Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Turquie abat un avion russe en Syrie

La Turquie abat un avion russe en Syrie

QUE SERA LA RÉPONSE DE POUTINE ?

Ce que la Turquie vient de faire à la Russie en abattant un de ses avions bombardiers, alors qu’il volait à l’intérieur de l’espace aérien syrien, a de quoi provoquer un affrontement direct majeur entre la Russie et la Turquie, entraînant par le fait même les pays de l’OTAN à se porter à la défense de cette dernière. C’est sans doute ce que recherchent la Turquie, l’OTAN et Washington. 

Je ne pense toutefois pas que Vladimir Poutine se laisse entraîner sur cette voie, véritable piège ouvrant toutes grandes les portes d’un affrontement global en Syrie. Avec un peu de recul, il va plutôt prendre prétexte de cette attaque pour inviter Bachar al Assad de se prévaloir de tous ses droits pour que soit respecté intégralement l’espace aérien de la Syrie. Pour le moment, chacun entre et sort comme il veut. Il faudra qu’à l’avenir tous ces vols aient l’autorisation du Président syrien pour voler en territoire syrien. Autrement, ces vols seront considérés comme une menace à la sécurité nationale et pourront être abattus en tout temps. Il va de soi, que dans pareil contexte, la Russie et ses alliés mettront à sa disposition leurs satellites, les radars ainsi que les missiles sol-air les plus modernes capables d’abattre en tout temps tout avion violant son espace aérien. 

Une telle mesure s’appliquerait tout autant aux avions de l’OTAN qu’à ceux des États-Unis. Ce serait fini ce temps où ces avions ennemis entraient et sortaient du pays à volonté sans se soucier de l’autorisation préalable de l’État syrien. Ainsi, en droit, la Syrie, soutenue par la Russie et ses alliés, serait justifiée d’assurer la protection de l’intégrité de son espace aérien et de son territoire. Un droit dont disposent tous les pays, conformément au droit international.

Ce serait, à mon point de vue, la meilleure réponse à apporter à ceux qui prétendent avoir tous les droits partout et en tout temps. En renforçant les institutions de l’État syrien et en lui assurant le support nécessaire, la Russie contribue ainsi à le protéger contre ceux qui veulent s’en emparer pour s’en faire un satellite placé sous leur autorité.

 S’il doit y avoir une guerre, elle se déroulera en terre syrienne, provoquée par les forces d’invasion des États-Unis et de l’OTAN. La Russie et ses alliés figureront, pour leur part, comme les défenseurs du droit international et du peuple syrien.

 

Dans les faits, je ne sais pas ce que va faire Vladimir Poutine, sans doute piqué à vif par cet attentat injustifié et provocateur contre un de ses bombardiers en pleine opération de lutte contre les terroristes.

Il n’y a pas de doute que cet événement, ajouté aux autres, va accélérer cette marche inévitable vers cette grande guerre de la fin des temps.

C’est ce qui me vient à l’esprit en apprenant cette tragédie. 

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

Oscar Fortin

Le 24 novembre 2015 

http://humanisme.blogspot.com

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.76/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

119 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 24 novembre 2015 15:39

    Bonjour, Oscar.

    « C’est sans doute ce que recherchent la Turquie, l’OTAN et Washington. » 

    Vous plaisantez, je l’espère. smiley

    A l’évidence, il s’agit d’une bavure imputable à un imbécile ou un incompétent. Personne n’a en effet intérêt, en l’état actuel de la géopolitique régionale, à un raidissement des positions des deux blocs, atlantique d’un côté, russe de l’autre.


    • oscar fortin oscar fortin 24 novembre 2015 15:45

      @Fergus : j’espère que vous avez raison et si jamais ce n’était pas le cas vous seriez, je n’en doute pas, en première ligne pour condamner une action planifiée de ce genre. Poutine, comme vous pouvez le voir sur le lien donné dans mon premier commentaire, le voit comme un coup de couteau dans le dos pour ouvrir la voie à l’OTAN à se porter à la défense d’un de ses membres....


      Une histoire à suivre et je suis heureux de vous avoir pour en faire l’évaluation....

    • Ben Schott 24 novembre 2015 15:58

      @Fergus
       
      Vous voyez l’« évidence » qu’il s’agit d’une « bavure imputable à un imbécile ou un incompétent » !
       
      C’est vous qui plaisantez ! Les Turcs reconnaissent avoir abattu l’avion, sous le prétexte d’une violation de son espace aérien, puis s’adresse aussitôt à l’Otan, mais pour vous, c’est évident, il doit s’agir d’une bavure !
       
       smiley
       


    • oscar fortin oscar fortin 24 novembre 2015 16:07

      @Ben Schott : il s’agirait même d’un missile air-air tiré d’un F-16





    • troletbuse troletbuse 24 novembre 2015 16:13

      @Fergus
      Pin-Pon Pin-Pon Pin-Pon Pin-Pon


    • Fergus Fergus 24 novembre 2015 16:17

      Bonjour, Ben Schott

      En l’état actuel des faits connus - un Sukoï abattu quasiment sur la frontière syrio-turque (on parle de 1 km) -, nous en sommes tous réduits à des suppositions. Attendons d’en savoir plus.

      Et s’il est avéré que cet acte a été commis délibérément sans violation du territoire, et non le fait de la perte de sang-froid d’un militaire lambda, il va de soi que je serai l’un des premiers à condamner l’Etat turc pour sa duplicité et la mise en danger des équilibres géopolitiques.


    • Fergus Fergus 24 novembre 2015 16:19

      @ Ben Schott

      Je reconnais bien volontiers que l’usage du mot « évidence » n’était pas approprié.


    • Rensk Rensk 24 novembre 2015 18:08

      @Fergus

      Pensez déjà simplement aux 5 minutes pour les 10 avertissements par radio... combien de Km fait un tel avion en 5 minutes ? Ceci est aussi un fait connu... soit l’avion a longé la frontière soit il était très profond dans le pays « ami »


    • Dom66 Dom66 24 novembre 2015 18:51

      @Fergus

       

      Ordre d’abattre l’avion est venu du premier ministre Turc (revendiqué en plus)


    • Michel Maugis Michel Maugis 24 novembre 2015 18:54

      @Fergus

      En en appelant directement à l’OTAN et non à la Russie, Erdogan a bien démontré qu’ il ne peut s’agir d’une bavure.

      Ce qui n’empêche pas que Erdogan soit aussi un incompétent, un imbécile et j’ ajoute une belle crapule que vous défendez.

    • Dom66 Dom66 24 novembre 2015 19:00

      @Fergus

      Même en cas de survol du territoire turc de 1km, et à la vitesse où vol ces avions en moins de x secondes (je vous laisse calculer) en combien de temps il (l’avion) ne se trouve plus au au dessus de la Turquie

      C’est indéniablement un acte délibéré qui devra être vengé.

      Ordre d’abattre l’avion est venu du premier ministre Turc (revendiqué en plus)


    • Michel Maugis Michel Maugis 24 novembre 2015 19:00

      @Fergus

       « il va de soi que je serai l’un des premiers à condamner l’Etat turc pour sa duplicité et la mise en danger des équilibres géopolitiques. »


      Comme si vous ne saviez pas que HOLLANDE, FABIUS et ERDOGAN sont des complices des terroristes.

      C’ est ce que les gens intelligents dénoncent depuis l’ otanazie de la Libye par Sarkonazie.


      Encore des euphémismes  : « mise en danger des équilibres géopolitiques ?? »

      Pas très clair votre condamnation des crapules.

    • Dom66 Dom66 24 novembre 2015 19:05

      @Michel Maugis
      « une belle crapule » vous êtes trop gentil...« Her dogan » une grosse Ordure

      Erdogan vient de prouver qu’il est un support de Daesh. Il fait la gueule, car le trafic de pétrole est menacé.

      Erdogan est un assassin et j’espère qu’un jour proche il paie cette forfaiture.

      J’espère aussi que des avions Turc soient descendus.

      Ces bouffeurs de kebab commence à faire chier.

       

      Erdogan est un assassin, il faudra qu’un jour la Russie lui présente la facture.

       

      Les deux pilotes sont mort tirés au bout de leurs parachutes


    • Lucide bdpif@laposte.net 25 novembre 2015 01:31

      @Fergus 


      Ne soyez pas naif, les auteurs d’Agoravox se cachent bien de vous donner tout les éléments. Ils ne vous donnent que ce qui les arrange. ILs oublient de vous dire que les Russes sont en train de massacrer par leur bombardements les opposants au régime que sont les turkmenes sous couvert de lutte contre l’EI. On parle de centaines de civils tués par les avions russes qui bombardent à l aveugle.Certains parlent même de génocide. Ces populations turques reprochent d’ailleurs à la Turquie son manque de protection. C est sur ces zones de massacre que l’avion ruse est tombé. L’aviation russe a franchi la ligne rouge en bombardant ses villages depuis la Turquie. Elle s’attendait à une abscence de reaction de la part de la Turquie en franchissant ses frontières. 10 rappels à l’ordre ont été donnés en vain. Ils ont donc logiquement abbatu l’avion. Normal.
      Le reste n’est que conte de fée, à savoir la version du pilote qui se serait trompé de frontière en voulant bombarder l’EI, ne sachant où il se trouve. PLus d’info ici et partout sur le net sur google


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 novembre 2015 01:44

      @Fergus


      Le plus probable et que la Turquie, avec l’accord des USA, ait décidé de tester la réaction de la Russie ... et celle DES POPULATION DES PAYS DE l’OTAN . LE calme imperturbable de Poutin aura encore marque.des points. 

       Les USA devront prendre acte que la réaction des Européen sera d’assimiler la Turquie a « des Islamiste », rendant désormais impensable une éventuelle entrée de la Turquie dans l’U.E. Et chaquee sondage indique que la popularité de la Russie augmente en U.E , dépassant de loin celle des USA qui stagne à des niveaux encore jamais vus.

      Le vrai résultat de l« intervention Russe en Syrie, c’est que advenant une véritable détérioration de la relation USA -Russie, les USA ne pourraient pas compter que les population de L’UE accepteraient les directives de leurs gouvernement pour un soutien inconditionnel à l »Amerique. Or, sans ce soutien, l’Amérique ne pourrai gagner ce conflit.. Ce conflit n’aura donc pas lieu. Exultate.

      Pierre JC



    • wesson wesson 25 novembre 2015 01:46

      @Fergus

      Méfiez-vous des fausses évidences. 


      Selon l’avis même des Turcs qui le reconnaissent officiellement, la violation de leur espace aérien a duré en tout et pour tout ... 17 secondes.

      Et on peut aussi rappeler que les Turcs sont coutumiers des violations d’espaces aériens (2244 fois en 2014 pour la Grèce), et que lorsqu’ils se sont fait plomber par les Syrien un chasseur qui s’était oublié chez eux, le même Erdogan avait déclaré texto « Une violation courte de l’espace aérien ne saurait être le prétexte à une attaque ». Bref, un modèle de double standard.

      Et de toute évidence, l’avion Russe ne constituait en aucune manière une menace pour la Turquie.

      La thèse d’une bavure stupide est plausible, mais celle d’un acte délibéré n’est pas à exclure. 

      La Turquie pouvait juste vouloir faire capoter une coalition principalement contre l’EI, obligeant les membres de l’OTAN à soutenir leurs actions.

      Le message qu’Erdogan - en pleine dérive autoritaire - aurait voulu faire passer est peut-être sur le ton de « soutenez-moi ou je fait un malheur ». Il n’est pas non plus à exclure que la stratégie Russe de frapper l’OEI au porte monnaie ne déplaise énormément aussi, d’autant que le Parti Socialiste Turc dit lui même que c’est le fils d’Erdogan qui organise le trafic du pétrole avec l’OEI.

      En tout état de cause, si effectivement Erdogan a obtenu du bout des lèvres un soutient Américain, il a toutefois mis bas les masques sur sa réelle stratégie régionale, et s’est réellement mis à dos une Russie dont il dépends énormément sur le plan économique.

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 novembre 2015 01:53

      @bdpif@laposte.net


      Tués au bout de leurs parachutes. Triste pour ces pilotes, mais a semble une raison acceptable pour annihiler ces Turkmenes... 

    • oscar fortin oscar fortin 25 novembre 2015 02:26

      @Pierre JC Allard : bonsoir et c’est toujours un plaisir de vous lire. Je pense que le temps est arrivée pour Bachar al Assad de s’imposer comme chef d’État et de prendre en main le contrôle de ses frontières de son espace aérien et de terre. La Russie et ses alliés sont là pour lui faciliter la tâche et pour prendre le contrôle de la lutte contre le terrorisme. J’ai envoyé un petit texte sur ce sujet... Tout le monde de ses droit de protéger leurs frontières et on n’entend rien de cela pour la Syrie.


      Enfin, on verra et bonne fin de soirée

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 novembre 2015 08:34

      @Fergus
      On vous montrerait les preuves que GLADIO, c’était les armées secrètes de l’ OTAN contre la Gauche européenne, que vous continueriez à défendre l’indéfendable...
      Je vais finir par vous surnommer « lou ravi » en hommage au ravi de la crèche...


    • Fergus Fergus 25 novembre 2015 11:19

      Bonjour, wesson

      « La thèse d’une bavure stupide est plausible, mais celle d’un acte délibéré n’est pas à exclure. » 

      En effet, cela peut avoir été un acte délibéré. Mais alors se pose une question gênante : pourquoi les autorités turques auraient-elles délibérément provoqué les Russes alors qu’une grande partie de leur approvisionnement énergétique dépend de Gazprom, et donc de Poutine ?

      J’avoue que cela me laisse très perplexe. Sauf peut-être si Ergodan - qui dérive de plus en plus, effectivement - a voulu faire capoter la probable coalition russo-atlantiste qui se dessinait contre Daech et pouvait à terme déboucher sur une grande autonomie des Kurdes, potentiellement dangereuse pour l’unité territoriale de la Turquie.

      A suivre... En attendant, le fait est que, de plus en plus, la Turquie est un allié encombrant pour les pays de l’Otan. Encombrant, mais nécessaire sur le plan géostratégique. Bref, on est au cœur d’une sorte de dîner de cons dont on ne connaît pas réellement le rôle de chacun.


    • lsga lsga 25 novembre 2015 11:30

      @Fergus

      allo allo : La Russie vient de céder à toutes les demandes des USA et de la France. Basar va dégager, une élection sous contrôle de l’ONU va être organisée dans les 18 mois, et la Russie est priée de payée la note du tapis de bombe. 
       
      La Russie est désormais officiellement vassalisée aux USA et à l’Europe. 
       
      Cet avion Russe shooté par l’OTAN, ce n’est qu’un petit bizutage de bienvenu. 


    • oscar fortin oscar fortin 25 novembre 2015 12:24

      @lsga : Qui vous dit qu’Assad ne se représentera pas et qu’il ne gagnera pas de nouveau ces élections ? Si l’ONU fait bien son travail, il est fort possible qu’Assad soit réélu.


    • lsga lsga 25 novembre 2015 12:27

      @oscar fortin
      Allo : L’ONU, l’OTAN, les USA, des élections libres quoi smiley 


    • wesson wesson 25 novembre 2015 14:49

      @lsga
      « allo allo : La Russie vient de céder à toutes les demandes des USA et de la France. Basar va dégager[...] »


      Je sait que c’est effectivement ce que l’on répète sur tous les tons à Washington, Tel Aviv ou dans le mass média. Toutefois il me semble que cela correspond à une définition parfaite du « wishfull thinking », en bon Français une prophétie que l’on voudrait auto-réalisatrice.

      Dans la réalité, il suffisait d’écouter Hollande et Obama souhaiter que « la Russie les rejoignent dans leur lutte contre l’OEI en abandonnant son soutient à Bashar Al Assad » pour comprendre que les Russes ont effectivement toujours pas pris cette décision.


      De toute manière, dans le conflit Syrien, celui qui le gagnera est celui qui aura des alliés au sol prêt à combattre pour ce pays. ça réponds parfaitement à la position Russe actuelle, qui avant d’intervenir s’est d’abord assurée d’avoir deux alliés régionaux prêts à se battre (Iran, Syrie légitime), et a également pris soin de faire le ménage à la maison notamment au Daghestan.

      les Russes s’occupent d’une part de l’opposition « modérée » (dont on ne cesse d’apprécier la modération lorsque elle descend les pilotes en parachutes en violation avec les conventions de Genève et les achèvent au sol tout en filmant la scène) avec laquelle elle est directement au contact.
      Et d’autre part, ils usent les finances de l’OEI em bombardant les colonnes de camions de pétrole, ce qui devrait porter ses fruits dans 3 ou 4 mois, lorsque les finances seront sèche.

      Ce n’est que à ce moment là (Janvier-Février 2016) que l’on sera à même de juger de l’action des Russes, et de la validité de leur engagement au coté du gouvernement légitime de Syrie.

      et de l’ampleur de notre échec diplomatique.

    • JL JL 25 novembre 2015 15:08

      @wesson,


      j’ai eu envie de faire la même remarque à Isga.

      On appelle ça ’’prendre ses désir pour des réalités’’ et faire passer publiquement ce désir pour une réalité. J’appellerai ça déni public de réalité. C’est un peu le péché de ceux qui ont l’habitude de considérer que leurs désirs sont des ordres.

      Cela a été remarquable également quand les médias à la solde ont répété à tous vents que Poutine avait avoué que l’avion de Charm El Cheikh avait été victime d’une bombe placée à bord. Comme s’il avait avoué une faute ! 
      Bizarre cette affaire, dont on ne parle plus depuis cet aveu  ! 

    • lsga lsga 25 novembre 2015 15:14

      @wesson
      Donc on répèten en Syrie, désormais :

       
      1. La Russie va financer le tapis de bombe (très cher)
      2. L’Europe va financer l’attaque au sol (très difficile)
      3. Les USA vont mettre leurs pions au pouvoir.
       
      L’objectif de tout cela : créer le marché mondial. En Iran par exemple, qui était un des derniers pays à résister au marché mondial, des Mac Donald, des Carrefours, et des Ikea vont fleurir. 
       
      Pour la petite histoire, Poutine s’est soumis à l’idée d’une élection libre en Syrie. Il bombardera peut-être encore quelques gauchistes en Syrie pour sauver la face, mais d’un point de vue géo-stratégique, il a totalement perdu la partie. 
       
      Sinon, t’es au courant pour la Chine ? Tu sais que les banques Chinoises viennent de mettre la main sur l’économie en Ukraine et en Crimée, pendant qu’ils construisent des villes 100% chinoises dans le sud de la Russie ? 

    • oscar fortin oscar fortin 25 novembre 2015 15:29

      @wesson : Bien dit. merci


    • JL JL 25 novembre 2015 19:04

      @lsga,

       
      ’’Sinon, t’es au courant pour la Chine ? ’’

      Info ou intox ? « La Chine va construire une usine à vaches dans laquelle un million de clones de vaches seront fabriqués. »

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 novembre 2015 08:11

      En 2014, la Turquie a violé 2 244 fois l’espace aérien grec sans se faire descendre.

      Hier j’écrivais que la Turquie ne serait pas désignée comme membre de l’ OTAN, mais qu’on allait nous raconter qu’ Erdogan est gâteux ou caractériel...


    • oscar fortin oscar fortin 24 novembre 2015 15:41

      Au moment où j’allais retirer cet article pour y ajouter les premiers commentaires de Poutine, je le retrouve en ligne. J’en profite donc pour donner le dernier lien de cette intervention de Poutine.



      On constate qu’il ne tombe pas dans le piège de l’OTAN et qu’il met en garde la Turquie contre toute autre tentative semblable. Une approche, dans les circonstances, qui ne met pas en cause la collaboration ouverte avec tous les pays qui veulent vraiment s’unir pour combattre les terroristes en territoire syrien.

      • Rensk Rensk 24 novembre 2015 18:18

        @oscar fortin

        Ici je me permet la remarque suivante... la traduction en français n’est pas la même que la germanophone.

        Le - la Russie ne tolérerait plus de crimes semblables à celui de l’attaque contre son bombardier SU-24.
        Devient : « Wir werden niemals dulden, dass solche Verbrechen wie das heutige begangen werden. » = ’Nous ne tolérerons jamais que de tels crimes comme aujourd’hui soient commis.’

        La française parle de l’avenir et l’allemande parle d’aujourd’hui et de demain !


      • sarcastelle 24 novembre 2015 15:42
        J’ai toujours pensé que Bachar el Assad était un homme bien, comme par exemple Castro. Le ton de cet article me conforte dans cette idée. 


        • sarcastelle 24 novembre 2015 22:07

          @sarcastelle


          Déjà 11 votes, et 3 étoiles ! Cela ne m’arrive pas souvent. 

          J’espère que tous les approbateurs ont compris si c’était du premier ou du second degré. 

        • Lucide bdpif@laposte.net 25 novembre 2015 01:36

          @sarcastelle


           smiley
          C est beaucoup leur demander, non, je crois qu’ils l’ont pris au premier degré. Ce sont des ânes, je l’ai toujours dis. Merci pour l’humour. 



        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 novembre 2015 01:59

          @sarcastelle

          C’est qu’on vous apprécie quand vous dites des choses correctes.... vous devriez apprendre a rester dans votre deuxième degré. 

          PJCA

        • joletaxi 24 novembre 2015 15:43

          abattu par un vieux F16, et turc en plus ?

          impossible, la haute technologie russe est invincible

          mon avis, c’est un falseflag des russes, ils finissent toujours par copier les ricains

          enfin ,ici, il s’agissait d’un appareil militaire, paraît que c’est la guerre là-bas


          • Etbendidon 24 novembre 2015 16:02

            @joletaxi

            Et ben tous les zexperts et géotrouvetout de AV sont sur le pont (pas du CDG)
            Bon ben c’est un Sukhoï-24 (Su-24) russe qui s’est fait descendre par un minable F16 piloté par un pov’con de truc euh non de turc
            Pourtant j’avais cru comprendre d’après ces zexperts que le SU 24 était ce qui se faisait de mieux en techno et que les ricains se pissaient dessus rien qu’à l’écocation de son nom :

            http://www.voltairenet.org/article185324.html
            Qu’est-ce qui a tant effrayé l’USS Donald Cook en Mer Noire ?

            Ben semble que NON ?

            Et vous monsieur OSCAR qui etes en relations intimes avec Vladimir vous en pensez quoi ?
             smiley


          • amiaplacidus amiaplacidus 24 novembre 2015 17:05

            @Etbendidon
            Ce qui se faisait de mieux en techno ?

            Totalement faux, le Sukhoï 24 est un vieux coucou datant de 1969 ! (le F16 est un peu plus moderne : 1974).

            Les Russes en ont livré à passablement de pays : Algérie, Soudan, Ukraine, et ils n’ont pas l’habitude de vendre leur joujoux modernes. Par exemple, ils n’ont jamais vendu (et ne le propose pas) le missile de croisière 3M-14T Kaliber. C’était même la surprise totale lorsqu’ils ont été utilisés pour aplatir les forces de daech. Les USA n’imaginait même pas que les Russes puissent disposer de tels missiles.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès