Ukraine, car c’est un pays qui n’a existé que de 1918 à 1921. La partie occidentale a appartenu au Saint Empire Romain Germanique, à la Pologne (quand cette dernière a existé ... c’est à dire de manière sporadique), au grand duché de Lithuanie Pologne,à l’Allemagne, et à l’empire russe.


            • finael finael 18 août 2008 23:50

               Il est quand même à signaler que la Russie se sent chez elle en Géorgie (dont plus de 20% des habitants sont russophones) puisque cete région a fait partie de son territoire depuis la fin du XVIIIème siècle.

               On aime à dénigrer la puissance russe, mais certains s’y sont frottés, comme Napoléon ou Hitler et il semble que ça ne leur a pas porté chance.

               Le peuple russe considère l’arrivée des USA et de leurs alliés dans des régions qui furent parties de leur pays comme une provocation ... peut-on lui donner tort ?

               Et en comparant les forces militaires en présence, je ne pense pas que l’UE soit de taille à se mesurer avec l’armée russe.

               Quant aux USA, ils en ont pour des années à réquiper leur propre armée usée dans une guerre lointaine au point qu’il a fallu tirer sur les réserves de la garde nationale (44% de la garde nationale de Louisiane avec son équipement était en Irak au moment où on a eu besoin d’elle lors du passage de l’ouragan Katrina) , maintenir de force en service actif des militaires ayant terminé leur temps de service, faire appel à des milliers de "contractants"....


            • jbal 19 août 2008 00:32

              déposer une demande de la part d’un dirigeant et adhérer à l’europe sont deux choses bien différentes.il ne suffit pas de donner une conférence de presse ave un drapeau européen à ses côtés pour espérer le devenir.


            • dax2 19 août 2008 01:42

              Merci pour ces informations.
              Ca renforce plutot mon argument qui dit que l’indépendance de l’Ukraine est un affront et un échec pour la diplomatie russe.


            • titi 19 août 2008 09:26

              @Proudhon

              "Elle peut aussi, par diverses filières, donner l’arme atomique à l’Iran (ce que j’aurais fait de longue date), rien que pour clouer le bec aux USA. "

              Ce qui marque la politique étrangère de Poutine, c’est la continuité.
              Continuité avec ses prédécesseurs : l’URSS ou la Russie des Tsars.

              Or une des contances de cette politique, c’est la recherche d’un accès sur le Golfe persique.
              L’invasion de l’Afghanisan en était, à mon humble avis, la traduction Soviétique, alors que la colonisation du nord de l’Iran en 1907 en était la traduction impériale.

              C’est pourquoi le pouvoir Russe ne donnera pas l’arme atomique à l’Iran, car de manière certaine, il y aura un jour des tensions avec ce pays.


            • Proudhon Proudhon 19 août 2008 14:16

              @titi

              Vous avez peut-être raison aussi !

              Tout dépend si la politique actuelle de la russie est menée à long ou à court terme.


            • el bourrico 18 août 2008 17:30

              Un tigre de papier avec des griffes atomiques tout de même... faut pas aller le titiller de trop près, l’Occident s’approche, je peux comprendre que le tigre se sente un peu acculé de toute part. Mais d’un coté, il a bien du se rendre compte que l’autre régime sois disant démocratique (je parle des USA) est assez dans la merde et qu’il n’a pas trop à s’en soucier.


              • fredleborgne fredleborgne 18 août 2008 19:17

                Un article pour faire équilibre avec un précédent qualifié de pro-russe ?

                Ce "tigre de papier" est encore la 3 ° puissance militaire mondiale. En effet, je n’aimerai pas me frotter à la Chine, que je mets en second. Quand aux Etats-unis, ils savent foutre en l’air un état, ils ne savent pas l’occuper. Mais dans le risque imbécile de guerre totale, ils sont bien premiers, et disposent encore d’un rouleau compresseur, et de propagande médiatique.

                La Chine, malgré ce qu’on peut dire du tibet, n’est pas expansionniste. Il s’agit stratégiquement d’un avantage géographique sur une frontière naturelle. Elle réussit économiquement en Afrique notamment. Mais elle n’utilise pas son armée qui en terme d’effectifs peut être considérable. Pour le matériel, elle dispose de nombreuses technologies civiles et d’usines qui peuvent en un minimum de temps en fabriquer du très efficace. Elle n’investit pas, mais peut le faire quand elle veut.

                Dans le même laps de temps, les Etats Unis se ruinent en guerres qui ne remplissent que les poches de quelques uns. Etre leur vassal pour partager ce coût, mais ne pas disposer d’effectifs suffisants pour notre défense individuelle, voila le choix fait par la France. Pourtant, ce n’est pas les effectifs américains qui pourront nous aider en cas de troisième, face aux populations russes, musulmanes, chinoises et africaines...

                La cruauté d’un Poutine n’est pas à négliger, surtout avec des troupes russes qui ne s’embarrassent pas d’éthique, autant qu’on peut juger "éthique" un certain "droit de la guerre". S’en moquer est ridicule et inutile. Les Russes peuvent laisser aboyer le "président par intérim" de l’UE (Combien de divisions ? 27 ?). Il ne se déplacera pas en Georgie avec des casques bleus à cause du droit de véto de la Russie, et l’OTAN ne le fera pas non plus car il n’a pas la même "légitimité" internationale.

                Les géorgiens ont perdu leur pari. En plus, ils ont fait leur coup durant les jeux olympiques. Ils ont réussi à embarrasser tout le monde, et si la première guerre mondiale est partie de Sarajevo, je ne crois pas que la troisième partira de Gori. Parce que, depuis 45, il n’y a aucun endroit au monde qui ne soit "sûr" pour ces riches cancrelats qui ne déclenchent que des petits conflits classiques pour se remplir les poches, mais qui ne feront pas une troisième fois ce qu’ils ont réussi à faire deux fois sans aucun risque pour eux.

                Poutine le sait. Finalement, cet homme est assez patriote dans ses actes et force l’admiration à défaut de la mériter. C’est mieux que ceux qui "cultivent leur image" par la propagande et des rotomontades tandis qu’ils se remplissent les poches dans l’ombre et crèvent de trouille malgré leur service de sécurité et leurs "boucliers" tout en faisant faire "le sale boulot" par les autres.

                Cet article est à classer verticalement...


                • jbal 19 août 2008 00:44

                  Entierement d’accord, je dirais que les chiens aboient et la caravanne passe. Les Usa sont antrain de perdre la guerre froide qu’ils croyaient avoir gagné.


                • hed 18 août 2008 19:39

                  C’est curieux, a quel point les USA et tous leurs satellites européens s’acharnent contre la Russie qu’ils cherchent à affaiblir à tout prix (cela me rappelle l’anti sovietisme d’antan). Et ce , depuis l’avènement de Poutine qui a essayé de redresser quelque peu la barre du navire précedemment aux commandes du saoulard Elstsine, à leur solde ou une taupe. Un homme politique disait à peu près ceci "quant mes ennemis me critiquent c’est je suis dans la bonne voie". Tout cela doit avoir une explication ; le capitalisme a besoin de conflits, surtout dans ses moments de crises. Au moment de l’effondrement de l’ex URSS, on avançait l’idée "d’un Monde nouveau etc" c’est de la poudre aux yeux pour faire passer la pillule. Au fait à quoi sert l’Otan...


                  • Jdemnahouby 18 août 2008 20:23

                    C est curieux qu en france on ne comprenne pas la veritable portee et le traumatisme d evenements tel que le Printemps de Prague par exemple (Michel Maugis va retorquer que ce n est pas une invasion, non c etait une petite fete entre amis contre les mechants bourgeois......)

                    Cela explique peut etre l antisovietisme de certains, au fait je rappelle, le mur est tombe en 89, certains ont l impression que ca remonte a un bail...
                    Connectez vos petits neurones les amis, les dirigeants de maintenant ont vecu cette periode et en sont marques dans leur chair.....
                    S ils se mefient de la Russie comme de la peste c est parce que l histoire leur donne raison et la derive autoritaire de la Russie, la volonte de Poutine de rendre a la Russie son lustre sa PUISSANCE d antan n y incite pas du tout, je propose un petit stage d initiation en tchetchenie pour ceux que ca interesse.....
                    Il est possible que la Russie ne fait que... tester mais malgre tout cette facon de tester n est pas significative d un pays pronant la paix et qui torpille depuis des annees des resolutions de l ONU pronant la paix a travers differents endroits du globe.....
                    (Les USA aussi je ne l oublie pas)

                    Bisous !



                  • Sylvie et Nicolas Sylvie et Nicolas 18 août 2008 23:55

                    Comprendre n’est pas accepter ! Comme disait une fréquentation... j’ai oublié à quel propos 


                  • jbal 19 août 2008 00:50

                    je dirais surtout les USA de Bush.


                  • Jdemnahouby 19 août 2008 09:15

                    Donc si je comprends bien il ne faut pas l accepter, donc les interventions "humanitaires" russes etaient justifiees ??

                    Bizarre, c est pas comme ca que je vois les choses, mais mon prisme praguois a surement un serieux defaut d atlantisme.....


                  • Daniel Roux Daniel R 18 août 2008 20:10

                    La question mérite qu’on s’y arrête.

                    Emmanuel Todd dans son livre "Chute de l’empire américain" relève que l’armée étanusienne est notoirement inefficace. Elle apparait tout juste bonne à envahir de pays pays faiblement équipés qui n’offriront pas de résistance, la Grenade, le Panama,l’Afghanistan, l’Irak...

                    En comparaison avec les USA - même en perdition - la Russie est sous-développée : le revenu moyen est proche de notre seuil de pauvreté, le pays est sous-équipé en infrastructures, le PIB par hab est l’un des plus faible du monde occidental, les capitaux pour investir "hors pétrole" manquent. Le nationalisme exhacerbé permet dans ce contexte négatif de détourner le peuple de ses problèmes quotidiens.

                    La Russie comme les USA ne s’attaquent qu’à de petits pays. A mon avis, la Tchéchénie et quelques autres pays pays du Caucase sont les seuls qui doivent craindre le nounours Russe.

                    La Russie est certes une puissance nucléaire mais la disuasion fonctionne très bien depuis 50 ans et il n’y aucune raison pour que cela change, fort heureusement.

                    Conclusions : Nous assistons là à des manoeuvres dans le cadre du "grand jeu" case "pétrole" entre les "grands". En Asie Centrale, comme en Afrique, on avance un pion, on le retire, on le perd, on le gagne et en réalité aucun des grands joueurs ne gagne, ni ne perd beaucoup. Les seuls à souffir sont les habitants des "pays pions" mais cela c’est de la morale et la morale n’a rien à voir avec la stratégie.


                    • dax2 18 août 2008 20:55

                      La dissuasion risque de ne plus fonctionner si les Etats-Unis mettent en place leur bouclier anti-missile en Europe. Ce qui risque de "crisper" un peu plus les Russes et les inciter à se lancer dans des aventures comme la Géorgie.
                      Quant à la paranoia des américains, ca mériterait un article à elle toute seule. Le livre d’E Todd est particulièrement lucide.
                      Amicalement,


                    • dax2 19 août 2008 01:37

                      Oui mais cette victoire, ils l’ont obtenue pas vraiment grace à leur armée. Ils ont utilisés des forces spéciales et des criminels sortis de leurs prisons qui ont terrorisé la population : meutres, viols, disparitions, tortures... Les rapports d’ONG sont innombrables sur le sujet.
                      Ils on aussi passé des accords avec des milices locales de Tchtchènes qui sont maintenant au pouvoir.
                      Ce n’est donc pas vraiment une victoire militaire même si c’est vrai ils ont brisé, pour un temps il faut l’espérer, la résistance tchétchène.


                    • manuelarm 19 août 2008 11:15

                      l’armée US est enlissé car c’est de la guerrilla urbaine, il est très difficile de combattre dans ces conditions, l’ennemie n’a pas d’uniforme. De plus une armée n’est pas là pour faire de la répression, ce n’est pas son boulot.


                    • katalizeur 18 août 2008 23:06

                      @ l’auteur
                      sur votre cv : cadre superior
                      cela m’etonne beaucoup car moi je ne suis que maçon ,mais je sais que cette histoire de bouclier c’est juste bon pour les films star wars
                      dans la realité cela ne foncionne pas (rappel : les fameux patriotes......qui furent tres utile a usrael en 2006 CONTRE LE HIZBOLLAH)
                      je suis tres inquiet pour votre admistration car avec des cadres superioor comme vous elle doit etre mal barré au sens propre et au sens.. ;........ allez .... fait nous des vacances .....du vent


                      • katalizeur 18 août 2008 23:17

                        @ l’auteur
                        eteint ta télé et ouvres ce qui te sert de cerveau
                        arrete de regarder "c’est dans l’air " et d’ecouter les vielles ( hezbourg et compagnie.....)
                        mais surtout arretes de nous bassiner avec tes anneries

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès