Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La sale guerre a commencé

La sale guerre a commencé

Premiers votes aux Etats-Unis, premiers scandales. Le soldat McCain ne recule devant rien pour détruire Obama.

John McCain n’a plus le choix : son seul moyen de gagner l’élection est de faire perdre Obama, et avec les moyens dont il dispose (quatre fois moins de staff que son rival en Floride, trois fois moins d’investissements publicitaires), les robocalls et les rumeurs négatives ont de loin le meilleur rendement.

Et ça marche : McCain limite fortement la casse et remonte dans certains Etats-clés dont la Floride (du moins avant l’annonce du ralliement de Powell à Obama).

A ce stade, peu lui importent les moyens et les incohérences de son argumentaire :

Obama a fait ami-ami avec un "terroriste" ? Le Bill Ayers qu’il a connu est un ancien citoyen de l’année à Chicago, suffisamment respectable pour figurer au même conseil d’une association caritative gérée par des républicains. McCain se garde bien de parler de sa présence au board de l’USWCF au moment précis où ce repaire de nazillons notoires semait la terreur en Amérique centrale.

Obama "menace la démocratie" avec les faux électeurs d’ACORN ? Pour gonfler leurs stats de recrutement des indélicats ont bien enregistré des célébrités comme Mickey Mouse à l’insu de leur plein gré, mais ACORN n’a rien à voir avec la campagne Obama-Biden ni même avec le Parti démocrate. Et McCain se garde bien de parler de YPM*, de ces 200 000 électeurs interdits de vote en Ohio avant que la Cour suprême fédérale ne vole à leur secours**, de ce site chargé de gérer le vote (toujours en Ohio) piraté, ou encore de ces très étranges bugs constatés sur les machines de vote électronique dans la plupart des Etats proposant le vote anticipé***.

Obama propose une plate-forme "socialiste" ? Mais, bien au contraire, le sénateur de l’Illinois se bat pour sauver l’économie de marché que John McCain a contribué à enfoncer dans la crise... et, que je sache, John McCain a bien voté le même plan socialisant les pertes de Wall Street et autorisant les prises de participation dans les grands groupes privés américains.

Obama ne partage pas les valeurs de l’Amérique profonde ? Mais justement, Barack veut restaurer les valeurs qui ont fait rayonner ce pays dans le monde, tandis que John McCain s’est littéralement prostitué auprès des pires ennemis de l’Amérique pour devenir président. Quant à la foi, celle d’Obama est sincère et profonde, tandis que l’opportuniste McCain se contente de réciter sans conviction les mantras de ceux qu’il cherche à séduire.

Comme le disait fort justement Bertrand Russell, "tout le problème de ce monde, c’est que les idiots et les fanatiques sont toujours tellement sûrs d’eux-mêmes, alors que les sages sont tellement pleins de doutes".

* Young Political Majors : cette officine mandatée par le Parti républicain fait l’objet de nombreuses enquêtes pour des fraudes électorales couvrant plusieurs Etats (exemple : plusieurs dizaines de démocrates ont découvert qu’une pétition qu’ils avaient signée à la sortie d’un mall les avait fait basculer dans le camp républicain). Le patron de YPM vient d’être arrêté au Canada (cf "Drop ACORN, pick up YPM").
** D’où une fois de plus l’importance vitale de cette élection.
*** Exemple : en Virginie occidentale, le nom du candidat républicain apparaît quand on choisit le candidat démocrate - au New Jersey, la Cour suprême enquête sur les défauts de sécurité des équipements de vote - en Floride, nombreuses pannes hier, jour d’ouverture et d’affluence record...

— -
initialement publié sur blogules - également en VO.


Moyenne des avis sur cet article :  3.69/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • stephanemot stephanemot 22 octobre 2008 11:20

    il n’y a pas que les machines de vote qui plantent : cet article n’est pour le moment pas accessible au lecteur. le bug vient d’etre signale, patience...

    l’article original est encore sauf : Le dernier combat


    • Allain Jules Allain Jules 22 octobre 2008 17:51

      @Stephanemot,

      Je crois que si ce mec passe, ça ne sera plus "God bless America" mais, plutôt la malédiction. Quelle honte !


    • Gilles Gilles 22 octobre 2008 11:32

      Allez, encore une preuve de l’inanité du duo McCain/palin dans leurs attaques pitoyables contre Obama

      Depuis plusieurs jours, dans chacun de ses meetings, Mme Palin affirme que M. Obama veut "redistribuer les richesses" et que c’est du "socialisme". "Le plan économique de notre adversaire, c’est plus de gouvernement et le gouvernement n’est pas la solution, c’est le problème",

      Avec le contexte actuel, il fallait la sortir cette distribe digne d’un mauvais Reagan de la guerre froide. 
      De plus redistribution n’est même pas du socialisme, c’est aussi du libéralisme.....

      Quelle conne, mais quelle conne....

      La semaine dernière les républicais de sacramento avait sorti un poster avec HUSSEIN oBama et oSama ben laden cote à cote.....




      • stephanemot stephanemot 22 octobre 2008 11:51

        Plus fort encore : dans le Kentucky, si ma memoire est bonne (c’etait le WE dernier et beaucoup d’eau a coule depuis) plusieurs centaines de bulletins de vote ont ete imprimes avec Osama au lieu d’Obama !

        Les officiels des deux partis jouent aux vierges effarouchees, mais sur ce coup je soupconne l’imprimeur de voter McCain.

        Quant a Palin, c’est National Review (pourtant conservateur) qui a degaine l’attaque la plus violente : est-elle "Incompetent, Stupid, Unqualified, Corrupt, or All of the Above ?"

        Jon Stewart a lache un mot encore plus cru a son egard dans un meeting avant de se reprendre quelques heures plus tard dans son show dans le style je n’avais pas l’attention de dire "F..K you" a Palin, mais "F..K ya’all a toute cette histoire de pseudo patriotisme (pro-America / un-American...).

         


      • Alpo47 Alpo47 22 octobre 2008 11:34

        Diverses sources (?) font effectivement état de centaines de milliers, voire millions d’électeurs démocrates qui sont rayés des listes. A confirmer.
        Quand à la campagne de dénigrement de Mac Cain, c’est la reprise de celle qui a si bien réussi à G.Bush. Le temps que les démentis ou démonstrations contraires soient publiés (?), le message négatif est passé. D’ailleurs K.Rove n’est il pas revenu dans l’entourage de M.Cain ?
        On se souvient encore de la campagne anti Kerry, qui consistait à nier sa vaillance lors de la guerre du Viet Nam, alors que Bush a passé la période dans les bars à putes qui entouraient sa base, aux USA. Malgré ses incohérences, le message est passé.
        Bis répétitum...


        • stephanemot stephanemot 22 octobre 2008 12:00

          En fait, Karl Rove prend de plus en plus ses distances, distillant ses conseils par tribunes interposees (Fox News, le WSJ, ou bien sur son propre site ou il commente regulierement la carte electorale).

          C’est son ancien protege Steve Schmidt, alias The Bullet (en raison de son crane degarni), qui fait le sale boutot au quotidien : http://e-blogules.blogspot.com/2008/08/riding-bullet.html

          Mais Schmidt a de plus en plus les oreilles qui sifflent : le New York Times va degainer dans les jours qui viennent un brulot au sujet de la campagne McCain, et c’est lui qui sert de bouc emissaire (le choix de Palin, la brillante interruption de campagne pour resoudre la crise...).


        • Nobody knows me Nobody knows me 22 octobre 2008 14:10

          D’ailleurs K.Rove n’est il pas revenu dans l’entourage de M.Cain ?

          Surnommé Darth Vader (Dark Vador pour les francophones) par l’équipe Bush afin de "le rendre un peu plus humain"... Un vrai petit robot à diffamation.


        • Alpo47 Alpo47 22 octobre 2008 22:49

          Il me semblait que ce pseudo était pour Dick Cheney ?????


        • stephanemot stephanemot 23 octobre 2008 01:13

          Just Cheney est Vader.

          Le petit nom que Dubya avait trouve pour Rove est "Turd Blossom" - de fait, Rove ne parvient a fleurir que sur la m...e.


        • Nobody knows me Nobody knows me 23 octobre 2008 10:05

          Au temps pour moi, mais il est vrai que la nuance est ténue entre ces deux raclures... Oups ! Mes doigts ont dépassé ma pensée.


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 22 octobre 2008 11:54

          bonjour,

          Qu’ Obama soit pour les States et le monde un meilleur candidat que Mc Cain est une évidence
          Mais tout est relatif

          L’important étant de sortir de l’Obamania et de voir comment va évoluer ce pays ainsi que sa politique étrangère

          Je n’ai pas l’impression que les Etats-Unis aient beaucoup changé depuis Reagan


          • stephanemot stephanemot 22 octobre 2008 13:06

            Bonjour,

            Business as usual, mais l’approche va radicalement changer sur la forme comme sur le fond.

            Je vois mal Barack nous sortir un contragate.

            Reagan a gagne les elections de 1980 en faisant foirer les negos sur la liberation des otages en Iran une semaine avant le vote. Pas vraiment le style Obama non plus.


          • Alpo47 Alpo47 22 octobre 2008 14:20

            En fait, surtout sur la forme ... Pour le reste, les mêmes tirent les ficelles.
            C’est d’ailleurs, à mon sens, cela le vrai problème des USA : Il n’y a pas vraiment d’opposition. Démocrates et Républicains se partagent pouvoir et prébendes, sans que le système évolue.
            Je rappelle d’ailleurs que c’est à cela que l’UMP et le PS voudraient parvenir chez nous. Le bi-partisme et la marginalisation des autres (comme Bayrou).


          • stephanemot stephanemot 23 octobre 2008 01:23

            Il y aura encore un debat presidentiel pour les "petits candidats" (Barr, Nader & co).

            Mais la "democratie" US est clairement malade.

            Des le depart, le scrutin n’est pas democratique : une voix dans un Etat n’a pas autant de voix qu’une voix dans un autre. L’election indirecte se fonde sur des processus non homogenes et ce des les primaires.

            Les candidats auront claque au total pres de 3 milliards de dollars dans leur campagne.

            Cela dit, un long processus de primaires est indispensable pour eliminer les candidats les plus creux (ie Ron Paul ou Howard Dean) et tester les plus prometteurs : Obama est maintenant pret a 100%, beaucoup plus fort qu’en janvier dernier.

            Pour moi, plus que le bipartisme Rep / Dep, le probleme reside aujourd’hui dans le clivage partisans de la republique et de la democratie / theocrates : http://e-blogules.blogspot.com/2007/08/universal-declaration-of-independence.html


            — 


          • Hermes Hermes 22 octobre 2008 11:57

            Dites du bien d’une personne, elle vous en sera éventuellement reconnaissante ou touchée. Vous pouvez rendre une personne heureuse.
            Dites du mal d’une personne, ça rend heureux tous ceux qui cherchaient à lui nuire.

            Le négatif est la tendance la plus facile, la plus rentable à court terme pour une stratégie de pouvoir personnel.

            Le positif est infiniment plus gratifiant dans le cadre d’un développement psychologique harmonieux. Mais ne nous égarons pas, il s’agit de politique non ?


            • Bois-Guisbert 22 octobre 2008 12:41


              Obama ne partage pas les valeurs de l’Amérique profonde ? Mais justement, Barack veut restaurer les valeurs qui ont fait rayonner ce pays dans le monde...

              Ce ne sont pas du tout les mêmes !

              Les valeurs de l’Amérique profonde sont celles qui ont fait accéder les Etats-Unis au rang de première puissance mondiale et elles n’ont rien à voir avec les principes dégoulinants de bons sentiments poisseux auxquels vous faites allusion, tout au contraire smiley

              Or, ce sont des valeurs, celles de McCain, qu’un étranger comme Obama ne peut ni connaître ni défendre, alors que l’esprit pionnier - c’est de cela qu’il s’agit - est inné chez l’Américain blanc de souche ! 


              • Traroth Traroth 22 octobre 2008 14:23

                Grrlp... Désolé, je viens de me vomir dans la bouche...


              • Nobody knows me Nobody knows me 22 octobre 2008 14:45

                Or, ce sont des valeurs, celles de McCain, qu’un étranger comme Obama ne peut ni connaître ni défendre

                Vous pensez réellement qu’Obama est plus proche d’un zoulou ou d’un pygmée (culturellement parlant, ne me sortez pas vios arguments de 1929 svp) que d’un citoyen américain lambda ??
                A mon humble avis, c’est un politicard américain moyen comme les autres, rien de plus, rien de moins.


              • Bois-Guisbert 22 octobre 2008 15:46

                Vous pensez réellement qu’Obama est plus proche d’un zoulou ou d’un pygmée

                Oh non, d’un zoulou ou d’un pygmée certainement pas, mais d’un luo assurément. 

                En outre, il est petit-fils de sorcier - ses thuriféraires disent "guérisseur" smiley - autant dire que son grand-père en était encore au néolithique. Ca laisse inexorablement des traces dans le psychisme d’un individu.

                Remarquez qu’à la tête des décombres de la première puissance mondiale, ça peut donner des résultats pittoresques... smiley


              • Nobody knows me Nobody knows me 22 octobre 2008 16:08

                Oui je connais ses origines qui vous font frémir, son père est Kenyan, "guérisseur" si vous voulez et alors ?
                Que penser de vous qui prétendez que l’on soigne l’homosexualité ?

                Même en adoptant votre point de vue ségrégationiste si je puis dire, je ne peux que déduire qu’Obama, ayant suivi le cursus typique d’un étudiant américain et étant fortement ancré dans son système politique, ne peut que devenir un "citoyen américain respectable" et non ce que vous devez imaginer (le rictus aux lèvres, vu le smiley) comme sauvage avec son os dans le nez - que je respecterai autant sinon plus qu’une crapule à la tête de n’importe quel état.
                A moins que vous ne pensiez que ce soit génétiquement lié ? Dans ce cas là, je ne puis vous suivre dans ce raisonnement là. Dégoulinant vous disiez plus haut. Voilà mon avis.


              • Bois-Guisbert 22 octobre 2008 17:57

                « …son père est Kenyan, "guérisseur" si vous voulez... »

                Non, c’est son grand-père et, en Afrique, un « guérisseur », ça s’appelle depuis toujours un sorcier, même si, désormais, ça contrarie le politiquement correct…

                « … et alors ?  »

                Le grand-père du président des Etats-Unis, avec des plumes dans le fion, dansant sous les cocotiers, à la pleine lune, pour faire tomber la pluie, c’est vraiment tout ce que ça vous inspire ?

                « Que penser de vous qui prétendez que l’on soigne l’homosexualité ? »

                Ah mais moi, je ne prétends rien. Je ne fais que répéter ce que disent ceux des psychanalystes qui refusent de céder au terrorisme intellectuel entretenu par le lobby homo. Et qui guérissent des patients, c’est cela qui est convaincant.

                « …Obama, ayant suivi le cursus typique d’un étudiant américain et étant fortement ancré dans son système politique, ne peut que devenir un "citoyen américain respectable" »

                Citoyen, absolument, et même citoyen respectable, mais pas vraiment un Américain, identitairement parlant. A leur manière, les descendants d’esclaves le sont infiniment plus que lui, dans la mesure où ils s’identifient à une page capitale de l’histoire du pays, puisqu’ils ont même servi de prétexte à sa guerre civile. 

                A ce propos, il serait très intéressant de savoir comment Obama se positionne intellectuellement et ethniquement par rapport à eux… Peut-être les considère-t-il globalement comme des incapables et des ratés, lui qui a fait des études supérieures...

                « …et non ce que vous devez imaginer (le rictus aux lèvres, vu le smiley) comme sauvage avec son os dans le nez… »

                C’est superficiel de ramener les gens à des éléments visibles. C’est au sujet de ses structures mentales, de ses modes de raisonnement, de sa logique qu’on doit s’interroger, et aussi des communautés auxquelles il s’identifie, parce que c’est de là que viennent généralement les surprises, dont certaines peuvent déconcerter

                Déjà, un type qui croit encore, au IIIe millénaire, qu’on peut faire de la bonne politique avec des bons sentiments, en face d’interlocuteurs comme Poutine, Kim, Ahmadinejad ou Jiabao, ça promet d’être croquignolet… On ne voit guère que l’adipeux Barroso, qui puisse être à sa pogne…

                Donc, ça pourrait être très amusant. Et captivant aussi, par certains aspects. Mais je n’y crois pas. Je suis de ceux qui pensent qu’il n’y a pas encore, aux Etats-Unis, une majorité pour porter un non-Blanc à la présidence… 
                 


              • Nobody knows me Nobody knows me 22 octobre 2008 18:18

                Non, c’est son grand-père et, en Afrique, un « guérisseur », ça s’appelle depuis toujours un sorcier, même si, désormais, ça contrarie le politiquement correct…
                Le grand-père du président des Etats-Unis, avec des plumes dans le fion, dansant sous les cocotiers, à la pleine lune, pour faire tomber la pluie, c’est vraiment tout ce que ça vous inspire ?


                Je m’en fous du terme utilisé. Lâchez-moi un peu avec votre politiquement correct. Ecrivez comme vous voulez, c’est pas mon problème. C’est pas moi qui ai fait les lois Gayssot.
                Qu’est-ce que ça peut foutre que son grand-père soit sorcier ? Outre le fait que votre image de celui-ci date de "Tintin au Congo" ?
                Il va pas pour autant et se mettre à danser sur le bouton rouge ! A moins, comme je l’ai demandé, que vous pensiez qu’il est génétiquement conditionné à se comporter comme ça ?
                Inutile de vous dire ce que je pense et à quel niveau je place Bush - qui nous bave du "God" à chaque discours - par rapport au grand-père Obama... Le grand-père Obama a dû faire beaucoup moins de dégâts pour commencer.

                C’est au sujet de ses structures mentales, de ses modes de raisonnement, de sa logique qu’on doit s’interroger, et aussi des communautés auxquelles il s’identifie, parce que c’est de là que viennent généralement les surprises, dont certaines peuvent déconcerter

                Donc il est clairement conditionné, à mon avis, par le système américain. A mon avis, il ne va pas s’amuser à se mettre une plume dans le cul (comme vous le soulignez disrespectueusement).
                C’est d’ailleurs plutôt Coluche qui se met des plumes dans le cul.
                Et oui, je pense qu’il doit se la jouer élitiste au taquet et que les classes les plus pauvres ne seront pas sauvées s’il arrive au pouvoir. Voici un article du monde diplomatique si ça vous intéresse : Toutes les inégalités n’offensent pas le candidat Obama.

                Déjà, un type qui croit encore, au IIIe millénaire, qu’on peut faire de la bonne politique avec des bons sentiments, en face d’interlocuteurs comme Poutine, Kim, Ahmadinejad ou Jiabao, ça promet d’être croquignolet… On ne voit guère que l’adipeux Barroso, qui puisse être à sa pogne…


                Alors là, je vous trouve également bien crédule si vous le concevez comme un oui-oui qui s’imagine que "We can change". Vous sentez pas la douce brise électorale ?? Je ne me fais pas d’illusion à ce niveau.


              • Bois-Guisbert 22 octobre 2008 18:26

                Donc il est clairement conditionné, à mon avis, par le système américain

                Hérédité, atavisme, ce sont des termes qui ont un sens pour vous ?

                Pour le reste, je n’entre pas en matière, c’est décidément trop superficiel...


              • -noID- 22 octobre 2008 19:20

                Je ne parle pas aux cons ça les instruits...


              • Traroth Traroth 23 octobre 2008 00:34

                "Hérédité, atavisme" : Vous être en train d’affirmer que la culture est héréditaire, là, je ne rêve pas ???!!! MOUAHAHAHAHAHAAAAA !!! Excellente, celle-là ! smiley
                Je ne pensais pas qu’il existait encore des gens suffisamment arriérés pour avoir des idées aussi ridicules et aussi dénuées de fondement scientifique, et suffisamment stupides pour s’exprimer quand même ! Ce commentaire-là, vous pouvez compter sur moi pour vous le resservir dès que vous mettrez les pieds sur Agoravox. Il faut absolument prévenir les autres commentateurs des abimes de votre pensée ! Ca leur économisera des efforts ! smiley


              • stephanemot stephanemot 23 octobre 2008 01:31

                @ Traroth

                Ces nazillons sont ravis d’avoir une tribune comme AgoraVox tant qu’il n’y a pas de debat sur les idees... qu’ils sont bien evidemment condamnes a perdre.

                Les discours de haine comme le racisme sont formates pour seduire les esprits les plus frustres, mais en leur donnant l’illusion d’etre meilleurs que d’autres, ils les enfoncent encore plus dans la mauvaise direction. On ne peut pas etre respecte (y compris par soi-meme) si on ne respecte pas les autres.


                PS (aux autres) : pour rappel, le nom Barack Hussein est tout aussi americain que Joe, John, ou Sarah :
                http://e-blogules.blogspot.com/2008/10/john-ben-barack-hussein-james-thomas.html


              • Bois-Guisbert 23 octobre 2008 08:40

                Vous être en train d’affirmer que la culture est héréditaire, là, je ne rêve pas ? ? ?!!!

                Bien sûr que vous rêvez. C’est l’identité qui est héréditaire, pas la culture. Ce qui est héréditaire, c’est ce que le sociologue Gustave Le Bon définit "l’agrégat de sentiments et d’idées que tout individu d’un peuple apporte en naissant" et qui forme "l’âme de ce peuple".

                MOUAHAHAHAHAHAAAAA !!! Excellente, celle-là !

                N’est-ce pas smiley smiley


              • Nobody knows me Nobody knows me 23 octobre 2008 09:46

                C’est l’identité qui est héréditaire
                Je dois avouer que cous m’avez bien fait rire sur ce coup-là bois-guibert. Mais ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit. J’ai supposé qu’Obama était fortement conditionné par la société américaine, pas par les gênes de ses parents.

                Lison une courte description du scientifique dont vous parlez :
                Gustave Le Bon (7 mai 1841 à Nogent-le-Rotrou - 13 décembre 1931 à Marnes-la-Coquette), est un anthropologue, psychologue social, sociologue et scientifique amateur français. Polygraphe, il est l’auteur de nombreux ouvrages dans lesquels il aborde le désordre comportemental et la psychologie des foules. Il soutint sans équivoque la théorie d’une hiérarchisation des groupes ethniques humains (qualifiés de races) et de la supériorité de l’homme occidental.

                On retrouve votre goût prononcé pour les hommes... hum... de "valeur". J’aimerais bien lire dans son étude ce qui vous fait dire ce que vous avancez. Mais je dois dire qu’en lisant l’intro de la Psychologie des foules, ça me semble un peu vieillot tout ça. Je suis sûr qu’on a avancé
                dans ce domaine psychologique depuis le début du 20e siècle .


              • Bois-Guisbert 23 octobre 2008 10:51

                « Je dois avouer que cous m’avez bien fait rire sur ce coup-là  »

                C’’est le propre des ignorants que de rire de ce qu’ils ne connaissent et/ou ne comprennent pas. Moi, quand quelqu’un dit quelque chose qui ne m’est pas familier, je cherche à reconstituer le cheminement de sa réflexion…

                « J’ai supposé qu’Obama était fortement conditionné par la société américaine… »

                Laquelle ? Il appartient à l’infime minorité des non-Blancs privilégiés ! Et en quoi une société modifie-t-elle les structures mentales des individus qui n’en sont pas issus ?

                Savez-vous, par exemple, qu’à Paris les pompiers ont observé des comportements irrationnels de la part d’individus d’origine africaine lors d’incendies mineurs, et liés à leur peur panique ancestrale du feu ? Par exemple, des femmes ont jeté leurs enfants par la fenêtre en l’absence de tout réel danger... Ca a conduit les pompiers à édicter des mesures d’intervention spécifiques pour ces populations-là.

                « Mais je dois dire qu’en lisant l’intro de la Psychologie des foules, ça me semble un peu vieillot tout ça. »

                C’est simplement parce que, de son temps, la fumisterie existentialiste n’avait pas encore triomphé pour donner naissance à la Pensée unique et au politiquement correct.

                Il soutint sans équivoque la théorie d’une hiérarchisation des groupes ethniques humains (qualifiés de races)

                Groupes ethniques, c’était très fréquent à son époque, le terme race était utilisé dans une acception beaucoup plus large qu’aujourd’hui.

                « et de la supériorité de l’homme occidental. »

                Vraisemblablement qu’il fondait sa hiérarchie sur des considérations liées aux progrès scientifiques, techniques et industriels, aux productions artistiques et culturelles ainsi qu’aux institutions politiques. Vous ne croyez pas ?

                « Je suis sûr qu’on a avancé dans ce domaine psychologique depuis le début du 20e siècle. »

                C’est surtout, comme je vous l’ai dit, que le zinzintellectuels ont assuré la dictature sans partage de l’inepte existentialisme. Alors, bon, ça durera moins longtemps que les impôts, mais en attendant ça nous coûte très chers en aberrations de toute nature…


              • Traroth Traroth 23 octobre 2008 11:45

                "l’identité qui est héréditaire" : désolé, mais ça, ça n’a carrément aucun sens. Chaque individu a sa propre identité, par définition. Vous ne savez clairement pas ce qu’est l’identité.


              • Bois-Guisbert 23 octobre 2008 11:51

                Vous ne savez clairement pas ce qu’est l’identité.

                Si, si, c’est ce qui fait qu’un Français n’est pas un Allemand, et ne le sera jamais, qu’un Allemand n’est pas un Italien, et ne le sera jamais, qu’un Italien n’est pas un Espagnol, et ne le sera jamais, qu’un Espagnol n’est pas un Français, et ne le sera jamais...

                Avez-vous déjà entendu le terme "mentalité", puisqu’il vaut mieux utiliser des concepts simples avec les gens comme vous...


              • ZEN ZEN 23 octobre 2008 12:06

                BG
                ouaf !
                "Si, si, c’est ce qui fait qu’un Français n’est pas un Allemand, et ne le sera jamais, qu’un Allemand n’est pas un Italien, et ne le sera jamais, qu’un Italien n’est pas un Espagnol, et ne le sera jamais, qu’un Espagnol n’est pas un Français, et ne le sera jamais...

                Même mon metit-fils de 6 ans ne sortirait pas de telles âneries !

                Mon voisin français est allemand d’origine
                Mon plombier est d’origine portugaise
                Carlo est d’origine italienne, etc...
                ...................................................................... ...............


              • Bois-Guisbert 23 octobre 2008 12:32

                Mon voisin français est allemand d’origine
                Mon plombier est d’origine portugaise
                Carlo est d’origine italienne, etc...

                Et alors ? Du coup, tu connais les Allemands, les Portugais et les Italiens  ? Les Allemands, qui sont des Français à culotte de peau qui boivent de la bière, les Portugais, des Français qui ont une recette de morue pour chaque jour de l’année et les Italiens, des Français croyants qui préfèrent les pâtes au pain ? C’est ça ?

                Moi aussi, j’ai plein de gens qui sont d’origine étrangère autour de moi. Mieux, ma femme est d’origine Italienne, et bien, pour ce qui est de sa façon de percevoir les choses, l’éducation des enfants, la religion, les relations avec la famille, un deuil familial, elle est Italienne jusqu’au bout des ongles  !!! Et elle ne sera jamais Française !!! Forcément...

                Maintenant, puisque tu ne vois pas les dfférences existant entre les diffrents peuples, je t’invite à consacrer deux oui trois semaines à l’observation des programmes de télévision diffusés en prime time par les chaînes publiques, tu verras, c’est édifiant.

                En outre, je te conseille - vivement et sans illusions smiley - la lecture d’un bouquin récent qui te renseignera sur des gens que tu crois connaître et dont tu ne sais rien du tout. Ca s’appelle "Coups de baguette sur la fourchette - Ou les Européens vus par un Chinois", de Lin Hua (L’Harmattan, 2004).

                P.S. - J’espère que ton petit-fils de 6 ans aura d’autres sources d’informations et de formation, parce qu’avec tes oeillères, on ne voit pas grand-chose.


              • Nobody knows me Nobody knows me 23 octobre 2008 15:26

                Moi, quand quelqu’un dit quelque chose qui ne m’est pas familier, je cherche à reconstituer le cheminement de sa réflexion…
                C’est pour ça que l’on retrouve entre vos leçons ces petits smileys. Mais bon j’admets que j’ai commencé la chambre, c’est le retour de bâton.

                Savez-vous, par exemple, qu’à Paris les pompiers ont observé des comportements irrationnels de la part d’individus d’origine africaine lors d’incendies mineurs, et liés à leur peur panique ancestrale du feu ?
                Des pompiers style Jonas, notre cher commentateur faf hystérique ? Ou plus sérieux ?
                Je sais pas vous mais ma maison qui crame avec moi dedans, ça ne me donne pas non plus envie d’y rester pour me faire des grillades... Des précisions sur l’irrationnalité des comportements seraient les bienvenues. Que font-ils ? Ils se jettent dans les flammes ?

                Vraisemblablement qu’il fondait sa hiérarchie sur des considérations liées aux progrès scientifiques, techniques et industriels, aux productions artistiques et culturelles ainsi qu’aux institutions politiques.
                Attendez, vous ne considérez tout de même pas que l’homme occidental dont vous parlez est le fleuron de tous ces domaines tout de même ??

                elle est Italienne jusqu’au bout des ongles  !!! Et elle ne sera jamais Française !!! Forcément...
                Où a-t-elle grandi ? Qui l’a élevée ? Si elle a grandi en Italie ou que ses parents italiens l’ont élevée dans la culture de leur pays, c’est donc le fait d’un résidu de la culture italienne que ses parents avaient.
                Il me semble, mais je n’en suis pas sûr, vous avoir lu critiquer le droit du sol avec insistance et le métissage, comment supportez-vous encore votre femme le cas échéant ? Cette idée serait-elle applicable uniquement aux autres ?


              • Bois-Guisbert 23 octobre 2008 17:15

                « Ou plus sérieux ? »

                Il s’agissait d’un lieutenant-colonel des pompiers de Paris, chargé des relations avec la presse si ma mémoire est bonne, de type vaguement réunionnais – il serait donc facile de le retrouver – parlant à « C’dans l’air » des nombreuses victimes causées, à Paris, par des incendies dans des maisons occupées par des immigrés africains, il y a deux ou trois ans

                « Je sais pas vous mais ma maison qui crame avec moi dedans, ça ne me donne pas non plus envie d’y rester pour me faire des grillades... Des précisions sur l’irrationnalité des comportements seraient les bienvenues. Que font-ils ? Ils se jettent dans les flammes ? »

                J’ai donné un exemple cité par l’officier déjà mentionné. Il avait ajouté quelque chose à propos d’une préparation spécifique prévue pour les interventions mettant en cause ce type de populations…

                « Attendez, vous ne considérez tout de même pas que l’homme occidental dont vous parlez est le fleuron de tous ces domaines tout de même ? ? »

                Je vous ai dit ce que pensait Gustave Le Bon par rapport à ce qu’était le monde de son temps. Mais quand même je partage pleinement l’avis exprimée avec un auteur découvert sur AgoraVox qui, pour moi, reste anonyme : 

                « …certes, il y a un art nègre, une morale chinoise, une éthique sémite, mais aucune de ces races n’a pu créer ou renouveler les cadres techniques, intellectuels ou artistiques de son existence avec la même aspiration vers le parfait et le même élan que la race blanche. Seule celle-là a sans cesse cherché à faire mieux* que ce qui avait été fait avant elle ; en dehors du « jaillissement créateur » de l’homme blanc et de son énergie inlassable, l’histoire de l’humanité se réduit à fort peu de chose.  »

                * Je souligne parce qu’à mon sens, c’est cette malédiction prométhéenne qui fait toute la différence. Alors, elle engendre du bon et du mauvais, mais comme son bilan est globalement positif - comme disait l’autre, moins bien inspiré -, j’’assume le tout, parce qu’autrement c’est trop facile.

                « Si elle a grandi en Italie ou que ses parents italiens l’ont élevée dans la culture de leur pays, c’est donc le fait d’un résidu de la culture italienne que ses parents avaient. »

                Alors si vous saviez le nombre de « résidus » (non pas de culture, mais de mentalité), et leur importance, qu’on trouve chez les gens en se donnant la peine de les chercher, vous utiliseriez un autre terme… On les rencontre même chez des individus qui prétendent avoir renié toute attache avec leur patrie – je veux dire la terre de leur père.

                « Il me semble, mais je n’en suis pas sûr, vous avoir lu critiquer le droit du sol avec insistance et le métissage, comment supportez-vous encore votre femme le cas échéant ? »

                Vous savez quoi ? Vous devriez essayer de sortir des caricatures de schémas hitlériens de type "races pures" que vous véhiculez. C’est déjà très con de s’en servir contre ses adversaires, mais si en plus vous vous auto-intoxiquez avec les âneries que vous débitez à usage propagandistique, vous êtes mal smiley
                 


              • Nobody knows me Nobody knows me 23 octobre 2008 17:37

                Concernant votre point de vue sur les races, je vous laisse penser ce que vous voulez, je ne puis d’ailleurs ni n’ai envie d’y changer qq chose.

                Alors si vous saviez le nombre de « résidus » (non pas de culture, mais de mentalité), et leur importance, qu’on trouve chez les gens en se donnant la peine de les chercher, vous utiliseriez un autre terme… On les rencontre même chez des individus qui prétendent avoir renié toute attache avec leur patrie – je veux dire la terre de leur père.
                Ceci n’explique pas d’où viennent ces "résidus" ou qq terme que vous voulez ! Un individu qui affirmé avoir renié sa patrie, s’il a été élevé dans le contexte de sa patrie, aura forcément des comportements typiques de son origine. Comme un ancien enfant battu ou violé par un parent peut haïr et tout faire pour ne pas devenir comme son agresseur et le renier, puis le devenir avec ses propres enfants.
                Mais vous détournez la question puisqu’il n’est pas question de prouver la présence ou le refus de ces "relicats" mais de leur mode de "transmission" entre les générations. Vous affirmiez que c’était inné, donc j’imagine transmis génétiquement. Moi je pense que c’est au contact de la culture que se forge cet esprit.

                Vous savez quoi ? Vous devriez essayer de sortir des caricatures de schémas hitlériens de type "races pures" que vous véhiculez.
                Oubliez Adolf. Je trouve juste qu’en prônant le ségrégationisme - corrigez-moi si je me trompe à votre propos - vous êtes contradictoire dans votre comportement puisque marié à une italienne. Ce qui ne m’affecte en rien de rien, je vous l’assure.
                La règle de la ségrégation s’appliquerait-elle donc uniquement aux autres ? Parlons-nous bien d’une règle que vous souhaiteriez voir appliquée ? Y a-t-il des nuances à la ségrégation ? Des métissages "acceptables" pour vous ?


              • Bois-Guisbert 23 octobre 2008 17:53

                qu’en prônant le ségrégationisme

                Uniquement avec les peuples qui exigent des politiques d’intégration spécifiques, savamment élaboréespar d’éminents (pléonasme) sociologues (de gauche), et qui, c’est remarquable, échouent toutes, quel que soit le modèle choisi.


              • stephanemot stephanemot 24 octobre 2008 01:51

                @"Bois Guisbert"

                I’ve got news for you : vous etes Africain, et moi aussi (le blanc aux yeux bleus et aux cheveux clairs) je suis Africain, et tous les contributeurs a ce fil que vous tentez si maladroitement de souiller, nous sommes tous Africains.

                Tous les humains sont d’origine Africaine. Et les premiers humains a avoir foule le sol francais sont probablement passes par le Moyen Orient.

                Vous etes comme moi a 100% metis, et de la meme race que l’ensemble des homo sapiens.

                La difference, c’est que vous refusez d’assumer votre humanite. Comme vos idees, d’ailleurs, que vous cachez derriere de pitoyables citations. Comme votre nom, par la meme occasion, que vous cachez derriere un pseudo ridicule (aux consonnances de nobliaud de souche... mais d’origine germanique).

                Votre haine de l’autre ne parvient pas a masquer votre propre vacuite.

                Une fois de plus, si vous etes si sur de vous, dites nous qui vous etes.

                Mais chacun de vos commentaires le prouve : vous ne voulez ni admettre, ni connaitre, ni reconnaitre la reponse.



                PS : je ne suis pas vraiment fan de Sabatier mais il resume assez bien cette evidence : "le racisme est une maniere de deleguer a l’autre le degout qu’on a de soi-meme". c’etait ma pitoyable citation du jour.
                 


              • Nobody knows me Nobody knows me 24 octobre 2008 13:15

                Alors, les définitions des décadents et des angéliques, vous imaginez sans peine ce que j’en fais, voire où je me les mets

                Petite boutade : je vous conseille d’aller voir vos "spécialistes" pour cette déviance... Ca se guérit m’a-t-on dit sur ces forums.


              • Bois-Guisbert 25 octobre 2008 11:03

                Dites stephanemot, c’est vous qui avez appelé la censure à la rescousse ?

                Je comprendrais, parce que j’imagine que bien de mes réponses étaient embarrassantes pour quelqu’un comme vous...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès