Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La tension s’accroit au Tibet, dans et autour du monastère de Kirti, (...)

La tension s’accroit au Tibet, dans et autour du monastère de Kirti, laissant craindre une répression massive

Après l’immolation d’un moine le 16 mars 2011, le monastère de Kirti, où se trouve 2500 moines est encerclé par l’armée et la police chinoise, inquiétant les habitants de la région, qui manifestent. Des centaines de personnes ont été arrêtés, et 35 emprisonnés. La monté de la tension fait craindre une répression comme en a connu le Tibet en 2008. En exil, le Dalaï-lama et d’autres responsables appellent les Tibétains et les autorités chinoises à la retenue. Ils appellent aussi la Communauté internationale à agir de façon à éviter la situation de terreur où fut plongé le Tibet en 2008.

La tension s’est accrue à Ngaba, dans la région de Kardzé, dans la province tibétaine du Kham incorporée au Sichuan. Après l’immolation le 16 mars 2011 devant le siège du gouvernement local de Phuntsok, 21 ans, un moine du monastère de Kirti (ville de Ngaba), les moines et les civils de la région ont souhaité organiser des manifestations. Roué de coup par la police, Phuntsok est décédé à l’hôpital. La police a bouclé le monastère, dispersé et arrêté les manifestants. Les moines responsables du monastère sont sortis pour tenter de calmer la foule qui affluait au monastère. Des centaines de personnes ont été arrêtées, 35 sont emprisonnées, et deux femmes ont été sérieusement blessées par la police. Pour protester, une école de la région organise une grève de la faim. Après ces manifestations, les autorités chinoises ont envoyé l’armée. Des barrages militaires et policiers bloquaient les étrangers sur plusieurs centaines de kilomètres. Les mesures semblent aussi vouloir dissuader la sortie de toute photo compromettante. Depuis le 9 avril, le monastère de Kirti est assiégé par des milliers soldats chinois. Les 2500 lamas y sont assignés à résidence sans que personne ne puisse leur rendre visite, et les habitants ne sont plus autorisés à procurer des aliments aux moines comme c’est l’habitude. Les denrées alimentaires commencent à leur manquer, mettant en danger la santé de ces milliers de personnes. Dans la région, les moines des autres monastères sont contraints à des séances de « rééducation politique ». 

Pour faciliter leur contrôle du monastère de Kirti, les autorités chinoises ont mis en place un mur l’encerclant, ne laissant que 3 portes sous la garde de soldats armés. Les soldats et la police pénètre dans les habitations de moines au hasard, et les fouillent. Au moins cent moines ont disparu dans le Comté de Ngaba depuis le 16 mars 2011, selon le Centre tibétain pour les droits de l’homme et la démocratie.

A l’extérieur du monastère, des policiers ont lâché des chiens et ont frappé des habitants de la région. A Kardzé, 3 jeunes sont recherchés par les forces de l’ordre, accusés d’avoir collé des d’affiches appelant à l’indépendance du Tibet. Leurs parents furent incarcérés et condamnés à de très lourdes amendes, la liberté leur étant promise contre la réédition de leurs enfants.

En exil, le Dalaï-lama, et les responsables du monastère, Kirti Rinpoché, appellent les Tibétains et les autorités chinoises au calme et à la retenue dans leur gestion de la situation. Cinq ONG importantes basées à Dharamsala : le Congrès de la jeunesse tibétaine, l’association des femmes tibétaines, le Parti national démocratique du Tibet, l’association GuChuSum des anciens prisonniers et Etudiants pour un Tibet libre (Inde), craignent que les autorités chinoises ne prennent prétexte des manifestations pour réprimer durement les Tibétains. Dans cette même région, en mars 2008, les policiers avaient tiré sur les manifestants sans défense, tuant au moins 7 personnes et en blessant d’autres.

Le 15 avril 2011, dans son appel à la retenue, le Dalaï-lama déclare : « Je suis très préoccupé par cette situation qui, si on la laisse continuer, peut devenir explosive, avec des conséquences catastrophiques pour les Tibétains de Ngaba. Prenant en compte ces considérations, j’exhorte les moines et les laïcs tibétains de la région à ne rien faire qui puisse être utilisé comme un prétexte par les autorités locales pour exercer une répression massive sur eux. Par ailleurs, je presse instamment la communauté internationale, les gouvernements du monde entier, les organisations internationales non gouvernementales, de persuader les autorités chinoises à faire preuve de retenue face à cette situation. »

Le 18 avril, le Congrès de la jeunesse tibétaine, la plus grande organisation non gouvernementale tibétaine, une association qui, au contraire du Dalaï-lama, cherche l'indépendance complète du Tibet, fit appel aux Nations unies et aux gouvernements pour qu’ils interviennent et fassent pression sur le gouvernement chinois afin qu’il retire ses troupes du monastère de Kirti  Cette ONG a aussi lancé un relai de grève de la faim pour protester contre cette situation tendue  à Ngaba. Dès le premier jour, 15 moines de l’Institut de dialectique bouddhiste y ont participé.

Le député britannique Edward McMillan-Scott, Vice-président du Parlement européen responsable de la démocratie et des droits de l’homme, et membre de l’ Intergroupe parlementaire Tibet a condamné la « brutalité » des autorités chinoise au monastère de Kirti, les appelants à respecter la convention de droits de l’homme de l'ONU, et à libérer les 35 moines détenus.

Trois ans après la répression implacable des manifestations des Tibétains en 2008 qui entraina plusieurs centaines de morts, des milliers de disparus et de prisonniers, la Communauté internationale ne peut ignorer une fois encore la situation au Tibet, abandonnant les Tibétains sans même qu’une enquête de l’ONU ne soit dépêcher sur place.  


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Ronald Thatcher rienafoutiste 20 avril 2011 11:27

    Bonjour,

    Le génocide des tibetains se poursuit dans l’indifférence générale...
    Un ami photographe s’est rendu dernièrement à Lhassa accompagné par un policier chinois dans tous ses déplacements, et il n’a plus reconnu la capitale qu’il avait visité en... 2008 !!!
    Un chinatown a remplacé la capitale du royaume et les autochtones sont désormais minoritaires.
    La Chine et les USA se comportent pareillement, l’une pour les minerais au Tibet et l’autre pour le pétrole...
    Alexandra David-Néel doit se retourner dans sa tombe !


    • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 20 avril 2011 20:26

      Merci de vos réactions « rienafoutiste »
      Pour mémoire, le lundi 25 avril sera l’anniversaire de Gendhun Choekyi Nyima, enlevé par les autorités chinoises à l’âge de 6 ans en 1995. Il y aura une manifestation à Paris à partir de 15h sur la Place Saint Michel dans le quartier latin.
      plus d’info : http://www.tibetan.fr/?La-commemoration-du-16eme


    • amipb amipb 20 avril 2011 22:18

      @rienafoutiste : cela fait chaud au cœur de voir qu’il y a encore quelques personnes lucides sur ce forum.

      Contrairement à ce que peuvent laisser croire les grandes déclarations américaines, l’accueil réservé au Dalaï Lama, sa remise du Prix Nobel de la Paix et à ce que dit la propagande chinoise, l’occident politique se contrefiche du Tibet. Seuls les citoyens et quelques associations sauvent l’honneur, avec peut-être quelques rares députés européens.

      Pourtant, la sauvegarde de ce peuple, jadis guerrier et devenu pacifique, de sa culture, de ses valeurs et de son incroyable science spirituelle semblent chaque jour un peu plus nécessaire à notre société moderne.

      Espérons que le futur premier ministre du gouvernement tibétain en exil saura aller plus loin que son prédécesseur.


    • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 20 avril 2011 23:18

      A Katmandou, La police népalaise met fin a une grève de la faim de 30 Tibétains en exil au Népal, en solidarité avec les Tibétains menacés d’une répression féroce au Monastère de Kirti et à Ngaba.
      http://www.phayul.com/news/article.aspx?id=29396&article=Nepalese+police+disrupt+Tibetan+hunger+strike+in+Kathmandu&t=1&c=1


    • ALBIE Alain 20 avril 2011 15:17

      « Le génocide des tibetains se poursuit dans l’indifférence générale... »

      Depuis le temps que vous nous sortez votre rengaine sur le génocide je vais finir par croire à la réincarnation.

      Il est dit dans l’article qu’il y a seulement dans ce monastère 2500 lamas, ils ne sont donc pas tous morts. Quand aux Tibétains, ils n’ont jamais été aussi nombreux.

      En ce qui concerne l’article, je ne sais pas, mais d’habitude il faut diviser par 10 ce que raconte l’abonné.


      • Surya Surya 20 avril 2011 21:14

        Bonjour Albie Alain,

        Les Tibétains n’ont jamais été aussi nombreux au Tibet ? Les Chinois non plus, d’ailleurs... smiley  smiley


      • ALBIE Alain 21 avril 2011 08:05

        "Les Tibétains n’ont jamais été aussi nombreux au Tibet ? Les Chinois non plus, d’ailleurs

        çaa, c’est vrai et je constate tous les jours qu’il y a de plus en plus de Chinois en Chine, dont le Tibet fait partie.

        Il n’existe en effet que quelques bobos plus ou moins enfumés pour prétendre le contraire. Le Tibet est donc une région Chinoise, reconnue comme telle par tous les pays de la planète et je ne vois pas ce qui empêcherait des Chinois d’habiter chez eux pas plus que des parisiens désirant s’installer en Provence.

        Ils ne font d’ailleurs que suivre l’exemple donné par la patrie des droits de l’homme (de manière très épisodique est ciblée) avec la Corse, la Nouvelle Calédonie et autres DOM-TOM.


      • Surya Surya 21 avril 2011 10:59

        Le Tibet est officiellement une région Chinoise selon la Chine, mais… vous n’avez pas l’impression de vous décrédibiliser complètement en disant que TOUS les pays de la planète le reconnaissent ? Certains oui, ceux qui rampent devant les Chinois, on se demande bien ce qu’ils ont à y gagner, d’ailleurs.

        Les Chinois vont massivement s’intaller au Tibet car le gouvernement de Pékin leur offre (et à eux seuls, pas aux Tibétains qui sont pourtant chez eux au Tibet) des avantages énormes, des aides… etc… pour favoriser leur installation. Dans ces conditions, toute personne à la recherche d’une terre, d’argent et d’un boulot aidé par le gouvernement. C’est bizarre, il pourrait pourtant commencer par aider les Tibétains à développer leur pays, pourquoi vouloir absolument que ce soit des Chinois qui le fassent ?

        « Ils ne font d’ailleurs que suivre l’exemple donné par la patrie des droits de l’homme (de manière très épisodique est ciblée) avec la Corse, la Nouvelle Calédonie et autres DOM-TOM. »

        Alors là chapeau bas, Albie Alain, vous venez de reconnaître tout à fait officiellement que la Chine a BET ET BIEN colonisé le Tibet !! Merci, merci… Car si la situation en Nouvelle Calédonie, par exemple, n’est pas celle d’une colonisation, alors je dois revoir mes livres d’histoire… Merci, encore merci…

        Excellent journée à vous.  smiley


      • ALBIE Alain 20 avril 2011 15:26

        Pour info (Félicitation à vos amis moines) :

        Le corps d’un jeunemoine, qui est mort après s’être immolé par lefeudans un district tibétain dans la province du Sichuan (sud-ouest), a été incinéré vendredi en conformité avec les rites tibétains.

        Mercredi après-midi, Rigzin Phuntsog, unmoinede 16 ans du monastère Kirti, s’est immolé par lefeudans le district d’Aba, dépendant de la préfecture autonome tibétaine et qiang d’Aba.

        Selon des responsables locaux, peu de temps après que Rigzin Phuntsog se soit enflammé, il a été transporté en urgence dans un hôpital à proximité. Cependant, un groupe de moines du monastère Kirti l’a sorti de force et caché dans le monastère.

        Après une longue négociation, les moines ont finalement permis à la mère de Rigzin Phuntsog de l’emmener à l’hôpital.

        Le jeunemoinea succombé jeudi matin à ses blessures.

        « L’hôpital a fait de son mieux. Cinq ou six médecins lui ont administré des traitements d’urgence. Mais il était trop tard car le traitement a été retardé de 11 heures, » a déploré Tsenam Tashi, le père de Rigzin Phuntsog.

        « Il a souffert seulement de ses brûlures, pas d’autres blessures, » a ajouté le père, un berger de 55 ans du district d’Aba, qui a participé à la négociation et assisté à ces secours.

        Source :http://www.chine-informations.com/actualite/chine-incineration-du-moine-tibetain-qui-est-immole-par-le-feu_28391.html#ixzz1K4L9nL00


        • gaijin gaijin 20 avril 2011 16:19

          et personne n’a interrogé les moines pour savoir pourquoi ils avaient fait ça ?
          étonnant non ?
          c’est vrai qu’il n’y a aucune raison de douter de la version fournie par un responsable du gouvernement chinois
          vous avez raison de vous méfier de la désinformation
          de toute façon le boudhisme est un obscurantisme médiéval dangereux
          ah ! quelle chance les tibétains ont eut d’être sauves par les progressistes maoïstes !
          ..........


        • ALBIE Alain 20 avril 2011 17:48

          Quand on connait les mensonges de cette caste religieuse, je dirai PCC = 1 Exilés plus supporters =1


          A quand un réel article de la part de ces personnes sur la pédophilie dans les monastères ?

          Le malheureux jeune-homme n’est au moins plus obligé de supporter cela, ceux qui restent oui par contre !

        • Ronald Thatcher rienafoutiste 20 avril 2011 18:44

          Albie Alain,

          qu’est-ce que vous voulez prouver avec ce fait divers, dont la source vient des chinois ?
          Propagande chinoise colportée jusqu’en europe par des couillons qui ne savent pas ce qu’ils font ! des crétins téléguidés par une dictature communiste qui font la morale à l’humanité, pouah !!!

          Rappelez-moi combien des tibétains, moines ou non, femmes et enfants, mort depuis 1951, juste pour avoir le droit de vivre comme leurs ancètres suivant leurs coutumes ?

          Parlez-nous du sort des ouïghours du Xinjiang en 1990, la révolte de 1997, la répression de 2001 ?

          Sans parti-pris bien sûr !


        • amipb amipb 20 avril 2011 22:27

          Pour information, les rites funéraires tibétains ne comprennent pas la crémation. En effet, les hauts-plateaux ne sont pas couverts d’arbres et le bouddhisme tibétain préconise le don, de soi de son vivant, de son corps aux éléments lors de la mort. 2 pratiques majeures existent :

          1) Don du corps à l’air libre, brisé et mélangé avec de la tsampa (farine d’orge), puis laissé aux vautours
          2) Don du corps à l’eau, très peu courant et souvent réservé aux personnes les plus pauvres, n’ayant pas les moyens de faire transporter le corps dans les hauteurs. Le corps est censé venir nourrir les poissons.

          Le début du message de Mr ALBIE est donc faux, difficile donc d’accorder le moindre crédit à la suite...


        • ALBIE Alain 20 avril 2011 18:45

          « et personne n’a interrogé les moines pour savoir pourquoi ils avaient fait ça ? »

          Une partie de la réponse :

          « Donc, ce qui pousse une personne au suicide, ce n’est pas l’excès de souffrance, mais l’excès d’ennui, le fait d’avoir une vie fade, répétitive, une vie qui n’a pas de sens. »

          Ce n’est pas moi qui le dit, mais un de vos maîtres ou Kilos-maîtres :

          http://www.terre-inconnue.ch/index.php?photographe=Intro-RSM-Vajrayana&cat=photos


          • amipb amipb 20 avril 2011 22:10

            Arrêtez de répondre à ALBE Alain SVP, ce monsieur :

            1) n’est pas ouvert au dialogue ;
            2) déteste tout ce qui représente l’occident ;
            3) ne supporte les minorités ethniques que lorsqu’elles sont silencieuses et... en minorité ;
            4) n’est jamais allé au Tibet, et encore moins interrogé un tibétain pour avoir son avis ;
            5) exècre tout ce qui peut être religieux.

            Avec le retrait du Dalaï Lama des affaires politiques, il va devenir plus dur pour ce genre de personnage de trouver un bouc émissaire.


            • ALBIE Alain 21 avril 2011 05:57

              « 5) exècre tout ce qui peut être religieux. »


              1 Sur 5 il est en progrès le bigot Tibétain. 

              Il y a un site qui a pris votre défense : chineconquerante.com

              C’est comme votre caste des personnes qui sont épidermiquement aintchinois, comme les lamas adorent la pensée nazie et comme vous racontent des choses sans la moindre argumentation ;

              Vous devriez créer un club : l’internationale des amis du nazisme.

              Pour la pédophilie dans les monastères, non, rien à dire ?

              Ben oui, je comprends ...

            • Vent d'est Vent d’est 21 avril 2011 10:47

              Certe mr Albe, y a le religieux qui vient s’en mêler, mais derrière, il y a tout un peuple, toute une ethnie qui a droit a son autodétermination, que cela vous plaise ou non.


            • Emmanuel Aguéra LeManu 21 avril 2011 10:55

              « Arrêtez de répondre à ALBE Alain SVP, ce monsieur (...) n’est pas ouvert au dialogue »

              Comme foutage de gueule, cher Amipb, vous atteignez des sommets. Relisez-vous avant de poster des conneries pareilles ! Vous tentez de censurer un dialogue où vous perdez pied... en accusant l’autre de votre propre intolérance...
              C’est du rare... merci de cet éclairage sur votre indéniable bonne foi...
              Tiens, tiens... « indéniable bonne foi » ? Ben voyons, pour en arriver à un tel degré de connerie sans s’en apercevoir, rien de tel en effet que la « Foi »... Ça vous écarte intelligence & mauvaise conscience pour pas un rond.

              Bon, ça c’était un petit commentaire pour aider les internautes à vous cerner.

              Et maintenant, histoire de débattre malgré l’interdiction, ma petite question :
              - Que diriez vous si l’Imam du XVIII° arrdt déclarait avec l’appui de la Chine l’indépendance du quartier ?"

              Sacré petit rigolo, va.
              Remarquez tant que vous occupez Rienàfoutiste il ne va pas troller ailleurs, ce qui est déjà une belle victoire sur la connerie.


            • amipb amipb 21 avril 2011 22:31

              LeManu, je ne comprenais pas, jusqu’ici, le moinssage organisé sur vos commentaires, que je trouve pourtant parfois pertinents.

              Mais désormais j’ai la réponse : vous ne me connaissez pas, n’avez aucune idée sur l’historique de Mr ALBIE sur le site du Monde ou sur Agoravox et, de plus, vous ne voyez le Tibet qu’au travers du filtre de vos lunettes anti-cléricales.

              Les peuples pratiquant une religion sont-ils donc condamnés à mourir, à vos yeux ? J’imagine qu’à part les convertis au communisme, il ne restera pas grand monde.


            • Emmanuel Aguéra LeManu 21 avril 2011 00:13

              La tension autour des églises du moyen-orient, la tension autour des mosquées en occident, pourquoi s’étonner d’une tension autour d’un monastère chinois ?
              Putain de religions...
              (je sens que je ne vais pas me faire des amis sur ce fil, ni auprès des précédents commentateurs, ni à la CIA...lol)


              • amipb amipb 21 avril 2011 22:41

                La CIA manipule qui elle veut, et certainement pas à la demande des tibétains. J’imagine que vous voulez parler des guerriers Khampas du Mustang (http://www.friendsoftibet.org/databank/usdefence/usd7.html).

                Quelques poignées d’hommes, entraînés entre 1959 et 1969, contre une armée de plus de 10 000 hommes. Croyez-vous vraiment que la CIA s’est donnée les moyens, ou ne pensez-vous pas plutôt qu’elle a manipulé le peuple tibétain ? Que dites-vous de la lettre du Dalaï Lama demandant l’arrêt des violences des 2 parties.

                L’anti-cléricalisme est décidément bel et bien un totalitarisme, niant non seulement la liberté de culte mais également la dignité des personnes pratiquant une religion.


              • Vent d'est Vent d’est 21 avril 2011 10:44

                Malheureusement, le peuple Tibétain, n’a pas la médiatisation du peuple Palestinien, alors qu’il subit bien plus que les Palestiniens... Celui-ci meurt quasiment en silence.


                • Emmanuel Aguéra LeManu 21 avril 2011 11:00

                  Problème, là... C’est Israël ou la Palestine la terre religieuse ?
                  La différence entre Israël et le Tibet, c’est que la CIA y regarde à 2 fois avant d’armer les Tibétains.
                  Ah oui... et aussi , c’est pas la même religion, il paraît.

                  Indépendance pour le XVIII° !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès