Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La vérité sur « La machine à fabriquer des terroristes » vous ne pourrez (...)

La vérité sur « La machine à fabriquer des terroristes » vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas

Les bombes ont explosé en Espagne ou en Angleterre quand ces pays participaient à la guerre en Irak. Aujourd’hui les bombes n’explosent ni en Pologne ni en Allemagne mais en France. Pourquoi ?

La cause est à mes yeux géopolitique, c’est l’intervention maladroite de l’occident au proche et Moyen Orient qui est la « machine à fabriquer le terrorisme ». L’ennemi est aussi à l’intérieur, il se nourrit du salafisme, de l’idéologie du Califat et de prédicateurs financés par les pays du golfe. Et pourtant nous recevons en grande pompe les dirigeants de ces pays.

C’est encore de la géopolitique. Rien d’autre.

La France est frappée par un terrible boomerang. La France a effectivement connu son 11 septembre, elle attendait Clemenceau ou De Gaulle, elle devra se contenter de George W Bush...

Ce n'est plus de la géopolitique, c'est une tragédie

http://pgibertie.com/2015/11/16/la-verite-sur-la-machine-a-fabriquer-les-terroristes-vous-ne-pourrez-pas-dire-que-vous-ne-saviez-pas/

Le doute et peut-être la vérité apparaîtront mieux si l’on se tourne vers quelques esprits libres… américains.

Fascinant pays où l’on trouve le pire, Bush et MCCAIN, mais aussi le meilleur, à savoir une capacité extraordinaire à admettre les erreurs.

Les intellectuels américains n’ignorent pas la responsabilité qui fut celle de leur pays dans la naissance d’AL QAEDA dans les années 80. Zbig BREZINSKY assume même la paternité de l’organisation, car à ses yeux la menace soviétique était plus importante. La créature se retourna contre le créateur et les Américains payèrent le prix fort du 11 septembre.

Saurons-nous jamais en France le rôle que nous avons joué au Rwanda il y a 20 ans ? Saurons-nous jamais la responsabilité de notre politique étrangère dans la crise du proche et moyen orient, dans le drame syrien et dans sa conséquence directe, les assassinats du 13 novembre ?

Je me contenterai de livrer les écrits et déclarations de quatre personnalités publiques américaines.

Rand Paul est sénateur du Kentucky, candidat au primaire du parti républicain il surclasse tous les autres prétendants par l’intelligence de ses analyses. Rand Paul, fils du milliardaire Ron Paul séduit les intellectuels ultra-libéraux. Ses chances sont limitées car il incarne le libertarisme bourgeois et n’a pas la gouaille de Trump.

Bernie Sanders, sénateur démocrate du Vermont se situe lui à la gauche du parti démocrate et face à Hillary Clinton, ses chances semblent bien minces.

Ben Swann est un journaliste d’investigation talentueux, le site Truthinmedia s’impose en modèle pour la presse libre

Regardez bien la video mise en lien

https://www.facebook.com/UniversalFreePress/videos/1109286879117550/?pnref=story

Barack Obama, président des Etats Unis, ne peut se représenter et il n’a de compte à rendre qu’à l’histoire. Protégé de la pression électoraliste il peut avouer des erreurs et il le fait.

Je me suis également tourné vers la Belgique. La presse y a mené un remarquable travail d’investigation.

En France il existe bien quelques spécialistes mais ils prêchent dans le désert. Je fais référence à Frédéric Pichon auteur d’un excellent « Syrie, pourquoi l’occident s’est trompé » ?

http://frederic-pichon.com/

Bonne lecture

  • Dès 2012 le soutien frénétique aux « rebelles modérés » et la campagne médiatique engagée en occident contre le régime syrien se traduisent sur le terrain par le renforcement des extrémistes. Fabius soutient AL QAEDA

 

Pour Laurent Fabius, Assad ne mérite pas d’être sur terre

L’occident se trompe sur la réalité syrienne en croyant que le régime ne dispose d’aucun soutien. Il valorise le combat des islamistes. « Ils font du bon travail » déclare alors Laurent Fabius scandalisé tout comme les pétromonarchies, par la décision américaine de classer Al Nosra parmi les organisations terroristes.

Les jeunes djihadistes français partent ils intoxiqués par des imans salafistes ?

Peut-être mais Ils n’ont certainement pas le sentiment d’aller à l’encontre de ce que veut notre ministre des affaires étrangères. Aucune condamnation alors du djihad ! Aucune mesure à l’encontre de tous ceux qui font les aller retours via la Turquie.

Quelques jours avant les attentats du 13 novembre, BFM organisait un débat intitulé »

Syrie : les frappes françaises peuvent-elles dissuader les futurs candidats au jihad ?
http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/syrie-les-frappes-francaises-peuvent-elles-dissuader-les-futurs-candidats-au-jihad-658963.html

La lecture vaut le détour aujourd’hui, Fréderic Pichon y rappelle les erreurs d’une politique jugée pathétique. Et si les djihadistes étaient les enfants perdus de Laurent Fabius ? L’avocat présent rappelle : les départs sont liés à la volonté de Fabius de faire tomber Assad un blanc seing… pour tous ceux qui voulaient partir .

Qui osera un jour se poser cette simple question : les médias n’ont-ils pas légitimé les brigades internationales du djihad pour descendre Assad ?

Revenons sur la responsabilité de Fabius

EXTRAIT DU Monde 12 :2012« Présent à Marrakech, le ministre français des affaires étrangères, Laurent Fabius, s’est félicité de cette décision : “Créée il y a un mois, la Coalition nationale syrienne, qui réunit l’opposition et que la France a été la première à reconnaître, est aujourd’hui reconnue par plus de cent pays comme la seule représentante légitime du peuple syrien. C’est très important pour le peuple syrien.” “En plus, il y a toute une série de décisions qui ont été prises sur le plan humanitaire avec des apports de fonds importants, notamment de l’Arabie saoudite, qui a offert 100 millions de dollars pour aider la population syrienne”, a précisé le ministre.

“Nous avons eu le témoignage du nouveau président de la Coalition nationale syrienne, qui a beaucoup insisté sur le fait que, dans le futur gouvernement, toutes les communautés syriennes, majoritaires ou minoritaires, seront respectées, a ajouté M. Fabius.C’est un jour important. Il reste encore beaucoup de souffrance et beaucoup de travail pour que M. Bachar Al-Assad “dégage”, comme on dit maintenant. Je pense que c’est un jour d’espoir pour le peuple syrien.”

 

En revanche, la décision des Etats-Unis de placer Jabhat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes, a été vivement critiquée par des soutiens de l’opposition. M. Fabius a ainsi estimé, mercredi, que “tous les Arabes étaient vent debout” contre la position américaine, “parce que, sur le terrain, ils font un bon boulot”“C’était très net, et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne”, a ajouté le ministre. »

La rébellion reçoit des armes à profusion directement ou par l’intermédiaire des monarchies du golfe. Sur le terrain les rebelles comprennent que pour recevoir ces armes vendues par les occidentaux aux pétromonarchies, il faut être affilié aux groupes salafistes soutenus par ces pétromonarchies. En 2013 la rébellion »modérée n’existe plus. Personne ne parle alors d’ISIS mais seulement d’Al-Qaeda en Syrie et en Iraq.

L’occident fournit ses premiers djihadistes, ils ont plus le profil de petits voyous tentés par l’aventure que de musulmans pratiquants. Tuer, piller en toute liberté, le banditisme sera progressivement habillé de religion.

http://www.parismatch.com/Actu/International/Surenchere-dans-l-horreur-528604

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/10/97001-20141210FILWWW00263-des-syriens-demandent-reparation-a-fabius.php

http://www.parti-socialiste.fr/articles/laurent-fabius-faire-tomber-bachar-el-assad-et-trouver-des-solutions-humanitaires

http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20120910.OBS1876/comment-la-france-aide-t-elle-la-rebellion-syrienne.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/guerre-en-syrie/20130927.OBS8824/exclusif-comment-hollande-avait-prevu-de-frapper-la-syrie.html

http://www.france24.com/fr/20121129-syrie-assad-rebellion-argent-occidentaux-achat-armes-paris-washington-aide-financiere-opposition-cns

http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20120910.OBS1876/comment-la-france-aide-t-elle-la-rebellion-syrienne.html

http://www.ladepeche.fr/article/2014/08/21/1937653-la-france-a-bien-livre-des-armes-aux-rebelles-syriens.html

 

2 Eté 2013/été 2014 : le grand tournant, la créature échappe aux créateurs

L’utilisation des armes chimiques par le régime et très certainement par ses adversaires amène la France à durcir sa position contre Bachar el ASSAD. François Hollande veut « punir Bachar » et nous prépare à bombarder Damas. Cameron puis Obama lâchent le président guerrier. Pourquoi ?

Américains et britanniques connaissent les risques d’un engagement miltaire direct . Dominique de Villepin ne cesse de répéter une leçon de géopolitique : toute intervention occidentale nourrit le terrorisme, la guerre appelle la guerre. Les Américains connaissent la réalité du terrain à savoir l’absence d’une rébellion laïque et démocratique crédible. Leur soutien en Egypte aux frères musulmans de Morci s’est déjà traduit par un désastre . Morci s’en prend aux chrétiens, aux démocrates, soutient le Hamas qui prend Gaza en otage . L’Arabie Saoudite soutient le coup d’Etat de Sissi, le Qatar soutient les Frères.

En Syrie la porosité entre les mouvements islamistes est totale tout comme le soutien qui leur est apporté par l’étranger. En Iraq Abou Bakr al-Baghdadi crée en avril 2013 l’Etat Islamique DAESH et intègre Al Qaeda Iraq et les autres groupes djihadistes. Il décide ensuite de la fusion entre Al nosra et Daesh. Il faut rappeler que Al Nosra est affilié à al Qaeda. Dans les mois qui suivent une confusion s’installe avec même des combats entre djihadistes. Au début de l’année 2014 une bande de voyous, venus de France et de Belgique via la Turquie, s’installe au nord d’Alep. Parmi ces voyous, le cerveau des attentats de l’année 2015 en France et en Belgique. Il multiplie photos et vidéos à partir de son portable. La carte mémoire de son portable est récupérée par un syrien et fournie à la télévision belge. En regardant le reportage de la télévision belge vous aurez froid dans le dos. Certains d’entre vous connaissent ce reportage car je vous l’avais présenté en juin 2014. Je dénonçais alors le discours lénifiant sur les « bons rebelles ».

Vous y verrez celui qui est directement responsable des assassinats du 13 novembre, c’est un psychopathe plus qu’un religieux.

La bande fera allégeance à Daesh et massacrera, d’autres resteront fidèles à Al Nosra. Le moment est important car il correspond à une scission au sein des djihadistes Désormais il y aura les islamistes soutenus par les Etats du golfe (et la coalition occidentale) et de l’autre DAESH.

Que l’on ne s’y trompe pas les uns et les autres veulent installer la Charia et massacrent.

 

http://www.rtbf.be/info/dossier/attaques-terroristes-a-paris/detail_le-contenu-du-gsm-d-abdelhamid-abaaoud-soupconne-d-etre-le-commanditaire-des-attentats-de-paris?id=9137838

http://www.lacapitale.be/1193069/article/2015-01-19/la-belgique-a-laisse-echapper-abdelhamid-abaaoud-le-cerveau-presume-de-la-cellul

https://www.youtube.com/watch?v=0rGTyY-uV0U

http://www.parismatch.com/Actu/International/Les-escadrons-francais-du-Djihad-555918http://www.parismatch.com/Actu/International/Un-djihadiste-francais-parle-a-Match-556255

http://www.dhnet.be/actu/faits/abdelhamid-abaaoud-c-etait-un-petit-con-54c00a053570af82d5002288

http://www.sudinfo.be/1194729/article/2015-01-20/abdelhamid-abaaoud-l-homme-le-plus-recherche-de-belgique-a-frequente-une-ecole-h

https://emmejihad.wordpress.com/2014/03/28/brother-of-13-yo-belgian-isis-fighter-involved-in-massacre-of-hraytan/

 

3 Depuis l’été 2014, marché de dupes et échec total de la ligne Fabius

Sur le terrain les djihadistes des deux camps finissent par s’entendre contre el Assad et contre les kurdes avec une extrême porosité entre les organisations et les financements. Les armes données aux « modérés » se retrouvent entre les mains de Daesh

Les commentaires de la classe politique américaine sont plus qu’interessants. Ecoutons Rand Paul le républicain :

I think we have to understand first how we got here. We have been arming ISIS (the Islamic State in Iraq and Syria) in Syria. ISIS, an al Qaeda offshoot, has been collaborating with the Syrian rebels whom the Obama administration has been arming in their efforts to overthrow Syrian President Bashar al-Assad.

« We have been fighting alongside al Qaeda, fighting alongside ISIS, » he said. « ISIS is now emboldened and in two countries. But here’s the anomaly. We’re with ISIS in Syria. We’re on the same side of the war. So, those who want to get involved to stop ISIS in Iraq are allied with ISIS in Syria. That is real contradiction to this whole policy. » Senator Rand Paul, Interview on CNN.2014

Sur le terrain un groupe peut changer d’affiliation sans le moindre problème et la progression d’ISIS DAESH s’explique par le ralliement massif des chers rebelles modérés de Laurent Fabius.

Missiles, toyotas neufs, chars, les budgets occidentaux et plus encore ceux des pétromonarchie financent directement ou indirectement Daesh.

Cette porosité, la France ne la voit pas ou fait semblant de ne pas la voir. Les Etats Unis se font dans un premier temps duper. La Cia forme des « rebelles » qui passent aussitôt à Daesh. On peut imaginer la modération des rebelles formés par la Turquie et l’Arabie Saoudite

 

http://www.lefigaro.fr/international/2013/09/26/01003-20130926ARTFIG00424-syrie-des-rebelles-moderes-rejoignent-le-camp-des-islamistes-radicaux.php

 

http://www.lefigaro.fr/international/2013/09/26/01003-20130926ARTFIG00424-syrie-des-rebelles-moderes-rejoignent-le-camp-des-islamistes-radicaux.php

http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2013/03/des-forces-speciales-americain.html

http://www.aa.com.tr/fr/politique/huit-mille-opposants-syriens-recoivent-une-formation-militaire-en-arabie-saoudite-et-en-turquie/104746

L’Amérique doit bien l’admettre la stratégie des rebelles modérés est un fiasco, Barack Obama le constate et cesse de financer le djihadisme. Helas la France avant le 13 novembre persiste daans l’erreur

President Obama said in an interview airing Sunday that the Islamic State in Iraq and Syria poses a “medium and long-term threat” to the U.S., adding that it’s just one of a number of organizations to monitor.

“There are a lot of groups out there that probably have more advanced immediate plans directed against the United States that we have to be on constant guard for,” he told Norah O’Donnell in an interview broadcast on CBS’s “Face the Nation.”

Obama also said that the notion that a moderate rebel force backed by the U.S. could have stopped Assad and ISIS is a “fantasy.”

http://www.opex360.com/2015/09/16/la-formation-des-rebelles-syriens-moderes-par-les-etats-unis-fiasco/

http://thehill.com/policy/international/210168-us-has-been-arming-isis-in-syria-sen-paul-claims

 

Bernie Swann nous propose douze minutes d’analyse d’une terrible précision. Consacrez douze minutes pour comprendre enfin la stupidité de notre politique étrangère.

Conclusion ; l’occident ne peut pas continuer à soutenir des djihadistes qui déteste ses valeurs et qui retourneront les armes contre lui. C’est ce que Laurent Fabius n’a pas compris

Faut-il alors combattre en Iraq ceux que nous aidons en Syrie ? C’est le choix de la France. Les Djihadistes eux l’ont compris et ils ont décidé les assassinats du 13 novembre.

Plusieurs mystères demeurent, pourquoi l’occident a-t-il épargné Daesh avec des bombardements ridiculement limités. J’ai parlé de la stratégie du coit interrompu. En deux ans la France a moins envoyé de bombes que la Russie en deux jours.

Il y a d’abord une volonté de ne pas trop affaiblir les islamistes pour ne pas choquer nos amis et clients des pétromonarchies. Il y a aussi une tragique découverte : plus l’occident bombarde, plus nous renforçons les extrémistes. Il fallait méditer avant la leçon de Dominique de Villepin. Le bombardement sans engagement au sol et sans renseignement sur le terrain ne sert à rien si ce n’est à exciter les criminels et à faire grimper Hollande dans les sondages

Dans quelle galère sommes-nous ?

Bernie Sanders le démocrate répond ; les Etats Unis doivent se désengager ; l’Europe nous encourage mais ne fait rien. Et la France prend les coups.

Nous sommes piégés par une géopolitique dangereuse. Tout part de l’erreur géopolitique : les réfugiés, l’insécurité, le terrorisme.

Belle réponse qu’une réforme constitutionnelle et une magouille électoraliste.

Nous ne devons attendre qu’une chose, le changement complet de la politique étrangère de la France et le départ immédiat de celui qui incarne ce désastre, Laurent Fabius.

Obama et Poutine se sont entendus, si les Syriens veulent garder Assad, ils le garderont . Pour calmer le golfe nous irons vers une fédéralisation de la Syrie et il n’est pas impossible que les sunnites obtiennent une autonomie de la région de Raqqa ,et du sud du pays, l’oléoduc sunnite passera certainement par la Syrie comme le golfe l’exige.

Sur le terrain Daesh recule grâce aux forces kurdes et à celles de Bachar, Russes et américains devraient avec des bombardements massifs aider leurs troupes au sol.

Et la France, elle, se retrouve sur la touche, en cible désignée pour les djihadistes vaincus. Ne nous y trompons pas, les terroristes frappent d’abord les faibles et nous sommes faibles.

Il y aura certainement d’autres victimes mais l’essentiel n’est pas là, François Hollande intronisé chef de guerre peut enfin espérer être réélu.

http://www.leparisien.fr/politique/le-jour-ou-hollande-a-piege-sarkozy-17-11-2015-5284439.php

La France a effectivement connu son 11 septembre, elle attendait Clemenceau ou De Gaulle, elle devra se contenter de George W Bush…


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • julius 1ER 18 novembre 2015 09:26

    Les intellectuels américains n’ignorent pas la responsabilité qui fut celle de leur pays dans la naissance d’AL QAEDA dans les années 80. Zbig BREZINSKY assume même la paternité de l’organisation, car à ses yeux la menace soviétique était plus importante. La créature se retourna contre le créateur et les Américains payèrent le prix fort du 11 septembre

    @l’auteur,
    oui mais à la fin tout cela ressemble à des larmes de crocodiles !!!
    car tous ces politiciens qu’ont-ils fait de la mise en garde de D Eisenhover qui disait que le complexe militaro- industriel allait détruire la Démocratie, venant de la part d’un conservateur, militaire de surcroit, c’était plutôt bien vu surtout lorsque l’on a vu la suite .......les USA restent le 1er producteur d’armes et le plus gros vendeur, mais surtout ils sont ceux qui consacrent la plus grosse part du PIB à cela..... et là en l’occurrence les chiffres parlent beaucoup plus que les actes de contrition de quelques politiciens ou intellectuels en mal de reconnaissance devant l’histoire.....

    • aimable 19 novembre 2015 10:31

      @julius 1ER
      qu’ils y consacrent la plus grosse partie de leur p i b , pour les Américains cela s’appelle de l’investissement et les engins de mort ça rapporte gros
       c’est reconnu que pour les Américains l’argent n’a pas d’odeur
      j’ajouterai que de par le monde ils ont beaucoup d"adeptes


    • A L’AUTEUR :.

      La vérité sur « La machine à RÉPARER les terroristes » vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas

      .

      .Du réseau Voltaire :

      .


      Plusieurs journalistes participant à un voyage de presse à l’initiative de l’Australia/Israel and Jewish Affairs Council (AIJAC) ont pu visiter le Ziv Medical Centre, à Zefat (Nord d’Israël). L’hôpital dispose d’un service spécialisé dans la traumatologie de guerre. Il est conventionné avec les Forces de Défense d’Israël. Dans ce cadre, il traite des « réfugiés » syriens.

      Tandis que le reste du groupe (le rédacteur en chef adjoint du Daily Telegraph, Ben English ; le journaliste de Seven News, Alex Hart ; le reporter politique de Sky News, David Lipson ; le rédacteur en chef de l’Australian Financial Review, Aaron Patrick ; le chef de rubrique politique du Sydney Morning Herald et de The Age, Bevan Shields) suivait les organisateurs, une célèbre journaliste de News Corp, Sharri Markson, s’attarda avec des patients pour recueillir leur témoignages. Elle pu ainsi vérifier que plus de 500 d’entre eux sont des membres d’Al-Qaïda, blessés durant les combats en Syrie. Elle était en train de noter des détails sur la manière dont ils sont transférés en Israël pour y être soignés, puis renvoyés poursuivre le jihad en Syrie, lorsqu’elle a été interpellée par des officiers de sécurité.


    • gorguetto gorguetto 23 novembre 2015 07:47

      @julius 1ER
      Elle doit dater de 1671.
      Un sacré visionnaire, ce Jean de la Fontaine  !
      LE CHIEN ET LES CHACALS  !!!!!
      JAMAIS APPRISE A L’ECOLE , mais d’actualité malgré son âge
       
       
      Du coquin que l’on choie, il faut craindre les tours 
      Et ne point espérer de caresse en retour
      Pour l’avoir ignoré, maints nigauds en pâtirent.
      C’est ce dont je désire, lecteur, t’entretenir.
       
      Après dix ans et plus d’homériques batailles,
      de méchants pugilats, d’incessantes chamailles,
      Un chien était bien aise d’avoir signé la paix
      avec son voisin, chacal fort éclopé
      Qui n’avait plus qu’un œil, chassieux de surcroit,
      Et dont l’odeur, partout, de loin le précédait.
       
      Voulant sceller l’évènement
      et le célébrer dignement,
      Le chien se donna grande peine
      Pour se montrer doux et amène.
       
      Il pria le galeux chez lui,
      le fit entrer, referma l’huis,
      L’assit dans un moelleux velours
      Et lui tint ce pieux discours :
       
      « Or donc, Seigneur Chacal, vous êtes ici chez vous !
      Profitez, dégustez, sachez combien je voue
      D’amour à la concorde nouvelle entre nous !
      Hélas, que j’ai de torts envers vous et les vôtres,
      Et comme je voudrais que le passé fût autre !
      Reprenez de ce rôt, goutez à tous les mets,
      Ne laissez un iota de ce que vous aimez ! »
       
      L’interpelé eut très à cœur
      D’obéir à tant de candeur.
      La gueule entière à son affaire,
      Il fit de chaque plat désert
      Cependant que son hôte affable
      Se bornait à garnir la table.
       
      Puis, tout d’humilité et la mine contrite,
      En parfait comédien, en fieffée chattemite,
      Il dit : « Mais, j’y songe, mon cher,
      Nous voici faisant bonne chère
      Quand je sais là, dehors, ma pauvrette famille :
      Mes épouses, mes fils, mes neveux et mes filles,
      Mes oncles et mes tantes que ronge la disette,
      Toute ma parentèle tant nue que maigrelette.
      Allons-nous les laisser jeûner jusqu’au matin ?  »
       
      "Certes non ! » répliqua, prodigue, le matin,
      Qui se leva, ouvrit, et devant qui passèrent
      Quarante et un chacals parmi les moins sincères.
      Sans tarder cliquetèrent les prestes mandibules
      Des grands et des menus, même des minuscules.
      Ils avaient tant de crocs, de rage et d’appétit,
      Ils mangèrent si bien que petit à petit
      Les vivres s’étrécirent comme peau de chagrin
      Jusqu’à ce qu’à la fin il n’en restât plus rien.
       
      Ce que voyant, l’ingrat bondit :
      « Ah ça, compère, je vous prédis
      Que si point ne nous nourrissez
      Et tout affamés nous laissez
      tandis que vous allez repu,
      La trêve entre nous est rompue ! »
       
      Ayant alors, quoi qu’il eût dit,
      Retrouvé forces et furie,
      Il se jeta sur son mécène,
      Et en une attaque soudaine
      il lui récura la toison,
      Aidé de toute sa maison.
      Puis, le voyant à demi-mort,
      De chez lui il le bouta hors.
       
      Et l’infortuné crie encore
      « La peste soit de mon cœur d’or !  »
       
      Retenez la leçon, peuples trop accueillants  :
      À la gent famélique, point ne devez promettre.
      Ces êtres arriérés, assassins et pillards
      marchent en rangs serrés sous le vert étendard.
      Vous en invitez un, l’emplissez d’ortolans,
      Et c’est jusqu’à vos clefs qu’il vous faut lui remettre.
       
      Jean de LA FONTAINE


    • AlbertGam AlbertGam 23 novembre 2015 14:24

      @gorguetto
      Ce texte serait aujourd’hui censuré par la bien-pensance au pouvoir, et peut-être même que l’auteur serait traduit en justice pour islamophobie.
       smiley

      Sous couvert de fables, La Fontaine décrivait généralement son époque et la politique désastreuse du Roi. Je ne sais s’il s’agissait déjà de l’Islam dans cette fable mais si ce n’était pas le cas je trouve bien prémonitoire ces deux vers et notamment les trois derniers mots que je mets en gras :

      Ces êtres arriérés, assassins et pillards
      marchent en rangs serrés sous le vert étendard.


    • gorguetto gorguetto 23 novembre 2015 19:56

      @AlbertGam
      Je dois avouer humblement qu’il s’agit d’un pastiche. Mais il n’était pas mal....
      Je me suis fait prendre moi aussi, et je suis allé vérifier sur le web.
      La Fontaine n’était pas Nostradamus.


    • julius 1ER 18 novembre 2015 09:31

      j’ ajouterai que la destruction de l’empire soviétique valait mieux que le fait que 98 millions d’américains vivent aujourdhui de« coupons » ce qui est le signe évident d’une grande réussite économique...... 


      c’est un tour de force que d’avoir créé le Web et assuré la paupérisme pour 1/3 des américains bel exemple que les Lagaffes de chez -nous s’empressent de suivre !!!!!!!!!

      • alaric13 18 novembre 2015 10:52

        @julius 1ER
        L’economie libérale c’est cela

        une partie s’enrichit , les autres vivent des retombées .....

        Que faire d’autre ?


      • Duke77 Duke77 18 novembre 2015 18:00

        @alaric13
        facile : empêcher la concentration de l’argent de l’humanité vers une poignée d’opportunistes. Plafonner la richesse possible est très simple.
        Vous trouvez logique que quelqu’un puisse amasser une somme qu’il ne pourra jamais dépenser lui et sa famille pour des dizaines de générations ? Parce qu’au delà de l’aspect « gâchis », c’est aussi le meilleur moyen de donner le contrôle de l’humanité à des gens qui n’ont pas fait preuve d’un minimum de bon sens et d’aptitude pour ce faire. La fortune peut être héritée où naître d’une stratégie mafieuse. C’est d’ailleurs très souvent le cas. Plafonner les fortunes n’est pas compliqué : les banques plafonnent bien les découverts. Le système informatique est déjà capable de le faire il suffit d’enlever le moins dans le repère d’alerte et de rentrer le montant qui déclenche l’alerte. lol
        Évidemment, cela impose de changer de système. Le libéralisme étant la porte ouverte aux loups dans la bergerie. A partir du moment où l’opportunisme et le manque de scrupules sont impunis dans un système économique, cela ne peut que dégénérer : les plus vilains d’entre nous ayant l’avantage naturel sur les autres. Le libéralisme est donc un excellent moyen pour faire réussir les pires crapules de l’humanité. Je doute que nous puissions progresser en tant que civilisation si l’on garde ce modèle. Où alors dites-nous comment libérer l’économie et en même temps empêcher que des personnes mal intentionnées en profites ?


      • berry 18 novembre 2015 20:35

        @Duke77
        "Vous trouvez logique que quelqu’un puisse amasser une somme qu’il ne pourra jamais dépenser lui et sa famille pour des dizaines de générations ?"
         
        Eh bien justement, c’est parce qu’il ne la dépense pas qu’il peut l’investir dans son entreprise et créer ainsi des emplois et de nouvelles richesses.
        Si tout le monde dépensait tout, tout de suite, comment tournerait l’économie ?
         
        Vous fantasmez sur les patrons mafieux qui ne sont qu’une petite minorité ; nous ne sommes pas au Kosovo ou en Sicile.
        La vraie question à se poser, c’est : que deviennent les bénéfices ?
        S’ils partent dans des paradis fiscaux ou servent à délocaliser, c’est choquant et il faut s’y opposer.
        S’ils restent dans le pays et permettent de faire tourner l’économie, ça ne me dérange pas.


      • acetrip 19 novembre 2015 11:50

        @Duke77
        ... en profitent...


      • fred.foyn Le p’tit Charles 18 novembre 2015 09:58
        Le moment est triste, mais c’est hélas un juste retour des choses...Combien de tonnes de bombes avons nous larguées faisant au passage des dizaines de milliers de morts en Afghanistan..Irak..Libye..Syrie..Afrique.. ?
        Je n’approuve pas bien sur ces attentats, seulement ils étaient plus que prévisibles mais les VRAIS responsables vous diront encore et encore qu’il fait intensifier les frappes en Syrie pour éradiquer le terrorisme en France.. ?
        Regardez ce qui se passe encore aujourd’hui chez nous..(pas en Syrie)
        Les français sont manipulés par la mafia politique...

        • marceau 22 novembre 2015 19:56

          @Le p’tit Charles

          -On est allé en Afghanistan après les attentats du 11/09, pour éviter que cela ne se reproduisent et s’emplifie .

          Faut suivre.

          Les attentats du métro à Paris , dans les années, ont eu lieu sans que la France ne participe à aucun conflit impliquant le monde musulman..

          Faut il attendre que les islamistes conquièrent le Moyen-orient dans sa totalité pour réagir ?

           


        • gaijin gaijin 18 novembre 2015 10:00

          @ Patrice Gibertie
          vous dites « tout part de l’erreur géopolitique »
          ok c’est une erreur mais la question c’est pourquoi ? pourquoi depuis des années cette décision de s’en prendre a bashar ? pourquoi s’en être pris a la lybie ?
          ( et pas les les contes pour enfants du style ils sont méchants ...........ils le sont mais des méchants il y en a d’autres )
          pourquoi en pleine crise économique aller faire la guerre a des gens qui ne nous demandent rien ?


          • lafrancedenbas 24 novembre 2015 15:10

            @gaijin
            Même s’il n’y a jamais une seule cause à un évènement, il y a des pistes qui méritent d’être explorées :

            Ce documentaire est sorti peu après l’intervention en Libye, dans Spécial Investigation- « Gaz et pétrole, guerres secrètes »

            http://www.dailymotion.com/video/xvr94b_gaz-et-petrole-guerres-secretes_news


          • alaric13 18 novembre 2015 10:54

            Bravo GAIJIN !

            pour aider Israel qui soutenait que Saddam Hussein avait des armes de destruction masive .

            Pour le pétrole

            Pour fanfarronner


            • gaijin gaijin 18 novembre 2015 11:54

              @alaric13
              oui mais c’est trop général ...........comme le plan pour réorganiser le moyen orient
              ensuite il y a les raisons précises , l’agenda, le choix du moment ...........


            • Dom66 Dom66 18 novembre 2015 21:05

              @alaric13

              Il me semble qu’Israël a envie d’annexer quelques terres et le fion de lolo le sait



            • César Castique César Castique 18 novembre 2015 11:20

              « Les bombes ont explosé en Espagne ou en Angleterre quand ces pays participaient à la guerre en Irak. »


              Mais pas en Pologne ni en Italie, qui pourtant participaient aussi à la coalition. Il faut se méfier des conclusions hâtives et fragmentaires

              « Aujourd’hui les bombes n’explosent ni en Pologne ni en Allemagne mais en France. Pourquoi ? »

              Peut-être parce qu’en Pologne, il n’y a pas de communauté musulmane pour servir d’eau aux poissons djihadistes. Et en Allemagne, parce que les djihadistes ne vont pas s’en prendre au principal point de chute de leurs infiltrés. 

              Il faut quand même savoir que si les attentats occultent tout le reste, la pression migratoire ne se relâche aucunement entre Lesbos et la Slovénie.

              • Depositaire 18 novembre 2015 14:30

                Ce qui me surprend dans toutes ces analyses aussi bien que dans les commentaires, c’est cette propension à passer à côté de l’essentiel.

                En effet personne ne semble relever que l’on utilise très exactement la même rhétorique contre Assad que celle qui a été utilisée contre Kadhafi, contre Saddam Hussein et même contre Milosevic et systématiquement après cette propagande qui est matraquée par les médias aux ordres on a droit à la guerre. Soit directement, soit par procuration comme en Syrie.

                Alors tout ce baratin Bachar el Assad fait massacrer son peuple, comme Kadhafi avant lui, Milosevic, Saddam Hussein mais en réalité, il n’y a jamais rein eu de tel. Ce n’est pas à dire que ces hommes étaient ou sont des Anges, mais enfin, dans la région il y a pire et sans chercher bien loin. Qu’en est-il du Qatar, de l’Arabie saoudite, du Koweit , mais aussi d’israël qui massacre le peuple palestinien depuis près de 70 ans avec la bénédiction des « grandes démocraties ».

                Alors soyons sérieux. Il y a un dicton bien connu qui dit : « quand on veut abattre son chien, on dit qu’il a la rage » ! Transposons : quand on veut piller les richesses d’un pays, on dit qu’il est dirigé par un infâme dictateur et que pour la sauvegarde du peuple de ce pays, pour la démocratie et la liberté on va le bombarder. Et quand il est plongé dans le chaos, on va pomper son pétrole à moindre coût. Ajoutons à côté de cela le complexe militaro-industriel qui se frotte les mains plus : il y a de sang qui coule et meilleur c’est pour les bénéfices ; et les entreprises aussi multinationales du bâtiment qui attendent avec avidité les « contrats » pour rebâtir le pays dévasté.

                En clair ce à quoi nous avons à faire c’est une volonté de l’oligarchie mondiale désireuse de mettre le monde en coupe réglée pour son seul profit, animée d’une cupidité insatiable et d’une soif de domination hégémonique et à laquelle toutes les puissances occidentales sont soumises, à commencer par les états unis.

                Citer les erreurs de stratégie de nos dirigeants est se tromper de cible. Ils n’ont aucune stratégie. Ils obéissent aux ordres, c’est tout. Et s’ils ne le font pas, un bon petit scandale, voire un assassinat (exemple Kennedy aux états unis), va remettre les choses en place.

                On sait que Hollande est un toutou des américains et des israéliens, comment peut-on croire qu’il puisse avoir une politique étrangère digne de ce nom ? Nous avons vu avec l’affaire des mistrals.

                La France, pas plus qu’un autre pays n’a à s’occuper de « réorganiser » le Moyen Orient. Que chacun reste chez soi et apprenne à vivre en paix avec ses voisins et avec le monde entier. Pourquoi la guerre serait une fatalité ?

                Cette mouvance terroriste est issue d’une volonté des monarchies du Golfe d’exporter partout leur hérésie wahhabite qui est à l’Islam ce que la mafia est à la religion catholique. Mais il faut aussi y joindre le jeu trouble de l’oligarchie des multinationales qui utilisent cette mouvance pour déstabiliser et semer le chaos dans tous les pays dont elles convoitent les richesses et qui osent s’opposer ou simplement résister à leur volonté de domination qui signifie : vous nous laisser prendre vos richesses car nous les voulons et vous n’avez rien à dire.

                Voilà la triste réalité. Rien à voir ni de près ni de loin avec une quelconque dictature inventée pour les besoins de la cause. Après tout, en matière de dictature, nous avons eu les cas de Pinochet au Chili, de Somosa au Portugal, de Suharto en Indonésie, etc. Et ces dictateurs étaient très bien vus par les puissances occidentales si « démocratiques » et si avides de liberté des peuples !!!

                Et posons la question qui dérange : sommes-nous VRAIMENT en démocratie ?

                Il suffit, pour le savoir, de se rappeler cette phrase de Chirac : « Les promesses n’engagent que ceux qui y croient » !


                • alinea alinea 18 novembre 2015 18:40

                  @Depositaire
                  Le petit discours : nous faisons le bien, voyez comme ces dictateurs sont sanguinaires, marche très bien ; pourtant j’avais envie d’écrire : cela prouve dans quelle estime ces décideurs - qui, au passage ne devraient être que des représentants- tiennent « leur » peuple !
                  Et jusqu’ici, personne n’a dit : dégagez vous n’avez rien à foutre là-bas ! mais c’est pas hier qu’il fallait le dire, mais il y a vingt cinq ans. Enfin, si on ne gratte pas l’effarant problème de la colonisation !


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 novembre 2015 20:53

                  @alinea
                  Bonsoir, un peu d’humour dans ce monde glauque ne fait pas de mal :
                  « Le communiqué de l’ Elysée que vous ne lirez pas ».


                • Dom66 Dom66 18 novembre 2015 21:13

                  @Fifi Brind_acier

                  Merci pour le lien….super

                  Pour info le C dans l’air de ce soir était intéressant

                  Nous avons enfin entendu (de notre merdia) que certains pays soutenaient daesh, et qu’un Islamiste dangereux vie tranquilos en France sans être inquiété.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 2015 07:34

                  @Dom66
                  Faut dire qu’au G20, Poutine n’y est pas allé mollo :
                  « Daesh est financé par 40 pays, y compris par des pays du G20 ».


                • Iren-Nao 23 novembre 2015 10:16

                  @alinea
                  Laissez tomber cette vieille lune de la colonisation.
                  La colonisation eut lieu en des temps ou elle paraissait parfaitement normale car elle existait depuis toujours (des pays comme l’Algérie ont TOUJOURS été colonises) et on ne peut pas dire que la décolonisation a produit des masses de réussite. Mais au moins c’est leur merde et elle leur appartient.
                  En son temps la colonisation Française a aussi eu des cotes fort positifs, et bien des pays vivent encore sur des infrastructures du temps des colonies.
                  Certes tout ne fut pas juste et positif, mais c’était en ’d’autres temps auxquels appliquer nos jugements ou critères modernes est injuste, d’autant que nous sommes devenus pire.
                  Iren-Nao


                • leypanou 18 novembre 2015 15:34

                  Article dont l’analyse est presque correcte sauf sur un point : « Cameron puis Obama lâchent le président guerrier. Pourquoi ? ».

                  Cameron, à la différence de notre président qui peut décider tout seul, doit avoir l’aval de la Chambre des Communes. Et à l’époque, il avait peur de ne pas l’avoir. Même maintenant, il n’est pas sûr d’avoir une majorité car il y aura des défections de la part des conservateurs et chez les travaillistes, Jeremy Corbyn n’est pas très « chaud ».

                  Pour Obama, ce n’est pas la raison que vous évoquez : Obama a eu peur de recevoir une râclée de la part des Russes qui n’étaient pas d’accord (problème de missile d’interception).

                  Et puis cette affaire d’armes chimiques, c’est le type même de false flag dont les va-t-en-guerre interventionnistes sont coutumiers (Bachar al-Assad n’a aucun intérêt à utiliser des armes chimiques sachant que c’est considéré comme ligne rouge, même si la notion même de ligne rouge est débile car un mort est un mort, arme chimique ou non).

                  Le journal Le Monde a encore perdu plus de crédibilité sur le peu qui lui restait sur cette affaire.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 2015 07:38

                    @leypanou
                    « Obama et Cameron lâchent le guerrier »
                    Il est possible que l’hypothèse de Meyssan soit exacte. Même si toute l’administration de Washington a les mêmes objectifs, il existe une faction plus va-t-en guerre, et Hollande/Valls/ Fabius suivent cette faction.


                  • Barraka 18 novembre 2015 15:50

                    " Sur le terrain Daesh recule grâce aux forces kurdes et à celles de Bachar, Russes et américains devraient avec des bombardements massifs aider leurs troupes au sol.

                    Et la France, elle, se retrouve sur la touche, en cible désignée pour les djihadistes vaincus. Ne nous y trompons pas, les terroristes frappent d’abord les faibles et nous sommes faibles. "

                    Visiblement ils frappent également la Russie vu que le gouvernement russe a admis récemment que le crash de leur airbus avait une origine terroriste.

                    Les russes sont donc aussi des faibles pour vous ?


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 2015 07:40

                      @Barraka
                      Cela se comprend, la Russie les bombarde.
                      Alors que la France ne bombarde pas Daesh, mais les installations pétrolières de la Syrie.


                    • franc 20 novembre 2015 11:59

                      @Barraka

                      l’avion a décollé de Charm el cheik en Egypte et n’était pas sur le territoire russe .


                    • BA 18 novembre 2015 16:08

                      Au mois de mai 2015, combien y avait-il d’islamistes dans votre département ?

                      Pour le savoir, cliquez ici :

                      https://i.imgur.com/YkTfV2k.jpg


                      • zygzornifle zygzornifle 18 novembre 2015 16:18

                        on sait déjà fabriquer des chômeurs des pauvres et des SDF, alors des terroristes c’est de la rigolade .....


                        • AlbertGam AlbertGam 19 novembre 2015 01:02

                          @zygzornifle
                          Je crois que c’est dans le monde de la politique que le Principe de Peter est à son comble. Mais mon opinion est que dans le monde de la politique plus que dans le monde du travail, ma raison du Principe de Peter n’est pas vraiment l’incompétence... mais surtout la volonté acharnée de nuire.


                        • AlbertGam AlbertGam 19 novembre 2015 01:20

                          @zygzornifle
                          Pour moi des hommes comme Hollande, Valls, Fabius... ne sont pas des incompétents... ce sont des fanatiques. Ils obéissent aveuglément à une idéologie. Aveuglément... mais de façon déterminée et avec la ferme intention d’aller jusqu’au bout, quitte à plonger les français dans un bain de sang qui se nomme la guerre (guerre civile ou guerre d’états). La preuve en est qu’ils persistent à maintenir leur mouvement obstiné dans la pire direction ALORS QU’ILS SAVENT PARFAITEMENT que c’est la mauvaise direction. Mon avis est qu’ils n’en démordront pas, même s’il se produisait un deuxième Bataclan voire pire que le Bataclan... Ils n’en démordront pas ! Voyez par exemple l’Arrêté qui vient d’être publié pour équiper les hôpitaux et SAMU en sulfate d’atropine tout en continuant dans leur lancée vent debout contre le peuple français avec l’arrivée du premier ministre du Qatar reçu en ami et en grandes pompes avant-hier à l’Elysée. Nos politiciens depuis 2007 (et même un peu avant) sont des fanatiques ! En ce sens qu’ils obéissent à une idéologie profondément ancrée en eux et qui est une schizophrénie totale, un déni total et définitif de la réalité.

                          Les français sont donc désormais devant un choix : soir attendre 2017 avec tous les désastres possible pendant encore un an et demi... soit entrer dans une véritable révolution populaire (un vraie) ou voir un inattendu (l’armée ?) provoquer un coup d’état. Dans les trois cas il y aura de nouveaux bains de sang.

                          On n’est donc pas prêts d’avoir fini de pleurer de nouveaux morts. Je pense même que si on attend 2017 alors on est encore qu’au début et on va voir arriver le pire.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 2015 07:43

                          @AlbertGam
                          Avec l’état d’urgence prolongée jusqu’à la St Glinglin, faire une révolution, ça va être coton !
                          Déjà les réunions publiques pour la campagne électorale sont interdites, comme à Bondy.


                        • jaja jaja 19 novembre 2015 08:13

                          @Fifi Brind_acier

                          Me dites pas que vous allez vous coucher à l’UPR devant les injonctions du pouvoir interdisant toute manifestation ou meeting... smiley


                        • zygzornifle zygzornifle 20 novembre 2015 10:29

                          @AlbertGam

                           « ce sont des fanatiques. Ils obéissent aveuglément à une idéologie. Aveuglément »....un peu comme un certain Adolphe enfermé dans ses idées comme dans son bunker....pour y arriver en politique il ne faut pas d’étique mais de la pratique et du fric..


                        • JL JL 20 novembre 2015 10:54

                          @zygzornifle
                           

                           vous mélangez les torchons et les serviettes : amalgamer un meneur d’hommes à de pauvres gars sans cervelle par le seul fait de leur fanatismes réciproques est particulièrement déraisonnable.

                        • JL JL 20 novembre 2015 10:57

                          zygornifle,


                           votre discours est typiquement le discours qu’attendent ceux qui vous manipulent : leur discours à eux, est précisément fait pour ça, pour produire cet amalgame.


                        • zygzornifle zygzornifle 20 novembre 2015 13:16

                          @JL

                          je préfère m’essuyer dans un torchon propre que dans une serviette sale .... en plus certaines serviettes sont hygiénique......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès