Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La tentative de « révolution orange » pro-américaine à Téhéran a (...)

La tentative de « révolution orange » pro-américaine à Téhéran a échoué

Face à de tels évènements, quand on n’est pas trop con, l’avantage d’être Français c’est que l’on connait trop bien les montées en puissance de la propagande impérialiste contre tel ou tel régime qui ne veut pas être colonisé ou pour encenser tel autre régime pourri (Bongo) qui est à la tête d’un pays riche dont les habitants vivent dans la misère... et ça ne prend pas sur nous ; on sait faire la part des choses.

Nous ne perdons pas la boussole de la lutte de classes, même dans le contexte très compliqué du XXIème siècle.

Après des pays comme l’Ukraine, le Bélarus, la Roumanie, la Géorgie, etc. et après tout récemment la tentative de faire trébucher la Russie suite à une provocation de la Géorgie, l’Occident se donne pour objectif de faire tomber le régime démocratique iranien.

Cela s’appelle « les révolutions oranges » imaginées, financées et mises en œuvre par les USA après l’effondrement de l’URSS dans le but de prendre en main le gouvernements de pays qui dans le passé n’étaient pas sous leur contrôle

Contre l’Iran, les mouvements rebelles armés ont été utilisés : les Moudjahidines du peuple réhabilité de son statu de mouvement terroriste, des Arabes sécessionnistes.

Cela n’a pas donné les résultats escomptés.

La possibilité d’intervention militaire directe des USA et de leurs alliés (Israël et éventuellement la France) a été longuement étudiée. Sarkozy a ouvert une nouvelle base militaire, juste en face des côtes iraniennes. Mais, à ce jour, la conclusion est que les risques d’une intervention militaire sont plus grands que les éventuels avantages.

Alors il y eut un repli vers la subversion par la conjugaison de la détérioration du niveau de vie de la population iranienne au travers de restrictions-sanctions commerciales décidées par le Conseil de Sécurité de l’ONU au prétexte du développement d’une industrie civile nucléaire pur produire de l’électricité.

Je rappelle que la même méthode a été utilisée contre la population palestinienne lorsqu’elle a accordé ses voix au Hamas : elle fut soumise à des sanctions « de la communauté internationale », plus exactement des pays qui s’intitulent ainsi, c’est-à-dire de la part des pays prédateurs qui veulent régenter le monde entier ; à savoir piller les richesses du monde en affamant la plus grande partie de l’humanité.

Et la même méthode antidémocratique fut utilisée contre le peuple français et bientôt contre le peuple irlandais : ces deux pays ont voté contre le traité européen de Barcelone. Le gouvernement français a décidé de faire revoter ce texte sans passer par le peuple, mais par les députés plus faciles à contrôler par la direction de leurs partis respectifs. En automne, l’Irlande sera soumise à un deuxième vote : « vous avez mal voté la première fois !  ».

L’Iran avait un régime stable parce que son gouvernement soutient le niveau de vie de la plus grande partie de sa population, les pauvres. Il est ainsi assuré de toujours trouver dans les urnes les bulletins des pauvres en soutien à sa politique.

Les sanctions économiques visaient à réduire les aides gouvernementales aux couches populaires. Cela ne donnait pas le résultat escompté.

Alors le gouvernement US a dégagé 800 millions de dollars par an en tant que financement officiel des actions de subversion dirigées contre le régime iranien.

Souvenez-vous que les USA ont fit de même pour fiancer en son temps les grèves de camionneurs au Chili pour faire tomber le Président Allende et le remplacer par le sinistre criminel Pinochet.

Ces dernières semaines, des documents officiels US ont été dé-classifiés et l’opinion en a pris connaissance. Leur contenu a été confirmé par Obama : oui, les USA, de concert avec les Britanniques furent à l’origine des émeutes et du coup d’État qui a coûté la vie au premier ministre iranien Mossadegh. Le coup d’État a permis de mettre sur le trône, le shah-marionette qui leur a cédé à vil prix les richesses du pays.

Ce qui se passe aujourd’hui en Iran n’est rien d’autre. Version mise à jour, genre « révolution orange ».

En effet, le gouvernement US qui suivait de près les élections présidentielle à venir en Iran avait chargé par le biais de ses officines spécialisées, une agence d’opinion de mener une enquête préélectorale auprès des électeurs iraniens. Cela fut fait, juste à la veille de la journée de vote, par téléphone a près d’environ mille titulaires du téléphone.

La réponse fut que Monsieur Ahmadinéjad recueillait près de deux fois plus de suffrages que son concurrent Moussaoui. Cette information a pour source une info du quotidien lemonde.fr.

Le jour du vote, il s’est avéré que le président sortant a été reconduit avec plus de onze millions de voix de plus que son candidat le plus rapproché.

Normalement, la partie s’arrêtait là.

Nous étions loin de la tricherie constatée lors de l’élection de Monsieur Bush Junior qui fut déclaré président alors qu’il avait recueilli environ 500 000 voix de moins que son concurrent... dans un Etat dont son frère était le gouverneur ! Malgré cela, il n’y eut aucune forme d’émeute à Washington ou à New York ou à Chicago. Et aucun chef d’État étranger n’a fait de menace ni de commentaire désobligeant à l’endroit du gouvernement US.

Mais avec onze millions de voix de différence, il ne peut pas être question d’erreur,de tricherie ici ou là.

Je suis sûr qu’il y eut des fautes sans importances commises par ignorance ou par un militant exalté en faveur de Ahmadinejad ou en faveur de Moussaoui. Mais ce ne peut en aucun cas avoir une mapleur de nature à mettre en cause le résultat final.

Or le perdant, Monsieur Moussaoui, se dévoila être un mauvais perdant. Un très mauvais perdant. Il demanda un recommencement du vote. Cette proposition ne peut pas être retenue parce que outre le fait qu’elle introduirait un doute qui n’a pas sa place envers un scrutin exemplaire, cela porterait un préjudice irréversible à l’Iran.

Les USA n’ont pas revoté pour choisir entre Bush et Al Gore... qui avait recueilli plus de voix.

Le plus grave dans le cas iranien que nous avons sous les yeux est qu’il semblerait qu’une partie minoritaire de l’établissement politique du pays, minoritaire ait décidé d’aller au clash avec la majorité gouvernementale parce qu’elle voudrait accorder des concessions unilatérales aux USA afin d’obtenir un rapprochement avec le gouvernement US. Il est vrai que les sanctions US nuisent à tout le pays, mais surtout aux classes aisées qui rêvent de vivre selon les plus mauvais canons occidentaux : liberté sexuelle extrême, mariages entre hommes, dépénalisation des drogues, de l’alcool, disparition de la famille, et surtout abandon des pauvres à leur sort.

Ces classes aisées voient de jour en jour le régime se renforcer : bientôt il pourra s’industrialiser encore plus vite avec la station nucléaire construite par les Russes à Bouchehr au grand dam des USA et d’Israël. Plus grave, l’Iran pourra construire de A à Z ses propres centrales et il disposera d’une électricité quasi gratuite. Cela renforcera sa base sociale populaire et il deviendra inamovible.

Alors, il y a jonction objective de certains membres de l’establishment politique avec les intérêts étrangers : « qu’est-ce que nous avons à faire avec le soutien aux Palestiniens et aux pauvres ? Je préfère acheter une deuxième ou une troisième voiture, aller en vacance en Floride au printemps et à Paris en été... ».

L’adage dit qu’« à quelque chose malheur est bon ».

Les troubles que nous connaissons permettront de relever la vigilance du gouvernement iranien. Les ennemis de l’intérieur seront liquidés politiquement et la voie sera libre devant la République Islamique Iranienne.

L’exemple de la Russie (la Géorgie) et de la Chine (Tian an men, le Tibet) est celui qu’il faut suivre : la fermeté. Si l’URSS avait eu un chef plus homme de principe que Gorbatchev, il aurait mis hors d’état de nuire Eltsine et l’URSS aurait réglé les graves problèmes de son économie sans sombrer et jeter des dizaines de millions de personnes dans la misère au profit d’une minorité affairistes, limite maffieuse.

La Chine n’est pas tombée dans cette faiblesse de l’âme. Elle est encore aujourd’hui le flambeau qui montre la direction à suivre. Il faut espérer voir l’Iran suivre son exemple politique tout en restant dans la voie islamique que s’est choisie le peuple iranien au terme de milliers de martyrs en 1978.

L’essentiel, ce n’est pas le costume ou la religion, c’est le contenu de classe d’un régime. Là comme là, le pouvoir est aux mains de gens qui ont fait le choix des classes les plus modestes, celles dont vient la richesse d’un pays.

Ce qui se passe en Iran est aussi un avertissement pour le Venezuela, pour les autres pays d’Amérique latine qui ont récemment opté pour une voie de développement indépendante et patriotique.

Finalement la théorie des révolutions oranges envahissant le monde par des saut de case en case dans un :onde perçu comme une table de dominos a fait long feu. Ce n’est pas pour rien que les autorités russes ont déclaré que ce qui se passe en Iran est une question purement intérieure qui ne concerne personne d’autre.


Moyenne des avis sur cet article :  3.98/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • bernard29 bernard29 22 juin 2009 11:34

    Et voilà ; les plus fervents soutiens des Mollahs sont nos « soi disants » révolutionnaires anti impérialistes, anti-capitalistes etc etc..

    C’est l’alliance de la faucille et du goupillon. 


    • LeGus LeGus 22 juin 2009 11:40

      Mais oui c’est exactement ça je suis anti-capitaliste, anti-imperialiste
      mais non je ne soutient pas la mollahcratie, je m’insurge contre une tentative de diaboliser l’iran dans un but de guerre, comme le souhaite Kouchner, BHL, et autres démocrates de salon
      Une jolie petite guerre vendue à coups de sangs des iraniens manipulés sur un scrutin soi-disant volé, mais c’est faux la preuve :
      http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2009/06/14/AR2009061401757.html
      Guerre vendue par nos media, ceux qui nous ont vendu sarko président du pouvoir d’achat, la perpetuelle montée de la bourse, la croissance eternelle et le traite de Lisbonne qu’il est beau et bon pour le peuple.


    • franck2009 23 juin 2009 10:00

      L’époque où l’occident faisait pluie et beau temps sur la foi de ses déclarations démocratiques et universalistes des droits de l’homme est terminé. Car depuis la prédation des hommes blancs, yeux bleux et costumes et cravates noirs a atteint des sommets d’immoralité...et le tiers monde le sait *


    • dom y loulou dom 3 août 2009 01:09

      euh... vous pourriez dire à votre dieu occis-dents qu’il laisse pleuvoir sur mes arbres ?

      oui enfin... c’est vous qui avez dit que ce dieu faisait la pluie et le beau temps...

      j’espérais justement que ce ne fut pas le cas dans le quart monde...


    • fouadraiden fouadraiden 22 juin 2009 11:35


       Excat.



       serrons les fesses et pensons au scénario chinois et russe. l’Iran doit résister non pas contre son régime ,et puis pour l’échanger contre quoi, contre les régimes arabes soumis aux occidentaux et qui affament leur population ?

       ns verrons si les Chiites ont constuit un système plus à même de les défendre contre l’hégémonie occidentale.


      • Henri François 22 juin 2009 11:45

        A l’auteur,
        Tout en étant d’accord sur plusieurs « affirmations » de votre argumentation, je ne peux adhérer à votre qualificatif de « démocratie » au sujet de l’Iran. Certes les pauvres y sont peut-être sérieusement aidés par le pouvoir mais resteront indéfiniment...pauvres.
        On ne peut d’autre part accepter que toute une nation soit dirigée par une religion - quelle qu’elle soit - qui utilise pour gouverner une lecture « mensongère » des textes dits sacrés en bafouant toute liberté individuelle. Surtout lorsque cette nation est la Perse chargée de tant d’Histoire.
        Et puis, ne croyez-vous pas que l’actuel pouvoir iranien est identique à celui du Shah. Il n’y a que les les atours qui différent.
        Soyons honnêtes avec nous-mêmes. Tout comme vous je condamne et condamnerai jusqu’à mon dernier souffle l’ingérence indigne des grandes nations de ce monde, dans les affaires internes de pays lorsque ceux ci ont une importance stratégique ou économique, mais voilà plus d’un demi-siècle que j’observe avec honte toutes ces soi-disant démocraties où la religion fait loi (elles foisonnent dans le monde musulman et surtout parmi les arabo-musulmans). Elles ne sont que des dictatures déguisées.
        J’attends que vous me citiez le nom d’une seule véritable démocratie dans ce monde là.
        Bien à vous,
        Henri, Abdallah.


        • Michel DROUET Michel DROUET 22 juin 2009 11:55

          La théorie du complot étranger mise en musique localement par M. Moussavi ? Peu crédible vu le passé politique de l’intéressé.
          Cela n’exclut pas pour autant des tentatives de déstabilisation, mais l’ampleur des manifestations tendrait à démontrer que le mouvement est plus profond.
          Quant à dire que l’exemple de la Russie et de la Chine est celui qu’il faut suivre pour mater les contestations... ça m’interpelle,comme on dit... 


          • Abdellah Ouahhabi 22 juin 2009 12:21

            bonjour,

            je suis l’auteur de l’article commenté et je voudrais ici répondre à Henri François. Je demande des excuses aux autres auxquels je ne réponds pas par manque de temps.
            =======
            Je me définis comme marxiste-léniiste et ma vie (63 ans) en atteste.
            Cependant le marxixsme a cnnu plusieurs dérives durant le XXème siècle et maintenant encore, il est difficile de se rendre compte qui est qui dans cette nébuleuse.
            Moi, j’ai décidé de traiter le problème par la simplicité : les habits, des convictions existentielles, métaphysiques, religieuses, les basiques culturels ne m’intéresent pas. Je suis athée et je suis convaincu que même l’athéisme est fondé sur des a priori indémontrables : c’est une question de « conviction personnelle intime » ; à chacun la sienne. Moi, j’ai décidé d’être athée et j’en suis bien aise.
            Du reste, la société française, la démocratie française a aussi ses préjugés religieux qui se nicchent parfois là où on ne le soupçonne pas...
            ========
            Je distinguerais donc entre les politiques et entre les politiciens par leur action sur le terrain social, économique et politique : en faveur de quelle classe sociale ils agissent à un moment donné ?

            Et cette question peut et doit se poser à chaque phase de l’action.

            Cela posé, la situation devient claire : l’Iran est un pays démocratique. 

            Même enturbanné, même avec le traitement spécifique du problème des relations homme/femme, ce régime est indiscutablement un pays démocratique. En tout cas infiniment plus démocratique que beaucoup sinon plus que tous les pays de la région.

            Ce régime a réussi à concilier sa vision du monde avec les concepts scientifiques de notre temps et avec la maîtrise des technologies les plus avancées.

            Ce régime procède à une redistribution sociale qui est l’explication à sa résistance face aux menées vigoureuses des Etats-prédateurs qui ont des visées sur ses richesses nationales. C’est aussi sa garantie de stabilité pour l’avenir. Tant qu’il reposera sur une politique de classe clairement perçue par les couches populaires, il sera indémontable !

            Cela est valable pour le Vénézuela, pour la Corée du Nord et pour tous les pays qui sont dans cette situation. Cela est aussi valable pour toutes les grandes puisssances qui font de l’ombre à lhégémonie US : Chine, Russie... et même la France quand elle s’est opposée à la proposition US d’une guerre menée par l’ONU contre l’Irak !

            Mais, les Etats-prédateurs n’en continueront as moins de rechercher l’action miracle pour en prendre le contrôle... C’est de bonne guerre. 
            Parfois des gens de chez nous (qui n’ont aucun intérêt à la chute de ces pays utiles pour le progrès de notre propre démocratie) se laissent prendre par la propagande impérialiste et se laissent emporter par l’hégémonie idéologique des classes dominantes.

            Il faut alors revenir vers la question fondamentale de la politique : telle position du gouvernement ou de telle organisation sert quelle classe sociale ?
            Et tout devient simple.

            • armand armand 24 juin 2009 17:16

              L’auteur :

              Vous êtes bien l’illustration de ce que Daryush Shayegan décrit si bien dans le ’Regard Mutilé’ - mélangez l’extrémisme religieux avec des éléments mal digérés du marxiste-léninisme et vous parvenez à ce monstre-Frankenstein d’Inqilab Islamiya qui opprime l’Iran depuis trente ans.

              Elections de façade, mais pleins-pouvoirs entre les mains d’un Conducator qui est en ligne directe avec le Bon Dieu. Mais l’excellent démocrate que vous êtes doit estimer que le Velayat-i-faqih est la forme la plus avancée de la liberté.

              Qui dit mieux comme perversion ?


            • Abdellah Ouahhabi 24 juin 2009 19:33

              Comme c’est bizarre...

              Un article est publié. Il comprend des affirmations de prinicpes, des rapels de faits, des démonstrations, des conclusions.

              Et là, il y a des gens qui répondent à l’une ou l’autre partie de l’article. D’accord ou pas d’accord, cela n’a pas d’importance, « de la discussion jaillit la lumière » et c’est bon pour la démocratie.

              Mais d’autres, ne réponent pas à l’article qui est sous leurs yeux et préfèrent interpeller directement l’auteur pour juger « sa valeur morale ». Ce faisant, ils vont souvent jusqu’à utiliser l’anathème, l’insulte, l’injure.

              Bien. Soit. ça, c’est Internet...

              Je remercie les auteurs de critiques sur le contenu et j’espère que mes prochains articles nous permettront d’autres débat contradictoires, enrichissants pour tout le monde.

              Mais je voudrais répondre aux gens qui comme « Armand » qui se présente en icône comme une personne tennan un livre à la main (= une personne raisonnable ?) et qui finit par laisser tomber son jugement personnel : « l’auteur de l’article est un pervers ».

              De quel droit jugez-vous les gens ? 
              De quel droit « pauvre con » - toi et ceux qui recourent à ce procédé, vous méritez largement cette expression désormais présidentielle -, vous permettez-vous de parler ainsi de personnes que vous ne connaissez pas ? 

              Vous seriez plus intelligent que les autres ? plus instruit ? En êtes-vous bien sûr ?
              Que savez-vous du parcours de vie dune personne que vous ne connaissez ni d’Eve ni d’Adam ?
              Vous avez des faits, un article sous le nez, répondez-y. Argumentez... Ou alors reconnaissez que vous êtes en panne d’idées.

              Vous remplacez le débat d’idées, le dialogue par l’invective qui est une forme nette de police de la pensée et de censure : « les gens qui disent de genre de chose ne peuvent pas être respectés et ne doivent pas être lus ».

              - Et si l’on disait la même chose de vous ? Si en guise de réponse, l’on se contentait de vous traiter de tous les noms, le vocabulaire français est très riche... 

              Alors ma réponse à ces ges-là, ces vaincus de la pensée, est : « les chiens aboient, la caravane passe ».

              En l’occurrence, la suite des évènements confirment mes thèses :
              • j’ai écrit dans l’article que la tentative de renversement du régime iranien allait échouer. Elle a échoué !

              • J’ai dit que le régime iranien est démocratique, le plus démocratique de la région. Et je ne sache pas que quelqu’un m’ait d« montré le contraire : le régime israélien qui se targue souvent d’être la seule démocratie du moyen-orient l’est aussi bien que le régime d’Apartheid en Afrique du Sud : il est démocratique dans la mesure où on ne fait pas particuper à la vie politique des millions de personnes. Dans ce cas les Palestiniens restés sur place et les Palestiniens chassés de leur pays et qui ne votent nulle part.
              • Concusion : le régime iranien est bien le régime le plus démocratique d la région.
              • J’ai écrit que le nombre de voix excédentaire exprimé en faveur de Ahmadinejad ne prête pas à confusion. Cela est reconnu à présent par le monde entier. J’avais cité la position de la Russie.
              • Vous faites sans doute partie de ces marxistes pour qui le port du voile ou même de la burka, pour qui la religion (la bonne = chiristianisme, voire judaïsme) ou l’absence de religion (= les laïcarts en retard d’un siècle !) est plus important que l’approche de classe. Ces marxistes-là sont les fidèles serviteurs du capitalisme, parce qu’ils accordent leur crédit à la prédation capitaliste en France et impérialiste dans le monde.
                 Je n’en fais pas partie. Je suis marxiste. Je suis un ancien »petit fellagha« . J’ai connu de ces communistes »algérie française« qui ont voté les pleins pouvoirs à Mitterrand pour rétablir l’ordre en Alagérie : nous les avons vaincu... en payant très cher, contre l’assasinat de masse, contre les fours à chaux, contre le viol institutionnalisé... mais nous les avons vaincus. Grâce aussi au con cours de certains rares »bons Français« dont je fais oaprtie aujourd’hui.
              Parce que vous, vous, mon cher Armand, faites partie des »mauvais Français«  : racistes, interventionistes, pro-colonialistes, donneurs de leçons intéressés et exploiteurs dans la lignée de la Françafrique... convaincus d’être supérieurs jusqu’au moment où vous vous réveillez en vaincus des batailles sociales et des guerres impérialistes : les Américains se barrent d’Irak la queue entre les pattes avec plus de 4000 morts en cercueil et plus de 30 000 blessés et de cas de maladie psychiatrique parmi la troupe. La compte continue de monter en Afghanistan. 

              Voilà le prix humain payé par les USA pour leur soutien à Israël et pour le mirage d’un bénéfice militaire. Le résultat des guerres a-symétriques se juge différemment de ce qu’il en est pour les guerres symétriques. 
              Je ne parle pas du coût financier de ces opérations impérialistes, qui se résume à la banqueroute de l’Etat US et à la crise financière internationale que cette faillite a engendré.

              Vous êtes pour la fuite en avant ? 
              pour d’autres »guerres civilisatrices, démocratisatrices«  ? Allez-y tout seul... ou avec vos seuls copains. 
              Laissez les enfants d’ouvriers, les garçons et les filles de banlieue vivre en paix.

              Mon cher, Armand, à me relire, je trouve en tute sincérité intellectuelle que la perversion est de votre côté : vous vous présentez comme un démocrate, mais vous ne l’êtes pas ;  »vous êtes vraiment un mauvais Français".


            • armand armand 24 juin 2009 21:12

              Dire que le régime iranien est le plus démocratique de la région c’est non seulement de la mauvaise foi, mais c’est d’une absurdité d’autant plus manifeste qu’en ce moment les nervis de ce régime de merde traquent les opposants.

              Citer la Russie (! !!!) comme exemple pour adouber ledit régime, c’est ajouter l’injure à l’outrage. Englober dans votre satisfecit la Corée du Nord, c’est dévoiler ce que vous êtes, au fond, un bouffon.

              je maintiens qu’un régime qui tire sa seule légitimité d’un prétendu choix divin qui s’effectue à travers un conseil d’experts, tous religieux, et d’un Guide suprême (équivalent de Lider maximo, de Conducator, de Duce ou de Führer) est une dictature théocratique abjecte et contre nature, tournant le dos notamment à trois mille ans d’histoire iranienne.

              Et j’affirme que ceux qui choisissent les matraqueurs, assassins, tortionnaires de ce régime pour conspuer les manifestants qui, encore aujourd’hui, ont tenté avec leurs pauvres moyens du bord de se faire entendre, sont d’infâmes salopards, tout juste dignes d’un crachat.
              Quant à l’argument sempiternel consistant à rejeter toute critique dès lors qu’elle est formulée par le ressortissant d’une ancienne puissance coloniale, l’habituel fond de commerce de tiers-mondistes à la noix incapables de raisonner en profondeur, c’est au choix, du tchoss, ou du gooz (cherchez, c’est du farsi)..

              Et si cela ne vous plait pas, je vous em...rde.


            • Abdellah Ouahhabi 24 juin 2009 23:59

              J’invite les lecteurs à constater que Monsieur Armand préfère résolument l’invective, l’insulte dans ce lieu qui est celui du débat.
              Je ne me laisserai pas entraîner sur ce terrain que je lui cède bien volontiers.

              Je pense que cela est motivé par son dépit de ne pouvoir apporter des arguments valables en faveur de ses thèses approximatives.

              Je vais cependant dire ce qu’est ce genre de personnes : des cannibales, des anthropophages ; ils basent leur niveau de vie, leur confort matériel sur l’usage de la force en politique internationale, sur l’exploitation, sur la mort de millions de personnes dans le Tiers-Monde que des semblables à Monsieur Armand font mourir de faim, de soif, de maladies en les spoliant de leurs richesses naturelles et du savoir accumulé à ce jour par l’humanité.
              Ils masquent leur appétit sanguinaire derrière une logorrhée anti-cléricale contre le Pape ou contre l’Islam, ou encore contre les autres « civilisations inférieures » (russe ou chinoise, ou coréenne, ou vénézuelienne, ou cubaine, etc) qui résistent à l’impérialisme.
              Le vrai athée ou le véritable agnostique reste serein ; il n’est pas gêné par la métaphysique des autres parce qu’il sait que la vie, le concret quotidien trancheront chaque fois dans le bon sens. Et si des gens ont besoin de croire en quelque chose d’immatériel, bien leur en fasse à partir d moment où cela n’est pas imposé.

              N’est-il pas symétrique de faire siéger nos députés pour interdire la burka ou d’éditer des loi pour interdire le voile (sous peine de privation de scolarité) et d’autre part d’imposer la burka ou le voile ?
              Pourquoi ne pas laisser les gens choisir librement, tout simplement... comme au Maroc ou en Algérie ou en Egypte, etc., etc.
              Alors pourquoi un Armand se lève-t-il outré contre ce qui se passe en Iran et pas en France ? Par ailleurs, que je sache, les USA sont aussi un Etat religieux et Israël aussi bien que son existence fasse l’objet de contestations de la part d’une partie du clergé juif. Et Le président Bush, imbibé d’alcool, ancien meembre des alocliques aninymes, qui tombre dans la Maison Blanche « après avoir mangé un btretzel », n’a-t-il pas déclaré avoir reçu directement de Dieu la mission d’attaquer l’Irak... pour détention d’armes de destruction de masse ?

              Deux poids, deux mesures.

              C’est pourquoi ces gens sont en opposition totale avec l’humanisme français issu du Siècle des Lumières, c’est pourquoi ce sont de mauvais Français... comme il y eut de mauvais Allemands durant la Seconde Guerre Mondiale - les nazis.

              Là dessus je cesse cette diatribe ui n’apporte plus rien aux lecteurs quant au fond du problème qui consisitait à constater que « La tentative de »révolution orange« pro-américaine à Téhéran a échoué  » et c’est bien le cas.

              Je fixe rendez-vous aux lecteurs dans un prochain article sur l’actualité !


            • Julius Julius 22 juin 2009 12:27

              Je ne vais pas discuter avec vous, vos thèses sont tellement absurdes. Mais vous pourriez être moins intéressés à ce que le Parti communiste d’Iran a écrit : http://www.wpiran.org/English/english.htm

              En fait, c’est si drôle, mollah fun club de la gauche. Ils oublient que la seule caractéristique de la vie politique en Iran qui est occidentalisé est - le capitalisme.


              • katalizeur 22 juin 2009 17:50

                @ jullius

                tu es qui toi a etre sur tous les fils a donner des bons points et des mauvais points aux uns et aux autres

                a part le statut de sioniste notoire, je ne t’en connais pas d’autre, je pense que dorenavant, monsieur le sioniste ,il va falloir apprendre a vous la fermer ( vous l’ouvrez assez sur les merdias .......) les hommes libres ont decidés de prendre la parole que vous avez vous et les votre trop longtemp monopolisé....a l’avenir nous vous confineront dans la place qui doit etre la votre ni plus ni moins.......


              • cathy30 cathy30 22 juin 2009 13:04

                Effectivement c’est la meme chose que le 1er coup d’Etat avec le shah, version orange. Que les iraniens disposent de leur pétrole, la planète n’appartient pas aux USA.
                et j’espère également de tout mon coeur que cette fois ci la population européenne ne se fera pas avoir pour un conflit armé face à l’Iran, comme il y a eu en Irak. D’ailleurs j’aimerais rappeler que la guerre ça pue et ça tue, ce n’est pas un jeu vidéo. Longue route aux iraniens.


                • cathy30 cathy30 22 juin 2009 18:54

                  Lech
                  je parlais de la population qui peut avoir du poids, pas des gouvernements.


                • herve33 22 juin 2009 13:43


                  Les US ont peut-etre favorisé cette rébellion , tout simplement en finançant directement ou indirectement la campagne de Moussaoui . Mais de là , envoyer les tanks comme les manifestants comme à Tian an men en Chine , cela serait un profond mépris du peuple iranien.

                  Si la victoire de Ahmadinejad était si éclatante , pourquoi ne pas réorganiser de nouvelles élections .

                  La vérité , c’est les mollah , ne veulent aucun changement , et les restrictions de type religieuses commencent à lasser le peuple qui espérerait sans doute une certaine ouverture .

                  D’ailleurs une certaine ouverture de la part des dirigeants aurait réduit à néant , toutes les tentatives de déstabilisation venant des US .


                  • katalizeur 22 juin 2009 17:41

                    @ "33 HERVE
                     je ne voulais faire aucun commentaire , l’auteur que je salue a dit l’essentiel.....

                    mais là mon petit herve es ce tu te crois a un match de foot ou de basket...refaire les elections....te rend tu compte de ta connerie ? apres on fera une revanche, et fannie pour le troisieme.....

                    decidement l’ambassade sioniste embauche m’importe qui.....

                    monsieur le grand chancelier tant a faire ....meme pour troller mettez du personnel a la hauteur.....mais c’est aussi une bonne nouvelle,je sentais que le sionisme etais decadent, ce cretin le confirme.


                  • socrate75 socrate75 22 juin 2009 13:51

                    La démocratie ---> Abraham Lincoln : « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple », qui a été introduite dans la constitution de 1958 de la Cinquième République française.

                    Que ricains, anglais et responsables de notre pays me donnent leur définition si ils en connaissent bien une autre définition. L’ingérence quand tu nous tiens


                    • 3.14 3.14 22 juin 2009 17:33

                      Très bon article, merci à son auteur.
                      En complément, un du réseau voltaire : http://www.voltairenet.org/article160669.html qui défend à peu près les mêmes thèses et rappelle un fait intéressant : seul un tiers des iraniens ont l’accès à un ordinateur, et il s’agit évidemment du tiers le plus riche, à partir de là, toutes les fables des médias sur la révolte populaire qui s’exprimerait sur Twitter ou Facebook sont à considérer comme fausses et de très mauvaise foi.


                      • katalizeur 22 juin 2009 18:37

                        @ geraldine hubert

                        c’est bon arrete de te discrediter....le coup a foiré...800 millions de dollars partie en fumée
                        c’est pas grave la cia mossadiste fera mieux la prochaine fois

                        en attendant dis a ta copine de se couvrir les michons par respect il y a des enfants pas loin......


                      • katalizeur 22 juin 2009 23:21

                        @ leon

                        tu as tout a fait raison leon ;
                        «  »Ce qu’il y a de bien maintenant sur Agoravox c’est qu’on est pas obligé de lire les commentaires de certains«  » ; toujours la meme rethorique.........

                        moi quand je vois leon mcm et tous ses pseodos la grenouille, hubert et sa pute et tous les sionistes...eh bin je saute...comme a je gagne du temps...

                        parsque moi les supporter d’assassins je de criminels je peu pas me les encadrer


                      • Reinette Reinette 22 juin 2009 23:28

                        ce n’est pas la peine de lire plus loin.

                        TOUT à fait d’accord


                      • garibaldi15 23 juin 2009 01:31

                        ’’les plus mauvais canons occidentaux : liberté sexuelle extrême, mariages entre hommes, dépénalisation des drogues, de l’alcool, disparition de la famille, et surtout abandon des pauvres à leur sort.’’

                        Associer le mariage gay et l’abandon des pauvres à leur sort, il fallait oser !!! Associer le très démocratique Vénézuela (où un référendum de mi-mandat peut révoquer le président démocratiquement élu) avec la Corée du Nord, il fallait oser !

                         Vous êtes un sale petit bonhomme ! Vous avez tout du posteur agissant sous fausse bannière.

                        Votre article est tout à fait caricatural et constitue un véritable repoussoir pour les gens qui pensent qu’il y a effectivement tentative d’ingérence des occidentaux dans les affaires de l’Iran, et qui pensent aussi que la machine à propagande est lancée à fond. Est-ce le but recherché ?


                        • DanieldeNancy DanieldeNancy 23 juin 2009 05:59

                          Personnellement je considère que les Iraniens se libèrent de la tutelle de la religion d’État. Aucun appareil d’État ne peut installer le bien et la foi dans le cœur de l’homme par une pression politique extérieure mais seulement l’homme lui-même par un effort personnel de transformation intérieure. Le Coran stipule bien « pas de contrainte en religion », la démarche spirituelle doit être libre, volontaire, personnelle, et ne peut être imposée. Les Iraniens sont en train de tourner la page de l’instrumentalisation de l’Islam par la politique et la religion (en tant que système de pouvoir). Le livre La Révélation d’Arès annonce cette libération de cette manière : « Il est temps que Je libère les nations ; dans la nuit Je leur ai fait entendre le délire des puissants, des princes et des riches, elles ont compris, elles se sont levées, elles ont rompu les chaînes,… ». De même le Coran prône avant tout une voie spirituelle, une ascension personnelle vers le Bien et non une théocratie.


                          • coconut 24 juin 2009 14:17

                            Bonjour,

                            L’iran étant assez loin pour moi, je dois dire qu’à la limite je m’en....
                            Cependant, en lisant les différents articles (et les commentaires surtout) à ce sujet, je me rend compte que les « pro » Mahmoud Ahmadinejad n’ont de cesses de critiquer les médias occidentaux, à tort ou à raison.

                            Mais, pour les images qui parviennent à filtrer d’Iran, seriez vous prêt à parier vos avoir en affirmant que tout est faux ? Tout est fait avec Photoshop ? Pas de manifestation ? Les morts qu’on y voit, sont-ils des acteurs de la CIA ou du MOSSAD ?

                            Comment pouvez-vous encore dire que c’est un pays dit « démocratique » en voyant la répression exercée par Mr le président ?

                            Bien à vous,

                            Mike



                            • socrate75 socrate75 24 juin 2009 16:56

                              Si à chaque élections présidentielles dans un pays les perdants descendent dans la rue pour contester et déclarer que le vote a été truqué ça sera l’anarchie, il y a une seule méthode —> par les tribunaux, par la loi et rien d’autres.

                              Déjà avant les élections, les médias, les politiques et certains pays ont commencé à annoncer les fraudes, ’une simple recherche sur internet suffira pour le voir bien sûr pour ceux qui sont de mauvaise foi’, ces pays ce n’est pas la peine de les citer bah si (USA, Israel, GB, FR, AL...).

                              Le comble, on entend chez nous le marabouda kouch... ’je suis sûr qu’il y a eu qq chose’ quant à l’autre sar... ’pour lui il n’y a pas de doute’ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! même les riains étaient plus prudents !!!!!!!

                              Des manipulatons de certains iraniens il y a eu, l’ingérence dans les affaires intérieurs en Iran il y a eu de quel DROIT ?

                              Par contre l’autre sioniste Natanya... l’assassin de service avec sa bande n’a de leçons à donner à qui que ce soit.

                              On parle de répression en Iran, et bien moi je leur dis à ces pinguoins balyer devant votre porte avant de balayer devant la leur, ce n’est pas parce que les résultats ne sont pas à votre goût qu’il faudra mettre le pays dans une guerre civile.

                              Le feu de paille terminé, chacun va se réveiller en Iran sur un grand mensonge lancé par des haineux comme celui lancé contre l’Irak. La différence c’est que en pays Perse ils ne réagissent pas comme leurs voisins


                              • redg 25 juin 2009 01:57

                                J’arrive après la guerre (ou la révolution avortée), mais je voulais juste apporter un petit commentaire, car comme beaucoup de personnes je pense que les images de répression que l’on voit dans les media ne nous laisse pas indifférent...

                                Je rejoins un peu Henri François, l’article est intéressant mais ... En effet, si il a été montré par le passé l’ingérence de pays tiers dans des conflits ne les concernants pas directement (si on excepte la politique étrangère et le commerce des ressources bien entendu), il me semble que qualifier la Chine ou le Venezuela d’exemple a suivre pour la démocratie est un peu surprenant (ou démagogique...). Concernant l’Ossétie et l’Abkazie, il me semble que si la Géorgie à fait éclater le conflit de part une provocation militaire, la Russie montrait depuis déjà quelques années une volonté claire de récupérer cette région pour une question d’accès martime. Si la Russie voulait véritablement leur donner leur indépendance, elle aurait transmis son mandat de sécurisation de la région a un autre pays neutre ce qui ne semble pas être le cas.

                                Je résumerai mon propos par une citation : « Du pain et des jeux » (C’est "Juvénal qui en est l’auteur. Il l’a écrite pour évoquer les besoins fondamentaux du peuple de Rome qui vivait alors dans la misère. Pour éviter les émeutes et les révoltes[...]« pompé de http://www.wetterenoise.be/fr/pain/histoire/jeux.html). Il me semble que maintenir la base populaire dans l’ignorance tout en comblant leur estomac pour s’assurer leur vote et leur soumission est un exemple peu enviable pour l’humanité (modèle qui tend à se répendre de nos jours... un exemple : regardez autour de vous [merci aux milices de surveillance du web sarkoziennes de ne pas venir troller mon petit post insignifiant, je suis apolitique]).

                                Loin de moi l’idée de jouer les moralisateurs, bien que mon post puisse facilement être détourné en ce sens. Mais à mon humble avis, si le progrès se résume à avoir quelquechose dans le ventre et suivre le bon vouloir d’une minorité dirigeante et pouvoir s’acheter une super voiture neuve... bein c’est bien triste.

                                 »Je n’ai pas de chaines au pieds mais je ne suis pas libre" - Concrete Jungle (Bob Marley)

                                ps1 : il ne me semble pas que la pratique religieuse soit sensée se soumettre à une autorité religieuse autre que celle de son dieu (mais bon faut faire prospérer le business).
                                ps2 : mettre l’homosexualité dans la partie dérive de l’occident, ca fait peur... et après on s’emporte en parlant de moralisateurs à ceux a qui votre article ne plait pas... bizarre comme raisonnement.
                                ps3 : si quelqu’un lit mon commentaire : ceci est mon avis, il n’est ni pro ni anti Iranien, je me place juste de mon point de vue de personne sous l’autorité du joug d’un état décidant pour moi alors que son éléction ne lui donne pas forcément tous les mandats pour.


                                • redg 25 juin 2009 02:00

                                  (désolé pour les fautes, mon premier post a eu quelques ratés avant envoi mais l’idée est là :)


                                • omar omar 25 juin 2009 19:18

                                  neda est libre maintenant


                                  • dom y loulou dom 3 août 2009 01:27

                                    c’est marrant en quittant l’article j’avais une sensation très nette et claire de ce que j’avais lu...

                                    et maintenant que j’ai lu tous les commentaires je n’y comprends plus rien...

                                    bon je vais me coucher... vous me fatiguez.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès