Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Suisse humiliée

La Suisse humiliée

La colère des Suisse devant l’humiliation après les excuses du Président de la Confédération helvétique

Ni la Suisse ni Tripoli ne sont sortis grandis par cette affaire, prétendre que les excuses étaient les seules solutions pour faire libérer les otages suisses détenus en Libye, seules les statues du Palais Fédéral peuvent le croire, on pencherait plus sur la version de la pression des milieux économiques voulant s’implanter dans ce pays. Surtout si l’on sait qu’une très grande partie des parlementaires font partie de conseils d’administrations, de banques de grandes entreprises etc....
 
 Selon la presse suisse Berne a capitulé devant Tripoli, le Gouvernement Suisse a ainsi montré les limites de sa capacité en matière de politique étrangère. Il faudrait être naïf pour ne pas percevoir l’odeur de marchandage de bas étage derrière ces excuses. Le Gouvernement Suisse a ainsi trouvé un excellent moyen de se tirer d’affaire, faisant tout reposer sur "les mesures disproportionnées de la Police genevoise dans l’arrestation de Hannibal Kadhafi "et a ouvert la porte à tous les Etats voyous qui ne manqueront pas d’utiliser la prise d’otages et la soumission de la Suisse face à leurs exigences.
 
Quelle crédibilité peut-on encore accorder à la diplomatie Suisse ????
 
En voulant jouer au Président Sarkozy, Monsieur Merz Président de la Confédération a surestimé ses capacités ; il est allé à Tripoli mais lui n’est pas rentré avec les otages, contrairement à Madame Cécilia Sarkozy qui elle sans être une diplomate ni une Présidente de la République a ramené avec elle les infirmières Bulgares. La Suisse a voulu jouer les caïds en ne demandant pas l’aide des pays amis pour régler cette affaire, se croyant comme d’habitude plus forte et plus intelligente que les autres, le résultats est là avec toutes ces conséquences actuelles et futures.
 
Il était bien plus facile de présenter des excuses que de faire face à des vérités inconfortables sur l’incapacité de la diplomatie Suisse.
 
C’est une semaine de la honte pour nos dirigeants et de l’humiliation pour le peuple Suisse et la Justice genevoise
 

Documents joints à cet article

La Suisse humiliée

Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Bois-Guisbert 24 août 2009 10:43

    Le problème, c’est qu’avec Kadhafi, ce ne sont pas des diplomates qu’il faut pour traiter, mais des psychiatres.

    Et si la Suisse a été humiliée, l’Europe n’a pas été en reste avec l’accueil en héros reservé, par le même Kadhafi, à un terroriste particulièrement odieux.

    Quant aux médias, ils auraient réagi avec la même indignation si Berne avait joué la carte de la fermeté à outrance, abandonnant à leur sort des otages retenus depuis un an...


    • zelectron zelectron 24 août 2009 10:56

      Cher Bois-Guisbert,
      Le problème, c’est qu’avec Kadhafi, ce ne sont pas des diplomates qu’il faut pour traiter, mais des psychiatres : non ! , des « Ultima Ratio Regnum »


    • Hieronymus Hieronymus 24 août 2009 11:15

      Oui et ce Megrahi accueilli en heros a son retour en Libye (reconnu coupable des attentats de Lockerbie) n’etait a l’evidence qu’un second couteau, qui d’autre sinon Kadhafi pouvait etre le commanditaire de ces attentats ?
      Toujours personne ds les medias pour reconnaitre cette evidence triviale, trop sulfureux sans doute tant que le bouillant colonel est encore en vie ..


    • Bois-Guisbert 24 août 2009 17:29

      des psychiatres : non ! , des « Ultima Ratio Regnum »

      Des crêtes des Alpes à la Libye, même littorale, il faudrait des canons à vraiment très, très longue portée… <smiley


    • Alpo47 Alpo47 24 août 2009 20:21

      Ah, les Suisses n’ont pas l’habitude... C’est comme beaucoup d’autres choses, ça fait mal la première fois...
      Nous, en France, on est rodés...On a baissé pavillon devant les Lybiens, les Chinois, les Russes... bon, presque tout le monde.
      Une habitude. On ne fait même plus attention.

      Vous verrez, la prochaine fois, ça sera déjà un peu plus facile. Les suivantes, ça se fera tout seul.


    • Wazix23 24 août 2009 11:10

      La libération des infirmières bulgares par Sarkozy et madame Attias le tient plus aux démarches précédentes faites par l’Europe. Kadhafi voulait être reçu en grandes pompes avec sa tente de bédouin ! Et qui a accepté cet exigence avec compromission ??? Officiellement c’était pour des contrats. Qu’a donc acheté la Lybie à la France ?? Non tout ce cinéma était prévu à l’’avance, et coup de pub pour Sarkozy et le dictateur lybien. Le principal étant que le bon peuple soit aveuglé.


      • wesson wesson 24 août 2009 11:13

        Bonjour l’auteur,
        croyez en ma compassion la plus affligée envers le peuple suisse, nous même, peuple de France avons vu nos propres dirigeants se coucher devant M. Kadhafi lors d’un voyage mémorable qu’il fit en notre beau pays, encore très frais dans nos mémoires.

        Comme votre peuple, le peuple de France n’a plus d’honneur, mais a les réservoirs pleins.


        • dom y loulou dom 24 août 2009 12:10

          « La Suisse a voulu jouer les caïds en ne demandant pas l’aide des pays amis pour régler cette affaire, se croyant comme d’habitude plus forte et plus intelligente que les autres »


          comme vous y allez... comme Merz y est allé... idem...
          sans consulter personne... et en prenant la pire des décisions possibles puisque monsieur Annibal peut, en toute légitimité maintenant, demander des dédommagements pour cette affaire puisque le président accepte que son arrestation fut une erreur. Mais c’est merz qui est allé et pas la Suisse, le pays n’a pas à porter sa décision.

          Merz a parlé pour les milieux économiques... encore pire... donnant ainsi raison au discours colérique du colonel au j’ai 20... le pays ne se sent pas concerné par ses excuses. J’aurais de toute façon attendu un verdict clair et net d’un tribunal sur cette affaire avant de me prononcer.

          Monsieur Merz s’est donc permis de s’élever même au-dessus de la justice du pays en jouant ainsi l’arbitre terminal.

          Mais c’est ainsi que fonctionne la suisse, nous n’avons pas UNE figure de proue qui repésente la suisse dans son ensemble et Merz pouvait bien lâcher des excuses, il l’a fait en son nom.

          Mais en aucune manière monsieur Merz n’a-t-il même seulement daigné se concerter avec ses collègues du conseil fédéral ni avec qui que ce soit.

          Ce qui est certain en revanche c’est qu’à force de se déculotter et de montrer au monde que les principes des droits de l’homme sont moindres que les arrangements économiques... c’est un précédent qui malgré tout n’engage que lui et nous montre simplement que les milieux du New World Order sont aussi dans notre gouvernement et sont reprsentés par les grandes firmes tentaculaires qui aplaudissent aux excuses de Merz et ont bien peu de considérations pour les valeurs et les institutions qui protègent les citoyens.

          En toute logique, maintenant, je pourrais donc le frapper de ma ceinture et lui devrait s’excuser de mon geste... ce genre d’aberrations mentales est la marque du NWO on dirait.

          on entre en aberration, donc bien sûr que rien n’a changé, les excuses de Merz ne mettent pas en cause le pays, mais sa personne. Mais il voulait arranger les choses et cette bonne volonté ma foi est louable quand même, défaire la tension entre les deux pays était un but honorable. 

          Mais c’est une forme de désaveu complet envers nos lois et envers la réserve nécessaire avant qu’une affaire de justice soit totalement élucidée. A ce jour nous ne savons toujours pas si les domestiques de monsieur Anibal ont menti ou non.

          A ce que je sache.

          Donc tout était trop tôt en plus et du mordant dans les réponses au colonel ne lui auraient certainement pas déplu... peut-être même est-ce précisément ce qui l’énèrve avec les interlocuteurs helvétiques auxquels il a eu à faire ?

          Pour finir je dirais que c’est assez bien fait pour la police genevoise qui est fichée à Amnesty international depuis vingt ans.

          Je me souviens qu’alors que je travaillais auprès des réfugiés politiques il y avait eu un précédent bien plus grave... le tabassage en règle d’un diplomate ghanéen (si mes souvenirs sont exacts) que les policiers prenaient pour un dealer de la place du Molard...

          mais aucun otage n’avait été retenu au Ghana en représailles, les ghanéens ne mélangeant pas affaire personelle et relations internationales.


          • Nho 24 août 2009 13:50

            Oui, Merz a pris la décision tout seul, selon ses dires. Selon ses dires aussi, il l’a fait car les négociations menées par le DFAE ne donnaient aucun résultats, et aucune amélioration ne semblait se profiler dans l’avenir.

            Je n’ai pas entendu Calmy-Rey donner sa version des faits (sur les négociations du DFAE). Ziegler, oui, mais est-il dans les petits papiers de Calmy-Rey ?

            Mes questionnements : Merz a’t-il vraiment agit seul ? Ou est-t’il notre nouveau Winkelried ? Etonnement devant sa réponse à un journaliste : « Oui, si les otages ne sont pas libérés, ça voudra dire que j’ai perdu la face. » Si il a agit seul, pourquoi prendre un tel risque (suicide politique) ? Si il a agit dans les règles de la collégialité, pourquoi s’offrir en sacrifice ?

            Merz a parlé pour les milieux économiques ? Oui, c’est certain. Ces milieux économiques sont ils au bord de la faillite à cause de la crise Khadafi ? Le pays l’est-il ?

            Je me pose toutes ces questions car je ne peux voir une raison logique aux agissements de Merz. Sauf peut-être qu’il a naïvement cru qu’il pourrait se la jouer Nicolas Sarkosy. Ce qui serait le comble de l’idiotie. Malgré notre grande proximité linguistique, culturelle, etc, on a une vision à l’opposé de celle des français de ce que doit être un président...


          • Emmanuel Aguéra LeManu 24 août 2009 12:19

            Vu la façon dont est architecturée ta pensée politique, je m’inquiète de la politisation de ton architecture, cher expert.
            J’aime la Suisse qui Gruyère, horloge, chocolate et canifs-à-scoute.
            Pas celle qui pourcentage la sueur des morts.
            Celle-là , qu’elle crève ; ses excuses et vexations diverses avec.


            • goc goc 24 août 2009 12:24

              Quelle magnifique revanche pour Kadafi, lui le pariât, l’infréquentable.

              Aujourd’hui tous les dirigeants occidentaux, se mettent à plat ventre devant lui et ses marchés porteurs. Memes les USA, apres avoir « violement protesté » (ha que c’est bon de rire de temps en temps !!) contre le retour dans la liesse générale du « terroriste » libyen, ont préféré passer a autre chose, plutôt que d’insister.

              quand a moi, j’ai toujours eu un faible pour l’argumentaire kadafien, par exemple :

              pourquoi l’aéroport de Tripoli n’est pas un aéroport international, réponse : parce que les panneaux indicateurs sont ecrit uniquement en arabe. Que dit kadafi a cela ?. et bien simplement, il ne voit pas pourquoi il devrait mettre des inscriptions en anglais, vu qu’a new-york, il n’y a aucune inscription en arabe
              et toc !!!

               smiley


              • Nobody knows me Nobody knows me 24 août 2009 14:00

                Sans compter également que les pays qui l’accusent de terrorisme ont également trempé dans des affaires de terrorisme d’état aussi sombres, sinon plus. Le plus fréquentable finalement, c’est celui qui peut se payer de la comm’ dans les médias.
                Parfaite résonance avec le bouquin de Chomsky et McChesney que j’ai lu pendant les congés : Propagande, médias et démocratie.
                On n’applique toujours pas à soi-même les règles qu’on applique aux autres.


              • Bois-Guisbert 24 août 2009 15:24

                Quelle magnifique revanche pour Kadafi, lui le pariât, l’infréquentable.

                Aujourd’hui tous les dirigeants occidentaux, se mettent à plat ventre devant lui et ses marchés porteurs.

                Vous n’avez rien compris. Kadhafi dispose de centaines de milliers de migrants Africains et Asiatiques qu’il peut, à sa guise, contenir où lâcher sur le sud de l’Europe dans des embarcations de fortune.

                Son meilleur marché porteur, c’est donc le chantage aux lâchers de clandestins !!! C’est en réponse à ce chantage que l’Italie a pris l’engagement de lui verser cinq milliards de dollars en vingt-cinq ans !

                C’est facile de dire n’importe quoi quand on ne sait à peu près rien.


              • goc goc 24 août 2009 15:34

                C’est facile de dire n’importe quoi quand on ne sait à peu près rien.

                venant de vous, l’islamophobe compulsif a la limite du TOC, votre réponse devient comique et votre ridicule atteint des sommets inegalés.


              • Bois-Guisbert 24 août 2009 15:40

                Rediffusion :

                Son meilleur marché porteur, c’est donc le chantage aux lâchers de clandestins !!! C’est en réponse à ce chantage que l’Italie a pris l’engagement de lui verser cinq milliards de dollars en vingt-cinq ans !


              • yacine 24 août 2009 16:59

                Si Kaddafi est un psychopate, c’est aussi le plus intelligent et le plus habile des dirigeants arabes. C’est bien le seul qui a refusé dès le début de participer à cette mascarade d’Union pour la mediterrannée, dont le seul but était d’offrir une audience arabe a Israel, et je lui dis chapeau. Pour le reste, je ne pense pas que les riches proxénetes et trafiquants d armes européens en afrique bénéficient de moins de protection et d immunité diplomatique que le fils khaddafi


              • goc goc 24 août 2009 19:23

                Rediffusion :
                ...

                en plus d’etre ridicules, vous devenez gateux

                c’est bizarre il parait que la maladie d’Alzheimer ne peut toucher que les individus qui ont des neuronnes

                on m’aurait menti ???


              • LE CHAT LE CHAT 24 août 2009 13:13

                Une ingérence de l’éxecutif sur le judiciaire , on se croirait dans une république bananière comme la France .....


                • curieux curieux 24 août 2009 13:47

                  Bof, des excuses de la Suisse ou bien faire du camping et un barbecue sur la pelouse de l’Elysée , vous voyez une différence ?


                  • Triodus Triodus 24 août 2009 15:38

                    En fait, on est pas trop camping, en Suisse..


                  • zadig 24 août 2009 16:30

                    Pour l absence de réaction des autres pays européens un début d’explication/

                    Pour le philosophe Mark Hunyadi, la Suisse paye le prix d’une politique internationale frileuse et égoïste.

                    « Cet accord ne fait que refléter la situation internationale de la Suisse, son isolement. On lui fait payer son attitude de marchand de tapis dans les négociations avec l’Union européenne, sa frilosité, ce chauvinisme du bien être qui lui tient lieu de politique étrangère.

                    Le temps (Genève ) le 21/08/2009


                    • titi 24 août 2009 22:18

                      « Cet accord ne fait que refléter la situation internationale de la Suisse, son isolement »
                      D’un autre coté je vois pas bien comment la Suisse pourrait rompre cet isolement sans remettre en cause sa neutralité : si elle s’accroche à l’UE ou je sais pas quoi, elle n’est plus neutre.

                      D’autre part je rappelle que celà fait déjà plusieurs mois que celà dure puisque les appelles au boycot de Tamoil datent de l’année dernière.
                      Il y a un moment, si on ne veut pas que la situation pourrisse soit un donne une claque, façon Reagan en 1986, soit on en reçoit. Bah voilà. La Suisse combien de divisions ?


                    • Nobody knows me Nobody knows me 25 août 2009 10:02

                      Contrairement au peuple de France, qui n’a pas levé le petit doigt pour s’insurger contre son assujetissement à Bruxelles

                      Et le non à la Constitution Européenne qui a malgré tout été entérinée, ça vous parle ?


                    • Fergus fergus 24 août 2009 17:08

                      Vous avez entièrement raison, Plilippe, et votre coup de gueule est tout à fait justifié.

                      Cela dit, si je puis me permettre un petit reproche de pure forme, votre article aurait gagné à un rappel des faits incriminés dans le chapeau.

                      Autre chose : il semble désormais établi que si Cécilia Sarkozy a ramené les infirmières bulgares, c’est après qu’une rançon ait été versée par la Bulgarie à Khadafi.


                      • armand 24 août 2009 18:22

                        N’ayez pas peur ! nsous françois avont honte chaque semaine qui passe depuis 2 ans, il faut juste s’habituer, on oublie vite vous savez


                        • zadig 25 août 2009 06:18

                          @Hussein

                          Curieux ce dernier commentaire ( la première phrase )

                          Une réponse rapide et non réfléchie ?

                          En tout cas une réponse en contradiction avec la tendance générale de vos commentaires.

                          A suivre ....


                          • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 25 août 2009 11:02

                            L’état suisse a fait bien pire dans le temps (si les suisses ne sont pas content je les trouve un peu chochotte et ont la mémoire courte)...L’état suisse a permis que des banquiers (dont Genoux de Lausanne) financent un certain A Hitler afin qu’il accède au pouvoir, faut dire que ces bons suisses aimaient beaucoup les idées de ce taré. Dans les années 40 bon nombres de juifs ont été refoulés à la frontière allemande, on sait ou ils on fini (par contre les banques aimaient beaucoup qu’ils déposent des capitaux dans leurs banques)...

                            Dans les années 50 l’état suisse a pratiqué une politique eugéniste contre les tziganes, stérilisation et retrait des enfants de leurs familles (demandez à Stephan Eisher)...

                            Par la suite Bern (siége de l’exécutif) a toujours suivi une politique fortement xénophobe. Bern a (entre autre) protégé le meurtrier de Félix Mounié (leader camerounais) assassiné à Genève en 1960 au thallium par un envoyé des service secrets français un certain William Bechtel en le laissant s’enfuir alors qu’ils étaient parfaitement au courrant des tenants et des aboutissants de l’affaire.

                            Le gouvernement suisse est une oligarchie affairiste de la pire espèce dont la loi n°1 est le profit et en 2 se maintenir au pouvoir...



                            http://www.cameroon-info.net/stories/0,22884,@,comment-felix-moumie-a-t-il-ete-assassine.html


                            • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 25 août 2009 11:22

                              Saleté d’internet explorer ce navigateur est une honte, on a du mal à croire à quel point il fonctionne mal !!!...

                              Je suis obligé de réécrire la suite de mon post...Donc :

                              « Dans les années 50 et 60 la suisse a pratiqué une politique eugéniste contre les tziganes, stérisation forcée et retrait des enfants de leurs familles (demandez à Stephan Eisher)...

                              Par la suite Bern (siège de l’exécutif) a toujours suivi une politique fortement xénophobe. Bern a (entre autre) protégé le meurtrier de Félix Mounié (leader camerounais) assassiné à Genève en 1960 au thallium par un envoyé des services secrets français un certain William Bechtel en le laissant s’enfuir alors qu’ils étaient parfaitement au courant de toute l’affaire...

                              Le gouvernement suisse et une oligarchie affairiste de la pire espèce uniquement soucieuse de faire des profits, comme toute bonne mafia qui se respècte...  »


                              • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 8 septembre 2009 19:11

                                L’état suisse a fait bien pire dans le temps (si les suisses ne sont pas content je les trouve un peu chochotte et ont la mémoire courte)...L’état suisse a permis que des banquiers (dont Genoux de Lausanne) financent un certain A Hitler afin qu’il accède au pouvoir, faut dire que ces bons suisses aimaient beaucoup les idées de ce taré. Dans les années 40 bon nombres de juifs ont été refoulés à la frontière allemande, on sait ou ils on fini (par contre les banques aimaient beaucoup qu’ils déposent des capitaux dans leurs banques)...


                                Par la suite Bern (siège de l’exécutif) a toujours suivi une politique fortement xénophobe. Bern a (entre autre) protégé le meurtrier de Félix Mounié (leader camerounais) assassiné à Genève en 1960 au thallium par un envoyé des services secrets français un certain William Bechtel en le laissant s’enfuir alors qu’ils étaient parfaitement au courant de toute l’affaire...

                                Le gouvernement suisse et une oligarchie affairiste de la pire espèce uniquement soucieuse de faire des profits, comme toute bonne mafia protestante qui se respècte... »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès