Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La vérité sur l’Europe et le Bloc Euro-Atlantique : un sujet qui (...)

La vérité sur l’Europe et le Bloc Euro-Atlantique : un sujet qui reste confidentiel

Conclave des puissants de la planète, le groupe secret de Bilderberg s'est réuni du 9 au 12 juin à Saint-Moritz. Ce club élitiste rassemble depuis 1954 en toute discrétion d'importantes personnalités de l'économie, de la politique, de l'armée, des médias et de l'aristocratie. C'est la première fois depuis 1995 que la rencontre a lieu en Suisse. Le groupe de Bilderberg s'est réuni quatre fois sur le territoire helvétique. Traditionnellement, le chef de l'Etat dans lequel se déroule la conférence est invité. La rencontre ultra-secrète fait l'objet de critiques pour son manque de démocratie.

Le Groupe Bilderberg a été créé officiellement en 1952 pour construire l’unité occidentale contre l’expansion soviétique. David Rockefeller est connu pour être à l’origine de cette société secrète, dont la première réunion a eu lieu en 1954 dans un hôtel de Hollande, appelé Bilderberg.

Parmi les thèmes développés : probablement, les dernières avancées dans le projet de gouvernance mondiale, et notamment celles du Bloc Euro-Atlantique. Un sujet qui reste confidentiel... et bien-sûr ignoré des Français.

Le 26 mars 2009, le Parlement européen a adopté par 503 voix pour, 51 voix contre, et 10 abstentions, une résolution sur « l’état des relations transatlantiques après les élections qui ont eu lieu aux Etats-Unis ». Cette résolution a fait suite à d’autres résolutions de même nature approuvées en 2006, 2007 et 2008 par le Parlement européen. Le but est clairement affiché : intégrer l’Union Européenne aux Etats-Unis, y compris sous l’angle de la sécurité et de l’échange d’informations sur les personnes.

Pour faciliter « l’approfondissement du marché transatlantique », le Conseil Economique Transatlantique (CET), établi par un accord signé le 30 avril 2007 à la Maison Blanche par le président américain George W. Bush, le Président du Conseil de l'UE Angela Merkel et le président de la Commission Européenne José Manuel Barroso, lors du sommet Europe-Etats-Unis, et orienté entre-autres par les Maîtres du Monde et leurs représentants, veillera à l’harmonisation des législations. Il s’agit de lutter contre la concurrence de blocs continentaux ; l’ensemble des blocs étant appelé à former plus tard un monde unique intégré politiquement, économiquement et militairement. Ces blocs sont les suivants : la Communauté Economique Eurasiatique (CEEA ou Eurasec pour « Eurasian Economic Community », créée en octobre 2000, réunissant la Russie, le Kasakhstan, la Biélorussie…) ; l’Union des Nations Sud-Américaines (UNASUR, créée en mai 2008) ; le Système d’Intégration Centre-Américain (SICA, créé en décembre 1991 avec les pays d’Amérique centrale) ; l’Union Africaine (UA, créée en juillet 2002) et le Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD) ; le Conseil de Coopération du Golfe (GCC, créé en 1981, tendant à une union de plus en plus étroite entre les Etats du Golfe : Bahrein, Koweït, Oman, Qatar, Arabie Saoudite et Emirats Arabes Unis) ; la Chine et l’Association des Nations du Sud-Est asiatique (Chine-ASEAN, lancée en janvier 2010) ; le Partenariat pour la Sécurité et la Prospérité (PSP, lancée en mars 2005 avec les Etats-Unis, le Canada et le Mexique).

L’instauration d’un bloc euro-atlantique politique, économique et militaire unifié, prévue théoriquement pour 2015, est pilotée par le Transatlantic Policy Network (TPN) ou Réseau Politique Transatlantique, fondé en 1992. Ce puissant lobby réunit des parlementaires européens, des membres du Congrès des Etats-Unis et des dirigeants d’entreprises privées. Il est soutenu par l’ultra-puissant CFR, le Groupe Bilberberg et d’autres« Think Tanks » comme l’Aspen Institute, l’European-American Business Council, le German Marshall Fund ou la Brookings Institution. Il est alimenté financièrement par des multinationales américaines et européennes comme Boeing, Ford, Michelin, IBM, Microsoft, Daimler Chrysler, Pechiney, Siemens, BASF, Deutsche Bank, Bertelsmann.

Les élections politiques devraient être l’occasion de débattre sur l’avenir de l’Europe, surtout quand il s’agit de construire un « véritable marché transatlantique intégré », qui devra être établi d’ici 2015. Mais le sujet reste confidentiel. Les Français, comme l’ensemble des Européens, demeurent malheureusement ignorants des vrais acteurs de la politique mondiale, qui exercent leurs talents dans les coulisses, et non sur la scène politicienne. Il est par ailleurs surprenant de voir que le vote du Parlement européen, malgré son importance, n’a provoqué aucun débat dans les assemblées nationales. Il a même été ignoré de la quasi-totalité des hommes politiques, qu’ils soient de droite ou de gauche.

Les Français, comme l’ensemble des Européens, demeurent malheureusement ignorants des vrais acteurs de la politique mondiale, qui agissent dans l’ombre, et non sur la scène politicienne. S’ils venaient à apprendre la vérité et à savoir tout ce qui passe derrière leur dos, il n’y a aucun doute qu’ils se mettraient très en colère !

Si l’on en croit l’universitaire Pierre Hillard, le TPN et les intérêts qui le soutiennent ne se bornent pas à produire et à diffuser des thèses favorables à la soumission de l’Europe aux Etats-Unis. Ils agissent comme une véritable organisation occulte qui déconsidère les adversaires et intervient pour faire taire tous ceux qui ne se rallient pas, c’est-à-dire toutes les personnalités qui défendent la vérité, la liberté et la justice. Ils font nommer parallèlement leurs partisans aux fonctions de responsabilité. Plus grave encore, ces forces recrutent des dirigeants politiques de premier plan qui profitent de leurs responsabilités officielles pour faire progresser, évidemment sans le dire officiellement, l’intégration de l’Europe aux Etats-Unis.

« On ne nous dit pas tout », répète inlassablement l’humoriste française Anne Roumanoff. Elle a entièrement raison. Comment les Français réagiraient-ils s’ils apprenaient qu’il existe déjà un prototype de monnaie mondiale, sous la forme d’une pièce de monnaie fabriquée en Belgique, sachant que nos dirigeants politiques défendent publiquement l’Union Européenne et la zone euro ? Un évènement majeur est passé sous silence par la presse française, lors du sommet de l’Aguila en Italie (8-10 juillet 2009). Les chefs d’Etat ont traité divers dossiers (crise économique, climat…). Cependant, lors d’une rencontre avec les journalistes, le président russe Dimitri Medvedev s’est plu à présenter cette pièce de monnaie, qui est en mesure d’être la référence unique pour l’humanité toute entière, sur laquelle il était gravé « Unité dans la diversité ». Cet évènement historique s’ajoute aux propos d’Herman Van Rompuy qui, lors de son discours de remerciements après sa nomination au poste de Président du Conseil de l’Union Européenne, n’a pas hésité à prononcer des paroles qui en disent long : « 2009 est aussi la première année de gouvernance mondiale avec l’instauration du G20 en pleine crise financière ».

 

Phil Hartmann

Phil Hartmann 2011 © Copyright. Tous droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Leviathan Leviathan 13 juin 2011 10:55

    Pour en savoir plus sur les officines mondialistes de David Rockefeller oeuvrant pour l’établissement d’un Gouvernement Mondial, lisez :
    - « La véritable histoire des bilderbergers » de Daniel Estulin.
    - « Rencontres au sommet » de Michael Gama.
    - « L’oligarchie, ça suffit, vive la démocratie » de Hervé Kempf.
    - « Faits et chroniques interdits au public - Tome I » de Pierre Faillant de Villemarest.
    - « Faits et chroniques interdits au public - Tome II » de Pierre Faillant de Villemarest.
    - « Faits et chroniques interdits au public - Tome III » de Pierre Faillant de Villemarest.
    - « La marche irrésistible du nouvel ordre mondial » de Pierre Hillard.
    - « Tous pouvoirs confondus. Etat, Capital et Médias à l’ère de la mondialisation » de Geoffrey Geuens.
    - « Encyclopédie politique française tome II » d’Emmanuel Ratier.
    - « Au cœur du Pouvoir » d’Emmanuel Ratier.
    - « Faits & Documents » d’Emmanuel Ratier.
    - « Comprendre l’Empire » de Alain Soral.


      • Digger 13 juin 2011 11:23

        On jette en pâture à l’admiration des foules les stars millionnaires, pour faire tampon entre l’opinion et les véritables riches qui sont multimilliardaires et cachés.
        On jette en pâture à la réprobation avide de s’exprimer un groupe de personnes influentes, pour faire tampon entre la vindicte et les maîtres du monde qui sont, de toutes les manières, ne vous inquiétez pas, bien planqués.
        On a trouvé dans des procès que certaines mafias étaient dirigées d’une épicerie.


        • JMK66 JMK66 13 juin 2011 13:39

          Merci Phil pour cette piqûre de rappel.

          Merci Leviathan pour tes liens.

          Je tiens toutefois à insister sur le fait que ce groupe supranational gouverne lui-même nos hommes et femmes politiques mondiaux à des fins financières. 

          A travers eux se profile la fin de l’humanisme mais aussi de l’humanité toute entière.

          En effet les peuples qui ne veulent pas de leur mondialisme se prennent et se prendront des bombes sur la courge. Car comme dit le Starko « personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer »

          http://www.dailymotion.com/video/x88823_starko-defend-le-n-o-m_news

          Ce nouvel ordre mondial imposé au détriment de la démocratie amène à une dictature planétaire dans laquelle les lois sont bafouées. Les constitutions des droits de l’homme de 1793 puis de 1948 pourtant inaliénables ont été remplacées par la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales qui empêche tout citoyen d’exprimer son indignation.   http://conventions.coe.int/treaty/fr/Treaties/Html/005.htm

          Article 2

          Droit à la vie

          1. Le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi. La mort ne peut être infligée à quiconque intentionnellement, sauf en exécution d’une sentence capitale prononcée par un tribunal au cas où le délit est puni de cette peine par la loi.

          2. La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire :

          a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ;

          b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue ;

          c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.

           

          Les gens qui nous ont imposé cette Europe et maintenant ce mondialisme ne sont donc pas de joyeux bizounours.

          L’exemple le plus flagrant de la méprise de la vie humaine et des lois est l’exécution sommaire de Ben Laden. Seule leur parole compte. Plus de jugements ni procès qui encombrent les tribunaux, donc plus de moyen de se défendre même dans l’absolu pour un éventuel innocent voir une personne qui dérange ce système.

          Je ne cache pas mes craintes quant à ce new world order qui détruit les nations donc les peuples.

          L’échéance 2012 avec Marine Lepen doit nous sortir du bourbier car elle affirme clairement sa détermination de sortir de cet empire malsain.

          Voir sa conférence de presse du 9 juin dernier

          http://www.frontnational.com/

          Peut être qu’en retrouvant notre souveraineté nationale d’autres peuples nous suivront. Les révolutions qui fleurissent actuellement démontrent le souhait des hommes de vivre libre dans une véritable démocratie où le fric n’est pas Dieu. 

          Car il faut bien comprendre que pour le profit ces BilderberK seront prés au pire.

          Le contrôle des naissances que prône Werber n’est que les prémices d’un contrôle de la vie et de la mort des hommes. 

          http://www.youtube.com/watch?v=fDdDK4vS14s

          La surpopulation n’existerait pas s’ils freinaient la surexploitation des ressources naturelles, car les problèmes écologiques ne sont pas liés à la population mais bien à la manière d’exploiter nos ressources.   

          L’humanité touche à sa fin si nous ne les arrêtons pas rapidement.

          Le moyen encore une fois ne peut se faire que par les urnes. 

          Regagnons notre souveraineté et par la même nos libertés fondamentales.

          Paix sur Nous.


          • lambda 13 juin 2011 16:45

            Voici une clé sur le trucage du siècle, le 8 juin 1991 à Essen en Allemagne lors d’un colloque, ROCKFELLER livre ceci - citation-

            « Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au Time Magazine et autres grandes publications dont les directeurs ont assistés à nos réunions et respectés les promesses de discrétion pendant près de 40 ans
            Il nous aurait été impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été soumis aux pleins feux de l’actualité pendant ces années
            Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et disposé à marcher vers un gouvernement mondial
            La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et des banquiers mondiaux est surement préférable à l’autodétermination nationale que l’on pratiquait auparavant »"

            Voilà, tout a été dit et les médias ont été de fidèles serviteurs et le sont toujours




            • Leviathan Leviathan 13 juin 2011 18:26

              Pour en savoir plus sur les officines mondialistes de David Rockefeller oeuvrants pour l’établissement d’un Gouvernement Mondial, lisez :
              - « La véritable histoire des bilderbergers » de Daniel Estulin.
              - « Rencontres au sommet » de Michael Gama.
              - « L’oligarchie, ça suffit, vive la démocratie » de Hervé Kempf.
              - « Faits et chroniques interdits au public - Tome I » de Pierre Faillant de Villemarest.
              - « Faits et chroniques interdits au public - Tome II » de Pierre Faillant de Villemarest.
              - « Faits et chroniques interdits au public - Tome III » de Pierre Faillant de Villemarest.
              - « La marche irrésistible du nouvel ordre mondial » de Pierre Hillard.
              - « Tous pouvoirs confondus. Etat, Capital et Médias à l’ère de la mondialisation » de Geoffrey Geuens.
              - « Encyclopédie politique française tome II » d’Emmanuel Ratier.
              - « Au cœur du Pouvoir » d’Emmanuel Ratier.
              - « Faits & Documents » d’Emmanuel Ratier.
              - « Comprendre l’Empire » de Alain Soral.

              Et visionnez :
              Pour en savoir plus sur le « Groupe Bilderberg »
              Pour en savoir plus sur le projet de Gouvernement Mondial.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès