Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Thérapie de Choc ou crise mondiale du Capitalisme

La Thérapie de Choc ou crise mondiale du Capitalisme


La structure sociale politique du monde contemporain de l’Europe a subi , après les événements de 1989-1991 qui ont eu lieu en Europe de l’Est , des modifications d’envergure dont la finalité ne s’est pas encore produite , elle est difficilement prédictible à présent , dans les conditions de la 3-ème Grande Crise économique mondiale du système capitaliste éclatée en 2008 aux Etats-Unis qui a aggravé et qui a élargi les graves problèmes sociaux qui existaient déjà dans le monde capitaliste. Comme une conséquence , maintenant, au début du 21-ème siècle , il y a une grande quantité de souffrance humaine que ni le monde ouest occidental , ni les Etats-Unis, ni le monde des pays périphériques est européens ne peuvent plus la supporter.
 
C’est une crise de système qui a affecté non seulement l’économie mais tous les aspects de la vie sociale . La crise de système pousse le Capitalisme dans la situation de ne plus pouvoir fonctionner . Cette crise met en cause même le mode de production capitaliste. C’est pourquoi la bourgeoisie , aujourd’hui neo libérale , qui avait conquis le pouvoir au nom de la liberté , du développement de l’initiative privée et de la non intervention de l’Etat en économie , renonce maintenant a tous ses principes et demande aux Etats , au niveau international, par l’entremise de l’UE, du G 7 qui est devenu G 20 , d’intervenir pour éviter l’effondrement du Système Capitaliste , du FMI et de la Banque Mondiale .
 
Ce qui est important dans ce contexte est l’idée de la construction du Socialisme comme une alternative à la voie capitaliste.
 
La Diversion Politique de 1989-1991 produite en Europe de l’Est sous le faux nom de Révolution et la Diversion Economique basée sur la Thérapie de Choc imposée sous le faux nom de Transition qui ont détourné le Socialisme de l’Europe de l’Est vers un Capitalisme Primitif , ont déterminé aussi la disparition des Elites qui auraient pu prendre la suite des idées socialistes et ont favorisé l’apparition d’une grande confusion dans toute la zone européenne, en désorientant aussi d’autres peuples dans autres zones du monde qui cherchaient une nouvelle voie dans l’évolution de la société.
 
Ce détournement de la marche de l’humanité vers le Socialisme commencée dans l’Europe de l’Est ne pourra pas mettre fin à une recherche millénaire d’une société plus juste et meilleure. L’idée de justice sociale est depuis très long temps bien encrée dans la conscience des gens. Tant que le monde sera divisé en 20 % le monde des riches et 80 % le monde des pauvres, la recherche de la justice sociale ne peut pas disparaître. Ni l’idée d’internationalisme ne peut pas disparaître.
 
Si la victoire de la Révolution Socialiste d’Octobre 1917 en Russie et la victoire des Alliés contre le nazisme dans la Deuxième Guerre Mondiale – en dépit de la Guerre Froide déclenchée par Truman contre l’URSS et le monde socialiste - ont été des événements qui ont offert des solutions pour résoudre les problèmes sociaux au niveau de masses , on ne peut pas dire la même chose concernant les fausses Révolutions : sanglante , moins sanglante et de velours de l’Europe de l’Est des années 1989-1991, ni en ce qui concerne la fausse Transition post socialiste de ces pays.
 
Ces fausses révolutions , de même que la Transition globale post socialiste basée sur la Thérapie de Choc de Jeffrey SACHS et sur le Chaos , qui sont des faits politiques qui ont déterminé l’Histoire récente de l’Europe, suscitent des commentaires dans leur interprétation. L’observation objective des données offertes par ces faits politiques du point de vue des intentions , de l’utilité et des résultats nous éclaire et nous montre, sans aucun doute, que ces faits politiques reçoivent une toute autre dimension si on tient compte du rôle unique eu dans le détournement du Temps historique du Socialisme en Europe. Le détournement a été fait dans la direction du temps des siècles 18-19 disparus depuis longtemps . Bien que l’humanité ne souhaite plus retourner à ces temps-la dans l’Europe de l’Est , l’histoire a été forcée en sens inverse et ici on a été restauré un Capitalisme Primitif - des bandits , qui ressemble à celui du 19-ème siècle qui existait aux Etats-Unis. Autrement dit les fausses Révolutions et la Transition globale basée sur la Thérapie de Choc de SACHS et sur le Chaos se sont opposées au sens unique de l’écoulement du Temps dénommé par l’astronome et le physicien anglais A.S.Eddington d’une manière suggestive et élégante « la Flèche du Temps » (1)
 
Très liée au problème de la Flèche du Temps de gauche à droite, du Passé vers l’Avenir est aussi celle de l’Irréversibilité du Temps, qui a été également attaquée par les fausses Révolutions et par la fausse Transition globale dans les anciens pays socialistes afin d’y restaurer le Capitalisme Primitif des bandits.
 
Nous savons tous que dans l’Espace nous pouvons aller et retourner mais nous ne pouvons pas revenir dans le Temps. Le sens du Temps reste orienté exclusivement du Passé vers l’Avenir. La science s’est prononcée en cette matière. La science repousse les corrections faites dans le Temps social historique.
 
Mais même les grands sens de l’être humain qui sont ancrés sur les trois dimensions du Temps ont été attaqués, à savoir :
1. Le pouvoir d’instituer créativement le Présent
2. Le pouvoir de déchiffrer l’Avenir
3. Le pouvoir de reconstituer le Passé dans le sens de le refaire en mémoire , de l’évoquer.
 
Les qualités générales du Temps qui sont profondément incluses dans le Temps social des gens ont été soumises à une attaque politique majeure jamais rencontrée en histoire , celle du détournement du cours de l’histoire de l’Europe de l’Est. Il est intervenu un non respect grossier de la Loi de la continuité et une provocation artificielle et brusque de discontinuation de la vie économique et sociale à des millions de gens sur une immense surface de l’Europe y compris de l’URSS, qui ont affecté le Présent et l’Avenir de ces nations. 
Le Temps social des gens étant attaqué par des ruptures et des chocs, la conscience humaine a été elle aussi attaquée violemment . On a été détruit l’immense volume d’expérience et d’information qui est la base de l’instruction - élément fondamental qui donne sens à l’histoire et à la vie des gens. En même temps un grand coup a été donné au potentiel créateur comme représentant du Temps , car on sait bien que le potentiel créateur augmente avec le temps.
 
Par la mise en œuvre de l’expérimentation de la Transition globale dans l’Europe de l’Est basée sur la Thérapie de Choc de SACHS et sur le Chaos, le Temps, comme ressource de la société, a été perdu en grande partie.
 
Les pays de l’Europe de l’Est , à qui le Temps historique de la construction socialiste et de ses gens a été diabolisé et agressé , ont été obligés de passer de leur niveau moyen supérieur de développement eu à la fin du 20-ème siècle , à un niveau de sous développement qui est caractéristique pour les siècles 18 – 19 , de sorte que même les éléments nécessaires pour le soutien biologique des anciens peuples socialistes ne sont plus assurés. En plus, jusqu’en 1989 les nations socialistes d’Europe , y compris de l’URSS , contribuaient d’une manière exemplaire à la création de la civilisation par leur potentiel créatif de leurs économies . 
 
En 1989-1991 le chemin naturel vers le Socialisme du développement de la société de l’Europe de l’Est a été interrompu brutalement et vilainement.
 
L’histoire du développement de la société humaine montre que tout système social a eu besoin d’un certain temps pour démontrer sa supériorité par rapport au système précédent et en comparaison avec les systèmes avec lesquels il coexiste . En 1989-1991 les pays socialistes de l’Europe y compris de l’URSS n’ont plus été laissés continuer leur chemin, de continuer leur Temps historique. Ces pays socialistes avaient réussi dans un Temps historique court en comparaison avec la durée d’environ cinq siècle d’existence du Capitalisme d’obtenir des résultats supérieurs dans le secteur économique et de la finalité sociale qui est la qualité de la vie des gens. Dès la période de la 2-ème Grande Crise Mondiale du système capitaliste des années 1970 le Socialisme était devenu pour le Capitalisme un concurrent redoutable sur le plan mondial du point de vue économique , politique et social. En 1989-1991 ce concurrent socialiste a été éliminé par des moyens occultes seulement dans la zone de l’Europe de l’Est et de l’URSS.
Le Temps historique du Socialisme européen a été rompu et retourne de son chemin.
 
Le sociologue et anthropologue professeur émérite Shamuel Noah EISENSTADT d’Israël montre que les anciens régimes socialistes de l’Europe de l’Est ont promu des régimes modernes . Il fait la précision que : « Tant les Constitutions que les élections ont attesté le fait que ces régimes, par leur type de légitimation, par leurs relations internationales , de même que par leur programme politique et culturel total ont été des régimes modernes, ils ont fait partie du modèle culturel de la modernité et leur mode caractéristique d’industrialisation a été lié à la mobilisation sociale sur une large échelle et à l’extension de l’éducation , l’émancipation se réalisant dans toutes les couches sociales » (2).
 
En Europe de l’Est l’expérimentation de la Transition sur la base de la Thérapie de Choc et du Chaos pendant 20 ans , 1989-2009 , la contribution bénéfique des pays socialistes d’Europe à la civilisation de toute l’Europe est disparue. Le Grand Capital du monde occidental et des Etats-Unis a réussi la performance négative de faire effondrer les pays socialistes de leur niveau moyen supérieur de développement à un niveau de sous-développement caractéristique pour le 3-ème Monde , par la politique de la Thérapie de Choc , du FMI , de la Banque Mondiale et de l’UE. La destruction par des moyens occultes du Socialisme de Europe de l’Est comme suite a la volonté née dans la tête des gens du Grand Capital et des Services Secrets a apporté des profits si grands au Grand Capital , que la grande majorité de la population des anciens pays socialistes a été jetée dans un immense malaxeur de la misère et de la pauvreté avec toutes les suites qui en découlent et qui mettent en danger l’être humain et sa dignité .
 
Petit à petit ces effets négatifs en l’Europe de l’Est provoqués par l’expérimentation politique , économique et sociale dans la période 1989-2009 se sont ajoutés aux problèmes sociaux du monde capitaliste non solutionnés depuis des siècles , de sorte que l’actuelle 3-ème Grande Crise Générale du Capitalisme, qui est la plus grande et la plus grave de l’histoire met en grand embarras l’Europe après la fin de la Guerre Froide. 
 
On sait bien que les sciences politiques - historiques stratégiques sont dissemblables par rapport aux sciences exactes car elles n’ont pas la possibilité de l’expérimentation. Et pourtant la mise en œuvre de la Transition globale de l’Europe de l’Est basée sur la théorie de la Thérapie de Choc de SACHS pour la restauration du Capitalisme Primitif représente une expérimentation d’envergure unique en histoire , qui a été exécutée sur les populations d’une grande partie de la surface de l’Europe , y compris de l’URSS. Cette expérimentation globale unique dépassé , de par ses conséquences , le Holocauste de Hitler contre les juifs pendant la 2-ème Guerre Mondiale et les deux bombes atomiques lancées par l’aviation américaine le 6 aout 1945 sur la ville de Hiroshima et le 9 aout 1945 sur la ville de Nagasaki.
 
Les pays de l’Europe de l’Est dont le Temps historique du Socialisme leur a été attaque sont devenus le Laboratoire du Monde Capitaliste pour l’expérimentation économique , politique et sociale de la théorie de la Thérapie de Choc de SACHS fabriquée par CIA pour soutenir l’idéologie bourgeoise et les théories apologétiques bourgeoises qui soutiennent que le Capitalisme est éternel et qu’il se renouvelle tout le temps.
 
Les pays est-européens qui avaient un chemin socialiste vers le progrès ont été forcés par des Opérations sous Couverture de retourner a la forme de société du type Capitalisme Primitif des bandits.
La Thérapie de Choc est une théorie bourgeoise et l’une des principales Opérations sous Couverture des Services Secrets américains pour le changement du cours normal de l’histoire en l’Europe de l’Est.
 
Des opinions concernant la Thérapie de Choc :
 
L’annaliste politique militaire roumain Col.(r) Florian GARZ montre que : « la Thérapie de Choc , invention de certains économistes américains patronnes par CIA , spécialistes dans les diversions économiques , s’est
avérée finalement désastreuse sur tous les plans ( 3 ).
 
Plusieurs personnalités académiques tel que : Linnet Mayers de Chicago Tribune , le hollandais Jan Trimbergsen lauréat du Prix Nobel et son collaborateur Jan Berkawer ont rudement critiqué les réformes imposées par les spécialistes américains aux anciens pays socialistes de l’Europe de l’Est en soulignant que ces réformes n’ont produit que des effondrements , de la pauvreté, du désespoir et un immense abime entre pauvres et riches ( 4 ).
 
Le professeur américain Noam KHOMSKI Président de l’Institut de recherches près l’Université Columbia de New-York , dans son étude « Ordres internationaux anciens et nouveaux » publie en 1996 montre que :
« L’objectif stratégique fondamental du Grand Capital dans l’ancien monde socialiste l’a représenté son effondrement économique au niveau de développement du Tiers Monde . Cet objectif a été réalisé avec un succès extraordinaire , l’ancien monde socialiste est à présent un nouveau Tiers Monde à tous points de vue » , estime le professeur Noam Khomski et il précise encore que : « Le Grand Capital avec le capital américain en tête , avait agi de la même manière que les Anglais après la conquête de l’Inde par les campagnes militaires de 1756-1763. Dans la période respective l’Inde avait un niveau de développement industriel égal à celui de la Grande Bretagne . Les occupants anglais ont détruit toute forme d’industrie indienne en jetant ce pays gigantesque, source de culture et de civilisation, vers le plus épouvantable état de sous-développement et de pauvreté qui existait au monde ( 5 ).
 
Le professeur universitaire américain Gregory D. FOSTER du Collège Industriel de la Défense de Washington a publié en 1995 son ouvrage « Une vision stratégique post Guerre Froide ». Ce livre présente de la manière la plus exacte possible les événements qui se sont produits après la Deuxième Guerre Mondiale. Le professeur Gregory D. Foster fait des appréciations d’une extraordinaire importance et de grande actualité concernant la modification du cours de l’histoire et son placement sur des coordonnées très dangereuses à cause du dogme de la Guerre Froide.
Voici ce que Gregory Foster affirme : « L’adhérence à l’anticommunisme – surtout à l’antisoviétisme – et a l’aberrant dogme de la Guerre Froide pendant 45 ans a produit un processus d’auto-aveuglement pour toutes les forces politiques traditionnelles des Etats-Unis et après la fin de la Guerre Froide le cours de l’histoire a été détourné et placé sur des coordonnées très dangereuses (6). 
 
Toute estimation de l’actuelle Crise Générale du Capitalisme seulement par la prise en considération du Présent , sans une analyse rétrospective du Passé historique, au moins du Passé proche de la bouleversée et mutilée Europe de l’Est et sans une prospective post crise - quand il y aura une post crise et s’il y en aura - serait une estimation unilatérale qui conduirait inévitablement à des conclusions erronées.
================================
BIBLIOGRAPHIE :
1. Le livre « Le Temps et la pensee physique contemporaine « 
Edition Enciclopedica , Bucarest , 1972 , p.199
2. S.N.EISENSTADT , sociologue et anthropologue , professeur emerit
en Israel , the Amalfi Prize for Sociology and Social Sciences en 2001 
the EMET Prize in Sociology en 2005 ( Internet – page revue le 16 sept.2009)
3. Florian GARZ , « L’histoire interdite », Ed. Obiectiv Craiova , p.112
4. Ibidem
5. Noam KHOMSKI , « Ordres Internationaux : anciens et nouveaux »
1966 , apud , Florian Garz , « L’histoire interdite » p.110
 6. G.D.FOSTER , « Une vision strategique post Guerre Froide » ,1995 ,
 apud , Florian Garz , « Apocalipsa si Romania » , Ed.Obiectiv Craiova
 p.104-105
 
Note : Veuillez excuser l’absence des accents .
 Il m’est impossible de pouvoir les mettre.
 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • benoit benoit 16 octobre 2009 12:26

    Bonjour Nina Georgescu,

    tous ces évènements en Europe de l’Est n’est-elle pas le fruit aussi des ravages causés par le communisme dans les années 20 depuis le Révolution bolchévique.
    Je sais qu’à l’époque ces pays Slaves accumulaient un retard économique et un déficit de démocratie importants.
    Très peu de dirigeants Slaves ont réussi malheureusement à diriger leur population avec intelligence et respect.
    Cela fait des pays d’europe de l’Est des pays effectivement comparables aux pays du Sud.

    Le meilleur exemple en la matière est Milosevic qui est responsable de la destruction de son propre pays à cause d’une étroitesse de vue incroyable.

    Staline qui est encore considéré aujourd’hui comme un héro en Russie était pourtant un sombre dirigeants.

    Enfin la Pologne qui a soif de rejoindre l’Ouest le fait avec une grande maladresse et brutalité : j’ai discuté avec une Polonaise elle m’expliquait que les Polonais en voulaient aux européens de l’ouest de les avoir « lâchés » à la Russie !Ceci est quand même un comble.
    Enfin les Roumains, les Bulgares ou encore les Serbes et même parfois les Hongrois sont réputés de ce côté-ci du Danube pour être des gens fourbes et brutaux.

    Voila selon moi les Slaves doivent encore évolués même si leur intégration en Europe est inéluctable et salutaire.

    Merci pour votre article et au revoir.


    • Nina Georgescu Nina Georgescu 17 octobre 2009 21:03

      Bonsoir BENOIT,
      Dans votre message vous montrez correctement que dans les annees 1920 les pays de l’Europe de l’Est avaient un faible developpement economique. Mais il faut que je vous dise , a mon regret , que plus loin dans votre commentaire vous etes en erreur concernant l’interpretation des faits historiques de l’Europe de l’Est.
      Je vais clarifier cette situation.
      Des le commencement il s’impose une precision et nous devons nous poser la question suivante : quand est-ce-que a commence le processus d’edification du nouveau regime social - le Socialisme ? A l’exception de l’URSS et de la Mongolie qui ont commence ce processus apres la victoire de la Grande Revolution d’Octobre 1917 , respectivement en 1922 en l’URSS et en 1924 en Mongolie , les autres pays de l’Europe de l’Est ont commence ce processus apres la Deuxieme Guerre Mondiale. En dehors du vieux systeme capitaliste a fait son apparition un nouveau systeme , le systeme socialiste. Ces deux systemes ayant des regimes essentiellement differents par la nature de leurs relations de production , il s’est imposee comme une necessite objective la collaboration pacifique et leur coexistence. Entre les deux systemes et sur la base de leur coexistence , a commence le developpement d’une competition historique dans tous les domaines de la vie sociale.
      Dans l’appreciation de la competition entre le Socialisme et le Capitalisme il est necessaire de tenir compte du potentiel economique et premierement du potentiel industriel avec lequel les pays appartenant a ces deux systemes economiques sont entres en competition.
      Tel que bien vous l’avez dit vous meme , les pays de l’Europe de l’Est avaient du retard economique. Autrement dit la majorite de ces pays , a l’exception de la R.D.Allemagne et de la Tchequoslovaquie , ont commence la construction du Socialisme ayant un niveau bas et tres bas de developpement economique. De ce point de vue la Pologne et la Hongrie etaient des pays agraires-industriels avec une industrie faible. L’ Albanie , la Bulgarie, la Roumanie et la Yougoslavie etaient des pays agricoles , pour ne plus parler du Vietnam , qui se trouve sur un autre continent dans l’Asie de Sud-Est , ou il y avait encore des relations feodales dans la vie social-economique. Nous parlons ici du Vietnam seulement pour montrer le degre du retard economique d’ou a commence la competition avec le Capitalisme.
      Par contraste , le depart economique des pays capitalistes dans la competition avec les pays socialistes etait bien superieur. Les pays capitalistes developes avaient accumule durant leur existence d’environ cinq siecles un gigantesque potentiel economique et surtout un gigantesque potentiel industriel. C’est avec ce gigantesque potentiel economique que le Capitalisme est entre en competition avec les pays socialistes. La Grande Bretagne par exemple etait devenue un pays industrialise au debut de la deuxieme moitie du 19-eme siecle. Les Etats Unis et la majorite des pays de l’Europe de l’Ouest avaient aussi termine les processus d’industrialisation au debut du 20-eme siecle.
      Alors bien que la prise du depart dans cette competition defavorisait les pays de l’Europe de l’Est - tel que vous aussi l’avez corectement remarque - le TEMPS , comme duree historique qui donne la mesure des resultats obtenus par les deux systemes , prouve un fait extraordinaire.
      Autour des annees 1970 le Capitalisme , lors de sa deuxieme Grande Crise causee par la crise du petrole , se trouvait en pleine crise de systeme. Le model de vie americain etait conteste meme aux Etats Unis. Dans la meme periode des annees 1970 le systeme socialiste mondial se consolidait et il etait deja devenu attractif sur le plan mondial. Le Socialisme etait donc un concurrent pour le Capitalisme sur le plan politique , economique et social. Le systeme socialiste mondial representait 26 % de la surface terestre , plus de 30 % de la population du monde etait socialiste , il detenait 12 % du volume du commerce mondial , il donnait 32 % du volume du Produit Brut mondial et plus de 40 % de la production des biens materiels. Un aspect egalement important est celui du nombre des salaries engages dans la production materielle. En 1975 , sur un total de 650 millions de salaries , 220 millions revenaient aux pays socialistes. En plus , les regimes socialistes de l’Europ de l’Est ont ete des regimes modernes. Par l’industria-lisation socialiste , par l’urbanisme , par l’enseignement de masse et par l’acces a la culture pour toutes les couches sociales , les pays socialistes europeens faisaient partie du model culturel de la modernite.
      Le « Monde Communiste » , comme vous l’avez baptise , representait une gigantesque force et le Capitalisme - tel qu’un analyste militaire roumain precise - « sentait toujours plus proche son souffle dans sa nuque ».
      Ce monde socialiste devait donc etre detruit a tout prix et par tous les moyens.
      C’est d’ailleurs ce qui s’est passe en 1989-1991 dans l’Europe de l’Est , par la diverssion politique des fausses Revolutions et par la diversion economique basee sur la Therapie de Choc de SACHS , sous le faut nom de Transition globale des pays socialistes de l’Europe de l’Est.
      Si nous revenons a l’erreur dans laquelle vous vous trouviez en posant la question rethorique « tous ces evenements de l’Europe de l’Est ne sont-ils le fruit des ravages causes dans les annees ’20 apres la revolution bolchevique ? » La reponse est categoriquement NON.
      Je vous recomande cependant de relire mon article. Pour avoir des informations complementaires vous pouvez lire aussi mes deux autres articles : « La crise de la demo-cratie occidentale et la destruction du systeme socialiste mondial » et « Comment le Capi-talisme reagit face a ses grandes crises economiques ».
      Salutations cordiales ,
      Nina GEORGESCU - l’Auteur de l’article.


    • iris 16 octobre 2009 12:37

      le communisme comme marx l’imaginait a til vraiment existé ??
      Staline, mao, etcc n’incarne pas pour moi le communisme qui n’a pas encore existé à ce jour


      • Nina Georgescu Nina Georgescu 16 octobre 2009 21:57

        Bonsoir IRIS ,
        Je vous remercie pour la bonne question que vous m’avez posee.
        Oui , le Communisme que Marx immaginait n’a pas encore existe.
        Malheureusement , et surtout apres les evenements qui ont eu lieu en Europe de l’Est en 1989-1991 , dans le langage des gens politiques et meme dans le langage de certains Chefs d’Etat , dans le Media et aussi dans le langage quotidien , on utilise souvent le therme de Communisme pour designer les societes des pays de l’Europe de l’Est et de l’ex Union Sovietique. Sans doute , tous ces pays sont nommes d’une maniere impropre Communistes.  Les societes des pays de l’Europe de l’Est et de l’ex Union Societique ont ete des societes socialistes et les pays ont ete des pays socialistes.
        Le Socialisme et le Communisme sont deux formations social-economiques distinctes.
        Donc jusqu’a present n’a existe aucun type de societe communiste.
        L’auteur de l’article.


      • Gourmet 16 octobre 2009 14:18

        L’homme (le capitaliste ?) est un enfant.
        Il ne voit pas plus loin que le bout e son nez et a juste besoin d’être rassuré régulièrement.
        Quand ça va mal il appelle ses parents (l’Etat) à la rescousse.
        Mais dès qu’il se sent à nouveau en confiance, il reprend ses activités puériles (individualisme forcené, conquête du pouvoir, etc), comme si de rien n’était.
        db


        • Nina Georgescu Nina Georgescu 17 octobre 2009 21:22

          Bonsoir GOURMET ,

          J’ai lu avec plaisir votre commentaire et pour continuer votre interpretation methaforique j’ajoute que ces enfants fous ont mis la main sur des jouets d’armes vrais et ils les utilisent pour agrandir leur teritoire de jeux et pour creer un monde ou ils souhaitent se sentir en pleine securite.
          Pour obtenir cela ils prennent en main leurs jouets , ils tirent sur ceux qui ne partage pas leurs idees idiotes , en utilisant ce que leurs parents nomment , la guerre preventive , la lutte pour la democratie et pour la liberte , etc.
          Je vous souhaite une bonne soiree .
          Nina GEORGESCU L’Auteur de l’article


        • Le péripate Le péripate 16 octobre 2009 14:23

          Je suis certain que ces spéculations historicistes vont plaire ici sur Avox. Imaginez vous : la taupe marxiste a reçu un sacré coup de pied au cul avec la chute du Mur.... Mort de rire.


          • Julius Julius 16 octobre 2009 14:39

            Je vous remercie pour cet article. Il m’a ramené aux années de mon enfance, quand j’étais obligé d’écouter ces absurdités marx-léniniste. Vieux souvenirs. Heureusement.


            • L'enfoiré L’enfoiré 16 octobre 2009 15:27

              Bonjour Nina Georgescu,
               Vous êtes passé par mon mail et je vous en remercie.
               Dernièrement, j’ai eu un article sur votre pays (et un peu d’autres pays de l’est) que j’ai connu, il y a 35 ans.
               Vous avez pu remettre par l’intérieur une impression.
               J’espère ne pas m’être trompé.
               Merci pour la réactualisation
              Bien à vous,


              • anny paule 16 octobre 2009 17:00

                Merci pour cet article qui donne à « l’exotisme » est-européen une consistance que nous sommes loin d’imaginer.
                La « Thérapie de choc » de Fiedman et Sachs a été appliquée de façon méthodique avec les résultats qu’on connaît à nombre de pays latino-américains. Qu’elle ait été utilisée aussi pour briser les autres formes politiques qui sévissaient en Europe de l’Est et en URSS ne surprend guère ! Vous en apportez la preuve, ou du moins, vous expliquez les changements intervenus par ce canal.
                Si nous allons au bout du raisonnement et si nous mettons à plat ce qu’il nous est donné de vivre dans l’UE actuelle, nous avons bien du souci à nous faire ! Les « loups » ne lâcheront pas leur proie, ni n’abandonneront pas en si bon chemin une terrible méthode qui a si bien fait ses preuves ! 
                De plus, la crise systémique avérée (et certainement irréversible) fera que des mesures de plus en plus dureset coercitives verront le jour : ceux qui profitent si bien du système ne sont pas prêts de le changer... ils durciront leurs lois (« concurrence libre et non faussée » oblige !) de façon à rester maîtres en tous points de la situation, à presser le citron jusqu’à ce qu’il n’ait plus de jus, à mépriser tout ce qui touchait de près ou de loin à la Démocratie.
                Notre France actuelle vire en ce sens... quand les gens n’en pourront plus... peut-être que les choses changeront ! Mais on n’en prend guère le chemin ! 


                • Nina Georgescu Nina Georgescu 27 octobre 2009 09:26

                  Bonjour mme. Anny PAULE ,
                  Je vous remercie pour votre commentaire. Je suis totalement d’accord avec ce que vous dites. Les problemes que vous avez souleves sont d’une grande actualite et preoccupent bien des gens. C’est pourquoi a ce que vous avez dit j’ajoute ce que suit :

                  A mon avis le pire ennemi de l’humanite est actuellement le Mensonge qui est pratique au niveau mondial par des Etats qui se pretendent libres et democratiques. L’homme qui ne connait pas la realite a cause de son ignorance et des Mensonges qui lui sont servis est devenu un nouveau type d’esclave au debut du 21-eme siecle. Beaucoup de medias et de televisions agissent sur la conscience des gens dans la direction souhaitee par le Grand Capital pour qu’il puisse garder ses privileges et pour sauver le Capitalisme de son effondrement historique.

                  Concernant les anciens Etats socialistes il faut dire qu’il y a une propagande qui utilise le Mensonge et l’Intoxication pour rependre deux fausses idee :
                  a. que l’Europe de l’Est a fait des Revolutions pour detruire le Socialisme
                  b. que le Socialisme s’est effondre ici par lui meme
                  Ces deux idees fausses ont d’une part le role de couvrir les vrais auteurs de la destruction du Socialisme en l’Europe de l’Est et d’autre part de minimiser les victoires obtenues par la classe ouvriere et les realisations d’exception obtenues par les peuples socialistes dans une courte periode de temps.
                  C’est ces deux fausse idees qui ont mis les bases de l’Opacite Sociale de l’opinion publique.
                  Cependant , vingt ans apres les evenements de 1989-1991 produits en Europe de l’Est , l’opinion publique , les peuples des anciens pays socialistes commencent a se degriser et a comprendre l’invraisemblance des revolutions , de meme que le vrai visage de la soit dite Transition post socialiste qui est resentie dramatiquement sur leur propre dos.

                  Dans le fond les evenements de l’Europe de l’Est des annees 1989-1991 , en dehors du fait d’avoir apporte une bouche d’oxigene au Capitalisme des Etats Unis et de l’Occident qui ont reussi leur extenssion dans cette zone geopolitique , ils ont aussi le but de demontrer la perennite du Capitalisme et d’invalider l’apreciation de Marx concernant son caractere historique et sur la possibilite de son transformation et de sa disparition.
                  C’est d’ici qu’il est ne l’apologie du Capitalisme dans une nouvelle forme qui met l’accent sur deux facteurs :
                  1. La negation de la legitimite du systeme socialiste.
                  2. Le denigrement des realisations obtenues par les peuples de l’Europe de l’Est dans l’edification de la societe socialiste.

                  Avec mes meilleurs sentiments ,
                  Nina GEORGESCU

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès